Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 3 PremièrePremière 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 87
  1. #31
    Bah c'est exactement le même problème pour les F2P non ?

    Ou toutes les merdes qui fleurissent sur les stores ou sur Facebook.

  2. #32
    Hmm... je ne pense pas que sa soit pareil pour les F2P , car tes euros vont directement dans la poche de l'exploitant du jeu , alors que là , Blizzard prend simplement une (grosse) commission...
    Mais bon , d'après ce que vous dites , ce service n'est pas encore actif et peut être que les joueurs ne se laisseront pas "piéger"...
    - Le jour où on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner.
    - La connerie à ce point là, moi, je dis que ça devient gênant !

  3. #33
    Il y a quand même un problème spécifique lié au caractère "hôtel des ventes avec argent réel". Avec WOW par exemple, les échanges sont soi IG (HV) soit entre Blizzard et le joueur (objets non transférables à un autre joueur). Là, on va avoir de vrais brouzoufs servant à acheter des objets échangeables IG. On peut se retrouver face à une spéculation type tulipes hollandaises ou pire à du blanchiment d'argent (ne rigolez pas ). La masse monétaire qui entrera dans ce système est en effet incontrôlable, système d'enchères oblige. Qu'est-ce qui empêcherait une organisation criminelle de faire des millions de micro-transactions ?

  4. #34
    Monsieur GMB*, je trouve que vous touchez des sujets très intéressants. Je ne parle pas que de cet article. Et vous les traitez en profondeur et de façon très instructive. C'est pourquoi j'aimerais émettre une critique que j'espère constructive : j'aimerais pouvoir lire vos articles en diagonale plus facilement. Je développe.

    Vous avez choisi un style rigolo à l'aide notamment de longues métaphores filées, afin j'imagine de coller au style humoristique de CPC et ainsi de plaire aux lecteurs. Mais du coup il faut attendre parfois plusieurs paragraphes avant même de savoir de quoi vous allez parler. Vos thèses semblent elles-aussi perdues dans une jungle littéraire. Je trouve que vous ne mettez pas celles-ci assez en valeur.

    J'aimerais voir apparaître plus clairement le sujet en une phrase, les faits juridiques et vos conclusions personnelles. Pour cela, quelques idées :
    - construire le texte de telle façon que si on lit la première phrase de chaque paragraphe, on a presque un résumé du texte ;
    - mettre ces mêmes phrases en gras (j'ai essayé sur mon message pour montrer un exemple), ou alors mettre des titres de paragraphe pour organiser un peu ;
    - ou alors, afin de conserver votre style, mettre en gras quand "ça commence vraiment", les étapes importantes et la phrase la plus importante de la conclusion - l'idée étant qu'on pourrait presque ne lire que le gras et avoir une bonne idée du problème, des faits juridiques et de votre opinion ;
    - ou alors faire un résumé quelque part (dans la conclusion par exemple), sans métaphore.

    En gros je ne vous demande pas de changer de style, mais plutôt de rendre plus facile la lecture rapide pour ceux qui aimeraient bien savoir de quoi vous parlez mais qui n'ont pas le temps ou l'envie de suivre votre style assez peu direct. Il serait dommage, après tout, que trop de monde passe à côté de vos articles à cause de cela.

    Ceci ne concerne que les articles en ligne. Ceux sur papier semblent moins souffrir de ce problème (c'est à cause de Boulon, c'est ça ?).

    L'on pourra me reprocher de ne pas prendre le temps de lire en détail, et me demander d'aller trouver mes informations ailleurs, mais ce serait dommage, non ?

    * je dis "monsieur grand maître" si je veux

  5. #35
    Super article comme toujours, et comme un compliment est rarement désintéressé, j'aurais deux petites questions...

    - A partir de combien de sous gagné par de la revente (eBay, brocantes...) doit-on le déclarer comme revenu ? Je sais qu'on a le droit de revendre 5 ou 6 voiture par an sans être considéré comme un concessionnaire. Est-ce que eBay "balance" au fisc "GMB a acheté 1000€ de bouquins juridiques qu'il a revendus 10'000€" ?

    Subsidiaire : Y a-t-il une chance que le combo loot + HdV atteigne ces sommes ?

    - Pourrais-tu développer le concept de monnaie et de cours ? Si j'achète par exemple 1000PO pour 1€ et que ces 1000PO s'échangent 10£ par mon complice qui se connecte depuis la perfide Albion avec mon compte, il y a moyen de court-circuiter le système de change ?
    REZONE : LAN en Essonne (Arpajon - La Ferté - Etampes) Prochain LAN : 22-23 juin à Pussay (91740) Infos sur https://www.facebook.com/groups/rezone91/

  6. #36
    Citation Envoyé par Exekias Voir le message
    On peut se retrouver face à une spéculation type tulipes hollandaises ou pire à du blanchiment d'argent (ne rigolez pas ).
    Tu as tout à fait raison. Mais Blizzard veut instaurer un plafond de brouzoufs échangeables par joueur. Maintenant il faut voir quel sera ce plafond et si il sera possible ou non de créer des milliers de compte pour contourner ce problème.

    Comme je l'ai dis, ce problème n'est pas nouveau et on peut même trouver pire sur des F2P. Quid des achats en argent réel de consommable virtuel ? Par exemple, des potions de soins dans Allod.

  7. #37
    Citation Envoyé par Triz' Voir le message
    Si j'achète par exemple 1000PO pour 1€ et que ces 1000PO s'échangent 10£ par mon complice qui se connecte depuis la perfide Albion avec mon compte, il y a moyen de court-circuiter le système de change ?
    C'est a priori légal puisque parfaitement autorisé si la situation se présente avec 3 vraies monnaies. Sauf que le marché étant ce qu'il est, les cours se recaleraient illico, parce que plein de gens auraient la même idée que toi
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  8. #38
    En lisant ca j'ai pensé a EvE. Parce que la on as vraiment un cours de l'ISK, donc par consequent un cour en euros des objets IG... Un Titan par exemple doit taper dans les 3000€, de mémoire. C'est intimidant quelque part. Elle est loin l'époque ou c'etais juste du virtuel.

    Et certains de ses objets peuvent être mechamment nerfés, voir carrément supprimés. Ainsi les devs peuvent transformer une flotte de 100 titans, sois 300 000€ en machine a café, ou supprimer des objets du jeu, entrainant un mouvement d'ISK conséquent.C'est arrivé au moins une fois. Du coup je comprend mieu leur refus de rembourser au joueurs: ca aurai peut être signifié l'équivalent IG de millions d'euros.

    Et la... C'est la que j'arrive pas a approfondir. J'ai payé 300 000€ pour avoir l'argent IG pour ma flotte de titan. CCP supprime la flotte de titan. Ou la rend inutile. Il se passe quoi?

    Je prend 100 titans, mais c'est appliquable pour n'importe quel objet en jeu, en fait.

  9. #39
    J'attendais avec hâte un article sur Diablo III, et je n'ai pas été déçu. C'est un régal. Merci Grand Maître !

    J'ai quand même une petite question. Est-ce que la possibilité de transférer l'argent gagné vers un compte PayPal ne pose pas un problème ?

    Tant que l'argent reste dans le cercle fermé des "portes-monnaie Blizzard", il me semble qu'on se retrouve dans une situation similaire à ce qui se fait sur les boutiques en ligne des consoles. Il y a toujours les transactions entre joueurs, mais l'argent passe d'un porte-monnaie Blizzard à un autre, et il ne peut être utilisé que pour des produits Blizzard, tous régis par des licences. On reste dans un cadre fixé par Blizzard.

    Sauf qu'on aura la possibilité de faire "sortir" de l'argent de ce circuit, et une fois bien au chaud sur notre compte PayPal, d'en faire ce que bon nous semble, comme par exemple le transférer sur son compte en banque pour ensuite aller le récupérer au distributeur de billets le plus proche. On pourra donc récupérer de l'argent bien réel gagné grâce à la vente d'un paquet de données dont on n'est pas propriétaire.
    Ça pose pas des petits soucis, ça ?

    Bon, évidemment, je suis autant juriste que mon chat est astrophysicien, alors il est possible que tout ceci soit truffé d'âneries bien velues, hein.

  10. #40
    !bonjour!
    Merci monseigneur GMB!
    J'ai cru lire du côté de Blizzard que le montant max par transaction ne pouvait dépasser 250 euros, mais nulle part de montant maximum par joueur sur une durée donnée, ça m'a peut-être échappé.
    Ce montant max par article semble pouvoir servir de régulateur, pas d'objet virtuel pouvant excéder cette somme, y a t il une limitation du même type dans l'hv en pièces d'or?
    Ceci dit je suis pour ma part tout à fait opposé à la possibilité de lire GMB en mode "j'ai la flemme, en diagonale, prière d'indiquer quand c'est intéressant".
    J'aime cette plume (aussi virtuelle soit-elle), je la lis, j'ai pas mon abo au "Reader Digest"
    Il faut mettre un terme aux maîtres! (P.D)

  11. #41
    Citation Envoyé par doomeer Voir le message
    Monsieur GMB*, je trouve que vous touchez des sujets très intéressants. Je ne parle pas que de cet article. Et vous les traitez en profondeur et de façon très instructive. C'est pourquoi j'aimerais émettre une critique que j'espère constructive : j'aimerais pouvoir lire vos articles en diagonale plus facilement. Je développe.

    Vous avez choisi un style rigolo à l'aide notamment de longues métaphores filées, afin j'imagine de coller au style humoristique de CPC et ainsi de plaire aux lecteurs. Mais du coup il faut attendre parfois plusieurs paragraphes avant même de savoir de quoi vous allez parler. Vos thèses semblent elles-aussi perdues dans une jungle littéraire. Je trouve que vous ne mettez pas celles-ci assez en valeur.

    J'aimerais voir apparaître plus clairement le sujet en une phrase, les faits juridiques et vos conclusions personnelles. Pour cela, quelques idées :
    - construire le texte de telle façon que si on lit la première phrase de chaque paragraphe, on a presque un résumé du texte ;
    - mettre ces mêmes phrases en gras (j'ai essayé sur mon message pour montrer un exemple), ou alors mettre des titres de paragraphe pour organiser un peu ;
    - ou alors, afin de conserver votre style, mettre en gras quand "ça commence vraiment", les étapes importantes et la phrase la plus importante de la conclusion - l'idée étant qu'on pourrait presque ne lire que le gras et avoir une bonne idée du problème, des faits juridiques et de votre opinion ;
    - ou alors faire un résumé quelque part (dans la conclusion par exemple), sans métaphore.

    En gros je ne vous demande pas de changer de style, mais plutôt de rendre plus facile la lecture rapide pour ceux qui aimeraient bien savoir de quoi vous parlez mais qui n'ont pas le temps ou l'envie de suivre votre style assez peu direct. Il serait dommage, après tout, que trop de monde passe à côté de vos articles à cause de cela.

    Ceci ne concerne que les articles en ligne. Ceux sur papier semblent moins souffrir de ce problème (c'est à cause de Boulon, c'est ça ?).

    L'on pourra me reprocher de ne pas prendre le temps de lire en détail, et me demander d'aller trouver mes informations ailleurs, mais ce serait dommage, non ?

    * je dis "monsieur grand maître" si je veux
    Tiens je commence par toi, surtout que ce tu dis est intéressant et tu le dis d'une façon très aimable; je répondrais plus en détail aux questions juridiques des autres canards.

    En fait, la différence d'approche entre les news du site et les articles du journal, ne tient pas à la présence de Boulon, même si je suis toujours friand de ses conseils, mais plutôt à une différence d'approche. La question est toujours: le côté juridique est-il un prétexte, ou est-il au centre. Dans les news du site, l'aspect juridique est un prétexte à écrire de la déconnade. Typiquement, ça me permet de dire des bêtises sur le fan de diablo, sur les canadiens, les femmes, les joueurs de second life, ce ne sont pas les sujets qui manquent. Donc la news est tournée avant tout sur de la déconne, tout en contenant de l'info juridique sérieuse et documentée. J'espère que cela vous informe ou vous fait réfléchir à telle ou telle problématique, mais je cherche tout autant à vous distraire en parlant de droit, ce qui constitue un challenge majeur. Et j'aime les challenges. L'info juridique reste un prétexte et le lecteur y a du coup accès moins rapidement.

    Dans le papier, le côté juridique est au centre. Du coup, c'est évidemment moins velu en blagues et plus directement accessible. Je ne cherche pas tant à distraire le lecteur qu'à l'informer, en employant un ton si possible rigolo pour que ça passe mieux, parce que parler de droit en étant sérieux, c'est chiant pour les non juristes (et même souvent pour les juristes d'ailleurs).

    Voilà toute l'explication. Dans les deux cas je parle de droit et j'espère informer le lecteur, mais dans l'un je m'en sers aussi beaucoup pour le distraire, et dans l'autre moins. Après, je comprends que certains soient gênés par l'une ou l'autre des approches ou n'y adhèrent pas, c'est très normal. Et puis faire rire en parlant de droit, c'est pas toujours facile.

    En tous les cas, je ne suis pas trop pour une approche plus didactique des news du site, plus facile à lire pour le lecteur, mais sache que je comprends et respecte ton opinion à ce sujet.

  12. #42
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    C'est a priori légal puisque parfaitement autorisé si la situation se présente avec 3 vraies monnaies. Sauf que le marché étant ce qu'il est, les cours se recaleraient illico, parce que plein de gens auraient la même idée que toi
    Pour sûr, mais est-ce que le "comportement" des joueurs vis à vis de l'HdV (par pays) ne risque pas d'entrainer ce genre de dérive ?

    Si par exemple d'un coup grâce à la gauche, la France devient super riche, et ne sachant plus quoi faire de leur pognon, les joueurs (français) de Diablo III se mettent à acheter plein de stuff avec du vrai argent, le cours PO/€ va grimper, contrairement au cours PO/£ ?
    REZONE : LAN en Essonne (Arpajon - La Ferté - Etampes) Prochain LAN : 22-23 juin à Pussay (91740) Infos sur https://www.facebook.com/groups/rezone91/

  13. #43
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Tiens je commence par toi, surtout que ce tu dis est intéressant et tu le dis d'une façon très aimable; je répondrais plus en détail aux questions juridiques des autres canards.

    En fait, la différence d'approche entre les news du site et les articles du journal, ne tient pas à la présence de Boulon, même si je suis toujours friand de ses conseils, mais plutôt à une différence d'approche. La question est toujours: le côté juridique est-il un prétexte, ou est-il au centre. Dans les news du site, l'aspect juridique est un prétexte à écrire de la déconnade. Typiquement, ça me permet de dire des bêtises sur le fan de diablo, sur les canadiens, les femmes, les joueurs de second life, ce ne sont pas les sujets qui manquent. Donc la news est tournée avant tout sur de la déconne, tout en contenant de l'info juridique sérieuse et documentée. J'espère que cela vous informe ou vous fait réfléchir à telle ou telle problématique, mais je cherche tout autant à vous distraire en parlant de droit, ce qui constitue un challenge majeur. Et j'aime les challenges. L'info juridique reste un prétexte et le lecteur y a du coup accès moins rapidement.

    Dans le papier, le côté juridique est au centre. Du coup, c'est évidemment moins velu en blagues et plus directement accessible. Je ne cherche pas tant à distraire le lecteur qu'à l'informer, en employant un ton si possible rigolo pour que ça passe mieux, parce que parler de droit en étant sérieux, c'est chiant pour les non juristes (et même souvent pour les juristes d'ailleurs).

    Voilà toute l'explication. Dans les deux cas je parle de droit et j'espère informer le lecteur, mais dans l'un je m'en sers aussi beaucoup pour le distraire, et dans l'autre moins. Après, je comprends que certains soient gênés par l'une ou l'autre des approches ou n'y adhèrent pas, c'est très normal. Et puis faire rire en parlant de droit, c'est pas toujours facile.

    En tous les cas, je ne suis pas trop pour une approche plus didactique des news du site, plus facile à lire pour le lecteur, mais sache que je comprends et respecte ton opinion à ce sujet.
    Merci pour cette réponse, je comprends que ce qui te motive vraiment c'est la déconne et dans ces conditions, il est logique de faire comme tu le fais !

  14. #44
    J'ai trouvé une image beaucoup plus originale pour illustrer les sempiternelles news Diablo 3 :



    Ca a quand même plus de gueule non ?

  15. #45
    Citation Envoyé par Triz' Voir le message
    Super article comme toujours, et comme un compliment est rarement désintéressé, j'aurais deux petites questions...

    - A partir de combien de sous gagné par de la revente (eBay, brocantes...) doit-on le déclarer comme revenu ? Je sais qu'on a le droit de revendre 5 ou 6 voiture par an sans être considéré comme un concessionnaire. Est-ce que eBay "balance" au fisc "GMB a acheté 1000€ de bouquins juridiques qu'il a revendus 10'000€" ?

    Subsidiaire : Y a-t-il une chance que le combo loot + HdV atteigne ces sommes ?

    - Pourrais-tu développer le concept de monnaie et de cours ? Si j'achète par exemple 1000PO pour 1€ et que ces 1000PO s'échangent 10£ par mon complice qui se connecte depuis la perfide Albion avec mon compte, il y a moyen de court-circuiter le système de change ?
    C'est une question simple que tu poses, mais la réponse est compliquée: Il n'y a pas de plafonds précis, c'est une question qui se traite au cas par cas. D'une manière générale, or le cas de D3, il faut déterminer si tu fais du commerce, c'est à dire si tu exerces une activité de vente aux enchères, non pas pour te débarrasser d'un vieux code civil dont tu n'as plus usage, mais pour engranger une source de revenus réguliers.

    Donc, si je vends aux enchères une statue qui est dans ma famille parce que j'ai besoin d'argent, ce n'est pas un acte de commerce, parce que cette statue n'a pas été achetée en vue de sa revente et que sa vente est un acte ponctuel. Si j'achète des livres de droit, comme tu le dis dans ton exemple, pour les revendre plus cher et ce de façon régulière, je fais du commerce et il faut que je déclare le revenu ainsi perçu, même si c'est quelques centaines d'euros par an.

    Par exemple, un eBayeur avait été condamné comme commerçant non déclaré pour avoir vendu plus de 400 articles en deux ans. Et là ça fait mal, parce que non seulement il aurait fallu déclarer le revenu tiré de ses ventes aux fiscs, mais surtout, il aurait dû se déclarer à l'Urssaf et autres en tant que travailleur indépendant. C'est la raison pour laquelle, dés que tu achètes pour revendre sur ebay, ou dés que tu vends une certaine quantité d'objets par an, il vaut mieux adopter le statut d'autoentrepreneur par ex.

    Revenons à D3: Si je loot à mort et que je vends plusieurs dizaines d'objets (ou de po) par mois et que du coup j'en tire un revenu réel en euros qui se chiffre ne serait-ce qu'en centaines d'euros, je fais des actes de commerce, je dois donc me déclarer en tant que tel et déclarer au fisc mon revenu, aussi faible soit-il. Et puis je dis faible, mais si j'obtiens 400 ou 500 € par mois de cette activité, c'est pas si faible que ça.

    Maintenant plus compliqué. Je vends quelques objets magiques par an et j'obtiens ainsi disons, allez, 300 €, non pas par mois, mais dans l'année. Est ce à déclarer ? Ces 300 € par mois sont-ils un revenu tiré d'une activité commerciale ? Ici la question du contexte est plus complexe à mettre en oeuvre. Autant sur ebay, si je revends dans l'année ma vielle télé, une table et de vieux magazines, et que j'en tire allez, disons 800 € pour le tout, ces ventes ne sont pas un acte de commerce parce que les transactions ne sont pas nombreuses et que c'étaient des objets que je n'avais pas acheté en vu de les revendre pour en tirer un bénéfice. Pour Diablo, cette question n'a pas de sens. D'abord parce que ne sont pas "tes" objets comme expliqué dans la news, ensuite parce que tu ne te débarrasses pas d'un vieil appareil télé dont tu n'as que faire. Tu as joué, farmé, looté et tu revends contre des euros. Peut on dire qu'une présomption d'acte de commerce pèse sur ces ventes aux enchères d'objets numériques contre de l'argent réel ? Je n'irais pas jusque là mais ça se discute. Disons que là également tout dépendra du nombre de transactions. Si tu vends 40 objets par mois contre du vrai argent, je pense que ça pourrait être vu comme une activité commerciale. Si tu vends 3 objets dans l'année, on pourra toujours plaider que ce n'est pas une activité dont tu penses pouvoir tirer un revenu régulier. Mais si tu vends un seul objet à 50.000 € (bon dans D3 c'est pas possible je crois, il y a une limite à une transaction en euros, mais sur d'autres jeux comme Eve Online, on peut acheter pour des milliers d'€ un objet numérique), dans un sens, tu as bien vendu dans l'idée d'en tirer un revenu. L'équivalent dans le monde réel serait que tu fabriques par exemple un objet de tes mains et que tu le vendes 50.000 €. Dans ce cas, c'est à déclarer bien sûr. Tu as fabriqué pour vendre.

    Donc tu vois, tout est une question de contexte et c'est complexe et je ne peux donner aucune certitude. Il faudrait attendre qu'un juge soit saisi pour vraiment répondre à cette question.

    ---------- Post added at 15h32 ---------- Previous post was at 15h31 ----------

    Citation Envoyé par Nono Voir le message
    J'ai trouvé une image beaucoup plus originale pour illustrer les sempiternelles news Diablo 3 :

    http://www.canardpc.com/img/news/528...27_448x209.jpg

    Ca a quand même plus de gueule non ?
    Ben c'est l'image que j'ai choisie pour illustrer cette news, alors je ne vais pas dire le contraire.

  16. #46
    C'était ironique. Cette image a déjà été utilisée des tas de fois pour les news Diablo 3... Elle est très bien, mais on finit par s'en lasser.

  17. #47
    ah euh ok. Bon ben ah ah alors.

  18. #48
    Oh et puis vendre ou acheter des pièces d'or contre des euros...
    ...c'est surtout un formidable moyen de blanchir du fric .

    "si si si M. l'inspecteur, c'est en vendant du craft que j'ai eu tout cet argent "
    Aka Hyperion1492


  19. #49
    Joliment écris et presque bien détaillé. Presque, car un détail (et non des moindres) manque.. Qu'en est-il de la "vente d'objet" qui se développe en "marché noir" ?

    Ca me chagrine un peu de voir à quel point les gens peuvent trouver ça scandaleux de mettre a disposition un système d'hôtel des ventes avec de l'argent réel alors que le marché parallèle proposant ces objets (qui ne leurs appartiennent pas, comme souligné dans l'article) ne choque personne, pas même l'auteur de cet article semblant pourtant beaucoup s'accrocher au droit..
    Après tout, des gens ont payé sur des sites X ou Y pour obtenir un objet virtuel appartenant et se trouvant sur un serveur quelconque de Blizzard, en tout illégalité pour le vendeur comme pour l'acheteur; et donc sans aucune garantie d'obtenir quoi que ce soit.. Cela ne fait-il donc pas un peu hypocrite d'avertir le consommateur d'une possible (et non certaine) violation du droit alors qu'une violation certaine, elle, n'est pas mise en avant ?

    "Et je sais que ce système de ventes aux enchères d'objets virtuels existe depuis quelques temps"
    Dommage que tu n'en parles pas donc, car ça permettrait de savoir pourquoi Blizzard en est venu à faire cela, en tout cas comment l'idée est née au départ, malgré toutes les critiques qu'ils ont reçu et qu'il est encore possible de faire dessus.

    Voila, je sais que ça paraîtra comme un message "pro-blizzard" pour certains, mais je ne m'efforce cependant qu'à rester le plus objectif possible, faisant partis des gens qui ne comprennent pas qu'on puisse user d'argent réel pour obtenir un "gain de temps de jeu" prévu normalement pour s'amuser, mais aussi des gens bien conscient qu'on ne peut lutter contre la demande d'autres joueurs qui n'approuve pas forcément mon point de vu.

  20. #50
    Citation Envoyé par JahVidi Voir le message
    Joliment écris et presque bien détaillé. Presque, car un détail (et non des moindres) manque.. Qu'en est-il de la "vente d'objet" qui se développe en "marché noir" ?

    Ca me chagrine un peu de voir à quel point les gens peuvent trouver ça scandaleux de mettre a disposition un système d'hôtel des ventes avec de l'argent réel alors que le marché parallèle proposant ces objets (qui ne leurs appartiennent pas, comme souligné dans l'article) ne choque personne, pas même l'auteur de cet article semblant pourtant beaucoup s'accrocher au droit..
    Après tout, des gens ont payé sur des sites X ou Y pour obtenir un objet virtuel appartenant et se trouvant sur un serveur quelconque de Blizzard, en tout illégalité pour le vendeur comme pour l'acheteur; et donc sans aucune garantie d'obtenir quoi que ce soit.. Cela ne fait-il donc pas un peu hypocrite d'avertir le consommateur d'une possible (et non certaine) violation du droit alors qu'une violation certaine, elle, n'est pas mise en avant ?

    "Et je sais que ce système de ventes aux enchères d'objets virtuels existe depuis quelques temps"
    Dommage que tu n'en parles pas donc, car ça permettrait de savoir pourquoi Blizzard en est venu à faire cela, en tout cas comment l'idée est née au départ, malgré toutes les critiques qu'ils ont reçu et qu'il est encore possible de faire dessus.

    Voila, je sais que ça paraîtra comme un message "pro-blizzard" pour certains, mais je ne m'efforce cependant qu'à rester le plus objectif possible, faisant partis des gens qui ne comprennent pas qu'on puisse user d'argent réel pour obtenir un "gain de temps de jeu" prévu normalement pour s'amuser, mais aussi des gens bien conscient qu'on ne peut lutter contre la demande d'autres joueurs qui n'approuve pas forcément mon point de vu.
    C'est intéressant ta remarque. Cela va me permettre de développer couché ou plutôt assis la question du rapport du juriste au marché noir.

    Le marché noir est une constante de l'humanité. Tout comme la prostitution, les jeux d'argent etc...C'est quelque chose d'inévitable contre lequel les politiques luttent en faisant des lois, et du coup, tout juriste dira: le marché noir c'est illégal.

    Mais il n'y a rien à dire de plus à ça (d'un point de vue juridique en tous les cas).

    Sauf que, parfois, les politiques ou même des acteurs divers (entreprises, personnes physiques etc...) veulent lutter autrement que par la répression législative. Et ça c'est une question qui intéresse beaucoup plus le juriste. Parce que parfois, le remède est pire que le mal.

    Prenons la contrefaçon de propriété intellectuelle. Je n'entre pas dans le débat du "c'est bien, c'est mal", ce n'est pas mon domaine; je dis juste: la contrefaçon est illégale c'est très clair, c'est interdit, le juriste n'a rien de plus à dire sur cette question. En revanche, quand on parle d'Hadopi, qui n'est soi-disant qu'un moyen de lutter autrement contre la contrefaçon que par la pure répression judiciaire, là on se remet à gueuler. Parce que cette idée d'Hadopi se retrouve en conflit avec d'autres lois ou principes juridiques fondamentaux (le droit à l'accès à internet, menacé par le risque de coupure de la ligne; le droit d'être entendu par une autorité judiciaire, menacé par le recours à une sanction administrative; le droit à ne pas être condamné deux fois pour la même infraction, mis en danger par l'application cumulée d'Hadopi et de Davsi etc....).

    Comme je l'ai toujours dit sur ce sujet, ce n'est pas du tout le principe de la lutte contre la contrefaçon qui me révolte chez Hadopi (à nouveau, ça n'est pas mon domaine; j'ai mon avis personnel sur la question, mais ça ne regarde que moi, je n'ai aucune autorité pour le mettre en avant), c'est le fait que cela puisse mettre en danger d'autres droits fondamentaux.

    Pour revenir à Blizzard, c'est la même chose. Que le marché noir d'objets illégaux existent, c'est un fait. Que le farming chinois existe, c'est un fait. Que ce soit interdit (par les licences), c'est un fait et donc c'est illégal et voilà, je n'ai rien d'autre à dire de plus.

    En revanche, que pour lutter contre ce marché noir, Blizzard décide d'organiser lui-même la vente d'objets magiques contre du vrai argent, ça ça m'intéresse en tant que juriste. Parce que le remède est peut être pire que le mal. Que Blizzard cherche à récolter les fruits de ventes d'objets magiques, je peux le comprendre. Cela ne le rend pas pour autant très propre d'un point de vue juridique.

    Que le marchand de tabac soit exaspéré par la vente au marché noir de cigarettes trafiquées avec du gazon, je peux le comprendre. En revanche, qu'il décide, pour lutter contre ce fléau, de lui-même vendre les cigarettes trafiquées avec du gazon parce que comme ça il récupère l'argent perdu, le juriste aurait des choses à dire. Et principalement la chose suivante: le marché noir est illégal, donc, vendre des cigarettes trafiquées est illégal et le fait que ce soit au mépris de la santé du consommateur est illégal et le fait que le consommateur soit privé de ses droits est illégal etc...

    Le fait de vouloir vendre légalement des cigarettes trafiquées pose en revanche beaucoup de problèmes: Et la santé du consommateur ? Et son droit à être informé de la composition du produit ? Etc... Ben c'est pareil pour Blizzard.

    En résumé: que Blizzard veuille lutter contre la vente illégale d'objets magiques c'est compréhensible. Qu'il veuille lui-même organiser la vente de ces derniers me chagrine d'un point de vue juridique. Parce que du coup, vu que Blizzard veut organiser, légalement, et non pas illégalement comme dans le cadre du marché noir, de telles ventes, cela pose bien des problèmes juridiques que je développe dans la news.

    Rester dans les clous de la légalité est beaucoup beaucoup plus difficile (et donc donne lieu à des news de votre serviteur) que de faire une action illégale (qui est interdite et puis voilà).
    Dernière modification par Grand_Maître_B ; 31/05/2012 à 09h39.

  21. #51
    Et bien entendu, ce genre de pratique lancera d'ici peu une nouvelle mode qui ne manquera certainement pas de devenir un standard pour les jeux en ligne à venir.

    Joie

  22. #52
    Bah, c'est la porte vers la revente de DLC...(direct lootable content)

  23. #53
    C'est très beau. Bravo !

  24. #54
    Merci de ta réponse. Maintenant, c'est bien détaillé. :D

    Cependant, je pense tout de même que Blizzard, même s'il y a évidemment un désir de rentabilité derrière (et comment reprocher ça à une entreprise ? On va pas leur demander de faire les choses à perte.. A moins que le monde est changé sans que je ne m'en aperçoive ^^), il y a quand même derrière ça un certain désir de protéger le client qui aurait quand même acheté cet objet, légalement ou non, kit à prendre le risque de se faire arnaquer.
    Le remêde est parfois pire que le mal, c'est un fait que je ne contredirais évidemment pas, pourtant dans le cas présent à-t-on vraiment étudié le remède ? Non, sinon ton article ne serait pas là et c'est pourquoi le fait que tu ne parles pas du "mal" me dérangeait quelque peu, car pour trouver le remède (et les problèmes qu'il pourrait causer) il vaut déjà savoir précisément quel est le mal.

    Enfin, encore une fois, merci pour ta réponse ainsi que pour ton article très intéressant.
    Dernière modification par JahVidi ; 31/05/2012 à 16h59.

  25. #55
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Il n'y a pas de plafonds précis
    C'est tout ? C'est si mal branlé que ça les impôts ?
    REZONE : LAN en Essonne (Arpajon - La Ferté - Etampes) Prochain LAN : 22-23 juin à Pussay (91740) Infos sur https://www.facebook.com/groups/rezone91/

  26. #56
    Au contraire ! Du coup, si t'as une activité commerciale, tu dois tout déclarer, même 1 €.

  27. #57
    Mais Grand Maître B, si je suis ton raisonnement, est-ce que cela ne remet pas en cause l'ensemble (ou tout du moins un bon nombre) des systèmes de micro-transaction qui se mettent en place récemment ?

    Je pense notamment à Riot Games et son jeu League of Legends, qui te propose d'acheter des Riot Points, afin ensuite d'acheter des nouveaux héros, des skins pour ces héros, etc... Qui ne sont, finalement, que des lignes de code...

    Doit-on considérer ces "objets" comme tombant dans le périmètre des articles L.111-1 et L. 111-3 du Code de la propriété intellectuelle, ou bien de l'article 544 du Code civil ?
    I think tunes jump from head to head.

  28. #58
    A la base c'est toujours une licence que tu as quand tu achètes un objet numérique. Après, il faudrait voir justement cette licence quant au périmètre de droits qu'elle octroie, mais à 99% des cas on est bien dans le champ des articles L. 111-1 et L. 111-3.

  29. #59
    Bonjour Grand Maitre B, pouvez vous nous donner votre avis sur les plaintes auprès de la DGCCRF concernant Diablo3 liées aux problèmes d'accès au jeu ?
    Blizzard semble se retrancher derrière les CGU, sont elles si puissantes ?

  30. #60
    Les CGU ne sont pas si puissantes que ça non. Une clause d'un CGU pourrait être abusive. Le fait que D3 prévoit, dans son CGU que le jeu pourra être inaccessible temporairement et qu'elle dégage toute responsabilité (ou un truc du genre j'imagine), cela ne la protège pas tant que ça. Après il faudrait voir la vraie clause en son entier, mais le principe du "je suis invulnérable parce que je l'ai écris dans une clause et que les acheteurs sont censés l'avoir lue et acceptée", ça ne marche pas toujours très bien.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •