Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 58
  1. #1
    Guest
    Vous venez de prendre le drapeau adverse et êtes en pleine remontée en direction de votre camp. Un type surgit au détour du couloir et vous l'assommez d'un coup de crosse. Plus loin, c'est un bourrin armé d'un lance-roquettes qui vous barre la route. Une broutille que vous expédiez en quelques coups de chevrotine. Jusqu'ici, tout va bien.
    Soudain, le claquement sec d'un coup de feu se fait entendre au loin. Avant même que vous n'ayez pu déterminer sa provenance, votre écran se teint en rouge et votre avatar s'effondre au sol.
    Oui, la grande faucheuse vient de stopper net votre envolée et vous embarque de force en direction du respawn le plus proche. En plus, elle lâche un "lol" des plus irritants avant de vous faire un teabag. La garce.
    Une situation brutale, froide et injuste qui vous fait pousser un terrifiant hurlement primitif... souvent à l'encontre de tout et n'importe quoi, mais certainement pas de votre propre incompétence.


    Pour ma part, j'ai ce petit plus qui me permet de jouer tard dans la nuit : j'intériorise.
    Je suis pourtant comme tout le monde, certaines défaites me laissent un vieil arrière goût rance, que je ravale malgré tout.
    Du moins, en façade. A l'intérieur, c'est le carnaval de Rio des gros mots.
    Cependant, Battlefield 2 fut une exception. Je suis toujours incapable d'expliquer pourquoi, mais ce jeu a eu le don de me mettre les nerfs à feu et à sang, au point de me faire perdre le contrôle de mes paroles. En quelques mois, je suis devenu le bon petit capo-râle qui saoule ses potes sur Teamspeak.
    Bon rassurez-vous, j'étais encore bien loin du célèbre et effrayant "angry german kid".


    Il est néanmoins amusant de constater comme certains jeux peuvent devenir de véritables catalyseurs de haine auprès de certaines personnes.
    Par exemple, j'ai dans mon entourage trois amis qui dans la vie, sont des gens parfaitement sensés.
    Mettez les sur un Mumble, faites-les mijoter sur League of Legends pendant une bonne demi-heure avant de déguster une bonne soupe d'engueulades, agrémentée de quelques insultes.

    Bref, je cause, je cause, mais et vous dans tout ça ?
    Comment vivez-vous vos défaites en multijoueur ? Est-ce que vous achetez trois souris et deux claviers par semaine ? Réussissez-vous à garder votre calme, là où le plus zen des moines tibétain commence à mordre les murs ? Jouez-vous avec des fous furieux échappés d'un asile psychiatrique ?
    Dites-nous tout.

    Voir la news (0 image, 0 vidéo )

  2. #2
    Lol, C'est vraiment le jeu qui me rend fou. Je ne me reconnais plus, lorsque je me répand de manière abjecte en prenant à partie mon écran sur la nullité effarante de tel ou tel pick-up mate.

    Des fois , je me vois de l'extérieur, et j'ai honte. Mais la seconde d'après le lame-mate pushe tout seul sur une lane tandis qu'on se fait démonter au mid en 4 v 5,pour se faire ganker 3 seconde après et c'est la fin de ma maigre tentative de conserver au moins ma dignité.

  3. #3
    Moi je reste zen, quoique j'ai parfois tendance Ã- perdre mon sang froid sur LoL, mais c'est plutôt rare.
    L'ennemi est con, il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui..

  4. #4
    De mon côté, j'applique depuis quelques années une solution simple, efficace et sans bavure: j'évite le multi compétitif.
    Le remède est ptet pire que le mal mais j'préfère ça que devenir un psychopathe :d

  5. #5
    Je pense que les jv multi sont un très bon défouloir car je ne dirait jamais en vrai le 1/4 de ce que je dit en jeu.
    .

  6. #6
    A part Quake Live, je suis relativement calme et bien élevé

    A PART QUAKE LIVE !

    QUAKE LIVE !

    RAAAAAAHHHHAHHHHHHHHHHH

    couic

  7. #7
    Pour moi c'est l'inverse, c'est un entraînement pour pas craquer au taf quand y'en a qui font vraiment des conneries...

  8. #8
    Pareil que nono je peux rager sévère sur Quake Live
    Mais vazy le laaaaaaaaaaaag !! c'te moule shot l'enfoiré§!

    Mais ça dépend plus de périodes que des jeux, je peux être tout à fait respectable et un autre jour gueuler un peu plus fort.
    Mais dans l'ensemble j'intériorise (ou je gueule en coupant mon micro h34r: )
    I'm not gay. My boyfriend is.

  9. #9
    Citation Envoyé par lordsupra Voir le message
    Mais la seconde d'après le lame-mate pushe tout seul sur une lane tandis qu'on se fait démonter au mid en 4 v 5,pour se faire ganker 3 seconde après et c'est la fin de ma maigre tentative de conserver au moins ma dignité.
    Hahaha , j'ai rien compris.
    Par contre je comprends que ce doit être particulièrement frustrant d'apprendre une langue étrangère.

  10. #10


    EN INVISIBLE §§§§
    Citation Envoyé par Julizn
    Sinon, moi j'en ai jamais utilisé. Le gingembre frais ça s'achète en petite quantité. Y'a des glucides partout, dans les systèmes communistes.

  11. #11
    Citation Envoyé par lordsupra Voir le message
    Des fois , je me vois de l'extérieur, et j'ai honte. Mais la seconde d'après le lame-mate pushe tout seul sur une lane tandis qu'on se fait démonter au mid en 4 v 5,pour se faire ganker 3 seconde après et c'est la fin de ma maigre tentative de conserver au moins ma dignité.
    Dans LOL sur la carte principale (5 contre 5) tu trouve trois voies (lanes) de combats séparées par une jungle avec des monstres neutres. Chacun des deux camps compte 5 héros (les joueurs) assistés par des hordes de monstres faibles (les sbires) qui surgissent de la base toutes les 30 secondes environ. Sur les voies il y a des tourelles.
    Comme les sbires et les tourelles sont de même puissance, c’est aux héros de faire la différence en détruisant les vagues de sbires et les tourelles.
    Pusher = pousser en français. En gros ca reviens a faire avancer le front en détruisant rapidement les vagues ennemies… Le défaut de la manœuvre c’est que tu t’aventure loin de la protection de tes tours et risque un Gank.

    Gank = quand les ennemis te choppent par surprise et te tuent. En général il arrivent supérieur en nombre, te balourdent des sorts et autres machins explosifs, paralysant, legislatifs ou autres et si t’a rien pour t’échapper t’es 100% de te faire tuer.

    Mid = milieu. On parle de la voie du milieu, de par sa position elle est stratégique pour se déplacer rapidement en haut ou en bas et surtout elle est plus courte que les autres.


    Donc la traduction :
    Des fois , je me vois de l'extérieur, et j'ai honte. Mais la seconde d'après mon coéquipier sur ma voie pousse tout seul, tandis que le reste de l’équipe se fait démonter sur la voie du milieu en 4 contre 5, et il finit par se faire buter seul dans son coin peu après et c'est la fin de ma maigre tentative de conserver au moins ma dignité.
    The three rules of the Librarians of Time and Space are: 1) Silence; 2) Books must be returned no later than the date last shown; and 3) Do not interfere with the nature of causality. (- Terry Pratchett)

  12. #12
    Je plussoie que LoL mets les nerfs Ã- rudes épreuves et pas qu'en random pick XD On a eu de grosses engueulades entre potes sur ce jeu.
    * La vie est une grosse sucette ... Ou un gros PiPo, ça dépend ... *
    PiPoWorld

  13. #13
    En même temps vouloir jouer à UT avec une Rage Pro....

  14. #14
    L'une de mes plus grande crise c'était lors d'une partie multijoueur de dame de pique IRL, avec un pote qui cumulait les grand chelem.
    :Fu:
    Haha, héhé, hoho, joli !

  15. #15
    Je pense que le pire pour rager c'est les MOBA, parce la victoire dépend beaucoup de la capacité des joueurs Ã- jouer en équipe. Dès qu'il y en a un qui commence Ã- jouer solo en général ça sent le sapin pour la team...

  16. #16
    Idem MOBA : League of Legends.

    Je suis un pov' lvl 12. Jusqu'au lvl 9-10, avec une légère expérience de Dota en LAN.
    Sauf que maintenant, là où j'avais une courbe de croissance à peu près linéaire avec un ratio correct, je me prends des branlées sans nom.
    Alors bon, des fois y a des lvl 30 en face, certes... Ca prête des excuses.
    Mais ce qui me met vraiment les nerfs en pelote, c'est quand justement j'arrive plus à savoir où était mon erreur et comment m'améliorer. Quand la remise en question y est, mais sans réponse.
    Ma propre nullité limitée est mon cauchemar.
    Dernière modification par Kicker X ; 15/04/2011 à 16h26. Motif: c'est quoi ce bug avec les caractère spéciaux??? Ô_o
    - Mumble: Icare // Elite Dangerous: Andrew "Kiki" Farnum

  17. #17
    Jean Pale et Captain Cowkill sont pas passé encore c'est bizarre...

  18. #18
    Le jeu qui me rend fou c'est Super Street IV.

    Lorsque je prends une série de défaite contre un adversaire Ã- ma portée, ça me rend imbuvable. J'éteins la console, je fronce les sourcils et j'envoie chier tout le monde. Je les agresse même. Il me faut au moins deux heures pour redescendre.
    Beth looks like a dude.

  19. #19
    Maxi Best Of du Koh Lanta des Jeux Vidéos Saison 3 mais c'est quoi ce sous-titre à rallonge Avatar de jujupatate
    Ville
    MontpHellYeah !!!
    J'ai joué à énormément de FPS multi, y compris en compétition , pourtant le plaisir de jeu a toujours été suffisant pour ne pas céder aux excès de rage.
    Puis un jour est arrivé Battlefield Bad Company 2, et là ce fut le drame

    En fait, quand c'est uniquement le skill ou son absence ( ) qui rentre en compte, je fais avec, quand le netcode moisi d'un jeu fait que je meurt après m'être mis à couvert, pute.
    Citation Envoyé par Diwydiant Voir le message
    Allez-y, défoncez-moi ! J'aime le risque !




  20. #20
    Cette news me visait personellement. LoL ? Rage ?

    Putain mais arrêtez de me regarder quoi merde .

    Mais bon, personne ne peut rester insensible face à trois défaites successives pour des conneries. Personne. Surtout en pick-up ( contre des joueurs divers issus du matchmaking ) .

    Moi ce qui a encore plus tendance à me faire chier, c'est les gars style optimistes " non tout va bien tout se passe à fond " quand t'as plus qu'une tour debout, et 40 kills en moins.

    Ou les russes qui communiquent en cyrillique.

    Ou les espagnols jajajajajaja.

    Ou les personnages à skillshot ( des sorts qu'il faut placer correctement, prévoir un déplacement, pas à tête chercheuse ) avec de la latence.

    Ou les compositions foireuses uniquement basées sur des personnages qui font mal, mais qui résistent pas.

    Ou les tanks qui ne tankent pas et qui n'engagent pas.

    Ou les essais de personnage en normal / ranked ( parties classées )

  21. #21
    Citation Envoyé par ;4193687
    Par exemple, j'ai dans mon entourage trois amis qui dans la vie, sont des gens parfaitement sensés.
    Mettez les sur un Mumble, faites les mijoter sur League of Legends pendant une bonne demi-heure avant de déguster une bonne soupe d'engueulades, agrémentée de quelques insultes.
    Assume Kahn Lust, c'est toi le petit rageux, ne rejette pas ca sur tes amis
    C'est toujours pareil avec les noobs

    Sinon je suis toujours très calme et très poli, peu importe le jeu. Et pas la peine de passer sur mumble pour vérifier, croyez moi sur parole

  22. #22
    Moi, sur StarCraft 2. Bon, je ne voudrais pas m'étaler dessus parce que je suis quelqu'un de très calme qui joue en 4v4 et que MAYRDE CAY KOI CE NOOB KI JOUE PAS EN TEAM ET QUI VA ATTAQUER TOUT SEUL COMME UN GLAND ET PUIS BORDEL PERSONNE POUR SCAN ET PUIS ZUT? OK JE VIENS VOUS AIDER MAIS JE VAIS ME FAIRE TOMBER BANDE DE S-

  23. #23
    Sur les jeux en ligne ce qui me fait le plus rager n'est pas une défaite due à mon incompétence (ce qui est bien pour les 1v1) mais les situations ou le déséquilibre entre deux équipe est flagrants et abyssale...

    On peut parfois se retrouver à jouer 20 parties d'affilées avec les "très bons" qui se regroupent tous ensemble d'un coté (parce qu'ils se connaissent, qu'ils font parties de la même équipes, par hasard, ou que sais je encore, tout simplement parce qu'ils regardent les scores avant de rejoindre les équipes, pratique courante...).
    Et les "autres", qui peuvent compter parfois un ou deux bons mais qui sont loin de contrebalancer la première équipe.

    Bref, des parties aussi utile qu'un champion mondial d'échec venant affronter des collégiens... ça ne sert a rien, ni pour le champions, ni pour les collégiens qui se font poutrer par des coups dont ils ne comprennent même pas la base...

    Bref, c'est rageant, d'autant plus que les "bons" en questions sont des anciens joueurs desquels on pourrait attendre un minimum de maturité...

    Bref, ça c'est le plus courant, dans le même registre mais assez rarement: 6 types d'une team "pro" qui sont vraiment très bon, qui débarquent et depoutraillent tout le monde en se foutant royalement de leur coéquipier... Rageant pour les deux équipes en plus de cumuler l'inutilité absurde et l'ennui du cas précédent.

    Sinon pour tout ceux qui ragent contre des joueurs relou en particulier, la meilleur méthode de détente reste de jouer sur un serveur avec le "alltalk", pour les fps, et de se focaliser sur le type en question, de l'entendre insulter tout le monde de dégout et ragequitter

  24. #24
    Auto-censure : Je me mets toujours en push-to-talk.
    Citation Envoyé par Aristide Bruyant
    je conçois le jeu vidéo comme le sexe : c'est déjà bien si on y prend du plaisir, c'est encore plus rigolo quand on s'y fait du mal.

  25. #25
    Citation Envoyé par moot Voir le message
    Auto-censure : Je me mets toujours en push-to-talk.
    This.
    Mais avec des coéquipiers aussi râleurs et de mauvaise foi, ça devient encore plus marrant. "Putain mais ça cheat en face, et notre équipe de merde pas foutue de défendre des objectifs", "Mais ils savent utiliser la touche A pour spotter où ils se branlent les snipers ?", "Qui a encore laissé l'équipe adverse nous voler un tank ?!".
    "The world stole prosperity from the future for year after year, with the full collusion of governments, regulators, and central banks. Now the future has arrived."

  26. #26
    Nous dans Bad Company quand on se fait tuer par un sniper depuis son spawn, on passe ingé, on sort la visseuse, on arrive derrière lui, on écrit dans le chat un truc du genre "Hey Nooblar (remplacer Nooblar par le pseudo du joueur in-game) watch your back !), et on lui dévisse bien la colonne vertébrale. Et là, on lui sort sur Mumble (même s'il n'y est pas et qu'on joue entre canards) un "Tiens, prends ça dans ton dos gros p*** !" et là on est satisfait de notre action héroïque
    |(• ◡•)|/ \(❍ᴥ❍ʋ) 71538460

  27. #27
    Pour ma part , je n'aime ps perdre aux JV (aux jeux de société , je m'en fout par contre)donc , je ne fait plus de pvp dans les mmo (c'est souvent super mal équilibré et comme je ne suis pas un fan de bashing (de mobs/instances/ajustements des points de comptétences ect.) pour trouver le super-matos-qui-tue-sa-race , bha je me contente des jeux multi fps (je n'aime pas les RTS ou jeux de gestion) même si j'ai plus trop le temps ... Je me souviens que mon clavier avait morflé grave sur BF2142...
    - Le jour où on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner.
    - La connerie à ce point là, moi, je dis que ça devient gênant !

  28. #28
    Je rage assez souvent de mon côté, et y a un certain nombres de "fils de p**e" dans l'équipe d'en face dès que je commence à un peu trop perdre Mais je le garde pour moi, je ne rage pas sur le chat du jeu.

    Je rage énormément dans les FPS qui impliquent peu de skills particuliers (même s'ils restent fun), dans CoD par exemple.

    J'ai l'impression d'avoir une malédiction parfois, je vise plutôt correctement et je tire en ironsight sur la tête d'un mec, je le touche 3/4 fois, il meurt pas, par contre, lui il se retourne, tire une ou deux balle dans mon gros orteil gauche en prenant même pas la peine de viser et je meurs instantanément. Et ça, ça arrive dans un sacré paquet de jeu, et ÇA M’ÉNERVE!!§!!§

    Crysis 2 a part exemple un moins bon potentiel de rage car quand on est bon, on meurt pas facilement et on tue beaucoup. Même si certains frags sortent un peu de l'espace parfois...

    De même, sur UT3 où je jouais dans un clan, j'étais une vraie brêle mais pourtant je m'amusais. Prendre un 3/20 en duel ça voulait vraiment dire qu'on était mauvais et je me voyais gagner en expérience au fil des parties. Je ne rageais pratiquement jamais quand je perdais. A part quand tous les joueurs de UT3, c'est à dire les 60 péquenots encore en ligne, passent leur temps sur les maps les plus minables, et de loin, du jeu. Oui, VCTF-Suspense, c'est de la grosse chie. Et pareil pour Mesa sur Crysis 1, c'est de la merde. Mais tant qu'on peut camp en véhicule comme un polio, ça plaît au plus grand nombre

  29. #29
    Citation Envoyé par jujupatate Voir le message
    En fait, quand c'est uniquement le skill ou son absence ( ) qui rentre en compte, je fais avec, quand le netcode moisi d'un jeu fait que je meurt après m'être mis à couvert, pute.
    Pareil, surtout que je suis moi même très mauvais...

    Ah non, il y a aussi les joueurs qui pensent être bons et expliquent la vie aux autres alors qu'ils sont visiblement des buses, ou ceux qui insultent le reste de la terre sans jamais se remettre en cause.

    Mais finalement ce sont bien plus les comportements humains ou les bugs qui me gonflent.

  30. #30
    Dès que je fais un peu de pvp sur un mmorpg je rage comme pas permis si je tombe contre quelque chose d'abusé ( kikoulololol l'assassin oneshot aoc, ololol comboskip aoc) et j'ai pas mal ragé sur BFBC2, sur mumble toutes les deux secondes y'avait un " PUTAIN" qui fusait, en général attribué à la M60 du médic ou au carl-gay.
    Venons-en au cœur de ce monde invisible. Le monde invisible est impossible à cartographier objectivement.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •