Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 115
  1. #31
    Citation Envoyé par copychat Voir le message
    elles y sont oppressées parce qu'elles sont moins nombreuses
    Une minorité est toujours oppressée?
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  2. #32
    Une minorité se ressent toujours oppressée, en tout cas.

  3. #33
    Citation Envoyé par Alys Voir le message
    Et, je conclue par une citation de l'article : "Parce qu'il offre de nouveaux possibles, parce qu'il constitue, à la fois loisir de masse et territoire d'expérimentation accessible à toutes et à tous et largement distribué, un terrain idéal pour écrire les fictions qui nous aideront à inventer demain, le jeu vidéo est destiné à être l'un des lieux de la bataille culturelle."

    Rien que ça.

    Donc en gros, "Steve Banon a récupéré XX milliers de jeunes hommes en utilisant leur loisir, et ça c'était pas bien. Mais c'est pas grave, les gars : on peut faire la même chose, mais avec les idées qu'on préfère "
    Ça fait plaisir de voir les idéaux démocratiques à l’œuvre, dites donc.
    Ce "en gros" est une caricature grossière et maladroite, qui dessert ton message en allant à l'encontre de ce que tu dis avant. En particulier le "mais c'est pas grave", où tu sous-entends que Sebum se fout de ce qu'a fait Banon, alors que tu cites un dossier qu'il a écrit dans un magazine pour le porter à la connaissance des lecteurs.

    "Inventer demain" dans le jeu vidéo n'a rien à voir avec imposer son point de vue sur la société ou la culture, sauf à appliquer une grille de lecture qui caractérise Sebum comme fasciste, ce que tu dénonces à côté. Je suis confusion.

  4. #34
    Citation Envoyé par LaVaBo Voir le message
    Ce "en gros" est une caricature grossière et maladroite, qui dessert ton message en allant à l'encontre de ce que tu dis avant. En particulier le "mais c'est pas grave", où tu sous-entends que Sebum se fout de ce qu'a fait Banon, alors que tu cites un dossier qu'il a écrit dans un magazine pour le porter à la connaissance des lecteurs.

    "Inventer demain" dans le jeu vidéo n'a rien à voir avec imposer son point de vue sur la société ou la culture, sauf à appliquer une grille de lecture qui caractérise Sebum comme fasciste, ce que tu dénonces à côté. Je suis confusion.
    Je pense que l'ironie de cette partie de mon message t'a échappée (en même temps, c'est un peu de ma faute : mêler humour et sujet sensible débouche rarement sur un grand moment de compréhension mutuelle ).

    Je ne sous-entends absolument pas que Sébum se fout de ce qu'a fait Banon, je pense qu'il le déplore (et moi aussi, pour ce que ça vaut). C'est justement parce que je comprends bien qu'il ne s'en fout pas que je critique ce qu'il dit ensuite. Qui se résume grossièrement par "il y a une bataille culturelle dans laquelle les idées que j'estime progressistes peuvent contre-attaquer par le biais du jeu vidéo".
    Je n'aime pas galvauder le terme de fasciste, qui a un sens historique précis avant d'être une insulte sur les réseaux sociaux, mais oui, j'imagine que ma position rejoint l'idée que tu as derrière la tête : partir du principe qu'il y a une bataille culturelle et qu'il convient de créer les armes (ici, des jeux) pour la gagner est une idée qui me dérange profondément.

    Il y a une différence entre apprécier la portée intellectuelle d'une œuvre culturelle et vouloir en faire une arme.




    EDIT : Histoire d'être bien claire, ce qui me pose problème n'est pas une tentation autoritaire de Sébum dans son coin, c'est l'hystérisation et l'extrême polarisation du débat qui permettent à quelqu'un de pas trop con comme lui de sortir des énormités pareilles.
    Dernière modification par Alys ; 23/10/2019 à 17h47.
    Yes Veronica, I AM making you carry the heavy stuffs.

  5. #35
    Citation Envoyé par taxalot Voir le message
    Une minorité se ressent toujours oppressée, en tout cas.
    Même quand c'est la minorité qui a le pouvoir?
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  6. #36
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Même quand c'est la minorité qui a le pouvoir?
    Ben oui. Merci de le rappeler. https://www.lemonde.fr/economie/arti...8585_3234.html

    L'article date de 4 ans mais est toujours d’actualité.

  7. #37
    Citation Envoyé par Alys Voir le message
    Je pense que l'ironie de cette partie de mon message t'a échappée (en même temps, c'est un peu de ma faute : mêler humour et sujet sensible débouche rarement sur un grand moment de compréhension mutuelle ).

    Je ne sous-entends absolument pas que Sébum se fout de ce qu'a fait Banon, je pense qu'il le déplore (et moi aussi, pour ce que ça vaut). C'est justement parce que je comprends bien qu'il ne s'en fout pas que je critique ce qu'il dit ensuite. Qui se résume grossièrement par "il y a une bataille culturelle dans laquelle les idées que j'estime progressistes peuvent contre-attaquer par le biais du jeu vidéo".
    Je n'aime pas galvauder le terme de fasciste, qui a un sens historique précis avant d'être une insulte sur les réseaux sociaux, mais oui, j'imagine que ma position rejoint l'idée que tu as derrière la tête : partir du principe qu'il y a une bataille culturelle et qu'il convient de créer les armes (ici, des jeux) pour la gagner est une idée qui me dérange profondément.

    Il y a une différence entre apprécier la portée intellectuelle d'une œuvre culturelle et vouloir en faire une arme.

    EDIT : Histoire d'être bien claire, ce qui me pose problème n'est pas une tentation autoritaire de Sébum dans son coin, c'est l'hystérisation et l'extrême polarisation du débat qui permettent à quelqu'un de pas trop con comme lui de sortir des énormités pareilles.
    C'est un peu ici qu'il faudra expliciter parce que je ne vois pas en quoi c'est dérangeant. C'est un peu comme si LFS écrivait un article pour dire "Rholalala... L'extrême droite s'est emparé du cinéma pour faire de la propagande, et pourquoi l'autre camps ne pourrait pas faire la même chose ?".
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  8. #38
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    C'est un peu ici qu'il faudra expliciter parce que je ne vois pas en quoi c'est dérangeant. C'est un peu comme si LFS écrivait un article pour dire "Rholalala... L'extrême droite s'est emparé du cinéma pour faire de la propagande, et pourquoi l'autre camps ne pourrait pas faire la même chose ?".
    Là on va toucher mes limites, parce que je ne comprends pas comment tu peux ne pas voir ce qui est dérangeant dans le fait de faire de la propagande, même pour une idée qu'on aime bien
    Et on est d'accord que ça marche pareil pour le cinéma, la BD ou les cartes Pokémon.
    Yes Veronica, I AM making you carry the heavy stuffs.

  9. #39
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Même quand c'est la minorité qui a le pouvoir?
    Je voulais faire une blague avec l'Afrique du Sud, tu me coupes l'herbe sous le pied. Un peu.
    Citation Envoyé par Bah Voir le message
    Jean-Henry LeLiquid, l'ébouillanteur de Monéteau.

  10. #40
    Sérieusement, c'est chiant quand le topic part en couille comme ça, avec des arguments à base de "énormité", "propagande", et du "haaa oui mais en fait *ironie* " pour essayer de se dédouaner.

  11. #41
    Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
    Sérieusement, c'est chiant quand le topic part en couille comme ça, avec des arguments à base de "énormité", "propagande", et du "haaa oui mais en fait *ironie* " pour essayer de se dédouaner.
    Du coup, comment ça se passe, on ne doit participer que pour les cœurs avec les pieds ?
    Je vois bien que le truc part en shitstorm, et c'était pas mon délire à la base mais, quand on produit des articles de fond, on peut s'attendre à recevoir des critiques sur ledit fond, non ?

    (Et sinon, je vais arrêter de répondre car j'ai l'impression de parler chinois : je ne me suis dédouanée de rien en trois posts, j'ai juste essayé d'expliciter une position qui semble en permanence vouloir être prise pour ce qu'elle n'est pas, et c'est un peu usant.)
    Yes Veronica, I AM making you carry the heavy stuffs.

  12. #42
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    C'est un peu ici qu'il faudra expliciter parce que je ne vois pas en quoi c'est dérangeant. C'est un peu comme si LFS écrivait un article pour dire "Rholalala... L'extrême droite s'est emparé du cinéma pour faire de la propagande, et pourquoi l'autre camps ne pourrait pas faire la même chose ?".
    Je trouve, comme Alys, que cette interprétation est dérangeante. Mais ce n'est pas comme ça que je comprends ce qu'a écrit LFS.

  13. #43
    Puis sur ces sujets on a toujours l'impression d'être pris à témoin par les médias et les politiques, comme si finalement la bien nommée majorité silencieuse ne choisissait non seulement jamais les débats de société qu'on lui impose mais que ceux-ci ne correspondaient même pas à ses préoccupations et à ses intérêts réels (beaucoup plus sociaux et pragmatiques que sociétaux et culturels.)
    if you type google into google you can break the internet

  14. #44
    Citation Envoyé par Alys Voir le message
    Du coup, comment ça se passe, on ne doit participer que pour les cœurs avec les pieds ?
    Je vois bien que le truc part en shitstorm, et c'était pas mon délire à la base mais, quand on produit des articles de fond, on peut s'attendre à recevoir des critiques sur ledit fond, non ?

    (Et sinon, je vais arrêter de répondre car j'ai l'impression de parler chinois : je ne me suis dédouanée de rien en trois posts, j'ai juste essayé d'expliciter une position qui semble en permanence vouloir être prise pour ce qu'elle n'est pas, et c'est un peu usant.)
    Tu as pas à te justifier. Perso, des articles sur ces thématiques, je les aurais lus il y a quelques mois par pure curiosité alors que j'en ai rien à carrer de Trump ou du Gamergate. Maintenant, je préfère les zapper directement pour les raisons que Syphil et toi avez très bien expliquées dans vos premiers posts. Ce que j'en ai vu dans l'émission, ça m'a déjà suffi.

  15. #45
    Dans les news, il y a peut-être une faute de frappe :

    les développeurs de Rocket League ont vu leur patron [...] monter sur une estrade.

  16. #46
    Citation Envoyé par Kaelis Voir le message
    Dans les news, il y a peut-être une faute de frappe :
    Je n'ai pas la phrase complète, mais ce que tu quotes ne me semble pas être une faute.

  17. #47
    Il y a écrit "montrer" dans l'article, j'ai proposé une correction en gras

  18. #48
    Citation Envoyé par Kaelis Voir le message
    Il y a écrit "montrer" dans l'article, j'ai proposé une correction en gras
    Ah C'est plus clair effectivement

    D'ailleurs si ce R en trop s'était retrouvé un peu plus loin, la news aurait été encore plus épique :

    monter sur une estrade. Faisant claquer sa bRaguette sur un dessin de lootbox barrée d'une croix rouge

  19. #49
    Sympa de suggérer aux lecteurs d'acheter un climatiseur pour lutter contre le réchauffement climatique de leur chambre...
    Vous pourrez ressortir l’article dans 10 ans pour les futurs lecteurs de CPC (si il en reste), il suffira de changer "42", par "45".

    Vous en avez d'autres des plans comme ça ?

  20. #50
    Citation Envoyé par taxalot Voir le message
    Une minorité se ressent toujours oppressée, en tout cas.
    Je sais pas... à mon boulot (dans la santé) on est à peu près 15% d'hommes, à priori on le vit plutôt bien.

  21. #51
    Citation Envoyé par Syphil Voir le message
    Puis sur ces sujets on a toujours l'impression d'être pris à témoin par les médias et les politiques, comme si finalement la bien nommée majorité silencieuse ne choisissait non seulement jamais les débats de société qu'on lui impose mais que ceux-ci ne correspondaient même pas à ses préoccupations et à ses intérêts réels (beaucoup plus sociaux et pragmatiques que sociétaux et culturels.)
    C'est vraiment bien dit.

  22. #52
    Je suis pas sûr d'avoir bien compris, mais en gros ce que veut dire ce paragraphe c'est "Arrêtez de nous bassiner avec les oppressions que des gens subissent parce que moi je ne les subis pas et ça ne m'intéresse donc pas" ?
    @Grhyll / 3-50.net
    Projet actuel : oQo

  23. #53
    Citation Envoyé par Grhyll Voir le message
    Je suis pas sûr d'avoir bien compris, mais en gros ce que veut dire ce paragraphe c'est "Arrêtez de nous bassiner avec les oppressions que des gens subissent parce que moi je ne les subis pas et ça ne m'intéresse donc pas" ?
    C'est ça. Il semblerait même que ce que nous appelons "oppression", soit considéré pour certains et certaines comme n'étant qu'un "débat de société", que ces pauvres hères subissent de la part des médias et des politiques. C'est navrant.

  24. #54
    T'as pensé au coupe-circuit? Avatar de Jeckhyl
    Ville
    Crétin des Alpes
    C'est passionnant. On est carrément plus dans le sujet du numéro 400 par contre.

  25. #55
    Citation Envoyé par Jeckhyl Voir le message
    C'est passionnant. On est carrément plus dans le sujet du numéro 400 par contre.
    Vu que t'es le seul à le remarquer, tu peux nous parler de l'oppression que tu subis sur ce topic ?
    Citation Envoyé par Dicsaw Voir le message
    c'était déjà beaucoup plus agréable que ces merdes de GTA
    :trollover9000:

  26. #56
    Y a u truc un peu festif pour le 400, comme ça a pu l'être comme pour les autres numéros à chiffres ronds ?

  27. #57
    Genre le numéro 200 qu'on n'arrive à ranger dans aucune étagère..

  28. #58
    Citation Envoyé par taxalot Voir le message
    Une minorité se ressent toujours oppressée, en tout cas.
    Pauvres milliardaires
    Le candaulisme, en gros, c'est voir l'être aimé en TPS plutôt qu'en FPS

  29. #59
    Personnellement, un paragraphe m'a vraiment interpellé :

    « Mitchell Henderson, un garçon de 13 ans dont la mort a beaucoup amusé le forum. Dans son livre This is Why We Can't Have Nice Things!, l'essayiste David Carol revient sur cet épisode, qu'il juge fondateur. "De tous les facteurs qui ont contribué à l'intérêt des trolls pour la mort de Mitchell Henderson, le plus évident a été la recherche de dissociation émotionnelle, que le psychologue John Suler considère comme un des piliers de la désinhibition des comportements en ligne. Dans le monde des trolls, la dissociation prend la forme d'une barrière émotionnelle entre celui qui cible et celui qui est ciblé. [...] Peu importent les circonstances, les émotions sont perçues comme des pièges, à exploiter chez les autres et à réprimer en soi. [...] De cette position quasiment solipsiste, encore renforcée par l'anonymat, les trolls peuvent ignorer le contexte émotionnel d'une histoire, et la souffrance qu'ils causent. [...] Tout ce qui compte est la punchline." »

    J'ai tout de suite pensé à la « news » de la page 4 du numéro précédent de Canard PC, une vanne pourrie et déplacée sur la mort d'un gosse de 4 ans au Texas tué par son frère… vachement marrant ! Il est intéressant de relire ce paragraphe de Sébum au regard de cette « news ». Chacun voit midi à sa porte…

    Mis à part cela, j'ai bien aimé l'article de Sébum. Bon après, on sait à quoi s'attendre lorsque Canard PC veut faire de la politique. Quand on lit Donald Trump dans le titre, on sait bien que ce n'est pas pour nous y vanter les résultats économiques du Trumpisme - pourtant globalement très bons (croissance, ré-industrialisation, chômage au plus bas depuis un demi-siècle, y compris au sein de la communauté afro-américaine…) -, mais pour y parler extrême droite, racisme et terrorisme, comme dans n'importe quel journal de gauche. L'analyse sémantique du texte révèle un ton péremptoire et extrêmement négatif.

    C'est, selon moi, le gros point faible du magazine, aussi pertinent en matière vidéoludique qu'il est au ras des pâquerettes en matière de politique… C'est un mélange entre Libération, le Monde et Marianne, sans oublier la petite touche Mediapart et, last but not least, Charlie Hebdo, autrefois pseudo-transgressif, aujourd'hui si tristement conformiste. Tous ces médias, reliques d'une époque révolue, sont d'ailleurs sous perfusion subventionnée, puisqu'ils n'intéressent plus personne. De grands auteurs de gauche comme Christopher Lasch, Michel Clouscard ou même Michéa annoncent, chacun à leur manière et depuis très longtemps, le naufrage inéluctable de cette gauche sociétale adepte de la religion du progrès, naufrage qui est en train d'avoir lieu sous nos yeux. Je doute donc que ce soit l'exemple à suivre, mais bon…

    Y.
    Dernière modification par GhostDog29 ; 28/10/2019 à 21h57.

  30. #60
    J'avais même pas vu le bandeau en haut de la page, c'est pas heureux effectivement.

Page 2 sur 4 PremièrePremière 1234 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •