Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 7 sur 7 PremièrePremière 1234567
Affichage des résultats 181 à 193 sur 193
  1. #181
    Je pense que... répondre est impossible. Né en 1980, joueur depuis "toujours", enclin à l’exploration, j’ai eu "beaucoup d’expériences" (au pluriel).

    - Un jeu portable, pré-Gameboy, les trucs avec un seul jeu sur un écran fixe, juste un objet qui se déplace à droite à gauche, et qui boucle quand tu arrives à un moment, pour reprendre pareil mais plus vite.
    J’ai tout oublié sauf que j’avais pété un score et qu’à la fin il était virtuellement impossible de "voir" les objets se déplacer ça allait trop vite par rapport au rafraichissement, je ne jouais plus qu’à la mémoire musculaire.

    - Civilization premier du nom, sur un ordi j’sais pas que c’était. J’y ai passé mes premières vraies "nuits blanches pour de jeu vidéo".

    - Robinson’s Requiem + Deus, tellement pété de bug mais tellement fascinant. Jamais allé loin, mais recommencé 1000 fois.

    - Creatures, un jeu d’apprentissage par IA de répétition. Je me souviens avoir lu un teste dans Joystick je crois, qui m’avait littéralement provoqué un fou-rire.

    - Total Annihilation, joué 1000 fois, je me souviens que les cartes au dessus d’une taille petite/moyenne ne tournaient pas sur mon ordi de l’époque.
    Je me souviens des avions en 3D qui tournaient loin pour faire demi tour, et qui virevoltaient autours d’une cible, ou des boulets de canon qui traversaient la carte en vrai, physiquement pas juste un effet visuel, et passaient au dessus des collines, c’était prodigieux.

    - The Lost Viking sur Megadrive, j’sais pas, j’avais adoré l’idée à l’époque, et j’y pense "souvent".
    J’y ai rejoué pour voir depuis, et c’est vieilli mais toujours pas d’équivalent de gameplay, en fait.

    - Daggerfall je me souviens encore que je cherchais la boite du jeu partout en vain, puis un jour elle était là, sur un présentoir dans un supermarché de base.
    J’y joue encore aujourd’hui d’ailleurs via Daggerfall Unity (https://www.youtube.com/watch?v=Z23Mz-6RErA)

    - Morrowind car j’étais très actif avant sa sortie dans la communauté, puis après. J’avais même gagné le premier prix d’un concours de récit illustré.
    J’étais en admiration la première fois que j’ai lancé le jeu, la musique sublime, l’écran titre... Très, très, rarement ressenti ça pour aucun jeu.

    - Anarchy Online, j’avais un Atrox Bureaucrate que j’avais bloqué au niveau 50 ou quelque chose, et je ne faisais quasi que du role play avec, à Borealis je crois.
    Je me déplaçais en marchant, en costard cravate, et jouais une sorte de médiateur dans différents conflits. Ça a duré quelques mois avec ce personnage, mais des années avec d’autres plus "classiques".
    Y’a des joueurs qui pensaient que j’étais un PNJ parfois, c’était top.

    - Dwarf Fortress car j’y ai joué très longtemps étalé dans le temps et que c’est un jeu tellement unique qu’il est comparé mais pas comparable.
    * Jeux1d100 ? Le blog Jeux1d100.net sur les jeux indécents et Linux, et la chaîne YouTube *

  2. #182
    Enfant, Street Fighter II, la découverte des jeux de baston. Le Zelda sur Gameboy, c'était aussi quelque chose, tout un concept. Mario Bros 3 évidemment. J'étais SNES/Game Boy

    Adulte, World of Warcraft, mon premier MMORPG, pour ses territoires nombreux à découvrir, la liberté d'aller cueillir, chasser, bricoler des potions et des armures, et l'expérience collective de la coop en raids, avec des combats au millimètre.
    Mais aussi Evolve et ses forêts nocturnes, L4D2 et ses zombies flippants, Forza Horizon 3 pour la claque graphique et fun, la map magnifique. Et j'en oublie... Battlefield 3 ça m'a mis une claque quand tu viens d'Ennemy Territory et de Team Fortress 2.
    Citation Envoyé par Flubber Voir le message
    Mais du coup Oldnoobie c'est le Highlander d'Evolve.

  3. #183
    Oui L4D (premier et deuxième) ont poser les bases d'un genre et restent pratiquement inégalés jusqu'à présent. Le level design, la natation au travers des niveaux façon HL1. Quel jeux !
    Les Portails aussi l'ont beaucoup marqués.

    Je trouve que les jeux Valve ont ce trucs que beaucoup de jeux n'ont pas. Et c'est dommage de voir le studio ne plus rien sortir ou presque alors qu'avant ils arrivaient à repérer les bonnes idées même si c'était chez les autres (turtle rock studio pour L4D par exemple).
    Uplay/Origin : Shep_FR -Steam
    Citation Envoyé par Willyyy Voir le message
    Au fond, on est bien

  4. #184
    Left c'est aussi l'expérience de la coop sur un FPS, même si c'est de la coop light (pas de classes spécialisées, mais on peut relever, soigner, libérer d'un spécial, etc...).
    Citation Envoyé par Flubber Voir le message
    Mais du coup Oldnoobie c'est le Highlander d'Evolve.

  5. #185
    Citation Envoyé par Oldnoobie Voir le message
    Le Zelda sur Gameboy, c'était aussi quelque chose, tout un concept.
    Ho oui ! Bon ok j'échange le Doom 2 de mes 18 ans contre le Zelda Game Boy de mes... 15 ans ? La vache j'étais déjà vieux pour m'émerveiller comme ça devant 4 tons de gris...

  6. #186
    Dune (le 1er sur pc) sur le pc de mon père quand j'était petit : Quand le jeu le plus beau auquel tu à joué c'est snake ça fait une sacré claque

    Et je suis obligé de cité world of warcraft vu le temps passé dessus à l'époque. (Je rejoue à des mmorpgs de temps en temps mais je n'arrive pas à m'y investir autant qu'avant, ce qui n'est probablement pas plus mal pour ma vie irl ).

    Je pense que le 1er mmorpg pour peu qu'on est accroché doit marqué pas mal de gens.

  7. #187
    Citation Envoyé par Oldnoobie Voir le message
    Le Zelda sur Gameboy, c'était aussi quelque chose, tout un concept. Mario Bros 3 évidemment.
    Je crois que c'est ça que je vais proposer en premier au gamin. Forcément, c'est quelque part une nostalgie, un attachement à cette découverte que j'aimerais lui retransmettre alors qu'il n'y verra qu'un truc moche et bien plus pourri que le dernier Fortnite Mobile sur le tel des copains...
    Enfin je sais pas.

    Et j'hésite à me prendre une rétro-console chinoise "à tout faire" ou mettre la main sur un bon vieux gameboy color (voir la Advance avec ses 2 gachettes ) pour démarrer tout ça.

  8. #188
    Pourquoi tu le mets pas sur le remake sur Switch ? C'est le même jeu mais avec la DA de Fortnite non ?

  9. #189
    Je pense que le premier jeu à vraiment me marquer (en tant que joueur), ça a été comme d'autres : Dune − version CD − (puis Dune II dans la foulée).
    Je découvrais chez des potes de primaire en même temps la sauvegarde sur disque dur !
    J'avais mon Amstrad CPC 6128 et récemment acquis une MegaDrive avec l'adaptateur permettant de jouer avec la MD sur l'écran de l'Amstrad, donc je me souviens surtout de quelques jeux Amstrad comme Billy la Banlieue II ou le 5e Axe que je n'avais jamais finis, et j'avais déjà été bluffé par la beauté de World of Illusion sur MD que j'avais eu pour Noël 92. J'avais déjà vu tourner des Atari et Amiga (étonnament c'étaient les filles de ma classe qui avaient des JV et non les garçons), avec les Carmen Sandiego.

    Mais Dune CD sur PC début 93... La baffe.
    L'ambiance.
    Les graphismes.
    L'exploration.
    Les déplacements en orni (en 3D précalculée ?).
    Les voix.

    (surtout ce sont ces deux points qui diffèrent de la version disquette, que je n'ai découvert que bien plus tard).

    C'est ce jeu qui m'a lancé sur la SF (comme d'autres à ce que je voix), fait lire les livres de Frank Herbert (mais j'ai dû attendre quelques semaines avant d'entamer la saga car j'ai dû commencer par La Barrière Santaroga car Dune était déjà emprunté à la bibliothèque, alors beaucoup de choses de ce bouquin sont passées au-dessus de la tête du môme que j'étais ). Quelques mois plus tard je découvrais Dune II − dont je suis devenu également fan − sur le PC de mon cousin cette fois (en même temps que X-Wing et The Day of the Tentacle).
    Je me suis jeté sur le Dune II sur Mega Drive le jour où je l'ai vu en vitrine (le 3 ou le 4 Août 1994, je crois bien).
    Juste à la sortie de la Saturn, j'ai profité d'une promo sur une MegaCD d'occaz avec 3 jeux (avec Road Avenger, Prince of Persia CD et surtout... Dune !). Enfin je pouvais y jouer tranquille chez moi, et... sauvegarder ! Car je n'avais toujours pas de PC/d'ordi à disque dur. Et évidemment le finir.

    Des années plus tard, je m'étais pris Dune 2000 et bien que familier des C&C et Alerte Rouge, j'ai été un peu déçu du choix de développement de production centralisée qu'utilisent ces derniers, j'aurais préféré que ça suive le style qu'ont gardé les Warcraft et Starcraft.
    Empereur, je n'ai pu le découvrir que bien après sa sortie à cause des études (et est devenu mon RTS préféré), et le Frank Herbert's Dune, j'avais testé mais y avait des bugs graphiques donc j'ai lâché l'affaire, faudrait que je retente pour voir.

    Dune (et Dune II), c'est le genre de jeu qui me provoque un énormément sentiment de nostalgie quand j'y repense, et jusqu'à il y a quelques années, je le lançais encore juste pour faire des balades en orni...
    Il(s) a(ont) carrément changé la façon dont je voyais le jeu vidéo et l'a(ont) fait passer d'un loisir un peu en dilétante à quelque chose de plus prenant.



    Dans un autre registre, et en quelque sorte, quand c'est devenu trop prenant, Dark Age of Camelot m'a "marqué".
    Mais pas tant en que pilier dans un genre (j'ai bien joué à d'autres MMO par la suite, comme WoW − que j'ai pas aimé −, La 4e Prophécie, Lineage II, Lord of the Ring Online, Aion, sans parler de quelques sessions test sur DnD Online, Star Wars Galaxies et d'autres; mais le genre lui-même − le MMO − m'a davantage procuré un sentiment de lassitude qu'autre chose) ou dans la façon de jouer (quand j'ai cessé définitivement les MMO même après les invit' de potes, j'ai repris mes habitudes de jeu d'avant DAoC).
    Je crois que c'est surtout (attention psycho de comptoir) un impact émotionnel.

    Découvert début 2002 (à l'ouverture des serveurs Ys) et arrêté à la bascule vers les serveurs US en 2010, mais pas joué continuellement, il y a eu des périodes intenses et d'autres où je ne me prenais qu'un mois ou deux par an, un peu pour "me remettre dans l'ambiance".
    Donc vu les premiers moments d'insouciance générale (que ce soient les scarabées d'eau, tombe de Muire sur Hibernia, les plaines de Salisbury sur Albion, chez les Tomtes sur Midgard...),
    la course à l'optimisation des groupes de pex (soit "ambiance" avec la fin du "pick up" et les groupes full guilde uniquement, et l'exclusion de certaines classes/spés − et donc malheureux joueurs, ce qui a sérieusement entamé la bonne ambiance qui régnait),
    course qui trouvera son paroxysme en PvE avec Trials of Atlantis et ses p%!$*#µ d'artefacts et ses bg pour lesquels il fallait réserver sa place comme prendre son billet d'avion (...),
    qui en même temps aura le même impact sur le PvP avec l'ajout des RL (et le concours de b...) avec aussi une refonte des zones PvP,
    où on aura même le mix des deux avec le Labyrinthe, mêler haut niveau PvE et PvP dans un jeu où jusque là, on avait un certain cloisonement (il y avait eu des cas d'attaques des portes et incursions mais qui avaient été sanctionnées, et puis DF/les Abyses, c'était pas tout à fait pareil), quelle bonne idée... (pour avoir joué à Lineage II et T4C, je déteste quand le PvP s'invite dans le PvE)...

    Quand WoW est sorti, je ne suis pas parti dessus (alors que j'avais joué pas mal à la béta, et au contraire de beaucoup, ce jeu − avec Warcraft III − m'a supprimé tout intérêt envers les jeux Blizzard alors que j'avais été fan de Warcraft II et Starcraft), et le vide relatif sur DAoC suite aux départs m'a permis de découvrir Catacombs avec un peu la sensation d'un explorateur. Évidemment je n'ai jamais pu faire d'expédition chez l'Indicible, mais j'ai repris les joies du solo. Surtout avec mon Prêtre d'Odin sur Orcanie, que j'avais pu faire /level 30 pendant la courte période où c'était encore possible mais laissé en plan pendant un bon moment (suffisamment pour qu'on ne me croie pas quand je disais que le /level 30 avait existé sur Orca à certains qui y étaient installés, lol ).
    Car en solo, je me souviens des déconvenues à soloter tout seul (-_- je veux dire tout seul dans la zone hein), à Cullen quand la plupart pexait en Forêt Maudite ou tout en bas de Treibh Caillte.

    Autant l'époque du début me rend nostalgique de l'ambiance et du caractère social du MMO, autant c'est l'époque de Catacombs qui me rend nostalgique du jeu solo PvE dans DAoC (avec au milieu la rancœur vis à vis du jeu et des joueurs concernant l'époque les séparant). J'ai pu faire et finir les quêtes épiques (avant refointe de celles-ci) en solo pour quelques persos (comme mon Thauma Terre, mon Prêtre d'Odin ou mon Seide par exemple − pour mon Helhaxa, obligé de grouper juste pour la dernière phase car en souterrain). En parlant d'épique, ça m'avait beaucoup attristé quand j'ai vu plein de gens salvage leurs épiques quand le craft a été perfectionné... Certes, je ne me baladais déjà plus avec mon épique sur mon Eld Void, mais quand même, la fin d'une époque...

    Je suis revenu de temps en temps après, et fait l'event des dragons (en particulier avec ma Sentinelle), mais l'esprit n'y était plus.

    L'event final de GOA était assez sympa, et j'ai pu revoir certaines têtes disparues depuis des lustres. Puis la bascule sur les serveurs US. Ce que je retiendrai surtout de cette dernière (car je n'ai pas tenu plus d'une semaine), c'est surtout l'absence de petits trucs qu'on devait à GOA, comme le bâton à main squelettique sur Hibernia (dans la quête impliquant Curmie et les esprits près d'Innis Carthaig) ou le casque à tête de loup qui up avec le joueur récupéré dans la quête chez les Tomtes sur Midgard. Des bricoles, mais des bricoles à souvenirs.

    2-3 ans plus tard, j'ai voulu récupérer mon compte (chez EA), mais je sais pas pourquoi je n'ai pas pu. Je n'ai jamais été un PL, loin de là, je n'avais eu qu'une douzaine de niveaux 50, mais c'étaient des souvenirs, encore. J'ai donc laissé tomber, et tourné la page. Mais j'ai encore des souvenirs toutes époques, toutes zones, tous royaumes, confondus. Avec une sacrée relation amour-haine. J'aimerais bien y rejouer mais à la condition que ce soit sans connexion obligatoire à des serveurs, d'y jouer un peu comme dans un Kingdom: Amalur peut-être, autant dire jamais selon le modèle économique actuel.


    Tout ça pour dire que DAoC ne m'a peut-être pas marqué autant que Dune en tant que joueur, mais peut-être autant voire plus en tant qu'individu. (voilà on peut refermer la psycho de comptoir )

  10. #190
    Citation Envoyé par znokiss Voir le message
    Je crois que c'est ça que je vais proposer en premier au gamin. Forcément, c'est quelque part une nostalgie, un attachement à cette découverte que j'aimerais lui retransmettre alors qu'il n'y verra qu'un truc moche et bien plus pourri que le dernier Fortnite Mobile sur le tel des copains...
    Enfin je sais pas.
    J'ai tenté un Golden Axe avec mon p'tiot de 7 ans et c'est passé. Alors qu'il était plutôt habitué à des trucs plus léchés comme Rayman Origins.
    Bon, la difficulté est frustrante, mais les graphismes 16bits ne l'ont pas rebuté.

  11. #191
    S'il apprend vite, il est facile Golden Axe. Il n'y a qu'un coup qui sert (attaque + saut). Je l'avais fini à peu près à son âge et j'y avais pas passé un mois non plus.
    Faut le mettre à Final Fight. Final Fight, c'est la base. Une fois que tu l'as terminé, tu peux jouer de manière efficiente à 80% des belt scroller.

  12. #192
    Citation Envoyé par Nobusega Voir le message
    et l'exclusion de certaines classes/spés − et donc malheureux joueurs, ce qui a sérieusement entamé la bonne ambiance qui régnait)
    Ah j'ignorais, je ne suis pas allé aussi loin dans le jeu non plus, mais c'est un échec colossal du jeu. J'imagine la frustration quand tu as passé des dizaines d'heures, voire plus, sur ton perso.

    Sur EQ, évidemment il y a aussi les classes indispensables (je n'ai jamais vu de jeu difficile réussir à se passer de ce système), mais tout le monde était bienvenu. Même sur des énormes sorties, on avait le tank (guerrier), on était 5 ou 6 clercs, il fallait un nombre minimum pour engager le soin sur le tank avec une précision à la seconde. On attendait pas qu'il en ait besoin.
    Mais après tout le monde était bienvenu, pour faire ses dégâts, apporter ses buffs...

  13. #193
    Pour les grosses sorties (que ce soit PvE sous forme de Battlegrounds, ou en PvP ce qu'on appelait des "bus"), c'était pas trop restrictif non plus.
    Mais à part pour faire des ML (Master Levels, "niveaux bonus" ajoutés par Trials of Atlantis) ou obtenir des artefacts, ça me tentait pas trop les bg, et puis les bus... c'était pas top pour "jouer" et quand on s'en prenait un d'une autre faction sur la tronche, c'était pas rigolo non plus.

    Par contre pour les groupes de pex ou de pvp plus réduits, il fallait répondre à un certain nombre de critères pour espérer être groupé.

    Je prends l'exemple de l'Eldritch spé Vide.
    Au tout début, c'était un template redoutable, avec un stun long et la plus puissante bolt du jeu, entre autres. En réponse aux plaintes, le stun a été nerfé, et les autres bolteurs ont été up.
    Puis au même moment, la "combo" tank + mago à PBAE a commencé à devenir très populaire au point de devenir le pivôt indispensable à la création de groupe au même titre qu'avoir un healer.
    L'Eld Void a un DDAE, mais c'est la spé Lune/Moon qui a le PBAE chez l'Eld. Le DDAE Void faisait évidemment moins de dégâts que le PBAE Moon mais bon ça pouvait quand même être jouable en groupe. Sauf qu'à l'époque, pour beaucoup de groupes, cherchant à tout prix l'optimisation, les Eld Void étaient systématiquement refusés en groupe (désormais PvE et PvP).
    Le problème, c'est qu'avec un stun long et sa bolt et ses DD, un Eld Void pouvait soloter quand même, mais avec un stun aussi nerfé et ses temps d'incantation longs (3 s pour les DD, 4 s pour les bolt − avec timer de 20 s), c'est une horreur si c'est ton main (donc pas bien stuff).
    Peu le comprenait sur Hibernia, ce qui était le plus souvent dit c'était "respec en Moon".
    Et la comparaison avec les classes/spé équivalentes des autres royaumes (Thauma Feu et Terre, et Prêtre d'Odin spé Runes d'Odin) ne comptait pas tellement : ces derniers ont un Root à la place du Stun, donc même après nerf, la durée de l'immobilisation du mob est largement suffisante pour soloter (pour chain dd ou faire du hit & run − surtout pour l'Odin avec son petit speed).
    Il a fallu attendre des années pour voir quand même une diminution du temps d'incantation des DD pour les magos, ce qui a atténué les choses (mais pas tellement les habitudes tant l'asso tank + PBAE est restée).

    Désolé pour les détails (il y a d'autres exemples de classes/spé mises à côté car pas "opti").

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •