Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13
  1. #1
    Un petit mot avant la reprise officielle de la chronique "Guerre et Pègre" la semaine prochaine pour saluer l'écrivain américain Donald Westlake. Il est décédé d'une crise cardiaque le 31 décembre, à l'âge de 75 ans.
    Westlake a écrit une centaine de romans, la plupart du genre policiers, sous différents pseudonymes (Richard Stark étant le plus connu). C'était un auteur inégal, mais souvent intéressant. J'ai déjà eu l'occasion d'en parler dans cette chronique ("Pierre qui roule" ou "Le Contrat"), ainsi que par le passé dans la rubrique "Papier Culture" de Canard PC.




    Voir la news (1 image, 0 vidéo )

  2. #2
    Damned

    et dire que les romans de dortmunder ne sont pas encore tous traduit, avec un peu de chance les éditeurs saisiront l'occasion

    RIP

  3. #3
    Bonne année, bonne santé !

  4. #4
    Merde...
    C'était l'un des rares auteurs de polars dont je dévorais les oeuvres.

    Citation Envoyé par Dicsaw Voir le message
    c'était déjà beaucoup plus agréable que ces merdes de GTA
    :trollover9000:

  5. #5
    Je viens d'apprendre cette nouvelle à l'instant ici-même. Et je ne sais déjà pas trop quoi dire.

    C'était l'un de mes auteurs préférés. J'oserais dire qu'après tout, Dortmunder était déjà un orphelin. N'empêche, je suis sincèrement chagriné.

    Quelque chose dans mon monde vient de s'écrouler.
    Au pire, qu'est-ce qu'on risque ?
    "'me disait que c'était un sacré fils de p^$£ lui aussi !" Cassidy

  6. #6
    Crise cardique le 31 surement en train de lever une jeunette bourree..
    fesez attention au gorille et ne pas cliquer la -> https://www.youtube.com/watch?v=UaTIi3h7M64

  7. #7
    gore...
    je connaissais pas, faudra que je test, et, au moins, il sera pas emmerdé par la crise lui.

  8. #8
    C'est lui qui a écrit "le couperet" non ? Rhaaa j'ai beaucoup aimé ce livre... et dire que je l'ai eu gratuitement comme promo il y a quelques années... j'hésitais même à le lire en me disant que ce devait être une merde vu que c'était filé gratos... ben j'ai pas été déçu ! vraiment génial ! Beaucoup mieux que le film comme à chaque fois...

  9. #9
    Trop court est l'hommage. Pourquoi?
    Tout simplement parce que je ne le conaissais pas, c'était quel genre de polar; suspens, trash, polar à tendance voyeuriste, serial killer à tout va, madame de fontenay chez les nudistes?
    Bref, il faisait quoi le gars, à part votre admiration, un peu plus d'explication?
    (Je sais, je suis un feignant du gooooogle, mais entre faire une recherche stupide et savoir ce qu'en pensait ppplus en profondeur des gens qui lui font un article, je préfère la seconde solution.)

  10. #10
    Pour résumer, Westlake a écrit des tonnes de romans, plus ou moins bon, mais les meilleurs (a mon humble opinion) sont ceux mettant en scène Dortmunder et Parker.

    Dortmunder est l'archétype du anti héros, un voleur genial mais malchanceux et aigri, les romans sont des histoires de coup qui tournent plus ou moins mal mais qui s'illustrent par leurs étrangetés ainsi que leur burlesque

    Parker est quand a lui un voleur/tueur froid et méticuleux, c'est l'antithèse de Dortmunder, bien que partageant une comparable malchance quand au déroulement du coup, il s'en sort toujours tous seul en éliminant quelque gêneurs au passage, sans oublier le magot

    Donald Westlake est un auteur méconnu et c'est bien dommage, les romans avec Parker sont sous le pseudonyme de Richard Stark

  11. #11
    Fais chier.
    Je vais me relire Trop Humains pour la peine.

    @Ivan et les autres westlakophiles : je vous le conseille, c'est une chouette incursion de Donald dans le fantastique. Y'a un gros parfum d'In Nomine Satanis dans ce roman.

  12. #12

  13. #13
    Dormtunder ?

    C'est pas le mec qui vole un camion de poisson avec ses comparses et se retrouve coincé dans un embouteillage alors que le système frigorifique défaille ?
    J'ai le souvenir d'un roman qui débute comme ça.

    J'imagine que ceux qui ont aimé "le couperet" ne sont pas passé à côté de "un petit boulot", d'un autre (Ian Levison). C'est bien aussi. Ca donne des idées.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •