Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 4 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 103
  1. #1
    La stupidité, ça peut s'excuser. D'abord par prudence, car on est toujours le con d'un autre, ce n’est pas moi qui le dis, c'est l'autre con. Ensuite parce que le crétin standard est certainement la victime d'une éducation trop négligée pour une société trop laxiste, ce n’est pas moi qui le dis, c'est Frédéric Mitterrand. Enfin, parce que les débiles profonds sont aussi nombreux que les mouches et que dix milliards de mouches ne peuvent pas se tromper, il faut aimer la merde, ce n’est pas moi qui le dis, c'est Sam Elliot.
    Mais la stupidité, ça devient problématique quand ça touche quelqu'un de socialement important. Tenez, prenez par exemple un Président de la République française qui déclare au Pape, au Pape hein, qu'il faut réguler internet "pour en corriger les excès et les dérives qui naissent de l'absence totale de règles", objectif qui relève, selon lui, "d'un impératif moral".

    Déjà, parler d'internet au Pape, c'est comme parler de développé couché à Stephen Hawking, ça ne va pas l'intéresser des masses. Ensuite, quitte à parler d'internet, il faudrait éviter de dire des monstruosités juridiques qui font hurler l'avocat que je suis à la mort.

    Pour commencer, oser indiquer qu'il y a des excès et des dérives à internet, c'est d'une banalité tellement stupide que ça en est confondant. Allô, Monsieur le Président ? Allô ? Internet, c'est une communauté humaine, donc elle génère forcément des excès et des dérives. La société française par exemple, en tant que société humaine, comporte des excès et des dérives, la mafia par exemple, la violence, la tricherie et le mensonge bref...Internet, ce n’est pas plus le Far West qu'autre chose. C'est donc inutile de le préciser.

    Ensuite, dire que ces excès et dérives naissent de l'absence totale de règles, alors là, les bras m'en tombent. Non, mais, Monsieur le Président, vous savez combien de règles de droit concernent l'internet multimédia 2.0 ? Sans blague, vous l'ignorez ? Mais internet n'est pas une zone de non-droit, il faut être totalement gogol pour oser même pouvoir imaginer ça. Toutes les règles du droit classique s'appliquent à internet, sans compter les lois spécialement dédiées (genre, la LCEN, la DADVSI, l'HADOPI, bref, une bonne partie du code de la propriété intellectuelle). Alors, je vais vous apprendre une vérité incroyable, toutes les règles du droit français s'appliquent à internet. Et vous, vous considérez qu'internet, c'est une absence totale de règles ?

    Enfin, réguler internet, c'est pour vous, un impératif moral. Alors là, je dis chapeau, c'est magnifique le feu d'artifice se clôture en beauté: en résumé, il est moralement impératif qu'une communauté humaine soit régulée par des lois.

    Alors, je vais vous dire: ça fait des millénaires que le rapport du droit à la morale, à l'équité et à Dieu a été étudié et honnêtement, non, ce n'est pas un impératif moral de créer des lois. D'abord parce que vous ne sauriez pas définir précisément la morale, ensuite parce que la loi et la morale, même définie très simplement ne se confondent pas du tout. Elles peuvent se recouper, se croiser et s'éloigner, mais le besoin de réguler la vie sociale ne vient pas d'un impératif moral. Il vient de ce que les hommes qui coexistent en commun doivent, s'ils veulent pouvoir fonctionner ensemble un minimum, avoir un projet commun et l'imposer à toute la société. Si vous croyez vraiment que la morale est la mère de la loi, jetez un oeil au quatrième de couverture de n'importe quel livre de John Rawls ou de Hayek ou de Marx et vous verrez que, quelle que soit la conception que vous en ayez, le droit, ce n'est pas de la morale. Parlez nous de droit naturel et de droit positif, je ne sais pas, mais stoppons là les stupidites.

    Ensuite, donc, je vais vous donner l'avis d'un juriste sur internet. Internet ne pose pas le problème de l'absence de règles, on vient de le voir. Internet pose le problème de l'application de la règle. Internet, ce n’est pas le Far West. Si vous aviez voulu faire des comparaisons, vous auriez pu rester poète en indiquant qu'internet, c'est l'Olympe et cela pose la question de l'efficacité de la norme dans un environnement où le délinquant peut changer de forme comme proteus (en modifiant son adresse ip avec un vpn ou un proxy), communiquer à la vitesse de la pensée avec ses acolytes (chat/forums), jouïr de clairvoyance et de clairaudience (webcams), maîtriser la magie vaudou (ordinateurs zombies), agir à distance (les tentatives d'escroqueries orchestrées depuis des pays lointains sont très nombreuses), dupliquer les objets numériques à l'infini (contrefaçon d'oeuvres de l'esprit), envoyer des millions de chevaux de Troie à travers le monde...

    Internet, c'est, d'un point de vue informatique, donner un pouvoir divin à des mortels. Les règles humaines ne sont peut-être plus très adaptées. Inutile donc d'en rajouter.

    On m'objectera que tant de révolte pour une phrase, si crétine soit-elle, c'est exagéré. Mais c'est faux. Le paradigme du Président est gravement erroné et explique que notre Assemblée nationale et notre Sénat sont terriblement enfermés dans l'erreur qui consiste à considérer qu'internet est une zone de non droit et qu'il convient donc de faire des lois pour le policer. Or, en réalité, on ajoute des lois inefficaces à d'autres lois inefficaces quand la seule vraie réflexion du juriste devrait être, comment rendre les centaines de règles déjà applicables à internet utiles ? Comment encadrer une délinquance matrixiènne ? Ou alors faut-il commencer à repenser certaines règles sur la propriété privée en matière de contrefaçon ? Doit-on ou peut-on violer une partie de la vie privée des internautes pour les protéger ? Jusqu'où les moyens de lutte contre cette cybercriminalité doivent-ils aller, par rapport à la démocratie ?

    Une justice automatisée, à la Hadopi 1ere version du texte, celle censurée par le Conseil constitutionnel, est-elle souhaitable ? Voilà quelques vraies questions à se poser, Monsieur le Président, et à poser au Pape si vous pensez que cela l'intéresse.

    Mais par pitié, cessons de considérer internet comme un Far West. C'est juste con.


    Voir la news (1 image, 0 vidéo )

  2. #2
    Beau cours de droit à un confrère

  3. #3
    Merde j'ai oublié mon pancho pour surfer!

  4. #4
    Excellent papier, plein de bon sens et de maîtrise du sujet. Si seulement nos politiques avaient cette clairvoyance !!

  5. #5
    Je l'annonce haut et fort, j'ai une passion dévorante pour les textes de Grand Maître B.
    C'est bien simple, il arrive même à corrompre mes propres opinions et à les inculquer comme une pensée objective de l'environnement qui m'entoure. Je suis un mouton, et Grand Maître B est mon Berger

  6. #6
    Le problème de sarko avec le net est juste qu'il n'arrive pas à le contrôler pour le moment...ça offre un contre pouvoir assez important, et ça l'ennui très très fort le petit bonaparte.

  7. #7

  8. #8
    bah!

    Il a dit ça pour embobiner le vieux, histoire de faire la conversation et d'avoir ses bonnes faveurs.
    Il espère juste récupérer quelques votes de la part des vieux conservateurs cathos. (les mêmes qui étaient contre les différentes évolutions culturelles qu'on a connu au XX siècle).

  9. #9
    Il devrait balayer devant sa porte avant de parler de morale le sarko.

  10. #10
    Citation Envoyé par rigol@x Voir le message
    GMB président !

    Hmmm je vois déjà venir les typos et les lapsus en tous genres:

    Président de la république: CMB.

    Le Président CMB introduit son nouveau cabinet ministériel.


  11. #11
    Or, en réalité, on ajoute des lois inefficaces à d'autres lois inefficaces quand la seule vraie réflexion du juriste devrait être, comment rendre les centaines de règles déjà applicables à internet utiles ?
    Voila, je pense que ça, c'est vraiment important. Au lieu de déployer tant d'énergie à pondre les lois les unes après les autres, se préoccuper un minimum de leur application serait pas mal (et ça ne concerne pas que l'informatique / internet).
    Dangereux raton-laveur

  12. #12
    Mais la stupidité, ça devient problématique quand ça touche quelqu'un de socialement important. Tenez, prenez par exemple un Président de la République française....
    Hoouuu...Toi tu va avoir de gros problèmes ! Ils vont te sécher , te péter les rotules...

    Pour commencer, oser indiquer qu'il y a des excès et des dérives à internet, c'est d'une banalité tellement stupide que ça en est confondant. Allô, Monsieur le Président ? Allô ? Internet, c'est une communauté humaine, donc elle génère forcément des excès et des dérives. La société française par exemple, en tant que société humaine, comporte des excès et des dérives, la mafia par exemple, la violence, la tricherie et le mensonge bref...Internet, ce n’est pas plus le Far West qu'autre chose. C'est donc inutile de le préciser.


    Surtout qu'en dérives , excès , tricheries , mensonges , l'autre est passé Maître dans l'art de débiter des conneries

    on est toujours le con d'un autre, ce n’est pas moi qui le dis, c'est l'autre con


    C'est bien pour ça que je ne parle plus aux cons ....ça les instruis...Donc , même si par un malheureux hasard , un jour , je tombais nez à nez avec "truc" (j'arrive pas à le définir en fait ) les chances pour que je lui adresse la parole sont de -1...

    En tout cas , merci pour le texte qui est vraiment très bon , mais qui devrait être transmit directement à machin

    - Je suis si fier , je ne pensais pas que notre fils irait si loin !
    - Moi non plus , cette catapulte est vraiment génial !

  13. #13
    Fucking interesting.
    Citation Envoyé par O.Boulon Voir le message
    Chouette topic.
    C'est le genre de truc qui couronne des années de modération impitoyable et d'insultes lancées au hasard.

  14. #14
    Doit-on ou peut-on violer une partie de la vie privée des internautes pour les protéger ? Jusqu'où les moyens de lutte contre cette cybercriminalité doivent-ils aller, par rapport à la démocratie ?
    Super news
    Non rien ne justifie l'atteinte à la vie privée, car c'est la porte ouverte à tous les excès.
    Vous avez raison G_M_B il faut tout repenser et adapter ce nouvel outil au monde actuel.
    Je préfère vivre en harmonie avec ma « dignité », pour employer un grand mot, et refuser le confort du compromis même pour l’argent, même pour la gloire.

  15. #15
    "Déjà, parler d'internet au Pape, c'est comme parler de développé couché à Stephen Hawkings" ça m'a bien fait marrer!
    Sinon, c'est juste Hawking sans "s" je crois, mais bon c'est vraiment pour chipoter
    Coin coin!

  16. #16
    Très bon papier, j'aimerais pouvoir écrire comme ça. Non vraiment !

  17. #17
    GMB, l'art d'allier le fond et la forme.

  18. #18
    Le couplet s'achevant sur "Internet, c'est, d'un point de vue informatique, donner un pouvoir divin à des mortels. Les règles humaines ne sont peut-être plus très adaptées. Inutile donc d'en rajouter." est magistral aussi (même si je ne suis pas tout à fait d'accord )

  19. #19
    Citation Envoyé par Nonor Voir le message
    Merde j'ai oublié mon pancho pour surfer!
    On a besoin de moi ?

  20. #20
    Il vient de ce que les hommes qui coexistent en commun doivent, s'ils veulent pouvoir fonctionner ensemble un minimum, avoir un projet commun et l'imposer à toute la société.
    ça tombe bien que tu parles du pape puisque la société judeo-chretienne s'est "imposé" suite au massacre d'innocent. Martyrs...ce n'est pas un impôt.
    En religion on devient "juste" voire "saint" en faisant plus que de la politique "imposé à toute la société", par opposition à une dictature.
    en tant que société humaine, comporte des excès et des dérives, la mafia par exemple, la violence, la tricherie et le mensonge
    merci d'être moins con la prochaine fois bande de batards.
    parler d'internet au Pape
    c'est comme parler de double anna à la vierge marie? Sortir des ados de dérives communautaires genre "lol j'ai vu la mère de grand maitre B se prendre une faciale sur joystick mdr".

  21. #21
    J'ai rien pigé au message au-dessus.
    Citation Envoyé par O.Boulon Voir le message
    Chouette topic.
    C'est le genre de truc qui couronne des années de modération impitoyable et d'insultes lancées au hasard.

  22. #22
    Penser à mettre un sous-titre Avatar de keulz
    Ville
    ain et agressif
    Citation Envoyé par col vert Voir le message
    ça tombe bien que tu parles du pape puisque la société judeo-chretienne s'est "imposé" suite au massacre d'innocent. Martyrs...ce n'est pas un impôt.
    En religion on devient "juste" voire "saint" en faisant plus que de la politique "imposé à toute la société", par opposition à une dictature.

    merci d'être moins con la prochaine fois bande de batards.
    c'est comme parler de double anna à la vierge marie? Sortir des ados de dérives communautaires genre "lol j'ai vu la mère de grand maitre B se prendre une faciale sur joystick mdr".
    Hum, quel commentaire plein de nuances, de poésie et de critiques argumentées...

  23. #23
    Ben c'est surtout que ça veut strictement rien dire son post. Aucun lien entre les citations et le texte en dessous.

  24. #24
    Merci GMB
    En ligne : Atlas Reactor / Streets of Rogue / Deep Rock Galactic / Alien Swarm / HearthStone
    En cours : Hitman - En fond : Elite Dangerous - Backlog : beaucoup trop.


  25. #25
    M'ouais,

    J'espère que tu ne t'en seras pas quitte pour un outrage au président (ça revient à la mode ).

    Pour suivre les questions de droit et d'internet depuis Estelle Halliday (à l'époque), j'en reste toujours sur cul quand je lis "zone de non droit".

    Franchement, entre la loi de 86 (ah la gueguerre ART / CSA), la LSI (devenue la LCEN), les LOPSI, HADOPI et autres, y' déjà quand même rien qu'en texte de loi (je parle pas des décrets, eux, ils viennent quand c'est interessant pour l'Etat, pour le reste...) y'a une littérature qui n'a rien à envier à la Princesse de Clève.

    A ce niveau là ce n'est plus de l'incompétence ou de l'anerie, on en est à l'application pure et simple de la maxime d'un auteur connu et membre de l'amicale des crocs de bouchers et qui disait fort justement "plus c'est gros, plus ça passe".

    Et pendant ce temps là à Vera Cruz....

  26. #26
    Il y a quand même un truc qui me chiffonne, pourquoi le président s'acharne à nous pondre des lois, des décrets, alors que ce n'est pas de son ressort, lui qui, en vertu de la séparation des pouvoirs est tenu de faire appliquer les lois, non de les promulguer ? Et surtout, qu'est ce que le pape vient foutre dans le droit français ? Il y a déjà deux violation de la constitution juste sur ce cas, et ce ne sont pas les seules. Il fait vraiment, pardonnez moi l'expression, étrangement son boulot, si lui même ne respecte pas la constitution.

  27. #27
    Citation Envoyé par Dark Fread Voir le message
    J'ai rien pigé au message au-dessus.
    ça me rassure moi non plus
    Je préfère vivre en harmonie avec ma « dignité », pour employer un grand mot, et refuser le confort du compromis même pour l’argent, même pour la gloire.

  28. #28
    Citation Envoyé par Paoh Voir le message
    Merci GMB
    Internet, ce n’est pas le Far West
    ben si.
    Pas de dragon rouge à Las vegas, merci de votre comprehension.

  29. #29
    Article excellent.

    Déjà, parler d'internet au Pape, c'est comme parler de développé couché à Stephen Hawkings, ça ne va pas l'intéresser des masses
    Citation Envoyé par Dicsaw Voir le message
    c'était déjà beaucoup plus agréable que ces merdes de GTA
    :trollover9000:

  30. #30
    Toujours plus bas, toujours plus con!!
    Merci GMB.

    PS:
    Citation Envoyé par col vert Voir le message
    ben si.
    Pas de dragon rouge à Las vegas, merci de votre comprehension.
    C'est un multi de GMB afin d'attirer le lectorat moyen du forum sur le topic.
    Citation Envoyé par Candace, shirlideur
    Candace est dans le business du matériel chirurgical, elle pense que le bonheur est le but le plus important dans une vie et aime les bains moussants.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •