Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: Stratégies 3v3

  1. #1
    Salut à tous !

    Y-a-t-il des canards jouant en 3v3 par ici ? Je serais intéressé par vos conseils et stratégies pour progresser.

    Après une bonne vingtaine de parties (PPZ ou PZZ), voici quelques "difficultés" que j'ai pu rencontrer (pas mal de cheeses) :
    - Harass Muta / Harass Banshee Cloak très fréquents comparés au 1c1. Les muta font le tour des bases
    - Fast DT
    - Mass Void Rays (peut-être plus faciles à contrer en 3v3 étant donné qu'il y a pas mal de bases ?)
    - Bioball sécurisée par Muta

    Des cheeses classiques mais plus facilement contrables car 3 joueurs :
    - Photon rush
    - 6/7/8 pool

    (Honte sur moi, mais j'ai eu l'occasion d'effectuer du double 6-pool + fast DT en PZZ et en effet c'est plutôt horrible...)


    Quelques techniques qui semblent efficaces (mais nous ne sommes qu'en silver) :
    - Waller pour sécuriser un maximum d'expand. Les maps 3v3 ont pas mal de choke sympa pour sécuriser facilement une ou deux expand par joueur avec une gold
    - Détection d'invisible en masse...
    - Unités très mobiles car beaucoup beaucoup de harass...
    - Les early push marchent plutôt bien, et les expand sont à sanctionner rapidement
    - En PPZ, le zerg harass et les protoss se répartissent les techs

    Et je plébiscite le early game mid game parce qu'après avec mass colosses stalkers hydra d'un côté et 3 bioball de l'autre sur le même fight mon PC est complètement à genoux


    Voilà donc si vous avez des petits conseils à partager, surtout pour contrer les harass / le mass muta / le mass void rays, je serais plus que ravi !

    Merci et à plus

  2. #2
    Oui, il y a au moins un canard qui joue en 3v3 : ma pomme

    Le premier bon plan est de jouer avec des gens que tu connais : pour pratiquer énormément le random, il n'est pas rare pour moi d'avoir la désagréable impression que l'ennemi est dans mon camp plutôt que dans celui d'en face. Je t'assure que jouer avec des gens ayant des styles complémentaires et qui communiquent ensemble, ça change la vie.

    Plus techniquement, tu peux également lire ce message destiné au 2v2 dont une bonne partie des principes reste applicable au jeu en équipe en général. Sinon, contre le mass muta et le mass void ray, la meilleure solution reste le scouting.


    Shakespeare
    : To be or not to be ▪ Nietzsche : To do is to be ▪ Sartre : To be is to do ▪ Sinatra : Do be do be do


  3. #3
    Je vais filer ici mon point de vue de Zerg qui tape l'incruste de temps en temps dans les parties 2v2/3v3/4v4 de ses potes, donc rien de sérieux, pas de haute voltige et pas mal de trucs débiles.
    Premièrement, le TeamvTeam étant bien moins intéressant joué que le 1v1, le metagame (oui, fallait bien que je le recase quelque part celui là) est bien moins développé, du coup il n'y a pas de stratégies types raffinées avec timings sexy et anticipables, les maps n'ont pas eu droit à une grande attention de la part de blizzard et sont donc farcies de déséquilibres et de glitchs et d'une manière générale certaines compositions sont beaucoup plus à la fête que d'autres.

    En tant que Zerg dont le gameplay se repose à droner jusqu'à plus pouvoir puis faire des units, les teamgames sont juste atroces. Le jeu aggressif dès le début est bien plus payant qu'en 1v1, car plus difficile à évaluer correctement et à contrer. (Impossible de contrer un triple 6pool quand on est zerg par exemple). En général quand un mec de l'équipe se fait cheese, je le laisse crever et tech/drone comme un porc pour tenter le 2v3 sur de bonnes bases après.

    Car un zerg ne sera jamais fort d'un point de vue militaire en early game. Les roachs sont un gouffre à ressource/pop et sont difficiles à bouger sur la map pour aider ses alliés, les zerglings sont larvavores et absolument pas cost effective contre des boules d'units (Tu vois le concept du "plus y'a d'units qui tirent à distance en pack, plus elles violent les unités de mêlée" ? Bah c'est très vrai en teamgames). Les banelings sont aussi relativement inefficaces excepté contre d'autres zergs, ils sont lents à morpher, lents à se déplacer donc même problème que les roachs + ils se feront allumer par les unités à distance sans creep, donc pas la joie pour aider ses potes t/p.

    En revanche le map contrôle procuré par un zerg est totalement fumé, les maps ont énorméments d'espaces au dessus du vide/de falaises pour pouvoir foutre des overlords pour spot drops et déplacement d'unités, les zerglings permettent de toujours avoir un oeil sur toutes les expos de la map, les chokes adverses et les xel'naga towers. Par la suite les mutas sont également inégalées pour shutdown toute tentative de drop, sniper de petits groupes d'unités et forcer 3 fois plus de static defenses qu'en solo. Du coup ça devient possible de forcer l'adversaire à jouer selon ses règles et prévoir ses déplacements (Il y a de fortes chances que ça ne push pas pendant qu'il est occupé à blinder sa base de static, il y a de fortes chances qu'il push si t'arrives à foutre suffisament le souk dans son éco, etc). Du coup avoir au moins (et au mieux en fait) un joueur qui fait des mutas en teamgames, c'est vraiment bénéfique.
    Et là où il faudrait que tu prévoies le contre adverse avec des machins couteux et que t'as pas forcément envie de faire, bah tes potes s'en occupent. Un truc qui a toujours marché dans les quelques parties que j'ai fait, c'est de coupler the fucking prick qui fait des mutas et harass, et the fucking turtletoss qui amasse tranquillement une armée solide et versatile (d'où la race protoss) qui se couplera bien avec une poignée de banelings en plus des mutas.


    Par rapport aux cheeses de l'extrême, la méthode utilisée est la suivante: jouer safe, sacrifier les autres.
    Explication.
    Comme décrit plus haut, si tes potes se font cannon rush/6pool/whatever, y'a peu de chance que tu puisses y faire quelque chose sans sacrifier beaucoup trop d'éco.
    Une evo chamber à la 6eme minute et une spore crawler par base par défaut, c'est l'assurance d'avoir le temps de réagir en cas de DT/Voidrays/banshee/1base mutas/whateverflying&annoying. Et en plus t'as une évo chamber pour upgrade tes banelings, c'est merveilleux. 14 gaz/14 pool, expo, disregard teammates, acquire wealth.


    De l'utilité supplémentaire d'un zerg:
    Etre zerg, c'est avoir l'arme ultime contre la plupart des masses abusifs chiables en teamgames.
    Mass mutas ? Mass void rays ? Infestors.
    Mass thors ? Infestors.
    Mass marines ? Infestors.

    Un autre truc notable aussi, c'est que le fait de jouer en teamgames rend les gens bien moins prudents face à tel ou tel trick d'une race, parce qu'ils faut qu'ils fassent attention à trois personnes. Donc les banelings mines, baneling drops et autres gimmicky play sont d'autant plus efficaces.

    My 2 banelings.

    (Btw si mon dudespeack vous horripile au plus haut point, dites le, j'ai juste une flemme monstrueuse de chercher les termes français appropriés).
    Dernière modification par Skeard ; 03/01/2012 à 13h03.

  4. #4
    Tout ça pour dire que le jeu en équipe, c'est fnu, mangez-en !


    Shakespeare
    : To be or not to be ▪ Nietzsche : To do is to be ▪ Sartre : To be is to do ▪ Sinatra : Do be do be do


  5. #5
    Trop trop bien ton post, Skeard, y'a rien à jeter dedans, c'est que du bon ! Tu me donnes envie de t'offrir une tarte au citron *_*
    There is no spoon.

  6. #6
    Merci pour vos tips
    On va tenter de miser davantage sur les infestors, et le petit trick du Protoss qui warp grâce à l'Overlord a l'air bien cool !

  7. #7
    Je joue plus qu'en 3v3 avec des potes et franchement même si on est dans la même pièce, il n'y a pas vraiment de stratégie dans ce mode. Une fois que t'as tenu un très probable cheese/early push on joue chacun comme on l'entend et même si on n'a pas de plan nos compos sont rarement moins bonnes que les autres.
    Les cheeses de debut de game tu pourra pas y louper, le pire restant le double 6pool quand t'as un zerg avec toi. La seule strat c'est de veto les maps horribles.

    Si tu vois un push arriver il faut absolument combattre ensemble et jamais en infériorité numérique.
    Jouer a 2v3 comme dit plus haut ça sert a rien sauf si tu surclasses véritablement tes adversaires en 1v1. Ca peut être parfois le cas quand tu joues avec une équipe déséquilibrée. Apres j'avoue que contre un truc très rapide genre 6 pool t'as pas grand chose a faire pour aider ton copain et veut mieux rester tranquille, mais il ne faut surtout pas viser la late game a ce moment la. Plutot les push dans les timings genre 4gate.
    Contre le harass bah c'est comme en 1v1... Le mass VR peut faire mal mais il contrable si scout a temps.

    La grande différence avec le 1v1 je trouve, c'est qu'il faut faire des units plus vite et en plus grande quantité. Il est assez probable que tu ais a défendre ton pauvre ami zerg qui ne peut pas forcefield sa rampe vers les 7-8min de jeu, donc vaut mieux oublier la gentry au début de game...
    Je sais pas en quelle league t'es mais au bout d'un moment c'est un peu la roulette russe au niveau des timings et des choix de chacun, mais bon c'est fun, le skill joue quand même un peu et tu peux faire des trucs bien cons.

  8. #8
    Partir en improvisation chacun dans son coin, c'est quand même la porte ouverte à de belles branlées. Des petites strats comme un gars qui privilégie l'harass pendant que les autres macro, ou deux qui vont au front pendant que le troisième passe par derrière, ça peut clairement créer un tournant sympathique dans une partie.
    Dernière modification par Halpern ; 07/01/2012 à 20h03.


    Shakespeare
    : To be or not to be ▪ Nietzsche : To do is to be ▪ Sartre : To be is to do ▪ Sinatra : Do be do be do


  9. #9
    Ouai ça peut et il faut toujours se parler avant d'engager de toute façon mais ce que je voulais dire c'est qu'a mon avis il n'y a clairement pas de stratégies précises a avoir en 3v3 sauf pour le early.

    Je vois pas bien pourquoi tu dissocies macro et harras sinon. Avoir 4 zealots dans une expand pendant que ton pote drop une b2 et que l'autre fait joujou avec ses muta c'est pas incompatible avec macro. Apres ça a été dit plus haut deja, c'est vrai que quand un mec fait muta il vaut mieux que les autres aient de la vraie armée.

  10. #10
    C'était dans le sens où, si tu te charges de l'harass, tu fais plus d'unités de combat que d'ouvrier, donc tu « macro » moins. Mais bon, je joue Zerg, j'avoue
    Dernière modification par Halpern ; 07/01/2012 à 21h24.


    Shakespeare
    : To be or not to be ▪ Nietzsche : To do is to be ▪ Sartre : To be is to do ▪ Sinatra : Do be do be do


Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •