Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 11 sur 298 PremièrePremière ... 3456789101112131415161718192161111 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 301 à 330 sur 8921
  1. #301
    Pourquoi t'es volontaire pour m'aider à faire la fouille et poser les bordure le long de mon allée (25m environ, de chaque côté), ou alors m'aider à monter mon portail, et il y a aussi l'isolation de mon garage que j'aimerais bien faire (murs+plafond)... sans parler des travaux d'intérieur qui m'attendent quand il fait mauvais dehors

  2. #302
    Pourquoi pas.

    Mais pas en septembre

  3. #303
    Venant de refaire la peinture (dont plafonds) de mon nouvel appartement dans 3 pièces (~60m²), je peux donner une petite marche à suivre. Elle n'est pas parfaite, je me suis fourni principalement chez Leroy Merlin, mais ça peut donner une idée.

    - Dégager les meubles si possible, surtout si on peinture les plafonds. J'ai laissé le frigo au milieu de la cuisine en le protégeant, il m'a bien fait chier.
    - Repérer les endroits où l'ancienne peinture s'écaille, et en enlever au maximum avec un grattoir. Idem avec des morceaux de murs qui se détachent (chez moi, c'est une partie superficielle du placo de la salle de bain qui se barrait, à cause de l'humidité).
    - Reboucher les trous avec de l'enduit de rebouchage, si ce ne sont pas des trop gros trous. Y en a à pas cher à préparer soi-même.
    - Une fois l'enduit de rebouchage sec, on peut appliquer de l'enduit de lissage. C'est ce que l'on m'a conseillé, mais j'ai eu vraiment du mal avec cet enduit, et je me demande si c'est vraiment indispensable si on ponce bien.
    - Si la surface du mur n'est pas lisse, ou si y a vraiment trop de gras incrusté par exemple, on peut poncer le mur. Le must étant d'avoir une ponceuse aspirante, parce que le plâtre est une saloperie qui s'incruste partout et c'est chiant de lessiver les murs ensuite. Il me semble qu'il faut d'abord lisser avec du grain moyen, puis du grain fin, pour avoir un résultat le plus lisse possible.
    - Lessiver les murs. Perso, j'utilise les cristaux de soude + savon noir en suivant bien les instructions, en frottant légèrement, ça vient rapidement à bout de toute tâche de gras. Et il faut rincer immédiatement avec de l'eau claire.

    Voilà, la préparation du mur. C'est clairement le plus relou à faire, et ça dépends du mur. Dans mon nouveau chez moi, j'ai dû faire toute ces étapes, dans mon ancien appart, le mur était en très bon état et bien lisse, et j'ai eu juste à faire un lessivage.

    Pour la peinture.
    Choisir ce que l'on veut avant. Personnellement, je choisis toujours de la peinture acrylique, parce que la glycero me provoque systématiquement une allergie. Il y a d'autres types de peintures qui combinent les avantages de l'acrylique avec les avantages de la glycero, sans en prendre les inconvénients, mais je ne connais plus le nom et y en avait pas au Leroy Merlin à coté de chez moi de toute manière.
    Il faut également choisir si l'on veut de la mat, de la satiné ou de la laqué. Perso, ça a été satiné dans la cuisine et dans la salle de bain, et tout le reste en mat. La satiné laisse apparaître les petits défauts du mur, et ça peut être moche si on a loupé la préparation des murs.
    Enfin, la couleur. Pour la sous-couche, prendre du blanc. Et pour les couches supérieur, c'est au goût de chacun.
    Pour faire des économies (et pour tester), j'ai utiliser des colorants pour peinture blanche. Il faut savoir que l'on ne peut avoir que des peintures pastels par cette méthode. Et la teinte peut être très différent de la couleur originel de la teinture.
    Dans mon cas, j'ai utilisé de la teinture marron pour la cuisine, en dosant au maximum (5%, au dessus, la peinture n'accroche plus au mur). Le résultat a été un marron-violet, bien loin de ce que j'imaginais. Bon, coup de bol, ça plaît quand même à ma femme et à moi. Mais c'est quand même bien aléatoire. Mieux vaut privilégier les peintures couleurs toute faite.

    En tout cas, les protips que je peux donner, c'est ça :
    - Ne pas radiner sur les outils/peintures/protections/etc... Il faut prévoir un bon budget, pour avoir un bon résultat. Parce que l'on ne repeint pas tout les deux mois, et on va voir le résultat tout les jours.
    - Avoir le temps. C'est long, très long. Perso, j'ai compté 5-7 jours par pièce, à cause de la préparation des murs.
    - NE PAS REPEINDRE QUAND IL FAIT CHAUD §§§ J'ai peint la cuisine durant le plus fort de la canicule (mais je n'avais pas vraiment le choix), et bien, la peinture séchait en quelques minutes et on voit les points de jointures entre les différentes passes quand la lumière est rasante.
    - Préparer un plan à l'avance, pour savoir les quantités, les outils nécessaires, etc...
    - Ne pas négliger les détails. Si on peint, c'est toute la surface, on ne s'arrête pas derrière l'armoire "parce que de toute manière, personne ne le verra". Surtout en étant locataire, c'est très chiant pour la personne qui reprendra la location derrière.

  4. #304
    Merci pour ces conseils

    Nous c'est un appart' dans lequel on va rentrer, T3, fin septembre. Immeuble neuf, 10 ans environ, appart' n'ayant eu qu'une seule locataire mais fumeuse invétérée, d'où la réfection "entre 2 et 3 semaines" prise en charge par le bailleur.
    Mais pas entièrement vu qu'il nous revient de faire les murs, contre remboursement à hauteur de 10€ le litre, un truc du genre.

    Donc y aura aucun meuble dans l'appart, mais on sera aussi franchement justes avec le temps vu que j'ai un préavis d'1 mois, qui correspond environ à la fin des travaux (avant état des lieux entrant) du nouveau

    Putain moi qui croyait qu'on se contentait de foutre la peinture sur les murs cash Et quand tu parles d'une semaine par pièce là tu me fais franchement peur, parce qu'avec nos horaires de taff c'est clairement que les WE où on pourra peindre.
    On pensait faire ça à 4 (ou plus si des canards se proposent généreusement ) en un seul WE, probablement celui du 22 :/

  5. #305
    T'a qu'a peindre la nuit petit scarabée.

  6. #306

  7. #307
    Tout dépends de la préparation du mur en fait. En 3 jours, j'ai finis ma chambre dans mon ancien appart (lessivage + séchage = 1j. sous-couche + séchage = 1j, couche coloré + séchage = 1j), dans mon nouvel appart, les murs et plafonds étaient tout pourri (trous dans les murs + pollution + humidité + gras partout, l'ancien "locataire" devait certainement faire des barbecues dans toutes les pièces), et j'y ai passé effectivement pas loin de une semaine par pièce.

    Et encore, je n'ai pas encore attaqué le carrelage, le sol, etc...

  8. #308
    Ou être un gros fumeur. La clope laisse un dépôt gras jaunâtre dégueulasse et quasiment impossible à récupérer sans y aller à coup de burin
    (<- ex-fumeuse)

    Sinon, il reste la solution du papier peint. Je verrai ça avec le "spécialiste" dans la semaine.

  9. #309
    C'est pas forcément l'application de la peinture elle-même qui est le plus long : Y'a des temps de séchage à respecter (24h pour l'enduit, 4-6h entre 2 couches...).

    On a fait les murs et plafonds de la pièce de vie début août (environ 100m2 par couche une fois les portes et fenêtre décomptées) en 2 jours à 2. Mais les murs étaient déjà préparés et la sous-couche déjà appliquée. Comme le disait LeBonDieu, c'est le boulot préparatoire qui prend du temps...

    A mon avis, un chantier comme le tien ça se programme sur 2 WE :
    Le premier, tu lessive bien les murs le samedi. Comme ça, tu auras l'occasion de repérer les imperfections à ragréer. Le dimanche, (si tes murs sont secs) tu passe l'enduit là où il y en a besoin. Si tes murs ne sont pas trop endommagés, tu peux acheter des petits pots d'enduit préparé à pas cher. Par contre tu auras besoin de spatules (au moins 2). Si tu dois les acheter, prends les assez larges (une de 4-5cm et une de 10-15). C'est avec la largeur que tu vas gommer les imperfections (en fait, ça les rendra progressives donc moins visibles). Une fois que tu penses avoir fini, je peux te dire que tu n'en as pas encore fait la moitié. Donc tu finis vraiment. Malheureusement, les défauts "oubliés" seront toujours visibles. Alors autant les éliminer tout de suite. Protip : Tu regarde ton mur en lumière rasante (avec un projo ou une lampe de poche). Les défauts te sauterons à la gueule encore plus vite qu'un facehugger. Et ça ne sera pas plus agréable.
    C'est la partie lourde, chiante, ingrate... Mais indispensable.

    Le WE suivant sera plus chargé : Tu commence tôt le samedi par un bon coup de ponçage général (pour égrainer la peinture existante et lisser les endroits que tu as ragréé). La ponceuse vibrante c'est le bien. Si t'es pas spécialement bricoleur et que tu dois l'acheter, prends le premier prix. Pour ce qui est du côté "aspirant"... Je suis contre. La poussière de plâtre s'insinue partout et s'agglomère : J'ai déjà foutu en l'air une ponceuse rotative et un aspirateur avec cette saloperie. Profites-en aussi pour acheter un masque anti-poussière et du scotch de masquage.
    Une fois que tout est poncé, tu passes un coup de balais sur les murs pour virer les résidus et tu masques les zones qui ne doivent pas être peintes (fenêtres, menuiseries...). Normalement, il n'est pas encore midi.
    Tu choppes ton pot de sous-couche et c'est parti : On dégage l'angle, et on peint la surface en croisant (le premier sens charge en peinture, le second l'étale et lisse). On ne s'arrête que dans un angle. JAMAIS en plein milieu d'un mur. Pour les plafonds et haut des murs, si tu es sur du 2m40, une chaise est plus pratique qu'un escabeau et moins fatigante à utiliser qu'un manche télescopique (dont les résultats sont souvent imprécis).

    Une fois que c'est fini, tu décapsule une bière et tu contemple ton œuvre.

    Le dimanche, re-topo tôt le matin, mais cette fois-ci avec la peinture "finale". Il faut planifier en fonction du temps que tu as passé sur la sous-couche pour avoir 4-6h entre les deux couches.
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  10. #310
    Citation Envoyé par Daedaal Voir le message
    Pour les plafonds et haut des murs, si tu es sur du 2m40, une chaise est plus pratique qu'un escabeau et moins fatigante à utiliser qu'un manche télescopique
    Dans le cas d'Anton, même la chaise est superflue je pense

  11. #311
    Afk suicide.

    On n'a pas les plafonds à faire, c'est déjà ça, les ouvriers s'en chargent.
    Merci pour ce calendrier o/



  12. #312
    Le pire, c'est que même si tu mets du papier peint, tu auras besoin de te fader le lavage/ragréage/ponçage des murs. Et pas sûr que au final la pose prenne moins de temps que 2 couches de peinture...

    En même temps, une fois le boulot fini tu as un sacré sentiment de satisfaction... Et quelques courbatures...
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  13. #313
    D'un autre côté c'est juste 2 pièces qui sont marquées plus ou moins par le dépôt de tabac, on retape pas un squat non plus

    Ca va être chiant de lessiver les murs (le bel orange qui va ruisseler partout, mmmhh ) mais c'est sûrement nécessaire. Le reste, on verra
    Le pire étant qu'on passe après les ouvriers. Donc plafond et plancher seront refaits, et faudra faire gaffe à rien bousiller/marquer/tâcher, j'aurai de loin préféré que les murs soient fait avant

  14. #314
    Disons que pour une pose de peinture la préparation du mur est primordiale. Le mur doit être nickel, l'enduit parfaitement posé/poncé/taloché, vu que même après la pose de peinture, ce qu'on va voir c'est le mur.
    Avec du papier peint, avoir un mur nickel chrome est un poil moins indispensable. Après ça dépend du mur, du revêtement d'origine, du type de papier posé, mais certains sont précisément étudiés pour camoufler les petites irrégularités du mur. Précédemment je vivais dans un appart où les murs étaient genre 50% béton 50% trous, bonjour pour poser de l'enduit et de la peinture dessus. On l'a fait dans un autre appart du lotissement, caractéristiques identiques au mien. Après 4 jours de tentative vaine pour colmater tous les trous à l'enduit, on a fini par passer le rouleau. La peinture avait un rendu absolument dégueulasse, on voyait les surépaisseurs.
    Pour mon appart j'avais opté pour un papier peint intissé un peu épais (genre vinyl expansé je crois), ça a bien camouflé le gruyère En 2 jours c'était torché (décollage et séchage de mur inclus).

  15. #315
    Même sous du papier peint épais, une surépaisseur de 1mm se voit comme le nez au milieu de la figure. Le seul moyen que j'ai trouvé pour limiter la préparation des murs c'est le crépi.

    Mais c'est clair que le ragréage c'est un taf de dingue, peu gratifiant (on ne voit pas ce qui a été fait, juste ce qui a été oublié).
    Évidemment, le papier peint épais (gauffré/expansé) pardonne plus facilement les petites erreurs. Mais seulement les toutes petites...
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  16. #316
    La peinture ne pardonne rien.

    Salope

    Là on part sur des murs qui ont l'air sain, les imperfections sont déjà colmatées, la construction a 12-13 ans pas plus, les murs sont juste passés. On souhaite simplement avoir une pièce qui fasse plus propre qu'actuellement, pas du nickel fait par un pro
    Puis c'est de la location, si c'était un appart acheté je me défoncerais déjà nettement plus en terme de travaux.

  17. #317
    On a refait les murs de la chambre enfant... Bon c'est en gros 13 m² au sol... On a du enlevé du papier peint et c'est vraiment chiant, soit préparation + peinture 4-5 jours. Mais on a attendu une bonne semaine que l'odeur parte totalement. Quand on vit dedans c'est vraiment pour moi la pire des choses l'odeur de la peinture... Mais Anton, avec quelques coups de mains tout ça est faisable en 8 jours ne t'inquiète pas ! (8 jours x 24 heures évidemment gnark gnark gnark).

  18. #318
    Si les murs sont sains, l'étape ragréage sera réduite au minimum.
    C'est pas pour autant qu'il faille la négliger.

    Pour te donner une idée, j'ai quand même dû ragréer un ou deux coins dans notre pièce de vie alors que les murs ont été préparés par des pros. Mais on partait clairement de bien plus loin que vous : Pour la pièce de vie, le couloir et une chambre, ils s'y sont mis à 3 pendant plus de 3 semaines...

    En même temps, quand tu rénoves une baraque de plus de 200 ans en ne gardant que les 4 murs...

    ---------- Post added at 14h54 ---------- Previous post was at 14h47 ----------

    Citation Envoyé par Augusto Giovanni Voir le message
    On a refait les murs de la chambre enfant... Bon c'est en gros 13 m² au sol...
    .../...


    Même mon couloir est plus grand que ça...

    Ceci dit, pour les odeurs, on a pris de la peinture satinée base luxens (marque distri de LM si je me souviens bien) et teintée. Faible COV, ecolo monluc toussa à quelque chose comme 8€/l... Franchement on n'a pas senti d'odeur désagréable, ni pendant la pose, ni après.
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  19. #319
    Ah bah oui forcément...

    J'ai pas dit que la préparation des murs devait être réduite au strict minimum. C'est juste que dans le cas d'une pose de peinture il faut que le résultat soit visuellement nickel, vu que la peinture ça pardonne pas. Par contre le papier peint (de bonne qualité hein, pas du papier toilette à 2€ le rouleau) camouflera les petites imperfections. On peut se passer de fignoler les finitions, l'important étant d'avoir un mur sain, propre, sec, régulier.
    On avisera une fois qu'on aura le loisir d'étudier ces murs, et je dois de toute façon demander de l'aide au père d'un ami, donc j'aime autant qu'il fasse ce avec quoi il est le plus à l'aise.

  20. #320
    Citation Envoyé par Tetsuro999 Voir le message
    .../...
    C'est ça, mais alors te dire quoi privilégier... Personnellement les week-end passés à poncer et lasurer quand j'étais gosse m'ont vacciné ; j'ai du contrecollé sous les pieds (celui-là), un peu usé par endroits et forcément moins beau que du massif, mais il n'y a pas de jeu (en place depuis 9 ans) et la maison sera revendue avant qu'on n'ait besoin de le changer.
    J'avais zappé. Désolé. Mais merci du retour !

    Finalement, c'est déjà commandé (et livré). On est tombés sur une promo -20% sur un contrecollé chêne verni (lames larges, 4mm couche d'usure)... On verra bien ce que ça donne dans le temps. Mais j'avais déjà pris de la moquette un peu épaisse chez eux il y a quelques années et sa qualité ne se dément pas (ni à la pose, ni à l'usage). Heureusement, vu le coup qu'elle m'a fait au portefeuille...

    Avec la sous-couche isolante 2,5mm et les plinthes, on est resté en dessous du budget que j'avais estimé pour un massif brut seul. Le WE prochain... On pose... Ça changera agréablement du béton brut actuel.
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  21. #321
    Citation Envoyé par Daedaal Voir le message
    Même mon couloir est plus grand que ça...
    J'habite pas à mools moi Et pis mon couloir aussi est plus grand...

  22. #322
    Bon, ça y est... Près de 600kg de parquet rapatrié à la maison (sans compter la sous-couche et les plinthes)... Ça sent le WE plutôt chargé... Et un résultat qui devrait être tout bon...

    Quand on a acheté, il y avait trois pièces et un parquet en sapin sur sol en terre battue... Lundi, il n'y aura -enfin- plus qu'une seule pièce et un parquet en chêne verni sur dalle...
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  23. #323
    Bon, je parlais de peinture, de parquet et d'autres trucs du genre il y a quelques posts, donc je vais faire un petit bilan de l'avancement des travaux dans mon coquet petit chez-moi nous :

    Ça y est presque. On vient de passer 3 jours à poser du parquet et notre pièce de vie commence enfin à ressembler à quelque chose...

    'Faut dire aussi qu'il y avait "un peu" de boulot pour rendre l'endroit habitable. Et que chez nous on n'est pas vraiment du métier.

    Quand on a visité la maison la première fois, elle ressemblait à ça (avec l'ancienne proprio au premier plan):



    Folie absolue ? Optimisme déraisonnable ? Imagination délirante ? On était pourtant sûrs qu'on pourrait faire quelque chose de cette baraque (ceci dit, ce n'est pas la pièce de vie en elle même qui nous a fait craquer mais plutôt les demi-niveaux et les possibilités d'aménagement de la maison dans son ensemble à condition de ne garder que les 4 murs)...



    Alors on s'est lancés. Rien que l'achat a déjà été un joli petit chemin de croix (on a fini en procès avec l'escroc qui nous l'a vendue l'agence immobilière). Et ce n'était finalement qu'un avant-goût...

    On a donc commencé par dégager un peu les espaces... Et par s’apercevoir que -contrairement à ce qu'on nous avait dit- le sol du RdC n'était pas sur dalle, mais seulement la cuisine. Donc au menu : Défonçage de murs (60cm de pierre) pour créer l'espace, arrachage de parquet et décaissage de 20cm pour couler une dalle...



    Au passage, on en a profité pour mettre sur dalle la moitié du 1er étage qui ne l'était pas.
    Ensuite, coulage de dalle + chape dans la pièce de vie (55m²). Entre ce qui a été retiré pour décaisser et la dalle, on parle de plus de 20 tonnes de matériaux charriés à dos d'homme la brouette...



    Le problème c'est qu'on a dû emménager dés que la dalle a été sèche (hors de question de payer l'emprunt + un loyer + les travaux en même temps)...
    Donc on s'est installés au fur et à mesure qu'on doublait les murs avec de l'isolant...



    Protip : Ne JAMAIS emménager dans une maison en travaux. C'est le bourdel dés que tu dois avancer sur le chantier...
    Ici on voit le début des finitions des sols et plafonds (et donc les douces conditions de camping dans lesquelles ça s'est fait).



    En même temps, une fois la peinture posée, on commence à se dire qu'on a eu bien raison de supporter plus d'un mois et demi de conditions de vie indignes d'un squat :



    Toujours est-il qu'il manque encore un petit truc pour que ça paraisse un peu mieux fini... Je ne sais pas... Ah oui : 600kg de parquet !



    Bon, ben y'a plus qu'à...






    Et 3 jours plus tard...



    Bon, il reste encore un gros paquet de boulot de finition (plinthes, etc...) mais p*tain, je crois bien qu'on avait raison au départ : Y'a vraiment moyen d'en faire quelque chose de cette masure...
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  24. #324
    Joli, ce genre de rénovation faut du courage en effet !

  25. #325
    Merci, mais en fait c'est moins une question de courage que de ne jamais perdre de vue l'objectif final. Mine de rien, j'ai un pote qui a fait construire à 3km de chez moi un pavillon de 150m2 dans un nouveau lotissement. Pour le même budget (moins la sueur) j'ai presque 2x sa surface, des murs de 60 à 80cm en pierre, des pièces parfaitement adaptées à l'usage qu'on en a (rien que la salle de bains fait dans les 15m2...) et une baraque qui -au final- a quand même un autre cachet que le pavillon lambda.

    Pour le reste un peu de persévérance, de méthode et d'énergie...
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  26. #326
    Oui mais l'achat neuf revient sûrement moins cher du fait - enfin c'est mon cas - d'un PTZ+ très très avantageux. Perso je n'aurais pas pu acheter pour le même prix net de l'ancien. Mais tu as raison sur le principe .
    Dans le même temps même hors VEFA ç'eut été compliqué d'après ce que nous disait notre conseiller au Crédit Foncier car en achat terrain + maison il y a plus de frais annexes et il faut que ton constructeur soit béton (ahahah) pour que la banque suive s'en demander des assurances de fou. Là encore dans mon cas la construction d'une maison bois par un "petit" fabricant aurait été plus chère, plus compliquée, etc. Du coup le premier achat, s'il n'est pas un coup de coeur, nous permettra d'avoir un apport intéressant pour le second.

  27. #327
    Joli boulot Daedaal.

    Cet hiver, le chantier c'est de poser un plancher dans mes combles (environ 80 m2), je pense partir pour de l'OSB3. Si quelqu'un a mieux pour moins cher, je prends.

    J'ai demandé un devis à un maçon pour refaire l'escalier extérieur (démolition plus construction du nouveau avec un palier plus large), il me sort 1000 euro (ne dites rien à Baron) et 500 pour démonter l'allée de pierres (environ 10 m), remettre de niveau, reposer les pierres dans du ciment et faire les joints à la chaux.

    Ca vous paraît correct ? D'un autre côté, c'est pas comme si j'avais le choix, sur les 5 maçons que j'ai appelé, c'est le suel à m'avoir répondu (et encore, c'est par copinage je pense).

  28. #328
    Ne te méprends pas : Je ne critique en rien les achats neuf. On est simplement tombés sur cette opportunité, on savait -pour avoir déjà rénové (les maisons de nos parents respectifs et notre premier appart')- sur quoi on s'engageait, et contrairement à un achat neuf, on ne profitera de la maison "complète" que près de 10 ans après l'achat : J'ai encore 2 chambres à finir à l'étage (peinture + moquette), un couloir à lisser, peindre et parqueter, un bureau et une bibliothèque à créer/isoler/peindre/moquetter, et je ne parle pas du garage additionnel (2 voitures) que j'ai prévu de créer dans une partie du jardin, ni des menus travaux (genre aération de la cave à vin)... Et ça, c'est juste pour finir le "cœur" de la maison (soit 160-180m2).

    Finalement, si on avait acheté un pavillon neuf et qu'on l'avait ensuite revendu pour acquérir une maison avec des prestations équivalentes à celles qu'on aura à terme, la temporalité aurait sans doute été la même. Bon y'a eu la crise de 2008 entre-temps, mais le raisonnement reste valide.

    Au final, la seule différence est que je bénéficie des pièces qui ne seront pas rénovées à moyen terme (atelier et jardinerie de 15m2 chacun) mais que je n'ai toujours pas fini de déballer mes cartons...

    ---------- Post added at 14h58 ---------- Previous post was at 14h34 ----------

    Citation Envoyé par kilfou Voir le message
    Joli boulot Daedaal.

    Cet hiver, le chantier c'est de poser un plancher dans mes combles (environ 80 m2), je pense partir pour de l'OSB3. Si quelqu'un a mieux pour moins cher, je prends.

    J'ai demandé un devis à un maçon pour refaire l'escalier extérieur (démolition plus construction du nouveau avec un palier plus large), il me sort 1000 euro (ne dites rien à Baron) et 500 pour démonter l'allée de pierres (environ 10 m), remettre de niveau, reposer les pierres dans du ciment et faire les joints à la chaux.

    Ca vous paraît correct ? D'un autre côté, c'est pas comme si j'avais le choix, sur les 5 maçons que j'ai appelé, c'est le suel à m'avoir répondu (et encore, c'est par copinage je pense).
    Pour l'OSB3, tu ne trouveras pas moins cher. Après, il faudra lui coller un revêtement (parquet/moquette/lino) si il est censé accueillir des pieds. Mais c'est un bon matériau pour une structure de base.

    Pour ton maçon : Le mien (qui n'était pas spécialement bon marché, mais dont la qualité du travail ne faisait pas regretter le moindre cent facturé) me facturait de l'ordre de 500 à 1000€ pour un escalier sur mesure (palier avec une marche bizarre arrondie, 2 piliers de soutien et ferraillé dans la dalle supérieure). Pour un escalier simple de l'ordre de 4-6 marches, il était à environ 500 €. Je parle bien entendu uniquement de la création de l'escalier béton brut, sans le moindre revêtement.
    Donc j'ai un peu l'impression que le tarif qu'il te demande est correct, pour l'ensemble démolition/évacuation des gravats/reconstruction.

    Pour ton allée, par contre... J'ai le sentiment qu'il n'a pas envie de la faire. Pour te donner une idée, un autre des entrepreneurs que je connais me fait du pavé autobloquant (creusage/mise à niveau/fourniture/pose) à 80€/m2. Si ton allée fait 10m2, que tu fournis les matériaux et que le truc est déjà plus ou moins creusé... 500€ me paraissent un peu cher. Pas déraisonnable, mais à 400 ce serait plus juste.

    Ceci dit, franchement, c'est un chantier qui ne devrait guère te coûter que 2 WE et une douzaine de bières pour peu que tu aie un ou deux potes prêts à s'y mettre avec toi... 1 WE pour décaisser et aplanir. 1 WE pour poser.
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  29. #329
    Pour le plancher, oui il y aura du revêtement à terme mais pas de suite, je suis pas pressé.

    L'allée fait 10 mètre linéaires, plutôt dans les 15 m2 donc. Et j'ai pas le courage de le faire moi-même (ça me casse déjà les couilles de la désherber alors la démonter.. ) Merci pour les renseignements.

  30. #330
    Citation Envoyé par Daedaal Voir le message
    Ne te méprends pas : Je ne critique en rien les achats neuf. On est simplement tombés sur cette opportunité, on savait -pour avoir déjà rénové (les maisons de nos parents respectifs et notre premier appart')- sur quoi on s'engageait, et contrairement à un achat neuf, on ne profitera de la maison "complète" que près de 10 ans après l'achat : J'ai encore 2 chambres à finir à l'étage (peinture + moquette), un couloir à lisser, peindre et parqueter, un bureau et une bibliothèque à créer/isoler/peindre/moquetter, et je ne parle pas du garage additionnel (2 voitures) que j'ai prévu de créer dans une partie du jardin, ni des menus travaux (genre aération de la cave à vin)... Et ça, c'est juste pour finir le "cœur" de la maison (soit 160-180m2).

    Finalement, si on avait acheté un pavillon neuf et qu'on l'avait ensuite revendu pour acquérir une maison avec des prestations équivalentes à celles qu'on aura à terme, la temporalité aurait sans doute été la même. Bon y'a eu la crise de 2008 entre-temps, mais le raisonnement reste valide.

    Au final, la seule différence est que je bénéficie des pièces qui ne seront pas rénovées à moyen terme (atelier et jardinerie de 15m2 chacun) mais que je n'ai toujours pas fini de déballer mes cartons...
    Je n'avais pas pris ça comme une critique, pas de souci !
    Dis donc avec une si belle maison tu as un terrain correct j'imagine ? Et j'ai toujours pas compris où tu habitais !!!

Page 11 sur 298 PremièrePremière ... 3456789101112131415161718192161111 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •