Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 51 sur 52 PremièrePremière ... 4143444546474849505152 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 501 à 1 530 sur 1545
  1. #1501
    Mon expérience est proche de ce que décrit Helix. Si tu as des contacts, ou que ton directeur de thèse en a (c'est un peu à ça que ça sert, un directeur de thèse), tu peux solliciter les gens par mail - au pire ça leur prend pas longtemps de répondre qu'ils n'ont pas de piste.

    Chez moi, le directeur de labo, il ne pourra rien te dire, mais c'est aussi parce que le labo c'est un gros truc multi-équipes, et que les financements de postdoc (quelque soit leur source) sont généralement au moins fléchés pour une des équipes, un des chercheurs, un sujet (plus ou moins précis) donné; donc au mieux, le directeur de labo il pourra te pointer vers la page Ouèbe qui recense les offres pour son labo, c'est pas hyper utile si le site dudit labo est bien fait (ce qui n'est pas forcément le cas). En revanche, le chercheur, ou les quelques chercheurs qui sont un peu proches de ta thématique, ils pourront soit te dire que justement ils ont une proposition qui va sortir, soit te pointer vers "la" page de "la" communauté (en France, un GDR, ou une page d'un projet ANR ou d'un regroupement d'équipes, que sais-je; à l'international c'est un peu plus difficile si on n'a pas les contacts, parce que les pratiques sont assez variables).

  2. #1502
    Merci les gens.
    Chez nous, chaque doctorant se démerde pour l'après (sauf les doctorants d'une permanente qui essaye de placer chacun d'eux chez ses copains). D'où le peu d'info (d'autant plus que chez nous, la politique c'est plutôt de dissuader de continuer parce que "toute façon, ingénieur de recherche ça gagne mieux et le privé, c'est très bien", ce genre de chose).
    J'ai bon espoirs que le mec de l'UK me réponde (même négativement). Le mec, il m'a répondu alors que je lui avais envoyé un mail de dépressif en lui disant que notre thème était une impasse et que de toute manière on allait tous mourir un jour.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  3. #1503
    Des doctos en sciences sociales ici où vous êtes tous de vrais durs ?

    (j'attends de préciser ma science sociale, je veux pas me faire taper tout de suite )

  4. #1504
    Dans l'absolu, je suis en science sociale, mais on traîne pas trop avec ces gens là et on a réussi à faire croire au monde qu'on faisait de la vraie science.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  5. #1505
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Salut les canards,

    Je suis peut être bête, mais je n'arrive pas vraiment à comprendre comment on postule à un Postdoc. Vraiment pas. [...]
    Ben ya ma méthode qui marche pas mal: j'attends que des collègues me contactent parce qu'ils ont un financement et personne d'autre de précaire dans le domaine . Le plus difficile après c'est de choisir entre les propositions .

    Plus sérieusement, comme les autres au dessus, le plus simple (dans mon domaine au moins) c'est vraiment de contacter les chercheurs qui t'intéressent, te présenter (CV + liste de publis), expliquer ce que tu veux et poser des questions. Surtout si tu veux aller dans un autre pays, c'est tout à fait normal que tu ne saches pas comment leur système fonctionne. Idéalement, tu proposes une conversation téléphonique, ne serait-ce que pour les rassurer sur ton niveau d'anglais...
    Si ton profil les intéresse, ils se bougeront pour trouver les sources de financement possible. Par ailleurs, il est tout à fait possible qu'on te demande d'écrire le projet toi-même, même si la soumission finale se fait au non du chercheur. Donc c'est bien d'avoir une idée assez précise de ce sur quoi tu veux travailler et pourquoi avec cette personne là précisément.

  6. #1506
    Pas doctorant en sciences sociales ici mais ça m'a trotté dans la tête. A un moment.
    Peut être un jour.

  7. #1507
    Ingénieur de recherche dans une structure où il n'y a pas la spécialité de l'ingénieur (en gros, y'a que lui qui sait des trucs dans le domaine), c'est bien, pas bien ? Et globalement, IR, c'est bien ?

    Element de contexte : Etrangement, dans mon labo, le statut de l'IR est vu comme le saint graal. Et même les chercheurs sont deg de ne pas l'être. Alors je me demande si ce n'est pas le symptôme "l'herbe est plus verte ailleurs". Les arguments avancées sont : "Pas d'administratif", et qu'en fin de carrière ça gagne plus.

    (Et y'a des hospitaliers en recherche ici ?);
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  8. #1508
    J'en connais. Des PU-PH dans mon entourage...

    Pour les IR, j'ai des retours TRES variables d'un labo à l'autre. C'est soit ce que tu dis, soit tu sers de poubelle voire de défouloir aux chercheurs exaspérés...

  9. #1509
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Ingénieur de recherche dans une structure où il n'y a pas la spécialité de l'ingénieur (en gros, y'a que lui qui sait des trucs dans le domaine), c'est bien, pas bien ? Et globalement, IR, c'est bien ?

    Element de contexte : Etrangement, dans mon labo, le statut de l'IR est vu comme le saint graal. Et même les chercheurs sont deg de ne pas l'être. Alors je me demande si ce n'est pas le symptôme "l'herbe est plus verte ailleurs". Les arguments avancées sont : "Pas d'administratif", et qu'en fin de carrière ça gagne plus.
    Alors je ne peux pas donner d'infos de première main, mais j'ai l'impression que la plupart des IR autour de moi ont d'abord essayé d'obtenir un poste d'enseignant-chercheur. Concernant la grille des salaires, celle que j'ai trouvé monte moins haut que celles des MCF hors classe ou PR seconde classe, donc "ça gagne plus en fin de carrière" me semble douteux.

    Pour le reste, ça va dépendre fortement des pratiques du labo où on se trouve. Quel est le degré d'autonomie accordé aux IR? aux MCF/CR? comment sont les conditions de travail réelles?

  10. #1510
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Ingénieur de recherche dans une structure où il n'y a pas la spécialité de l'ingénieur (en gros, y'a que lui qui sait des trucs dans le domaine), c'est bien, pas bien ? Et globalement, IR, c'est bien ?

    Element de contexte : Etrangement, dans mon labo, le statut de l'IR est vu comme le saint graal. Et même les chercheurs sont deg de ne pas l'être. Alors je me demande si ce n'est pas le symptôme "l'herbe est plus verte ailleurs". Les arguments avancées sont : "Pas d'administratif", et qu'en fin de carrière ça gagne plus.

    (Et y'a des hospitaliers en recherche ici ?);
    Comme beaucoup l'ont déjà dit, c'est TRES variable selon les labos et selon les domaines scientifiques.
    Je vais être taquin en te disant que de l'administratif tu en feras toujours. Tu veux du financement ? Tu feras de l'administratif. Tu veux monter un projet avec un industriel ou faire un truc un peu ambitieux (et carré administrativement parlant) tu sera forcément amené à te rapprocher des services administratifs).

    Maintenant, si par "administratif" tes collègues entendent "gestion d'équipe" et "encadrement" bah euh... voilà quoi (que dire de plus ?) Et puis viser l'IR pour faire quoi ensuite ? Tu compter essayer à terme de passer à plus d'encadrement ? Passer l'HDR ?

    Pour la fin de carrière bah euh... non, clairement si tu regarde les grilles indiciaires au CNRS (à supposer que tu es/souhaites aller au CNRS), si on compare à classe égale un IE et un CR c'est pas plus long d'atteindre le grade max et clairement, vaut mieux être CR en ce cas.
    Par contre, si tu veux passer IR 1ère classe il y a peut être plus de "place" que pour passer CR 1ère classe. Je suppute mais honnêtement, les concours internes sont TRES difficiles (énormément d'appelés, très peu d'élus). En ce sens on pourrait ÉVENTUELLEMENT dire qu'il vaut mieux être IR que CR ou MdC mais il faut se dire qu'un IR bien vu dans un labo 1 n'est peut être pas bien vu dans un labo 2 et il faut garder en tête que la mobilité est une (forte) possibilité dans la recherche.

  11. #1511
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    Alors je ne peux pas donner d'infos de première main, mais j'ai l'impression que la plupart des IR autour de moi ont d'abord essayé d'obtenir un poste d'enseignant-chercheur. Concernant la grille des salaires, celle que j'ai trouvé monte moins haut que celles des MCF hors classe ou PR seconde classe, donc "ça gagne plus en fin de carrière" me semble douteux.

    Pour le reste, ça va dépendre fortement des pratiques du labo où on se trouve. Quel est le degré d'autonomie accordé aux IR? aux MCF/CR? comment sont les conditions de travail réelles?
    Merci à vous deux.

    Je pense que c'est lié qu'à l'inserm, le chargé de recherche doit devenir DR pour être augmenté, et qu'il y a pas mal d'appelés et peu d'élus. Autrement dit, si on a pas les moyens (ou peu de chance) de devenir DR, au final, IR c'est mieux parce qu'on a crée les grades de hors classes.
    Dernière modification par Molina ; 06/08/2019 à 19h20.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  12. #1512
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    (Et y'a des hospitaliers en recherche ici ?);
    Yep ! Pas en pharmacie, mais si je peux aider

  13. #1513
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Merci à vous deux.

    Je pense que c'est lié qu'à l'inserm, le chargé de recherche doit devenir DR pour être augmenté, et qu'il y a pas mal d'appelés et peu d'élus. Autrement dit, si on a pas les moyens (ou peu de chance) de devenir DR, au final, IR c'est mieux parce qu'on a créée les grades de hors classes.
    Des échos que j'en ai eu, c'est un peu la merde partout. Je serais même mesquin je dirais qu'il y a plus d'IR que de CR ou MdC et que, par voie de conséquence, passer d'IR à CR est sûrement aussi difficile que de CR à DR...
    Quand je vois juste la difficulté démesurée pour passer d'IE à IR...
    Si tu veux savoir si IR est un bon statut... demande à des IR, tu y verras sûrement plus clair que de demander à des MdC ou des CR leur avis. Surtout que, si je suis taquin, je dirais que c'est dans leur intérêt plus immédiat que tu ne leur fasse pas de concurrence pour les concours internes en étant IR.

    Je suis convaincu que ce n'est pas la raison principale mais j'ai vu/entendu des stratagèmes et discours de ce type en labo que cela n'est pas à exclure.

  14. #1514
    Citation Envoyé par schnak Voir le message
    Par contre, si tu veux passer IR 1ère classe il y a peut être plus de "place" que pour passer CR 1ère classe. Je suppute mais honnêtement, les concours internes sont TRES difficiles (énormément d'appelés, très peu d'élus).
    Le passage de CR2 à CR1 n'est pas juste à l'ancienneté? Il me semblait que c'était devenu comme ça (après la suppression des 1ère/2e classes MCF, qui a eu lieu au début des années 2000). Par contre le passage de CR à DR, au CNRS, est effectivement très sélectif (et pas que - le comité national a fait comprendre à un collègue que s'il voulait passer DR, il fallait qu'il mute, c'était la seule case qui manquait à son dossier; j'ai cru comprendre qu'il préférait rester CR, mais il est possible qu'il change d'avis un jour).

    Je ne sais absolument pas comment ça se passe à l'INSERM, mais je pense que CR INSERM ça doit être un peu comme au CNRS, avec une grille de salaires assez proche de celle des MCF pour les CR. Et honnêtement, un MCF qui passe Hors Classe n'a pas une fin de carrière misérable -- après s'il s'agit de devenir propriétaire à Paris, c'est sûr que c'est pas non plus le Pérou. Assez logiquement, les conditions de salaire des IR INSERM devraient être proches de celles des IR CNRS: un peu moins bonnes que les CR, mais pas totalement misérables non plus.

    Edith: sur www.emploi-collectivites.fr j'ai trouvé des grilles pour "Chargé de recherche" (classe normale, hors classe), sans précision des organismes -- et c'est effectivement assez proche de celles des MCF.
    Dernière modification par Shosuro Phil ; 06/08/2019 à 23h32. Motif: j'a fait un peu de recherche (googol)

  15. #1515
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Je pense que c'est lié qu'à l'inserm, le chargé de recherche doit devenir DR pour être augmenté, et qu'il y a pas mal d'appelés et peu d'élus. Autrement dit, si on a pas les moyens (ou peu de chance) de devenir DR, au final, IR c'est mieux parce qu'on a crée les grades de hors classes.
    Sauf que ya aussi des grades hors classe pour les Chargés de Recherche

    Au passage, les classes 2 et 1 ont été supprimées : on est de classe normale ou hors classe.

  16. #1516
    Vous avez sûrement raison, mais c'est vraiment étrange, on me l'a encore répété il y a pas si longtemps. Peut être une histoire de prime ?
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  17. #1517
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Vous avez sûrement raison, mais c'est vraiment étrange, on me l'a encore répété il y a pas si longtemps. Peut être une histoire de prime ?
    Encore une fois, pour la prime, un IR en aura bien moins qu'un CR (je ne me prononcerait pas pour un MdC).
    Surtout que la "prime" elle est (au CNRS) en deux morceaux : la prime de base (calculée de manière identique pour tous) et la prime exceptionnelle (qui elle dépend de l'enveloppe du labo et à la discrétion du DU / responsable de service.

  18. #1518
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Vous avez sûrement raison, mais c'est vraiment étrange, on me l'a encore répété il y a pas si longtemps. Peut être une histoire de prime ?
    Faut se méfier de l'effet "tout à l'air plus vert ailleurs".
    Pas mal de chercheurs en ont marre (et légitimement) de faire de l'administratif, du montage de projet, etc. et ils pensent que les Ingénieurs de Recherche ont une vie plus cool (dans l'imaginaire, pas de responsabilité = horaires respectés, pas de boulot le week-end, etc.)
    Sauf que ça dépend beaucoup des laboratoires.
    J'ai connu des laboratoires où les Ingénieurs de Recherche étaient traités "normalement", et d'autres où ils étaient au service des chercheurs (avec tout le bordel qui en suit).
    Des laboratoires où on attend des Ingénieur de Recherche qu'ils participent aux appels d'offre, qu'ils encadrent des thésards.
    Comme je connais au moins un laboratoire où le directeur du laboratoire est un Ingénieur de Recherche (pas mal comme responsabilité).

    Avec la baisse des ouvertures de poste, de plus en plus de profils chercheurs se "rabattent" sur les postes d'Ingénieur de Recherche (ce qui pose foule de problèmes : ce labo veut-il un chercheur déguisé ? Quid des personnes qui veulent vraiment exercer en tant qu'Ingénieur ? ...) donc ce qui est "attendu" d'un Ingénieur de Recherche devient plus flou.

    Mais je dérive un peu.

    J'ai pécho une grille de salaire.
    En fin de carrière, un CR de Classe normale gagne moins qu'un IR de première classe (vu que la classe normale c'est seconde et première classe réunie, parlons de ce qui se compare).
    Sauf que déjà, il faut à l'IR le passage en première classe, donc passer par un concours interne.
    Un CR hors classe gagne moins qu'un IR hors classe, avec un concours pour le CR contre deux concours pour l'IR.

    Pour comparer vraiment, il faut attraper un CR passé DR de première classe contre un IR hors classe.
    Parce que soit le CR passe hors classe, soit il part en DR, et ça fait bien deux concours : un pour le passage en DR, un pour le passage en première classe (et visiblement, le plus dur à avoir est le passage en DR).
    Et là, les salaires en fin de carrière sont les mêmes.
    SAUF QUE le salaire de l'Ingénieur comprend plus de primes que le Directeur, et que les primes ça ne compte pas pour la retraite (qu'on aura jamais, certes).

    Pour résumer, avant, à classe équivalente, l'IR gagnait plus (grâce aux primes).
    Mais le CR qui en voulait pouvait monter plus haut (en passant DR).
    Depuis la fusion des classes 1 et 2 pour les CR, un CR qui ne se foule pas finira à un meilleur salaire qu'un IR qui ne se foule pas (vu qu'il y a toujours les classes 1 et 2 pour les IR).

    Je ne sais pas si cela répond aux questions

    Citation Envoyé par schnak Voir le message
    Encore une fois, pour la prime, un IR en aura bien moins qu'un CR (je ne me prononcerait pas pour un MdC).
    Surtout que la "prime" elle est (au CNRS) en deux morceaux : la prime de base (calculée de manière identique pour tous) et la prime exceptionnelle (qui elle dépend de l'enveloppe du labo et à la discrétion du DU / responsable de service.
    Sur la grille que j'ai, la prime de base pour un IR monte jusqu'à 7000 euros contre 800 euros pour un CR

  19. #1519
    Citation Envoyé par Lee Tchii Voir le message
    Faut se méfier de l'effet "tout à l'air plus vert ailleurs".
    Pas mal de chercheurs en ont marre (et légitimement) de faire de l'administratif, du montage de projet, etc. et ils pensent que les Ingénieurs de Recherche ont une vie plus cool (dans l'imaginaire, pas de responsabilité = horaires respectés, pas de boulot le week-end, etc.)
    Sauf que ça dépend beaucoup des laboratoires.
    J'ai connu des laboratoires où les Ingénieurs de Recherche étaient traités "normalement", et d'autres où ils étaient au service des chercheurs (avec tout le bordel qui en suit).
    Des laboratoires où on attend des Ingénieur de Recherche qu'ils participent aux appels d'offre, qu'ils encadrent des thésards.
    Comme je connais au moins un laboratoire où le directeur du laboratoire est un Ingénieur de Recherche (pas mal comme responsabilité).

    Avec la baisse des ouvertures de poste, de plus en plus de profils chercheurs se "rabattent" sur les postes d'Ingénieur de Recherche (ce qui pose foule de problèmes : ce labo veut-il un chercheur déguisé ? Quid des personnes qui veulent vraiment exercer en tant qu'Ingénieur ? ...) donc ce qui est "attendu" d'un Ingénieur de Recherche devient plus flou.

    Mais je dérive un peu.

    J'ai pécho une grille de salaire.
    En fin de carrière, un CR de Classe normale gagne moins qu'un IR de première classe (vu que la classe normale c'est seconde et première classe réunie, parlons de ce qui se compare).
    Sauf que déjà, il faut à l'IR le passage en première classe, donc passer par un concours interne.
    Un CR hors classe gagne moins qu'un IR hors classe, avec un concours pour le CR contre deux concours pour l'IR.

    Pour comparer vraiment, il faut attraper un CR passé DR de première classe contre un IR hors classe.
    Parce que soit le CR passe hors classe, soit il part en DR, et ça fait bien deux concours : un pour le passage en DR, un pour le passage en première classe (et visiblement, le plus dur à avoir est le passage en DR).
    Et là, les salaires en fin de carrière sont les mêmes.
    SAUF QUE le salaire de l'Ingénieur comprend plus de primes que le Directeur, et que les primes ça ne compte pas pour la retraite (qu'on aura jamais, certes).

    Pour résumer, avant, à classe équivalente, l'IR gagnait plus (grâce aux primes).
    Mais le CR qui en voulait pouvait monter plus haut (en passant DR).
    Depuis la fusion des classes 1 et 2 pour les CR, un CR qui ne se foule pas finira à un meilleur salaire qu'un IR qui ne se foule pas (vu qu'il y a toujours les classes 1 et 2 pour les IR).

    Je ne sais pas si cela répond aux questions



    Sur la grille que j'ai, la prime de base pour un IR monte jusqu'à 7000 euros contre 800 euros pour un CR
    Si si ! C'est très complet, et je comprends mieux la situation, c'est une situation "à la française".
    En tout cas, ça nourrit ma réflexion.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  20. #1520
    J'hésite entre le topic des matheux, de l'anime ou des thésards pour poster cette whatzefuckerie, mais finalement vous qui gagnez le gros lot:

    Un anonyme de 4chan a une solution à un problème de math et la science ne sait pas comment l’utiliser
    Solution à un problème de visionnage optimal des épisodes d'un anime bien entendu.
    https://www.numerama.com/sciences/43...lutiliser.html


  21. #1521
    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    Un anonyme de 4chan a une solution à un problème de math et la science ne sait pas comment l’utiliser
    Solution à un problème de visionnage optimal des épisodes d'un anime bien entendu.
    https://www.numerama.com/sciences/43...lutiliser.html

    "le chercheur Greg Egan"...

    (Sur sa page perso, telle que linkée dans l'article, il dit bien qu'il est écrivain... OK, il a une formation scientifique non triviale et ça se sent dans ses bouquins, mais quand même!)

    Le problème est manifestement d'attribuer correctement la source de l'idée. J'ai l'impression que les gens sont plutôt hyper scrupuleux; si le post d'origine est anonyme, ce qui a l'air d'être le cas, un remerciement comme ceux qu'on fait souvent à un "anonymous referee" me semblerait suffisant.

  22. #1522
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    "le chercheur Greg Egan"...

    (Sur sa page perso, telle que linkée dans l'article, il dit bien qu'il est écrivain... OK, il a une formation scientifique non triviale et ça se sent dans ses bouquins, mais quand même!)

    Le problème est manifestement d'attribuer correctement la source de l'idée. J'ai l'impression que les gens sont plutôt hyper scrupuleux; si le post d'origine est anonyme, ce qui a l'air d'être le cas, un remerciement comme ceux qu'on fait souvent à un "anonymous referee" me semblerait suffisant.
    Ils peuvent aussi citer la page et la date de consultation (nous, c'est ce qu'on fait quand on doit citer une page d'un organisme ou un truc du genre).
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  23. #1523
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    "le chercheur Greg Egan"...
    Pardon, j'avais pas noté. Mais c'est comme les infinitifs utilisés à la place des participes passé: à force d'être exposés, on est mithridatisés...

    Je ne sais combien de journalistes en ligne se présentent comme chercheurs parce qu'ils sont vaguement doctorants en sciences humaines. Genre les thèses en 10 ans, finies ou pas, attribuées sur critères rigoureux ou pas, mais les gars sont chercheurs sans thèse, ni carte de journaliste. Et ne parlons pas du statut de 'chercheur associé' qui permet d'étendre la farce encore et encore... La déchéance des sciences humaines participe du galvaudage du titre en France, sans même parler des mi-fraudeurs astucieux comme les frères Bogdanov en sciences.

    Et malheureusement, les thèses par équivalence offrent encore des portes dérobées pour que des gens s'attribuent le titre par copinage, surtout en sciences humaines comme de par hasard. J'ai quand-même vu de mes yeux deux thèses en sciences soutenues grâce à cela, sauf que les gars avaient déjà des profils et publications de CR qui justifiaient largement le titre. En sciences, on a au moins les journaux internationaux sélectifs pour garantir un minimum la qualité scientifique des gens.

  24. #1524
    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    mi-fraudeurs astucieux comme les frères bogdanov en sciences.
    ffty.

  25. #1525
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    "le chercheur Greg Egan"...
    C'est vrai : laissons la recherche aux vrais chercheurs, a minima une thèse voire deux.
    Une pauvre licence dans la discipline, même avec deux publications récentes, ça ne vaut pas de porter ce titre honorifique.
    Ce message est validé par la commission des titres et coutumes, connue par exemple pour son travail à l'encontre des obtentions de poste d'Ingénieur de Recherche sans thèse.
    Je ne vous raconte pas ce qu'on pense des thèses en Médecine

  26. #1526
    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    Pardon, j'avais pas noté. Mais c'est comme les infinitifs utilisés à la place des participes passé: à force d'être exposés, on est mithridatisés...

    Je ne sais combien de journalistes en ligne se présentent comme chercheurs parce qu'ils sont vaguement doctorants en sciences humaines. Genre les thèses en 10 ans, finies ou pas, attribuées sur critères rigoureux ou pas, mais les gars sont chercheurs sans thèse, ni carte de journaliste. Et ne parlons pas du statut de 'chercheur associé' qui permet d'étendre la farce encore et encore... La déchéance des sciences humaines participe du galvaudage du titre en France, sans même parler des mi-fraudeurs astucieux comme les frères Bogdanov en sciences.
    Clarifions les choses: je ne crois pas que Greg Egan se soit jamais présenté lui-même comme chercheur.

    Personnellement, je n'ai pas de problème avec le fait qu'un doctorant soit présenté comme chercheur. La thèse, c'est une expérience professionnelle, et la profession, c'est chercheur. Et si on veut que le doctorat soit reconnu largement comme une expérience professionnelle (ce pour quoi le suis à fond), il faut admettre qu'un doctorant, c'est un chercheur - un chercheur en formation, mais un chercheur.

  27. #1527
    Bienvenue dans la rédaction.
    Ton seul objectif: soumettre le manuscrit, point. Et de multiples versions après, mais déjà un manuscrit complet. C'est déjà une victoire en soi.
    Le reste est imprévisible, mais tant que tu as des publis, à la rigueur, tu fais le gros dos.

  28. #1528
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Putain, trois ans de ma vie foutu en l'air.
    Ils en tiennent une sacré couche tes encadrants

    Petits conseils de quelqu'un qui est passé par là (mais pas dans ces conditions, certes) : ne te démolie pas.
    Ne te décourage pas. Continue à écrire suivant ce que tu penses être "normal".
    Refuse les nouvelles analyses : ça sera pour les papiers, pas pour le manuscrit.
    Refuse de modifier les résultats surtout si c'est pour faire du faux
    Envoie-leur une version du manuscrit tous les jours, voire deux fois par jour.
    Envoie le manuscrit dans les temps.
    Si tu sens que c'est vraiment mission impossible, peux-tu contacter ton École Doctorale pour arbitrer voire négocier une petite rallonge de temps (parfois on a une semaine, voire deux de rab sur les délais minimum légaux).
    Sinon, tu refuses de prendre les corrections le dernier jour, tu intègres ce que tu peux, et tu renvoies.
    Si tu as quelqu'un dans ta famille ou tes amis qui peuvent relire l'orthographe et la grammaire, même sans piper à ton domaine, c'est trèèèèès utile.

    Après le dépôt, prends 10 jours ou 15 jours de break.
    Repos.
    Toussa.
    Impose-le toi et penses-y, ça t'aidera à tenir !

  29. #1529
    Intense compassion... Je suis du même avis que plus haut : tout à fait normal que tu vomisses ta thèse, tes encadrants sont des connards, et le manuscrit n'est absolument pas une fin en soi ! De toute façon, tu l'auras, et tu vas pouvoir passer à autre chose. Tu auras forcément des éléments positifs (et peut être même quelques publis) à tirer de l'expérience, quand tu te repencheras dessus à tête reposée dans quelques temps.
    Quoi qu'il en soit, courage, tu vois le bout du tunnel !

  30. #1530
    Que le doctorant ne soit pas content de sa thèse au moment de la rédiger/soumettre, c'est assez normal - quand c'était mon tour j'étais persuadé que j'étais le dernier des nuls, et c'est quelque chose que j'ai vu chez pas mal d'autres.

    Que les encadrants descendent le doctorant à ce stade... ça par contre, c'est pas normal. On peut avoir des problèmes avec un doctorant, ne pas être content de son travail (méthodes, rigueur, ardeur au travail, tout et n'importe quoi), mais les problèmes ils n'arrivent pas au bout de trois ans, ça se détecte et il faut les aborder avant la dernière ligne droite. C'est aussi ça un travail de doctorat: on est un chercheur en cours de formation, et c'est l'encadrant qui forme; que le doctorant ne soit pas encore 100% opérationnel, c'est complètement normal, mais dans ce cas c'est précisément le rôle de l'encadrant de le former.

    Et possiblement, dans le cas de Molina, il y a quelqu'un d'autre qui n'a pas fait son boulot: l'école doctorale, qui est censée surveiller les éventuels conflits entre doctorants et encadrants, et chercher à les désamorcer.

    Ensuite, des doctorants qui ne sont pas au niveau attendu, faut pas se voiler la face, ça existe. Généralement ça se traduit par un arrêt de la thèse en cours, parfois à l'initiative du doctorant, parfois de l'encadrant.

Page 51 sur 52 PremièrePremière ... 4143444546474849505152 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •