Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 123 sur 137 PremièrePremière ... 2373113115116117118119120121122123124125126127128129130131133 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 3 661 à 3 690 sur 4094
  1. #3661
    Citation Envoyé par Pancho Villa Voir le message
    Klaus, c'est sympa, mais c'est ultra conventionnel dans le déroulé. Même Disney n'ose plus cocher autant de cases "Children Movies Tropes". Tous les personnages, toutes les scènes sont vues et revues.
    - le héros branleur qui fait face à une épreuve pour changer
    - la mignonne du village qu'il va conquérir grâce à son coeur
    - le mec bourru mais au coeur d'or
    - la "trahison" du héros mais qui revient à la fin pour tout arranger
    - la fin larmoyante
    Tout est cousu de fil blanc.

    Il ne manque que les sidekicks qui font des vannes pas drôles, heureusement on y échappe.
    La musique c'est un peu nawak, du pseudo gangsta rap dans un film de Noël, perso je m'en passerais bien.

    Vu le public annoncé, fan de rediffusions des mêmes histoires encore et encore (non mais là ça fait trois fois aujourd'hui que tu regardes Toy Story, ça suffit mon grand), ça va passer, mais de mon oeil adulte et saturé de films pour enfants, j'espérais un peu plus d'originalité dans le scénario.

    Techniquement c'est très joli en revanche.
    Quelques jours après l'avoir vu, à froid, même avis.

    Surtout ce qui me gêne, c'est que visiblement tous ces anciens de chez Disney ont voulu faire ce que Disney ne fait plus depuis des années, et pour une bonne raison (je ne parle pas de la 2D vs 3D mais plutôt de la narration, des histoires plus centrés sur les personnages que les événements, etc.). Et le souci est que moi non plus en tant qu'adulte je n'ai plus trop envie de ce genre de films. C'est devenu trop cliché pour moi. Ce qu'a très bien compris Disney/Pixar qui s'ingénie depuis Tangled à déglinguer gentiment mais fermement les tropes qui ont fait son fond de commerce depuis Banche-Neige (même s'il en reste encore pas mal).

    Mais il reste que cela reste un bon film pour les enfants qui n'ont pas encore trop de culture cinématographique. Et puis faut pas exagérer, il y a quand même d'excellents moments. Mais dans l'ensemble, ouais, déçu aussi, avec le recul.
    I am Moanaaaaaaa !!! (et en version legit!)

  2. #3662
    Citation Envoyé par Pancho Villa Voir le message
    Klaus, c'est sympa, mais c'est ultra conventionnel dans le déroulé. Même Disney n'ose plus cocher autant de cases "Children Movies Tropes". Tous les personnages, toutes les scènes sont vues et revues.
    - le héros branleur qui fait face à une épreuve pour changer
    - la mignonne du village qu'il va conquérir grâce à son coeur
    - le mec bourru mais au coeur d'or
    - la "trahison" du héros mais qui revient à la fin pour tout arranger
    - la fin larmoyante
    Tout est cousu de fil blanc.

    Il ne manque que les sidekicks qui font des vannes pas drôles, heureusement on y échappe.
    La musique c'est un peu nawak, du pseudo gangsta rap dans un film de Noël, perso je m'en passerais bien.

    Vu le public annoncé, fan de rediffusions des mêmes histoires encore et encore (non mais là ça fait trois fois aujourd'hui que tu regardes Toy Story, ça suffit mon grand), ça va passer, mais de mon oeil adulte et saturé de films pour enfants, j'espérais un peu plus d'originalité dans le scénario.

    Techniquement c'est très joli en revanche.
    Alors dans l'ordre :

    -C'est assez rare d'avoir un héros désagréable comme ca. (ca s'est vu mais ce n'est pas du tout la majorité)
    -A aucun moment, on ne ressent de l'attirance vers la prof (il ne la calcule absolument pas au début, il est même décu qu'elle ne prenne pas son rôle à coeur), la situation évolue au contraire naturellement, et la prof n'est pas un love interest qui pousse le héros à s'améliorer.
    -Oue pour Klaus, c'est un archétype, mais justement, en faire une prequelle du
    Spoiler Alert!
    Pere Noel
    j'ai trouvé ca couillu, surtout que son histoire est vraiment triste.
    -Le Héros ne trahit personne, on voit bien que sur la fin, il oublie carrément son objectif et se trouve super étonné. De fait, il y va à contre coeur, revient immédiatement, et ne sauve rien du tout.


    Et niveau scénario, très honnêtement, je n'ai pas vu le coup de la préquelle arriver comme ca. C'est au fur et à mesure des clins d’œils (le rire, le traineau, la liste des enfants,...) que j'ai compris où le film voulait m'amener et je me suis laissé emporter avec beauuuucoup de plaisir.

  3. #3663
    Citation Envoyé par Teto Voir le message
    Quelques jours après l'avoir vu, à froid, même avis.

    Surtout ce qui me gêne, c'est que visiblement tous ces anciens de chez Disney ont voulu faire ce que Disney ne fait plus depuis des années, et pour une bonne raison (je ne parle pas de la 2D vs 3D mais plutôt de la narration, des histoires plus centrés sur les personnages que les événements, etc.). Et le souci est que moi non plus en tant qu'adulte je n'ai plus trop envie de ce genre de films. C'est devenu trop cliché pour moi. Ce qu'a très bien compris Disney/Pixar qui s'ingénie depuis Tangled à déglinguer gentiment mais fermement les tropes qui ont fait son fond de commerce depuis Banche-Neige (même s'il en reste encore pas mal).

    Mais il reste que cela reste un bon film pour les enfants qui n'ont pas encore trop de culture cinématographique. Et puis faut pas exagérer, il y a quand même d'excellents moments. Mais dans l'ensemble, ouais, déçu aussi, avec le recul.
    Ca tombe bien, t'es pas la cible
    Envoyé depuis mon Motorola StarTac et Netscape Mail 5.23

  4. #3664
    c'est cinema un truc pas dispo sur OCS et netflix?

    Je viens de voir bohemian rhapsody

    En un mot, frissons.

    Des frissons de honte pendant les 45 1eres minutes. L'acteur a pas la carrure de freddy.La rencontre du groupe resumée a 15 s, il s'en va comme un prince et revient chanter, brian et roger en choeur parfait avec lui, et hop, c'est plié, t'es une rockstar.

    Et a partir du moment ou fred tombe dans les abus, le fim prend une autre dimension. J'ai jamais vu si belle retranscription du mal etre d'une personne, inquiet sur ses acquis, son devenir,son identité, avec toutes les derives que ca implique.Chaque mouvement, chaque plan sur freddy induit une longue arriere pensée sur lui.

    Les yeux me piquaient quand il est allé confirmer son VIH et que "who wants to live forever" tournait derriere.

    Les frissons ont commencé tard, a 1h30 de film, me balancant entre "j'arrete, c'est chiant" et "woh, c'est genial"

    Le freddy de substitution, parfait pour les roles dramatiques, commence a exercer son pouvoir hypnotisant dans le dernier tiers du film.

    Il est pas convaincant en rockstar casse couille, mais divin en abnegation, quand il s'agit de reunir queen pour le live aid.

    Queen a bercé mon enfance. C'etait pas gagné de me faire avaler une biopic, ou, connaissant chaque fait et geste de freddy, je tirerais a vue sur le moindre ecart a sa vraie vie, et y'en a. (le riff de basse d'another one bites the dust, a ete "oublié " par john deacon dans des sessions studios, et retrouvé en réecoutant des heures de ces prises, il est jamais sorti pendant qu'ils s'engueulaient.)

    Mais ce film, hormis les 45 1eres minutes, m'a convaincu d'aller mater sur YT le concert a wembley, pour la XXeme fois avec le meme plaisir.
    Dernière modification par clezut ; 19/11/2019 à 23h34.
    Sandale to the metal

  5. #3665
    Citation Envoyé par theclaw Voir le message
    Ca tombe bien, t'es pas la cible
    Et c'est bien dommage, il y avait tellement matière à cibler tout le monde.
    I am Moanaaaaaaa !!! (et en version legit!)

  6. #3666
    Citation Envoyé par Zapp le Grand Voir le message
    Alors dans l'ordre :

    -C'est assez rare d'avoir un héros désagréable comme ca. (ca s'est vu mais ce n'est pas du tout la majorité)
    -A aucun moment, on ne ressent de l'attirance vers la prof (il ne la calcule absolument pas au début, il est même décu qu'elle ne prenne pas son rôle à coeur), la situation évolue au contraire naturellement, et la prof n'est pas un love interest qui pousse le héros à s'améliorer.
    -Oue pour Klaus, c'est un archétype, mais justement, en faire une prequelle du
    Spoiler Alert!
    Pere Noel
    j'ai trouvé ca couillu, surtout que son histoire est vraiment triste.
    -Le Héros ne trahit personne, on voit bien que sur la fin, il oublie carrément son objectif et se trouve super étonné. De fait, il y va à contre coeur, revient immédiatement, et ne sauve rien du tout.


    Et niveau scénario, très honnêtement, je n'ai pas vu le coup de la préquelle arriver comme ca. C'est au fur et à mesure des clins d’œils (le rire, le traineau, la liste des enfants,...) que j'ai compris où le film voulait m'amener et je me suis laissé emporter avec beauuuucoup de plaisir.
    Sérieux, un film avec un gros monsieur avec une barbe blanche qui s'appelle Klaus, qui sort à la fin de l'année, et tu vois pas le rapprochement avec le Père Noël ?
    Le love interest est évident, c'est la seule bombasse du village, c'est couru d'avance qu'ils finissent ensemble.
    Le héros désagréable, je te laisse revoir Kuzco qui est peu ou prou du même type.
    Tiens, et cadeau, la liste des tropes est longue CMB : https://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.p...nimation.Klaus
    嫌な顔されながらおパンツ見せても?? ?いたい

  7. #3667
    Kuzco c'est pas sensé être une exception confirmant la règle, justement ?

  8. #3668
    Ne pourrissez pas son groove !
    All that shines turns to rust, all that stands in time turns to dust

  9. #3669
    Citation Envoyé par Pancho Villa Voir le message
    Tiens, et cadeau, la liste des tropes est longue CMB : https://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.p...nimation.Klaus
    Ce qui ne veut rien dire. Un trope, c'est pas un cliché au sens péjoratif du terme. C'est juste une ficelle d'écriture. Ça n'a rien d'intrinsèquement négatif.

  10. #3670
    C'est même plus thème récurrent que ficelle d'écriture.

  11. #3671
    Et en plus on pourrait ajouter qu'absolument TOUT peut être assimilé à un trope de nos jours, après plus d'un siècle de cinématographie, c'est normal d'avoir fait un peu le tour de toutes les possibilités. C'est complètement con de critiquer un film sur son nombre de tropes. Un film sans trope c'est un film sans scénario basiquement...

  12. #3672
    Je ne pense pas qu'il soit possible de faire un film sans tropes. Il n'aurait ni scénario, ni thème, ni procédé scénaristique. Même un écran noir de 2 heures se qualifierait pour quelques tropes.

  13. #3673
    Je pense qu'un film plastique alimentaire peut prétendre au zero trope.

  14. #3674
    Citation Envoyé par JR_DALLAS Voir le message
    Je pense qu'un film plastique alimentaire peut prétendre au zero trope.
    On l'appelerai Tonnerre sous les tropes
    All that shines turns to rust, all that stands in time turns to dust

  15. #3675
    Citation Envoyé par JR_DALLAS Voir le message
    Je pense qu'un film plastique alimentaire peut prétendre au zero trope.
    Chercher a éviter les tropes est un trope.

  16. #3676
    Mais quand c'est trope, c'est Trope-y-Co ?

  17. #3677
    Citation Envoyé par Les Larmes du Styx Voir le message
    Mais quand c'est trope, c'est Trope-y-Co ?
    Ça, c'était le jeu de mots de trope.
    ________________________
    GT / PSN / Steam : akaraziel

  18. #3678
    Do-you doyou sein Trope pêt..!
    Ces acteurs ne sont pas des joueurs.

  19. #3679
    Citation Envoyé par Maximelene Voir le message
    Ce qui ne veut rien dire. Un trope, c'est pas un cliché au sens péjoratif du terme. C'est juste une ficelle d'écriture. Ça n'a rien d'intrinsèquement négatif.
    Et alors ? Ai-je dit que le film était mauvais ?
    Il est ultra-conventionnel d'après mon appréciation et ma qualité de père de famille qui enchaîne les films pour enfants par paquets de douze. On a droit à tous les poncifs du film de noël de famille auxquels Disney tente - timidement - d'échapper, ou au moins de les déguiser. Dans Klaus, c'est balancé sans le moindre artifice. Certaines scènes sont malgré tout bien trouvées et assez mémorables même, le coup du traîneau qui s'envole même si on le voit venir à 3 km, ça fait quand même son effet.
    嫌な顔されながらおパンツ見せても?? ?いたい

  20. #3680
    Citation Envoyé par Pancho Villa Voir le message
    Et alors ? Ai-je dit que le film était mauvais ?
    Non, mais je n'ai pas non plus prétendu que tu l'avais dit.

    Par contre, ton "Même Disney n'ose plus cocher autant de cases "Children Movies Tropes"." se pose clairement comme une critique, critique que tu appuies en renvoyant vers une liste de ces tropes (et en précisant qu'elle est longue). Or, la quantité de tropes utilisée par une œuvre n'a rien de positif ou de négatif en soi, puisque les tropes ne sont pas des clichés.

  21. #3681
    Citation Envoyé par Pancho Villa Voir le message
    Sérieux, un film avec un gros monsieur avec une barbe blanche qui s'appelle Klaus, qui sort à la fin de l'année, et tu vois pas le rapprochement avec le Père Noël ? s[/url]
    Rien qu'avec l'affiche il y a déjà 5 voyants clignotants pour signaler le père noël (le titre, le physique, le sac sur le dos, la neige, l'ouverture en forme d'arbre de Noël).
    Il y avait plus simple !

  22. #3682
    Citation Envoyé par Pancho Villa Voir le message
    Sérieux, un film avec un gros monsieur avec une barbe blanche qui s'appelle Klaus, qui sort à la fin de l'année, et tu vois pas le rapprochement avec le Père Noël ?
    Juste pour le plaisir de poser ma pêche, ca me rappelle les gens qui faisaient pas le rapprochement entre ce film et l'histoire de Noel telle que raconté dans les évangiles ou pire qui ont découvert que Noel à la base c'est un récit chrétien :

    Et qui ensuite faisaient les vierges effarouchées "Oh mon dieu, un dessin-animé qui parle de religion..."
    Ces acteurs ne sont pas des joueurs.

  23. #3683
    Je suis allé voir Joker trois ans après tout le monde. Rien à rajouter de ce qui a été dit, c'est un très bon flim.
    Enthousiasmé par la prestation de Phoenix comme beaucoup ; mais ce qui m'a le plus marqué malgré tout c'est la photographie/lumières/décors, accompagnés par la musique. Il se dégage une telle noirceur de l'ensemble, un mélange de pourriture et de désespoir. Par certains côtés j'ai pensé à Seven, même si bien sûr les deux flims n'ont strictement rien à voir.

    Comme disent certains poètes, la laideur confine parfois au sublime.
    Citation Envoyé par nova Voir le message
    C'est crédible mamie chiffon qui dirige la moitié du monde alors qu'elle doit meme pas savoir ce qu'est twitter.

  24. #3684
    Tiens, à propos :

    嫌な顔されながらおパンツ見せても?? ?いたい

  25. #3685
    Ça a aussi sa place sur le topac du GCDJ.
    All that shines turns to rust, all that stands in time turns to dust

  26. #3686
    'a pas compris...
    "Tout est vrai, tout existe, il suffit d'y croire."
    Dieu. (enfin… je crois)

  27. #3687
    Un des sites extérieurs du Joker est devenu un lieu touristique à New York. D'ailleurs les locaux se plaignent de l'afflux de touristes plus ou moins grimés en joker. C'est un peu navrant, mais c'est comme ça partout avec le tourisme de masse.
    嫌な顔されながらおパンツ見せても?? ?いたい

  28. #3688
    C'est la foule dans l'escalier qui a servi de décor à plusieurs scènes de Joker.
    Perso ça me choque pas, je pense que l'escalier de Rocky c'est pareil depuis 40 ans.
    edit: grillé par le maudit poète

  29. #3689
    Tant qu'ils ne dégradent rien, je ne vois pas trop le soucis. Ça risque en prime de très vite se calmer.

  30. #3690
    Haaaa OK.
    Merci pour l'explication
    "Tout est vrai, tout existe, il suffit d'y croire."
    Dieu. (enfin… je crois)

Page 123 sur 137 PremièrePremière ... 2373113115116117118119120121122123124125126127128129130131133 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •