Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 11 sur 11 PremièrePremière ... 34567891011
Affichage des résultats 301 à 323 sur 323
  1. #301
    Ton argumentaire est ridicule, mais tu ne veux pas comprendre.

    C'est exactement le même que celui d'une étude tout aussi bidon qui prétendait démontrer que la viande grillée au barbecue conduisait immanquablement à avoir tout les cancers possibles à très courte échéance.
    Cette "étude" partait juste du postulat qu'un être humain mangait 3 kilos de bœuf grillé par personnes et par jour.

    Regarde ton "étude", la nourriture parfaitement équilibré donnée au rat, la période d'observation et la quantité d'aliments OGM qui leur est imposée dans le dis délais.
    Ensuite viens soutenir que c'est convaincant par rapport au mode de vie humain.

    Des fois tes échanges me font penser à ceux que nous avions avec Can***vc, sauf qu'avec lui on a eu le fin mot de l'histoire et que nous ne pouvions pas lui en vouloir.
    Tout est dans le pseudo - Vivre

  2. #302
    je vais m'autoquote car quand j'avais déja lu la conclusion et mon avis n'a pas changé.

    Moi je lis plutôt que l'étude de par sa faible qualité ne prouve rien mais qu'il serait intéressant que la france et l'Eu finance des études sur le sujet.

    Et ça a était fais


    http://www.grace-fp7.eu/sites/defaul...mendations.pdf
    https://link.springer.com/article/10...04-019-02400-1
    https://academic.oup.com/toxsci/arti.../2/315/5236972
    Mais toi que pense tu en la lisant?

    Sinon pour les tumeurs je n'ai jamais nié leur existence. car pour moi les tumeurs ne prouvent rien si il n'y a pas une différence statistiquement importante entre le groupe témoins et le groupe test.

    Donc j’ aurais 2 questions:

    -le groupe témoin a t'il eu des tumeurs?
    -Qu'elle souche de rat a t'il était utilisé? cette souche est elle connu pour développer spontanément certains types de maladies?

  3. #303
    Citation Envoyé par Nasma Voir le message
    le groupe témoin a t'il eu des tumeurs?
    Oui, c'est la ligne en pointillés :

    https://enveurope.springeropen.com/a...302-014-0014-5



    "R" pour Roundup.

    @ Erreur :

    Citation Envoyé par Erreur Voir le message
    Ton argumentaire est ridicule, mais tu ne veux pas comprendre.

    C'est exactement le même que celui d'une étude tout aussi bidon qui prétendait démontrer que la viande grillée au barbecue conduisait immanquablement à avoir tout les cancers possibles à très courte échéance.
    Cette "étude" partait juste du postulat qu'un être humain mangait 3 kilos de bœuf grillé par personnes et par jour.

    Regarde ton "étude", la nourriture parfaitement équilibré donnée au rat, la période d'observation et la quantité d'aliments OGM qui leur est imposée dans le dis délais.
    Ensuite viens soutenir que c'est convaincant par rapport au mode de vie humain.
    Ton accusation est infondée :

    Citation Envoyé par Google traduction
    Nous avons utilisé la souche de rat Sprague-Dawley, recommandée par le National Toxicology Program aux États-Unis pour les tests de toxicologie chronique [31] et utilisée par Monsanto dans son étude de 90 jours [3]. Ce choix est également conforme à la recommandation de l’OCDE selon laquelle, pour l’essai de toxicité chronique, il faudrait utiliser des rats de la même souche que pour les études sur la même substance, mais d’une durée plus courte [32]. Nous avons ensuite également testé pour la première fois trois doses (plutôt que celles utilisées deux fois dans des protocoles de 90 jours) du maïs GM NK603 tolérant le R seul, du GMmaize traité avec R, et du R seul à des doses très faibles pour l’environnement, à partir des niveaux autorisés par les autorités de régulation dans l'eau potable et les aliments génétiquement modifiés.
    Bref, même à des doses bien en dessous des recommandations américaines ou européennes, il y a une augmentation des tumeurs.
    Dernière modification par Parasol ; 21/09/2019 à 21h20.

  4. #304
    Ok, est-ce que quelqu'un compte un jour changer d'avis sur quelque chose ?
    Howii#2999 / Growii#2643 / Sakhakaka#21278
    TABANE TABANE TABANE !! La tête dans l'platane !

  5. #305
    Citation Envoyé par Howii Voir le message
    Ok, est-ce que quelqu'un compte un jour changer d'avis sur quelque chose ?
    Si on me présente une étude sérieuse je n'aurais aucun problème a remettre en cause ce que je sais et si les réplications suivent a changer d'avis.

  6. #306
    Citation Envoyé par Howii Voir le message
    Ok, est-ce que quelqu'un compte un jour changer d'avis sur quelque chose ?
    Moi, ça m'arrive souvent.

    Par exemple, jusqu'à il n'y a pas longtemps, je considérais Tchernobyl comme une putain de calamité dans la zone interdite et Fukushima comme un problème grave sur la santé publique locale. Puis un débat anti-nuke m'a forcé à me documenter sur des sources fiables, et à constater que j'avais tort :
    - Tchernobyl est un problème colossal, mais la biodiversité est de retour, la faune et la flore vont bien, le taux de cancers s'est accru, mais l'age aussi ("Pourquoi y-a-t-il autant de cancers aujourd'hui ?" Ben parce qu'on ne meurt plus d'autre chose avant d'avoir l'age d'avoir un cancer) Et il est toujours moins risqué de mourir prématurément dans la zone interdite que dans le centre de Londres (pollution atmosphérique).
    - Et le plus irradié de Fukushima a pris 641mSv et plus de 95% de la population a pris moins de 10mSv (donc moins qu'un scanner thoracique). Donc c'est un putain de problème, parce que, comme pour Tchernobyl, on n'a toujours pas viré le corium/le coeur (que se passe-t-il si après le 2e plus puissant tremblement de terre l'histoire humaine, il se le mange une seconde fois demain ? Pour les réacteurs fermés, ça ira, mais pour ceux qui sont éventrés ?), mais sanitairement, ça va.

    Ou plus raisonnablement : j'ai changé d'avis grace à Colargol et j'ai acheté un scie plongeante plutôt qu'une simple scie circulaire plus puissante.

    Ou grâce à Parasol, vu que j'ai du lire l'étude à sa place (voir plusieurs pages avant), je sais que ma femme ne doit pas manger 1 steak de soja par repas dans les quelques jours après qu'elle aura vaporisé du glyphosate dans le jardin. Comme on mange pas de steak de soja et qu'on utilise pas de glyphosate, c'est pas non plus un bouleversement. Mais j'ai changé d'avis : le glyphosate n'est pas sans effet, il a un effet inférieur à celui de la pilule contraceptive quand il est administré in vitro en même temps que des phytoœstrogène de soja. C'est pas 0.

    Et grâce à Yuka (et à mes recherches ensuite, parce que ce machin a un soucis de seuil des plus marqué), je ne prends plus que des savons liquides avec de la vitamine E comme conservateur/stabilisant. Alors qu'avant je m'en foutais. Non pas que les autres posent un problème, mais la vitamine E fait le job, ne coute pas plus cher et pose comme seul soucis de devoir la maintenir sous les 47°C
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  7. #307
    Neo_13, merci de résumer si clairement ce que je pense. Je te rejoins et j'ai pour ma part grandement changé d'avis : plutôt antinucléaire par tradition politique, j'ai (grâce notamment aux arguments lus sur certains sujets ici) finalement conclu que l'énergie nucléaire est '' la pire à l'exclusion de toute les autres '', et que sans remettre en question les inconvénients (déchets, risques) finalement c'est la source d'énergie qui comporte le meilleur compromis '' efficacité énergétique / risque sanitaire réel- et non potentiel- / coût / caractère pilotable / émissions de CO2''

    Donc oui, avec des arguments solides et scientifiques, je change d'avis aussi

  8. #308
    Citation Envoyé par Aghora Voir le message
    Et quand t'as une TONNE de témoignages, peut-être qu'il faudrait revoir les études scientifiques qui ont été faites...
    La disparition des oiseaux, des insectes pollinisateurs, le silence dans les campagnes...C'est des mythos parce qu'il y a pas (encore ?) eu de publis ?
    Je ne suis pas allé chercher dans l'IEEE ou Elsevier pour vérifier si il y a au moins UNE publi qui en parle, par contre des témoignages là dessus et des enquêtes, ça manque pas.
    1) Les sujets que tu cites sont (très) étudiés
    2) Personne ne dit que les témoignages sont des mensonges
    3) Des témoignages permettent (parfois) de constater des faits, mais surement pas de tirer des conclusions sur l'origines de ces faits
    C'est la faute à Arteis

  9. #309
    J'ai appris un truc incroyable: la pilule, perturbateur endocrinien, se retrouve dans les eaux usées dans les pays du monde entier. Ce qui fait que certains poissons mâles se mettent à pondre (à changer de sexe), dont dans des pays comme l'Espagne ou le Maroc. Ensuite, ces pays utilisent les eaux usées pour arroser leurs tomates, etc, qui se retrouvent au supermarché et qu'on achète .

    Et c'est là que je me demande si la transexualité chez les humains (surtout transexualité masculine vers féminin) ne date pas de la pilule justement.

  10. #310
    Non.
    Howii#2999 / Growii#2643 / Sakhakaka#21278
    TABANE TABANE TABANE !! La tête dans l'platane !

  11. #311
    Ouf, merci.

    C'est simple finalement la SCIENCE

  12. #312
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    "Pourquoi y-a-t-il autant de cancers aujourd'hui ?" Ben parce qu'on ne meurt plus d'autre chose avant d'avoir l'age d'avoir un cancer)
    Ça par contre je le vois souvent passer ici, et c'est déjà pris en compte dans les études comme facteur. Tous les taux d'incidences publiés (dans des papiers sérieux) sont au minimum standardisés sur l'age, c'est la base de la base, et même après cette standardisation, on retrouve une augmentation globale de l'incidence des cancers dans beaucoup de pays ces 40 dernières années, France comprise. Mais c'est pas pour autant qu'on peut en conclure quoi que ce soit cela dit hein, me faites pas dire ce que j'ai pas dis, ces chiffres restent trop parasités par beaucoup d'autres variables.

    Nan si on veut des réponses sur l'incidence des cancers, on peut vraiment pas se contenter d'une analyse globale, faut se pencher sur chaque localisation individuellement (par exemple l'explosion des cas de cancer de la prostate sont majoritairement dus à un surdiagnostic donc une "fausse" augmentation, l'augmentation des cancers du sein est par contre véritable et multifactorielle (recul de l'age de la maternité, sédentarité, tabac, perturbateurs endocriniens), celle des mélanomes liée à la culture bronzage, le testicule aux perturbateurs endocriniens, les cancers liés à la consommmation alcoolo-tabagique qui sont en baisse chez l'homme mais en augmentation chez la femme, etc.).


    Citation Envoyé par Big Bear Voir le message

    Et c'est là que je me demande si la transexualité chez les humains (surtout transexualité masculine vers féminin) ne date pas de la pilule justement.

    On suspecte un facteur génétique important dans l'identité sexuelle, et on a déterminé que des facteurs prédictif de l'identité et l'orientation sexuelle existaient dès les premiers mois de grossesse. Donc dans tous les cas non, ça sera toujours multifactoriel et on ne pourra jamais donner raison à Alex Jones quand il dit que le gouvernement empoisonne l'eau pour rendre les crapauds gays. Sans oublier tout le contexte sociétal qui reste probablement le premier facteur (les gens étaient déjà atteints de dysphorie de genre, c'était juste nié par la société au point d'être effacé de l'Histoire)

    Par contre c'est intéressant de soulever que l'exposition pré-natale aux perturbateurs endocriniens en général pourrait clairement avoir un rôle à jouer là dedans.

  13. #313
    Citation Envoyé par Luxunofwu Voir le message
    Ça par contre je le vois souvent passer ici, et c'est déjà pris en compte dans les études comme facteur. Tous les taux d'incidences publiés (dans des papiers sérieux) sont au minimum standardisés sur l'age, c'est la base de la base, et même après cette standardisation, on retrouve une augmentation globale de l'incidence des cancers dans beaucoup de pays ces 40 dernières années, France comprise. Mais c'est pas pour autant qu'on peut en conclure quoi que ce soit cela dit hein, me faites pas dire ce que j'ai pas dis, ces chiffres restent trop parasités par beaucoup d'autres variables.

    Nan si on veut des réponses sur l'incidence des cancers, on peut vraiment pas se contenter d'une analyse globale, faut se pencher sur chaque localisation individuellement (par exemple l'explosion des cas de cancer de la prostate sont majoritairement dus à un surdiagnostic donc une "fausse" augmentation, l'augmentation des cancers du sein est par contre véritable et multifactorielle (recul de l'age de la maternité, sédentarité, tabac, perturbateurs endocriniens), celle des mélanomes liée à la culture bronzage, le testicule aux perturbateurs endocriniens, les cancers liés à la consommmation alcoolo-tabagique qui sont en baisse chez l'homme mais en augmentation chez la femme, etc.).
    Je précise, parce que ta réponse montre que j'ai pas été assez clair : je ne dis pas que 100% des cancers actuels (ou même de l'augmentation des cancers) provient exclusivement de l'age. Je dis qu'une seule statistique est exacte, et même si on doit parfois s'y prendre à plusieurs fois, 100% des vivants meurent. Du coup, les 10000 personnes par an qui ne meurent plus d'un accident de la route comme il y a 25 ans, mourront d'autre chose. Et comme c'est plus de la guerre, de l'insuffisance alimentaire, des épidémies façon peste, ... Et plus on vit vieux, plus on a de chance probabilités de contracter un cancer. Même si le risque de le contracter à la naissance n'est pas nul (https://www.allodocteurs.fr/actualit...meur_7188.html hépatoblastome en plus, prévalence 1ppm) ni a aucun autre âge de la vie.

    Le passage sur les surdiagnostic
    C'est d'ailleurs l'explication de l'augmentation des cancers de la thyroïde des enfants en Corse après Tchernobyl : il n'y a pas d'augmentation, il n'y avait quasiment pas de dépistage avant 1986.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  14. #314
    Le procès du Mediator devrait s'ouvrir aujourd'hui (à voir s'il y aura report ou pas), avec l'Agence nationale du médicament sur le banc des prévenus.
    https://www.francetvinfo.fr/sante/af...aire-mediator/
    La loutre ça poutre !

  15. #315
    On aura sur le banc des accusés tous les médecins qui ont prescris un traitement contre le diabète comme coupe faim?

  16. #316
    Pourquoi tu me poses la question, j'en sais rien.
    La loutre ça poutre !

  17. #317
    Citation Envoyé par cosmicsoap Voir le message
    Pourquoi tu me poses la question, j'en sais rien.
    Je ne te la posais pas a toi personnellement.

  18. #318
    Citation Envoyé par --Lourd-- Voir le message
    Bonjour, je m'appelle Jean-Pierre Petit et je vous écris d'un B-2 américain volant à la vitesse de la lumière.

  19. #319
    Citation Envoyé par Nasma Voir le message
    On aura sur le banc des accusés tous les médecins qui ont prescris un traitement contre le diabète comme coupe faim?
    Utiliser un coupe faim. Quelle brillante idée médicale.

  20. #320
    Citation Envoyé par SAï Voir le message
    https://quoidansmonassiette.fr/a-propos/

    Le bonhomme déclare : "Bien entendu je ne suis pas médecin, si vous avez des soucis alimentaires, la meilleure chose est d’aller contacter un médecin-nutritionniste."
    Et on l'avait bien compris... quelqu'un qui évalue un risque alimentaire en ne se fiant qu'au risque de mortalité n'y connaît pas grand chose en santé.

    Déclaration de conflits d’intérêts :

    Je suis actuellement expert en sécurité alimentaire au Ministère de la Santé (Service Public Fédéral) belge sur tout ce qui touche en évaluation et gestion de risques alimentaires. Je suis également le représentant belge à l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité Alimentaire) dans le réseau scientifique sur les Novel Food EFSA, Scientific Network for Novel Food.
    Bref, il bosse à la EFSI. Jusqu'ici "tout va bien", sauf que celle-ci a travaillé et travaille toujours en collaboration avec les industriels...

    https://www.testbiotech.org/en/node/2196

    Citation Envoyé par Institute for Independent Impact Assessment of Biotechnology
    EFSA and industry united in ‘EFSI’

    New publication reveals close and ongoing collaboration between experts of EFSA and the biotech industry

    24 April 2018 / A new publication discusses the risks of the uncontrolled spread of transgenes from genetically engineered maize grown in Spain. The paper is the result of close and ongoing collaboration between experts of EFSA (European Food Safety Authority) and the biotech industry: The main author, Yann Devos works for EFSA; one of the co-authors, Alan Raybould, works for Syngenta, which wants to sell its genetically engineered seeds for cultivation in Spain. Other EFSA experts were also involved in preparing the paper, including Elisabeth Waigmann, head of the GMO department at EFSA. Testbiotech has suggested naming this collaboration the “European Food Safety Industry” (EFSI) in order to highlight the unacceptable nature of such collusion.

    Monsanto, DuPont and Syngenta have all filed EU applications for the cultivation of transgenic maize. The maize produces insecticidal toxins (MON810, Bt11 and Maize 1507) and / or is resistant to the herbicide glyphosate (GA21) and glufosinate (Bt11 and Maize 1507).

    Spain is the main area for cultivation of the maize in the EU. Teosinte, a wild relative of maize and widely seen as its ancestor, has for several years unexpectedly been found growing in Spain. In 2017, a paper published by researchers at the ETH Zürich reported that hybridisation between the teosinte growing in Spain and some maize plants had already happened in the past. It is likely that the transgenic maize cultivated in Spain will be able to pass its transgenic DNA on to teosinte plants. Consequently, a 'super weed' could emerge that is resistant to herbicides and also produces insecticides. The transgenes could then be passed back to the fields where the maize is being cultivated.

    The authors of 'EFSI' consider these risks to be of only minor relevance, and assume that the transgenes, once they have spread to teosinte, would only show the originally intended biological traits. They consider the transgene to be a kind of inert 'BioBrick' that can be inserted or removed without its function being influenced by other genes or the environment. This is wrong. It is, for example, known that the enzyme EPSPS produced in the transgenic plants to make them resistant to glyphosate can confer increased biological fitness. Consequently, if there is gene flow from the plants into the natural populations, the offspring can spread their transgenic DNA more rapidly into the environment than before. This effect is solely dependent on the additionally inserted gene, and not on the application of glyphosate. The effect can be enhanced by specific stressors such as drought and heat.

    “EFSI is completely ignoring the fact that potential teosinte × GM maize hybrids need to be seen as new transgenic plants that have never been tested for risks. Therefore, their spread into the environment absolutely cannot be allowed. It does not matter whether these plants grow in or outside the fields,” says Christoph Then.

    Currently, there are neither EFSA guidelines nor methods for making detailed assessments of the risks associated with genetically engineered plants emerging from unintended spontaneous crossings. Current risk assessment of genetically engineered plants mostly concentrates on plants that are grown for just one season and are re-sown each year.

    “Hybridisation may lead to the uncontrolled spread of transgenes and enhanced weediness, which can severely impact farmers and the environment,” Christoph Then from Testbiotech explains. “So far, EFSA has failed to deal with this problem in any detail. If EFSA is now acting in league with industry, who can be asked to assess these risks independently?

    Testbiotech has further criticised a general problem with EFSA independence. Thus far, EFSA has not managed to develop robust standards to protect its independence from being compromised by close cooperation with academics allied with the interests industry.

    This problem is exemplified by the current case: the 'EFSI' paper was originally drawn up in 2017 at a conference - the “International Symposium on the Biosafety of Genetically Modified Organisms”. The conference was organised by the “International Society for Biosafety Research” (ISBR). There is only very little information available on the funding of the ISBR. It is, however, known that its conferences are regularly sponsored by biotech corporations such as Monsanto, Bayer, Dow AgroSciences, DuPont and Syngenta as well as the international federation of the genetic engineering industry, CropLife International. Further, the ISBR management board consists mainly of representatives from the biotech industry. In 2016, Yann Devos, an EFSA employee, joined the ISBR board as program director. It is obvious that there are no sufficient restrictions in place on close collaboration between EFSA employees and representatives of regulated industries.

  21. #321
    Citation Envoyé par --Lourd-- Voir le message
    Bonjour, je m'appelle Jean-Pierre Petit et je vous écris d'un B-2 américain volant à la vitesse de la lumière.

  22. #322
    Citation Envoyé par SAï Voir le message
    Une fois n'est pas coutume, je vais aller dans le sens de Parasol.

    Pas sur l’aspect critique du mec et de l'organisme pour lequel il travail mais sur le fait de se focaliser sur la mortalité.

    Une bonne partie de l'article énonce des chose vrai avec un caractère global (par exemple la différence entre le danger et le risque ou sur les biais) mais sur l'analyse des différents cas je bloque un peu.

    Il y a un décalage entre l'énoncé qui parle "d'impact sur votre santé" et la comparaison qui montre le "nombre de mort".

    C'est un petit peu pas la même chose quand même.

    Notamment quand je vois la différence entre le risque perçue et le risque réel pour le VIH.
    Pareil quand il compare "aliments ultra transformés" avec "Facteurs alimentaires".

    Après même si dans l'ensemble l'étude est orientée pour coller au sujet des aliments ultra transformés, ça reste un travail intéressant et plutôt pertinant dans ça méthodologie, tout en ayant conscience de certaines limites.
    Avec un éléphant, tu fais 1000 pots de rillettes

  23. #323
    Un article d'@si sur l'incendie de Lubrizol (qui passe un peu en dessous des radars suite au décès de Chichi) et la communication qui va autour
    https://www.arretsurimages.net/artic...ux-euphemismes

    Le titre de 20 minutes sur le sujet (qu'ils ont dû retirer suite aux plaintes de lecteurs apparemment )
    Some days, some nights, some live, some die in the way of the samurai
    Some fight, some bleed, sun up to sun down, the sons of a battlecry

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •