Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 3 PremièrePremière 123
Affichage des résultats 61 à 81 sur 81
  1. #61
    C'était juste un rappel du contexte. Attendre l'exemplarité de gens aussi médiocres que le reste de la population, c'est quand même utopique

    Citation Envoyé par FB74 Voir le message
    Evidemment, l'actualité est en perpétuel changement, ça va vite... mais sur certains sujets qui durent des semaines qui sont parties prenantes des "maux" de la société française, il est bizarre de voir que 90% des journalistes vont avoir la même conclusion, la même façon d'appréhender le problème.
    Je sais bien. Quand je reviens de conférences de presse, j'ai toujours l'impression bizarre de ne pas avoir entendu la même chose que les confrères.

  2. #62
    Citation Envoyé par FanDeBouvard Voir le message
    Ha bha voila, ça explique tout.
    Les préjugés à deux francs...

    Je suis né en seine saint denis ça explique tout aussi??

    @thalack, le problème est autre, bien sur que le journaliste est humain, mais la on parle quand même d'une caste mediatique qui a une puissance considerable dans une "democratie" d'opinion, l'exemplarité doit être plus importante, encore plus que dans d'autres corps de metier...
    Dernière modification par aspik ; 29/04/2011 à 18h59.

  3. #63
    Un exemple de la rigueur journalistique : le nombre de téléspectateurs du mariage princier. Depuis un mois, les journaux annoncent deux milliards de téléspectateurs. Aujourd'hui, ils rappelaient ce chiffre.

    Nulle part je n'ai trouvé de justification. Un raisonnement rapide suffit même à douter fortement du chiffre : 3 000 000 000 de personnes dans le monde vivent sans électricité. Il faudrait dés lors que les 2/3 restant aient une télévision (probable) et soient devant le mariage, et ce malgré le décalage horaire (très tôt en Amérique) et le travail. Je doute que les usines chinoises ne stoppent leur production pour laisser les ouvriers s'amonceler devant un mariage dont ils ignorent tout.

    Bref, la paresse et la bêtise du journaliste dans toute sa splendeur.

  4. #64
    6 contre 1 que les 2 milliards c'est le cumul de tous les gens qui pourraient regarder si ils mettaient une chaîne qui retransmet le bousin.
    Citation Envoyé par Flad Voir le message
    Moi j'y compris rien.

  5. #65
    Oulah, beaucoup de choses.

    Premièrement, Médiapart.

    On peut critiquer ce média, ne pas être d'accord avec lui, mais le ranger dans la même case que la caste journalistique de salon, c'est leur faire un mauvais procès. On ne leur a rien laché, ils se sont pris en boomerang les remous qu'ils ont provoqué (souvenons-nous des méthodes fachistes de Médiapart pour son traitement de la Bête en short), et dès qu'ils font une connerie y a du monde en embuscade pour les tacler.

    Ils sont clairement engagés politiquement. Soit. Au moins ils ne s'en cachent pas derrière une prétendue pseudo-objectivité. Mais si on devait ne leur retenir qu'un seul mérite, c'est bien celui d'aller chasser le scoop dans les milieux troubles de la politique et du big biz - quitte à se planter et raconter n'importe quoi - chose devenue tellement rare par ces temps (Canard excepté) qu'on ne peut que leur accorder une certaine vertu rafraichissante.

    Et qui quelque part, fait qu'on leur pardonne leur engagement. Car comme ça déja été dit plus haut, autant il est facile de cracher sur le populo qui est trop con, ou sur le président qui est trop bas dans les sondages, autant aller au front pour taquiner les réseaux de copinage bien institués, balancer des noms, des dates, des faits, tout ça sur la place publique avec les risques de retour de flammes que cela comporte, déjà il y a moins de prétendants au portillon.

    Ensuite l'infosphère du Web. Pour l'actu chaude, certes il n'y a pas mieux. Pour les analyses à contre-courant, en fouinant un peu on trouve son bonheur. Sauf qu'au final, faute de ressources suffisantes on commente l'actu pondue par AFP/Reuters plus quelques grands titres capable de s'offrir des envoyés spéciaux.

    Les sujets pas trop porteurs passent à la trappe, relégués au fin fond du web faute de relais ou d'interêt. Et pour aller dénicher l'info planquée, celle que personne n'a intérêt à dévoilé, je vois pas trop qui pourrait être en capacité de le faire -même s'il en a le courage- a part un type payé à plein temps uniquement pour ça.

    Personnellement, je vois plus le net comme un aiguillon de la presse, plutôt que comme son futur. Les pertes de part de marché des grands médias sont dues au fait qu'ils ont longtemps profité d'une situation de monopole, les moyens pour diffuser l'info à grande échelle ne laissant que peu de place en terme d'émetteurs. Ce qui a permis aux annonceurs de prendre la main par rapport à l'audience. Aujourd'hui ce n'est plus le cas, et le niveau d'exigence remonte logiquement, grâce à la variété des offres. Qu'ils soient papiers, numériques, ou audiovisuels, les gros groupes d'information existeront toujours. Sauf que maintenant, ils savent que le nombre de leur prétendants à augmenter de manière exponentielle, et qu'il va falloir se sortir les doigts du cul s'ils veulent conserver leur audience.

    Pour finir, je citerais un exemple de média - que j'aime bien - qui s'en sort contre toute attente, à savoir Marianne. Les mecs pondent un hebdo quotidien, fin des années 90 début 00, alors que les ventes de la presse papier commencent juste à fléchir. Sans compter que le créneau de l'hebdo d'info, entre l'express, le point, et le nouvel obs, y a déjà du monde dans la place. T'es financier, tu regardes tes courbes et tu leur ris au nez. Et pourtant ils s'en sont sortis, sans pub et sans refinancement. Et aujourd'hui, malgré le net, malgré la désaffection des annonceurs, ils sont toujours largement bénéficiaire. Pourquoi? La qualité de leur journaliste? On trouve mieux chez la concurrence. La pertinence de leur analyse? Bon, je les aime bien, et on a lu bien pire, mais ça va pas très très loin il faut l'avouer. Non, s'il ont creusé leur sillon, c'est avant tout parce qu'ils ont occupé un créneau d'opinion totalement délaissé par tout le reste de la presse, à savoir celui de la gauche popu. Quelque part, c'est révélateur du niveau de l'info en général. Les mecs arrivent a faire péter les scores de vente non pas parce qu'ils sont les meilleurs, non pas parce qu'ils sont les premiers sur l'actu, mais simplement parce qu'ils font un taff correct en dehors du main-stream.

  6. #66
    Tu veux dire qu'ils ont exploité le créneau "magasine pour gros beauf avec trois neurones", alors que la concurrence se concentrait sur "magasine pour gros snob avec trois neurones".

    Sérieux... Marianne...

  7. #67
    Citation Envoyé par fractguy Voir le message
    Oulah, beaucoup de choses.

    Premièrement, Médiapart.

    On peut critiquer ce média, ne pas être d'accord avec lui, mais le ranger dans la même case que la caste journalistique de salon, c'est leur faire un mauvais procès. On ne leur a rien laché, ils se sont pris en boomerang les remous qu'ils ont provoqué (souvenons-nous des méthodes fachistes de Médiapart pour son traitement de la Bête en short), et dès qu'ils font une connerie y a du monde en embuscade pour les tacler.

    Ils sont clairement engagés politiquement. Soit. Au moins ils ne s'en cachent pas derrière une prétendue pseudo-objectivité. Mais si on devait ne leur retenir qu'un seul mérite, c'est bien celui d'aller chasser le scoop dans les milieux troubles de la politique et du big biz - quitte à se planter et raconter n'importe quoi - chose devenue tellement rare par ces temps (Canard excepté) qu'on ne peut que leur accorder une certaine vertu rafraichissante.
    Comment alors que tu es clairement engagé politiquement et que tu es a la recherche permanente du scoop, na pas avoir la tentation de chercher le buzz qui va dans le sens de l'ideologie qu'on defend et de menager les gens comme soi politiquement?
    Lis un peu les premieres pages de ce thread, tu auras de la matière...

    Citation Envoyé par fractguy Voir le message
    Et qui quelque part, fait qu'on leur pardonne leur engagement. Car comme ça déja été dit plus haut, autant il est facile de cracher sur le populo qui est trop con, ou sur le président qui est trop bas dans les sondages, autant aller au front pour taquiner les réseaux de copinage bien institués, balancer des noms, des dates, des faits, tout ça sur la place publique avec les risques de retour de flammes que cela comporte, déjà il y a moins de prétendants au portillon.

    Connais tu quelque chose qui s'appele le siècle?? je te conseille de te renseigner un peu sur la chose, ceux etudiant vraiment ce "groupe d'influence" sont des vrais journalistes qui se mettent en danger, mediapart c'est du pipi du chat, leur dernier article sur le foot illustre que ce ne sont que des clowns et des pions du sytême, ils ne font qu'enqueter sur des lieux communs entrant dans le politiquement correct chere a la doxa bien pesante....
    Regarde de plus si l'ami Edwy plenel (de nombreux amis à lui font partie du cercle) n'est pas membre de ce fameux groupe, c'est tres troublant apres de croire à un quelconque journalisme d'investigation.

    Citation Envoyé par fractguy Voir le message
    Ensuite l'infosphère du Web. Pour l'actu chaude, certes il n'y a pas mieux. Pour les analyses à contre-courant, en fouinant un peu on trouve son bonheur. Sauf qu'au final, faute de ressources suffisantes on commente l'actu pondue par AFP/Reuters plus quelques grands titres capable de s'offrir des envoyés spéciaux.

    Les sujets pas trop porteurs passent à la trappe, relégués au fin fond du web faute de relais ou d'interêt. Et pour aller dénicher l'info planquée, celle que personne n'a intérêt à dévoilé, je vois pas trop qui pourrait être en capacité de le faire -même s'il en a le courage- a part un type payé à plein temps uniquement pour ça.
    Le net est le seul espace de liberte de l'information, celle-ci etant orientee, deformee et manipulee dans les grands medias traditionnaux...
    Il selectionne ce que la doxa a envie d'entendre de plus, cette selection de l'info qui doit ou non etre montre au grand public releve bien d'une propagande pure et simple, le net malgre ses limites permet au moins d'avoir differentes sources, analyses ect..

    Citation Envoyé par fractguy Voir le message
    Pour finir, je citerais un exemple de média - que j'aime bien - qui s'en sort contre toute attente, à savoir Marianne. Les mecs pondent un hebdo quotidien, fin des années 90 début 00, alors que les ventes de la presse papier commencent juste à fléchir. Sans compter que le créneau de l'hebdo d'info, entre l'express, le point, et le nouvel obs, y a déjà du monde dans la place. T'es financier, tu regardes tes courbes et tu leur ris au nez. Et pourtant ils s'en sont sortis, sans pub et sans refinancement. Et aujourd'hui, malgré le net, malgré la désaffection des annonceurs, ils sont toujours largement bénéficiaire. Pourquoi? La qualité de leur journaliste? On trouve mieux chez la concurrence. La pertinence de leur analyse? Bon, je les aime bien, et on a lu bien pire, mais ça va pas très très loin il faut l'avouer. Non, s'il ont creusé leur sillon, c'est avant tout parce qu'ils ont occupé un créneau d'opinion totalement délaissé par tout le reste de la presse, à savoir celui de la gauche popu. Quelque part, c'est révélateur du niveau de l'info en général. Les mecs arrivent a faire péter les scores de vente non pas parce qu'ils sont les meilleurs, non pas parce qu'ils sont les premiers sur l'actu, mais simplement parce qu'ils font un taff correct en dehors du main-stream.
    J'arrive à peu près à croire dans la sincerité de Kahn, ils font péter des scores parce qu'ils s'adressent au peuple et non aux elites capitalistes du figaro ou aux elites de la petite bourgeoisie bobo parisienne du monde(lis l'intervention de De Gaulle que j'ai mis en ouverture du thread)
    Après comme tu le dis ce n'est pas de la grande information, ça a au moins l'honneteté de proposer quelque chose d'autre...

    D'ou ma reflexion sur une refonte totale sur le milieu journalistique et la destruction de cette caste, après je suis ouvert aux solutions...

  8. #68
    Citation Envoyé par aspik Voir le message
    D'ou ma reflexion sur une refonte totale sur le milieu journalistique et la destruction de cette caste, après je suis ouvert aux solutions...
    Du coin D'acrimed il doit avoir quelque chose alors. Alors j'ai plus ou moins survolé leurs idées, mais pour eux, le journalisme n'est pas un métier qui s'apprend. Finalement pour eux, n'importe quel pecno peut se dire journaliste et ouvrir un journal (ce qui est soi assez vrai ne serait ce qu'au début 20ième) et que justement, là serait le second souffle du journalisme.

    Permettre aux associations (radiophonique de région par exemple) de pouvoir vivre de cette activité permettrait une différence de point de vue, et donc un regain de démocratie dans cette France moribonde.

    Car après tout, est ce crédible qu'un type puisse parler de tous les sujets ? (genre ..BHL, ou le dirlo de l'express que je peux pas pifrer )

    Bien entendu ce sont des salauds de gauchiste.

  9. #69
    Citation Envoyé par aspik Voir le message
    Les préjugés à deux francs...
    On est passé à l'euro depuis un moment, pour un mec qui sort d'une école de commerce t'as pas l'air de vraiment maîtriser le sujet.

  10. #70
    Citation Envoyé par FanDeBouvard Voir le message
    On est passé à l'euro depuis un moment, pour un mec qui sort d'une école de commerce t'as pas l'air de vraiment maîtriser le sujet.
    Oui j'ai un peu de mal, je suis bloqué dans le passé,

    et toi pour un mec qui ne fait que du troll sur le thread, on pourrait entendre ta contribution au débat ou tu vas continuer à troller sur ma personne ad nauseum??

    Merci Molina, je vais regarder sur le net ce que je peux trouver sur Acrimed.

  11. #71
    Citation Envoyé par Mdt Voir le message
    Tu veux dire qu'ils ont exploité le créneau "magasine pour gros beauf avec trois neurones", alors que la concurrence se concentrait sur "magasine pour gros snob avec trois neurones".

    Sérieux... Marianne...
    Bof, ça se maintient. C'était plus ou moins les seuls à pas nous avoir insulté de crétins (nous le peuple français hein..) pour le "Non" au référendum de la Constitution euro. Ce sont les seuls ces temps ci, à ne pas faire croire que Marine Lepen est la fille de Satan. Ect ect. Alors ils ont un poil (juste un poil ? ) démago, mais ils ont cette qualité de chercher des points de vue différent...

    ---------- Post added at 22h07 ---------- Previous post was at 21h53 ----------

    Aspik:
    Sur le concept de neutralité, voir d'objectivité, j'ai précisé ayant fait un peu de philo que ça ne pouvait pas exister en tant que tel chez un être humain(je ne vais pas developper la dessus je pense qu'on en a tous conscience),
    Je plussoie ce que tu expliques el gato,
    mais on peut quand même essayer de tendre à quelque chose de plus juste, pour ça que l'antagonisme et la contradiction peuvent avoir du bon, de même que la diversité(je ne parle de celle qu'on nous vend à la télé dans ce cas), si on perd tout espoir de pouvoir faire "mieux" et de quelque chose de plus juste, on perd simplement le peu de conscience humaine qu'il nous reste et on repart à l'etat animal(ce qu'on est d'ailleurs)...
    Non, c'est une mauvaise bonne idée.

    Il faut l'accepter: mais présenter une thèse (politique/ économique/autre) ne peut pas se faire sur un format court. Voilà pourquoi on a besoin d'un journal de gauche, d"un de droite, d'un pour les écologiste, que chacun puisse exposer ses thèses de façon claires et non tronquées parce qu'il faut caser celui du concurrent.

  12. #72
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Non, c'est une mauvaise bonne idée.

    Il faut l'accepter: mais présenter une thèse (politique/ économique/autre) ne peut pas se faire sur un format court. Voilà pourquoi on a besoin d'un journal de gauche, d"un de droite, d'un pour les écologiste, que chacun puisse exposer ses thèses de façon claires et non tronquées parce qu'il faut caser celui du concurrent.
    Ben ecoute la tu defends l'exact situation du journalisme Francais actuelle, et on partage plus ou moins tous le sentiment de la mediocrité de celui-ci donc je ne suis pas sur que ca soit une mauvaise bonne idée vu que ca ne peut pas être pire que la situation du moment

  13. #73
    Citation Envoyé par Mdt Voir le message
    Tu veux dire qu'ils ont exploité le créneau "magasine pour gros beauf avec trois neurones", alors que la concurrence se concentrait sur "magasine pour gros snob avec trois neurones".

    Sérieux... Marianne...
    C'est un journal popu qui traite de thèmes politiques chers au popu. Enfin, le popu qui s'intérresse encore à la politique, c'est a dire vachement moins de monde que dans les années 50. Je dis pas qu'ils sont les plus pointus, je leur reconnais juste un rôle d'utilité publique. Si je compare à d'autres journaux orientés populaires, ils ne font pas l'actu sur le buzz, ni sur les tendances hypes du moment, ni sur le foot ou le résultat du tiercé gagnant: ils se contentent de suivre les quelques sujets prétendument has-been qui leur tiennent à coeur. Sauf que mine de rien, à part eux, y a personne sur ce créneau là. Et rien que ça, c'est clairement un scandale.

    Citation Envoyé par aspik Voir le message
    Comment alors que tu es clairement engagé politiquement et que tu es a la recherche permanente du scoop, na pas avoir la tentation de chercher le buzz qui va dans le sens de l'ideologie qu'on defend et de menager les gens comme soi politiquement?
    Lis un peu les premieres pages de ce thread, tu auras de la matière...


    Connais tu quelque chose qui s'appele le siècle?? je te conseille de te renseigner un peu sur la chose, ceux etudiant vraiment ce "groupe d'influence" sont des vrais journalistes qui se mettent en danger, mediapart c'est du pipi du chat, leur dernier article sur le foot illustre que ce ne sont que des clowns et des pions du sytême, ils ne font qu'enqueter sur des lieux communs entrant dans le politiquement correct chere a la doxa bien pesante...
    Oui, oui, t'inquiète, j'ai lu le thread dans son intégralité.

    Pour ce qui est de l'article de la FFF, oui a priori ils ont l'air de s'être bien planté sur ce coup là. Ca arrive. Nobody's perfect. Je ne considère pas Médiapart comme parole d'évangile. Il n'empêche. Autant je peux accepter qu'un média orienté, et ce quelle que soit sa couleur politique, se plante tant qu'il recherche les dessous de l'histoire, autant je suis totalement allergique au coté pontifiant et faussement détaché (et foncièrement réac) qu'on observe chez certains journaleux.

    Oui, Edwy est clairement orienté. Oui il porte en lui toute une rhétorique battue et rebattue sur tous les plateaux télévisés de France et de Navarre. Oui, il est très loin d'être objectif, et oui on peut tout à fait être légitimement en désaccord avec lui. Mais non, il ne fait pas partie de la bourgeoisie bien installée faussement gauchisante, et non il ne se contente pas de faire prospérer ses réseaux en parlant dans son journal du dernier régime amincissant, du dress-code automne/hiver de la franc-maçonnerie, ou du dernier lycée ultra-coté où placer son crétin de rejeton.

    Citation Envoyé par aspik Voir le message
    Regarde de plus si l'ami Edwy plenel (de nombreux amis à lui font partie du cercle) n'est pas membre de ce fameux groupe, c'est tres troublant apres de croire à un quelconque journalisme d'investigation.
    Ben justement, je crois pas que Mister Plenel ait minaudé aux repas du Siècle. Tu dois confondre avec Colombani et Minc, les gars qui l'ont viré du Monde.

    Citation Envoyé par aspik Voir le message
    Le net est le seul espace de liberte de l'information, celle-ci etant orientee, deformee et manipulee dans les grands medias traditionnaux...
    Il selectionne ce que la doxa a envie d'entendre de plus, cette selection de l'info qui doit ou non etre montre au grand public releve bien d'une propagande pure et simple, le net malgre ses limites permet au moins d'avoir differentes sources, analyses ect..
    Heuuuu... t'as fait exprès de couper tout mon paragraphe où je dis exactement la même chose que toi c'est ça?^^

    Citation Envoyé par aspik Voir le message
    J'arrive à peu près à croire dans la sincerité de Kahn, ils font péter des scores parce qu'ils s'adressent au peuple et non aux elites capitalistes du figaro ou aux elites de la petite bourgeoisie bobo parisienne du monde(lis l'intervention de De Gaulle que j'ai mis en ouverture du thread)
    Après comme tu le dis ce n'est pas de la grande information, ça a au moins l'honneteté de proposer quelque chose d'autre...

    D'ou ma reflexion sur une refonte totale sur le milieu journalistique et la destruction de cette caste, après je suis ouvert aux solutions...
    J'ai bien sur lu le premier post du thread, comme tous les autres. Bref, la dessus on est d'accord. Pour les solutions, c'est pas d'une discussion de comptoir sur le site du canard qu'elles viendront

  14. #74
    Citation Envoyé par aspik Voir le message
    Ben ecoute la tu defends l'exact situation du journalisme Francais actuelle, et on partage plus ou moins tous le sentiment de la mediocrité de celui-ci donc je ne suis pas sur que ca soit une mauvaise bonne idée vu que ca ne peut pas être pire que la situation du moment
    Si pour une raison smple. On avait posé la question à Serge Halimi (dirlo du Monde diplo et auteur des "Nouveaux chiens de garde" que tu dois lire si tu t'intéresse au monde journalistique, et ce, même si tu n'as pas ta carte du partie
    Spoiler Alert!
    sale traite !
    ) pourquoi il n'allait jamais sur les plateaux télé pour participer à des débats.
    Il a répondu grosso merdo "Je suis sûr que ça leur fera plaisir d'avoir un semblant de débat, mais je n'irais à la télé que le jour où il me donneront le même temps d'antenne, c'est à dire l'omniprésence de mes idées pendant les 20 prochaines années".

    Pourquoi il a dit cela ?
    Imaginons que tu sois un chercheur en socio/éco/ethno/ et que tu bosses dans un domaine qui intéresse la société. T'as décrit le problème, et tu as dans ta tête des idées de solutions. Et là, faute d'avoir ton prix nobel, tu rêves d'être connu, et considéré par la population... Et un jour, le téléphone sonne avec au bout du fil une voix sexy. Non ce n'est pas ton ex femme, mais une réceptionniste de C dans l'air. Haha ! On te propose de passer à la télé ou la France entière ne travaillant pas à 18h pourra voir ton génie !
    Donc t'y vas, avec le titre d'une émission tellement fendart que tu te demandes si ya pas un canard derrière le titre.
    Et là, c'est le drame. En face de toi, 3 bêtes de la télévision qui se conaissent et appellent le présentateur Yves, pendant que toi t'es encore sous le coup de monsieur.
    Ils s'envoient la balle, et pendant ce temps t'arrive pas à en placer une (ben non, toi t'es habitué aux personnes civilisé de l'académie). Au bout d'une demi heure, Calvi, va quand même te poser une question (directement hein...)
    Re-drame.
    Sa question est merdique.
    Alors: 1) Tu essayes de reposer la question de façon intelligente histoire de pouvoir y répondre (parce que quand même) et t'es interrompu car ya le second reportage qui doit être passé.
    2) Tu réponds, en disant "oui, le ciel est bleu". Bref, typiquement un expert qui dit des platitudes de café du commerce.
    3) Non mais non ! quoi ! Merde à la fin, t'es là pour changer le monde, alors tu te lances dans un monologue que t'avais déjà préparé pour faire passer tes idées ! Mais là, c'est sans compter le concept même de télé: Toi t'es un théoricien, et dans un débat, ya le théoricien et l'homme du terrain devant toi, qui va bien dire à la France entière que t'façon t'es éloigné de la vie quotidienne des gens. Et étant donné que tu n'es pas resté à ta place, y'aura Calvi à la fin qui va se venger avec une question à la con de téléspectateur. Soit une vraie question, en te sommant de répondre en moins de 10 secondes parce qu'après y'aura la pub, soit une affirmation à la con style "Moi quand je vais à la plage pour voir le couché de soleil, le ciel est rouge".
    Fin de ton expérience télévisé.
    Tu réfléchis, tu te dis que rien de tel que le format papier pour faire passer ses idées.
    Maintenant que t'es connu, et qu'il y a écrit à coté de ton nom "vu à la télé" ca sera plus facile.
    Et là, divers journaux demande ton avis. Tout content, tu chies des pavés.
    Le lendemain tu vas dans ta presse préférée, et là Re-Re-Re-drame. Soit on a tronqué ton chiffon, soit un journaliste l'a paraphrasé avec leur talent inhérent, soit un type over connu de la presse te défonce de toute part (c'est ce qu'on appelle un débat dans les journaux) et bien entendu tu peux te torcher pour avoir un droit de réponse (hoo... Un papier ça va, deux de suite, faut pas trop déconner).

    Du coup, tu te rends bien compte que quelque soit la forme des débats, tu es toujours perdant. Tu n'as jamais, mais réellement jamais le temps d'exposer clairement tes idées. Sauf dans un journal: Le monde Diplomatique. Byzance que c'est ! On t'offre 2 pages entière rien que pour toi, avec une police d'écriture toute petite, et au pire une photo.
    C'est cool. Sauf que le principe de réalité te rattrape. Perso, je suis lecteur du diplo. Mais je suis bien conscient, que lectorat de ce journal est.. minoritaire (et d'une) et en plus complètement acquis à ta cause pour peu que tu critiques le système actuel. Donc, niveau changer le monde c'est plus que limité. D'autant plus qu'ils représentent une certaines gauches (et si ça se trouve t'es de droite, ou d'une gauche différente.. Donc tu l'as un peu dans l'cul en fait).

    Le débat, c'est cool, quand on a deux forces d'égal intensité. Sinon tu te fais écraser, et en plus tu mets de l'eau au moulin de tes adversaires. Parce que les journaux, ils ont besoin de ces semblant de débat pour vivre, pour dire qu'eux aussi ils ont des idées différences, que ce sont des contestataire (Zemmour pour ne citer que lui) etc etc.
    Voilà pourquoi c'est une bonnes mauvaises idées, car un débat soit disant neutre, ne favorise que les idées dominantes.

  15. #75
    Très très bon Molina( et oui je suis un sale traitre, je ne suis affilié à aucun parti)

    Je partage ton analyse et je connais de nombreux penseurs qui developpent les mêmes choses que ce que tu decris, je reitere que ca n'enleve pas le fait, comme je l'ai developpe sur ma problematique qu'au dela du probleme des "theoriciens" et leur incapacité à illustrer leur propos(les vrais, pas les sociolgues et philosophes du monde),

    la caste mediatique doit etre plus controlée et on doit veiller à une presentation plus equilibrée des faits, ou au moins alerter les lecteurs ou telespectateurs, surtout dans une democratie d'opinion avec 90% des gens qui n'ont jamais ouvert un livre, et vu le pouvoir de celui-ci(qui s'effrite grace à internet il est vrai), une reforme globale et complete amenerait une espece de fraicheur dans la sphere de l'information de même que dans la vie des gens...

    je te dis pas qu'on va changer cela sur CPC, mais plutot que de toujours chouiner, je voulais avoir l'avis des canardos(en general plutot eclaire) et voir si des gens avaient des idees...

    Ce n'est pas forcement de la neutralite ou objectivité, on l'a decrit plus haut, plutot une espece de transparence totale, quand j'ai du ecrire ma these par exemple, je devais utiliser un certain nombre d'articles referencés et classifiés, un organisme d'expert etudie et juge ces articles, puis tu as une notation pour voir si les theories ou arguments ont ete eprouves et sont donc recevables, je ne te parle pas d'etablir la meme chose, mais d'un systeme reprenant ce concept...

    Je vais regarder si je peux me procurer ce livre, et voir si il y a des videos sur ce Mr Halimi, merci aux canards contributeurs en tout cas
    Dernière modification par aspik ; 30/04/2011 à 19h50.

  16. #76
    Y'a un truc que je comprends pas trop Aspik. Tu ouvres une discussion potentiellement intéressante, une discussion que tu veux contradictoire et enrichissante (même si, je t'avoue, je mets encore en doute l'ouverture que tu peux avoir par rapport à des idées qui ne vont pas dans ton sens) et pourtant, à longueur de messages (ça ressort aussi dans le topic de la politique) tu utilises un champ lexical qui fait plus penser à de la propagande qu'à une discussion ouverte. Rien que le terme "caste" par exemple, que tu utilises à foison, ne peut que fermer le débat.

    Je ne sais pas si j’interprète mal ou si tu es "maladroit", mais ton discours fleure vraiment fort l'idéologie normative et le prosélytisme. En gros : j'ai la furieuse impression d'être devant un discours politique.
    Citation Envoyé par Flad Voir le message
    Moi j'y compris rien.

  17. #77
    Citation Envoyé par Bah Voir le message
    Y'a un truc que je comprends pas trop Aspik. Tu ouvres une discussion potentiellement intéressante, une discussion que tu veux contradictoire et enrichissante (même si, je t'avoue, je mets encore en doute l'ouverture que tu peux avoir par rapport à des idées qui ne vont pas dans ton sens) et pourtant, à longueur de messages (ça ressort aussi dans le topic de la politique) tu utilises un champ lexical qui fait plus penser à de la propagande qu'à une discussion ouverte. Rien que le terme "caste" par exemple, que tu utilises à foison, ne peut que fermer le débat.

    Je ne sais pas si j’interprète mal ou si tu es "maladroit", mais ton discours fleure vraiment fort l'idéologie normative prosélytisme. En gros : j'ai l 'impression d0être devant un discours politique.
    Mmmmm je n'avais pas cette impression, d'ailleurs on a eu un peu tous les points de vue sur le thread, je n'empeche personne de parler mais bien sur j'ai mes idees sur ses questions, et la propagande comme tu l'appeles est très forte en France et je n'ai pas l'impression qu'elle soit de mon coté ou dans mon discours, j'ai des idées qui ne sont pas politiquement correctes donc ça doit peut etre transpirer dans mes propos et j'ai horreur des lieux communs ou de la facilité, le premachage de pensée si tu preferes bien présent chez de nombreux intervenants sur d'autres threads par exemple, ils ressortent leur petit leçon entendue dans les debats televises bien plan plan, ils interpretent ce que tu veux dire pour flatter leur propos et comme d'habitude evitent de parler du fond,
    moi je n'aime pas qu'on m'enferme dans une categorie, mes pensees sont bien plus complexes et vont plus loin que le coté binaire sur la vision d'une chose, de plus je n'agresse jamais personne, je reagis et ne suis pas d'accord mais je reste dans les limites de la tolerance et du debat, observe bien qui se fait agresser à chaque fois...

    Apres je suis curieux de connaitre l'avis des autres et je ne soutiens jamais detenir la verite donc je suis a l'ecoute de tous, sinon je ne communiquerai pas sur un forum, enfin c'etait le moment vis ma vis
    Libre à toi de nous donner ton opinion, voir même de repondre à certains de mes posts ou tu es en desaccord...

    Pour Fb74, j'ai retouve un petit texte sur Les dix stratégies de manipulation de masses decoulant de Chomsky http://www.pressenza.com/npermalink/...tion-de-masses
    Dernière modification par aspik ; 30/04/2011 à 20h46.

  18. #78
    Pour la transparence.. Je suis d'accord (mais comment faire si la source veut garder son anonymat ? )

    Mais si réellement "on" veut changer ce métier, c'est d'abord...Socialement. Le petit nègre qui pond 100 articles par jour, il fera de la merde, sur des sujets plus merdique les uns que les autres, et ça sera toujours le même (le journaliste vieux de 50 piges, bien installé reconnu par ses pairs) qui pondra les articles intéressants.
    Ce petit nègre, peut il se révolter à l'heure qu'il est ? Peut il faire un gros pamphlet ? Bien sûr que non, sinon il va direct à l'ANPE licencié pour faute grave.

    Et étant donné que c'est un petit monde, il pourra toujours courir pour avoir un autre boulot si son image est entamé.
    Je ne pense pas que ça soit leur "études" (ouai entre guillemet, faut pas trop déconner hein ! ) ou leur façon de faire qui soit mis en jeu, mais bien des questions moins sexy, comme leur paie, le renouvellement des générations, l'indépendance des journaux en face de grosse entreprises qui rachète à tour de bras etc etc.

    Après, reste le problème de la pop, qui lis moins, se sent désintéressé par la chose publique et est plus individualiste qu'avant (c'est pas un constat de café du commerce, mais de celui de Mr Todd alors pouet ! )

  19. #79
    Ouaip le problème de la presse c'est comme partout, c'est un problème de précariat.

  20. #80
    Citation Envoyé par aspik Voir le message
    Pour Fb74, j'ai retouve un petit texte sur Les dix stratégies de manipulation de masses decoulant de Chomsky http://www.pressenza.com/npermalink/...tion-de-masses
    Intéressant.

    Ce qui me fait sourire déjà c'est la N°1, copieusement utilisée par les régimes totalitaires.
    On multiplie les "fêtes de..." (fête du printemps, du travail, du XXXX, etc...).

    Mais on disait déjà dans la Rome antique: "Nous voulons du pain et des jeux"... donc ça ne me surprend pas.

    Après par contre, on navigue entre théorie du complot et réalité je trouve...

    Ce que je veux dire, c'est que les différents points évoqués ont bien été compris par Hitler et Staline, à une époque où l'opposition et surtout l'ouverture sur le monde s'était réduite à peau de chagrin.

    Par contre, de nos jours, on peut "quand même" (en cherchant sur le net) trouver tout et son contraire (ce qui peut aussi participer à une opération d'entretien du secret... ).

    Je ne connaissais pas ce lien, mais ce que j'y lis, je l'ai déjà vu ailleurs et fractionné.

  21. #81
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    blip.
    Mais tout ça c'est liés au limitation du papier (ou de la télé). Et encore le journal lorsqu'il a été inventé, fut une avancée énorme pour la diffusion des idées. Le problèmes c'est que publier son propre journal c'est pas évident.

    Avec internet tu peux créer ton propre espace ou tu peux exposer tes idées et répondre au critiques sur le sujet qui te plait. Et ça coute presque rien. En somme n'importe qui peut avoir son propre journal (et c'est encore mieux car tu peux avoir des questions et un feedback direct). Après faut ameuter les lecteurs, ce qui est une autre histoire. Mais déjà t'as une base.

    Je le répète, l'ère de Gutemberg est révolue !
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •