Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 292 sur 299 PremièrePremière ... 192242282284285286287288289290291292293294295296297298299 DernièreDernière
Affichage des résultats 8 731 à 8 760 sur 8957
  1. #8731
    Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
    Tiens, question qui me vient à l'esprit : quand on parle de la presta, on évoque parfois la possibilité (et la facilité) de changer de projet.
    Je n'ai peut être pas eu de chance (et ne suis pas assez corpo pour être bien vu des chefs, ça joue...), car à chaque fois pour moi c'était niette. Travail en agence : le chef de service décide quand il veut, toi tu bosses où qu'il a dit de bosser. Travail chez le client : bah on attend que le client n'ait plus besoin de toi pour voir une autre mission.

    La seule fois où j'ai pu toucher volontairement à un autre projet, c'était dans une petite ESN, où j'avais de bonnes relations avec le chef (et il tait très sympa et intelligent). Il avait un besoin sur un autre projet et personne pour s'en occuper, le chef était trop staffé, j'ai pris le lead direct pour le soutenir, et ça s'est super bien passé, félicitation à la clef etc. Enfin voilà, c'est plus de la collaboration quoi, je gardais mon ancien projet en parallèle.

    Quand à mes collègues, qui eux étaient très corpo, c'est un peu pareil. Ils ont pu changer volontairement de projet mais uniquement parce qu'il y a une gueguerre entre services et filiales qui se piquent les bons éléments. Changer de projet au sein du même service : non, pas de contrôle dessus.

    De votre côté, ça se passe comment ? Vous vous y prenez comment pour changer de mission au sein de la même société de presta ? Par ex ça fait 1 ou 2 ans que vous êtes sur le projet, vous en avez fait le tour et voulez bouger. Ou bien, peut être le faites vous dans un autre contexte ?
    Ca dépend beaucoup de la rareté de la ressource. Une ressource rare n'aura aucun mal à changer de projet, vu qu'on préfère qu'elle change de projet que d'employeur. Une ressource courante, c'est moins simple.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Ze Venerable Voir le message
    Ok, merci.

    Je me demande si ce produit en question c'est pas un truc qui se nomme "... 2".
    Ouais, en ce moment, je suis sur un sujet IT lié à ce produit.

    Mais si je passe coté produit plus tard, rien n'indique que ce sera sur ce produit ou sur un autre.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Dross Voir le message
    C'est d'ailleurs un des principaux problèmes de la méca en France aujourd'hui, une fois le projet terminé on dégage tout le plateau. Toute la compétence/connaissance est perdue à chaque rotation. Sur du court terme ça peut faire illusion mais faudra pas venir pleurer dans 10-15 ans quand tout aura été bouffé par les Japonais, voir les Chinois.

    J'ai même des potes qui me racontent que plus le temps passe moins il arrivent à bosser avec certaines boites Françaises car les boomers permanents sont progressivement remplacés par des presta parachuté là, et comme ils restent pas (forcément) c'est un éternel bordel car la connaissance ne se diffuse plus, ne reste plus.
    C'est pas tout à fait vrai : la compétence/connaissance est perdu pour ce client, mais elle est gardée par la boite de presta, qui pourra la vendre à d'autres projets, y compris d'ailleurs, dans la même boite.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par scie_sauteuse Voir le message
    Quand j'étais en presta (mes 6 premières années après le diplôme), j'ai toujours plus ou moins choisi mes missions.
    Par contre c'était toujours à ma demande, à part pour le premier changement où le projet sur lequel j'avais commencé était terminé.
    Y'a une fois où j'ai du aller jusqu'au bras de fer (poser ma démission sous le nez du chef en disant "au plus tard dans 3 mois je suis plus sur le projet, avec ou sans vous"), parce que c'était en train de me démolir le moral tellement c'était merdique, donc il fallait que je réagisse pour ma propre santé.
    Mais sinon, je me suis toujours casée sur les projets qui me tentaient, parfois par chance (discussion avec un collègue pendant un pot à l'agence alors que je commençais à m'ennuyer, il cherchait un lead tech pour un projet rigolo qui commençait le mois suivant, j'ai négocié un mi temps avec mon client le temps qu'il trouve et forme mon remplaçant), parfois en cherchant (changement de mission chez un même client en allant expliquer à mon responsable client que je commençais à m'ennuyer mais que j'aimais bien la boîte, du coup il m'a trouvé une place sur un autre projet).
    Par contre, si j'avais attendu que ça vienne de ma boîte ou si j'avais abandonné au premier "non" d'un chef, je serai toujours sur mon projet pourri et j'avais pas de très bonnes relations avec mes commerciaux, qui appréciaient pas spécialement que je négocie avec les clients en off pour m'épargner leurs argumentations pénibles. Mais comme c'était pas mes responsables hiérarchiques et que lesdits responsables généralement me laissaient faire dans la mesure où j'étais toujours pro, où je faisais toujours attention de pas laisser le client dans la mouise s'il avait été cool avec moi et où j'avais des bonnes évaluations, ben j'en avais un peu rien à faire qu'ils m'aiment pas.
    Ca aussi : en presta, ton réseau interne vaut de l'or. Pour tous les internes : celui de ta boite, celui de la boite du/des clients.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Aigle4 Voir le message
    Concernant les presta, freelance et autres, obligé d'en truffer son equipe. Ca reste cher mais ca nous permet de conserver de la flexibilité sur l'avenir (on a du boulot pour apres ou pas...). Comme dit avant, le bon "exterieur" on l'embauche... En regle générale, le tres bon exterieur (il est excellent et il le sait) continue a etre extérieur pour des raisons financieres ou de choix de mission .
    Pas forcément : j'ai pas mal d'XP sensibles et exposées dans lesquels ils m'ont pris pour que je fasse avancer les sujets (y compris en froissant les susceptibilités) ou pour que je dise la vraie vérité vraie (même raison) en plus de mon expertise. Du coup, "on" préfère que je sois externe pour pas avoir besoin de ménager mon avenir hiérarchique. Du coup, les fois où on parle d'internalisation, ce sont pour des postes... d'un certain niveau hiérarchique et là ce sont les RH qui disent "ah ben non, mais ce poste n'est ouvert qu'aux internes" indépendamment du fait que ton n+1 et au moins la moitié de tes collègues te plébiscite. J'ai même un directeur (juste sous les exec) qui voulait moi dans son équipe et qui a perdu contre un rh.

    Le plus gros frein à la productivité française, c'est la culture de nos RH.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  2. #8732
    Hello !

    Je viens prendre vos avis car je découvre le monde merveilleux de la SSII ... enfin ESN, car un nouveau nom change tout :D

    J'ai démissionné l'année dernière de mon ancien poste (en province, non SSII) pour rejoindre madame (à Paris), en me disant qu'en informatique, j'aurai pas de souci pour trouver du travail. Un voisin m'a proposé une cooptation, ce que j'ai accepté, et j'ai été approché pour une mission qui s'est très vote concrétisée. Du coup, en 2-3 semaines (mais 4 entretiens tout de même ...) j'ai reçu une proposition de contrat que j'ai acceptée. ça se passait avant noël.
    Finalement, la mission ne s'est pas faite avec moi, mais c'est pas grave, la date de début du contrat était fixée au 8/02, ça me permettait d'envisager sereinement 2021.

    Sauf que. Depuis la fin des vacances de fin d'année, j'en suis à ~2 appels minimum par jour de l'ESN, qui fait feu de tout bois pour me proposer des missions, ce qui est son job. Mais ils sont très envahissants en mode "faut faire un test technique pour le client, tu peux le faire pour quand ? Demain ? T'es sur que tu peux pas avant ? Et révise bien avant !" j'ai flashé environ 20 appels/sms sur une semaine, avec parfois 6 interlocuteurs différents dans la même journée ... ça fait beaucoup, alors que mon contrat a pas encore commencé.
    D'un autre côté, les missions évoquées sont sympas, mais n'aboutissent jamais (sans même que j'ai eu d'entretien, donc j'ai pas vraiment l'impression d'être en cause ...)

    Quand j'ai expliqué que j'étais un peu débordé par le nombre de contacts alors que j'avais pas commencé, on m'a dit que c'était "normal", que j'avais "pas l'habitude" et qu'il fallait bien qu'ils se bougent sinon la date de mon intégration allait être remise en question, faute de mission.
    Je leur ai expliqué que y'avait pas moyen, chacun son job : moi, je remplis ma mission, eux la trouvent, et c'est pas vraiment négociable.

    Au delà du constat qu'ils sont des vendeurs de viande sans scrupule/fuyez pauvre fou, est-ce que vous avez des remarques/conseils ? J'hésite entre me barrer parce que je vois pas vraiment comment je peux leur faire confiance vu le début de notre relation et rester parce que je suis dans mon bon droit et faut pas encourager ces pratiques de merde ...
    "Et c'est le psychothérapeuthe qui vous le dit".

  3. #8733
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    Ouais, en ce moment, je suis sur un sujet IT lié à ce produit.

    Mais si je passe coté produit plus tard, rien n'indique que ce sera sur ce produit ou sur un autre.
    Ah. Où je suis on va on être amené à s’intéresser de plus en plus au produit, et la mise en place de nouveaux outils infos autours de celui-ci, pour sa conception, va probablement nous amener à changer un peu notre façon de travailler. Des réunions avec le futur exploitant du produit vont commencer cette année, pour nous présenter ces outils.

  4. #8734
    Citation Envoyé par Wingi Voir le message
    Au delà du constat qu'ils sont des vendeurs de viande sans scrupule/fuyez pauvre fou, est-ce que vous avez des remarques/conseils ? J'hésite entre me barrer parce que je vois pas vraiment comment je peux leur faire confiance vu le début de notre relation et rester parce que je suis dans mon bon droit et faut pas encourager ces pratiques de merde ...
    Tu es dans ton bon droit.

    Que t'auras du mal à faire valoir.

    L'ESN, c'est un mastodonte (>2000 salariés), un truc raisonnable (350>2000) ou un nain (<350) ?
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  5. #8735
    Citation Envoyé par SuperLowl Voir le message
    Ah tiens, parlant d'entretien : ma responsable vient de me caler mon EA.
    Petit retour. J'ai eu mon EA jeudi. J'avais pu m'y préparer un peu, notamment avec vos conseils.

    Pour rappel : EA suite à une année que je juge merdique de ma part, en sachant pourtant que je changeais de poste cette année.

    Bon effectivement, on était d'accords que l'année n'a pas été bonne. Pas tant sur mes résultats (qui s'expliquent en partie par la situation) mais sur le comportement que j'ai pu montrer pendant mes difficultés (en gros : manque de communication).
    Mais j'ai pris l'initiative de pointer ces problèmes moi-même assez rapidement, en disant que j'avais bien compris ce qui n'avait pas fonctionné, pourquoi j'avais réagi de cette manière (sans essayer de chercher des excuses) et pourquoi je savais que je ne referais pas cette erreur. J'ai également montré les quelques exemples montrant le changement d'attitude.
    Ma responsable était plutôt d'accord avec moi sur l'ensemble de ma vision. Et m'a donné un peu les attentes en termes d'attitude à adopter pour la suite. Mais elle a aussi reconnu mes qualités et le fait que elle et son supérieur croyaient vraiment en moi.

    Bref. Pas trop de surprise finalement mais au moins j'ai été assez moteur de l'entretien.

    Finalement, on valide le changement de contrat en attendant l'avenant écrit : changement de poste (plus en adéquation avec ma formation et mes qualités), augmentation (passage de 2300 à 2800€ bruts+2000€ sur objectifs) et changement de statut (AM vers cadre).
    Clairement l'augmentation suit le changement de poste et les attentes futures, mais ne récompensent pas ce qui a été fait puisque pas au niveau attendu.
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Les qualités qui comptent pour être élus ne sont pas les même que pour gouverner. Et c'est tout le défi d'une démocratie dans notre société moderne : réussir a résoudre ce dilemme.

  6. #8736
    Wingi, as-tu envisagé le télétravail, vu que tu bosses dans l'info ?
    Avant la covid c'était à peu près viable, et depuis la pandémie et les restrictions qui vont avec, ça s'est un peu plus débloqué. Ce n'est pas encore ça, mais j'ai l'impression que l'on trouve plus facilement et, en tant que dev, on impose plus facilement le TT (argument santé plutôt imparable, plus le fait que nos boulots soient 100% compatibles avec le TT).

    Le coup des commerciaux qui te harcèlent, ouaip, difficile à juger.
    Je me rappelle d'une ESN de taille moyenne (~500 employés) chez qui ça s'est très bien passé, juste que la phase d'entretiens était un peu reloux. Les mecs n'étaient pas méchants, mais juste fatiguant : le jour d'un entretien chez le client, on m'a fait venir à l'agence à disons 14h, le commercial devant m'emmener en tuture chez le client pour 15h. Bon, déjà en arrivant il me dit qu'en fait le rdv est à 16h, ça nous laisse 1h pour nous préparer ! Avec un 1er commercial on passe mon CV en revue, je fais une première simulation d'entretien, on fait un long debrief. Je vais voir le second commercial. "On fait une simu d'entretien ? ". C'es reparti pour la même chose qu'avec le premier, mais tellement fatigué mentalement que je n'ai même pas su rappeler la dernière xp de mon CV J'ai demandé à arrêter là et souffler, mais en insistant on a continué la simu.
    J'étais mort, crevé. Ensuite direction chez le client, en espérant que je récupère. Par chance (et quelques bouchons sur la route) ça c'est très bien passé.

    Bref, les premières heures avec cette ESN étaient hyper chiantes, vraiment j'avais un mauvais ressenti, même si encore une fois les types n'étaient pas méchants, juste trentenaires surexités façon startup. Et quand même sympas, je veux dire qu'ils semblaient (et se sont révélés être) honnêtes, joyeux, pas de bullshit. Une étrange sensation : sympa mais un peu sous acide, en totale opposition avec mon tempérament très calme IRL.
    Je suis content d'avoir persévéré car une fois en poste c'est devenu une de mes plus belles xp. Client cool, et le suivi ESN a été cool, tranquille.

    Donc vala, tes commerciaux sont peu être reloux, mais si je peux te donner un conseil c'est de leur expliquer calmement qu'ils en font un peu trop. Que tu comprends leur enthousiasme, que tu apprécies, mais juste que tu dois souffler un peu aussi. Puis bon, de toute façon une fois en mission tu ne les verras plus ^^, c'est peut être juste un mauvais moment à passer.
    Dernière modification par gros_bidule ; 25/01/2021 à 17h20.

  7. #8737
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    L'ESN, c'est un mastodonte (>2000 salariés), un truc raisonnable (350>2000) ou un nain (<350) ?
    2k environ, je dirais une raisonnable qui rêve de devenir mastodonte :D

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
    Wingi, as-tu envisagé le télétravail, vu que tu bosses dans l'info ?
    [...]
    Donc vala, tes commerciaux sont peu être reloux, mais si je peux te donner un conseil c'est de leur expliquer calmement qu'ils en font un peu trop. Que tu comprends leur enthousiasme, que tu apprécies, mais juste que tu dois souffler un peu aussi. Puis bon, de toute façon une fois en mission tu ne les verras plus ^^, c'est peut être juste un mauvais moment à passer.
    Oui pour le TT, à mon ancien poste, pas de souci, le webdev s'y prête même plutôt bien puisque mes serveurs sont pas physiquement sur le lieu de travail

    Pour les commerciaux, ouais, on verra et j'espère bien plus en entendre parler une fois en poste
    C'est juste qu'ils ont tellement peu de respect pour mon temps perso alors que j'ai pas encore démarré que j'ai un peu peur de ce qu'ils vont tenter quand je serai en contrat !
    "Et c'est le psychothérapeuthe qui vous le dit".

  8. #8738
    // HS

    Je voulais juste partager une bonne nouvelle : depuis bientôt 1 an (11 mois exactement) j'étais en attente d'un Visa pour partir vivre au Canada, à Montréal. Télétravail avec une boite canadienne en attendant.
    Bah ça y est, demande de permis de travail acceptée. Y'a plus qu'à rendre l'appart, régler 300 petits trucs (la banque, tout ça...) et enfin choper un vionvion !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    2021 s'annonce mieux que 2020

  9. #8739
    Féloches.

    T'as intérêt à m'envoyer du sirop d'érable par contre.

  10. #8740
    Félicitations !

    Prévois du chaud on est en dessous de -10°C en ce moment. (Mais on a beau temps)

  11. #8741

  12. #8742
    Ca fait carrément envie, bravo !

    Et c'est peut-être un genre d'aventure qui est un peu plus facile quand on est dans l'info ? J'ai l'idée que les technos sont particulièrement mondialisées dans ce secteur.

  13. #8743
    Citation Envoyé par Wingi Voir le message
    2k environ, je dirais une raisonnable qui rêve de devenir mastodonte :D
    Alors tu peux répondre à un appel sur 2, vu qu'il est peu probable que ça remette en cause ton embauche. Ou alors, ils ont des armées sur le bench, et du coup ils sont en panique.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  14. #8744
    Super nouvelle gros_bidule ! Super content pour toi !
    Battletag : Sariyah#2734 / ID PS4 : Oo_Sariyah_oO



  15. #8745
    Yes bien joué (le canada )

    Pour ma part, j'ai 3 entretiens différents en 2 jours, j'espère qu'au moins un d'entre eux va déboucher sur quelque chose

  16. #8746
    Bien le bonjour à tous.

    Petite suite de ce topic qui m'a donné envie de bouger sur Rennes (en résumé, ma famille habite dans la manche, je suis spécialiste .Net et la ville la plus proche d'eux avec des opportunités c'est Rennes) : http://forum.canardpc.com/threads/12...-Rennes-Nantes

    J'aimerais me faire une idée de combien je pourrais demander avec un profil comme le mien donc voici le résumé :

    J'ai commencé à bosser fin 2004
    Je suis un spécialiste de la technologie .Net, avec un gros plus sur l'Asp.Net MVC
    Depuis 2017 j'ai un peu mis de côté le développement pour faire de la gestion de projet, en résumé j'assure les chiffrages, le recueil des besoins avec le client, la gestion d'une équipe en mode classique ou SCRUM (selon la taille), les déploiements, le suivi, la production etc etc.

    En gros je peux assurer un poste de développeur expert/Tech leader ou un poste de chef de projet.

    Sur Rennes, un profil comme le mien peut espérer gagner combien environ (en brut sur 12 mois) ?


  17. #8747
    Question con: C'est quoi l'obligation de l'employeur pour la date de paiement ?

    J'ai l'impression qu'il me fait le coup de 1 mois +1 jour. Du coup en arrivant dans le boulot, j'étais payé le 27 du mois et maintenant, il y a un décalage (nov : 28, décembre 29 et janvier un 30 mais c'est un samedi, donc je suis toujours pas payé (du coup là, ça va tomber au minimum le 2).


    Et c'est un peu relou.

    Je viens de regarder ma convention, et c'est bien écrit à date fixe (et tous les mois of course).
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  18. #8748
    Yop, les réponses ici https://www.service-public.fr/partic...osdroits/F2308

    Si je comprends bien, ça doit être périodique, chaque mois, mais, et c'est là que c'est possiblement relou, il paie le mois en cours OU au cours du mois suivant (modulo accord d’entreprise ou convention), ce qui laisse la possibilité de payer le mois de janvier fin février par ex.

    Aucune date de paiement n'est imposée à l'employeur (sauf disposition prévue par accord d'entreprise ou convention collective).

    L'employeur peut payer le salarié à la fin du mois ou durant le mois qui suit.

    Il doit payer le salarié à chaque mois et à la même période (le plus souvent, soit en fin de mois, soit au début du mois suivant).

    L'employeur doit respecter la périodicité du versement (le plus souvent, par mensualisation).

    Le salaire doit être versé un jour ouvrable, sauf en cas de paiement réalisé par virement.
    Donc à priori si ta convention dit "à date fixe" sans préciser le jour, ton employeur peut te payer à chaque fois avec 1 mois de retard.
    Parcontre, s'il y a plus d'un mois de retard, tu as le droit d'aller aux prud'hommes.
    Dernière modification par gros_bidule ; 30/01/2021 à 19h06.

  19. #8749
    Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
    // HS

    Je voulais juste partager une bonne nouvelle : depuis bientôt 1 an (11 mois exactement) j'étais en attente d'un Visa pour partir vivre au Canada, à Montréal. Télétravail avec une boite canadienne en attendant.
    Bah ça y est, demande de permis de travail acceptée. Y'a plus qu'à rendre l'appart, régler 300 petits trucs (la banque, tout ça...) et enfin choper un vionvion !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    2021 s'annonce mieux que 2020
    Champagne!

    Pour ma part après ma promotion l'année dernière je choppe +7% pour 2021. C'est pas Gamestop mais je crache pas dessus en ces temps troubles
    Citation Envoyé par Monsieur Cacao
    Y'en a ils auraient un parcmètre dans le fion qu'ils te soutiendraient quand même qu'ils ne se font pas enculer. Oui c'est délicat, je sais.

  20. #8750
    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Champagne!

    Pour ma part après ma promotion l'année dernière je choppe +7% pour 2021. C'est pas Gamestop mais je crache pas dessus en ces temps troubles
    Ici c'est baisse de salaire "parce que bon, cette année c'est compliqué" annoncée en octobre... Et là on viens d'apprendre qu'on a fait une fin d'année record. Je suis joie.

  21. #8751
    J'ai décroché une mission de 2 semaine pour faire migrer un code java 1.4 à 11 ( ).
    C'est déjà ça. Et j'ai eu plusieurs entretiens la semaine passée et 3 prévus la semaine prochaine, ça redonne espoir !

  22. #8752
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Ici c'est baisse de salaire "parce que bon, cette année c'est compliqué" annoncée en octobre... Et là on viens d'apprendre qu'on a fait une fin d'année record. Je suis joie.
    C'est quel genre de contrat pour que ton salaire soit revu à la baisse ? C'est sur des parties variables/des participations/des intéressements ou autre ? De la prime vacances ?
    Je connais pas très bien ces dernières et derniers, vu que j'en ai pas.

    Sur mon contrat j'ai les habituelles clauses obligatoires :
    • Temps hebdomadaire de travail
    • Rémunération mensuelle brute


    ...et du coup je vois pas comment mon salaire pourrait diminuer, autrement que par le biais d'un avenant au contrat visant à redéfinir cette deuxième clause.
    Avenant que, pour le coup, je ne suis pas prêt de signer, si c'est la seule clause qui change.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par sosoran Voir le message
    J'ai décroché une mission de 2 semaine pour faire migrer un code java 1.4 à 11 ( ).
    C'est déjà ça. Et j'ai eu plusieurs entretiens la semaine passée et 3 prévus la semaine prochaine, ça redonne espoir !
    C'est cool
    Tu verras que ce sont les premières expériences qui sont les plus difficiles (ou, ramenées dans le référentiel du développement, les moins aisées) à décrocher.

    Avec 2-3 années d'expériences sur un CV, que tu es capable de détailler et valoriser en entretien, tu verras que ce sera peanuts de changer de travail, si le besoin se manifeste.
    Je ne le recommande pas spécialement, et je trouve que j'ai moi-même un léger-poilounet trop bougé sur les débuts, mais réellement quand t'es développeur tu peux changer d'employeur comme tu changerais d'opérateur mobile.

    La seule différence c'est que ton nouvel employeur n'envoie pas à ta place ta lettre de démission à celui que tu quittes. C'est quand même à toi de le faire.

  23. #8753
    Citation Envoyé par Taro Voir le message
    C'est cool
    Tu verras que ce sont les premières expériences qui sont les plus difficiles (ou, ramenées dans le référentiel du développement, les moins aisées) à décrocher.

    Avec 2-3 années d'expériences sur un CV, que tu es capable de détailler et valoriser en entretien, tu verras que ce sera peanuts de changer de travail, si le besoin se manifeste.
    Je ne le recommande pas spécialement, et je trouve que j'ai moi-même un léger-poilounet trop bougé sur les débuts, mais réellement quand t'es développeur tu peux changer d'employeur comme tu changerais d'opérateur mobile.

    La seule différence c'est que ton nouvel employeur n'envoie pas à ta place ta lettre de démission à celui que tu quittes. C'est quand même à toi de le faire.
    Merci bien j'ai hâte d'y être ouais !

  24. #8754
    Haha, t'inquiète pas, ça viendra vite l'air de rien, même si au quotidien ça semble se dérouler lentement, avec le recul deux ans ça passe vite.
    Phrase typique de vieux, je sais, mais... ils ne disent pas QUE des conneries, ces cons !


    Et pour peu que tu aies lu 2-3 chapitres d'un bouquin sur un sujet technique précis, tu seras vu par les SSII/ESN comme un "expert", donc si jamais ça fait partie des options d'emploi que tu considères... t'inquiète, ça ira vraiment vite.

  25. #8755
    Bah là on m'a engagé comme expert java (enfin, ce sont les mots du patron, l'autre employé plus tech devait comprendre que c'était pas vraiment ca) pour faire cette migration de code, alors que j'ai travaillé avec java pendant 2 mois à tout péter . J'ai juste intérêt à assurer maintenant hahaha.

    Je pense que j'ai bien fait de m'éloigner de la bioingénierie. J'avais passé 10 mois à chercher sans rien alors que là j’enchaîne les entretiens après 1-2 stages.

    D'ailleurs, ça me fait penser, vous avez des conseils de bons livre à potasser pour acquérir toutes les bases que j'ai pas pu avoir (n'ayant pas fait computer science) sur tout ce qui est architecture hardware des ordinateurs, et toute la base à avoir sur les réseaux, bases de données et autres concepts super importants auxquels je ne pense pas forcément ?

  26. #8756
    Citation Envoyé par Taro Voir le message
    C'est quel genre de contrat pour que ton salaire soit revu à la baisse ? C'est sur des parties variables/des participations/des intéressements ou autre ? De la prime vacances ?
    Je connais pas très bien ces dernières et derniers, vu que j'en ai pas.
    C'est bien la partie variable. Ils les ont divisées par deux, en contrepartie d'une baisse des objectifs, avec l'accord du CSE.
    Enfin, pour tous les non-commerciaux. Qui vont donc visiblement être les grands gagnants.

  27. #8757
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    C'est bien la partie variable. Ils les ont divisées par deux, en contrepartie d'une baisse des objectifs, avec l'accord du CSE.
    Enfin, pour tous les non-commerciaux. Qui vont donc visiblement être les grands gagnants.
    Erf, d'accord
    Effectivement j'imagine que les parties variables sont facilement modifiables sans porter atteinte au contrat. "Pat pat" comme on dit.
    Et je pense que c'est pour ça qu'on dit toujours que le variable, il ne faut pas en tenir compte à la négo, et que les "packages" qu'on te présente en entretien c'est de l'enfumade.

    Mais bon, c'est sûr, tu les avais, et ils sont revus à la baisse... c'est moche.

    Citation Envoyé par sosoran Voir le message
    D'ailleurs, ça me fait penser, vous avez des conseils de bons livre à potasser pour acquérir toutes les bases que j'ai pas pu avoir (n'ayant pas fait computer science) sur tout ce qui est architecture hardware des ordinateurs, et toute la base à avoir sur les réseaux, bases de données et autres concepts super importants auxquels je ne pense pas forcément ?
    Alors, écoute, je suis un gros aficionado du "j'ai besoin de prendre du grade sur un sujet, j'achète un livre", mais justement je suis bien placé pour déconseiller cette approche dans un premier temps.
    Surtout si c'est très spécifique.
    Avoir un bouquin entier n'est pas nécessairement pertinent, si tu ne vas peut-être en utiliser et digérer réellement qu'un ou deux chapitres.

    Je prends l'exemple d'un sujet qu'il est important de connaître, pas toujours simple à appréhender au début, et qui a un mètre-étalon très réputé : les problématiques autour des nombres flottants.
    Le célèbre "What Every Computer Scientist Should Know About Floating-Point Arithmetic".
    Bon en l'occurrence c'est un paper trouvable facilement sur le net, mais le principe est le même qu'avec les bouquins.
    T'as pas besoin d'avoir le truc en main alors qu'au final seuls certains concepts sont réellement importants. T'as pas besoin non plus d'avaler 10'000 formules pour comprendre les problématiques, comment les contourner, les résoudre, vivre avec, etc.
    Si tu comprends comment fonctionne la virgule flottante, la baisse de précision qui vient avec les ordres de grandeur, le phénomène d'absorption, les problématiques de comparaison / test d'égalité, bah t'es bon.

    En réalité ce sont des choses qui sont très bien expliquées sur plein de PDFs/articles plus concis, infiniment plus abordables et lisibles.

    Les bouquins je les trouve pertinents quand tu te lances dans une spécialisation (je suis parti là-dessus pour me former au GPGPU, j'ai taffé avec 90% du bouquin et ça m'a décroché des postes spécifiques, on peut dire que les 40€ investis dans le bouquin étaient rentabilisés... surtout que c'était un cadeau de Noël donc j'ai rien déboursé, hin hin hin), dans un gros projet (bouquin te menant pas à pas sur la réalisation d'un truc un peu tricky, genre si je prends exemple dans ma bibliothèque, j'en ai un pour développer un petit soft de rendu par ray tracing), ou sur des sujets plus généraux qui te seront toujours utiles de façon diluée (des bouquins d'algorithmiques sur les algos de tris, recherche, etc... bon pareil ça se trouve aisément sur le net, mais au moins là ça te le compile dans un seul support).
    Et aussi ça se justifie dans le cadre de sujets vraiment tricky, méconnus du grand public, et/ou pour lesquels tu trouves difficilement de la matière et dont il est difficile de juger si ce que tu en lis sur le net est bien vrai et pertinent.

    Tu voudrais te former sur quel aspect, plus précisément ?

  28. #8758
    Citation Envoyé par Taro Voir le message
    Alors, écoute, je suis un gros aficionado du "j'ai besoin de prendre du grade sur un sujet, j'achète un livre", mais justement je suis bien placé pour déconseiller cette approche dans un premier temps.
    Surtout si c'est très spécifique.
    Avoir un bouquin entier n'est pas nécessairement pertinent, si tu ne vas peut-être en utiliser et digérer réellement qu'un ou deux chapitres.

    Je prends l'exemple d'un sujet qu'il est important de connaître, pas toujours simple à appréhender au début, et qui a un mètre-étalon très réputé : les problématiques autour des nombres flottants.
    Le célèbre "What Every Computer Scientist Should Know About Floating-Point Arithmetic".
    Bon en l'occurrence c'est un paper trouvable facilement sur le net, mais le principe est le même qu'avec les bouquins.
    T'as pas besoin d'avoir le truc en main alors qu'au final seuls certains concepts sont réellement importants. T'as pas besoin non plus d'avaler 10'000 formules pour comprendre les problématiques, comment les contourner, les résoudre, vivre avec, etc.
    Si tu comprends comment fonctionne la virgule flottante, la baisse de précision qui vient avec les ordres de grandeur, le phénomène d'absorption, les problématiques de comparaison / test d'égalité, bah t'es bon.

    En réalité ce sont des choses qui sont très bien expliquées sur plein de PDFs/articles plus concis, infiniment plus abordables et lisibles.

    Les bouquins je les trouve pertinents quand tu te lances dans une spécialisation (je suis parti là-dessus pour me former au GPGPU, j'ai taffé avec 90% du bouquin et ça m'a décroché des postes spécifiques, on peut dire que les 40€ investis dans le bouquin étaient rentabilisés... surtout que c'était un cadeau de Noël donc j'ai rien déboursé, hin hin hin), dans un gros projet (bouquin te menant pas à pas sur la réalisation d'un truc un peu tricky, genre si je prends exemple dans ma bibliothèque, j'en ai un pour développer un petit soft de rendu par ray tracing), ou sur des sujets plus généraux qui te seront toujours utiles de façon diluée (des bouquins d'algorithmiques sur les algos de tris, recherche, etc... bon pareil ça se trouve aisément sur le net, mais au moins là ça te le compile dans un seul support).
    Et aussi ça se justifie dans le cadre de sujets vraiment tricky, méconnus du grand public, et/ou pour lesquels tu trouves difficilement de la matière et dont il est difficile de juger si ce que tu en lis sur le net est bien vrai et pertinent.

    Tu voudrais te former sur quel aspect, plus précisément ?
    Je vois, c'est intéressant en effet. Je comprends bien que pour les sujets précis il vaut mieux ne pas potasser des pavés entiers de concepts avancés, mais justement dans mon cas la difficulté est que je ne suis pas sûr de savoir ce qu'il me manque ou pas en concepts de base. Si je faisais un parallèle avec la bio: un type d'informatique fait un stage dans un laboratoire et apprend les techniques et méthodes pour suivre correctement un protocole d'expérience avec les bonnes pratiques de travail en labo, comment bien mélanger deux produits et savoir utiliser quelques machines. À la fin il peut faire un travail de laborantin mais pas de biologiste car il n'aura jamais appris les mécanismes biologiques au niveau moléculaires, comment est composé une cellule, comment sont produit les protéines et comment une enzyme va affecter un type de protéine modifié génétiquement, etc etc. Donc dans son cas, je lui conseillerais un bon livre de vulgarisation (mais quand même de niveau universitaire) des concepts importants à connaître en biologie moléculaire. Je pourrais lui conseiller des lire la première moitié de chaque chapitre pour ne pas aller trop en profondeur sur les sujets trop pointus.

    Si on en revient à moi, je sais qu'on m'a plusieurs fois demandé si j'avais déjà mis en place une base de données mais je ne l'ai pas fait et je me doute que ça ne consiste sans doute pas qu'en la création d'une database avec sql. Je sais aussi que je ne connais rien au fonctionnement des réseaux et autres protocoles de communications. Je n'ai également pas eu de cours d’algorithmique par exemple.

    Pour faire simple, j'ai suivi un cours de c++ de 2h par semaine pendant 3 semestres, et le reste de mes cours n'était pas lié à l'info mais à l'ingénierie en général (analyse, algèbre, physique, et des cours de bio moléculaire). Donc je pense avoir les bases pour comprendre sans trop de difficulté n'importe quel concept scientifique pas ultra pointu, et j'aimerais passer du temps à améliorer mes bases de connaissances générales en informatiques, mais je n'ai qu'une idée assez vague de ce en quoi consistent ces connaissances.
    Pour faire peut-être plus simple : qu'apprendre pour ne pas être largué si 2 ingénieur informatique commencent à parler d'un sujet (pas ultra pointu non plus) qui n'est pas explicitement lié à la programmation qu'ils auraient pu apprendre pendant leur cursus. Sachant que j'ai ma petite expérience dans le développement et que je sais quand même quels sont les différents composants d'un ordinateur et à quoi ils servent.


    ... désolé pour le pavé

  29. #8759
    Pour faire peut-être plus simple : qu'apprendre pour ne pas être largué si 2 ingénieur informatique commencent à parler d'un sujet (pas ultra pointu non plus) qui n'est pas explicitement lié à la programmation qu'ils auraient pu apprendre pendant leur cursus. Sachant que j'ai ma petite expérience dans le développement et que je sais quand même quels sont les différents composants d'un ordinateur et à quoi ils servent.
    Quelques sujets qui me viennent a l'esprit :
    - git
    - le déploiement continu et tous les outils qui vont avec comme jenkins
    - le cloud avec les gros acteurs (amazon, google, microsoft) et leurs principaux services. Par exemple pour aws, il y a s3 pour les fichier, rds pour les bases de données, ec2 pour les serveurs...
    - la conteneurisation avec Docker, kubernetes, ...
    - le fonctionnement des api rest et leurs alternatives comme le graphql

    Après moi j'ai quelques cours sur Udemy, ça peut être intéressant et une alternative aux livres. Et les conférences c'est utiles aussi et ça permet de découvrir de nouveaux sujets. Ah et du coup dans ces deux cas, les commandes shell pour interagir avec le terminal sur linux, pour comprendre au moins ce qui est tapé lors des démos et exemples.
    Venez voir mon site, Geek Passion, avec entre autres : Mon super casse brique - The Witcher 3 en 360°.
    Venez vider votre backlog grâce aux events du backlog sur cpc-backlog-event.

  30. #8760
    Dans un ordre de priorité pour moi:
    - GIT
    - API REST (+SOAP, même si c'est démodé) ( ce qui vient avec plein de base sur les WebService et le HTTP)
    - Les différentes particularités des base de donnée (MySQl, Oracle, Postgres, MariaDB, Mongo...)
    - Le déploiement continue (CI/CD)
    - Le principe de conteneurisation (Docker, voir Kubenetes si on s’intéresse au sujet mais c'est déjà l'artillerie lourde)

    Et bien sur les différends Framework de la techno sur laquelle tu bosse.

Page 292 sur 299 PremièrePremière ... 192242282284285286287288289290291292293294295296297298299 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •