Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 226 sur 230 PremièrePremière ... 126176216218219220221222223224225226227228229230 DernièreDernière
Affichage des résultats 6 751 à 6 780 sur 6876
  1. #6751
    quand tu regardes mes modules c'est pareil, certains sont blindé, d'autre non, mais apres moi ca me gene pas
    par contre ils ont tous la meme taille, je peut les imbriquer facilement pour les connecter.*

    exemple pour les satellite, besoin de 6 ressource, mais pas besoin de beaucoup d'usine, du coup c'est est quasi vide

    faudra nous montrer votre base a l'occasion Dodo

  2. #6752
    278 heures sur cette partie, des dizaines de milliers d"aliens zigouillés et je viens enfin de croiser le chemin de mon pire ennemi
    Spoiler Alert!
    une locomotive


    Sinon on attend la suite des aventures de Magator.
    Et je plussoie pour des images de votre base dodo.

  3. #6753
    voici quelques images:
    vue d'ensemble


    la fusée:


    Recyclage des barils en acier:


    OL3:


    des machins pour la fusée (ca tient sur deux modules)


    - - - Mise à jour - - -

    je précise qu'on est ds gros casus donc pour gagner du temps on a viré les aliens de Nauvis, bien assez de soucis comme ça.
    "A game is a series of interesting choices" S.M.

  4. #6754
    J'vais pas te mentir, voir les tapis de ressources multicolores partir de manière bien ordonnée vers le pas de tir de la fusée, ça produit des choses en moi

    Avec l'image je comprends ce que tu voulais dire par "module de rail". En vrai c'est pas vraiment de l'espace totalement perdu, ça te laisse la place de caler des tonnes de panneaux solaires pour moins polluer. Après c'est vrai sans bitters c'est sûrement pas trop grave de carburer au charbon La base à l'air bien cool en tout cas, ça a de la gueule.

    Citation Envoyé par Tiefern Voir le message
    Sinon on attend la suite des aventures de Magator.
    Je découvre Krastorio 2, ça chamboule mes habitudes il faut que je vois comment j'organise tout ça
    AAR C:DDA : Prisonnier Jean Colvert (fini)
    AAR Factorio : Avalon (en cours)

  5. #6755
    Jour 5, 20:00

    Au boulot, pas de temps à perdre ! Je ramasse quelques chargeurs restants dans la carcasse du vaisseau, ainsi qu’une dizaine de plaques de fer parmi les débris encore fumants, de quoi construire quelques foreuses à combustion. Plutôt que de miner directement des blocs de charbon à partir du gisement, ce qui n’est pas très pratique avec mon petit piolet de secours, je me dirige vers un large amas rocheux repéré à l’ouest de ma zone d’atterrissage. Quelques coups précis me permettent de fissurer la roche, récupérant facilement de grandes quantités de pierre (pour de nouveaux fours) et de charbon (pour alimenter tout ce bouzin).



    J’installe une rangée de fours directement connectés à des foreuses, d’abord sur le gisement de fer, puis sur le gisement de cuivre. Le minerai de fer, une fois converti en plaque de fer, me permet de construire de nouvelles foreuses pour extraire davantage de minerai, et ainsi de suite. Le cuivre, matériau conducteur s’il en est, me permet d’établir un semblant de réseau électrique pour connecter les appareils ayant survécu au crash (laboratoire, générateur et 4 assembleurs).

    Le générateur de secours ne suffisant pas pour alimenter tout ce beau monde, j’installe une rangée d’éoliennes en bord de lac. J’espère que la zone dégagée me permettra d’exploiter au mieux le vent qui souffle constamment sur ces plaines gelées.



    A la nuit tombée, je déploie mon abris de secours. Ce n’est pas le grand luxe, mais il y a tout ce qu’il faut pour manger, dormir et se soigner en cas d’urgence. Ce sera mon petit cocon pour les mois à venir.



    Le lendemain matin, je remarque que mon stock de charbon a bien diminué. Ce que j’avais extrait des rochers ne suffit plus et je ne pourrai pas éternellement me charger manuellement de l’extraction de charbon. J’installe six foreuses, disposées selon la technique dite de l’Ouroboros afin qu’elles s’autoalimentent les unes les autres perpétuellement. Je n’ai plus qu’à passer de temps en temps pour récupérer l’excédent et le distribuer à droite à gauche.



    Pour l’instant, la faune locale n’a pas pointé le bout de son nez. Je ne suis néanmoins pas vraiment rassuré avec mon pistolet de petit calibre. Je décide d’investir dans le développement d’un armement plus conséquent (fusil d’assaut, fusil à pompe et grenades ralentissantes) en m’aidant du laboratoire de recherche et des assembleurs. J’abats quelques arbres aux alentours pour pouvoir produire des cartes de recherche basiques (bois + fil de cuivre).



    L’alimentation électrique ayant du mal à suivre la demande avec le laboratoire et les 4 assembleurs tournant simultanément, j’étends ma production électrique à 12 éoliennes pour avoir un peu de marge.



    La recherche militaire terminée, je lance dans la foulée une recherche en automatique pour pouvoir mettre au point mes propres assembleurs.



    La nuit retombe à nouveau. Le léger sifflement du vent à travers les pales d’éolienne me berce jusqu’au lendemain. La survie ne fait que commencer, l’automatisation est en route !



    Dernière modification par Magator ; 20/05/2022 à 12h39.
    AAR C:DDA : Prisonnier Jean Colvert (fini)
    AAR Factorio : Avalon (en cours)

  6. #6756
    Stylé la narration :D

    Kastorio améliore les graphismes ? Ca me parait plus fin ?
    Jeux du moment : Factorio; Valorant

  7. #6757
    Ce depend surtout des mods, certains comme krastorio ou SE vont asser loins dans le detail, d'autres pas toujours.

    Dodo : Impressionnante votre base O_O, et comme l'a dit Tierfen, tu peut y caller des panneaux solaire pour produire du courant comme ca
    sur SE quand tu débloques les vaisseaux et que tu peut en faire de taille raisonnable, ce sera plus simple que les fusée pour y monter des liquide, t'aura plus a t'emmerder a redescendre/recycler les bidons
    pareil dans les pages precedentes doit y avoir encore des screen de ce que j'avais fait, et en auto ca marchait pas mal (j'avais mis du temps a piger les trucs pour pas se faire pieger)
    juste gaffe, y'a que les vaisseau avec des moteur a carbu ou anti-matière qui peuvent decoller des planetes, les moteurs ionique c'est que pour rester dans l'espace.

  8. #6758
    Ah ouais c'est pas la petite base Dodo ! Elle est presque aussi grande que la mienne Il vaut mieux prévoir grand remarque avec SE. Quand je vois ce qui vous attend...

    En tous les cas c'est franchement superbe (moi aussi le coup des tapis multicolore ça me fait des choses).

    Et vivement la suite Magator c'est super de raconter comme ça !
    Chaine Youtube : vidéos sur le Seigneur des Anneaux JCE et autres jeux divers et variés.

  9. #6759
    Loin des pgm du topic, voici ma première base à peu prêt propre :



    C'est maintenant que je vais bloquer pour passer aux potions au dessus du vert, c'est là que ça se complique et le cap que je n'ai jamais encore réussi à passer.

    Y'a les blancs et les noirs c'est ça ? Y'en a d'autres ?
    Jeux du moment : Factorio; Valorant

  10. #6760
    en vanilla t'a les rouge, verte, grise (militaire), bleu, jaune, violette, et les blanche (spatiale) a la fin

    en general avec une base et un bus fourni je fait rouge, verte, grise, bleu, sans soucis
    jaune/violette ca depend, parfois avec le bus, parfois je commence a coller des robot pour aider

    le tout c'est de se motiver, trouver ses propres solutions dans un premier temps, voir ensuite comment font les autres pour s'ameliorer et piocher des idées, c'est le meilleur moyen de progresser sur Factorio ^^

  11. #6761
    Citation Envoyé par Aza Voir le message
    c'est là que ça se complique et le cap que je n'ai jamais encore réussi à passer.
    J'ai réussi à finir une partie y'a peu de temps, pour la première fois. Je conseillerai d'utiliser un bus quand-même, surtout quand on connait pas bien les recettes et les mécaniques ça aide énormément, on est quand-même moins perdu

  12. #6762
    C'est quoi un bus ?
    Jeux du moment : Factorio; Valorant

  13. #6763
    Des tapis alignés dans une seule direction qui emportent pas mal de composants de base plaques de fer/cuivre, plastique, charbon, pierre, etc.
    Ensuite tu vas mettre des splitters au besoin et alimenter des usines latérales.

    Du coup tu te contentes de blinder le bus et de prélever ce qu'il faut.
    Dernière modification par Dodo ; 13/05/2022 à 22h34.
    "A game is a series of interesting choices" S.M.

  14. #6764
    Jour 6, 18:00


    Au réveil, j’active les capteurs atmosphériques de ma capsule de secours. L’écran de la console me présente la pollution environnante en nuances de rouge, les zones les plus foncées étant les plus chargées en particules nocives. Les zones boisées autour de mon camp de base commencent à être affectées, bien que les taux restent acceptables pour le moment.



    Une fois que les coeurs d’automates mis au point, j’enchaîne sur la conception de machines d’assemblage pour m’aider à produire les composants de plus en plus nombreux dont j’ai besoin. Si seulement les bases de données de mon vaisseau avaient pu survivre au crash ! Me voilà presque à réinventer la roue alors que je pilotais sans mal un vaisseau spatial la semaine dernière. Heureusement que l’ordinateur de bord est là pour m’aider à réaliser les calculs et simulations. J'installe d'ailleurs deux laboratoires de recherche secondaires pour assister les recherches.



    J’en profite pour mettre en place une petite rangée de fours destinés à cuire les morceaux de roche extraits de ma carrière à ciel ouvert afin d’en obtenir des briques.



    Ces dernières me permettent de bâtir des murs autour de mes zones de production afin de les protéger des éléments et des éventuelles attaques de la faune locale. D’épais panaches de fumée noire s’élèvent au dessus de mes fonderies, pas sûr que les locaux apprécient.


    En fin de journée, j’étends mon champ d’éoliennes pour suivre la demande accrue en énergie. J’aperçois du coin de l’oeil quelques reflets à la surface de l’eau. La lumière rasante du soleil illumine le lac. Mais, oui, des poissons ! C’est parti pour une séance de pêche bien méritée !



    Dernière modification par Magator ; 20/05/2022 à 12h38.
    AAR C:DDA : Prisonnier Jean Colvert (fini)
    AAR Factorio : Avalon (en cours)

  15. #6765
    Ouais démarrer dans un biome de glace ça va pas te faciliter la vie sur la pollution. Il n'y a pas d'arbres donc elle va très vite s'étendre.

    Dans un premier temps tu peux aller buter "à la main" les nids qui seraient trop près du nuage de pollution.
    Bon courage
    Chaine Youtube : vidéos sur le Seigneur des Anneaux JCE et autres jeux divers et variés.

  16. #6766
    Citation Envoyé par Aza Voir le message
    C'est quoi un bus ?
    Citation Envoyé par Dodo Voir le message
    Des tapis alignés dans une seule direction qui emportent pas mal de composants de base plaques de fer/cuivre, plastique, charbon, pierre, etc.
    Ensuite tu vas mettre des splitters au besoin et alimenter des usines latérales.

    Du coup tu te contentes de blinder le bus et de prélever ce qu'il faut.
    Yep

    en fait au tout debut tu fait un peu comme tu peut pour lancer les premieres recherches
    ensuite faut penser production de masse des plaques

    du coup prevoir une zone ou tu fera tes plaques de fer, de cuivre, d'acier
    puis tu envoie tout ca dans un bus general

    perso je fais 3 lignes de plaques de fer, 3 de cuivre, 1 ou2 d'acier, ca depend
    1 de charbon

    et garder de la place pour plus tard y coller 1 ou 2 lignes de plastique, de circuit vert/rouge/bleu
    et idem pour les tuyaux quand tu aura debloquer la petro (pour emmener gaz, eau, petrole leger, lubrifiant)

    et pour ca, faut commencer rapidement a faire des usines pour sortir des tapis et des bras en masse, car juste à la main tu t'en sortira pas ce sera trop long.

    ca prend de la place certe, mais quand ton bus est bien preparer, tu construite ensuite sur les coté tes usines et cie avec des splitter pour piocher dans le bus.
    puis facon, t'es obliger de t'etaler vu les besoin croissant constant

    apres bien plus tard tu peut t'amuser a faire des modules comme on est tous en train de faire dernièrement, mais commence deja avec un bus pour commencer et te faire la main

    Si t'es pas contre l'anglais, tu peut regarder les videos de KatherinOfSkye, en cherchant d'ancienne video ou elle fait du factorio en vanilla
    y'en a d'autres connu aussi (mais j'ai pas les noms, d'autres ici pourrons t'en donner), si ca peut te donner des idées sur comment faire

  17. #6767
    Un écrivain qui se livre, c'est un peu comme un canard qui se confie.

  18. #6768
    Putain c'est trop beau je veux faire pareil <3 merci pour les explications claires, je vais essayer de bien tout comprendre ce soir après le taff. J'aimerais réussir à envoyer une fusée un jour ! En fait le problème c'est que je ne vois jamais assez grand j'ai l'impression

  19. #6769
    Citation Envoyé par Chico008 Voir le message
    Si t'es pas contre l'anglais, tu peut regarder les videos de KatherinOfSkye, en cherchant d'ancienne video ou elle fait du factorio en vanilla
    y'en a d'autres connu aussi (mais j'ai pas les noms, d'autres ici pourrons t'en donner), si ca peut te donner des idées sur comment faire
    Il me semble que la série MasterClass de Nilaus est un peu plus récente que celle de KoS.

    Putain c'est trop beau je veux faire pareil <3 merci pour les explications claires, je vais essayer de bien tout comprendre ce soir après le taff. J'aimerais réussir à envoyer une fusée un jour ! En fait le problème c'est que je ne vois jamais assez grand j'ai l'impression
    Le bus ça prend de la place c'est clair. Après t'as vraiment pas besoin de faire des usines énormes pour gagner la partie. Oui desfois ça va produire un peu lentement à ton goût, mais si tu veux faire (assez) compact c'est totalement possible, par exemple quand j'ai fini j'avais toujours qu'un seul assembleur pour les tapis, j'avais qu'une petite usine à circuit bleu... Moi qui avait toujours bloqué à partir de la phase pétrole, avoir un bus et garder une taille de base raisonnable m'a bien aidé à ne pas être perdu

  20. #6770
    Trop cools les 2 chaînes youtube y'a plein de tutos juste dommage pas en fr :/

  21. #6771
    pareil, au debut je faisait jamais de gros gros truc, j'avais un bus de 2/3 lignes max

    et au fur et mesure mon bus faisait un grand C, avec mes centres de recherches au centre, les usines de part et d'autres du bus, ca restait un peu comapct sans m'etaler a perpette

    mais des que tu debloque le petrole, le lubrifiant, les robot et que tu commence a poser des robots logistique, ca va bien mieux ensuite

    Citation Envoyé par Aza Voir le message
    Trop cools les 2 chaînes youtube y'a plein de tutos juste dommage pas en fr :/
    t'a des options de sous titres sur youtube si besoin
    apres avec la video ca peut suffire a voir ce qu'ils font

  22. #6772
    Jour 11, 02:00

    Le lendemain, je lance le développement des cartes de recherche rouge pour pouvoir accéder à des technologies plus avancées, notamment des tourelles de défense automatiques. Même si mes zones de production sont désormais entourées de murs, l’étendue de ma base et l’épaisse couche de neige qui ralentit mes déplacements rendent difficiles toutes interventions rapides. En plus de surveiller les alentours constamment, ces tourelles de gros calibre sont bien plus efficaces que mon fusil d’assaut.



    Le temps d’installer des tourelles aux 4 coins de ma base, j’attaque en parallèle un peu plus l’automatisation de ma base en lançant des recherches pour débloquer des bras manipulateurs électriques et tapis sous-terrain. J’ai pour l’instant préféré éviter d’utiliser des manipulateurs à combustion pour limiter la pollution. Je souhaite également remplacer mes foreuses à combustion par leur équivalent électrique, à nouveau pour limiter la pollution (x0.5 par rapport à la combustion).



    Je me sens bien plus en sécurité avec des tourelles qui couvrent tous les angles d’approche.



    Dès qu’ils sont débloqués, j’installe une petite zone de production de modules d’inserters et de coeurs d’automates. Le tout est centralisé autour d’un coffre qui contient des plaques de fer. J’ai juste à passer de temps en temps pour récupérer les composants produits et rajouter du cuivre pour les coeurs.



    Qui dit bras électriques et mines électriques, dit consommation électrique accrue. Les éoliennes, bien qu’elles aient l’avantage de ne générer aucune pollution, produisent peu d’électricité. Si je ne veux pas me retrouver à poser rangées sur rangées d’éoliennes, il me faut transitionner sur un mode de production plus efficace : la turbine à vapeur !



    J’en installe dès que possible pour soulager mon réseau électrique. Chaque centrale à vapeur, alimentée en eau et en charbon, peut alimenter deux turbines en vapeur. Heureusement que le lac est là pour me fournir toute l’eau dont j’ai besoin ! Ces deux turbines produisent autant que 75 éoliennes, autant dire que le gain de place est énorme ! Ma production électrique est maintenant largement excédentaire, du moins, pour le moment.



    - - - Mise à jour - - -

    Dites moi si vous trouvez que les logs prennent trop de place dans la discussion, éventuellement je peux créer un topic dédié pour l'AAR

    Dernière modification par Magator ; 20/05/2022 à 12h38.
    AAR C:DDA : Prisonnier Jean Colvert (fini)
    AAR Factorio : Avalon (en cours)

  23. #6773

  24. #6774
    Au fait, j'ai une autre question qui me taraude, vous me parlez de faire des lignes de bus, vous montrez des factory énormes, qui ont necessité des dizaines (centaines?) d'heures de taff, pourtant les ressources ne sont pas illimités ? Ca m'est déjà arrivé de devoir bouger un truc de minage car plus de pierre ou autre sous lui.

    Donc comme vous gérez ça ? Vous changer totalement l'installation à chaque fois que c'est vide ?

    Ou vous mettez les taquets de ressources dans les options au max ?
    Jeux du moment : Factorio; Valorant

  25. #6775
    Oui les gisements de ta zone de départ ne durent qu'un temps, après il faut aller en chercher d'autres. Plus les gisements sont loin de ta zone de départ, plus ils contiennent de ressources. Donc il suffit d'aller suffisamment loin pour trouver des gisements de taille correcte qui tiendront un petit bout de temps. Bien sûr tout cela va dépendre des paramètres de taille / richesse que tu as mis à la création du monde. Plus ils sont élevés et plus les gisements contiendront des ressources donc tu auras à aller moins loin. En ligne droite les trains foncent à toute berzingue donc ce n'est pas vraiment un problème de s'éloigner. Une fois que tu as les robots de construction c'est rapide de poser un champ de foreuses avec la station ferroviaire.
    AAR C:DDA : Prisonnier Jean Colvert (fini)
    AAR Factorio : Avalon (en cours)

  26. #6776
    Ok thx buddy
    Jeux du moment : Factorio; Valorant

  27. #6777
    Jour 20, 00:00


    Bras électriques, check. Tapis, check. Foreuses électriques, check. Il est en temps de passer à l’étape supérieure. Au revoir, foreuses à combustion directement reliées à un four en pierre ! Il est venu le temps de l’extraction de masse avec une fonderie dédiée. Pour l’instant, mes chaînes de production sont limitées, je n’ai pas besoin de dépenser énormément de ressources pour mettre en place une fonderie surdimensionnée. Je pars sur la base d’un tapis jaune de minerai de fer en continu, soit 15 minerais par seconde. Chaque four peut fondre 10 minerais simultanément, ce qui produit 5 plaques de fer au bout de 16 secondes. Un four consomme donc 10/16 minerais par seconde, donc je compte installer 15/(10/16) = 24 fours dans ma fonderie pour traiter un tapis en flux tendu. J’aurais en sortie un flux constant de 7.5 plaques de fer par seconde, soit un demi-tapis. Je pars sur un design simple à poser avec deux rangées de 12 fours répartis de chaque côté du tapis de minerai, avec à l’extérieur des tapis pour sortir les plaques. Reste la question de l’alimentation en charbon pour les fours. Afin de conserver un layout compact, j’exploite le côté interne des tapis de sortie qui n’est pas utilisé puisque les bras posent sur le côté le plus lointain. Je place à l’extrémité une sortie de tapis sous-terrain mise de côté afin de séparer plaques de fer et charbon, puis il ne me reste plus qu’à fusionner les deux tapis en sortie. Le tapis de sortie n’est qu’à moitié dense puisque je produis seulement 7.5/s. Je pourrais plus tard poser une fonderie parfaitement similaire juste à côté si j’ai besoin de doubler ma production pour avoir un tapis de fer dense à 15/s.



    Les foreuses électriques extrayant 0.5 minerai/s, j’en pose 30 réparties en deux branches pour avoir en sortie mon tapis rempli à 15/s. Afin d’automatiser l’approvisionnement en charbon (faire des allers-retours au gisement de charbon, ça va un moment mais ça use les mollets, surtout dans la neige épaisse), je pose au doigt mouillé 10 foreuses électriques avec un long tapis jusqu’à ma fonderie.



    40 foreuses électriques et 72 bras électriques (3 par four) c’est bien, mais encore faut il les alimenter. J’accrois mes capacités de production par la pose de 6 turbines à vapeur supplémentaires, avec une alimentation par coffre pour le moment. Je compte automatiser l’approvisionnement dans un avenir proche, peut-être en déplaçant les turbines plus à l’ouest pour exploiter mon gisement secondaire de charbon et éviter d’avoir un tapis qui traverse la base de part en part.



    En parallèle, mes recherches se poursuivent. Je lance des simulations pour concevoir un concasseur massif qui me permettra de broyer la roche en sable fin, première étape pour la production de verre.



    Je ressens soudainement une perturbation dans la Force sorte de tension dans l’air, j’ai un mauvais pressentiment.



    Une tourelle automatique se met à tirer du côté du gisement de fer, elle a détecté quelque chose ! Le temps d’arriver sur place, la menace a déjà été promptement supprimée. J’ai devant moi le cadavre d’une hideuse créature insectoïde d’au moins 1 mètre de large (une seule, oui oui). Une flaque de sang mauve s’étend petit à petit sous la bête, se mélangeant à la poudreuse.



    Plus de peur que de mal, c’est déjà ça. Mon dispositif de défense a joué son rôle, et ces autochtones n’ont pas de carapace pare-balles. Ce n’est pas pour autant une raison de me reposer sur mes lauriers. Je lance le développement de cartes de recherche verte qui me permettront de débloquer des technologies logistiques.



    En attendant, je reproduis mon design de fonderie à l’identique pour le gisement de cuivre, ce qui m’assurera 7.5 plaques par seconde. Je place aussi plusieurs machines d’assemblage en aval de mon tapis de fer pour automatiser la production de tapis jaune, de bras manipulateurs et d’autres ressources secondaires (engrenages, poutre en fer, etc).



    Ma production électrique peine à suivre la cadence avec 65 foreuses, 13 machines d’assemblages, 176 bras manipulateurs et deux laboratoires de recherche. Il se fait tard, le soleil se couche à l’horizon. Je prévois de basculer les turbines du côté ouest du lac, peut-être à la place des éoliennes qui ont désormais une part négligeable dans mon mix énergétique total.



    Dernière modification par Magator ; 20/05/2022 à 12h36.
    AAR C:DDA : Prisonnier Jean Colvert (fini)
    AAR Factorio : Avalon (en cours)

  28. #6778
    Ca y est fini (attention ça spoile le dernier truc de Kastrorio) :

    Spoiler Alert!


    La fin est super longue, parce qu'il faut fournir énormément des dernières sciences, et beaucoup d'énergie. Même avec 1500k/min de toutes les sciences, j'ai mis plusieurs heures pour charger le dernier bidule de Kastrorio.

    Ma base à la fin :


    Je produisais 111GW d'énergie sur la fin, mais ça ne sert vraiment que pour la toute fin.
    Sinon donc, environ 1500k/ minute de toutes les sciences, mais seules les 6 dernières sont nécessaires pour la fin. Donc pour les autres, c'est un peu too much en réalité
    En attendant que le transpondeur intergalactique se charge, j'ai géré la base pour que ça tourne bien : ajouté quelques modules (il me manquait des piles au soufre, et d'autres trucs), rajouté des trains aussi (je produisais beaucoup de Structure de faible densité, mais je n'avais pas assez de trains pour les transporter... je m'en suis rendu compte assez tard).

    Il y a plein de choses que j'ai faite en quantité astronomiques alors que ça ne sert pas tant que ça. Les poutres en immersium par exemple (qui ne servent qu'à faire des usines avancées). Mais bon au moins j'avais du rab'.
    Sur d'autres objets, j'étais en manque même sur la fin (les stabilisateurs de matière surtout).

    Toutes mes gares sont sur le même modèle et s'appellent "C - icone de l'objet" pour les gares de chargement, et "D - icone de l'objet" pour les gares de déchargement. Ca marche bien, ça reste lisible sur la carte (car du coup le nom est court : 3 caractères) et c'est pas trop fastidieux à trouver dans la liste des gares (il faut se rappeler que même avec l'icone, les gares sont rangées par ordre alphabétique). toutes les gares étaient tout le temps actiuves, sauf certaines un peu particulières (notamment celles pour amener les capsules d'énergie aux centrales).

    Ensuite les trajets des trains c'était toujours "C - icone I" (wagon plein) <-> "D - icone I" (wagon vide). Et j'avais pour chaque trajet de ce type, un nombre de train = nombre de place dans les gares D + quelques trains en rab'. Ainsi dès qu'un train était complètement déchargé, il aprtait pour une gare C, et un train buffer venait le remplacer sans attendre.

    L'idéal c'était d'avoir un nombre de train = nb de place dans D + nombre de place dans C -1. Le -1 étant pour ne pas bloquer les trains, parce qu'un train ne quitte une gare que lorsqu'il trouve une place dans la gare suivante.
    Mais je n'ai pas ce nombre de trains pour beaucoup de trajets.

    Toujours au niveau train, mon réseau à 4 voies suffisait, même si 2 rond points étaient particulièrement saturés. J'ai pu améliorer cela en essayant de disperser les modules d'un même objet dans la base. Si je les concentrais, tous les trains ayant besoin de cet objet allaient prendre le même chemin et ça bouchonnait.

    J'ai été content de certaines trouvailles, notamment le fait de ne pas hésiter à faire des modules sur l'eau, pour avoir accès à l'eau facilement. Déjà je trouve ça super joli, et en plus ça évite la gestion de trains d'eau. Pareil pour les radars hors de ma base : en fait je créais une petite ile au milieu d'un lac, et je mettais dessus 3 panneaux solaires + radar + 3 accumulateurs, et ça tournait bien. J'en avais marre que les aliens me bousillent mes radars et je n'avais pas envie de les défendre. Cette astuce évite les 2 à la fois (et c'est bien aidé par Kastrorio qui augmente la distance de construction).

    Dernier point : à la fin j'avais 20 FPS et on sentait que ça ramait quand même pas mal, même si ça ramait beaucoup moins que dans ma précédente partie. J'ai limité le nombre de pinces, et n'en ai mis quasiment que pour les gares (et quelques autres trucs à droite à gauche).

    Je détaillerais tout cela dans une vidéo.
    Chaine Youtube : vidéos sur le Seigneur des Anneaux JCE et autres jeux divers et variés.

  29. #6779

  30. #6780
    Sinon donc, environ 1500k/ minute de toutes les sciences, mais seules les 6 dernières sont nécessaires pour la fin. Donc pour les autres, c'est un peu too much en réalité
    1500/minute ou vraiment 1500k ? Parce que si c'est vraiment 1.5 millions/min, j'ai du chemin à faire avant d'arriver à la fin

    Comme je l'ai déjà dit, c'est bien beau en tout cas
    AAR C:DDA : Prisonnier Jean Colvert (fini)
    AAR Factorio : Avalon (en cours)

Page 226 sur 230 PremièrePremière ... 126176216218219220221222223224225226227228229230 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •