Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 333 PremièrePremière 12345678910111353103 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 9964
  1. #61
    Pour aller plus loin dans la discussion sur ce point très précis (mais on rentre dans une discussion un peu "experte"), les auteurs détaillent particulièrement le point des myélites transverses :

    "There were two additional cases of transverse myelitis that were originally reported as potentially related but later determined to be unlikely to be related to vaccination by an independent committee of neurological experts. One case that occurred 10 days after a first vaccination with ChAdOx1 nCoV-19 was initially assessed as possibly related, but later considered unlikely to be related by the site investigator when further investigation revealed pre-existing, but previously unrecognised, multiple sclerosis. The second case was reported 68 days after MenACWY vaccination. While considered possibly related by the site investigator at the time of reporting, an independent panel of neurological experts considered this to be unlikely. All trial participants have recovered, or are in a stable or improving condition."

    L'imputabilité est toujours affaire d'adjudication, et comme on le voit c'est un consensus d'expert ici qui estime si oui ou non l'effet est rapporté au vaccin. Toujours difficile d'être complètement affirmatif (la maladie concernée était elle là avant l'inclusion ? Se serait elle déclarée sans le vaccin ? A t elle été favorisée, déclenchée, aggravée... ?) mais je trouve en tout cas que la transparence est satisfaisante (comme souvent dans le cas des développements de tels traitements, n'en déplaise aux complotistes) et permet de peser le bénéfice/risque de la vaccination (aucun cas hospitalisé dans le groupe vacciné vs 10 dans le groupe contrôle - dont 1 patient a au moins été intubé ; à mettre en balance, avec un recul de quelques mois, avec 1/12.000 cas de myélite, et un taux d'effets secondaires "sérieux" comparable entre les groupes, 84 vs 91)

  2. #62
    Citation Envoyé par docelche Voir le message
    Pour aller plus loin dans la discussion sur ce point très précis (mais on rentre dans une discussion un peu "experte"), les auteurs détaillent particulièrement le point des myélites transverses :

    "There were two additional cases of transverse myelitis that were originally reported as potentially related but later determined to be unlikely to be related to vaccination by an independent committee of neurological experts. One case that occurred 10 days after a first vaccination with ChAdOx1 nCoV-19 was initially assessed as possibly related, but later considered unlikely to be related by the site investigator when further investigation revealed pre-existing, but previously unrecognised, multiple sclerosis. The second case was reported 68 days after MenACWY vaccination. While considered possibly related by the site investigator at the time of reporting, an independent panel of neurological experts considered this to be unlikely. All trial participants have recovered, or are in a stable or improving condition."

    L'imputabilité est toujours affaire d'adjudication, et comme on le voit c'est un consensus d'expert ici qui estime si oui ou non l'effet est rapporté au vaccin. Toujours difficile d'être complètement affirmatif (la maladie concernée était elle là avant l'inclusion ? Se serait elle déclarée sans le vaccin ? A t elle été favorisée, déclenchée, aggravée... ?) mais je trouve en tout cas que la transparence est satisfaisante (comme souvent dans le cas des développements de tels traitements, n'en déplaise aux complotistes) et permet de peser le bénéfice/risque de la vaccination (aucun cas hospitalisé dans le groupe vacciné vs 10 dans le groupe contrôle - dont 1 patient a au moins été intubé ; à mettre en balance, avec un recul de quelques mois, avec 1/12.000 cas de myélite, et un taux d'effets secondaires "sérieux" comparable entre les groupes, 84 vs 91)
    Sur un plan plus général, et avec toutes les réserves d'usage concernant la campagne de vaccination en cours, ce qui est vraiment cool avec la période actuelle, c'est que grâce à la Covid et le focus mondial de tous les chercheurs et tous les labos qui s'en est suivi, la médecine a fait des progrès rapides sur cette techno prometteuse, ce qui devrait pouvoir permettre de trouver un traitement efficace pour d'autres maladies endémiques en attente de vaccin.
    L'expertise CPC, c'est mon dada.

  3. #63
    Citation Envoyé par fractguy Voir le message
    Sur un plan plus général, et avec toutes les réserves d'usage concernant la campagne de vaccination en cours, ce qui est vraiment cool avec la période actuelle, c'est que grâce à la Covid et le focus mondial de tous les chercheurs et tous les labos qui s'en est suivi, la médecine a fait des progrès rapides sur cette techno prometteuse, ce qui devrait pouvoir permettre de trouver un traitement efficace pour d'autres maladies endémiques en attente de vaccin.
    Attention, le vaccin d'Astra, dont nous discutons la publication des résultats partiels depuis ce matin, n'est pas un vaccin à ARN messager. Là, les données sont dans les instances (EMA par exemple) mais non publiés dans la littérature. Il devrait y avoir le rapport de la FDA vu qu'ils ont accordé une AMM hier soir.
    D'un point de vue pratique, il sera bien moins cher (technologie plus éprouvée et plus simple même si là aussi, aucun vaccin à adénovirus autorisé chez l'homme pour l'instant) et bien plus facile à conserver.

    Je ne sais pas quel sera le 1er des candidats vaccins à être autorisé, par contre je peux vous dire que l'on se prépare activement pour ceux à ARN messager (puisque que l'on avait pas vraiment les congélateurs adéquat).

    - - - Mise à jour - - -

    D'ailleurs, Astra Zeneca a totalement assumé le fait que puisqu'ils étaient un peu en retard sur les 2 autres, ils ont choisi de publier avant leurs données dans la littérature. Ca plus le léger trouble qu'il y a eu avec leurs schémas de dose lors des annonces préliminaires.
    Citation Envoyé par cooperman Voir le message
    le chpt chinois de maintenant vaut bien la nba de 1990 !!

  4. #64
    Citation Envoyé par The Number 9 Voir le message
    Attention, le vaccin d'Astra, dont nous discutons la publication des résultats partiels depuis ce matin, n'est pas un vaccin à ARN messager. Là, les données sont dans les instances (EMA par exemple) mais non publiés dans la littérature. Il devrait y avoir le rapport de la FDA vu qu'ils ont accordé une AMM hier soir.
    D'un point de vue pratique, il sera bien moins cher (technologie plus éprouvée et plus simple même si là aussi, aucun vaccin à adénovirus autorisé chez l'homme pour l'instant) et bien plus facile à conserver.

    Je ne sais pas quel sera le 1er des candidats vaccins à être autorisé, par contre je peux vous dire que l'on se prépare activement pour ceux à ARN messager (puisque que l'on avait pas vraiment les congélateurs adéquat).

    - - - Mise à jour - - -

    D'ailleurs, Astra Zeneca a totalement assumé le fait que puisqu'ils étaient un peu en retard sur les 2 autres, ils ont choisi de publier avant leurs données dans la littérature. Ca plus le léger trouble qu'il y a eu avec leurs schémas de dose lors des annonces préliminaires.
    Oups boulette effectivement, je pensais que vous parliez de Pfizer/Moderna

    Mais mon commentaire tient toujours pour ces derniers
    L'expertise CPC, c'est mon dada.

  5. #65
    Citation Envoyé par docelche Voir le message
    permet de peser le bénéfice/risque de la vaccination (aucun cas hospitalisé dans le groupe vacciné vs 10 dans le groupe contrôle - dont 1 patient a au moins été intubé ; à mettre en balance, avec un recul de quelques mois, avec 1/12.000 cas de myélite, et un taux d'effets secondaires "sérieux" comparable entre les groupes, 84 vs 91)
    De l'extérieur, et je précise que je n'y connais rien, j'avoue que ça me fait tiquer.
    D'un côté tu dis qu'il faut bien comprendre que 1/12k pour le groupe vaccin, c'est négligeable et même pas forcément imputable au vaccin. Ok je comprends.
    De l'autre, tu dis que y'a zéro hospitalisé pour le groupe vaccin vs. 10/12k pour les non vaccinés. Bah donc en gros, sur 24 000 personnes, on a 10 hospitalisés dont 1 grave.

    Du coup dit comme ça, ça fait pas rêver comme effet vaccin.

    Alors je comprends bien que forcément tu ne décris qu'une petite partie de l'étude. Et je comprends aussi que je n'y comprends pas grand-chose.

    Mais je suis toujours sur le cul de m'apercevoir comment mon cerveau réagit quand je lis ce type d'informations.

    Sans complotisme ou anti-vaccination dans mon propos hein. Je suis à jour de tous mes vaccins et j'espère pouvoir me faire vacciner lorsque ça sera dispo pour moi.
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Les qualités qui comptent pour être élus ne sont pas les même que pour gouverner. Et c'est tout le défi d'une démocratie dans notre société moderne : réussir a résoudre ce dilemme.

  6. #66
    Les 10 personnes hospitalisés c'est pour le Covid. Le 1 hospitalisé hors covid on pense que c'est le vaccin mais pas sûr du tout. Je vois pas le soucis de compréhension en fait.

  7. #67
    Citation Envoyé par docelche Voir le message
    Pour aller plus loin dans la discussion sur ce point très précis (mais on rentre dans une discussion un peu "experte"), les auteurs détaillent particulièrement le point des myélites transverses :

    "There were two additional cases of transverse myelitis that were originally reported as potentially related but later determined to be unlikely to be related to vaccination by an independent committee of neurological experts. One case that occurred 10 days after a first vaccination with ChAdOx1 nCoV-19 was initially assessed as possibly related, but later considered unlikely to be related by the site investigator when further investigation revealed pre-existing, but previously unrecognised, multiple sclerosis. The second case was reported 68 days after MenACWY vaccination. While considered possibly related by the site investigator at the time of reporting, an independent panel of neurological experts considered this to be unlikely. All trial participants have recovered, or are in a stable or improving condition."

    L'imputabilité est toujours affaire d'adjudication, et comme on le voit c'est un consensus d'expert ici qui estime si oui ou non l'effet est rapporté au vaccin. Toujours difficile d'être complètement affirmatif (la maladie concernée était elle là avant l'inclusion ? Se serait elle déclarée sans le vaccin ? A t elle été favorisée, déclenchée, aggravée... ?) mais je trouve en tout cas que la transparence est satisfaisante (comme souvent dans le cas des développements de tels traitements, n'en déplaise aux complotistes) et permet de peser le bénéfice/risque de la vaccination (aucun cas hospitalisé dans le groupe vacciné vs 10 dans le groupe contrôle - dont 1 patient a au moins été intubé ; à mettre en balance, avec un recul de quelques mois, avec 1/12.000 cas de myélite, et un taux d'effets secondaires "sérieux" comparable entre les groupes, 84 vs 91)
    De ce que je lis sur la myelite transverse ça a l'air d'être parfois effectivement en rapport avec les vaccins j'ai l'impression.

    http://lymeaware.free.fr/lyme/Neurol...Diagnostic.pdf
    "Les faits sont têtus."


  8. #68
    Citation Envoyé par Sharn Voir le message
    Les 10 personnes hospitalisés c'est pour le Covid. Le 1 hospitalisé hors covid on pense que c'est le vaccin mais pas sûr du tout. Je vois pas le soucis de compréhension en fait.
    SuperLowl a peut-être eu le même froncement de sourcil que moi donc je tente une explication : 10 personnes hospitalisés pour le COVID sur un échantillon de 12000, ça fait 0.08% d'hospitalisation. De l'autre côté, on a 0.008% d'hospitalisation.
    Y a certes un rapport de 1 pour 10, mais sur des chiffres qui sont vraiment très, très, très faibles.
    Pourquoi 1 pour 10 000 est négligeable mais 1 pour 1 000 non ?

    C'est si faible que ça, proportionnellement, les risques du COVID ?

    Même si bon, en adaptant à la France, dans un monde mathématique, ça nous ferait 70 000 hospitalisations contre 7 000, ça change clairement la donne. Mais ça m'a fait tiquer.

  9. #69
    Citation Envoyé par poneyroux Voir le message
    SuperLowl a peut-être eu le même froncement de sourcil que moi
    Exactement.
    Mais encore une fois, je sais que ce n'est pas aussi simple.
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Les qualités qui comptent pour être élus ne sont pas les même que pour gouverner. Et c'est tout le défi d'une démocratie dans notre société moderne : réussir a résoudre ce dilemme.

  10. #70
    Déjà vous comparez d'un côté une donnée d'efficacité du vaccin et de l'autre la fréquence d'apparition d'un événement indésirable. Cela n'a pas grand sens.

    Par contre, il faut savoir qu'en cas de médicament, un effet indésirable apparaissant à une proportion supérieure à 1/1000 est qualifié de "rare" là où il passe en "très rare" si 1/10000. Donc oui, la différence se note quand même. Mais encore une fois, en comparant des choses comparables.

    Quand à l'imputabilité, ce n'est pas lié avec la fréquence. Il existe des effets indésirables très rares dont l'imputabilité est certaines. Dans ce cas ci, ce n'est pas docelche qui affirme que la myélite n'est peut être pas lié mais les coordonnateurs de l'étude, la causalité n'a pas été clairement établie (ni clairement exclue contrairement aux 2 autres cas rapportées).
    Citation Envoyé par cooperman Voir le message
    le chpt chinois de maintenant vaut bien la nba de 1990 !!

  11. #71
    Je ne sais pas exactement comment ça fonctionne mais je suppose que la gravité, la fréquence d'apparition sont à mettre dans le rapport bénéfice risque et qu'on accepte pas les même risques pour un vaccin en fréquence car il sera donné à énormément de personne, et à un médicament bien précis.
    "Les faits sont têtus."


  12. #72
    Citation Envoyé par Laya Voir le message
    Je ne sais pas exactement comment ça fonctionne mais je suppose que la gravité, la fréquence d'apparition sont à mettre dans le rapport bénéfice risque et qu'on accepte pas les même risques pour un vaccins en fréquence car il sera donné à énormément de personne, et a un médicament bien précis.
    Comme pour tout médicament, oui les effets indésirables entrent dans le rapport bénéfice/risque. J'expliquais comment les fréquences étaient codifiées, je n'ai pas dit qu'ils devenaient négligeables.

    Et la question n'est pas seulement vaccin ou traitement curatif (un vaccin est un médicament ). Mais également quelle est la pathologie, l'espérance de vie de la population cible du médicament en question, ...
    Citation Envoyé par cooperman Voir le message
    le chpt chinois de maintenant vaut bien la nba de 1990 !!

  13. #73
    Citation Envoyé par poneyroux Voir le message
    SuperLowl a peut-être eu le même froncement de sourcil que moi donc je tente une explication : 10 personnes hospitalisés pour le COVID sur un échantillon de 12000, ça fait 0.08% d'hospitalisation. De l'autre côté, on a 0.008% d'hospitalisation.
    Y a certes un rapport de 1 pour 10, mais sur des chiffres qui sont vraiment très, très, très faibles.
    Pourquoi 1 pour 10 000 est négligeable mais 1 pour 1 000 non ?
    N'y connaissant rien, je vais apporter mes lumières

    10 hospitalisés parmi le groupe témoin, ça veut dire, grosso modo, que pour la population considérée, la probabilité d'être hospitalisé pour Covid pendant la durée de l'étude était de 0.08%. Et 1 hospitalisé parmi le groupe ayant reçu le vaccin, ça semble dire que cette probabilité a été réduite d'un facteur 10 (avec une petite incertitude: elle peut avoir été réduite d'un facteur 5 seulement, si on a eu un peu de chace; mais simplifions).

    Si les proportions peuvent être extrapolées à l'ensemble de la population, ça veut dire que ce vaccin aurait le potentiel d'éviter 90% des hospitalisation Covid - avant même de considérer son effet possible sur les contaminations (vu que j'ai cru comprendre qu'on ne savait pas si les vaccinés pouvaient transmettre ou pas le virus). 90%, ça me semble énorme; dans des conditions où les patients Covid foutent le bordel dans les hôpitaux parce qu'ils occupent 50% des lits, tu les passes à 5% des lits, j'imagine qu'on respire drôlement mieux.

    Après, la comparaison avec les effets indésirables, forcément on vise des taux beaucoup plus faibles vu que le principe d'un vaccin c'est de donner un médoc à quelqu'un qui n'est pas malade, en espérant qu'il ne chope pas un truc; chaque personne qui chope une saleté à cause du vaccin, c'est quelqu'un qui devient malade alors qu'il ne l'aurait pas été, alors qu'une personne vaccinée, c'est quelqu'un qui avait une certaine probabilité de choper la saleté, et qui grâce au vaccin, voit sa probabilité de la choper fortement réduite (par exemple, de 1% à 0.1%).

  14. #74
    Bon ici ça râle. Depuis quelques mois le conseil fédéral (qui gère le pays) avait laissé la tâche aux cantons de prendre les mesures nécessaires au niveau régional. Comme les cantons francophones étaient plus touchés (et moins libéraux), ils ont mis en place des interdictions de restaurant, fitness etc. Les cantons alémaniques ne l'ont pas fait. Après quelques semaines de fermeture des bistrots, les cantons francophones ont annoncé que ça allait rouvrir dès ce jeudi. Et mardi grosse surprise, le conseil fédéral tente de reprendre la main en force en disant qu'il demande la consultation des cantons pour mettre en place des restrictions style restaux fermés le soir dès samedi.

    La forme passe mal. Les autorités cantonales sont "menacées" alors qu'une consultation c'est sensé être un peu plus consensuel et pas annoncé dans une conférence de presse. Le fond aussi, les francophones ayant l'impression de payer pour les alémaniques qui n'ont pas pris de mesures et qui avaient de plus tendance à regarder de haut cette partie du pays plus touchée par la maladie.

    Les joies du fédéralisme.

  15. #75
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    N'y connaissant rien, je vais apporter mes lumières

    10 hospitalisés parmi le groupe témoin, ça veut dire, grosso modo, que pour la population considérée, la probabilité d'être hospitalisé pour Covid pendant la durée de l'étude était de 0.08%. Et 1 hospitalisé parmi le groupe ayant reçu le vaccin, ça semble dire que cette probabilité a été réduite d'un facteur 10 (avec une petite incertitude: elle peut avoir été réduite d'un facteur 5 seulement, si on a eu un peu de chace; mais simplifions).

    Si les proportions peuvent être extrapolées à l'ensemble de la population, ça veut dire que ce vaccin aurait le potentiel d'éviter 90% des hospitalisation Covid - avant même de considérer son effet possible sur les contaminations (vu que j'ai cru comprendre qu'on ne savait pas si les vaccinés pouvaient transmettre ou pas le virus). 90%, ça me semble énorme; dans des conditions où les patients Covid foutent le bordel dans les hôpitaux parce qu'ils occupent 50% des lits, tu les passes à 5% des lits, j'imagine qu'on respire drôlement mieux.

    Après, la comparaison avec les effets indésirables, forcément on vise des taux beaucoup plus faibles vu que le principe d'un vaccin c'est de donner un médoc à quelqu'un qui n'est pas malade, en espérant qu'il ne chope pas un truc; chaque personne qui chope une saleté à cause du vaccin, c'est quelqu'un qui devient malade alors qu'il ne l'aurait pas été, alors qu'une personne vaccinée, c'est quelqu'un qui avait une certaine probabilité de choper la saleté, et qui grâce au vaccin, voit sa probabilité de la choper fortement réduite (par exemple, de 1% à 0.1%).
    C'est effectivement la suite de mon message
    Mais comme disait SuperLowl, on n'y connait rien, donc c'était plus un étonnement face aux proportions sur un tel échantillon.
    Les réponses du Nombre 9 ont permis déjà de rabaisser quelque peu le sourcil.

  16. #76
    Citation Envoyé par Bah Voir le message
    Bon ici ça râle. Depuis quelques mois le conseil fédéral (qui gère le pays) avait laissé la tâche aux cantons de prendre les mesures nécessaires au niveau régional. Comme les cantons francophones étaient plus touchés (et moins libéraux), ils ont mis en place des interdictions de restaurant, fitness etc. Les cantons alémaniques ne l'ont pas fait. Après quelques semaines de fermeture des bistrots, les cantons francophones ont annoncé que ça allait rouvrir dès ce jeudi. Et mardi grosse surprise, le conseil fédéral tente de reprendre la main en force en disant qu'il demande la consultation des cantons pour mettre en place des restrictions style restaux fermés le soir dès samedi.

    La forme passe mal. Les autorités cantonales sont "menacées" alors qu'une consultation c'est sensé être un peu plus consensuel et pas annoncé dans une conférence de presse. Le fond aussi, les francophones ayant l'impression de payer pour les alémaniques qui n'ont pas pris de mesures et qui avaient de plus tendance à regarder de haut cette partie du pays plus touchée par la maladie.

    Les joies du fédéralisme.
    Vous êtes l'équivalent des Wallons en fait ? Il est ou le pognon ? Coté francophone ou schleu ?
    Citation Envoyé par Bah Voir le message
    Jean-Henry LeLiquid, l'ébouillanteur de Monéteau.

  17. #77
    Schleu évidemment !

  18. #78

  19. #79
    Et en France la moyenne de nouvelle contamination lissé sur 7 jours ne part pas a la baisse, malgré le chiffre de Lundi.

    Et si je dis pas de bétise on n'as pas encore les effets de la réouverture du 28 novembre?

  20. #80
    Allons, c'est pas réservé à l'Absurdistan, ça ?
    Citation Envoyé par Laya Voir le message
    le droit à la détermination d'un peuple n'a rien d'évident

  21. #81
    Citation Envoyé par Nasma Voir le message
    Et en France la moyenne de nouvelle contamination lissé sur 7 jours ne part pas a la baisse, malgré le chiffre de Lundi.

    Et si je dis pas de bétise on n'as pas encore les effets de la réouverture du 28 novembre?
    Alors que les réa baissent. J'y comprends rien.

  22. #82
    Citation Envoyé par Sharn Voir le message
    Alors que les réa baissent. J'y comprends rien.
    A peine moins que la semaine passée pour les nouvelles entrées en réa, idem hospitalisations. Et il y a toujours un train de retard après la contamination.
    Citation Envoyé par Sidus Preclarum Voir le message
    Ben du caramel pas sucré alors...
    "Avant, j'étais dyslexique, masi aujorudh'ui je vasi meiux."

  23. #83
    Je pense que toutes les décisions qui sont prises et vont être prises le sont avec noël en tête.
    Grand maître du lien affilié

  24. #84
    Citation Envoyé par poneyroux Voir le message
    C'est effectivement la suite de mon message
    Mais comme disait SuperLowl, on n'y connait rien, donc c'était plus un étonnement face aux proportions sur un tel échantillon.
    Les réponses du Nombre 9 ont permis déjà de rabaisser quelque peu le sourcil.
    Voilà.
    Encore une fois, c'était plus un étonnement à comment mon cerveau a compris l'information dans une première lecture. Après réflexion, et explication (merci ), évidemment on analyse différemment.
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Les qualités qui comptent pour être élus ne sont pas les même que pour gouverner. Et c'est tout le défi d'une démocratie dans notre société moderne : réussir a résoudre ce dilemme.

  25. #85
    Citation Envoyé par tompalmer Voir le message
    Je pense que toutes les décisions qui sont prises et vont être prises le sont avec noël en tête.
    Non ? C'est vrai ?

    Pour aujourd'hui j'attends une Chirac. Façon "je promulgue la loi mais je vous demande de ne pas l'appliquer" (CPE). "J'annonce le déconfinement mais je vous demande de ne pas sortir de chez vous".
    Ma vraie vie est beaucoup plus intéressante.

  26. #86
    Ça parait gros, mais je vois ce que tu veux dire. "Vous avez le droit, mais franchement, le faites pas". Ça a l'avantage énorme de ne pas être censurable par le Conseil d'État...

  27. #87
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    Ça parait gros, mais je vois ce que tu veux dire. "Vous avez le droit, mais franchement, le faites pas". Ça a l'avantage énorme de ne pas être censurable par le Conseil d'État...
    Ou histoire de faire plaisir à tout le monde : vous avez le droit, mais franchement, pensez aux restaurateurs et tenanciers de bars, le faites pas"

    Ça marchera ptet mieux que quand on demande de la solidarité avec les soignants, parce que ce discours là, visiblement, rien à taper.

  28. #88
    Du coup on revivrait la même chose qu'en mars dernier : le Manu, il fait une annonce pour dire "évitez les parcs les loulous, faites attention, il est pas fou ce virus", pas grand monde ne respecte le truc, du coup le mardi "bon vous êtes des mômes, on vous confine".
    Là avec l'expérience, on peut s'attendre à ce que ce soit plus respecté déjà.

    Je paraphrase un peu, bien sûr.

  29. #89
    Oui ça aussi c'est une possibilité. Faut juste prévoir trois semaines de délai, parce que le reconfinement entre Noël et la Saint Sylvestre, ça va pas le faire.

  30. #90
    Citation Envoyé par Lazyjoe Voir le message
    A peine moins que la semaine passée pour les nouvelles entrées en réa, idem hospitalisations. Et il y a toujours un train de retard après la contamination.
    Le rythme d'entrée en réa baisse pardon. Ça baisse légèrement de ce que j'avais lu.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •