Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 107
  1. #61
    T'as pensé au coupe-circuit? Avatar de Jeckhyl
    Ville
    Crétin des Alpes
    Je suis le seul à voir des antislash de partout dans cte new ?

  2. #62
    Citation Envoyé par Jeckhyl Voir le message
    Je suis le seul à voir des antislash de partout dans cte new ?
    Ouais, j'crois bien.

  3. #63
    Citation Envoyé par Pyjama Wallon Voir le message
    Ouais, j\'crois bien.
    Fixed.
    "On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui." Pierre desproges

  4. #64
    Vous oubliez tous un truc fondamental, le détenteur de la ligne adsl (ou autre) devra obligatoirement sécuriser sa connexion. Au quel cas, si cela n'est pas fait correctement (cf. wifi, wep, etc ...), il sera tenu responsable.
    En gros, si tu laisse ta borne wifi ouvert, ou si un mec décrypte ta clef wep et bien ça sera pour ta gueule.

    On oublie donc tout concept de juge, présomption d'innocence, le droit a la défense, la neutralité, la double peine (car oui même en aillant votre ligne internet coupé, vous pourrez toujours avoir de vrai poursuite judiciaire : cf. DADVSI).


    On dit merci qui ? merci le nain de l'Élysée :D

  5. #65
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Alors, là, je suis baba. Je vais donc être bien clair. Le contrevenant, par hypothèse, est en tort. C'est d'ailleurs dans son nom, c'est un contrevenant, cad une personne qui viole une loi. Bien sur que ce sont les lois qui créent les infractions, cette blague!
    Tu peux taper de tes petits poings cruels sur le sol en hurlant, ça n'y changera rien. Si tu veux faire modifier des lois qui t"apparaissent obsolètes ou idiotes, fait de la politique, ça sera plus utile.
    C'est bien ce que flbl faisait, comme toi ici.
    Sinon, pourquoi lutter contre Hadopi: dura lex sed lex: Mauvaise* loi ou pas, le contrevenant à tort.
    Celui qui a tort un jour, aura raison le lendemain, au grès du vent de la force armée, policière en temps de "paix" (si la population se laisse faire), ou militaire en temps de guerre (cf les mêmes juges, qui en 44 condamnaient à mort les résistants, et en 45 condamnaient à mort les collabos).
    * "Mauvaise loi": "Jamais mauvaise": dura lex sed lex, encore une fois.
    Dernière modification par ERISS ; 01/11/2008 à 01h18.

  6. #66
    Je suis le seul à voir des antislash de partout dans cte new ?
    Petard de Geek quoi, à ma première lecture je ne m'étais même pas apperçu de ça.
    Endormi à son poste, jdormais pas, j'étais bourré !
    Tutoriel News et un p'tit chercheur de Fond d'écran !

  7. #67
    Citation Envoyé par zabuza Voir le message
    Petard de Geek quoi, à ma première lecture je ne m'étais même pas apperçu de ça.
    Moi non plus et la je vois quoi ça. Et beh.

  8. #68
    Citation Envoyé par ERISS Voir le message
    C'est bien ce que flbl faisait, comme toi ici.
    Sinon, pourquoi lutter contre Hadopi: dura lex sed lex: Mauvaise* loi ou pas, le contrevenant à tort.
    Celui qui a tort un jour, aura raison le lendemain, au grès du vent de la force armée, policière en temps de "paix" (si la population se laisse faire), ou militaire en temps de guerre (cf les mêmes juges, qui en 44 condamnaient à mort les résistants, et en 45 condamnaient à mort les collabos).
    * "Mauvaise loi": "Jamais mauvaise": dura lex sed lex, encore une fois.
    Pour la dernière fois, je ne fais pas de politique ici, car ça n'a aucun intérêt. On fait de la politique là où ça sert. Donc prenez votre carte de parti ou entrez dans des mouvements lobbyistes si vous voulez faire de la politique.

    De deux, faut pas tout confondre. Hadopi n'est pas une loi, c'est un PROJET de loi, non définitif. Et je le critique pour des raisons juridiques (double peine, juge écarté, présomption de culpabilité liée aux adresses ip...) et non parce que je pense que le piratage est un faux débat, que la licence globale résoudrait tout etc...

    De trois, le raisonnement du type, accusé un jour, héros le lendemain (ou vice versa), les lois sont partiales, elles dépendent du sens du vent blablabla, ça amène à quoi ? à l'idée que les lois sont systèmatiquement nulles ? Qu'il ne faut respecter que celles qui nous paraissent bonnes ? Que comme elles changent en fonction du vent, elles sont toutes méprisables ?

    Bien évidemment que les lois changent en fonction des régimes politiques et c'est bien ça le bienfait de la démocratie. Les lois sont fixées par un système qui garantit, plus ou moins, qu'on ne vivent pas en Corée du nord. Là bas, comme hélàs dans beaucoup de pays du monde, le méchant système HADOPI est le cadet de leur souci. Ils seraient même ravis de n'avoir que ça à supporter. Donc, quand le système démocratique, aussi imparfait soit-il dit un jour que tu as tort, le lendemain que tu as raison, c'est l'essence même de l'évolution d'une société. Mais, dans tous les cas tu ne risqueras pas, par exemple, une peine de prison à vie parce que tu as utilisé illégalement internet, comme dans certains pays.

    Donc, un projet de loi, je le critique pour des raisons juridiques. Une loi, j'explique ce qu'elle dit et par conséquent je vous préviens de ce que vous risquez, pouvez faire ou pas faire (comme dans le dernier dossier sur l'anonymat, la crypto et l'usurpation d'identité).

    Maintenant, l'idée d'agir politiquement pour influer sur les projets de loi m'apparaît également très intéressante. Un peu de militantisme en faveur de notre hobby ne ferait certainement pas de mal. Faut y réfléchir.

  9. #69
    quant aux anti slash, ça m'épate ! Ils n'y étaient pas lors des premières heures, puis ils sont apparus et j'ai beau retaper le texte, ils sont toujours là ? Half ? Zoulou ? Anyone there ?

  10. #70
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Tu rappelles un point fondamental. Je ne suis pas pour le piratage, bien évidemment. Le pirate viole la loi, commet un acte de contrefaçon et doit être puni, là n'est pas la question (quoique l'on pourrait imaginer un système de licence globale qui, par hypothèse, ne conçoive pas le pirate comme un bandit mais comme un internaute qui a de nouvelles habitudes de consommation de biens culturels, mais là n'est pas la question).
    Reste que le piratage est entré dans les mœurs et que le nain peut faire toute les lois qu'il veut, (l'empilement des lois inappliqué est d'ailleurs une spécialité bien française).

    Les pirates auront toujours une longueur d'avance, la riposte porte le doux non de p2p crypté et de Web-hosting.
    On ne pourra jamais aller contre cette évolutions technologique et culturel, donc plustot que lutter contre mieux vaut l'accompagner non?
    Donc rien de neuf sous le soleil, et moi la prochaine fois que j'ai besoin d'un truc introuvable ailleurs, je sais ou aller.

    La license globale était mauvaise en l'état mais mieux pensé , c'est concevable.

  11. #71
    Moi je ne les vois toujours pas (les "\"). Sauf sur la page principale, dans le résumé (je viens de le voir). Mais on s'en fou de ça.

  12. #72
    T'as pensé au coupe-circuit? Avatar de Jeckhyl
    Ville
    Crétin des Alpes
    Tu les verras dans le thread des bugs du site .

    Revenons aux moutons juridiques que diable.

  13. #73
    Citation Envoyé par Mastah Voir le message
    Vous oubliez tous un truc fondamental, le détenteur de la ligne adsl (ou autre) devra obligatoirement sécuriser sa connexion. Au quel cas, si cela n'est pas fait correctement (cf. wifi, wep, etc ...), il sera tenu responsable.
    En gros, si tu laisse ta borne wifi ouvert, ou si un mec décrypte ta clef wep et bien ça sera pour ta gueule.

    On oublie donc tout concept de juge, présomption d'innocence, le droit a la défense, la neutralité, la double peine (car oui même en aillant votre ligne internet coupé, vous pourrez toujours avoir de vrai poursuite judiciaire : cf. DADVSI).


    On dit merci qui ? merci le nain de l'Élysée :D
    Toi par contre t'as dû oublier de lire les réponses du topic

    Citation Envoyé par DarkHope Voir le message
    [...]
    A partir de là on peut imaginer plusieurs scénarios différents: Des IPs d'innocents internautes spoofées, des réseaux wifi mal protégés (pour infos, un réseau wifi protégé par clé WEP se pète en 10 min chrono en main, avec ou sans filtrage par adresse MAC, pour une clé WPA ça prend plus de temps, mais ça se craque quand même par brut force, en gros il existe aucun moyen d'avoir un réseau wifi sécurisé, si ce n'est de l'éteindre, ou de couvrir ses murs, fenêtres, plancher et plafonds d'aluminium.)

    The Pirate Bay a d'ailleurs prévu de balancer des IPs générées au hasard sur ses trackers, histoire de montrer que de nombreux internautes innocents peuvent s'en prendre plein la gueule.

    La présemption d'innocence est donc bafouée. Puisque à partir du moment où l'IP d'un pelo est relevée, il est désigné coupable, et devra, pour se déculpabiliser, fournir son disque dur en tant que preuve. Alors il suffit d'avoir un disque dur vierge à côté de soi pour être tranquille ?

  14. #74
    Citation Envoyé par Jolaventur Voir le message
    Reste que le piratage est entré dans les mœurs et que le nain peut faire toute les lois qu'il veut, (l'empilement des lois inappliqué est d'ailleurs une spécialité bien française).

    Les pirates auront toujours une longueur d'avance, la riposte porte le doux non de p2p crypté et de Web-hosting.
    On ne pourra jamais aller contre cette évolutions technologique et culturel, donc plustot que lutter contre mieux vaut l'accompagner non?
    Donc rien de neuf sous le soleil, et moi la prochaine fois que j'ai besoin d'un truc introuvable ailleurs, je sais ou aller.

    La license globale était mauvaise en l'état mais mieux pensé , c'est concevable.
    J'en ai vu passé des pirates, de ceux qui utilisent emule (les pauvres) en passant par les torrents, les IRC channels en XDCC, les direct connect, les binaries, les ftp, Freenet et je suis d'accord, on va vers du P2P crypté. En revanche, le web hosting ? Tu m'intéresses, parce que pour moi, le web hosting c'est un hébergement. En quoi cela aide-t-il le partage anonyme de fichiers ? A moins que tu ne parles de web hosting en moldavie par exemple ?

    Ou de sites comme Mediafire ou Gigasize, mais l'adresse ip de celui qui se connecte est lisible sur ces sites non ? Et, en l'état, si tu utilises un proxy ou bien tor/I2P pour te connecter, la connection est très lente, donc c'est pas encore ça.

    Mais j'ai peut être raté quelque chose. Explique moi, j'ai besoin de tout savoir de ces questions pour mon métier, faut toujours savoir le plus possible de quoi on cause

  15. #75
    Oui je parlais des site comme Mediafire,rapidshare ou Megauppload.

    UN IP tracker peut les chopper mais si cette personne DL un truc anodin genre les photo de tata Jeannette en cycliste (bien que l'idée même me fasse horreur). On en revient toujours à la diffusion du libre.

    Sans parler des site de streaming qui sont la valeure montante du moment.

    Je suis d'accord que le piratage n'est pas une fin en soi mais je regrette les choix d'un gouvernement (enfin d'un président qui marche dans les bottes d'une industrie qui préfère conserver un modèle industriel contre une technologie qui la pousse à se bonifier mais qu'il préfère mépriser.

    Enfin comme toujours quand on voit la moyenne d'age du sénat ou de l'assemblée c'est surtout représentatif de mes grand parents, mes Grands-parents n'ont jamais touché à un PC....

    Sinon c'est marrant dans la journée de Jeudi 'jour ou était examiné le projet e loi au sénat.

    J'écoute le matin sur RTL le journaleux qui en parle "arrive la chronique de J.Michel monstrueux égo Apathie. Moment ou j'e zappe toujours sur France info.
    Là journaleux qui dit
    Oui les sénateurs ont retiré l'amendement sur la suppression de la liason internet et lui ont préféré des réponses pénales (Amendes etc..)

    What...
    Et pas un mot sur l'une ou l'autre des radios sur l'amendement 138
    L'enquète était tout de même plus fouillé sur France info.

  16. #76
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    J'en ai vu passé des pirates, de ceux qui utilisent emule (les pauvres) en passant par les torrents, les IRC channels en XDCC, les direct connect, les binaries, les ftp, Freenet et je suis d'accord, on va vers du P2P crypté. En revanche, le web hosting ? Tu m'intéresses, parce que pour moi, le web hosting c'est un hébergement. En quoi cela aide-t-il le partage anonyme de fichiers ? A moins que tu ne parles de web hosting en moldavie par exemple ?

    Ou de sites comme Mediafire ou Gigasize, mais l'adresse ip de celui qui se connecte est lisible sur ces sites non ? Et, en l'état, si tu utilises un proxy ou bien tor/I2P pour te connecter, la connection est très lente, donc c'est pas encore ça.

    Mais j'ai peut être raté quelque chose. Explique moi, j'ai besoin de tout savoir de ces questions pour mon métier, faut toujours savoir le plus possible de quoi on cause
    Oui le web Hosting est certainement une valeur montante dans le téléchargement illégal. Des serveurs "sécurisés" et hébergés peut être pas en Moldavie mais des pays ou la loi est plus tendre qui proposent des teras de films etc... Et même (et la je crois qu'on aborde une vraie notion de piratage pur et dur: du vol intellectuel + revente ) des serveurs payants au mois, ultras cryptés etc...
    Le problème de ces lois est que cela va augmenter ce genre de "services" qui est pour moi (sans renter dans le débat ci-dessus) plus grave que le téléchargement "ancestral".

  17. #77
    Mais j'ai peut être raté quelque chose. Explique moi, j'ai besoin de tout savoir de ces questions pour mon métier, faut toujours savoir le plus possible de quoi on cause
    La mode de plus en plus sur les FTP public, c'est de découper les fichiers en plusieurs partie compressée, les parties sont récupéré séparément et ensuite rassemblée, d'où ma question: à partir de quel moment on a piraté le fichier ?
    Parce que des petits bouts informe de binaire compressée, ça peut correspondre à n'importe quoi, d'autant plus que certain découpage rend les fichiers complètement illisible sans avoir toutes les parties.
    Dernière modification par Errata ; 01/11/2008 à 15h57.

  18. #78
    Pour la dernière fois, je ne fais pas de politique ici, car ça n'a aucun intérêt. On fait de la politique là où ça sert. Donc prenez votre carte de parti ou entrez dans des mouvements lobbyistes si vous voulez faire de la politique.

    De deux, faut pas tout confondre. Hadopi n'est pas une loi, c'est un PROJET de loi, non définitif. Et je le critique pour des raisons juridiques (double peine, juge écarté, présomption de culpabilité liée aux adresses ip...) et non parce que je pense que le piratage est un faux débat, que la licence globale résoudrait tout etc...

    De trois, le raisonnement du type, accusé un jour, héros le lendemain (ou vice versa), les lois sont partiales, elles dépendent du sens du vent blablabla, ça amène à quoi ? à l'idée que les lois sont systèmatiquement nulles ? Qu'il ne faut respecter que celles qui nous paraissent bonnes ? Que comme elles changent en fonction du vent, elles sont toutes méprisables ?

    Bien évidemment que les lois changent en fonction des régimes politiques et c'est bien ça le bienfait de la démocratie. Les lois sont fixées par un système qui garantit, plus ou moins, qu'on ne vivent pas en Corée du nord. Là bas, comme hélàs dans beaucoup de pays du monde, le méchant système HADOPI est le cadet de leur souci. Ils seraient même ravis de n'avoir que ça à supporter. Donc, quand le système démocratique, aussi imparfait soit-il dit un jour que tu as tort, le lendemain que tu as raison, c'est l'essence même de l'évolution d'une société. Mais, dans tous les cas tu ne risqueras pas, par exemple, une peine de prison à vie parce que tu as utilisé illégalement internet, comme dans certains pays.
    Je vais faire le rabat-joie, mais c'est impossible, d'ailleurs il suffit de relire ta rubrique depuis le début.
    Soit tu énonces des faits à la suite sans rien ajouter et sans penser, soit tu fais de la politique
    C'est justement le fait que tu donnes ton avis, et ton analyse, des informations que tu nous rapportes qui est intéressant.
    Sans vouloir te vexer, tu n'as pour l'instant rien fait d'apolitique
    Lire les projets de loi et le code pénal en "VO", c'est chiant.

    Qu'il ne faut respecter que celles qui nous paraissent bonnes?
    Qu'il ne faut pas respecter celles qui nous paraissent mauvaises.
    Heureusement en france il y a peu de "mauvaises" lois, mais on pourrait citer celles qui permettent (ou laissent faire) de dénoncer les étrangers en situation irrégulière, un gamin de 8 ans vient d'ailleurs de se faire charteriser pour ca.
    Et bien sur, les anciennes sur les juifs et les résistants.
    Je vais être méchant mais dans un régime "démocratique" (ca n'existe pas, pas plus que le communisme n'est réalisable "parfaitement"), la loi est une arme, les télés sont des armes, et la police aussi.
    Bien sur, tu vas me dire que je prône l'anarchie, ce qui est faux, mais il est clair que je ne me satisfait pas du fachisme "utra-lite, ultra-bright" qu'on supporte actuellement.
    J'ai trouvé ton dernier message assez moyen, la comparaison avec la corée du nord n'a aucun intérêt, le but c'est pas le nivellement par le bas, mais par le haut.
    C'est pas parce qu'on peut tuer les femmes avec des caillasses dans certains pays qu'elles peuvent "s'estimer heureuses et fermer leur gueule" ici.
    Je trouve ca un peu facile comme raisonnement, on dirait du sarkozy "les ouvriers gagnent moins que vous, sales fonctionnaires, alors vous vous laissez faire"
    Ou alors l'Europe "notre code du travail est vraiment plus pourri que le votre, mais il est européen, beau et nouveau, alors on vous fait notre petit /replace quand même"

    Je vais faire le vieux progressiste, mais pour moi le plan c'est toujours du moins bien vers le mieux.

  19. #79
    La révolution sera Cyberpunk.

    Gibson est un prophète !

  20. #80
    Citation Envoyé par Bootsy Voir le message
    Qu'il ne faut pas respecter celles qui nous paraissent mauvaises.
    Heureusement en france il y a peu de "mauvaises" lois, mais on pourrait citer celles qui permettent (ou laissent faire) de dénoncer les étrangers en situation irrégulière, un gamin de 8 ans vient d'ailleurs de se faire charteriser pour ca.
    Et bien sur, les anciennes sur les juifs et les résistants.
    Je vais être méchant mais dans un régime "démocratique" (ca n'existe pas, pas plus que le communisme n'est réalisable "parfaitement"), la loi est une arme, les télés sont des armes, et la police aussi.
    Bien sur, tu vas me dire que je prône l'anarchie, ce qui est faux, mais il est clair que je ne me satisfait pas du fachisme "utra-lite, ultra-bright" qu'on supporte actuellement.
    J'ai trouvé ton dernier message assez moyen, la comparaison avec la corée du nord n'a aucun intérêt, le but c'est pas le nivellement par le bas, mais par le haut.
    C'est pas parce qu'on peut tuer les femmes avec des caillasses dans certains pays qu'elles peuvent "s'estimer heureuses et fermer leur gueule" ici.
    Je trouve ca un peu facile comme raisonnement, on dirait du sarkozy "les ouvriers gagnent moins que vous, sales fonctionnaires, alors vous vous laissez faire"
    Ou alors l'Europe "notre code du travail est vraiment plus pourri que le votre, mais il est européen, beau et nouveau, alors on vous fait notre petit /replace quand même"

    Je vais faire le vieux progressiste, mais pour moi le plan c'est toujours du moins bien vers le mieux.
    Non non, ne te méprends pas, je partage ton point de vue, et du reste, même si cela n'était pas le cas, je le respecterais totalement et c'est pas des blagues, crois-moi.

    Et je suis comme toi, je supporte de plus en plus mal l'espèce d'ambiance techno ultra brite comme tu dis, l'espèce de conformisme qu'on nous écrase à longueur d'ondes et de discours dans le crâne. Très très honnêtement, je me verrais bien finir comme un lone gunmen moitié parano moitié activiste. Mais ça c'est mon problème

    Sinon, désolé que tu n'aies pas apprécié mon analogie avec la corée du nord ,pourtant elle m'apparaît fondée. Et je n'ai jamais dit que fallait fermer sa gueule ici parce que les autres étaient dans le malheur la bas. J'ai dit au contraire qu'il fallait l'ouvrir haut et fort, mais dans les endroits qui comptent, comme dans un parti ou dans un mouvement militant, parce qu'on est en démocratie et qu'on a la chance de pouvoir le faire, à l'inverse de la Corée du nord. En fait, je vous encourage vivement à agir plutôt que grogner dans son coin, car c'est du gâchis. Si ça vous révolte, agissez! Mais agir, ne veut pas dire se contenter de contourner la loi quand elle ne nous plaît pas, sinon c'est une sorte de molle anarchie qui n'arrange rien. Moi-même je suis bien tenté par la possibilité d'agir utilement, et comme je vous l'ai dit, j'y réfléchis même sérieusement.

    Et encore et encore je précise: en tant qu'avocat, je ne peux pas vous dire de violer la loi. Ce que je veux, c'est vous donner les armes intellectuelles pour apprécier ce que vous risquez si vous la violez. Vous donner les moyens de savoir si vous devez aimer telle ou telle loi, ou la détester.

    C'est, pour moi, l'intérêt de ma présence parmi vous. Après, en tant qu'homme, qui vous dit ce que je fais ? Je suis peut être un leader de la scène undergroundz. Mais ça, vous ne le saurez jamais
    Dernière modification par Grand_Maître_B ; 03/11/2008 à 07h00.

  21. #81
    De trois, le raisonnement du type, accusé un jour, héros le lendemain (ou vice versa), les lois sont partiales, elles dépendent du sens du vent blablabla, ça amène à quoi ? à l'idée que les lois sont systèmatiquement nulles ? Qu'il ne faut respecter que celles qui nous paraissent bonnes ? Que comme elles changent en fonction du vent, elles sont toutes méprisables ?

    Bien évidemment que les lois changent en fonction des régimes politiques et c'est bien ça le bienfait de la démocratie. Les lois sont fixées par un système qui garantit, plus ou moins, qu'on ne vivent pas en Corée du nord. Là bas, comme hélàs dans beaucoup de pays du monde, le méchant système HADOPI est le cadet de leur souci. Ils seraient même ravis de n'avoir que ça à supporter. Donc, quand le système démocratique
    Ouai enfin tu m'excuse mais vu la gueule de la démocratie Française, je préfère aller habiter ailleurs.
    Dans une vrai démocratie du nord (la Suède par exemple).

  22. #82
    Le Sénat. Un truc qui sert à rien, à part à représenter la France grabataire.

  23. #83
    Tiens je me posais une question Grand Maitre:
    Actuellement, est-ce que les procès pour téléchargement sont nombreux? Et quels en sont généralement les issues, dans les fait?

  24. #84
    Citation Envoyé par Ulyses Voir le message
    Tiens je me posais une question Grand Maitre:
    Nan mais arrétez vous lui rendez pas service là les mecs, après il va devoir arréter les bottines.

  25. #85
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    qu'il fallait l'ouvrir haut et fort, mais dans les endroits qui comptent, comme dans un parti ou dans un mouvement militant, parce qu'on est en démocratie et qu'on a la chance de pouvoir le faire, à l'inverse de la Corée du nord. En fait, je vous encourage vivement à agir plutôt que grogner dans son coin, car c'est du gâchis. Si ça vous révolte, agissez! Mais agir, ne veut pas dire se contenter de contourner la loi quand elle ne nous plaît pas, sinon c'est une sorte de molle anarchie qui n'arrange rien. Moi-même je suis bien tenté par la possibilité d'agir utilement, et comme je vous l'ai dit, j'y réfléchis même sérieusement.
    Tout à fait d'accord. A part que les partis politiques j'y crois pas, les mouvements si. Ce qui m'interesse c'est le regroupement à la base de l'environnement immédiat, celui qu'on contrôle, mais c'est pas facile de trouver des collègues prêts à refuser leur soumission.
    D'ailleurs, il y a une rumeur, je sais pas d'où elle vient, pour démarrer une grève générale le 10 novembre (suite à l'hypothèque sur les générations futures pour financer les banquiers?).
    Et encore et encore je précise: en tant qu'avocat, je ne peux pas vous dire de violer la loi.
    Ca m'étonnerai: Les avocats ne doivent pas dénoncer pas les lois anticonstitutionnelles???

    Sinon ok pour revenir à Hadopi

  26. #86
    Citation Envoyé par Grand_Maître_B Voir le message
    Et je n'ai jamais dit que fallait fermer sa gueule ici parce que les autres étaient dans le malheur la bas. J'ai dit au contraire qu'il fallait l'ouvrir haut et fort, mais dans les endroits qui comptent, comme dans un parti ou dans un mouvement militant, parce qu'on est en démocratie et qu'on a la chance de pouvoir le faire, à l'inverse de la Corée du nord.
    Ouais, j'y ai cru a un moment, j'ai même pris une carte d'un parti, mais j'ai vite déchanté... le militantisme c'est bien gentil, mais quand tu as l'impression que lesdits militants se rapprochent plus du supporter sportif que de l'activiste politique, tu comprends vite que ce n'est pas les idées qui vont circuler.

    Le problème c'est qu'on se mords la queue : avec le système actuel, les logiques partisanes gangrènent la réelle avancée politique et idéologique, mais si on avance vers un système en contact plus direct avec le peuple, on va avoir des millions de citoyens lambda qui vont vouloir donner leur avis sur tout et n'importe quoi, et en particulier sur des sujets dont ils ne connaissent rien.

    Personnellement, la loi DADVSI (et affiliées, la LEN ou bien celle qui vient de passer) a sérieusement entamé ma confiance en notre système (pas dans ses fondamentaux démocratique, juste dans son organisation concrète) : pour une loi pareille, dont les enjeux sont clairement sous-estimés (ça va bien au delà du sacro-saint "anti-piratage" relayé par les medias), on a eu des débats bâclés, des assemblées au 3/4 vide, juste 2 ou 3 députés qui s'étaient un peu saisis du dossier, documentés et qui avait tenté d'amorcer un début de réflexion; on a vu des parlementaires, sénateurs ou députés, complètement dépassés par le sujet, mais tellement imbus d'eux même qu'ils étaient incapables de se retenir de donner leur avis au petit bonheur la chance.

    Quand j'élis un député, je le fais pensant choisir quelqu'un dont la majorité des idéaux me correspondent, et qui va faire un minimum d'effort dans son travail, pas pour qu'un citoyen lambda cité plus haut ai une tribune publique pour ouvrir sa gueule sans rien connaitre du sujet.

    Et ce qui me fait vraiment peur dans tout ça, quand je vois le traitement catastrophique du sujet dans les médias et au parlement, c'est quand je réfléchis à tout les sujets importants pour lesquels je n'ai pas la chance d'avoir une telle connaissance.


    PS: Mince, désolé pour le pseudo-HS, on pourrait presque ouvrir un autre fil.
    Dernière modification par Zevka ; 02/11/2008 à 09h59.

  27. #87
    "Je suis d'accord que le piratage n'est pas une fin en soi mais je regrette les choix d'un gouvernement (enfin d'un président qui marche dans les bottes d'une industrie qui préfère conserver un modèle industriel contre une technologie qui la pousse à se bonifier mais qu'il préfère mépriser."


    Si je ne m'abuse, l'opposition est pour se texte.

    "Ouais, j'y ai cru a un moment, j'ai même pris une carte d'un parti, mais j'ai vite déchanté... le militantisme c'est bien gentil, mais quand tu as l'impression que lesdits militants se rapprochent plus du supporter sportif que de l'activiste politique, tu comprends vite que ce n'est pas les idées qui vont circuler."


    Sa me fait penser a une BD :tu va suivre la consigne du partie disait un des perssonage.


    Sinon, j'ai une grande impatiente de voire comment il vont analyser la centaine de tera octet de données generé chaque jour.

  28. #88
    Tiens j'avais une question : l'utilisation de logiciel comme Download Helper pour récupérer des vidéos streaming (au hasard : les épisodes de south park...) rentre t'elle dans le cadre de la loi hadopi ?

  29. #89
    J'ai une question , qui a été dejà abordée et dont je pense connaitre la réponse, mais vu l'actualité je suis surpris : une loi "nationale" peut être plus repressive et en desaccord d'une directive (de loi) internationale (enfin européenne pour ce cas) ?
    Se passer du juge c'est pas en contradiction avec la constitution ?

  30. #90
    Citation Envoyé par FanDeBouvard Voir le message
    Tiens j'avais une question : l'utilisation de logiciel comme Download Helper pour récupérer des vidéos streaming (au hasard : les épisodes de south park...) rentre t'elle dans le cadre de la loi hadopi ?
    oui, puisque tu récupères un fichier protégé par des droits d'auteur et que par conséquent, tu regardes une oeuvre de l'esprit sans t'être acquitté d'aucun droit.


    Citation Envoyé par Kami93 Voir le message
    J'ai une question , qui a été dejà abordée et dont je pense connaitre la réponse, mais vu l'actualité je suis surpris : une loi "nationale" peut être plus repressive et en desaccord d'une directive (de loi) internationale (enfin européenne pour ce cas) ?
    Se passer du juge c'est pas en contradiction avec la constitution ?
    Non, tu as raison, mais comme l'affaire est compliquée, je vous prépare une petite pilule rouge au sujet d'Hadopi et de l'amendement 138 pas piquée des hannetons

    Sinon, la loi hadopi sera certainement soumise au Conseil constitutionnel qui dira si tel ou tel de ses aspects sont inconstitutionnels. Le Conseil n'a en effet pas encore été saisi pour cette loi. En revanche, il avait été saisi pour la loi DADVSI du 30 juin 2006 et a rendu une décision du 27 juillet 2006 qui déclare inconstitutionnel le fait suivant: le législateur voulait traiter le piratage par réseau P2P comme une simple contravention et commme délit un piratage par tous les autres moyens. Le but était de simplifier la procédure (une contravention étant moins lourde qu'un délit) pour le piratage par P2P qui reste la forme largement dominante, et donc de faire en sorte de faire tomber plus de pirates. On parlait alors de "réponse graduée" , mais ce n'est pas pareil que la riposte graduée d'HADOPI.

    Mais le Conseil constitutionnel a refusé, considérant que cela créait une inégalité devant la loi entre les pirates P2P (qui risqueraient peu) et les autres pirates (qui risqueraient beaucoup plus).

    "Considérant qu'au regard de l'atteinte portée au droit d'auteur ou aux droits voisins, les personnes qui se livrent, à des fins personnelles, à la reproduction non autorisée ou à la communication au public d'objets protégés au titre de ces droits sont placées dans la même situation, qu'elles utilisent un logiciel d'échange de pair à pair ou d'autres services de communication au public en ligne ; que les particularités des réseaux d'échange de pair à pair ne permettent pas de justifier la différence de traitement qu'instaure la disposition contestée"

    Mais le conseil ne s'est pas encore vraiment prononcé sur la riposte graduée telle qu'elle est prévue dans le projet de loi HADOPI.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •