Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 239 sur 239 PremièrePremière ... 139189229231232233234235236237238239
Affichage des résultats 7 141 à 7 147 sur 7147

Discussion: Les canards et la loi

  1. #7141
    Citation Envoyé par perverpepere Voir le message
    hum hum
    7m^3/130m² => 0.053m

    0.03m * 130m² => 3.9m^3

    Les calculs sont pas bon Kevin.


    La spécificité du béton au m3 en kilos * les 7 m3 posé, et je divise le résultat pour avoir une moyenne au kilo sur 130m2.
    Non ?

  2. #7142
    Citation Envoyé par perverpepere Voir le message
    hum hum
    7m^3/130m² => 0.053m

    0.03m * 130m² => 3.9m^3

    Les calculs sont pas bon Kevin.
    C'est vrai Jean-Pascal, tes calculs ne sont pas bons.

    Une rapide recherche me dit qu'une chape de recouvrement d'un chauffage au sol c'est généralement 6 cm d'épaisseur.
    6 cm = 0,06 m.

    Qu'on retrouve plus ou mois ici dans ta quote (le résultat était 7,8 m^3) :
    Code:
    7m^3/130m² => 0.053m
    Et c'est quoi ce 0,03 ?
    Code:
    0.03m * 130m² => 3.9m^3
    0,03 m = 3 cm.
    Si tu voulais calculer la chape avec 30 cm de réhaussement, c'est 0,3 m.



    Bienvenue sur le topic du droit et des maths.
    Citation Envoyé par tompalmer Voir le message
    tu brille de mille feux Ithilsul
    Hôte et animateur du topic rugby : on n'a pas gagné la Coupe du Monde () mais on est toujours là !

  3. #7143
    Citation Envoyé par sissi Voir le message


    La spécificité du béton au m3 en kilos * les 7 m3 posé, et je divise le résultat pour avoir une moyenne au kilo sur 130m2.
    Non ?
    Tu mélange volume et masse

    Citation Envoyé par Ithilsul Voir le message
    C'est vrai Jean-Pascal, tes calculs ne sont pas bons.



    6 cm = 0,06 m.

    Qu'on retrouve plus ou mois ici dans ta quote (le résultat était 7,8 m^3) :
    Code:
    7m^3/130m² => 0.053m
    Et c'est quoi ce 0,03 ?
    Code:
    0.03m * 130m² => 3.9m^3
    0,03 m = 3 cm.
    Si tu voulais calculer la chape avec 30 cm de réhaussement, c'est 0,3 m.



    Bienvenue sur le topic du droit et des maths.




    Ok ADMETTONS que je me sois planté dans la partie la plus simple du calcul en quoi j'ai tort ?
    Citation Envoyé par rapport de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France
    .Il est « presque impossible d’écrire en français correctement avec un clavier commercialisé en France »,

  4. #7144
    Citation Envoyé par Ithilsul Voir le message
    Vous vous rappelez ce gros dossier de voisin indélicat ? Remontez quelques posts, vous aurez les dernières nouvelles et des liens vers l'origine.

    Le dossier s'est, d'une certaine manière, laaaargement clarifié et je suis sûr que ça va vous intéresser tellement c'est ÉNORME.
    Et au pire, c'est une manière de vous tenir au courant ne serait-ce qu'en remerciement pour les conseils déjà apportés.


    Hier, l'expert de l'assurance dommage ouvrage (DO) de l'immeuble est passé chez le voisin, accompagné d'un autre expert (un étancheur semble-t-il, possiblement mandaté par l'assurance habitation du voisin, ce n'était pas clair), mon ex et la représentante du syndic de l'immeuble.

    Arrivés devant la porte, premier commentaire de l'expert : "Alors là... Je n'ai jamais vu ça".

    Le voisin a surélevé son sol de quasiment 30 centimètres pour foutre un chauffage au sol. Sur l'intégralité de son appartement. Au lieu de la porte d'origine, il y a une marche en béton brut (et moche), surmontée d'une nouvelle porte plus petite.
    Une rapide recherche me dit qu'une chape de recouvrement d'un chauffage au sol c'est généralement 6 cm d'épaisseur.
    Avec un appart qui fait au moins 130 m², le mec a donc rajouté plus de 7 mètres cubes de béton sur l'étage.


    Ce faisant, il a bouché tous les regards existants et pourtant obligatoires qui permettent de vérifier l'état du vide sanitaire, dont notamment une accumulation d'eau. L'étanchéité étant de toute évidence foireuse comme constaté par l'expert, il y a possiblement une piscine qui est en train de se former sous son sol, donc au-dessus de chez mon ex.
    Et c'est très, très probable : dans la cage d'escalier commun, il y a sur le mur au niveau du sol du voisin une auréole qui doit bien faire 40 cm de diamètre. L'expert a utilisé un appareil pour mesurer : "100 % d'humidité, c'est saturé d'eau".

    Très rapidement, le voisin il a admis que les travaux ont été faits sans autorisation.

    L'expert n'en revenait pas. Il n'a même pas eu à chercher plus que ça, il ne faisait qu'énumérer au fur et à mesure ce qu'il constatait, sidéré : "Ah ok, donc là vous avez fait ça, d'accord".

    Il a agrandi une ouverture de baie vitrée d'un tiers, a changé les fenêtres...
    La semaine dernière, un audit de la VMC a déterminé qu'il avait obstrué tout ou partie des bouches d'aération chez lui, ce qui a flingué le flux d'air de tout le bâtiment (une quinzaine d'apparts) qui n'ont donc quasiment plus de VMC, tout en grillant le moteur de ladite VMC car il tourne en sur-régime permanent.

    Je n'ose pas imaginer la douille que va être le rapport de l'expert. Et, espérons-le, du jugement futur ; je crois que ça vaudra la lecture.

    Et le pire du pire, rappelez-vous : ce voisin est... architecte. C'est même l'architecte de la résidence mais il a trouvé le moyen de faire merde sur merde, sur des éléments sanitaires et/ou sécuritaires pour l'ensemble du bâtiment.
    La femme du syndic dit qu'avec un tel dossier, il encourt la radiation de l'Ordre des architectes.


    Maintenant, c'est la partie judiciaire qui va commencer. L'expert de la DO est formel (et ça se comprend) : la couverture est flinguée avec tous ces travaux, l'assurance DO n'interviendra absolument pas, pas plus que l'assurance habitation.
    Le syndic va lancer une procédure judiciaire et notamment une obligation de remise en état (lol, il va refermer la baie vitrée ? ). Sauf que dans tous les cas ça ne ressuscitera pas la DO donc il faut voir comment reporter sur le voisin l'obligation d'assumer les dommages qui auraient été couverts par celle-ci s'ils surviennent (sans parler de ceux qui ont déjà eu lieu).

    Et le mec est d'une mauvaise foi démentielle : il dit que ça fait plusieurs semaines qu'il cherche sans succès un cordiste pour placer la bâche d'étanchéité et prévenir les fuites.
    Hier, la voisine a trouvé une société disponible du jour au lendemain.
    La société est passée mais le voisin leur a demandé d'arrêter parce que c'est trop compliqué/dangereux et "il y a une vie en jeu". J'ose pourtant espérer que les cordistes savent ce qu'ils font.


    L'expert a rappelé que le temps judiciaire est long et qu'ils sont partis pour plusieurs années de procédures.
    La grosse inquiétude de mon ex et surtout de sa voisine, qui est elle aussi très touchée par les écoulements d'eau, c'est que pendant ce temps, rien n'est fait pour réparer et la "piscine" continue possiblement de se remplir, matériellement et psychologiquement c'est très inquiétant pour elles.
    J'ai essayé de les rassurer en leur disant qu'indéniablement, c'est éligible à une procédure en référé mais je n'ai pas su leur en dire plus, que c'est l'avocate qu'elles vont prendre (à titre perso, différente du syndic) qui saura les accompagner.

    Je suppose en plus que même dans le cadre d'un référé, c'est elles qui devront avancer les montants des travaux ? Sauf à ce qu'un référé puisse mettre en demeure de faire, à la charge du voisin ?


    Enfin voilà l'histoire, j'avoue que hier quand mon ex m'a raconté tout ça, j'étais sur le cul tellement je ne m'attendais pas à des trucs aussi énormes.
    J'ai rien dit avant, mais ça ne m'étonne pas, les calculs et les comment c'est faits, c'est le taff des BE avec les ingénieurs et dessinateurs projeteurs.


    Et le coup du chauffage au sol, normalement faut vérifier la compatibilité avec la descente de charge des ELU calculés.
    Surtout si il y a un masse d'eau qui se forme, en plus des infiltrations qui mouille le béton et les ferraillages.

    Normalement, la descente de charge est calculée avec la masse de l'ensemble des éléments statique de l'étage multiplié par 1.35, si il a surélevé de 30 cm, alors il y a 0.3*130 = 39m3 de surplus sur ce qui était prévu, même avec du béton léger de 300kg/m3, ça fait encore 11.7t de bonus.
    Pas sûr que les chapeaux/murs/ soient prévus pour.

    Faites gaffes à ce que le rapport tranche et prend bien position.
    Dernière modification par nemra ; 27/06/2024 à 17h18.
    Citation Envoyé par Bioware
    lots of speculation from everyone !! :/

  5. #7145
    Citation Envoyé par nemra Voir le message
    J'ai rien dit avant, mais ça ne m'étonne pas, les calculs et les comment c'est faits, c'est le taff des BE avec les ingénieurs et dessinateurs projeteurs.
    De quelle partie parles-tu quand tu dis "ça ne m'étonne pas" ?


    Citation Envoyé par nemra Voir le message
    Et le coup du chauffage au sol, normalement faut vérifier la compatibilité avec la descente de charge des ELU calculés.
    Surtout si il y a un masse d'eau qui se forme, en plus des infiltrations qui mouille le béton et les ferraillages.


    Faites gaffes à ce que le rapport tranche et prend bien position.
    Reste à voir ce que le rapport viendra dire, peut-être qu'il se "contentera" de dire "c'est pas comme c'était de base". Mais je me dis que si ça touche à ce point à la structure de base, ils ont un devoir d'avertissement et de prévention.
    C'est à partir de là qu'il faudra peut-être lancer des études plus poussées, sur injonction judiciaire ?
    Citation Envoyé par tompalmer Voir le message
    tu brille de mille feux Ithilsul
    Hôte et animateur du topic rugby : on n'a pas gagné la Coupe du Monde () mais on est toujours là !

  6. #7146
    Citation Envoyé par Ithilsul Voir le message
    De quelle partie parles-tu quand tu dis "ça ne m'étonne pas" ?
    sur ça :
    Citation Envoyé par Ithilsul Voir le message
    Et le pire du pire, rappelez-vous : ce voisin est... architecte. C'est même l'architecte de la résidence mais il a trouvé le moyen de faire merde sur merde, sur des éléments sanitaires et/ou sécuritaires pour l'ensemble du bâtiment.
    En France, la plupart du temps, c'est pas l'archi qui gère ça, l'archi qui fait une immense pièce sans poteau ni poutres avant de faire la gueule car le BE indique qu'il va falloir coller un poteau en plein milieux et que c'est pas négociable, ça existe.

    L'ensemble des calcules, et des plans, utilisés sur le chantier ne sont pas du ressort de l'architecte, mais du bureau étude, et sont vérifiés par un autre bureau de vérification.

    Donc l'archi qui fait n'importe quoi, c'est pas spécialement une première.
    Citation Envoyé par Bioware
    lots of speculation from everyone !! :/

  7. #7147
    Ok merci pour l'explication et oui, rien de surprenant. Si je me rappelle bien, il avait tenté un truc lors de l'AG de réception du bâtiment : il avait demandé à pouvoir se faire un rooftop (sans augmentation des tantièmes de copropriété, fallait oser) via une ouverture pratiquée dans son toit. C'était validé par un BE… dont un voisin avait remarqué qu'il était aussi copropriétaire. Dans le genre juge et partie…
    Citation Envoyé par tompalmer Voir le message
    tu brille de mille feux Ithilsul
    Hôte et animateur du topic rugby : on n'a pas gagné la Coupe du Monde () mais on est toujours là !

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •