Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 55 sur 56 PremièrePremière ... 54547484950515253545556 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 621 à 1 650 sur 1672
  1. #1621
    Ça me semble... Nickel !
    Bon j'ai pas le son pour les ingrédients mais je vais bien voir ça.

    Edit : bon, ce sera le nickel. Solution facile à faire, résultat quasi aussi chouette que le chrome.
    Dernière modification par Nieur ; 21/06/2019 à 02h27.

  2. #1622
    Coin,

    Je me retrouve a devoir loger une butée à bille dans un montage à la con, problème j'ai jamais monté de butée à bille, à rouleau ni même à aiguille, vous avez des sites web avec des schémas d'implentation ?
    En toutes logique j'aurais mis ma butée en bout d'arbre et 2 roulements à bille classique sur ce dernier, mais je les laisse totalement libre les roulements comment les précontraindres ?
    Citation Envoyé par rapport de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France
    .Il est « presque impossible d’écrire en français correctement avec un clavier commercialisé en France »,

  3. #1623
    Hello. J'ai une question mais je sais pas trop où la poser alors je tente ici, même si c'est pas VRAIMENT VRAIMENT le bon topic, je pense que certaines personnes qui le fréquentent auront la réponse.
    Dans le frein moteur d'un moteur thermique, où est dissipée l'énergie du véhicule qui ralentit ? Je pensais au début que le frein moteur allait refroidir le moteur, mais thermodynamiquement, ça me froisse.

    Bref, à vot'bon cœur et merci :-)

  4. #1624
    Citation Envoyé par Nieur Voir le message
    Hello. J'ai une question mais je sais pas trop où la poser alors je tente ici, même si c'est pas VRAIMENT VRAIMENT le bon topic, je pense que certaines personnes qui le fréquentent auront la réponse.
    Dans le frein moteur d'un moteur thermique, où est dissipée l'énergie du véhicule qui ralentit ? Je pensais au début que le frein moteur allait refroidir le moteur, mais thermodynamiquement, ça me froisse.

    Bref, à vot'bon cœur et merci :-)
    Dans les frottements du moteur, je dirais : quand tu relaches la pedale, ce n'est plus le moteur qui fait bouger les roue, mais l'inverse. Donc frottement du moteur, et l'alternateur aussi, je pense.
    Ce qu'il faut savoir, c'est qu'on ment beaucoup aux minmatars, surtout lorsqu'ils posent des questions du style: "t'es sûr que ça vole, ce truc ?" Cooking Momo, le 30/08/09

  5. #1625
    J'y crois pas : ça freine vraiment trop pour que ce soient les simples frottements. Je pense que c'est l'action des pistons sur l'air admis qui doit jouer, mais je sais pas si c'est en compressant (et donc en chauffant) ou en détendant (et donc en refroidissant), même si les lois de la thermo me disent que ça peut que chauffer. J'intuite mal sur ce truc, ça me froisse

  6. #1626
    Ici c'est dit effectivement que l'essentiel du freinage ne vient pas des frottements.

  7. #1627
    Les plus grosses sources de perte aujourd'hui sont les frottements et le pompage. D'ailleurs, sur les moteurs dans lesquels on "éteint" de cylindres, on les maintient fermé, et pas ouvert comme on pourrait le penser intuitivement.

    Et si tu cherches à évacuer la chaleur : l'échappement et le refroidissement moteur servent à ça.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  8. #1628
    Ah super merci !
    En fait, je surévaluais la chaleur absorbée par la baisse de pression dans le cylindre à l'admission sans air ! :-)
    Merci Ze Venerable !

  9. #1629

  10. #1630
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    D'ailleurs, sur les moteurs dans lesquels on "éteint" de cylindres, on les maintient fermé, et pas ouvert comme on pourrait le penser intuitivement.
    Je demande explication, parcequ'un cylindre qui tourne sans ouverture soit tu pars d'une pression neutre au point mort bas tu comprimes de l'air pour rien à chaque tour de vilebrequin (on peut reproduire le truc avec une pompe à vélo en bouchant le trou de sortie et en essayant de pousser) ça chauffe beaucoup et demande énormément d'effort et quand le piston redescend il ne récupère pas l'énérgie dissipé en chaleur.

    Et l'inverse doit aussi être vrai.
    Citation Envoyé par rapport de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France
    .Il est « presque impossible d’écrire en français correctement avec un clavier commercialisé en France »,

  11. #1631
    Citation Envoyé par perverpepere Voir le message
    Je demande explication, parcequ'un cylindre qui tourne sans ouverture soit tu pars d'une pression neutre au point mort bas tu comprimes de l'air pour rien à chaque tour de vilebrequin (on peut reproduire le truc avec une pompe à vélo en bouchant le trou de sortie et en essayant de pousser) ça chauffe beaucoup et demande énormément d'effort et quand le piston redescend il ne récupère pas l'énérgie dissipé en chaleur.

    Et l'inverse doit aussi être vrai.
    A mon avis c'est plus pour une question de circulation des gazs. J'imagine bien des petits bouts des mélange air/carburant refoulés dans l'admission qui partiraient dans le cylindre sans allumage, et finiraient du coup dans l'échappement. Ca ferait des jolies pétarades dans les dents du catalyseur entre autres.
    Citation Envoyé par Sidus Preclarum Voir le message
    Ben du caramel pas sucré alors...
    "Avant, j'étais dyslexique, masi aujorudh'ui je vasi meiux."

  12. #1632
    J'ai pas la réponse, juste une remarque, soupapes grandes ouvertes, le moteur devra quand même fournir un travail, à la descente car il se créera quand même une dépression dans la chambre (débit d'admission insuffisant), à la remontée car il y aura une surpression.

    Après dans lequel des 2 configurations, soupapes toujours fermées ou non, le moteur doit fournir le plus de travail, j'en sais rien...

    (Après j'ai pas 100% confiance dans ce que je viens d'écrire, je serai vous j'en tiendrais pas trop compte...)

  13. #1633
    Citation Envoyé par Lazyjoe Voir le message
    A mon avis c'est plus pour une question de circulation des gazs. J'imagine bien des petits bouts des mélange air/carburant refoulés dans l'admission qui partiraient dans le cylindre sans allumage, et finiraient du coup dans l'échappement. Ca ferait des jolies pétarades dans les dents du catalyseur entre autres.
    C'est pas si rare typiquement toutes les aides au changement de rapport en moto se font comme ça (coupure de l'allumage pendant un puilleme de seconde).
    En plus ça décalamine les pots.

    Et surtout ca me fait durcir le zizi quand elle fait ça sur un retrogradage pendant un freinage violant.
    Citation Envoyé par rapport de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France
    .Il est « presque impossible d’écrire en français correctement avec un clavier commercialisé en France »,

  14. #1634
    Citation Envoyé par Ze Venerable Voir le message
    Après dans lequel des 2 configurations, soupapes toujours fermées ou non, le moteur doit fournir le plus de travail, j'en sais rien...

    (Après j'ai pas 100% confiance dans ce que je viens d'écrire, je serai vous j'en tiendrais pas trop compte...)
    Pour le coup la position de pvpp () me semble assez intuitivement plus logique. Y aura plus de pertes à faire un cycle de compression/décompression avec l'air contenu dans le cylindre qu'en brassant de l'air à pression atmosphérique.

    Du coup doit aussi y avoir une question d'équilibrage, en laissant deux cylindres sur 4 fermés leur cycle de compression/décompression doit laisser l'ensemble proche d'un 4 cylindre, alors qu'en les laissant ouvert ça deviendrait effectivement un bicylindre. Il vaut mieux laisser ce genre de choses aux motards.
    Citation Envoyé par Sidus Preclarum Voir le message
    Ben du caramel pas sucré alors...
    "Avant, j'étais dyslexique, masi aujorudh'ui je vasi meiux."

  15. #1635
    Citation Envoyé par Lazyjoe Voir le message
    Pour le coup la position de pvpp () me semble assez intuitivement plus logique. Y aura plus de pertes à faire un cycle de compression/décompression avec l'air contenu dans le cylindre qu'en brassant de l'air à pression atmosphérique.
    Cylindre fermé, les pertes sont dues (frottements mis à part) au fait que le système n'est pas adiabatique ?
    C'est p-e pas si énorme que ça, ces pertes par conductions thermiques. Ces phases chaud/froid durent très peu de temps.
    Je sais pas, c'était histoire de discuter.

  16. #1636
    Citation Envoyé par perverpepere Voir le message
    Je demande explication, parcequ'un cylindre qui tourne sans ouverture soit tu pars d'une pression neutre au point mort bas tu comprimes de l'air pour rien à chaque tour de vilebrequin (on peut reproduire le truc avec une pompe à vélo en bouchant le trou de sortie et en essayant de pousser) ça chauffe beaucoup et demande énormément d'effort et quand le piston redescend il ne récupère pas l'énérgie dissipé en chaleur.

    Et l'inverse doit aussi être vrai.
    L'énergie dissipée par le pompage surpasse de très loin celle dissipée par le système de refroidissement.



    Et oui, les occupants, même le conducteur, ne s'aperçoit de rien en comportement (j'ai ce système depuis 4 ans, bientôt).
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  17. #1637
    J'ai déjà voyagé dans une ciasse équipé de ce systeme c'est totalement indolore pour le passager

    Merci pour la vidéo je dormirais moins bete.
    Citation Envoyé par rapport de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France
    .Il est « presque impossible d’écrire en français correctement avec un clavier commercialisé en France »,

  18. #1638
    Pour revenir à la question initiale (que devient l'énergie du frein moteur), au final c'est thermique non ? Le pompage au travers des papillons fermés suivi du cycle 4 temps chauffe les gaz in fine.
    L'évacuation de la chaleur se fait principalement par l'échappement.

    Donc transformation énergie mécanique --> chaleur.

    Pour le système ACT, précisément en gardant les soupapes fermées on évite cette déperdition. Les gaz comprimés fonctionnement comme un ressort, qui restituent à la détente l'essentiel de l'énergie absorbée à la compression. Une petite perte thermique par le refroidissement du moteur mais léger. Plus les gaz emprisonnés doivent finir par être chauds ce qui est sans doute mieux pour l'homogénéité des températures haut moteur.

  19. #1639
    Citation Envoyé par TiNitro Voir le message
    Pour revenir à la question initiale (que devient l'énergie du frein moteur), au final c'est thermique non ? Le pompage au travers des papillons fermés suivi du cycle 4 temps chauffe les gaz in fine.
    Oui. Une petite remarque, dans le lien que j'ai mis hier, on voit que dans le cas d'un moteur à essence le travail fourni par le moteur sert à détendre l'air. Donc ce cas on pourrait résumer en disant que l'énergie cinétique du véhicule est dissipée via le refroidissement de l'air ?

  20. #1640
    Penser à mettre un sous-titre Avatar de keulz
    Ville
    ain et agressif
    Citation Envoyé par Ze Venerable Voir le message
    Ici c'est dit effectivement que l'essentiel du freinage ne vient pas des frottements.
    J'ai pas mal de mal avec ce que je lis... Et je ne parle même pas des gif de dmoteur diesel à 2 temps ()
    Citation Envoyé par perverpepere Voir le message
    Je demande explication, parcequ'un cylindre qui tourne sans ouverture soit tu pars d'une pression neutre au point mort bas tu comprimes de l'air pour rien à chaque tour de vilebrequin (on peut reproduire le truc avec une pompe à vélo en bouchant le trou de sortie et en essayant de pousser) ça chauffe beaucoup et demande énormément d'effort et quand le piston redescend il ne récupère pas l'énérgie dissipé en chaleur.

    Et l'inverse doit aussi être vrai.
    Alors non, ta comparaison ne tient pas.
    Déjà, si tu considères que la durée de la compression est assez longue pour que le gaz chauffe le cylindre, alors elle est assez longue pour que le cylindre chauffe le gaz à la détente.
    Ensuite, un pompe à vélo chauffe autant justement parce qu'il n'y a pas de détente des gaz, la soupape est ouverte et le gaz chaud a le temps de chauffer le cylindre m'ais n'est jamais détendu, moment où il devrait se refroidir. Donc en gros, tu ne fais que du chaud dans une pompe, là où un cylindre bouché chauffe et refroidit.

    Un cylindre bouché actionné ne produirait de la chaleur que par frottement du gaz (on ne parle pas des frottement des pièces mécaniques), pas par augmentation de la température par diminution du volume.

    Ce à côté de quoi j'ai l'impression que tu es passé c'est que visiblement, si le document est vrai, ça fonctionne comme une pompe de vélo, par compression pour le diesel et par aspiration pour l'essence. Mais du coup ça voudrait dire que le diesel chauffe quand même et que l'essence refroidit le bloc pendant le frein moteur.
    Citation Envoyé par TiNitro Voir le message
    Pour revenir à la question initiale (que devient l'énergie du frein moteur), au final c'est thermique non ?
    La question initiale c'est plutôt quels sont lé mécanismes qui dissipent, parce que sinon, la réponse en mécanique et toujours que c'est dissipé en chaleur...

    Pour apporter ma pierre au débat, je vous ferais remarquer qu'il y a plus simple comme raisonnement.
    Combien consomme un moteur à vide ? C'est une question plus facile qu'avant, avec les ordinateurs de bord. De mémoire, pour un citadine on est entre 0.5 et 1l/h, au ralenti. (sur une polo j'ai vu environ 0.7). à 2000tr/min ça sera au dessus de 1l/h (prenons la valeur basse).
    Donc si on roule à 100km/h avec le moteur à 2000tr/min et une conso de 5l/100km, ça signifie qu'il y a 1l/100 qui sert à faire tourner le moteur et 4l/100 qui servent à vaincre l'air, le roulement des pneu, la boite de vitesse, etc (sachant qu'il y a ensuite la partie gaspillée avec les gaz d'échappement qui sont encore chauds).

    Du coup, deux choses : il n'y a pas que le moteur qui freine la voiture quand on relâche la pédale, en particulier à grande vitesse et, la puissance consommée par les frottements du moteur est importante (et je pense que mon exemple sous estime mais je vous avouerais que je ne connais pas mon régime moteur à 100km/h...)

    Perso, je pense bien entendu que les deux phénomènes jouent un rôle, difficile comme ça de connaitre la proportion de chaque.

  21. #1641
    Citation Envoyé par keulz Voir le message
    J'ai pas mal de mal avec ce que je lis... Et je ne parle même pas des gif de dmoteur diesel à 2 temps ()
    Sérieux, t'as jamais entendu parlé de Caterpillar, Hanomag-Enschel, Peugeot, Detroit Diesel, Junker, Allison, GMC, CLM-Indenor qui ont tous fait ou font encore des deux temps diesel avec ou sans soupapes? Bon, le gif n'est pas bien fait, certes, mais les mazout deux temps c'est au moins 30 % des diesels marins!
    "Not riding to keep the miles low for resale value is like not drilling your girlfriend to keep her tight for the next guy"

  22. #1642
    RDJ: Allison fait des moteurs !

    RDJbis: Peugeot fait des moteurs.
    Citation Envoyé par cooperman Voir le message
    Faut etre serieux quand même !!
    Steam ID

  23. #1643
    Citation Envoyé par Babelfish Voir le message
    RDJ: Allison fait des moteurs !

    RDJbis: Peugeot fait des moteurs.
    Ben oui actionner à la main c'est pénible

    Signature merde !

  24. #1644
    Citation Envoyé par Babelfish Voir le message
    RDJ: Allison fait des moteurs !
    C'est ma copine à moi...

    Mais j'ai oublié, entre autres, Cummins et surtout Krupp...
    "Not riding to keep the miles low for resale value is like not drilling your girlfriend to keep her tight for the next guy"

  25. #1645
    Cummins je connais j'en ai vu sur des vieux tagazous de l'armée. Et pas mal de Mack. Allison je connais un peu leurs boîtes.
    Citation Envoyé par cooperman Voir le message
    Faut etre serieux quand même !!
    Steam ID

  26. #1646
    My 2 cents:
    L'explication du lien de Ze Venerable me parait erronée. Il disent que le frein moteur se fait par obstruction du conduit d'admission pour un moteur essence (vrai, par fermeture du papillon et non de la soupape comme le laisse entendre le texte), et par fermeture partielle de la soupape d'échappement pour un moteur Diesel. C'est faux, car à moins d'avoir un système VVT (course de soupape variable) les soupapes on toujours la même course lors d'un cycle qu'on aie le pied au plancher ou bien sur le TDB.
    Et contraire à ce que prétend le lien, l'air comprimé dans un piston ne rendra pas tout le travail qui lui a été fourni lors de la compression, car un moteur thermique n'est pas un système adiabatique; Entre la compression et la détente un partie de la chaleur aura été transmise à la paroie du cylindre et évacuée par le système de refroidissement.
    Le deuxième effet qui intervient dans le frein moteur c'est comme le disait neo le pompage; l'aspiration de l'air dans le cylindre et son évacuation par l'échappement nécessitent de l'énergie, même sans que les conduits soient obstrués.
    Je ne suis par contre pas en mesure de dire quel proportion revient à chacun des deux mécanismes.

    Pour les moteurs ACT "coupent" les cylindres au point mort haut. Ainsi la quantité d'air présente dans le cylindre est minimale et les cylindres éteints vont en absorber une partie de l'énergie produite par les autres cylindres lors de la phase de détente, (plutot que lors de la phase de compression si on coupait les cylindre au point mort bas). C'est fait ainsi car il est plus facile (à pression extérieure constante) de détendre un fable volume vers un grand que l'inverse. (faites le test avec une seringue si vous me croyez pas).

    les moteurs à injection électronique (donc tous les moteurs depuis 25ans) coupent l'injection lors de la décélération pour réduire la conso, et augmenter le frein moteur.

    Les diesel 2T c'est encore largement répandu dans le domaine transport maritime ou fluvial, car même s'ils polluent plus ils peuvent atteindre des rendements de 55%!! On a en Europe MAN qui en produisent encore.

  27. #1647
    En ferroviaire aussi avec les moteurs SACM, Poyaud, Baldwin et les Deltic anglais... Sur les poids lourds des années 50 jusqu'à 2000 on trouvait des freins à l'échappement (sauf sur les 2 temps pour cause de pompe de balayage allergique à la contre pression) qui jouaient le rôle de ralentisseur...
    "Not riding to keep the miles low for resale value is like not drilling your girlfriend to keep her tight for the next guy"

  28. #1648
    Penser à mettre un sous-titre Avatar de keulz
    Ville
    ain et agressif
    Citation Envoyé par vf1000f24 Voir le message
    Sérieux, t'as jamais entendu parlé de Caterpillar, Hanomag-Enschel, Peugeot, Detroit Diesel, Junker, Allison, GMC, CLM-Indenor qui ont tous fait ou font encore des deux temps diesel avec ou sans soupapes? Bon, le gif n'est pas bien fait, certes, mais les mazout deux temps c'est au moins 30 % des diesels marins!
    Sauf qu'il n'est pas vraiment question de faire du frein à moteur avec un paquebot...
    On parle de voiture.
    Le gif est juste faux, dans le contexte.

    Mais non, je ne connais pas vraiment les moteurs de navires.

  29. #1649
    Bon, ravi de voir que mon hors sujet passionne autant les foules :-)

  30. #1650
    Citation Envoyé par vf1000f24 Voir le message
    En ferroviaire aussi avec les moteurs SACM, Poyaud, Baldwin et les Deltic anglais... Sur les poids lourds des années 50 jusqu'à 2000 on trouvait des freins à l'échappement (sauf sur les 2 temps pour cause de pompe de balayage allergique à la contre pression) qui jouaient le rôle de ralentisseur...
    Le frein J.
    Techniquement ça se fait encore, juste que le chauffeur a plus la main dessus. C'est un calculateur qui gère.


    Maintenant pour faire mumuse y'a l'Intarder.
    Citation Envoyé par cooperman Voir le message
    Faut etre serieux quand même !!
    Steam ID

Page 55 sur 56 PremièrePremière ... 54547484950515253545556 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •