Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27
  1. #1
    Salut les canards,

    Bon alors, je vais vous expliquer brièvement :
    Je ne sais pas si je suis inscrit dans le lycée qui avait accepté ma demande pour la pure et simple raison que je n’ai pas pu envoyer les papiers de radiation de mon ancien lycée avant la date butoir. En effet mon lycée 2011/2012 ne les a envoyé que jeudi dernier, j’avais pour mission de les envoyer à Bordeaux avant le 14 juillet. Chouette ! Pour ce qui est d’aller les chercher avant j’y suis allé vendredi aprem (la seule période de la semaine de dispo que j’ai avec mon boulot d’été) mais ils étaient déjà partis.


    Bref, il se trouve que les inscriptions à la fac sont en ce moment même.

    Je me demandais quel niveau de maths faut il en licence, apparemment le plus dur pour moi serai donc le premier semestre avec les mathématiques générales.

    J’ai donc eu mon BacPro avec mention bien, j’aime les maths mais je ne sais pas si j’aurai le niveau.

    Merci pour votre éclairage .
    Si j’aurais su, j’aurais pas venu.

  2. #2
    En première année de licence en maths, on approfondit ce qui a été vu au lycée. Du côté de Lille, c'étaient des cours avec pour intitulé "Fondement de l'analyse" ou "Fondement de l'algèbre", donc tu repartais de presque zéro, mais à un rythme soutenu. Si tu peux te renseigner, vérifie que la fac qui t'intéresse ne fait pas de parcours adaptés aux bacs pros ou techno, parce que franchement, tu pourrais t'en soirtir sans les maths, ou en étant moyen, mais c'est un gros risque.
    Du côté du programme, je me souviens de dérivations, d'intégrations à n'en plus finir. Des limites de fonctions pas jolies jolies et pas mal d'arithmétique aussi (division dans Z, congruences etc...). Mais il y a d'autres trucs pour lesquels tout le monde part du même niveau, comme avec les espaces vectoriels par exemple, même si de bonnes bases en géométrie sont préférables. Franchement si tu es motivé, ça s'apprend, et ce n'est jamais perdu (enfin si, ça s'oublie très vite, mais ça fait une culture et ça te permets de continuer à raisonner).
    Different frogs, different times. Musique ici.

  3. #3
    Je sais qu'à ma fac (Nantes) il existe une année de formation/rattrapage disponibles pour les étudiants venant de bac pro et de certains bac techno.

    En gros tu passes une année à voir le programme de 1ère S et terminale S afin de rattraper le retard. Après cette année tu peux intégrer une L1. Bon ça te fait perdre une année mais au moins tu auras acquis de bonnes bases, parce qu'en venant d'un bac pro tu risques pas mal de galérer. J'ai fait un DUT info en venant de S et j'en ai un peu chié.

  4. #4
    Ok, intéressant. Personnellement à 20 ans (21 dans 3 mois) avec tout juste un Bac (pro qui plus est) j’aimerais éviter de faire des années en plus.
    Après je vais y réfléchir mais j’ai cru lire dans le journal que la fac de ma ville (Pau) mettais les petits plats dans les grands pour les nouveaux élèves, je vais donc voir ce qu’ils proposent.

    Sinon j’avoue que la licence est une solution de dernier recours si je ne suis pas pris en BTS (pour les raisons décrites au dessus).

    Pour les quelques thèmes de maths que tu as pu décrire Non_Identife je dois avouer que à part les dérivations (et encore en BacPro ça doit être simplifié au max et on avait peu approfondi le bouzin) le reste pour moi je ne connais pas.
    À la limite les espaces vectoriels j’ai de vieilles base d’un début de cours que j’avais suivi sur l’openGL. J’ai eu fait un peu d’algèbre de boole aussi en stage mais c’est un truc peu être un peu trop spécifique par rapport au cours de L1

    Merci de vos lumières en tout cas, si d’autre canards on des infos qu’ils parlent .
    Si j’aurais su, j’aurais pas venu.

  5. #5
    Salut, j'ai eu des errements à la fac et il y a 3-4ans. Il y a une solutions pour éviter un peu de math.
    Premier semestre Chimie, 2eme semestre tu passes en MIMP(Math, Informatique, Mecanique, Physique) et 3-4eme semestres tu passes en SPI(Science pour ingénieur). C'est le plan qu'on avait élaboré avec des potes pour éviter les semestres trop hard en math.
    Sinon BTS/DUT c'est quand même carrément mieux que la licence.

  6. #6
    Citation Envoyé par Kwiss Voir le message
    Sinon BTS/DUT c'est quand même carrément mieux que la licence.
    +1. Le DUT notamment peut être un très bon plan, le programme de maths est souvent plus léger que celui de Licence et si tu t'en sors avec d'assez bonnes notes (ce qui demandera quand même un peu de sérieux) au bout des deux ans tu peux passer en 3éme année de Licence.
    L'avantage étant qu'une fois arrivé en L3 tu auras de meilleures bases en info (et un diplôme validé), et que généralement cette année là est consacré à l'info.
    Je connais pas mal de monde ayant fait ce parcours et qui poursuivent en master maintenant.
    "For someone with such an intense need to be liked you'd think I would have figured out how to be less of an asshole."

  7. #7
    L'école c'est facile.

    Sinon ça dépend surtout de l'enseignant je pense ...
    Tu peux avoir des trucs faciles imbitables à cause d'un mauvais prof et vice-versa mais sinon je pense que ça reste accessible niveau licence si tu es pas à la ramasse sur tes bases.

    Et le fait de bien aimer les maths c'est cool ça évite de buter dessus et de décrocher.

    Et je te parle avec une grosse référence : en DUT SRC j'étais premier math avec 9 de moyenne (non non sur 20, moyenne de classe à 2.3. Non le prof se remet pas en question).
    http://neurabloc.com/index.php/fr-fr/
    LA référence STEM, robot éducatif et tech (Enfin LA référence si vous m'aidez ...)

  8. #8
    Je rajoute un +1 pour le DUT suivi de la L3 générale si tu veux (ou d'une licence pro). Tu auras un bien meilleur niveau en L3 que ceux qui sont passés par L1 et L2.


  9. #9
    À Pau, la licence d'info a l'air cool au niveau des maths, avec une partie obligatoire réduite au strict minimum (y'a de la physique par contre).

    Au pire tu fais comme tout le monde (moi y compris), tu assures un 7 de moyenne en maths et tu compenses avec du 18 de moyenne dans les matières d'info.

    Edit:
    Citation Envoyé par Pandalex Voir le message
    en DUT SRC j'étais premier math avec 9 de moyenne (non non sur 20, moyenne de classe à 2.3. Non le prof se remet pas en question).
    Voilà, c'est exactement comme ça que ça marche. Les profs de maths ne sont juste pas encore arrivés à cautionner le système qui veut que le niveau en maths dans les filières info soit misérable et continuent à appliquer une échelle « normale » pour une licence de maths. Je ne sais pas s'il faut leur en vouloir…

    Sinon, IUT ou fac, c'est à peu de choses près les mêmes cours et les mêmes profs, mais l'IUT fait une sélection à l'entrée plutôt qu'en cours de route. Quant au BTS, euh... non rien.

    Le truc, c'est que "la fac" ça veut rien dire, par exemple au niveau encadrement il y a plus de différences entre l'université de Pau et Jussieu que par rapport à n'importe quel IUT ou prépa. Dans une petite fac, on connaît tous les étudiants et on fait du baby-sitting, on leur propose des aides personnalisés quand ils ont du mal, on va les chercher chez eux quand ils font une dépression, on gère les parents quand ils débarquent en menaçant de faire un procès au tribunal administratif chaque fois que leur chéri (gros branleur) se prend une mauvaise note méritée, etc. Bien obligé, c'est ça ou soit on donne un diplome en carton, soit on ferme la licence.
    Dernière modification par Møgluglu ; 17/07/2012 à 15h13.

  10. #10

  11. #11
    Alors popur le DUT j’ai demandé à 3 établissements, j’ai eu 3 non fermes. Un autre ami (j’étais premier et lui second à quelques dixièmes de moyenne) a eu le même résultat. Je m’y attendais un peu d’ailleurs étant donné que lors des journées portes ouvertes de l’IUT de Bordeaux lorsque j’ai annoncé que je faisais un BacPro SEN (option Telecom et réseaux, y’a pas plus en relation avec un DUT Info pourtant à moins de sortir un jour un BacPro analyste prog). Tout le monde c’est retourné et m’a regardé genre je viens de sortir une machette de mon sac.
    Je vous dis pas comment j’étais heureux de m’être tapé 3h de train aller pour avoir une réaction comme ça .
    Sinon niveau programme d’info j’ai vu toute la partie réseau (si si ils en font un peu) et les systèmes d’exploitation, en gros il ne me manquait plus que les bases de données et la partie prog.

    Enfin bref les IUT sont simplement flippés devant un BacPro (même à 16 de moyenne et une mention bien).

    Après j’ai bien sur retenté de les rappeleler en leur annonçant fièrement ma mention mais ils en avaient autant à faire que moi de mon premier mouchoir souillé se contentant de répondre de regarder le résultat du postbac (qui ne peut pas être modifié) .

    Bref, merci de vous intéresser à mon cas.

    D’ailleurs Mogluglu tu l’as tiré d’où le début de programme de Maths de la fac de Pau ? Perso ça m’intéresse .

    Sinon quitte à devoir être inscrit quelque part la licence info est non dernier recours et assurer le 7 de moyenne sera l’objectif. Pour la physique je pense pas avoir trop de soucis, c’est comme les Maths mais en mieux pour moi (sauf cette put*** de partie sur le courant triphasé).
    Si j’aurais su, j’aurais pas venu.

  12. #12
    Citation Envoyé par Staga Voir le message
    D’ailleurs Mogluglu tu l’as tiré d’où le début de programme de Maths de la fac de Pau ? Perso ça m’intéresse .
    Euh… sur le site de l'université de Pau.
    http://dep-informatique.univ-pau.fr/...e-informatique

    Je ne connais pas les enseignants de là-bas, mais pour avoir connu des licences dans d'autres facs de taille similaire je suis à peu près sûr que l'encadrement n'a rien à envier à n'importe quel IUT.
    Et puis bon, si tu n'es pas alergique aux maths en arrivant, tu as déjà une énorme avance sur les autres étudiants.
    Tu sais poser des multiplications ? Tu sais utiliser le théorème de Pythagore ailleurs qu'au Scrabble ? Un vecteur, ça te dis quelque chose ? Tu parles chinois ou français ? Alors tu n'auras aucun problème en licence d'info.

  13. #13
    Le DUT c'est un peu la voie royale pour faire de l'info actuellement, donc il doit y avoir des tonnes de demandes :/
    Je pense qu'avec un BTS info tu minimiserais tes chances d'échec et tu serais employable au bout de 2 ans. Rien n'empêche de continuer sur une licence pro ensuite puis un titre niveau I ou master, si tu peux tout faire en alternance ou au moins une partie, c'est encore mieux.
    Quand on s'engage dans un cursus info à la fac, c'est pour ressortir obligatoirement avec un master, avant ça ne vaut pas grand chose sur le marché du travail :/

  14. #14
    Citation Envoyé par Møgluglu Voir le message
    Euh… sur le site de l'université de Pau.
    http://dep-informatique.univ-pau.fr/...e-informatique

    Je ne connais pas les enseignants de là-bas, mais pour avoir connu des licences dans d'autres facs de taille similaire je suis à peu près sûr que l'encadrement n'a rien à envier à n'importe quel IUT.
    Et puis bon, si tu n'es pas alergique aux maths en arrivant, tu as déjà une énorme avance sur les autres étudiants.
    Tu sais poser des multiplications ? Tu sais utiliser le théorème de Pythagore ailleurs qu'au Scrabble ? Un vecteur, ça te dis quelque chose ? Tu parles chinois ou français ? Alors tu n'auras aucun problème en licence d'info.
    Ah oui, je pensais juste que tu avais des infos un peu plus précises sinon ne t’en fais pas j’ai bien épluché le site de la licence .

    Sinon pour le moment oui tout ce dont tu me raconte je connais, donc ça ne devrai pas être si terrible


    Citation Envoyé par Zuglok Voir le message
    Le DUT c'est un peu la voie royale pour faire de l'info actuellement, donc il doit y avoir des tonnes de demandes :/
    Je pense qu'avec un BTS info tu minimiserais tes chances d'échec et tu serais employable au bout de 2 ans. Rien n'empêche de continuer sur une licence pro ensuite puis un titre niveau I ou master, si tu peux tout faire en alternance ou au moins une partie, c'est encore mieux.
    Quand on s'engage dans un cursus info à la fac, c'est pour ressortir obligatoirement avec un master, avant ça ne vaut pas grand chose sur le marché du travail :/
    Je suis au courant pour l’embauche dans le milieu informatique, ils ne recherchent quasiment que des diplômés au moins bac+5, avant il n’est pas impossible de ce faire embaucher (les taux d’embauche en licence pro sont plutôt bons) mais avec un simple BTS c’est chaud et encore on ne fera que de la maintenance simple généralement. Avec un BacPro je n’en parle pas, à moins de se faire embaucher dans l’entreprise où on a été stagiaire au mieux c’est vendeur chez Darty au pire c’est glandouille à la maison pour le reste de ta vie.
    Si j’aurais su, j’aurais pas venu.

  15. #15
    Beh, "info" c'est vaste, je connais quelques BTS IG (j'ai moi même un truc similaire encore moins glorieux) que ce soit en spé résal ou dev', certes les recruteurs se foutent un peu de la gueule de monde mais il y a toujours du taf.

  16. #16
    Hello ou sinon après un DUT Info tu peux aussi aller en Licence pro informatique qui te donne un très bon bac+3 qui te permet aussi de bosser. Car toi comme tu le dis qui n'a pas envie de faire trop d'année 3 ans d'étude pour décrocher un bon bac+3 reconnu sur le marché de l'emploi c'est pas mal aussi.

    Grande nouveauté aussi pour les IUT que je connais très bien en tant qu'ancien étudiant et aujourd'hui responsable TICE, de plus en plus d'IUT travaillent sur des dispositifs avec leurs partenaires universitaires et professionnels de retour à la formation en master 2 après 3 ans d'expérience pro après un BAC+3 (histoire de ne pas opposer études courtes à bac+3 et parcours d'études longues).

    Bon courage pour ton orientation !

    Eric

  17. #17
    Je n'ai rien contre la Licence Pro (et d'ailleurs tant mieux vu que j'y pige comme chargé de TP), mais c'est typiquement la formation qui mène à la non-poursuite d'études. Ca dépend des facs, mais c'est en général super mal vu que les étudiants souhaitent repartir sur un cursus universitaire. Je dirais même que, à l'inverse, c'est fait pour diplômer des gens qui sont déjà dans le marché du travail et veulent réactualiser leur formation. Ca rapelle un peu l'année spéciale, de loin...

  18. #18
    La LP, de mon point de vue (j'ai un DUT et une LP), c'est typiquement pour ceux qui veulent arrêter les cours, mais qui connaissent l'enjeu d'avoir un Bac+3 et non Bac+2 (pour la FP par exemple). Pour la poursuite d'études c'est mort, pour la vie active c'est 1 année vraiment facile pour être dans le cadre LMD
    Je n'ai rien appris de plus qu'en DUT (hormis 2-3 conneries sur le communication, mais niveau technique le DUT était 20x plus difficile que la LP), c'était la glandouille toute l'année, mais ça fait la différence "sur le papier"; Grâce à elle j'ai pu taper les concours de cat A d'entrée


  19. #19
    Ok ok, j’ai bien pris note de vos conseils ils me seront bien utiles .
    Pour la licence pro j0ai une amie qui y était aussi (Licence SRC ou NRC je me souviens plus bien, centrée sur le dev web) et tout l monde l’a eu dans sa promo sauf un qui n’avais pas trouvé de stage.
    Si j’aurais su, j’aurais pas venu.

  20. #20
    SRC c'est un DUT, mais des LP y'en a tellement, en gros tout peut-être une LP. Dans ma promo de LP tout le monde l'a eu, même un mec qui ne s'est pas présenté à certains exams..
    C'est vraiment l'année cadeau, en tout cas ça s'est passé comme ça pour moi!

    Là où tu confonds peut-être, et c'est rigolo car c'est ce que j'ai fait, c'est un LP en dev web mais qui se déroule dans l'IUT SRC.. avec des profs de SRC...et une partie du programme de SRC.
    Dernière modification par WeeSKee ; 31/07/2012 à 10h07.


  21. #21
    Anéfé c’est le bordel
    Du coup le lien de la formation :
    http://www.iut-tarbes.fr/Licence-Pro...ption,182.html

    Et n’empêche, je viens de capter que en gros j’avais un DUT Sérécom à environ 250m de mon lycée de cette année .
    Demain coup de fil et je vois si y’a moyen de m’y inscrire. Si je ne suis pas pris en BTS SIO au quel j’ai postulé ça sera toujours ça de pris.

    Sinon, maintenance réseau à l’armée. C’est peu être un peu brutal comme insertion dans la vie active mais au moins ils embauchent .
    Si j’aurais su, j’aurais pas venu.

  22. #22
    Bon ben j’ai fait le tour des formations intéressantes autour de chez moi.
    Il y’a bien une seconde période d’inscription, elle commence fin Aout à partir du 25/27. Ça va sentir la course au dossier
    Si j’aurais su, j’aurais pas venu.

  23. #23
    Salut, pour rebondir juste sur le BTS IG / Supinfo :

    J'ai un parcours un peu spécial, à savoir que j'ai un bac ES option éco et une licence en double cursus d'histoire de l'art & archéo + histoire / géo. Arrivé en master ça m'a gonflé, j'ai décidé de tout reprendre à zéro et j'ai entamé un BTS IG, mais en alternance. J'ai pas mal galéré dans ma recherche d'entreprise pour un contrat de professionnalisation (j'ai envoyé plus de 400 CV sur ma région pour ... 3 réponses), mais j'ai finalement trouvé une bonne boîte, avec un énorme SI pour faire mes armes pendant 2 ans. J'ai touché à tout, du cluster vmware, du cluster red hat, de la bdd oracle, de la supervision, de l'admin dba, de la bdd mssql, de la prog (C++, Java, .NET), du windows, de l'unix, du réseau, de la sécu, de la gestion poste-client, de la hotline hardouère anglo-pakistanaise à 23h le soir, bref j'en passe mais la totale !

    Ressenti sur le BTS IG opt ARLE, plutôt peinard, si tu aimes l'info et le réseau et que tu travailles un minimum, c'est assez sympa, surtout en alternance, ya des matières générales assez basique (français renommé en culture générale et expression pour apprendre à faire de la doc et s'exprimer en publique, maths (à priori c'est assez simple, moi qui était pas forcément bon j'ai survolé la matière en bossant un peu ... au début, gestion & éco + droit & anglais) et des matières plus technique (SGBD SQL / Adressage réseau, design d'infra réseau (en gros du ccna 1 à 4 si tu approfondi un tout petit peu, c++). Si tu n'as que des notions minimes, c'est pas bien grave, les cours sont très simples et tu aura le temps de progresser (je suis arrivé, je savais pas ce que c'était une adresse IP ni ce que voulait dire SQL )

    BTS en poche avec de très bonnes notes, j'ai enchaîné à Supinfo, j'en suis au M1 et à côté je bosses toujours dans ma boîte, et je suis actuellement en pourparler avec une méga boîte pour intégrer leur équipe Admin sys européenne.

    Le ressenti vis-à-vis de Supinfo: ya pleins de rigolos, de prétentieux arrogants (en grosse majorité des mecs qui codent ou des mecs qui savent pas trop ce qu'ils foutent là) MAIS, tu as des cours fournis par crosoft, par Cisco, par Citrix, par la fondation Apache, tu vas faire de la prog, du réseau, de la sécu et du système, certains profs sont très calés, tu as accès à énormément de documentations et de vidéos pour travailler en autodidacte, ya des TP sympas et assez en corrélation avec ce qui est demandé dans une boîte lambda, tu as la possibilité de passer des certifs, bref, on peut gueuler sur pleins d'aspects, mais les supports sont monstrueux et ya quelques avantages non-négligeables (la connaissance, tu vas en bouffer si tu es motivé et prêt à sacrifier un peu de ton existence pour ça).

    Après, c'est 5k euros l'année, oui c'est cher, mais c'est déterminant aussi pour ton avenir professionnel, et tu peux faire les deux dernières années en contrat de professionnalisation également, ptêt même les deux premières, je sais pas trop il me semble que pour un contrat pro, il faut que les deux années débouchent sur un diplôme, d'où l'intérêt de passer par le BTS (en gros ta boîte payent la formation et tu es rémunéré comme un employé mais tu assistes à tes cours comme d'hab).

    En bref, le BTS est très bien, surtout si tu le fais en alternance, ce qui te fera de l'expérience et un diplôme, et tu peux largement continuer après sur des écoles payantes ou autre, toujours dans l'optique d'engranger de la connaissance et de parfaire tes compétences !

    Pour l'embauche, ils ne recherchent pas forcément que des BAC+5, ça dépends vraiment du poste, de ton cv, de tes motivations, et surtout de quel poste tu vises (on va dire que les vrais jobs intéressants se situent effectivement au niveau du BAC+5 mais tu peux très bien intégrer une boîte avec un BTS et évoluer au sein de la boîte avec le temps).

    Concernant les DUT et autres LP, je ne connais pas et je ne peux me prononcer !

    (Mes excuses pour le Wall of text )

  24. #24
    La LPro, c'est un peu le diplôme en carton qu'on donne à tous les étudiants qui jouent le jeu. Et il est plus question de faire du matchmaking avec des employeurs que de fournir une vraie formation de base.

    Mais ca "marche": ca permet des reconversions pour des gens qui ont déjà un diplôme et qui veulent changer de thématique ou se réactualiser.

    Par contre, pour la poursuite d'études... J'ai entendu dans ces colonnes des exemples de Lpro info qui permettaient de rejoindre des mastères, mais c'est pas la règle partout.

    Sinon, le SRC, c'est un peu la formation "en carton" (je vais m'en faire tout plein des amis). Je veux dire, il ne s'agit pas vraiment d'une formation scientifique de type Info ou GEII ou MP, qui disposent le plus souvent d'équivalents en formation universitaire classique. On fait de la com', et on s'oriente marginalement vers le développement informatique classique. La plupart des étudiants que je connais veulent faire de l'évenementiel à la sortie...

  25. #25
    Citation Envoyé par Urtha Voir le message
    Pour l'embauche, ils ne recherchent pas forcément que des BAC+5, ça dépends vraiment du poste, de ton cv, de tes motivations, et surtout de quel poste tu vises (on va dire que les vrais jobs intéressants se situent effectivement au niveau du BAC+5 mais tu peux très bien intégrer une boîte avec un BTS et évoluer au sein de la boîte avec le temps).
    De ce que je vois (en SSIS) le RH/Managers regardent en premier les diplômes (car les clients demandent souvent du BAC+5). Et évidement ça n'assure pas spécialement du niveau de la personne. Je fais passer des entretiens techniques et je vois régulièrement des types diplômés de BAC+5 qui n'ont pas le niveau de certaines personnes n'ayant qu'un DUT/BTS.
    Mais c'est comme ça, le premier filtre à l'embauche se fait au diplôme. Donc continuer le plus loin possible.

    Et dans les cas ou on fait une licence pro, il est toujours possible de valider un diplôme d'ingénieur avec le CNAM.

  26. #26
    Citation Envoyé par Gynsu2000 Voir le message
    De ce que je vois (en SSIS) le RH/Managers regardent en premier les diplômes (car les clients demandent souvent du BAC+5). Et évidement ça n'assure pas spécialement du niveau de la personne. Je fais passer des entretiens techniques et je vois régulièrement des types diplômés de BAC+5 qui n'ont pas le niveau de certaines personnes n'ayant qu'un DUT/BTS.
    Mais c'est comme ça, le premier filtre à l'embauche se fait au diplôme. Donc continuer le plus loin possible.

    Et dans les cas ou on fait une licence pro, il est toujours possible de valider un diplôme d'ingénieur avec le CNAM.
    Je confirme... J'ai une LP et je bosse avec pas mal de bac+5 et on peut dire qu'il y en a bien la moitié on se demande comment ils ont eu leurs diplômes...

  27. #27
    Un gars qui passe par un master et qui n'a pas fait de DUT aura vu moins de choses techniques qu'un gars qui sort de DUT. Par contre, s'il n'est pas trop mauvais dans sa promo, il a un bagage théorique d'un tout autre niveau. Et oui, ca sert... Dans pas mal de secteurs de l'ingénierie/recherche, il vaut mieux une bonne formation en maths et un socle en programmation cohérent qu'un bagage technique large.

    Au pire, suffit de faire faire par un DUT

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •