Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 316 sur 322 PremièrePremière ... 216266306308309310311312313314315316317318319320321322 DernièreDernière
Affichage des résultats 9 451 à 9 480 sur 9657
  1. #9451
    Citation Envoyé par Blind_God_W@D Voir le message
    J'ai fait une reconversion immobilier > burn-out > chômage > IT tech il y a trois ans et j'ai posté un résumé dans le topic kivabien®.

    Je suis également disponible par MP mais seulement si tu mets un gif rigolo dans le MP. Na.
    J'ai été lire, tu as jamais pensé à rédiger le scénario de ta vie pour en faire un film ?

    PS je prends 10% pour t'avoir souffler l'idée...
    Citation Envoyé par GrosDudule Voir le message
    Bon madame est pas chaude, je me retire

  2. #9452
    Citation Envoyé par mathwern Voir le message
    J'ai jamais fait de reconversion, mais je pense que tu trouveras probablement pas pire qu'un boulot où tu fais 2 burnouts en moins de 10 ans.
    Le coté flippant "on sait ce qu'on perd mais pas ce qu'on gagne" est normal et c'est très compréhensible, mais dans ton cas la première partie de l'adage suffit à justifier le changement.
    Ouch. Oui, vu comme ça, je peux me lancer, je risque pas grand chose de pire


    Citation Envoyé par Blind_God_W@D Voir le message
    J'ai fait une reconversion immobilier > burn-out > chômage > IT tech il y a trois ans et j'ai posté un résumé dans le topic kivabien®.
    Je suis également disponible par MP mais seulement si tu mets un gif rigolo dans le MP. Na.
    Merci pour ce partage (quelle plume !). J'arrive dans tes MPs, mais euh.... Comment qu'on met des gif (rigolo étant très subjectif) ?


    Citation Envoyé par Sariyah Voir le message
    Salut Ratachon,
    J'ai fais une reconversion il y a maintenant plus ou moins 3 ans donc si besoin tu peux me mp.
    Je viens t'embêter en MP ! Faut aussi un gif rigolo ?

    Citation Envoyé par ylyad Voir le message
    As-tu envisagé un bilan de compétences? Je te mets un lien chopé au pif sur Google, mais la page résume ce que c'est et comment le financer: https://www.anodemanagement.com/gest...de-competences
    Je ne sais pas si les financements annoncés fonctionnent pour la fonction publique mais si tu en es à 2 burnouts en 10 ans, je dirai que ça vaut le coup même si tu dois le financer toi-même. Vu ce que tu as décrit plus haut, je comprends que tu sais que tu veux partir mais tu n'as pas vraiment d'idée claire sur là où tu veux aller, et du coup, quel chemin prendre. Choisir une formation sans autre objectif que "me tirer d'ici", c'est un coup à se retrouver dans la même situation dans l'avenir. L'intérêt d'un bilan de compétences est justement de tirer ça au clair - le titre prête à confusion, la partie compétences est importante mais ça va bien au-delà et c'est précisément conçu pour des gens dans ta situation.

    Edit: le choix du cabinet est important par contre, et je ne serais pas étonné qu'il y ait pas mal de canards boîteux dans ce domaine, surtout si vu le financement... là, je ne peux malheureusement pas aider, ceux que je connais sont en Suisse.
    Merci beaucoup pour ces infos !
    J'ai pas fait de bilan de compétence à proprement parler, parce que pour le faire, il faut accord de mon chef et donc qu'il soit informé de ma démarche (et je ne veux pas encore l'en informer tant que j'ai pas un dossier solide à lui présenter). Mais j'ai suivi un bilan de compétence "fait-maison" par les RH de mon Institut et la Conseillère d'orientation. Ce qui ressort, c'était un métier dans le domaine du social ou de la santé. j'ai listé un peu tout ce qui pouvait me plaire, j'ai commencé à éliminer selon les formations trop longues, les instituts de formation trop loin etc...
    Et il n'en resta qu'un. Ou plutôt, je me focalise sur un en particulier, parce qu'il remplit tous mes critères : la profession infirmière. Du coup, je me suis lancée dans mes enquêtes métiers en interrogeant des jeunes diplômés, des plus expérimentés, des services et structures différentes etc... Et ça me conforte dans cette idée.
    Maintenant, faut que je me mettes un coup de pieds au derrière et que je saute le pas. Parce que des enquêtes métiers, je peux en faire pendant 10 ans, c'est pas ça qui changera ma situation

  3. #9453
    Citation Envoyé par Ratachon Voir le message
    Merci pour ce partage (quelle plume !). J'arrive dans tes MPs, mais euh.... Comment qu'on met des gif (rigolo étant très subjectif) ?
    Une plume de canard, évidemment.

    Pour le gif tu copies colle son lien dans mon MP, ça ira très bien.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par ook4mi Voir le message
    J'ai été lire, tu as jamais pensé à rédiger le scénario de ta vie pour en faire un film ?
    Après ma mort, chef.
    On ne rit vraiment de bon cœur que dans les cimetières.

  4. #9454
    Citation Envoyé par Ratachon Voir le message
    J'ai pas fait de bilan de compétence à proprement parler, parce que pour le faire, il faut accord de mon chef et donc qu'il soit informé de ma démarche
    C'est un critère spécifique à la fonction publique ? Dans le privé, tu peux ne pas prévenir ton employeur si tu fais le bilan hors temps de travail.
    Citation Envoyé par tompalmer Voir le message
    tu brille de mille feux Ithilsul
    Apposement de texte en bas de message, crotte !

  5. #9455
    OK, compris. Je suis convaincu que tu peux avoir un bilan de compétences sans en référer à ton chef, au pire en le finançant de ta poche. Mais si tu as déjà bien avancé sur ta démarche et déjà entrepris des démarches similaires et identifié une voie qui te convienne vraiment, c'est peut-être redondant.

    Du coup, si je comprends bien, tu envisages de passer d'assistante-ingénieure à infirmière après 10 ans d'XP? C'est en effet une sacrée reconversion, et qui force le respect

    Concernant tes questions, ça va être très difficile de te répondre - éventuellement un(e) infirmièr(e) qui pourrait te donner des réponses précises - mais sans trop prendre de risques, je pense qu'à tes craintes (est-ce que je fais une connerie? est-ce qu'en termes d'oppression, ça ne va pas être pire?), la seule vraie réponse sera la plus difficile à entendre: ça dépend. Alors quand même, oui, tu auras un travail qui te donnera probablement des satisfactions immenses (et des peines grosses comme ça), qui est à la fois peu respecté (au quotidien) et ultra-respecté (pour l'ensemble de leur oeuvre), et qui clairement aura "du sens". Le reste, ce sera une affaire d'équipe, les collègues, les médecins, et tous les autres autour, mais aussi de domaine (libéral, hospitalier, dispensaire, EHPAD, etc.), de service si hospitalier, voire si tu fais une spécialisation. Du coup, beaucoup de variables.

    Mais sans m'avancer, tu auras probablement des phases de gros doute, des moments où tu te diras que tu as fait une grosse connerie, mais aussi des moments où tu seras complètement prise dans ton nouveau boulot. Et toutes tes enquêtes préalables ne répondront pas à ces questions - mais elles t'aideront à garder le cap

  6. #9456
    Citation Envoyé par Ratachon Voir le message
    Je viens t'embêter en MP ! Faut aussi un gif rigolo ?
    Pourquoi pas.

    Aussi, puisque c'est un métier qui t'intéresse, ma femme est infirmière depuis environ 12 ans. Un peu en centre hospitalier en France puis 5 ans en EPHAD en Suisse dans le canton de Vaud et ensuite à domicile à Genève puis en centre de vaccination en France dernièrement.
    J'oublie quelques trucs comme de la garde privée, de la néonat et un passage aux HUG mais si jamais t'as des questions, je pense qu'elle pourra te répondre.
    Battletag : Sariyah#2734 / ID PS5 : Oo_Sariyah_oO



  7. #9457
    Citation Envoyé par Ratachon Voir le message
    j'ai listé un peu tout ce qui pouvait me plaire, j'ai commencé à éliminer selon les formations trop longues, les instituts de formation trop loin etc...
    Et il n'en resta qu'un.
    Le syndrome du KLJV ça . En tout cas sacré projet, bon courage !

  8. #9458
    Citation Envoyé par Ithilsul Voir le message
    C'est un critère spécifique à la fonction publique ? Dans le privé, tu peux ne pas prévenir ton employeur si tu fais le bilan hors temps de travail.
    Ah ! j'ai répondu sur la base où le bilan de compétence était financé par mon Institut (tant qu'à faire )
    En effet, si je faisais le bilan de compétence hors temps de travail et financer par mes soins, alors oui mon chef n'était pas informé. Mais du coup, j'ai choisi l'autre solution proposé par la Conseillère d'orientation, qui me convenait plus, parce que moins formelle. Finalement, on discute, elle pose des questions, elle donne des pistes, et PAF en moins de deux mois j'ai trouvé quoi faire quand je serai grande

    Citation Envoyé par ylyad Voir le message
    Du coup, si je comprends bien, tu envisages de passer d'assistante-ingénieure à infirmière après 10 ans d'XP? C'est en effet une sacrée reconversion, et qui force le respect [...]
    Merci
    Tu veux pas le dire à mes parents ?
    Dans les enquêtes métiers j'ai justement visé des structures différentes parce que d'un endroit à un autre, ça change du tout au tout. Idem au niveau de l'expérience : j'ai discuté avec des infirmiers en sortie d'école ou qui avait plus de 20 ans d'expérience, pour comparer les points de vue, les ressentis, les attentes. Ils sont eu plusieurs déboires dans leur carrière, y compris dès la sortie d'école, mais restent optimistes : ils ont pu changer facilement d'environnement, se spécialiser, retrouver un intérêt à soigner et être dans un environnement de travail qui leur convient.
    Bizarrement, ils ont tous dit la même phrase (à quelques mots près) : que c'est le meilleur métier du monde, mais aussi le pire.
    Je me dis que si l'environnement ne me plait pas, je pourrai toujours changer, du moment que je m'éclate dans ce que je fais, que je vais pas bosser à reculons. En tout cas, le fait d'en parler par ici m'a déjà fait passer un cap psychologique : ça devient plus réel. Ce n'est plus juste une discussion comme ça avec la Conseillère d'orientation et pis je me lancerai plus tard, quand j'aurai le temps.
    Ca m'a enlevée un poids et ça me redonne même la pêche (et l'abricot), de me dire que au plus tard, en septembre 2023, je serai partie (si mon dossier est accepté en IFSI, toussa toussa)


    Citation Envoyé par Sariyah Voir le message
    Aussi, puisque c'est un métier qui t'intéresse, ma femme est infirmière depuis environ 12 ans. Un peu en centre hospitalier en France puis 5 ans en EPHAD en Suisse dans le canton de Vaud et ensuite à domicile à Genève puis en centre de vaccination en France dernièrement.
    J'oublie quelques trucs comme de la garde privée, de la néonat et un passage aux HUG mais si jamais t'as des questions, je pense qu'elle pourra te répondre.
    J'arrive dans tes DMs !

    Citation Envoyé par C4nard Voir le message
    Le syndrome du KLJV ça . En tout cas sacré projet, bon courage !
    C4nard !!

  9. #9459
    Citation Envoyé par Ratachon Voir le message
    Ouch. Oui, vu comme ça, je peux me lancer, je risque pas grand chose de pire



    Merci pour ce partage (quelle plume !). J'arrive dans tes MPs, mais euh.... Comment qu'on met des gif (rigolo étant très subjectif) ?



    Je viens t'embêter en MP ! Faut aussi un gif rigolo ?


    Merci beaucoup pour ces infos !
    J'ai pas fait de bilan de compétence à proprement parler, parce que pour le faire, il faut accord de mon chef et donc qu'il soit informé de ma démarche (et je ne veux pas encore l'en informer tant que j'ai pas un dossier solide à lui présenter). Mais j'ai suivi un bilan de compétence "fait-maison" par les RH de mon Institut et la Conseillère d'orientation. Ce qui ressort, c'était un métier dans le domaine du social ou de la santé. j'ai listé un peu tout ce qui pouvait me plaire, j'ai commencé à éliminer selon les formations trop longues, les instituts de formation trop loin etc...
    Et il n'en resta qu'un. Ou plutôt, je me focalise sur un en particulier, parce qu'il remplit tous mes critères : la profession infirmière. Du coup, je me suis lancée dans mes enquêtes métiers en interrogeant des jeunes diplômés, des plus expérimentés, des services et structures différentes etc... Et ça me conforte dans cette idée.
    Maintenant, faut que je me mettes un coup de pieds au derrière et que je saute le pas. Parce que des enquêtes métiers, je peux en faire pendant 10 ans, c'est pas ça qui changera ma situation
    Un metier dans le social ou la santé en ayant fait 2 burn-out, si je peux me permettre, ne fait pas ça, surtout que tu parles du metier d'infirmier (sans rentrer dans les details, je connais tres bien le milieu)
    Tu vas exploser en vol

    Si ça recrute à tour de bras dans ces domaines, c'est pas parce que c'est fabuleux de soigner son prochain mais bien parce que les conditions de travail sont terrifiantes

    Je ne veux pas casser ton élan mais soit sure de l'impact physique et psychologique de ce metier (et les difficultés ne sont pas là ou on le croit)

  10. #9460
    Citation Envoyé par burton Voir le message
    Un metier dans le social ou la santé en ayant fait 2 burn-out, si je peux me permettre, ne fait pas ça, surtout que tu parles du metier d'infirmier (sans rentrer dans les details, je connais tres bien le milieu)
    Tu vas exploser en vol
    Si ça recrute à tour de bras dans ces domaines, c'est pas parce que c'est fabuleux de soigner son prochain mais bien parce que les conditions de travail sont terrifiantes
    Je ne veux pas casser ton élan mais soit sure de l'impact physique et psychologique de ce metier (et les difficultés ne sont pas là ou on le croit)
    Je me rends bien compte au fil des discussions que ce n'est pas un métier facile.
    Mais je suis à la recherche de quelque chose qui fait sens. Faire mes 8h dans un job qui ne me parle pas, qui ne m'éclate pas, je peux plus. Je m'ennuie intellectuellement, je tourne en rond, et ça me pèse.
    Faire mes 8h, plus les heures supplémentaires régulières qui ne sont ni payées ni récupérées, pour un boulot qui n'en vaut pas la peine (à mon sens), je peux plus.
    Je me dis que quitte à me faire exploiter, autant que ça soit pour quelque chose d'utile et pas que pour de la paperasse.
    Tous les job ont leurs avantages et inconvénients, il faut "juste" que j'arrive à trouver celui où la balance me convient.
    Je me laisse encore le temps de la réflexion, mais si je me foire, tant pis, j'aurai essayé.

  11. #9461
    Je comprends ta démarche de vouloir faire un job qui aie un sens, mais attention le manque de moyens est flagrant si tu veux faire infirmier.

    Tu manqueras :
    - de matériel (pour exemple, coucou les sacs poubelles au début du covid),
    - de moyens humains (sous-effectifs, arrêts maladies),
    - de congés car il faudra dépanner au dernier moment (voir ci-dessus).

    Tes heures supp' ne seront pas forcément payées (ce sera mis sur un CET qui se remplira rapidement, il y a une limite de jours, après c'est perdu)

    Entre la cadence de travail, les heures supp' et le manque d'empathie paradoxalement nécessaire pour s'occuper un peu de tout le monde je pense que ça te plombera le moral.

    Les perspectives sont sombres car il y a un sous-investissement dans l’hôpital public depuis des années, pour économiser ... Le fameux ségur de la santé ne donne même pas un milliard, c'est ... Peu au vu des besoins.

  12. #9462
    Au delà de ces aspects là, ce qui peut être difficile, c'est de se confronter à la maladie et à la souffrance toute la journée. C'est une formidable idée que tu as eu, c'est vraiment généreux de ta part, tu verras bien une fois lancée si ça te convient. Et si ce n'est pas le cas, ce n'est pas grave de se planter et de trouver un autre métier dans la foulée
    Pouet.

  13. #9463
    Citation Envoyé par William Vaurien Voir le message
    Pour ceux qui crachent sur la lettre de motivation, c'est quoi vos outils de recrutement "modernes" ? Je ne comprend pas la haine intense qu'elle provoque et je veux bien des vrais explications sur les raisons du rejet - pas juste des quolibets de bas étages)
    (question sérieuse et avec réponse sur le topic idoine pour retrouver les bonnes loses du jour ici... https://forum.canardpc.com/threads/9...ans-la-popoche)
    Un mail, CV en pièce jointe, expliquant en quelques lignes qu'il est temps pour moi de changer de poste pour continuer mon évolution pro. Implicitement tu donne le ton : Si j'évolue pas chez vous j'irai évoluer ailleurs. Donnez moi les moyens de vous montrer que je suis motivé, ne me demandez pas d'être motivé pour payer mon loyer, ma bouffe et mes loisirs.

    La LdM c'est juste chiant et inutile. Tu cherche un taf' parceque c'est nécessaire pour vivre sauf exceptions (aimer ce que tu fais n'en est pas une). Si une boite ou des recruteurs se sentent pas pisser au point qu'ils ont besoin d'une validation de leur choix de carrière sous telle enseigne par les candidats à leurs postes ouverts, ce sont pas des personnes avec qui j'ai envie de bosser.

    Le CV indique l'xp, les compétences et le genre de missions effectuées. C'est suffisant pour juger si je pourrai faire le boulot ou non. Les questions de personnalité ça se règle en entretien, pas à travers une lettre.
    Citation Envoyé par scie_sauteuse Voir le message
    snot, tu as été héroïque.

  14. #9464
    Perso la dernière fois, j'ai posé mon CV sur les plateformes qui vont bien et j'ai attendu les appelles.
    Avec un éléphant, tu fais 1000 pots de rillettes

  15. #9465
    J'ai même pas besoin de poster mon cv sur les plateformes, ma page linkedin pas à jour suffit. Mais faut voir la gueule des postes proposés par les ESN qui appellent littéralement tout le monde. Et certains se permettent encore de demander une LdM alors qu'ils proposent une perte de salaire et de conditions de travail.

    Le plus chiant avec les ESN ça reste de devoir refaire ton CV à leur format si tu engage une discussion de recrutement avec eux. C'est typiquement le truc que je considère être le boulot du commercial/manager une fois que tu es dans l'équipe pour te vendre au client (avec une validation de ta part histoire d'assurer qu'il y-ait pas de mytho ou bizarreries).
    Citation Envoyé par scie_sauteuse Voir le message
    snot, tu as été héroïque.

  16. #9466
    Surviven de l'akademi frencèze Avatar de CptProut
    Ville
    Nantes
    Citation Envoyé par snot Voir le message
    J'ai même pas besoin de poster mon cv sur les plateformes, ma page linkedin pas à jour suffit. Mais faut voir la gueule des postes proposés par les ESN qui appellent littéralement tout le monde. Et certains se permettent encore de demander une LdM alors qu'ils proposent une perte de salaire et de conditions de travail.
    Pour une fois je confirme ce que dit Snot, LinkedIn propre et a jour et tu reçois des message semblable à ceux d'une ex-toxique

    "Oui j'ai changé on devrait se donner une nouvelle chance, maintenant on ce soucis du bien être"

    "C'est pour une mission de merde a petaouchnok par contre "
    Citation Envoyé par TheProjectHate Voir le message
    Plusieurs posts sans faute dans la même journée, et vous allez nous faire croire que c'est vraiment CptProut qui écrit ?

  17. #9467
    "Et c'est super, chez nous y'a la carte resto !"
    Citation Envoyé par scie_sauteuse Voir le message
    snot, tu as été héroïque.

  18. #9468
    Citation Envoyé par burton Voir le message
    Un metier dans le social ou la santé en ayant fait 2 burn-out, si je peux me permettre, ne fait pas ça, surtout que tu parles du metier d'infirmier (sans rentrer dans les details, je connais tres bien le milieu)
    Tu vas exploser en vol

    Si ça recrute à tour de bras dans ces domaines, c'est pas parce que c'est fabuleux de soigner son prochain mais bien parce que les conditions de travail sont terrifiantes

    Je ne veux pas casser ton élan mais soit sure de l'impact physique et psychologique de ce metier (et les difficultés ne sont pas là ou on le croit)
    Pour rebondir là-dessus, bossant dans le milieu hospitalier, certes pas en France mais en Belgique, l'hôpital où je bosse (côté administratif pour ma part) a + de 6000 employés. Sur 133 postes ouverts actuellement, tu as 120 postes d'infirmiers ... On arrive à recruter personne, les stagiaires sont dégoutés de leur stage et ne veulent pas exercer chez nous.

    Le metier est beau mais il est tellement mal reconnu par les patients, l'employeur, les médecins ... Il est sous payé. Les conditions de travail sont vraiment pas folle ...

    burton a totalement raison et je ne porte aucun jugement sur tes capacités Rata mais les stats actuelles parlent d'elles-mêmes.
    Space Engineers : Envie de rejoindre l'aventure sur un serveur de canards ? MP moi

  19. #9469
    Pour ceux qui n'ont pas suivi le topic de la lose (https://forum.canardpc.com/threads/1...1#post13582642), il y a eu un débat assez vif et enflammé au sujet de la lettre de motivation depuis hier / 3 pages .
    En gros tout le monde crache dessus en disant "c'est de la merde, l'aléatoire c'est mieux", à part deux/trois canards.

    Pour moi la meilleur explication au torrent de haine qu'elle suscite c'est:

    Citation Envoyé par poneyroux Voir le message
    Parce que c'est chiant à écrire.
    Dans mon expérience perso cet outil m'a justement permis de sortir du cercle infernal du consultant en SSII: j'ai ciblé quelques offres qui m'intéressaient vraiment. J'étais donc motivé, et la lettre assez évidente à écrire (mais c'était chiant, je suis bien d'accord).
    Ensuite j'ai du recruter du monde pour étoffer mon équipe. Quand on a une liste de 50 CV assez similaires (dev java), la lettre m'a permis de m'aider à choisir qui ira en final, pour les entretiens.

    Comme je trouvais les arguments contre la LdM assez fallacieux, comme par exemple:
    Citation Envoyé par ZyAvo Voir le message
    100% aléatoire vs

    - la position des lettres dans le tas;
    - le nombre à lire;
    - le % de celles écrites par une autre personne que le candidat;
    - le % de celles calquées à 3 mots près sur un modèle en ligne;
    - le nom du candidat
    - la photo sur la lettre ou pas

    Y'a match !
    j'ai appliqué ces arguments au CV en disant que finalement celui-ci aussi était inutile.

    Ce raisonnement par l'absurde a déclenché la réaction suivante chez Snot:
    Citation Envoyé par snot Voir le message
    Là t'es juste con en fait.
    Maintenant ce qui m'intéresse c'est l'alternative: on utilise quoi pour recruter en plus du CV ? Est-ce que la LdM est utile ou non, dans quel cas ? comment on filtre 50 CV similaire ?

  20. #9470
    Je ne sais plus où j'ai entendu un recruteur qui expliquait jeter aléatoirement la moitié des dossiers reçus, au motif qu'il ne voulait pas de gens malchanceux dans son équipe
    Donc tu divises d'emblée le boulot par 2.
    Liste d'ignorés: LeLiquid Logan Maximelene Ruvon dragou

  21. #9471
    Citation Envoyé par snot Voir le message
    Un mail, CV en pièce jointe, expliquant en quelques lignes qu'il est temps pour moi de changer de poste pour continuer mon évolution pro. Implicitement tu donne le ton : Si j'évolue pas chez vous j'irai évoluer ailleurs. Donnez moi les moyens de vous montrer que je suis motivé, ne me demandez pas d'être motivé pour payer mon loyer, ma bouffe et mes loisirs.

    La LdM c'est juste chiant et inutile. Tu cherche un taf' parceque c'est nécessaire pour vivre sauf exceptions (aimer ce que tu fais n'en est pas une). Si une boite ou des recruteurs se sentent pas pisser au point qu'ils ont besoin d'une validation de leur choix de carrière sous telle enseigne par les candidats à leurs postes ouverts, ce sont pas des personnes avec qui j'ai envie de bosser.

    Le CV indique l'xp, les compétences et le genre de missions effectuées. C'est suffisant pour juger si je pourrai faire le boulot ou non. Les questions de personnalité ça se règle en entretien, pas à travers une lettre.
    Je suis d'accord avec "on cherche un taf' pour vivre".

    Maintenant on a le droit d'avoir envie de changer.

    Si ton CV ne correspond que partiellement à l'offre parce que tu as fait une reconversion, tu fais comment pour l'expliquer ? Sans lettre personne ne te donnera ta chance.

    Et du côté recruteur je t'assure que devoir filtrer des candidats sur la base du CV uniquement est très difficile: arrive un moment ou ils sont tous très similaire. Et tu n'as pas ni le temps ni l'envie de rencontrer 50 personnes !

  22. #9472
    Citation Envoyé par William Vaurien Voir le message
    Je suis d'accord avec "on cherche un taf' pour vivre".

    Maintenant on a le droit d'avoir envie de changer.

    Si ton CV ne correspond que partiellement à l'offre parce que tu as fait une reconversion, tu fais comment pour l'expliquer ? Sans lettre personne ne te donnera ta chance.

    Et du côté recruteur je t'assure que devoir filtrer des candidats sur la base du CV uniquement est très difficile: arrive un moment ou ils sont tous très similaire. Et tu n'as pas ni le temps ni l'envie de rencontrer 50 personnes !
    ça tombe bien, c'est ton boulot en tant que recruteur de filtrer les candidats et de les rencontrer. Si tu n'en as pas le temps c'est que tu es soit surchargé par ta boite, soit que tu t'organise mal. Si c'est un problème d'envie, faudrait peut-être penser à changer de métier ou de secteur.

    Ton CV tu le fais pour qu'il corresponde à l'offre (sans mentir). En le tournant de manière à ce qu'il soit attractif. Ensuite lors de l'appel du recruteur tu pourra expliquer ta reconversion. J'ai le parcours parfait pour ça: 3 facs/dut différents non complétés (deug, pas licence), une école bac +4 finalisée (2x 2 ans d'alternance). 8 mois de chômage ensuite car covid + me-time avant de commencer sur un poste admin puis ingé ailleurs 8 mois plus tard. à chaque entretien décroché expliquer mon parcours d'études et mes reconversions a été une force. Dans le cv, ça prend 3 lignes histoire de pas avoir un trou entre 2009 et 2015. Alors pour décrocher les alternances j'ai du l'envoyer pas loin de 300 fois pour le +2 et au moins la moitié pour le +4. Parceque je cherchais juste un poste pour valider le cursus. Crois moi que je me suis pas amusé à écrire une lettre (personnalisée en plus) qui n'aurait très probablement pas changé l'absence de réponse de la part de 430 boites sur les 450 contactées. Par contre sur les 20 entretiens, j'ai pris le temps d'expliquer mon parcours, le pourquoi et le comment, déjà au téléphone, puis en personne. Sur mon premier poste, j'ai vite compris que le recrutement c'était niqué avec le covid + confinement. Du coup j'ai ciblé les recruteurs que je voyais actifs et ils ont à peine regardé mon histoire de reconversion. Idem pour le changement de boite 8 mois plus tard, mais là y'a eu pas mal de discussions par chat linkedin et téléphone avant un entretien en visio.

    Bien sûr tout ça ne vaut que pour moi. Probablement que la LdM est utile dans quelques métiers, mais ce sont clairement pas ceux où tu te fais harceler par des recruteurs toute l'année (si vraiment ça existe). Et pour trouver un premier emploi, la motivation qu'on donne sa chance au candidat a pas vraiment besoin d'être exprimée à l'écrit en léchant le cul d'une enseigne.
    Citation Envoyé par scie_sauteuse Voir le message
    snot, tu as été héroïque.

  23. #9473
    Citation Envoyé par William Vaurien Voir le message
    Pour ceux qui crachent sur la lettre de motivation, c'est quoi vos outils de recrutement "modernes" ? Je ne comprend pas la haine intense qu'elle provoque et je veux bien des vrais explications sur les raisons du rejet - pas juste des quolibets de bas étages)
    (question sérieuse et avec réponse sur le topic idoine pour retrouver les bonnes loses du jour ici... https://forum.canardpc.com/threads/9...ans-la-popoche)
    Il y a des cas où elle ne sert (quasiment) à rien, et d'autres où elle est super utile. Dans le topic des LDJ, il y a plusieurs exemples donnés pour lesquels elle ne sert à rien. Le premier, les personnes qui doivent repostuler à leur propre poste - dans ce cas, c'est l'ensemble du processus qui est détestable, c'est la LdM qui prend mais ça aurait pu être autre chose.

    Le second, c'est des situations où tous les CV sont tellement comparables qu'un tirage au sort serait préférable à une LdM - et ça, ça me fait bondir. Déjà, à part des jumeaux jeunes diplômés qui auraient fait les mêmes études et les mêmes stages, je ne vois pas en quoi deux CV peuvent être totalement comparables. Mais OK, disons deux jeunes diplômés de deux écoles similaires avec des stages comparables. Mais dès que tu avances dans ta carrière, tu te retrouves avec des CV de moins en moins comparables. Et surtout, tu te retrouves de moins en moins dans des situations où ton CV correspond parfaitement à l'offre d'emploi. Il y a plusieurs raisons à cela: le recruteur cherche un mouton à 5 pattes (pro-tip: le recruteur écrit une offre bien large parce qu'il sait que le mouton à 5 pattes n'existe pas, mais il sait aussi qu'il peut y avoir des profils divers qui peuvent postuler donc il écrit une offre très large pour que ces différents profils se reconnaissent en partie dans l'offre et postulent), tu veux évoluer dans ta carrière donc tu penses que tu pourrais faire le job même si ton CV n'inclut pas l'expérience parfaite mais tu as d'autres qualités à faire valoir, tu as un profil atypique ou avec une reconversion, etc. Et donc tout ça, il faut l'expliquer et la lettre de motivation, ça sert à ça.

    Un autre exemple, c'est quand on vient te chercher. Oui, là, ça sert à rien. Vraiment. 100% d'accord. C'est même débile. Soit c'est un chasseur de tête, et là, si le client le veut, c'est avec le recruteur que tu dois l'écrire. Soit tu es dans une logique ESN, et là, soyons honnêtes, c'est à eux de te convaincre de venir

  24. #9474
    Citation Envoyé par snot Voir le message
    J'ai même pas besoin de poster mon cv sur les plateformes, ma page linkedin pas à jour suffit. Mais faut voir la gueule des postes proposés par les ESN qui appellent littéralement tout le monde. Et certains se permettent encore de demander une LdM alors qu'ils proposent une perte de salaire et de conditions de travail.

    Le plus chiant avec les ESN ça reste de devoir refaire ton CV à leur format si tu engage une discussion de recrutement avec eux. C'est typiquement le truc que je considère être le boulot du commercial/manager une fois que tu es dans l'équipe pour te vendre au client (avec une validation de ta part histoire d'assurer qu'il y-ait pas de mytho ou bizarreries).
    C'est bien pour ça qu'une fois le processus fini j'efface tout pour être tranquille.

    Après c'est clair que ça ne marche que pour la prestation. Si un jour je veux rentrer dans une boite, expliquer le pourquoi de la démarche permet au moins de se mettre en valeur par rapport à un spammeur de CV.

    Mais ça reste une plaie. Si je dois en faire un jour j'essayerais de condenser au max pour rester à un format "mail de motivation" autant que possible.
    Avec un éléphant, tu fais 1000 pots de rillettes

  25. #9475
    Citation Envoyé par snot Voir le message
    ça tombe bien, c'est ton boulot en tant que recruteur de filtrer les candidats et de les rencontrer. Si tu n'en as pas le temps c'est que tu es soit surchargé par ta boite, soit que tu t'organise mal. Si c'est un problème d'envie, faudrait peut-être penser à changer de métier ou de secteur.
    Ben, la LdM, ça sert justement à filtrer, et à distinguer celui qui postule à tout ce qui passe (vraiment tout, si, si) et celui qui postule pour une bonne raison malgré son CV.

    Tu dis "tourner le CV pour qu'il corresponde à l'offre". Perso, c'est le CV qui est "générique" et fait une fois pour toutes - j'ai le même depuis 15 ans, je rajoute juste les lignes au fur et à mesure - et c'est la LdM que je personalise.

  26. #9476
    C'est certainement pas souvent que ça va arriver, mais je suis d'accord avec tout ou presque de ce qu'a dit Snot sur le sujet.


    Je ne peux m'empêcher de noter cette perle :
    Citation Envoyé par William Vaurien Voir le message
    En gros tout le monde crache dessus en disant "c'est de la merde, l'aléatoire c'est mieux", à part deux/trois canards.
    (....)
    Comme je trouvais les arguments contre la LdM assez fallacieux, comme par exemple:
    Parler d'argument fallacieux quand t'en fais un à peine au-dessus, l'honnêteté ne t'étouffe pas.
    J'ai lu le topic, et je vois deux canards dire que l'aléatoire c'est pas forcément pire (et non mieux). Donc, "tout le monde (i.e. 2, allez 3 canards en interprétant large) sauf 2/3 canards", le foutage de gueule est présent.

    Et il faut arrêter avec cet argument de merde absolu du "vous avez rien de mieux à proposer" sous-entendant clairement le "donc j'ai raison".
    Je n'ai jamais fait de maçonnerie, mais si je vois un carrelage où rien n'est posé droit, qui fait des bosses par endroits etc. je ne dois rien dire ?
    Un électricien qui s'est foiré et fait une install qui disjoncte tous les deux jours, tant que j'ai pas mon habilitation électrique je dois trouver que c'est pas si mal David Goodenough style ?

    Heureusement que de repérer un problème ne demande pas le même niveau de compétence que pour le corriger


  27. #9477
    Citation Envoyé par BaDy Voir le message
    Pour rebondir là-dessus, bossant dans le milieu hospitalier, certes pas en France mais en Belgique, l'hôpital où je bosse (côté administratif pour ma part) a + de 6000 employés. Sur 133 postes ouverts actuellement, tu as 120 postes d'infirmiers ... On arrive à recruter personne, les stagiaires sont dégoutés de leur stage et ne veulent pas exercer chez nous.

    Le metier est beau mais il est tellement mal reconnu par les patients, l'employeur, les médecins ... Il est sous payé. Les conditions de travail sont vraiment pas folle ...

    burton a totalement raison et je ne porte aucun jugement sur tes capacités Rata mais les stats actuelles parlent d'elles-mêmes.
    Je confirme, on en discutais il y a très peu de temps avec une copine qui bosse à l'AP-HP, il y a une raison pour laquelle ils n'arrivent pas à recruter... Et les chiffres de postes ouverts non-pourvus qu'elle nous a montré sont flippants, surtout sur les postes infirmiers/aides-soignants (les deux cumulés, on est à plus de 700 postes non-pourvus, et on ne parle QUE du public en région parisienne !). Un service proche du sien n'a que les 2/5 de ses unités d'ouvertes par manque de personnel...
    Et ça va pas s'arranger : avec la pandémie, ils sont tous sur les rotules, et en ont marre de se faire chier dans les bottes.

  28. #9478
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Je confirme, on en discutais il y a très peu de temps avec une copine qui bosse à l'AP-HP, il y a une raison pour laquelle ils n'arrivent pas à recruter... Et les chiffres de postes ouverts non-pourvus qu'elle nous a montré sont flippants, surtout sur les postes infirmiers/aides-soignants (les deux cumulés, on est à plus de 700 postes non-pourvus, et on ne parle QUE du public en région parisienne !). Un service proche du sien n'a que les 2/5 de ses unités d'ouvertes par manque de personnel...
    Et ça va pas s'arranger : avec la pandémie, ils sont tous sur les rotules, et en ont marre de se faire chier dans les bottes.
    Ma femme est dans le médico-social : elle est aussi bien gavée et le ségur de la santé qui fait qu'une partie des contrats ont été augmentés mais pas tous (pas elle). Cela génère encore une couche de tension supplémentaire, sans parler de la 3ème dose qu'on commence à leur foutre la pression pour la faire car cela va vite devenir obligatoire... Bref clairement, ils vont finir par créer de l'emploi disponible et du chomage en même temps : ils sont trop fort !
    Citation Envoyé par GrosDudule Voir le message
    Bon madame est pas chaude, je me retire

  29. #9479
    Citation Envoyé par snot Voir le message
    ça tombe bien, c'est ton boulot en tant que recruteur de filtrer les candidats et de les rencontrer. Si tu n'en as pas le temps c'est que tu es soit surchargé par ta boite, soit que tu t'organise mal. Si c'est un problème d'envie, faudrait peut-être penser à changer de métier ou de secteur.
    Comme je l'ai écris plusieurs fois je ne suis pas recruteur. J'ai simplement dû recruter des futurs collègues pour étoffer l'équipe dans laquelle je travaille.
    Je n'ai en effet pas le temps de rencontrer 100 personnes. J'ai le temps d'en rencontrer une dizaine: un entretien prend du temps, se prépare et se débrief.
    Et je n'ai pas envie de consacrer 2 heures de mon temps (sans compter l'épluchage des CV qui est vraiment épuisant) à quelqu'un qui refuse de consacrer un minimum de temps à sa propre candidature.
    Je n'ai pas non plus envie d'appeler 100 personnes, ni même les 30-40 qui ont passé le filtre du CV.

    Ca peut déplaire, mais 50 CV de dev Java c'est quasiment pareil. Tu peux trier par année d'xp ou par compétences, mais au final c'est un peu aléatoire aussi. Et les CV sont aussi souvent truffés de petits mensonges brossant leurs auteurs dans le sens du poil.

    Et si tu crois que les RH des entreprises ont plus de temps et le talent pour trouver le candidat à partir d'un tas de CV, je crois que tu te berces d'illusions !

    Ensuite je n'ai jamais dit que cette lettre était la panacée, ni que j'arrêtais mes choix uniquement grace à elle. J'ai dit que c'était un outil pratique pour se faire une meilleure idée du candidat.
    Un mec qui écrit qu'il rêve de faire chef de projet dans sa lettre pour un poste de dev, je ne vais pas le rencontrer.

    Dernier point au passage: cette lettre permet aussi à des personnes moins à l'aise à l'oral de mettre leur dossier en valeur.
    Pour prendre une décision au final plus tu as d'élément mieux c'est.


    Citation Envoyé par TheProjectHate Voir le message
    Je ne peux m'empêcher de noter cette perle :

    Parler d'argument fallacieux quand t'en fais un à peine au-dessus, l'honnêteté ne t'étouffe pas.
    J'ai lu le topic, et je vois deux canards dire que l'aléatoire c'est pas forcément pire (et non mieux). Donc, "tout le monde (i.e. 2, allez 3 canards en interprétant large) sauf 2/3 canards", le foutage de gueule est présent.
    Disons que le niveau d'agressivité était assez élevé et qu'au fur et à mesure le niveau d'argumentation a sombré bien bas. Relis bien le post de ZyAvo cité plus haut qui résume bien ça et dis moi que ce n'est pas fallacieux.
    Ca ressemblait plus à du défouloir sur la LdM qui doit cristalliser les peurs, angoisses et frustration liées à la recherche d'emploi.

    Maintenant je vais donner 2 exemples concrets où la lettre a été utile à celui qui l'a écrit lors de sa postulation:
    - quelqu'un qui rêvait d'utiliser une techno (pas mainstream) en particulier mais qui n'a jamais pu dans le cadre de son expérience pro.
    Il avait juste fait de la veille techno dessus mais ça ne se voyait pas dans son CV. La sincérité un peu maladroite de sa lettre nous a donné envie de le rencontrer. Maintenant il bosse avec cette techno et est heureux.
    - quelqu'un qui venait d'avoir un diplôme suite à une reconversion. Mais pas au niveau demandé. Il a quand même tenté sa chance en développant dans sa lettre les raisons de sa reconversion. Il a été engagé aussi: son parcours était intéressant et il donnait envie de travailler avec lui.

    Sans lettre le deuxième CV passait à la trappe. Le premier aurait peut être été en ballotage dans la liste des "20 à trier pour n'en garder que 12" à la fin et on ne l'aurait peut être pas rencontré.

    Je suis d'accord pour dire que ce n'est pas un outil parfait, et qu'il y a des dérives. Qu'il est parfois mal utilisé ou sans raison par les RH, mais je suis fondamentalement persuadé que c'est une des clés pour trouver un job intéressant à condition de savoir comment l'utiliser (sous forme formelle ou dans le corps du mail accompagnant le CV) et que ce n'est pas forcément rendre service de crier "c'est de la merde, c'est honteux en 2021 !". (note: j'ai écris UNE des clés, pas LA clé.)
    J'ai aussi l'impression en lisant certains commentaires que la lettre c'est un truc vieux et poussiéreux du siècle dernier. Ils s'imaginent même peut être qu'il faut l'écrire à l'encre et à la plume et qu'un graphologue viendra examiner leur prose avec leur loupe pour décrire leur personnalité au recruteur...

    Après hier je n'ai pas fais gaffe que c'était le topic de la LdJ, endroit pas forcément approprié pour faire passer le message.
    Dernière modification par William Vaurien ; 20/10/2021 à 16h42.

  30. #9480
    Citation Envoyé par William Vaurien Voir le message
    Et si tu crois que les RH des entreprises ont plus de temps et le talent pour trouver le candidat à partir d'un tas de CV, je crois que tu te berces d'illusions !
    C'est sans doute parce que RH et recruteur, ce sont deux métiers différents. On confie souvent la mission de recrutement aux RH "par défaut", mais c'est un métier distinct.

    https://www.parlonsrh.com/media/le-r...-pas-de-la-rh/

Page 316 sur 322 PremièrePremière ... 216266306308309310311312313314315316317318319320321322 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •