Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 51
  1. #1
    Bonjour à toutes et tous,

    Pour le contexte, je suis à la recherche de formations professionnalisantes d'un an pour m'orienter vers du web fullstack ou de l'IA, à faire avec mon CPF et si possible un coup de pouce de Transition PRO ou mon employeur.

    Je suis donc en recherche du graal qui fera de moi un super crack employable derrière.

    Et c'est là que ça se complique, formations privées oblige, on craint assez facilement le côté pompe à fric et la légèreté des enseignements ou de l'accompagnement pédagogique.
    Sauf que pour avoir démarché des ESN et des acteurs du milieu (recruteurs, dév), c'est absolument impossible d'identifier un acteur du secteur qui fasse l'unanimité.

    Est-ce que vous auriez des conseils avisés à me donner ?
    Merci.

  2. #2
    J'ai jeté un oeil sur le site de CPF pour "développement web".


    Bon Chance et puisse le sort t'être favorable.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  3. #3

  4. #4
    Citation Envoyé par Couyu Voir le message
    Bonjour à toutes et tous,

    Pour le contexte, je suis à la recherche de formations professionnalisantes d'un an pour m'orienter vers du web fullstack ou de l'IA, à faire avec mon CPF et si possible un coup de pouce de Transition PRO ou mon employeur.

    Je suis donc en recherche du graal qui fera de moi un super crack employable derrière.

    Et c'est là que ça se complique, formations privées oblige, on craint assez facilement le côté pompe à fric et la légèreté des enseignements ou de l'accompagnement pédagogique.
    Sauf que pour avoir démarché des ESN et des acteurs du milieu (recruteurs, dév), c'est absolument impossible d'identifier un acteur du secteur qui fasse l'unanimité.

    Est-ce que vous auriez des conseils avisés à me donner ?
    Merci.
    Toutes les formations éligibles à un financement par CPF sont qualifiantes. C'est même le principe du CPF.
    La question c'est "tu part d'où et tu veux aller où ?". Si t'es comptable et que tu veux devenir dev web, c'est pas la même chanson que si t'es dev web et que tu veux acquérir de nouvelles technos....

    Ton compte est à combien ? Selon ton statut pro, tu peux avoir entre 5 et 8k€ max. La plupart des gens que j'ai croisé tournent autour de 2.5-3k€.
    Même à 8k on est dans du léger comme budget, je connais des OF qui te facturent ça à la semaine.

    Compter sur ton employeur ? J'y crois pas une seule seconde dans le cadre d'une reconversion. Personne ne va te payer pour aller voir ailleurs.

    Un "acteur" donc un OF qui fasse l'unanimité ? Think again regarde le marché de l'emploi sur le secteur que tu vises. Ce seront tes concurrents. Si tu tapes dans un milieu où ça bouffe de l'ingé pour pisser du code et que toi tu as un bac... Ben c'est pas 8k€ qui vont te faire atteindre le niveau "théorique" de tes concurrents.

    Bref, tout est relatif. Dépend d'où tu part et où tu veux aller.
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  5. #5
    Elles sont qualifiantes, certes, mais pas toujours reconnues par les recruteurs, malgré les diplômes d'état derrière.
    C'est bien là le problème.

    Mon cas : Ingé d'une autre spécialité (rien à voir), 31 ans, je cherche une reconversion développeur (web ou IA).
    Et honnêtement n'importe quel boulot d'ingé débutant en dev me convient, je ne peux pas faire la fine bouche.

    Mon CPF = 3k€.
    Compter sur mon employeur ça peut se faire, puisqu'ils ont un besoin à formuler sur de l'IA justement. Reste à savoir si c'est le moyen qu'ils retiendront pour y parvenir (donc ma formation).
    Si pas, je cherche ailleurs, c'est acté.

    Ma deuxième idée c'était les ESN, mais pas le temps pour ce genre de recrutement, là ça gère le covid et les urgences.
    Pas de perspective avant mi-2021 au bas mot.

  6. #6
    Ca va peut-être t'amuser Couyu, mais certains AFPA proposent des formations qualifiantes de dév web. Alors tu es ingé et les formations proposées sont Bac+2, mais tu les prépare en 8 mois, alternance cours/stages.

    Elles sont financées par les régions qui les proposent, ton profil passerait sans problème. Selon ta situation, en fonction de ce qui serait le plus avantageux pour toi, tu serais au pire rémunéré à hauteur de 650 euros/mois durant la durée de la formation. (si tu as des droits autres, ils auront la priorité).

    Ca peut sembler être une "régression" rapport à ton parcours scolaire, mais ces formations sont qualifiantes et reconnues par l'Etat, le diplôme a de la valeur pour les entreprises.

    https://www.afpa.fr/formation-qualif...ppeur-logiciel
    caca44

  7. #7
    Citation Envoyé par Couyu Voir le message
    Elles sont qualifiantes, certes, mais pas toujours reconnues par les recruteurs, malgré les diplômes d'état derrière.
    C'est bien là le problème.

    Mon cas : Ingé d'une autre spécialité (rien à voir), 31 ans, je cherche une reconversion développeur (web ou IA).
    Et honnêtement n'importe quel boulot d'ingé débutant en dev me convient, je ne peux pas faire la fine bouche.

    Mon CPF = 3k€.
    Compter sur mon employeur ça peut se faire, puisqu'ils ont un besoin à formuler sur de l'IA justement. Reste à savoir si c'est le moyen qu'ils retiendront pour y parvenir (donc ma formation).
    Si pas, je cherche ailleurs, c'est acté.

    Ma deuxième idée c'était les ESN, mais pas le temps pour ce genre de recrutement, là ça gère le covid et les urgences.
    Pas de perspective avant mi-2021 au bas mot.
    Je vais faire un peu de HS (pas vraiment mais quand même : ça ne répondra pas à ta question).

    Tu confonds compétence et titre. C'est commun en Licornie.
    Dans ce que tu dis, ce n'est pas des compétences que tu as l'air de chercher à acquérir mais un titre qui validerait et ferait bander les recruteurs.

    Désolé, en FPC (Formation Professionnelle Continue) tu peux courir, y'en aura pas. Y'a rien d'équivalent à X-Mines-Ponts à part faire X-Mines-Ponts.
    Tu peux taper 10 000 heures de formation administrative, t'auras jamais fait l'ENA.

    Si tu veux acquérir de nouvelles compétences, regarde le contenu des formations. Et il y a de grandes chances que ce soit totalement décorélé de l'OF les dispensant.
    Si tu veux un titre, regarde côté VAE. Ca ne te formera pas mais ça validera (plus ou moins) tes compétences acquises.
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  8. #8
    Faut regarder les formations de mastère spécialisé aussi, en temps plein ou en contrat de professionnalisation (parce que ça coute la peau des reins). Ca ne donnera toujours pas un titre "premium" mais au moins ça sortira d'une école connu. Par contre, c'est hors CPF. Genre des trucs comme ça : https://www.telecom-paris.fr/fr/mast...e-artificielle
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  9. #9
    Je reprends la discussion( un peu tard).
    Bonne année à tous !

    Citation Envoyé par SilverPig Voir le message
    Ca va peut-être t'amuser Couyu, mais certains AFPA proposent des formations qualifiantes de dév web. Alors tu es ingé et les formations proposées sont Bac+2, mais tu les prépare en 8 mois, alternance cours/stages.

    Elles sont financées par les régions qui les proposent, ton profil passerait sans problème. Selon ta situation, en fonction de ce qui serait le plus avantageux pour toi, tu serais au pire rémunéré à hauteur de 650 euros/mois durant la durée de la formation. (si tu as des droits autres, ils auront la priorité).

    Ca peut sembler être une "régression" rapport à ton parcours scolaire, mais ces formations sont qualifiantes et reconnues par l'Etat, le diplôme a de la valeur pour les entreprises.

    https://www.afpa.fr/formation-qualif...ppeur-logiciel
    Y a pas de "régression" et c'est une bonne idée. Pour le moment en revanche les échos que j'ai eu auprès des recruteurs n'étaient pas positifs.
    Grosso modo ils se méfient parce que ça produit de bons profils comme des profils moins "aiguisés" dû à l'absence de sélection.
    Je les avais déjà vue mais écartées pour le moment, mais c'est un plan B que je ne perds pas de vue ! Merci

    Citation Envoyé par Daedaal Voir le message
    Je vais faire un peu de HS (pas vraiment mais quand même : ça ne répondra pas à ta question).

    Tu confonds compétence et titre. C'est commun en Licornie.
    Dans ce que tu dis, ce n'est pas des compétences que tu as l'air de chercher à acquérir mais un titre qui validerait et ferait bander les recruteurs.

    Désolé, en FPC (Formation Professionnelle Continue) tu peux courir, y'en aura pas. Y'a rien d'équivalent à X-Mines-Ponts à part faire X-Mines-Ponts.
    Tu peux taper 10 000 heures de formation administrative, t'auras jamais fait l'ENA.

    Si tu veux acquérir de nouvelles compétences, regarde le contenu des formations. Et il y a de grandes chances que ce soit totalement décorélé de l'OF les dispensant.
    Si tu veux un titre, regarde côté VAE. Ca ne te formera pas mais ça validera (plus ou moins) tes compétences acquises.
    Personnellement je recherche des compétences, je me fous du titre.
    Ce qui n'est visiblement pas le cas des recruteurs que j'ai contacté qui eux aiment bien les titres, d'où le problème, je vais bien avoir besoin d'un boulot à un moment donné.

    Je ne cherche pas un titre prestigieux, juste un qui permette d'ouvrir des portes sans que ce soit à chaque fois une baston ou de la défiance quand je postulerai quelque part.

    La VAE c'est impossible : je ne parviendrai jamais à justifier d'une expérience professionnelle suffisante pour récupérer un titre.
    À moins de rentrer en bac +2/3, de prendre des responsabilités en management en faisant de la gestion de projet puis une VAE 10 ans plus tard ce me semble compliqué.
    Merci pour tes apports !

    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    Faut regarder les formations de mastère spécialisé aussi, en temps plein ou en contrat de professionnalisation (parce que ça coute la peau des reins). Ca ne donnera toujours pas un titre "premium" mais au moins ça sortira d'une école connu. Par contre, c'est hors CPF. Genre des trucs comme ça : https://www.telecom-paris.fr/fr/mast...e-artificielle
    Hum ça peut être une bonne idée.
    Par contre ouais vu le coût je confirme : en fonds propres c'est impossible pour moi
    Je vais creuser l'idée, merci.

  10. #10
    Citation Envoyé par Couyu Voir le message
    Hum ça peut être une bonne idée.
    Par contre ouais vu le coût je confirme : en fonds propres c'est impossible pour moi
    Je vais creuser l'idée, merci.
    Je ne connais pas ta situation, mais le prix des formations masters pro dépendent de l'université car autonomie des universités (merci Sarko !) et donc pour la "même" formation, ça peut aller de 900 euros l'année à 4600 euros et quelques.
    Si tu peux être mobile géographiquement (voire peut-être même pas avec le Covid, ya peut-être moyen de le faire à distance), ça peut baisser les couts.
    ET, si tu es au chômage, la formation si elle est en dessous d'un certain seuil, peut-être prise en charge (enfin c'était le cas il y a quelques années, tout change si vite). Je ne sais pas si ça se cumule avec le compte formation.

    J'ai une connaissance qui avait un Master en Bio, qui a été pris dans une formation pro pour devenir développeur en informatique. La formation de quelques mois était "payée" genre 800 euros, et il avait du travail en CDI en sortant (pas intéressant, mais il a switché pour mieux récemment).
    Tu veux que je le contacte pour lui demander le nom de son école et son "diplôme" exact en sortant ?

  11. #11
    Salut Lee Tchii !

    Volontiers oui, j'ai des connaissances qui ont suivi ce genre de portes dérobées mais quelques témoignages de plus ce sera toujours bénéfique !!
    Merci beaucoup

  12. #12
    Citation Envoyé par Lee Tchii Voir le message
    Je ne connais pas ta situation, mais le prix des formations masters pro dépendent de l'université car autonomie des universités (merci Sarko !) et donc pour la "même" formation, ça peut aller de 900 euros l'année à 4600 euros et quelques.
    Attention à ne pas confondre: un master, en formation initiale le tarif est réglementé, et c'est aux alentours de 250 euros l'année.

    C'est en formation continue, ou dans un DU (diplôme d'université) que le tarif est à la discrétion de l'université. Et ce qu'on appelle "mastère spécialisé" (avec un e), c'est il me semble un DU, donc oui, tarif libre.

    Avec aussi une exception pour les étudiants étrangers (non UE), qui depuis quelques années sont censés être soumis à des tarifs bien plus importants. Et ça c'est pas Sarko, c'est Manu.

    (Ou dans les formations conjointes avec des établissements étrangers - on a beau se battre contre dans les conseils, on perd, et les formations de ce type se multiplient)

  13. #13
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    Attention à ne pas confondre: un master, en formation initiale le tarif est réglementé, et c'est aux alentours de 250 euros l'année.
    Tu as aussi des Masters de formation initiale qui sont ouverts aux personnes en formation continue, et alors tu payes le tarif libre quand même.

  14. #14
    Citation Envoyé par Lee Tchii Voir le message
    Tu as aussi des Masters de formation initiale qui sont ouverts aux personnes en formation continue, et alors tu payes le tarif libre quand même.
    Ah oui, c'est le statut de formation continue qui fait que tu (peux, mais en pratiques, dois) payer le tarif coup-de-bambou. J'avais essayé de lutter contre quand j'étais responsable de Master, sans succès (genre un étudiant qui revenait à la fac après 2 ans dans la vie active après sa Licence, pour faire un Master: bienvenue monsieur, veuillez contacter le service de la formation continue). L'argumentation "mais c'est pareil, on le met dans les mêmes cours et les mêmes TD, y'a pas de raison" n'avait eu aucun effet.

  15. #15
    C'est une spécificité française ça, de vouloir "empêcher" les gens de reprendre leurs études? Il faut aller le plus loin possible du premier coup, sinon on est pénalisé? Je ne vois pas trop l'intérêt de faire ça. Je trouve même que ça peut être intéressant d'avoir parmi les élèves des gens qui connaissent le monde du travail et qui ont notamment le point de vue du niveau en-dessous. En France les cadres sont cadres dès leur premier emploi, en Suisse ce qui m'a marqué c'est que les gens se forment en bossant, j'ai plein de jeunes collègues qui font des études en parallèle de leur boulot et qui commencent par un apprentissage pour finir avec un master.
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  16. #16
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    C'est une spécificité française ça, de vouloir "empêcher" les gens de reprendre leurs études? Il faut aller le plus loin possible du premier coup, sinon on est pénalisé? Je ne vois pas trop l'intérêt de faire ça. Je trouve même que ça peut être intéressant d'avoir parmi les élèves des gens qui connaissent le monde du travail et qui ont notamment le point de vue du niveau en-dessous. En France les cadres sont cadres dès leur premier emploi, en Suisse ce qui m'a marqué c'est que les gens se forment en bossant, j'ai plein de jeunes collègues qui font des études en parallèle de leur boulot et qui commencent par un apprentissage pour finir avec un master.
    Oui c'est très français. L'avantage c'est d'avoir des master de 23 ans, le soucis c'est d'avoir des masters de 23 ans. L'avantage pour les entreprises, c'est qu'ils ont des jeunes employés qui pensent être dans le seul pays d'Europe avec un système social, faisant le moins d'heures et étant privilégiés d'être payés .

  17. #17
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    J'avais essayé de lutter contre quand j'étais responsable de Master, sans succès (genre un étudiant qui revenait à la fac après 2 ans dans la vie active après sa Licence, pour faire un Master: bienvenue monsieur, veuillez contacter le service de la formation continue).
    Ça m'a beaucoup choqué.
    Surtout que quelqu'un dans ma famille avait fait de la formation continue dans les années 90, où tu payais la même chose que les étudiants en formation initiale, mais pour des cours étudiés spécifiquement pour des personnes qui ont connu le milieu professionnel.
    Cela a aussi empêché récemment quelqu'un de ma famille étendue qui voulait reprendre ses études après un bac plus 3 et quelques années de travail. Sortir 5-6 K par an quand tu es au chômage et que tu as un boulot qui paye environ le SMIC, ce n'est pas toujours possible.

    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    C'est une spécificité française ça, de vouloir "empêcher" les gens de reprendre leurs études?
    Même si le système est NAZE, il est devenu plus souple récemment.
    A l'Université, avant, tu travaillais une année, tu tombais dans la formation continue.
    Maintenant, et notamment grâce au merveilleux système de ParcoursSup où tu peux avoir un super bon niveau sortie bac mais ne pas pouvoir t'inscrire dans une pauvre Licence 1, on accorde aux étudiants une année de césure et ils peuvent rester en formation initiale. Yeah !
    Non mais j'insiste, c'est l'autonomie des Universités qui a plongé les comptes des facs dans un trou noir négatif et leur a autorisé de faire payer les formations continues, qui jusque là, étaient au même tarif que les formations initiales.
    Et comme l'a rappelé Shosuro, faut pas venir de l'étranger MÊME en formation initiale.

  18. #18
    C'est une spécificité assez française, qui, il faut le reconnaître, va un peu de pair avec le fait que l'université en France, pour la formation initiale, c'est essentiellement gratuit - à condition de ne pas venir de l'étranger, comme le rappelle Lee Tchii (avec un petit bémol: en pratique on a pas mal de dérogations qui permettent de faire payer la même chose aux étudiants venant de certains pays, mais précisément, c'est une dérogation, ce n'est pas de droit).

    Une conséquence de ça, c'est que c'est moralement insupportable d'avoir des étudiants assis l'un à côté de l'autre, qui suivent les mêmes cours, mais qui, pour des raisons de ce qu'ils ont fait après le bac, ou de où ils sont nés, paient des droits qui diffèrent à peu près d'un facteur 10. Mais oui, c'est ce à quoi on en est beaucoup réduits suite au désengagement progressif de l'État (qui a réussi à vendre ça sous un vernis de "autonomie des universités" et d'"excellence"; perso, ce qui me sidère encore c'est le nombre de collègues qui y ont cru).

  19. #19
    Oui, l'autonomie des universités s'entendait comme "y compris pour trouver du pognon". Ce qui a été moins limpide apparemment pour beaucoup, c'est que ça impliquait "comme ça l'Etat pourra financer moins", transformant une possibilité en une nécessité.

    Certaines écoles ont pu conservé les formations continues quasiment au même prix que les formations initiales grâce aux Mastères Spécialisées (et assimilés), qui eux sont à un prix absolument prohibitif. Pour un français, parce que pour un américain, c'est plutôt bon marché, souvent (~8 à 12k€).

    Mais ouais, en France, on n'aime pas trop les gens qui cherche à sortir de leur classe et donc la formation universitaire continue est chère. Voir aussi l'histoire de l'université paris 8 Vincennes entre 1969 et 1980.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  20. #20
    La formation continue, c'est clairement un moyen de gagner de l'argent pour les universités. Après, il faut pas hésiter à appeler parce que tu as parfois des subtilités. Je viens de commencer un DUT gestion logistique et transports en un an dont le coût affiché était de 8000 euros mais il a fallu que j'appelle pour savoir qu'il était à 4000 pour les "clients Pole Emploi"(donc c'est passé avec mon CPF et une petite aide PE).... Il faut aussi regarder les dispositifs d'aide régionales etc (AIRE en IdF). Mais clairement la reconversion, c'est une vraie lutte d'autant plus qu'aucun interlocuteur ne maîtrise tous les aspects de cette usine à gaz.

  21. #21
    Citation Envoyé par Couyu Voir le message
    Volontiers oui, j'ai des connaissances qui ont suivi ce genre de portes dérobées mais quelques témoignages de plus ce sera toujours bénéfique !!
    Merci beaucoup
    De rien Couyu, c'est normal de s’entraider.
    J'ai une micro réponse avant sa réponse complète :
    "J'ai suivi une formation Pôle Emploi de 3 mois qui reprenait bien les bases (aucun prérequis).
    Mais pour être accepté il fallait passer un entretien avec une entreprise. Cette formation est payée par Pôle Emploi mais elle est en collaboration avec une entreprise qui embauche les gens à la sortie de la formation."

    Et effectivement, il a été embauché à la sortie de sa formation, mais je crois que ce n'était pas le cas pour deux personnes.

  22. #22
    Pour l'instant je suis sur la formation AFPA de 8 mois (financée par CPF + pole emploi) dont on parlait plus haut et des formations estampillées Grandes Ecoles du Numériques de 7 à 10 mois (financées par les régions et je pense le CPF aussi, y a pas de raison).

    Des retours que j'ai et compte tenu de mon parcours il faut plutôt privilégier :
    - Une formation avec stage
    - de commencer avec un diplôme équivalent Bac + 2 (RNCP III si je ne dis pas de bêtise), quitte à faire valoir mes 8 ans d'exp dans l'ingénierie, la gestion de projet et mon expérience de dev superviseur sur des petits sujets et Product Owner sur une application productive à potentiel commercial.
    - de pousser pour une VAE dans quelques années pour rattraper le Bac + 5.

    Donc chercher une rupture conventionnelle ou une démission reconversion.

    On m'a plutôt déconseillé les contrats de professionnalisation (écoles = usines à pognons, cours de mauvaise qualité et bloqué 2 ans au SMIC avec peut d'évolution technique).

    Je continue d'explorer les possibilités avec ma boîte, tant que la porte n'est pas fermée ça reste ma meilleure option.
    Si je prends un NON, ce sera le dispositif décrit en début de post.

    Ca vous semble "lunaire", teubé ou autre ?

    (Je précise si ça ne se voit pas que je suis en fin d'accompagnement APEC)

    J'en profite pour C/C un post de scie sur un autre thread du sub forum :
    Citation Envoyé par scie_sauteuse Voir le message
    Niveau emploi, je connais pas mal de personnes qui sortent de formations de reconversion en 4 à 6 mois en région lyonnaise, et aucune n'a eu de mal à trouver de boulot en quelques semaines même depuis le COVID.
    Je rejoins le fait que ces formations sont très très intenses. Il y a un peu d'abandon, pas tant que ça, mais par contre t'as plus de vie jusqu'au potentiel stage (certaines formation en ont un obligatoire, ce qui n'est pas une mauvaise chose pour le premier emploi derrière, sans même parler de pré-embauche c'est toujours bien une première expérience sur le CV).
    Une fois le titre obtenu, par contre, hors de question de continuer les stages hein. Déjà c'est illégal en France hors formation en cours et convention tri partite il me semble, et vous méritez un emploi de développeur junior. Ça brasse pas des miyons bien sur, mais vous avez lutté pour obtenir des compétences en quelques mois, ça se respecte, et le marché est de loin assez dynamique pour pas avoir besoin de se dévaloriser. Si une boîte vous dit autre chose, fuyez, ils vous mentent. Stou.

    Niveau contenu, j'ai aussi une préférence pour la formation Dev Web avec du PHP. Quand on ne connaît qu'un langage (et c'est quelqu'un qui fait le même langage depuis 10 ans qui parle... ), surtout au début, ça limite vachement les idées de "comment faire" que tu peux avoir, et le recul critique. C'est bien d'en voir 2, surtout plutôt simples à apprendre comme PHP et JS, pour tout de suite avoir une meilleure idée des possibles, et te permettre de plus facilement aborder d'autres langages aussi.

    Pour se lance en freelance post diplôme, je dirai que c'est chaud. Pas impossible, mais difficile de se faire recruter sur un truc un peu gros, intéressant et pérenne avec une très faible expérience. Je pense que c'est plus facile avec 1 an ou 2 en salarié, et qu'on est aussi mieux armé avec un peu d'expérience (même si vous avez déjà bossé ce qui change beaucoup, et en bien, par rapport à un pioupiou sorti d'école) pour savoir dans quel projet s'engager, où on veut mener sa carrière et qu'est ce qui est intéressant que ça soit niveau contenu, expérience ou pognon. Mais ce n'est qu'un ressenti, je n'ai pas de données pour appuyer ce sentiment, et ça doit aussi dépendre de votre état d'esprit et de votre capacité à aller pêcher du client.

  23. #23
    Du haut de ma longue expertise de quelqu'un qui est fonctionnaire depuis ses 20 ans et dont l'expérience dans le privé se limite à deux ans comme enseignant dans un lycée français à l'étranger (pour mon service national, oui je suis vieux), je ne vois rien à redire à ce que dit scie.

  24. #24
    Hello
    Je me permets de m'incruster, j'ai fait une formation (reconversion) courte en informatique et je me rends compte que j'ai besoin de + d'expérience
    J'ai fait le Master CCI de Luminy, ils recrutent les bacs +5 en reconversion mais du coup je me retrouve avec un diplôme à bac +5 et j'ai pas assez de bouteille pour un tel salaire :/
    J'avais fait mon stage à Montréal sur de l'IA (reconnaissances d'images), j'ai tellement kiffé mais peu codé et c'est trop différent du monde de l'entreprise
    J'ai pensé à faire une formation SCRUM mais j'ai tellement peur que ça soit pas suffisant pour moi que je risque de faire un contrat de professionnalisation
    Trop besoin de thunes rapidement
    Déso pour l'incruste mais si t'as envie d'échanger hésite pas

  25. #25
    On m'a dit beaucoup de bien de cette école : https://www.lewagon.com/fr

    Je voudrais aussi faire une reconversion dans l'informatique mais j'hésite en Développeur et Chef de projet car j'ai vu que le salaire d'un chef de projet est plus élevé ici :
    https://www.reconversionprofessionne...informaticien/

    Vous savez si c'est vraiment le cas ?

    L'argent est très important pour moi (oui je n'ai pas peur de le dire lol)

  26. #26
    Les 2 jobs font appel à des compétences très différentes.
    Chef de projet du management de gens, de projets et de la relation client.
    Développeur c'est de la logique, de la résolution de problème et la capacité de comprendre des métiers et à les traduire en implémentation de logiciel.

    Donc sur l'unique critère de l'argent, prends chef de projet.
    Par contre, je pense que ça mérite quand même d'étudier un peu quel métier pourrait te convenir le mieux, pour ta progression, parce que tu peux très bien surpasser un salaire de mauvais chef avec un salaire de bon dev, et si c'est pour que ton boulot te sorte par les yeux dans quelques mois, ça serait à mon avis dommage. Mais évidemment, la balance entre argent / intérêt / autres dépend de chacun donc c'est à toi de voir.
    Citation Envoyé par Arteis Voir le message
    scie pieds sous terre

  27. #27
    Dans certains domaines, le dev gagne plus que le chef de projet. Et autant, des chefs de projet, t'en trouves à la pelle, autant des développeurs, c'est beaucoup moins vrai.
    Pouet.

  28. #28
    Je m'incruste dans cet intéressant topic, je suis dans une démarche similaire...
    Malheureusement, j'habite apparemment à l'écart de toute civilisation et les centres de formation sont loin (Annecy au mieux, Lyon le plus souvent). ça élimine une grande partie des options qui impliquent du présentiel.
    L'Afpa, par exemple, c'est plié.

    Je viens de découvrir les écoles O'Clock et le Wagon, qui semblent intéressantes pour des formations dév web ou data science (le Wagon seulement).

    J'étais ingénieur commercial dans l'IT, et avant ça, une sorte de technico-commercial dans la VoIP, avec donc un bagage plutôt conséquent en informatique. En revanche, la vente, ça m'emmerde, voilà, donc je ne veux plus faire ça (ça emmerde aussi tous les interlocuteurs, mais ce n'est pas une consolation suffisante, et je veux quand même arrêter).

    A titre personnel, je pencherais plutôt pour la formation data science du Wagon (je suis pas mauvais en Python, déjà, et ça m'intéresse pas mal. Pas de souci pour réapprendre les maths nécessaires non plus, je pense), mais je ne sais pas s'il y a des débouchés vraiment, du moins pour un diplôme qui ne sera forcément pas un Master ? Dév, il y aura du boulot, c'est certain, y compris en Suisse.
    Je préférerais encore mieux une formation BI, mais je ne trouve pas.


    Et vu que je m'apprête à faire un choix qui va orienter le reste de ma triste existence, je me pisse dessus et je n'arrive pas à me décider. Est-ce que c'est une bonne idée ?

    Je me demande aussi, est-il recommandé de passer une certification Agile pour aller avec ? Je vois souvent cette demande dans des fiches de poste, mais ça n'a pas l'air vraiment anodin à préparer.
    F*ck all.

  29. #29
    Qu'est-ce que tu risques de passer une formation ? Au pire si ça ne marche pas, tu reprends ton ancien métier.
    Pouet.

  30. #30
    Je pense que tu ne trouves pas de formation BI parce que la dénomination à la mode c'est Data Science maintenant
    Après mon impression c'est qu'il y a 2 "sortes", Data Science analyst (en gros statisticien), et Data Science Developer, avec une partie technique plus importante et une partie analyse des données moins importante. Je suppose que la formation que tu as trouvée te permettra d'évoluer vers l'un ou l'autre dans le futur, et je pense aussi que dans pas mal de boîtes la limite entre les deux n'est pas clairement définie.

    Pour la certification agile, je ne pense pas du tout que ça soit nécessaire d'être certifié si tu ne te diriges pas vers un poste de Scrum Master par exemple. Je suis à peu près certaine que tu apprendras les principes pour travailler au sein d'une équipe utilisant ces principes pendant ta formation, ça fait à mon avis partie du package standard, et il sera temps de passer la certif plus tard si tu souhaites orienter ton activité dessus.
    Citation Envoyé par Arteis Voir le message
    scie pieds sous terre

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •