Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28
  1. #1
    Salut les canards!
    Tout d'abord je tiens à préciser que j'ai déjà fait un sujet similaire sur un autre forum, et les réponses ayant été plus intéressantes qu'escompté, je me permets de réitérer sur un forum plus fréquenté afin d'avoir encore plus d'histoires parallèles.

    Ça permet de voir moult horizons différents sur un thème commun.

    Chez moi, y'a toujours eu des PC. Jamais de console, parce que mes parents étaient persuadés que les consoles étaient moins "éducatives" que les PC. La preuve, sur PC, on peut faire du traitement de texte et d'images.
    Du coup, je n'ai jamais possédé la moindre console. Héwi, sachez le, bien foutu les potes.

    La première bécane familiale fut un ZX 81.

    http://www.epromfoundry.com/home/wp-...ite-Trim-2.png

    J'ai pas trop de souvenir de ça, mais on l'a rebranché y'a quelques années et il fonctionne toujours. On a fait des parties d'un jeu de largage de bombe sur des bateaux... Assez fun. :D
    J'ai pas trouvé de screenshots, par contre.


    A suivi assez rapidement un TO7.
    Là non plus, ça m'a pas marqué, à part Sortilèges (1986) qui avait le don de me stresser.

    http://nsm02.casimages.com/img/2009/...1925049742.jpg
    http://nsm02.casimages.com/img/2009/...1925049743.jpg
    http://nsm02.casimages.com/img/2009/...1925049745.jpg
    http://nsm02.casimages.com/img/2009/...1925049744.jpg

    Enfin, encore quelques années plus tard, un vrai PC : Un 286 Zénith 2 couleurs (noir et jaune).
    Là, ça a commencé à être du serious buisness.
    Digger, Lode Runner, Pac-Man, Saboteur, Spy Hunter, Paratrooper... Des vrais jeux!

    http://oldgames.zp.ua/gameimgs/crdigger.gif
    http://oldgames.zp.ua/gameimgs/loderun.gif
    http://oldgames.zp.ua/gameimgs/parat.gif

    Notre 386 a aussi été richement pourvu en matière de jeux.
    AlleyCat, Arkanoïd, Tera... ce dernier était une sorte de RPG en vue subjective qui m'a bien marqué par sa liberté.
    J'ai aussi pas mal joué à MegaTraveller 2, qui était aussi immense, je me perdais littéralement dans l'univers de ce style de jeu.
    D'ailleurs en parlant de MT2, je crois que c'est ce jeu qui a le plus contribué à mon amour de l'espace. :amour:
    J'ai passé des heures à lire le manuel (en anglais), et à créer des personnages, limite plus qu'à jouer.
    Et pour finir, Civilization 1, qui est très cher à mes yeux. Et que je considère comme un de mes deux "piliers" de ma culture vidéo-ludique... Le deuxième étant Doom (mais je ne l'avais pas encore).
    Ah, j'oubliais, Prince of Persia et Another World, qui m'ont fait découvrir le genre plate-forme...

    http://oldgames.zp.ua/gameimgs/cat.gif
    http://www.jeux-eeepc.fr/abandonware/arkanoid.gif
    http://www.loriciel.net/images/jeux/tera1.gif
    http://www.myabandonware.fr/media/ca...ranes-fr_6.png
    http://free-game-downloads.mosw.com/ss/1065_0.png
    http://www.neskaya.fr/dotclear/publi...lization_1.jpg
    http://www.gularu.fr/blog/wp-content...-of-persia.gif
    http://takegame.com/action/pictures/anotherworld.gif

    Bref, cette machine m'a ouvert à des jeux plus riches et vastes (je parle pas d'arkanoïd hein...). Des jeux dont je me souviendrais toujours .
    Et je crois bien que Civilization est le premier jeu vidéo que j'ai eu envie de "modder". Je ne l'avais pas fait par manque de connaissances, mais je prenais des screenshots que je retouchais avec deluxe paint pour créer de nouvelles unités fictives. :D
    En ce qui concerne Prince of Persia, sachez que, si je ne me trompe, l'auteur a eu une technique particulièrement ingénieuse pour créer des mouvements fluides et naturels au personnage.
    Il a filmé son frère faire ces mouvements, puis a redessiné par dessus. Une sorte d'ancêtre de la motion capture, un peu.

    La technologie a fait un bond avec un superbe 486DX33 qu'avait acheté ma mère pour son boulot, et que j'ai squatté sans retenue pour jouer à Wolfenstein 3D, Wing Commander, et Doom. Yeah, tu parles, c'est autre chose que de la 2D toute pourrie!
    Ca m'empêchait pas de tâter du Dune 2 à côté...
    Et surtout, de découvrir des point'n click au gameplay solide, j'ai nommé Day of the Tentacles et Sam and Max.

    http://fsttomjoad.free.fr/wordpress/...enstein-3d.png
    http://www.easycommander.com/screens...ander-5803.jpg
    http://www.trustedreviews.com/images...3413-doom1.jpg
    http://obligement.free.fr/gfx/award_dune2.jpg
    http://img.jeuxvideopc.com/screensho...entacle-28.jpg
    http://www.cheshirecatstudios.com/re...am_and_Max.JPG

    Doom m'a fait adorer le genre FPS (on disait doomlike à l'époque...), genre que j'ai chéri jusqu'à la fin des années 90, et où la multitude de clones mous et sans âme m'ont fait passer à d'autres choses.
    J'ai adoré Dune 2, mais à part Command & Conquer 1, je n'ai pas beaucoup joué aux autres STR...
    J'ai également adoré Heroes of Might and Magic 2, et j'ai suivi la série jusqu'au dernier.

    http://voila.net/phoenixhome/Images/Heroes2.gif


    Enfin un PC à moi (et à mon frère) : un 486 DX2 66.
    Cette machine avait une chose de particulièrement notable : une carte son offerte pour noël !
    Premier jeu que j'ai essayé avec cet ajout : Doom.
    Autant dire que j'ai pas été décu, tout joueur le comprendra...
    Y'a beau dire, les sons de ce jeu restent mythiques et au delà de bien des productions actuelles quant à leur qualité, leur intégration et leur impact sonore.
    Autre chose notable : Duke Nukem 3D.
    Hé oui, Duke3D tournait sur ce genre de bécane pourvu qu'on reste en VGA.

    http://static.filefront.com/images/haaskeyrim.jpg

    Une vraie claque ce jeu, quoique l'univers manquait de charme à mon goût.
    Les années suivantes ont été marquées par des gros jeux bien sympas :

    Duke Nukem 3D a également été mon premier jeu multijoueur, et je dois dire que c'était putain de bon de découvrir le multijoueur avec un jeu aussi fun.
    Et bien d'autres purs jeux :
    Diablo 1.

    http://old-wizard.com/wp-content/upl...ablo1xa8rs.jpg

    La première fois que j'y ai joué, c'était en multijoueur. C'est un peu comme avoir sa première relation sexuelle avec une star du porno, je pense. J'ai passé la nuit dessus avec un pote (je parle du jeu là).
    M.A.X. 1, un jeu hélas méconnu et qui avait pourtant tout pour devenir un méga hit dans le genre.

    http://media.classic-gaming.net/scre...l/79/790-1.jpg

    J'insiste dessus car je viens de le rechopper sur Gog. :D
    Un univers froid, mécanique, des mécanismes simples et bien huilés, une portée stratégique immense, et des sons excellents.
    Du grand art.


    Quelques années plus tard, j'ai été conquis par Unreal 1, aux graphismes démentiels (rhaaa, les réflexions sur le sol...). J'adorais cet univers où aucun autre humain ne vivait, et où l'on affrontait la solitude tout autant que les hordes de monstres.

    http://www.pcgameshardware.de/screen...Series-004.jpg

    J'y jouait en 400*300 parce que mon ordinateur était limite, et j'avais pas de carte accélératrice 3D.
    C'est aussi le premier FPS ou j'ai tenté de jouer avec la souris pour bouger la tête suite à une suggestion de mon frère.
    Et vlà l'immersion que ça donne (en plus de rendre le jeu jouable...). !
    J'ai aussi passé des heures et des heures sur Diablo 2, un monument de gameplay qu'on ne présente plus...

    http://img.jeuxvideo.fr/photo/000022...estruction.jpg

    Oh, mais que vois-je, les années 2000 qui arrivent?
    Le premier jeu des années 2000 qui m'a marqué, c'est, tenez-vous bien... T4C.

    Hé oui. Je venais d'avoir l'ADSL, et je m'étais mis à T4C sur GOA.
    Un jeu moche, au gameplay bancal et pas fini. Mais voilà, c'était mon premier "m"morpg.

    http://www.legendra.com/media/screen...e_screen_8.jpg

    Une communauté hyper soudée (250 joueurs max par serveur, ça aide), peuplée d'handicapés sociaux qui se retrouvaient l'un dans l'autre (psychologiquement parlant j'entends). C'est ça qu'il me fallait à l'époque.
    J'ai passé tout mon temps dessus, une dizaine d'heures par jour quand j'avais pas cours. J'ai tissé dessus des liens avec des personnes qui comptent énormément pour moi (dont Bbali !!!).

    Les années 2000 sont passées plus vites que les précédentes.
    J'ai passé mon service sur Quake 3.

    http://renaud-paris.fr/EISTI/images/...e3/Quake33.jpg

    Ah, ces soirées pizzas à jouer en promode tout en bossant au cybercafé.
    J'ai également découvert la série Age Of Wonders, qui m'a fait légèrement tourner le dos à HOMM.

    http://www.rawgamer.com/img/games/pc...hrone-0003.jpg

    Mais le jeu des années 2000 sur lequel j'ai passé le plus de temps, c'est le même que tout le monde : World of Warcraft. Un jeu bien pensé, facile à prendre en main, et super bien foutu les potes, comme la plupart des jeux blizzard.

    http://pcmedia.gamespy.com/pc/image/...8113411042.jpg


    Je joue un peu moins de nos jours. Car il faut bosser et que y'a pas toujours moyen d'acheter la dernière carte graphique.
    Ça m'empêche pas de surkiffer certains jeux actuels, mais depuis quelques années, je surfe sur une vague de nostalgie. Je cherche des jeux d'arcade, des jeux oldschool. Je suis un amoureux des pixels. Certains aiment le moyen-âge, j'aime le 8 bits.
    Je sais pas trop s'il s'agit d'une régression, mais j'ai plus de plaisir à jouer à lode runner ou splosion man sur X360 qu'à Crysis. Je suis fatigué de la course technologique, et cette surenchère de grosse productions ne m'attire plus. La mentalité des éditeurs me révulse, et parfois je crois que je ne trouverai mon bonheur que dans le passé.

    En ce moment, je joue à Wesnoth, Age of Wonders, et je vais me remettre à M.A.X., en attendant Diablo 3.

    Et vous?

    P.S : J'ai essayé d'aller à l'essentiel en prenant mes premières pensées, mais il serait traître de ma part de ne pas citer des jeux comme lemmings, worms, gunbound, les voyageurs du temps, karma, might and magic, ishar, transarctica... Et trois milliards d'autres. Tant pis.

  2. #2
    Intéressant je ferais ça plus tard, j'ai pas le temps surtout si il faut tout raconter (quoi que) là j'ai ... euh ... piscine.
    Sinon jme rend compte avec ton post qu'à 26 ans je suis quand même qu'un ptit con du PC qui à pas connu grand chose ... 1998 mon premier PC.

  3. #3
    Bizarre , même dans mes jeunes années sur un 286 on avait une carte son ... :D
    j'envisage me^me pas de pouvoir jouer sans! :D

  4. #4

  5. #5
    J'ai fait importer ma 1ère sounblaster, pour l'installer sur un 80286286/12 Mhz... Ca m'avait couté un bras mais j'ai au moins profité des piou-piou d'Ultima VII. Et c'est un truc que l'on oublie pas. Mais ma plus belle période, je la dois à l'Amiga 500

  6. #6
    Entre le sujet sur les RPG, les boîtes, les jeux qu'on a terminé, on finit par brasser toujours le même sujet : l'évolution et les souvenirs persos.

    Mais quant à moi j'ai découvert le jeu PC extrêmement tard ; bien que mon père soit ingénieur système et donc toujours entouré de PC, mes notes à l'école ne me permirent jamais de décrocher la timbale. Je ne fais donc pas partie de toute cette génération biberonnée à la console ou à l'Atari, qui ne sont pour moi que des noms pleins de souvenirs pour beaucoup.
    Non, par contre j'ai connu Pong, dont j'avais déterré la console au fond d'une armoire, j'ai connu Norton Commander, MS-DOS, les jeux ASCII et plus tard Populous, Dune... grâce à mon cousin bien plus jeune que moi qui avait son PC en vacances scolaires communes et qui lui, était premier de la classe et fils unique donc avait tout ce qu'il voulait ; plus un oncle postier qui avait donc tout le temps de se consacrer à sa seule vraie passion devant sa propre femme, le jeu vidéo et Star Wars.

    Mais un jour, ma sœur me rattrapa et l'ordinateur tant attendu arriva enfin, un 486 DX/2 66 Je découvris là Myst, le mythique Stunts, Armored Fist, Need for Speed, Indiana Jones, Monkey Island (en allemand ^^), puis Warcraft, dont pendant un pic de ma scolarité je pu même jouer au 2 en ligne avec un pote grâce au modem (et me fis griller un matin par les parents lors de la stridente connexion alors que j'étais puni ), etc etc.

    Par la suite Daggerfall et les 2 ans que je passais dessus. A chaque Noël, une pièce du PC était upgradée, et je me souviens parfaitement de la joie et de l'excitation au déballage du lecteur CD 1x, puis 2x... pour le 10x, c'était la folie
    Je jouais tellement à Dune II que j'en remontrais à mon oncle, que j'aidais le père de mon pote fan de Warcraft 2 à terminer la campagne Harkonnen, et que mon père instaura la règle de "pas plus de 3 jeux en même temps".
    Puis un jour vînt l'indépendance, et les parties de Blood, Doom, Quake 2, Starcraft, Counter-Strike, Half-Life, Worms Armaggedon et Duke Nukem à l'IUT, entre midi et deux, puis le soir, notamment grâce aux câbles coaxiaux qui passaient dans tout l'immeuble privé mais occupé uniquement par des étudiants... par la fenêtre ^^

    Etc etc.

  7. #7
    Quand j'étais petit j'ai pu toucher à Pong chez quelqu'un. Je ne me souviens plus si la console ne proposait que ce jeu ou bien s'il y en avait 2 ou 3 autres avec. Je n'ai pratiquement pas de souvenirs de ma jeunesse mais ca ca m'a marqué, je suis tombé amoureux des jeux video.

    Plus tard j'ai eu l'Atari 2600, qui était bien, mais j'ai finalement préféré l'intellevision qu'avait un pote, principalement à cause d'un jeu de rôle (un nom genre donjon et dragon). On se baladait dans un couloir il y avait des monstres, des portes piégées... Fantastique.

    Je suis content d'avoir attendu un peu et d'avoir sauté le CPC464, j'avais pu tester les K7 c'était vraiment pas le top, et l'écran monochrome me donnait pas plus envie que ca non plus.
    Donc je suis passé directement au CPC6128 avec écran couleur et là avec mes potes on a commencé les journées jeux video, les concours sur plusieurs jeux et tout. Mes notes à l'école à l'époque n'étaient pas terribles.
    Là encore mon meilleur souvenir est un JDR un peu dans un style Beholder, et la grosse nouveauté c'est qu'on pouvait y jouer à 2, chacun son groupe, et il y avait des pièges qui nécessitaient de se séparer.
    Sinon j'étais subjugué par Captain Blood même si je n'ai jamais vraiment compris ce qu'il fallait faire, enchanté par Prince of Persia.
    Ceux auquels on a beaucoup joué, Emlyn Hugues soccer, vraiment bien fait, avec la possibilité de faire ses propres équipes et tout, et Target Renegade, un excellent clone de double dragon.

    Quand j'ai commencé à travailler tout l'été, j'ai pu me payer l'A500 d'occasion, l'écran avait un léger défaut. Avec le recul je me suis fait enflé. Les graphismes étaient fabuleux et j'ai d'excellents souvenirs avec certains jeu, notamment ceux des Bitmap Brothers, surtout Magic Pocket et Chaos Engine. Je ne me souviens plus si j'avais Syndicate sur PC ou sur A500.
    Il y a des jeux comme ca je ne sais plus sur quelle plateforme j'y ai joué, comme Another world.

    En ayant mon emploi définitif, je suis passé au PC, un P90 que j'ai payé une fortune, beaucoup trop, je me suis encore fait arnaqué et à l'époque les évolutions étaient plus rapides, il a vite été dépassé. Je me souviens sur Need for speed 1 il était superbe, mais n'était déjà pas fluide.
    Enfin c'est notre époque jeux en réseau, j'avais parfois 6 ou 7 PC chez moi et on s'éclatait vraiment. Du FPS bien sur, du warcraft2 et du starcraft, Need for speed 4, Worms, Bomberman, Carmageddon.
    En solo j'étais fan des jeux de rôles, Baldur's Gate 1 est sans doute mon préféré. Il y a aussi les Might & Magic et dans un autre style les Heroes de la même série et Diablo 1 mon préféré.
    J'ai vécu une période extraordinaire sur Everquest pendant 3 ans, mon meilleur jeu, celui qui m'a procuré le plus de sensations. Parfois de la frustration aussi car il était vraiment difficile. J'aimerais tant retrouver ce plaisir. J'ai rejoué à plusieurs MMO depuis, du bon comme Anarchy Online, DAOC, de la baston avec COH/COV, du gâchis avec Star wars et Everquest 2. Mais depuis j'ai laissé tomber, WOW ne m'a pas plu, et je ne trouve rien qui me donne vraiment envie. Il y aurait bien Vanguard qu'il faut que je teste, mais j'ai toujours un truc à faire.

    Entre temps j'ai pu joué à la Xbox 1 avec Top spin, et j'en ai acheté une direct. Je ne pensais pas revenir un jour aux consoles, les jeux type japonais ne m'intéressent pas et je ne supporte pas le pad de la playstation.
    Sur xbox le pad est vraiment plus agréable, plus solide, plus grand. Mon meilleur jeu était Def Jam fight for NY, jouable à 4, et aussi GTA SA. Et puis graphiquement la claque Dead or Alive, jouable à 4 aussi.

    Acheté la 360 à sa sortie, je dois avouer que j'ai joué plus souvent et longtemps sur console que sur PC depuis. J'ai craqué pour une TV HD rapidement pour bien en profiter.
    J'ai adoré certains jeux PC comme Company of heroes, j'ai passé un temps fou sur Civ4 et j'ai acheté sans y toucher Civ5 et war40K DAW2. Mais j'aime bien être allongé peinard sur le canapé devant une grosse TV.
    Je vais mettre prochainement le PC sur la TV pour profiter de tout ca.
    Avec mes potes on joue beaucoup sur xbox, à 4, des jeux de sports, mais aussi COD 2 (il était excellent), bomberman, worms. Du classique quoi.
    Dernière modification par Yog-Sothoth ; 19/03/2011 à 12h54.

  8. #8
    Moi c'était jouable mais pas agréable. Je ne me souviens plus si mon achat de RAM supplémentaire avait changé quelque chose ou non.

  9. #9
    Ah la nostalgie !

    J'ai pour ma part commencé au début des années 90 avec un 486, au début utilisé pour faire des choses obscures comme "travailler" mais aussi pour jouer à Prince of persia et Eternam, Doom (En réseau avec un câble série baby ! ), entre autres.

    Puis, l’escalade avec un P75, puis un P166, Cyrix 200 ( j'en hurle encore, quelle sombre merde ce proco), etc...
    Sur ces Ordis, je me souviens surtout de jeux comme Indiana Jones (Excellent point & click), Interstate 76 ( Je rêve de trouver un jeu au moins aussi bien ), Total Anihilation, Alerte rouge.

    Bon en fait je m'arrête là sinon je vais commencer à me sentir vieux con. Je retourne me prostrer dans les toilettes tiens.

  10. #10
    Un topic de vieux croutons

    Mon tout premier jeu vidéo, c'est une jeu d'aventure sur un TRS80, un programme en Basic que mon père avait patiemment recopié depuis les pages d'un magasine (L'Ordinateur Individuel). Et lui, ce pauvre fou, s'était dégotté un simulateur de pilotage d'avion sans visibilité. On n'avait sans doute pas de carte graphique, mais des idées à l'époque

    Bien que le premier FLight Simulator (de subLogic) ne tarda pas à poindre son nez, toujours sur un TRS80:
    http://www.youtube.com/watch?v=xmkYVSbodw4

    Pour les jeux en couleur, c'était sur ATARI 2600.

    Ensuite, le début d'une relation haine/amour x86 avec les premiers PC et des lectures de Tilt (histoire de jalouser les veinards qui possédaient un Atari ou un Amiga)..
    Dernière modification par copainjack ; 19/03/2011 à 14h46.

  11. #11
    Topic intéressant

    Mon histoire des JV remonte à92/93, quand j'ai été capable de lire. Mon père, fondu d'informatique, m'a expliqué comment lancer les jeux via MSDOS sur notre 386 et c'était parti!!

    J'ai commencé par les grands classiques (pacman, space invaders) auxquels je panais pas grand chose (c'est pourtant pas très compliqué)

    Puis y'a eu windows, et la grande époque des shareware apogee, epic et cie (les vieux duke nukem, jazz jack rabbit, crystal caves....).

    Le premier jeu qu'on m'a offert était Indiana jones and the fate of atlantis. Le niveau des énigmes était costaud pour un gamin, mais ce magnifique jeu a été pour moi le premier d'une looongue série de point'n'click lucas arts, avec monkey island en tête bien entendu ....

    Ensuite a partir des années 95 les choses changent, j'ai l'impression qu'à ce moment le JV est devenu quelquechose de vraiment sérieux. Et on a eu quelques merveilles made in france comme LBA, Rayman et cie...

    Bref, l'histoire continue, et bien que les jeux de la "grande époque " aient une grande valeur emotionelle, je suis qd même bien content d'être en 2011, de connaître les sandbox, les FPS, les jeux AAA comme les jeux indés. Vive le progrès :D !




    Sinon en réponse au premier post la technique utilisée par jordan mechner pour les animations de prince of persia s'appelle la rotoscopie et vient des dessins animés... Il l'avait déja utilisé pour karateka; ensuite elle a été reprise par paul cuisset sur croisière pour un cadavre et flashback, et par eric chahi sur another world. On sent la parenté entre tous ces titres non?

  12. #12
    Citation Envoyé par ikarad;4109864[B
    4d sport driving (si seulement on pouvait avoir un successeur),[/B] Pod
    Alors la c'est bizarre mais à l'époque j'aimais bien les jeux de voiture alors que plus du tout aujourd'hui.
    4D sport driving je l'avais sur CPC, c'était déjà l'arnaque sur la boite du jeu, sur les photos derrière les graphismes étaient superbes mais venaient en fait des versions PC, sur CPC c'était en monochrome, ca venait du mode.
    Je ne sais plus trop les noms il y avait 3 modes, le premier avec un trait très fin en 2 couleurs, un intermédiaire qui affichait 4 couleurs je crois et le dernier très grossier et une 15saine de couleurs.
    Mais le jeu était bon et j'ai passé beaucoup de temps à confectionner des circuits tordus.

    Par contre POD sur PC je me suis éclaté, j'y ai joué que trop peu en reseau malheureusement.

    Citation Envoyé par bischett Voir le message
    Sinon en réponse au premier post la technique utilisée par jordan mechner pour les animations de prince of persia s'appelle la rotoscopie et vient des dessins animés...
    Ca m'avait scotché sur CPC, mais je viens de tester la version sur le xbox arcade et c'est pas aussi bien, je ne sais pas trop si ca vient du pad ou quoi mais je le trouve peu précis.

  13. #13
    Citation Envoyé par ikarad Voir le message
    4d sport driving (si seulement on pouvait avoir un successeur)
    Ta regardé du côté de trackmania? Si un jeu peut s'arroger le titre de successeur de 4d c'est bien lui

  14. #14
    D'ailleurs il y avait eu aussi un 4D boxing, très moche mais avec une animation particulière et un gameplay qui était novateur si je me souviens bien.
    Je pensais que les 4D étaient une série qui allait s'étoffer mais finalement ca s'est arreté.

  15. #15
    Citation Envoyé par Yog-Sothoth Voir le message
    D'ailleurs il y avait eu aussi un 4D boxing, très moche mais avec une animation particulière et un gameplay qui était novateur si je me souviens bien.
    Je pensais que les 4D étaient une série qui allait s'étoffer mais finalement ca s'est arreté.
    J'adorais jouer avec le mode vue à la première personne dans ce jeu .

  16. #16
    mince ca rajeunis pas,
    j'ai commencé a jouer la dessus :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Intellivision
    c'était moche :
    http://www.youtube.com/watch?v=mr_guxNmofs

    puis j'ai découvert les MO5 au collège,
    pour ensuite avoir enfin un TO16 PC
    http://www.system-cfg.com/detailcollection.php?ident=97
    le truc en CGA 4 couleurs en 320x200

    je me rappel de Pool of Radiance (le premier)
    http://www.youtube.com/watch?v=KiMPjNm8HIM

    après 486, puis pentiums, etc...
    pour les jeux, dans l'ordre ou dans le désordre : Prince of persia, Doom, LBA, Lands of Lore, Monkey Island, Baldurs gate...

    pour arriver maintenant a un Quad Core Q6600 + ATI 3870 qui commence déjà a être un peu vieux.

    et une PS3 pour pouvoir profiter de certains jeux qui ne sortiront pas sur PC,
    comme Uncharted 2, ou Red dead redemption
    Reality is that which, when you stop believing in it, doesn't go away. (Philip K. Dick)

  17. #17
    Intéressant ce topic !

    Alors perso j'ai commencé l'informatique avec un TO8-D que mon père ramenait du boulot pendant les vacances. Mes frères et moi y faisions des petits jeux dits "éducatifs" bien barbants avec le recul. Il y avait aussi des transpositions de jeux de société, des courses de voitures, des courses de cyclistes (complètement aléatoires), et des jeux de pseudo-stratégie où il fallait isoler un point sur un carré en utilisant - attention - un crayon optique qu'on appuyait sur l'écran !

    Ensuite est arrivé à la maison un Amstrad CPC 6128 équipé de ses disquettes contenant quelques jeux : Nebulus, Cybernoïd, Exolon, Gilligan's Gold, des jeux de course de F1, des sports diverts (soccer, basket master), des jeux d'aventure (Batman, Robocop, Rick dangerous), etc.

    Puis un PC familial dont j'ai oublié les caractéristiques, mais sur lequel je jouais à Rayman et Fort Boyard ().

    Ensuite, à l'occasion d'un Noël, ce fut carrément une Playstation qui investit la demeure ! A suivi une période faste où mes frères et moi avons acheté des tas de jeux plus ou moins bons, avec la découverte de perles comme Final Fantasy VIII, Metal Gear Solid et Medievil. Plus de PC pendant tout ce temps, la console ayant détrôné l'ancêtre. Une Playstation 2 a pris le relais quelques années plus tard. A l'époque, je me rendais par contre souvent chez un pote qui, quoiqu'il arrive, avait toujours une console d'avance. Je pense que mon dernier jeu de PS2 fut Final Fantasy X.

    Je ne suis revenu au PC que plus tard, avec des jeux comme Half-Life (qui était déjà sorti depuis longtemps) et surtout Medieval Total War qui fut une révélation. Dès lors c'en fut fini des consoles. Ensuite j'ai pu acheter mon propre PC (portable) etentrer dans l'ère moderne (série des Total War, Company of Heroes, SWAT) jusqu'à ce qu'il me lâche 3 ans plus tard, date à laquelle j'achetai mon PC actuel.
    Venez participer aux tests de Offworld Empires et Guardians sur tabletop simulator. Canards Needed!

  18. #18
    Ah putain Rick Dangerous oui, je ne l'avais pas mentionné, je les ai retourné dans tous les sens, ainsi que Jack the nipper, sauf que je ne l'ai jamais fini il était trop dur.
    C'est bizarre car ce sont des genres de jeux que je ne toucherais plus aujourd'hui.

  19. #19
    Bon je vais faire court.

    Mes premiers souvenirs, en vrac, c'est du Wacky Wheels, la démo de GTA 1 limité à une centaine de seconde, Duke Nukem (et des heures passés sous Build ), Indiana Johns : the fate of atlantis...

  20. #20
    Alors avec moi, c'est l'histoire d'un mec qui a commencé sur console pour finir sur PC. Tout petit, j'aimais beaucoup les erzats de game & watch qu'on trouvait un peu partout. Quand j'avais 6 ans, en 1987, j'ai eu ma première console, inconnue au bataillon: la Yeno! Ou plutôt "Yeno Super Cassette Vision" de son nom complet Console très chouette pour l'époque, avec 2 joysticks et des jeux qu'on ne pouvait obtenir que sur commande. Il y avait des remakes de Space Invaders (Astro Wars), un jeu action/plate forme en 2D que j'aimais beaucoup et qui reprenait le thème d'Arsène Lupin, un jeu un jeu de golf, de foot, des jeux de labyrinthe avec des monstres à éliminer, futuristes ou fantaisiste... Mes premiers émois du jeu vidéo! En plus, mes parents n'étaient pas encore trop largués par tant de technologie, donc on jouait ensemble.

    Mais mon premier orgasme video ludique, ça a été pour mes 8 ans: l'arrivée d'une NES à Noël, avec le pistolet, le premier Mario, Duck Hunt, mais surtout Zelda 2!!! Cet épisode a beau avoir été critiqué, j'y suis extrêmement attaché et j'aime beaucoup le mix "map vue du dessus" et "phases d'actions en 2D". J'étais fasciné par les musiques, l'univers fantastique, les palais mystérieux et sombres, l'ambiance... Zelda 2, pour moi, c'était l'illustration parfaite du mot "aventure". Les jeux qui m'ont marqué, pour l'essentiel, sont, outre les Zelda, Ghost'n'Goblins, Megaman 2, Mario 2, TMNT (les tortues ninjas) Bionic Commando, jusqu'à l'aboutissement de Mario 3.

    Ensuite, j'ai profité de ma petite communion pour me faire offrir en 1992 la Super NES (plus le moindre contact avec l'église depuis). Comme je commençais à lire la presse spécialisée (player one!), je n'en pouvais plus d'attendre cette console. En tant que fan de nintendo et jeune joueur de tennis, j'ai pris une double claque dès la sortie de la console avec Super Mario 4 et Super Tennis (un jeu énorme à plusieurs, doté de bonnes sensations, très sous-estimé). Cette console m'a accompagné durant mes années collège. C'était juste une période fantastique pour le jeu vidéo console avec la concurrence de la méga drive. Mais pour moi, en tenant compte du contexte et des époques, la Super Nes est la meilleure console jamais proposée, grâce à ses jeux. J'en ai eu plusieurs dizaines, pratiquement aucune déception. Zelda 3, Super Ghouls'n'Ghost, Super Probotector sont trois jeux mythiques pour moi (qui plus est, énormément attendus à force de lire Player One). Mais il y en a eu des tas: Donkey Kong Country, Megaman X, Bomberman, Killer Instinct (un des rares jeux de baston que j'ai aimé, pour ne pas dire le seul), et aussi plein de jeux de sports que j'ai adoré (le début des franchises!): NBA live, F1 Pole Position... sans oublier tous les bons petits JRPG qui ont honoré la fin de vie de la console (l'initiation Mystic Quest, Illusion of Time, Secret of Evermore...). J'en passe, et sans doute des meilleurs!

    C'est en tant que Nintendo addict convaincu que je suis passé à la N64. Il faut bien dire que passé l'effet "révolution 3D", j'ai été déçu par le catalogue. Mario 64 et Turok ont été mes premiers jeux. A part quelques perles comme GoldenEye, j'ai beaucoup moins de titres marquants. J'ai récupéré quelques bons jeux de sport aussi (Kobe Bryant, 1080° notamment), mais c'est pas pour ce genre de titre qu'on investit dans une console. Un jeu cependant fait que je ne regrette pas cet achat: Zelda Ocarina of Time. Une des plus grands moments de ma vie de gamer, c'est la sortie du village kokiri, pour contempler ces gigantesques plaines qui s'étendent: j'en étais étourdi! L'ambiance féérique était excellente aussi. La fantasy est globalement ce qui m'a le plus manqué sur cette console. Surtout que c'est à cette période, en seconde, que j'ai découvert, lu et adoré le Seigneur des Anneaux. Et je voyais mes potes s'éclater sur Final Fantasy 7 et 8, j'avais envie de RPG dans un univers heroic fantasy. Ca manquait cruellement sur N64 J'ai finalement autant de souvenirs sur ces jeux chez mes potes que sur les jeux de la N64. La playstation était bien meilleure, plus moderne et avec un sacré catalogue de jeux, pas de mystère là-dessus.

    Mais c'est aussi pendant la période N64 que mes goûts ont commencé à changer. Ma marraine m'ayant offert un vieil ordi dont elle ne se servait plus, je me suis initié à cet environnement PC sans filet, sans notice ni rien. Je ne me souviens pas de son année de fabrication ni de ses caractéristiques, juste que quand j'ai voulu installer Doom, il prenait la majorité de la place sur le disque dur. J'ai découvert le jeu PC à cette période là, et ça a fini par me faire basculer: entre Doom, Civilization et Indiana Jones 3, j'avais un bon aperçu de ce que le jeu PC pouvait offrir.

    Et en 1999, le grand saut: je m'offre un PC rutilant: un Pentium 3 à 500 mhz, doté de 128 mo de mémoire! Avec un jeu qui me faisait de l'oeil, compte tenu de mon envie grandissante de fantasy et de RPG: Baldur's Gate (la boîte qui comprenait le jeu et son extension, soit 6 CD!). Alors celui-là, c'est celui que j'emmènerais encore aujourd'hui seul sur une île déserte. Je m'en suis toujours pas remis. Celui qui m'a fait comprendre que les JRPG n'étaient que des JRPG. J'ai enchaîné avec l'âge d'or du RPG sur PC (BG1 et 2, Planescape, Fallout, Arcanum...). Jouant au football américain, j'ai été aussi marqué par Madden 2000 et son mode franchise (j'avais jamais vu ça dans un jeu de sport). Diablo, en version budget, m'a aidé à calmer mes angoisses en période d'exam à la fac. Il y a aussi toujours un Civilization installé sur mon disque dur. Je vais pas parler des années récentes parce que j'ai moins de recul... et pis ce topic, c'est un truc de nostalgie non?
    Dernière modification par Bus ; 21/03/2011 à 14h11.

  21. #21
    Mon plus vieux souvenir de JV est Civilization premier du nom. J'y jouais à 5 ans...
    Ensuite, Iron Lord, que je n'ai jamais pu finir.

    Un truc marquant, j'ai acheté XCom UFO Defense via une boîte de VPC qui avait de la pub dans Joystick

  22. #22
    Mes souvenirs les plus marquants de mes débuts : Tortues Ninja sur 1040 STE, North and South, Transartica et Rick Dangerous.

    La deuxième "étape". C'est l'arrivée de mon PC 133, nommé "la bête", avec Alerte Rouge et Mechwarriors 2 . Probablement 15000 heures passées sur ces deux jeux.

    Enfin I'arrivée (assez tardive) de l'ADSL chez moi, la découverte de communautés/clans et Medieval Total War (premier du nom), sur lequel j'ai passé quatre soirées par semaine à jouer en multi (compétitions et autres) pendant une bonne année.

    Entre tout ça, et maintenant encore, je papillonne de jeux en jeux.

  23. #23
    Génèse

    Mon premier jeux vidéo, je serais bien incapable de me rappeller de son nom : mon père bossait chez IBM, et pour impressionner ma mère ( -_- ) il avait ramené un énorme truc en m'expliquant très sérieusement 'c'est une machine très puissante qui permet de faire plein de choses'.
    'Plein' incluant une espèce de jeu de flipper électronique hideux mais hautement attractif pour le petit garcon que j'étais. Je devais avoir 5-6 ans, je me souviens pas vraiment du jeu en lui meme, je me souviens de ceci comme étant le 'premier contact' vidéoludique.
    La précense de la 'machine très puissante' ramenée par mon père ne le fut que pour une très courte durée, et rapidement le diktat imposée par ma mère 'pas d'ordinateur dans cette maison !' (couplé au triste rationnement de la télé, 30 min chacun pour moi et ma soeur; les mercredi, samedi et dimanche seulement), l'école primaire (fin des années 80) ne fut donc pas a proprement parler une période 'vidéoludique intense'. Je squattais énormément chez des potes disposant d'Amiga, de commodore, puis les premières consoles se sont répandues comme la poudre.
    Mon désespoir enfantin de ne pas posséder de console (qui faisait face au refus catégorique de ma mère) se traduisit dans ma famille par un étrange cadeau fait à mon grand père à noel : une Atari XE avec quelques jeux. Au final cette console et ces deux trois cartouches sont devenu le support vidéoludique sur lequel j'aurais passé le plus de temps à cette époque, même si l'expérience de jeu était un niveau en dessous de ce que je voyais chez les copains.

    Les deux cartouches qui m'ont marquées étaient (la troisième c'était 'blue max' caca beurk shootem up raté meme pour l'époque - je dis ca parcque j'ai JAMAIS compris comment atterir dans ce putin de jeu) :

    Archon



    Une espèce de jeu d'échec ou les combats ont réellement lieu, les pions sont très faibles mais moyennant du skill peuvent réussir à tuer mêmes les grosses pièces.


    Lode Runner



    Un jeu de plateforme / casse tete, j'en révais la nuit de ce petit bonhomme perdu dans un univers rose et cherchant désespérément la sortie. Je n'ai jamais fini ce jeu, ce qui dans mes rêves laissait la part au doute quand à la finalité de la fuite.


    Le temps des disquettes

    Puis vint un jour du début des années 90 où mes parents nous annoncent à ma soeur et moi une grande décision familliale : nous allons nous équiper d'un ordinateur ! (mon père face à mon désespoir grandissant avait du réussir à invoquer la nécessité d'intégrer ses enfants à la pointe de l'évolution technologique pour convaincre ma mère).
    La bête sera un PS1 386 d'IBM (toujours), bête monstrueusement chère à l'époque (25000 frs je crois).
    Le temps pour moi d'apprivoiser la bête, de changer de potes (tout ces potes consoleux devenaient collants, et les jeunes de ~10ans branchés pc étaient relativement rares à l'époque), de trouver mon dealer de disquette, et je devenais consommateur boulimique de jeux vidéos, expert de la photocopie de "cheat code" en forme de roue. Les jeux s'enchainent j'aurais du mal à me rappeller de tout, en vrac les 5 premiers qui me viennent à l'esprit :












    Au cours de cette période, un évènement vidéoludique marquant eu lieu : au cours d'un week chez des amis de mes parents, la femme du couple, respectée professeur de lettre, tient un discours du style "tiens à la radio france culture l'autre jour ils ont parlé d'un jeu vidéo ils ont dit que c'était éducatif. je l'ai acheté ese-aSH si ca te dit de l'essayer ?"
    Cette personne est de confiance, elle possédait des machines depuis toujours, j'avais pu jouer à quasi tous les pacman like, space invaders, avions renifleurs, asteroids etc. chez elle, des jeux faciles à consommer, parfait pour combler ses longs week ends (ils n'avaient pas d'enfants).



    Le jeu en question s'appellait Sid Meiers Civilization, le manuel était plus gros que mes bouquins de grammaire et d'orthographe réunis, ma première partie a duré 15 minutes, j'avais fondé une ville et construit 14 guerriers (en fait ils se construisaient seuls j'avais pas capté qu'on pouvait changer) avant qu'un barbare ne prennent ma capitale ; ma deuxième partie 28 minutes, elle fut interrompu pour aller manger, je n'ai pas pu commencer ma troisième partie avant 3h30 du matin, le temps d'avoir lu et relu le manuel et d'être sur que tout le monde dormait.

    J'ai joué à civilization 1 jusqu'en 2000 (quand je déprimais le soir en prépa je me gagnais une partie en empereur en 2h, ca me remontait le moral) , j'ai fait des centaines de parties, j'ai passé un nombre incalculables de nuit blanches dessus seul ou avec un pote, je connaissais par coeur l'intégralité du civilopedia, j'ai plus appris dans civilization que dans mes bouquins de cours.



    Bon mange ton pavé, on verra si j'ai envie de faire un tome 2 un de ces quatres xD

  24. #24
    Citation Envoyé par Bus Voir le message
    mon blabla...
    Je viens de réaliser qu'une série de jeux m'avait bien marqué à l'époque où je suis passé du côté PC (à partir de 1999-2000 donc), c'est Rainbow Six Rogue Spear et S.W.A.T. 3. J'adorais ce style FPS tactique réaliste, encore naissant. Là encore, entre Baldur's Gate et ça, c'était vraiment différent de ce qu'on pouvait voir sur console. Une nouvelle expérience de jeu totalement bluffante!
    J'oublie pas non plus que parmi mes premiers jeux de cette époque (avec mon propre PC donc), figurait Call to Power. J'ai pas du tout honte, je me suis jeté dessus à l'époque et j'ai adoré. Au-delà de la polémique des licences (que j'ignorais totalement d'ailleurs, je croyais bel et bien que Sid Meier était derrière tout ça), les mécanismes restaient très bons. Et il y avait un bon gros manuel de 200 pages en papier glacé avec des descriptions détaillées de toutes les merveilles et unités. Non mais quand je voyais ça dans les rayons, un an avant l'achat de mon PC, ça me faisait déjà bander.

  25. #25
    Sympa comme topic, j'm'en vas vous raconter ma vie de gamer alors

    Ca a commencé en 1986 (j'avais 6 ans) quand mes parents ont décidé d'acheter un Atari 520 ST.

    On avait plein de jeux (genre au moins 30!) et je pense que ceux sur lesquels j'ai passé le plus de temps étaient :
    - Rick Dangerous (1 et 2)
    - Manoir de Mortevielle (!)
    - Alone in the Dark (1 2 et 3 si je me souviens bien)
    - Zack Mc Cracken
    - Arkanoid 2
    - et surtout, le seul, l'unique, l'inégalé Xenon 2 (j'me souviens encore de la musique!)

    Ensuite, mon frère et moi, on a eu pour Noel une Super Nintendo, ca devait être aux alentours de mes 12-13 printemps, donc 1992-93 environ, et on a joué comme des malades à :
    - Street Fighter 2 turbo
    - Mortal Kombat 2
    - Zelda 3
    - Mario Kart
    et quelques autres, je me rappelle qu'on se prêtait les cartouches de jeu avec mes potes du collège...

    mais surtout, surtout ! Secret of Mana ! On a passé des centaines d'heures sur ce jeu avec mon frangin, on avait grindé comme des malades dans la forêt de givre, avec les loups et la musique zen, on avait toutes les compétences d'armes et de magies à fond sur les trois persos, bref on était fin prêts pour ...

    Le PC que nos parents ont acheté en 96. Un beau pentium 100 rutilant avec (si je me souviens bien) 16 Mb (!) de RAM. Peu de temps après avoir choppé le PC, mon frère et moi, on avait acheté Warcraft 2, sur lequel on a passé pas mal de temps, mais surtout Diablo 1, auquel on a du jouer sans mentir 5000 heures chacun. On venait d'avoir une connexion internet à l'époque et on avait même rejoint un clan, "Crystal d'Azur" (spécial dédicace si quelqu'un se reconnait!). On était les rois de Battlenet avec nos persos level 42 (légit, je précise).

    A cette même période, qui était l'époque du lycée pour moi, y'a eu aussi pas mal de soirées LAN avec des potes, à base de Starcraft, de Diablo, de Total Annihilation (!) et de Quake (ca devait être le 2 à l'époque mais je suis plus très sur).

    Ensuite, les années ont passé, Diablo 2, Warcraft 3 et surtout Dota, Morrowind, Quake 3 Arena, World of Warcraft ont égayé nos soirées de jeu, mais si je devais retenir un seul jeu de toute cette aventure vidéo-ludique, sans aucun doute, ca serait Secret of Mana.

    Si un jour j'deviens vieux (ce dont j'doute avec la vie que je mène, Belsunce Breakdown), et que j'ai des gosses, j'espère qu'ils s'éclateront autant avec leurs frères et soeurs que mon frangin et moi sur Secret of Mana.

  26. #26
    Pour moi tout à commencé avec un CPC 464 de chez Amstrad, avec les jeux :

    Harrier Command, bubbles bobble, la chose de grunteberg, marche à l'ombre, rainbow island, zombie, et j'en passe. Ca se situe dans les années 80, avec un écran couleur quand même !

    Mon premier PC est venu beaucoup plus tard, avec un 386 DX40 (de chez AMD le proco !!), un hdd de 120mo, une CG trident 1 mo et un écran 14", un rêve qui devenait réalité, c'était en 1991-92, à Noël. Mon père à eu la bonne idée d'y adjoindre Alone in the Dark, monumental !! j'étais tellement noob, que les 5 premières fois j'ai réinstallé le jeu à chaque fois n'ayant pas compris le principe du disque dur, n'ayant pour expérience que mon CPC 464 (griller par la foudre) et l'amiga de mon oncle. J'ai gardé mon 386 jusqu'en 96-97, n'ayant pas les moyens d'en changé, et mon premier job d'été ma servis a y ajouter une carte son, une SoundBlaster compatible (de marque Mozart) que j'avais du payer 850frs.

    Les jeux marquants pour moi ont été :

    Dune, Dune 2, Civilization, Wolfenstein, Doom, les 2 premiers Wing commander, Elite, Ultima VII, Indiana Jones Fates of Atlantis, Simon the sorcerer, les King Quest, Monkey island, transport tycoon, les sim machins, encore une fois j'en oublie masse, mais c'est ceux qui me viennent à l'esprit.

    Y a fallu que j'attende mon premier boulot (pion) pour me payer enfin un PC au gout du jour (enfin c'est assez relatif vous allez voir) avec un Cyrix 686 150+, écran 15" (d'occaz, et une carte son cette fois) ) que j'ai upgradé assez vite avec un 166+ trouvé lui aussi d'occaz si je me souviens bien.

    J'ai par contre assez peu de souvenir des jeux auquel je jouais avec cette bécane, sauf erreur y a eu : Ecstatica, prisonner of ice, et le 1er Tomb Raider que j'ai acheté avec une nouvelle Carte graphique Virge 3D, que j'ai tout de suite changé par une Matrox Mystique (j'avais pas les moyens de taper la 3DFX).

    La j'ai fait faillite (étudiant qui dépense n'importe comment son argent tout ça) et j'ai du revendre ma config, pour me consoler je me suis acheté une télé et ma toute première console une PS1.

    Les jeux marquants : Tekken, Resident Evil, FF7 (et finalement uniquement celui la), et nombre de jeu d'action, RPG jap, etc.

    Après avoir assaini ma situation financière j'ai pu m'acheter un nouveau PC avec un K6-2 400, avec une 3DFX banshee, et un écran 17" upgradé ensuite par une TNT2 de chez nvidia

    j'ai pu découvrir les joies de Quake 2, Homeworld, Baldur Gates, Fallout, et ma première connexion internet avec un modem 56k, infonie et les factures incroyables.

    Ensuite j'ai moins de souvenir précis, les configs se sont enchainé relativement rapidement, en passant par le PIII, Athlon XP, Athlon 64, Athlon 64 x2, et retour chez intel avec les Core2 et mon i7920 actuel, pareil pour les cartes graphique, avec une GF2 MX (j'avais gardé ma TNT2 jusque la) ensuite un gros craquage et une GF3, GF4ti, Ati 9700 etc...

    Dans le même temps les 1er connexion Haut débit avec d'abord le câble (et les quota), et comme cité plus T4C (hé oui), puis l'adsl avec Free, jusqu'a maintenant toujours chez free. L'envol des tailles d'écran, avec du 19" (iiyama de 20 kilos) puis les écrans plats 22", puis 24". J'ai pas mal tâté du mmo, avec donc T4C, Asheron's Call, Mankind, puis encore une fois beaucoup, beaucoup d'autre.

    Parallèlement j'ai tâté de quasiment toute les consoles (PS2, Dreamcast, Xbox etc) mais sans jamais décroché du PC, pire en finissant toujours inévitablement par délaissé les consoles au profit de la machine a windows.

    Pour les jeux les plus marquant depuis l’avènement des carte 3D, pour moi : Diablo II, Beyond Good and Evil, battlefield 2, Empire Earth, les civs, Morrowind, et encore une fois masses de jeux que j'oublie.

    Et c'est la que je me rend compte que mon post et beaucoup trop long et que personne ne va le lire ...

  27. #27
    Citation Envoyé par ese-aSH Voir le message
    Au cours de cette période, un évènement vidéoludique marquant eu lieu [...]

    J'ai joué à civilization 1 jusqu'en 2000 (quand je déprimais le soir en prépa je me gagnais une partie en empereur en 2h, ca me remontait le moral) , j'ai fait des centaines de parties, j'ai passé un nombre incalculables de nuit blanches dessus seul ou avec un pote, je connaissais par coeur l'intégralité du civilopedia, j'ai plus appris dans civilization que dans mes bouquins de cours.

    C'est la plus belle histoire de joueur de Civilization que j'aie lu.

  28. #28
    ha le CIV 1 avec son atroce bug qui faisait qu'une des civilizations pouvait devenir invisible par manque de mémoire ...

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •