Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 53 sur 53
  1. #31
    "À Canard PC, nous avons cherché à comprendre comment une partie de la communauté des jeux vidéo avait pu se radicaliser au point de devenir l'un des principaux obstacles aux lanceuses d'alerte."


    Je viens de finir l'article sur le harcèlement dans le JV. Hélas je ne crois pas que la radicalisation se fasse dans la communauté des joueurs différemment que dans d'autres communautés et environnements ! Malgré le niveau élevé

    d'instruction on trouve toute sorte de comportement condamnable dans les meilleures universités dans les cercles de pouvoir économique, scientifique etc...L'accès aux réseaux d'information, de partage et d'échange et donc à la culture

    au sens large (et par extension aux loisirs "électroniques") n'offre pas plus de garantie quand à la bienveillance supposée ou avérée des membres qui en composent ses communautés. Accro ou occasionnel, homme ou femme, le JV

    concentrent tous les publics, du prolétaire au cadre sup, du ptit Kevin(dsl) au papy, jusqu'au représentant des diversités (nombreuses). Les réactions nous informent que les "réseaux" sont devenus des tribunaux numériques et les

    viewers/tweeters au mieux des jurés éphémères et compulsifs. La démocratisation du net a permis que le nauséabonds côtoie allègrement l'enthousiaste, le parvenu le généreux, et ainsi de suite..... L'effet de meute poussant les plus

    gnais à se joindre au cortège des haines. Le virtuel s'est ainsi rapproché du réel, la collision des 2 mondes révélant au passage le pire de la société moderne : violence, insultes et menaces, sexisme, racisme etc....Malgré son image la

    profession du JV est encore largement retrograde sur bien des aspects, les témoignages des travailleuses confirmant les mauvaises pratiques reccurentes au sein des studios. Les nombreux soutiens des harceleurs face au récit des

    victimes démontrent une fois de plus que le MAL n'épargne personne et aucun milieu. Au sein de la communauté des joueurs le radicalisé c'est un "gosse" qui ne comprends pas la portée de son tweet, c'est votre frère/père qui vomit le

    politiquement correct, c'est votre ami qui assume son sexisme et son mépris, c'est un peu toute notre société. Vous confirmez par l'utilisation du terme "problème global" que ce n'est plus un cas isolé, c'est générationnel et lié à la

    permissivité que l'on s'octroie derrière un écran de balancer tout et n'importe quoi ! Notre liberté d'expression en souffre grandement.

    J'attends la suite de votre enquête avec impatience .....
    Ils sont aussi dangereux qu’une attaque de hamsters

  2. #32
    comment une partie de la communauté des jeux vidéo avait pu se radicaliser
    On parle toujours de Flight Simulator, responsable du 11 septembre ?

  3. #33
    Merci pour l'article sur le harcèlement sexuel. Ca m'a foutu un coup car Alexis Kennedy est mon scénariste de jeu vidéo préféré et Jeremy Soule un de mes compositeurs de musique de jv préférés, mais c'est vraiment important pour moi de l'avoir lu. Je réalise à quel point ce sont des crevures (comme quoi faut se méfier des mecs qu'on met sur un piédestal) et cela donne un nouvel éclairage sur le contexte de départ de Kennedy de Failbetter games.

  4. #34
    Citation Envoyé par Timesquirrel Voir le message
    Merci pour l'article sur le harcèlement sexuel. Ca m'a foutu un coup car Alexis Kennedy est mon scénariste de jeu vidéo préféré et Jeremy Soule un de mes compositeurs de musique de jv préférés, mais c'est vraiment important pour moi de l'avoir lu. Je réalise à quel point ce sont des crevures (comme quoi faut se méfier des mecs qu'on met sur un piédestal) et cela donne un nouvel éclairage sur le contexte de départ de Kennedy de Failbetter games.
    Merci aussi aux abonnés d'avoir choisi de rendre cet article gratuit. Je me suis réabonné ce weekend et j'avais acheté le mag de septembre, mais ça me permet de le partager.

  5. #35
    Vos commentaires m'ont convaincu de lire l'article. J'avais fait l'impasse dessus à cause de la gravité du sujet mais il faut quand même que je sorte un peu de ma naïveté ouatée.

  6. #36
    Le test de Hunt Showdown m'a paru un peu étrange au niveau de la note... j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi 7/10. En ne lisant que le test ça dégageait un parfum de 5/10. Un jeu au game design tout pété ne peut pas être un "bon" jeu, les moments de plaisir sont forcément gâchés...
    WIS 18 INT 17 CHA 13

  7. #37
    Citation Envoyé par Catel Voir le message
    Le test de Hunt Showdown m'a paru un peu étrange au niveau de la note... j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi 7/10. En ne lisant que le test ça dégageait un parfum de 5/10. Un jeu au game design tout pété ne peut pas être un "bon" jeu, les moments de plaisir sont forcément gâchés...
    Les canards sont abonnés au 7 ! hélas.....
    Ils sont aussi dangereux qu’une attaque de hamsters

  8. #38
    D'un côté il est dit depuis longtemps que la note compte moins que le texte. Mais ouaip, si l'on regarde quand même les notes, juste par curiosité, je ne sais pas si c'est davantage en ce moment, mais elles semblent un peu trop gentilles.

    J'ai ressenti la même chose sur le test de Hunt showdown : le gameplay multi est sensé être clairement raté, donc il mériterait une sale note vu que c'est un jeu dont l'intérêt s'est vautré. Si la beauté des décors sauve autant la note (supposition basée sur l'insistance de la beauté de l'environnement), je trouve cela pour le moins étrange. Une jolie bouse mérite t-elle une bonne note ? On pourrait penser que oui, vu que l'inverse semble vrai : des jeux au bon gameplay mais très très moches ont de bonnes notes en ce moment (je pense aux FPS old-school).

  9. #39
    Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
    D'un côté il est dit depuis longtemps que la note compte moins que le texte. Mais ouaip, si l'on regarde quand même les notes, juste par curiosité, je ne sais pas si c'est davantage en ce moment, mais elles semblent un peu trop gentilles.

    J'ai ressenti la même chose sur le test de Hunt showdown : le gameplay multi est sensé être clairement raté, donc il mériterait une sale note vu que c'est un jeu dont l'intérêt s'est vautré. Si la beauté des décors sauve autant la note (supposition basée sur l'insistance de la beauté de l'environnement), je trouve cela pour le moins étrange. Une jolie bouse mérite t-elle une bonne note ? On pourrait penser que oui, vu que l'inverse semble vrai : des jeux au bon gameplay mais très très moches ont de bonnes notes en ce moment (je pense aux FPS old-school).
    Les notes c'est subjectif même si chez les canards cela se rapproche plus de la qualité réelle du jeu. ET encore......
    Ils sont aussi dangereux qu’une attaque de hamsters

  10. #40
    C'est en partie subjectif, certes, mais on peut chercher la logique qui a mené à cette note.

  11. #41
    Pas que les décors, mais surtout l'interaction avec eux. C'est ça qui semble représenter l'essentiel de l'intérêt. Sauf que c'est torpillé par un système qui marche pas.
    WIS 18 INT 17 CHA 13

  12. #42
    Merci à pour le test d’Overland. Son aspect graphique me hypait mais j'avais des doutes sur le côté ludique. Bref, grâce à ackboo, je garde mes 20 euros pour un autre jeu.

  13. #43
    Flight Sim je suis pas client d'habitude mais holy shit l'article d'Ackboo !!!
    C'est un peu honteux, il y avait des Doritos chez Asobo ??

    Quel ne fut pas ma surprise d'ailleurs en voyant le nom du studio... Mine de rien le meilleur souvenir de cette année pour l'instant (A plaque Tale: Innocence...)

  14. #44
    Citation Envoyé par Cedski Voir le message
    Flight Sim je suis pas client d'habitude mais holy shit l'article d'Ackboo !!!
    Pareil, d'habitude les flight sim ne m’intéressent pas particulièrement mais celui-là j'ai vraiment envie de le prendre (avec une 2080 ).
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  15. #45
    Ackboo a toujours le chic pour me donner envie à tester des jeux dont je me contrefout complètement à la base, il est très fort.

    Mais ouais, c'est surtout la techno utilisée derrière qui est assez folle, je ne pensais pas qu'Asobo était un assez gros studio pour réaliser ce genre de prouesse!

  16. #46
    Je pense résister facilement, au moins dans un premier temps, il me faudrait un nouveau PC et l'actuel me fera encore au moins 2 ans. Et puis je ne suis pas à la retraite.
    Mais si c'est pas déjà fait, allez voir leur vidéo sur YouTube, le jeu est vraiment impressionnant, ça donne envie de survoler plein d'endroits.

    J'avais envie d'aller au dessus des coins que je connais, de voir certains décors grandioses dans le monde (je me demande si l'eau est animée pour les chutes du niagara par exemple, ça me paraît complexe), l'Amazonie, certaines grandes constructions humaines...

  17. #47
    Bonjour à tous,

    Je souhaiterais réagir au dossier réalisé par Izual sur les agressions et le harcèlement dans le milieu du jeu vidéo, événements qui ont connu une certaine exposition médiatique cet été.

    Tout comme ackboo (émission N° 2), je m'offusque de lire des choses telles que : « Des hordes de joueurs particulièrement virulents ont enseveli les victimes sous les menaces de mort et les insultes. »

    J'aurais aimé pouvoir accéder aux sources qui ont permis d'écrire quelque chose d'aussi lourd, car mes recherches n'ont pas permis d'abonder dans ce sens. Le fil Twitter de Zoë Quinn (https://twitter.com/UnburntWitch/sta...12005629325313) a été retweeté plus de 10 000 fois, liké 27 000 fois, et a été commenté 2 000 fois. L'immense majorité des commentaires (à vrai dire, je n'en ai pas lu un qui soit offensant) sont des messages de soutien et de remerciement.

    Les rares discussions Reddit consacrées à ces questions (https://www.reddit.com/r/unpopularop...is_a_murderer/ ; https://www.reddit.com/r/Drama/comme...quinn_commits/) ne rassemblent que, tout au plus, quelques centaines de commentaires, dont seule une partie est l'œuvre de personnes violentes.

    Dans l'article du Monde publié le 30 août (https://www.lemonde.fr/pixels/articl...3_4408996.html), Nathalie Lawhead se dit satisfaite du résultat de cette affaire : « Je suis contente que ce post ait autant circulé, je pense que cela peut aider les femmes à être en sécurité maintenant. »

    Sur la publication Facebook (https://www.facebook.com/Aeralie/posts/2800156463332203) de Brighton, autre victime de Jeremy Soule, TOUS les commentaires sont bienveillants.

    Bref, le portrait est loin, très loin d'être aussi noir que ce qu'écrit Izual, qui parle de hordes de joueurs (!) et de victimes ensevelies sous les menaces de mort... Peut-on avoir des chiffres ? Loin de moi l'idée de nier les actions de personnes malveillantes qui existent bel et bien, je souhaite simplement nuancer le tableau, car les mots ont un sens, qui influencent l'orientation de l'article.

    Un problème de choix des mots qu'illustre parfaitement la contradiction entre la présentation de l'article en couverture du magazine (« Dans l'industrie, la parole se libère » - direction optimiste) et le sous-titre de l'article lui-même (« Dans les studios, la parole a encore du mal à se libérer » - direction pessimiste). Je suis conscient que je tortille, mais on ne dit pas la même chose dans les deux cas...

    Voilà pour ma petite critique… mais qui aime bien châtie bien !

    Y.

  18. #48
    Izual aime bien faire dans l'hyperbole sur les sujets un peu "chauds". Ça m'a frappé dans la news sur la polémique EGS/Ooblets du n°398.

  19. #49
    Mais ça me fait halluciner, perso, ces "critiques". Je pense pas que ce soit vraiment imaginable, la violence que ça peut être, quand des dizaines ou des centaines d'inconnus envoient des menaces de viol et de mort. Ca s'empile, ça s'insinue partout, c'est pas possible de juste réagir en disant "Mais moi je suis plus grand que ça, je peux l'ignorer".
    Alors désolé, je n'ai pas les chiffres exacts du nombre de personnage ayant envoyé une menace de mort ou de viol (d'autant que la majorité des ignominies ont probablement été dites en privé), je ne peux pas jurer que ce chiffre est plus grand que la quantité officielle de personnes nécessaire pour appeler un rassemblement "une horde", puisqu'évidemment c'est bien ça le point le plus important de l'article, pas les personnes s'étant faites massivement harceler. Et oui, heureusement, la parole se libère, et de plus en plus de gens font preuve de soutien dans ces cas, mais si vous avez jamais été soumis d'une façon ou d'une autre à la critique populaire, je peux vous dire que les commentaires négatifs sont bien plus envahissants que toutes les marques positives.
    Concernant l'hyperbole sur la polémique EGS/Ooblets, je vous invite à lire ceci : https://medium.com/@perplamps/regard...g-3af0f27d863c Et juger ensuite par vous-même si le truc intéressant dans cette news, c'est de réfléchir à si elle exagère ou pas, ou bien ce qu'elle raconte.
    @Grhyll / 3-50.net
    Projet actuel : oQo

  20. #50
    Nous pourrions parler de la nature et de la gravité des violences psychologiques subies par les victimes, ce ne serait pas inintéressant, mais hors propos.

    Peut-être me suis-je mal exprimé, je vais donc reformuler mon propos le plus simplement possible :

    Alors que la réalité des faits semble faire état d'un phénomène marginal, l'auteur de l'article laisse entendre un phénomène massif de menaces de mort de la part des joueurs à l'égard des victimes de harcèlement et d'agressions sexuelles. Quelles sont les sources et les données sur lesquelles l'auteur s'est appuyé pour construire ce dossier ?

  21. #51
    Les réseaux sociaux, Twitter compris, censurent souvent les messages haineux à posteriori lorsqu'ils sont signalés. D'où la nécessité d'avoir assisté, en direct, aux réactions suscitées par des tweets ou autres.


  22. #52
    J'y ai également assisté "en direct", sur Twitter, grâce à un fil partagé par Netsabes, si ma mémoire est bonne.

    Ne serait-il pas plus juste de parler de victimes ensevelies sous les messages de soutien et d'encouragement, aux côtés desquels trônaient lamentablement les messages haineux d'un très petit nombre de personnes malveillantes ?

  23. #53
    Oups my bad, j'étais pas sûr de si c'était du troll ou non, mais maintenant que je suis sûr je vais éviter de nourrir le troll
    @Grhyll / 3-50.net
    Projet actuel : oQo

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •