Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 22 sur 35 PremièrePremière ... 12141516171819202122232425262728293032 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 631 à 660 sur 1038
  1. #631
    Citation Envoyé par MrKrev Voir le message
    Tu l'as fait avec le PS now ? Ca tourne avec quel framerate ?

    Ah, et le mage c'est complètement fumé sur ce jeu.
    Je l'ai fait sur la vieille PS3 de chez mes parents.

    Et yes la magie est complétement OP, pire que dans DS2. Je l'ai utilisée que pour le Flamelurker et les Maneaters, le reste je l'ai fait au Crescent Falchion +4. (déjà suffisamment puissant j'ai trouvé)
    Un papa, une maman, un site Internet : www.julienbobbin.com

  2. #632
    Gris.
    C'est court (entre 2 et 3h, peut être un peu plus si on veut choper tous les objets un peu planqués), c'est un gameplay globalement déjà vu 100 fois (du platformer light avec un peu de réflexion pour deviner comment traverser le tableau en cours en contrôlant un perso un peu flottant) et comme 3/4 des jeux indés arty, ça utilise le deuil/la dépression comme sous-texte.

    Mais putain. Que. C'est. Beau.
    Mais genre vraiment, c'est très beau. Le reste vous laissera plus ou moins indifférent selon votre perméabilité au genre du platformer indie-arty. Mais graphiquement, c'est très beau.
    C'est tout.
    Mais c'est beau.


    Beau/10

  3. #633
    God Eater 3, stricte continuité du 1&2, pas de révolution de gameplay on se retrouve vite dans ses bottes. Pourtant c'était pas gagné d'avance, vu le changement de studio parce que le studio principal de God Eater était occupé sur Code Vein.

    Ca reste de la chasse de streums en hack n'slash, là ou il est faussement comparé à MHWorld, alors que le gameplay est très différent (ce dernier est plus soul-esque). Beaucoup plus rapide et nerveux, il se contente d'arènes réduites pour ne pas causer trop de temps morts. Il en résulte des chasses qui durent 5 minutes en moyenne, accompagné de bots qui heureusement font moins figure de plots de compétition que dans les épisodes psp/vita. C'est évidemment plus beau vu que c'est le premier fait pour les consoles/pc de nouvelle génération, ça reste un jeu japonais donc rien qui vous fera décrocher la machoire ou hurler à mort votre 1080ti. Autre point, le jeu est cappé à 60 fps (portage console-pc -> animations liées au fps) ce qui est effectivement dommage pour un jeu rapide.
    Je m'attarderais sur l'histoire, elle existe, et reste dans le cadre des clichés du genre anime. Ce qui est dommage c'est qu'elle se concentre trop vite sur un personnage alors qu'il y avait matière à faire plus sur le contexte, les guerres entre forts/factions etc... Mais que ne serait-ce God Eater sans un final flamboyant avec une charge héroïque de persos transcendés par le pouvoir de l'amitié ?

  4. #634
    Dpnc ca reste la meme chose avec tes perso qui se font violer dans un couloir de metro par un monstre qui as une AOE enorme qui prends toute la place?
    Citation Envoyé par TreeShepherd Voir le message
    Cherchez pas on l'a trouvé : pipoop !Il est l'élu ! Le néo du grille pain, le Jesus du transfo !

  5. #635
    Citation Envoyé par pipoop Voir le message
    Dpnc ca reste la meme chose avec tes perso qui se font violer dans un couloir de metro par un monstre qui as une AOE enorme qui prends toute la place?
    Ca sent le vécu
    Les maps sont quand même un chouilla plus larges, mais elles restent construites dans le même principe (des couloirs qui séparent des espaces plus ouverts), donc il faut pas hésiter à changer de spot selon ce que tu combat. God Eater 3 est quand même plus facile que ses prédécesseurs.

  6. #636
    Citation Envoyé par Bibik Voir le message
    Ca sent le vécu
    Les maps sont quand même un chouilla plus larges, mais elles restent construites dans le même principe (des couloirs qui séparent des espaces plus ouverts), donc il faut pas hésiter à changer de spot selon ce que tu combat. God Eater 3 est quand même plus facile que ses prédécesseurs.
    Citation Envoyé par TreeShepherd Voir le message
    Cherchez pas on l'a trouvé : pipoop !Il est l'élu ! Le néo du grille pain, le Jesus du transfo !

  7. #637
    Minecraft Dungeons, pour lequel j'ai fait un test. En version succincte, on a un peu l'impression d'avoir un jeu avec le strict minimum et l'excuse de l'accessibilité ne justifie pas tout.

    Il reste plaisant à parcourir sinon je n'aurais pas cherché les secrets en plus de le finir dans les 3 difficultés. Il y a une variété de décors, de types d'armes et armures satisfaisante. De même que les combos d'enchantements sur ces objets, et les interactions entre certains ennemis ainsi que leurs enchantements surtout en difficultés avancées. Mais il a sa part de défauts : peu de loot sur les monstres (majeure partie dans les coffres), backtracking un peu trop présent, licence Minecraft utilisée quasi-exclusivement pour les graphismes, faible nombre d'emplacements d'objets (même Minecraft en a plus :/), etc.
    Se lancer dans le speedrun : Ultime Décathlon (inter-saison) - Vous mappez sur TrackMania² ? - Découvrez TM RPG - Liste des canards (& Ajout auto) : Spelunky ; Rayman Legends ; Pinball FX2 / FX3

  8. #638
    Moi je viens de terminer Minecraft - Story Mode de Telltale que Calys m'avait offert via cpcgifts. Le début était prometteur (pour un Telltale) et assez rythmé. Ca a assez vite décliné et les phases de gameplay m'ont donné l'impression d'être encore plus rares que dans les autres Telltale. Le jeu devient donc vite relativement lassant. Le pire est pour la fin : l'histoire tient sur 4 épisodes et le 5ème sert surtout à préparer le terrain pour les épisodes vendus comme DLC.

    Pas un mauvais jeu, mais difficile pour autant de le recommander à quelqu'un qui a autre chose dans son backlog. A moins peut-être d'être fan de Minecraft...

  9. #639
    Hollow Knight

    On m'avait dit du bien de ce jeu. J'ai entendu le mot metroidvania.
    "Ouai pourquoi pas", je me suis dit. J'ai vu quelques vidéos, j'ai trouvé ca mignon mais sans plus. Je l'ai mis dans ma wishlist "au cas oû il y a une promo et si j'ai le temps".
    Au bout d'un moment - et grâce au pass Xbox - j'ai pu tester ce jeu.


    Comment résumer ce jeu sans dire un mot ?




    Avant de parler de la partie la plus intéressante du jeu, parlons gameplay.

    C'est, en effet, un bon metroidvania. Bon, au point que l'exploration dans son univers est plus qu'une récompense: c'est une drogue. Chaque environnement est beau, accompagné de son thème et de ses ennemis variés. Le moindre passage non découvert sur la carte, nous pousse à y aller. De même, l'histoire du jeu est assez cryptique: il faut la décoder!
    Au départ, on progresse dans un univers qui nous semble petit au premier regard. Mais très vite, et sans crier gare, l'univers se développe rapidement, grandit jusqu'à nous exploser au visage, et nous offrir une map très bien touffue. Oui, passer 25 heures là dedans, est méritant.
    Nous débutons avec un personnage lourdeau, mais qui fait le travail. Chaque étape de l'aventure rend notre personnage plus résistant, plus fort, mais surtout plus agile. Et que c'est bon de pouvoir faire des doubles sauts, de pouvoir rebondir sur les murs, de dasher, ou de combiner le tout pour - presque - voler!

    Le jeu a l'avantage de ne pas prendre le joueur par la main, pour qu'on puisse découvrir le jeu par nous même.

    Mais le genre metroidvania a aussi son lot de défaut: s’arrêter en cours de chemin et reprendre le jeu un mois plus tard, et nous voila perdu dans cette gigantesque map. Autant les combats sont relativement simple (merci à la capacité de se régénérer), mais il n'est pas rare de louper un passage ou un élément important... le jeu nous offre des outils pour nous aider, mais la moindre erreur peut nous faire perdre des heures de recherche.
    Ce qui est plus salaud, c'est que pour avoir une bonne fin, nous devons découvrir des passages secrets qui s'ouvrent vers la fin du jeu... dans de vieux passages déjà bien marqué sur la map. Comment pouvons nous deviner cela ? Heureusement que le wiki donne des pistes.

    Pour rajouter une couche, il y a une marche de difficulté impressionnante entre l'obtention de la fin "de base" et la "bonne". Le palais blanc m'a bien tenu en haleine, ainsi que certains boss secrets. Je n'ai pas eu beaucoup de pistes pour comprendre pourquoi - oh pourquoi - il fallait faire tout ca pour pouvoir avoir cette fin... sauf après avoir finis le jeu. Et c'est ca l'autre problème de ce jeu: A force d'être trop secret, on loupe énormément de choses. Merci encore le wiki.


    Maintenant que j'ai parlé de la partie la moins intéressante, parlant du meilleur: l'ambiance.

    Ce jeu est de la pure mélancolie. Quand on entre dans le jeu, on voit un univers plutôt mignon dans un premier temps. Mais plus on progresse dans ses routes reposantes, dans ses herbes vertes et dans ses mines colorées, plus on plonge dans son obscurité, plus on s'engouffre dans la tristesse du jeu. Mais pas une tristesse "triste". Une tristesse plaisante, baladeuse, rêveuse, accompagnée par des notes du piano et de violon. L'histoire se dévoile sur ces notes traitres, et on comprend bien trop tard où nous avons posés nos pieds.
    Après avoir succombé à tout ca, on finit par s’immerger dans cette ambiance, et être empathique au fardeau de notre héro. Être empathique à sa destinée, qu'on cherche tant bien que mal à la rendre plus belle. Être empathique à tout ces ennemis qui sont tombés. Être empathique à ces personnages qui trainent à Dirtmouth, avant de vouloir poser nos fesses sur le banc de fer pour - seulement - contempler cette ambiance et cette bande sonore.

    Et que c'est beau putain.


    Les graphismes rajoutent aussi une bonne couche à cette ambiance lugubre. Mais en réalité, ces belles images ne sont que la récompense de nos explorations. Le vrai king ici, c'est cette musique et son thème "Dark Soul"-like.


    Bref. Ce jeu est une putain de mélodie qui nous berce et nous hypnose durant 25 heures.
    Dernière modification par Louck ; 26/05/2020 à 09h08.

  10. #640
    Je viens de terminer également Hollow Knight.
    Enfin, terminer... Juste la première fin. Avec 100% de complétion (sachant qu'on peut monter plus haut) en 39h. Donc je suis loin d'en avoir fini, il me reste quelques petits trucs à faire (même si je ne tenterai pas les succès speedrun).

    J'ai adoré de bout en bout et je n'ai rien à ajouter par rapport à ce que dit le monsieur au-dessus.
    Le jeu est superbe, l'ambiance est vraiment réussie, les musiques sont parfaites, la découverte des différentes parties de la map est très gratifiante et la progression est aux petits oignons. Même après être repassée plusieurs fois par les mêmes coins je trouvais toujours quelque chose que je n'avais pas découvert lors de mon passage précédent.

    Et puis il y a quelques petits défis, optionnels et donc n'entravant pas la progression, qui font du bien à l'égo quand on parvient à les surmonter. Nightmare King Grimm, je parle de toi !

    C'était vraiment un excellent jeu. Mon coup de cœur du moment parmi mes jeux Steam.

  11. #641
    Faut vraiment que je m'y mette à ce jeu, vu les retours lus partout. J'avais testé le début sans trop vraiment accrocher, il faudra que je recommence.

  12. #642
    Et voilà, je viens de passer 105 heures absolument fabuleuses sur Pillars of Eternity 2 (pour le coup, je ne l'ai pas trouvé court du tout! Peut être parce que j'ai joué en Hard...)

    Tous les défauts du 1 ont été corrigés, ce jeu m'a laissé sur le cul
    L’archipel du Feu éteint avec ses îles à explorer, ses pirates et ses guerres de factions, propose enfin un univers vivant et attachant. Les lieux sont très variés, certains décors sont vraiment magnifique et j'ai adoré exploré le moindre recoin de l'océan. Les PNJ sont bien moins bavards et ont pourtant plus de choses intéressantes à dire. La quantité de trash mobs a été considérablement réduite. Même les compagnons étaient plus intéressants à suivre, pas mal de leurs dialogues m'ont fait sourire et certaines de leur quêtes m'ont bien plu.
    Même le scénario principal était intéressant à suivre, malgré le fait qu'il soit totalement noyé sous les quêtes secondaires en début de partie et qu'une fois de plus il met du temps à démarrer. Aucune décision n'était simple à prendre et on se pose énormément de questions à la fin du jeu. D'ailleurs j'ai l'impression d'avoir semé le chaos total quand je lis l'épilogue
    Allez en petit bémol, il y a juste la gestion de son navire qui devient vite anecdotique, les combats navals étant chiants et longs, on finit vite par se contenter de passer directement à l'abordage et régler le tout dans un combat classique et plus rapide/facile.

    Par contre, pas moyen de vaincre les 4 megaboss, même en étant niveau max, alors que je roulais sur tout le reste du jeu

    Mais quel jeu bordel! D'ailleurs, ce n'est pas plus mal que Baldur's Gate 3 soit en tour par tour, car après Pillars of Eternity 2, cela va être compliqué d'apprécier un autre Baldur-like.



    Pour devenir mon coupaing: Steam, BattleNet

  13. #643
    Ca donne envie de m'y remetttre, je l'avais commencé mais j'avais pas été happé, surement faut que je persiste alors.
    Citation Envoyé par Guilk Voir le message
    Je n'aime pas la section Hardware de CPC pas hardware.Les images sont moches.
    En ce moment: Mass Effect 3, A Plague Tale Innocence, BG 1.

  14. #644
    Observation



    Excellent jeu d'ambiance à énigmes (l’ordre des mots à son importance).

    Plutôt flipette dans le texte, je déteste les jumpscares et autres "horror games" (genre Alien Isolation même pas en rêve... brrrrrr....), donc j'avoue avoir plissé les yeux quelques fois au détour de certains couloirs... Au final même si ça reste acceptable me concernant, j'ai quand même bien flippé ma race. Le blasé de l'horreur et de l'angoisse ne lèvera, lui, même pas un sourcil.

    On joue une I.A. (donc on n'agit pas directement, enfin si mais pas vraiment...), on résout quelques puzzles, tous logiques. A noter peut-être un ou deux particulièrement pénibles. On se ballade dans la station entre le différents modules (franchement on s'y croirait). Je n'en dirai pas plus pour ne pas déflorer le scénario.

    Au début, je me suis senti perdu : interface déroutante, difficulté de comprendre ce qu'on attend de nous. Bref je suis quelques fois resté perplexe... Et puis j'ai fini par m'habituer et à partir de ce moment, il ne reste plus qu'à profiter pleinement de l'ambiance et des événements : en route pour la régalade !

    Je dirai juste que le scenar' est carrément cryptique, ce que personnellement j'adore dans la SF. Entre 2001 et Interstellar. Le kif total. Ça ne plaira pas à tout le monde.

    Visuellement les décors sont tops : j'ai eu le sentiment d’être dans une station spatiale, passant de module en module. Les visages et surtout les animations faciales sont moyens, bofs (surement du à un budget serré).

    La qualité des décors, l’enchaînement des événements soutenus par une bande son synth-wave particulièrement bien sentie donnent une ambiance générale incroyable.

    Terminé en 8 heures sans me presser avec un cerveau reptilien en plein stress test.

    Je me suis gavé. Je recommande chaudement.



    Citation Envoyé par grmain Voir le message
    Quand on aime on ne postcount pas.
    Bandcamp

  15. #645
    Citation Envoyé par Phileas Voir le message
    Observation
    Je viens juste mettre un bémol car je ne vois personne qui en parle et pourtant c'est un défaut qui m'a fait abandonner le jeu : C'est ultra lent. Tourner la caméra pour chercher les éléments du décor avec lesquels interagir, c'est à dire la mécanique de base du jeu, demande une patience incroyable. Le jeu est effectivement intéressant mais il est nécessaire d'avoir une abnégation de tous les instants que je n'avais pas.

  16. #646
    La lenteur des mouvements de la camera, oui tu as grave raison. Au final, pris par l'ambiance je n'y ai pas prêté plus attention que ça.

    C'est quand même dommage que cela t'ait fait arrêter le jeu.
    Dernière modification par Phileas ; 27/05/2020 à 10h22.
    Citation Envoyé par grmain Voir le message
    Quand on aime on ne postcount pas.
    Bandcamp

  17. #647
    Je suis assez mauvais dans ce genre de jeux qui demandent de l'observation, donc j'ai beaucoup tâtonné et subi ce mouvement de caméra + les allers retours entre les caméras etc...
    Dommage pour moi ouais, mais bon j'ai fini ça sur Youtube et c'était cool. Super ambiance clairement.

  18. #648
    Pareil, j'ai trouvé qq passages du jeu assez "ignobles", quand il faut chercher un détail dans le décor et que je ne trouvais pas, avec des aller-retours bien longs. Ça m'a pas mal sorti du jeu mais suis allé au bout tout de même sans vraiment accroché non plus. Je l'aurai plus apprécié sans doute sans ces moments là, et aurai préféré, je pense, un jeu plus court ou un gameplay plus viable.

  19. #649
    Signal Simulator stoppé au bout de 31h

    Un OVNI ce jeu . Il aurait pu être nettement mieux qu'il n'est, c'est vraiment une opportunité ratée.

    Technicien du SETI, vous êtes isolé, seul (pas sûr) sur un plateau désertique à écouter le ciel avec de grosses antennes et un système de serveurs moisis sous Linux. Vous avez aussi à disposition une voiturette de golf et le rover Curiosity (revenu de Mars on ne sait comment).

    Le job consiste à détecter des anomalies électromagnétiques dans l'espace puis ajuster la configuration du champ d'antennes afin de capturer le signal correspondant (et éventuellement récupérer un message).

    Il faut faire quelques tâches ménagères régulières pour maintenir le système en état de marche, surveiller les serveurs, ré-étalonner les antennes, nettoyer les panneaux solaires qui assurent l'alimentation énergétique du système. La météo à une influence sur les performances du système (orages, neige).

    Capturer des signaux permet d'obtenir des crédits pour améliorer les éléments de l'installation (vitesse de rotation des antennes, capacités des capteurs solaires etc...). Il y aura donc une période de farming/grind plus ou moins intense au départ pour obtenir un système qui fonctionne décemment.

    Les ratages:

    -trouver des signaux ne suffit pas pour obtenir une conclusion satisfaisante et j'ai failli jeter l'éponge au bout de 21h. En fait certains signaux ne sont découvert qu'à des moments précis (dates et créneaux horaires) et sinon la probabilité d'avoir un signal intéressant est de 10% environ. Après 21h j'en étais à 14 signaux sur 118 à trouver pour le coté histoire. La probabilité est trop faible pour maintenir l'intérêt à mon avis.

    -comme les signaux excitants sont assez limités, il est essentiel d'explorer votre environnement extérieur et de prendre de la hauteur oui c'est un indice . Rappelez vous aussi que le Rover est votre ami et vous allez rapidement avoir envie de le faire avancer plus vite.

    -le jeu n'a pas de fin. Je me suis arrêté après avoir rencontré les petits gris dans leur vaisseau mais sans avoir récupéré tous les signaux. Le jeu manque de rythme.

    Coté technique, la sauvegarde est automatique et unique. Je n'ai pas eu de bugs. Les graphismes font le job sans être extraordinaires. Les extérieurs sont plutôt sympa avec les effets météo et l'alternance jour/nuit.

    Coté marrant: la physique de la voiturette de golf vous permet de folles acrobaties sans risque de blessures - on s'amuse comme on peut... Il est possible de ne pas dormir du tout et de se bourrer de café sans effet (aucune relation entre les deux, ne pas boire de café ne vous rendra pas fatigué).

    Conclusion: je ne recommande pas sauf si on a un fort intérêt pour le thème et de la patience.
    Dernière modification par squizoi ; 27/05/2020 à 15h39.

  20. #650
    Resident Evil 2 Ze Remake

    Je n’en attendais pas grand chose. Je vivais dans mon souvenir douillet de la version ps1, ainsi que la version PC de l'époque, que j’avais adorées. Je craignais que le remake ne mette trop l'accent sur l'action comme les 4, 5 et 6 qui m'ont vraiment déçus.

    Et ben... J'ai beaucoup aimé. L'esprit de l'épisode original est respecté avec une belle remise au goût du jour. Les énigmes sont sympas, allant du très facile au un peu compliqué (mais vraiment un tout petit peu). J'ai sursauté une ou deux fois, même sur certains scare jump absolument identiques à la version originale.
    Les décors ne trahissent pas la version ps1 et la mise en scène parvient à faire oublier les angles de caméras fixes qui ajoutaient la dimension cinématographique qui me plaisait tant dans l'original, notamment grâce des magnifiques effets d'éclairages.

    Bref, une très bonne surprise pour moi.

  21. #651
    Dex (qui m'avait été généreusement donné par Ruvon il y a lonnngtemps...)

    Et ben c'était pas mal, je suis pas fan du pixel art mais là c'est plutôt réussi. Y'a du cyber, quelques boobs, de la drogue, de l'action et un scénario qui tient à peu près la route (terminé en 18 heures et à la manette). En attendant cyberpunk 2077...
    SC2 : Athlon#2434

  22. #652
    Figment (Bedtime Digital Games - 2017)



    Énigmes/action.

    Ce jeu quel gros bâtard: il s'agit d'une succession de tableaux vu 3D iso, avec une très jolie DA, où il faut résoudre des puzzles plutôt simples pour progresser. De temps en temps le héros doit se farcir une arène avec quelques monstres, un peu façon Zelda2D, et quelques combats de boss jamais difficiles. Puis re-on avance dans les tableaux, re-arènes, etc... Le cul entre deux chaises, mi figue mi raisin, nager entre deux eaux. Et il faut avouer qu'on se fait un peu chier.

    Heureusement, il y a des énigmes facultatives un peu plus balèzes, rien d'insurmontables, mais assez intéressantes. Mais ça reste facultatif, dommage ça relève le niveau d'un cran, j'ai beaucoup aimé. Les graphismes sont vraiment chouettes, c'est clair qu'il y a eu beaucoup de travail dessus, les musiques sont très agréables et de temps en temps il y a des chansons chantées par les protagonistes style comédie musicale, c'est sympa. Pis la progression reste agréable, sans prétention, mais agréable.

    Puis le jeu nous rappelle à l'ordre, avec des déplacements très lents, des soucis techniques (bug de collision, soucis de rafraichissement), une histoire anecdotique vu/vu/vu...

    J'aime pas dire ça parce que Figment reste sympathique, c'est un petit soft développé par une équipe de 2 personnes, lesquels ont clairement travaillé avec passion et dévotion, mais Figment reste au final très dispensable. Je lui ai mis 7/10 dans mon tableur des jeux finis, mais je commence à croire que je suis un mec très/trop gentil.

  23. #653
    Terminé à l'instant A Plague Tale: Innocence.



    Quel jeu! J'ai adoré de bout en bout

    Alors oui, c'est un long couloir parfaitement linéaire. Oui, j'aurais peut-être préféré que l'histoire ne prenne pas autant la direction de la fantasy. Mais rien à faire: les personnages, l'ambiance visuelle et sonore, les décors, et même le gameplay d'infiltration simple mais plutôt varié m'ont scotché pendant une grosse dizaine d'heures. Pour ne rien gâcher, le jeu est irréprochable techniquement.

    Vivement la suite, ou du moins le prochain jeu de ce studio.

  24. #654
    Citation Envoyé par Bitwise Voir le message
    Vivement la suite, ou du moins le prochain jeu de ce studio.
    Le prochain jeu du studio, c'est Flight Simulator.
    Citation Envoyé par DakuTenshi
    Y'a pleins de trucs qui me dépassent .

  25. #655
    Citation Envoyé par KOUB Voir le message
    Le prochain jeu du studio, c'est Flight Simulator.
    Haha justement, je l'attends de pied ferme celui-ci

  26. #656

  27. #657
    On ne pourra pas voler en dragon ?!

  28. #658
    Citation Envoyé par Zerger Voir le message
    Et voilà, je viens de passer 105 heures absolument fabuleuses sur Pillars of Eternity 2 (pour le coup, je ne l'ai pas trouvé court du tout! Peut être parce que j'ai joué en Hard...)
    BAh voilà, j'savais pas à quoi jouer, j'vais ré-instal poe2 ! Je l'ai pas fini encore !

  29. #659
    Citation Envoyé par nAKAZZ Voir le message
    moins de fantasy
    ou

    Citation Envoyé par nAKAZZ Voir le message
    fantasy en plus.
    Faudrait savoir...

  30. #660
    Fini Disaster Report 3.

    Avec la sortie du 4e opus chez nous, je me suis motivé à me faire l'épisode mal-aimé (et pas traduit) sur PSP. Ben c'est pas la joie.

    Le "système de survie" est basé sur une jauge de stress qui en montant vient manger la barre de vie, mais c'est mal foutu.
    La barre de stress monte en permanence donc on rushe tout le temps, surtout avec la vitesse de marche ridicule, mais de toutes façons il y a un banc/savepoint qui reset tout ça à peu près tous les cinq mètres.
    L'inventaire est super bordélique, les costumes sont séparés des objets, mais pas les bottes/gants/chapeaux, du coup on scrolle une liste interminable de cosmétiques à la con pour trouver le kit de soins qu'on cherche.
    Le côté "aventure/énigmes light" est passé à la trappe, dans les trois cas concernés l'objet solution est à deux mètres du problème. Par contre on ramasse des cosmétiques idiots à la pelle tous les 3 mètres. La variété de situations des épisodes précédents est également absente, la progression est incroyablement basique.

    Le joueur n'a quasiment aucune possibilité de faire varier le scénario, même en jouant une ordure finie, le déroulement reste le même, aucune variation entre les "routes" des deux héroïnes (enfin y en a une qui ne mérite pas vraiment ce nom vu comme elle ne sert à rien). Des incohérences à la pelle (j'ai particulièrement adoré le JT sur écran géant dans la ville sinistrée où il n'y a plus ni eau ni électricité), un scénario qui se traîne pour finir sur un gros infodump de révélations à la chaîne qui donnent une scène finale interminable digne du pire des drama japonais cheapos...

    Conclusion: il est mal-aimé pour de bonnes raisons, c'est de loin le moins bon des trois premiers.

Page 22 sur 35 PremièrePremière ... 12141516171819202122232425262728293032 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •