Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 84 1234567891151 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 2491
  1. #1
    Bienvenue sur le topic US, ou topic de l'actualité politique, socio-économique, culturelle et golerique des États-Unis d'Amérique, source inépuisable de rires, de larmes, d'obsessions, de fantasmes, de haine et d'espoir depuis 1776.





    Ce topic est évidemment grandement centré sur Donald "45" Trump, notre (anté)Christ de la golerie et qui arrachera des cheveux à tous les politologues pour les siècles des siècles. Les autres analyses sur la société américaine sont évidemment bienvenues. Votre idiotie est la bienvenue, dans le respect des opinions de chacun. Comme partout ailleurs sur le forum, la politique française est interdite. Vos infos sont à sourcer, et les sources doivent être crédibles.

    >> Le lien vers le précédent topic. Retrouvez-y les précédentes créations de notre illustrateur préféré, Herman Speed!







    __________________________________________________ _____________


    Les sources d'informations incontournables sur les USA:

    - CNN : la chaîne d'information généraliste la plus ancienne et la plus connue des USA. Se veut neutre, mais clairement anti-Trump depuis les attaques de ce dernier contre l'intégrité de la chaîne. Propriété du groupe Time Warner.
    - Fox News : la chaîne d'info pro-républicaine, bastion du GOP et des supporters de Trump. Possédée par News Corp (Rupert Murdoch).
    - MSNBC : la chaîne d'info pro-démocrate, née d'une joint-venture entre Microsoft et NBC, aujourd'hui propriété intégrale de NBCUniversal (Comcast)

    - The New York Times: mythique journal new-yorkais fondé en 1851 et lauréat de 125 prix Pulitzer, héraut de l'excellence journalistique, indépendant.
    - The Washington Post: légendaire journal de la capitale fédérale, fondé en 1877, a marqué la politique américaine en révélant notamment l'affaire du Watergate. Indépendant jusqu'en 2013 où il est vendu à Jeff Bezos (Amazon). Son slogan: Democracy dies in darkness.
    - Politico: Lancé en 2007 en vue de l'élection présidentielle l'année suivante, ce site web d'information sur la politique américaine a vu sa notoriété exploser pour devenir une référence incontournable pour tous ceux désirer de connaître les derniers bruits de couloir du Capitole et de la Maison-Blanche.
    - The Hill, site spécialisé dans l'actu de la politique américaine et plus spécifiquement sur l'actu washingtonienne de la Maison Blanche et du Congrès (situé sur Capitol Hill, surnommée "The Hill", d'où le nom du site).
    - FiveThirtyEight : Site du légendaire statisticien Nate Silver, qui couvre la politique américaine sous l'angle des sondages, des statistiques et des études. Une référence pour tout geek de la politique US. Son principal échec: ne pas avoir prédit l'élection de Donald Trump en 2016... Son nom vient du nombre de Grands Électeurs qui choisissent le Président des États-Unis (538).
    - Infowars: lassé des mainstream merdias bobo-socialopes dont les faits vont à l'encontre de vos sentiments? Infowars, la création du célèbre animateur radio Alex Jones est là pour pourfendre les fake news et combattre le grand complot reptilo-sioniste mondial.
    - Breitbart: dernière antichambre de l'enfer fondée par le "citoyen journaliste" Andrew Breitbart et dirigée par Steve Bannon, ancien directeur de campagne de Donald Trump, ce site est parfait pour flatter vos envies de haine de votre prochain, fut-il noir, musulman, juif ou pire, gauchiste.

    - Le compte Twitter de Corentin Sellin, spécialiste de la politique américaine et l'une des références des canards de ce topic.
    - Et bien entendu, le compte Twitter du Donald himself, pour aller chercher la golerie pure à la source.





    L'alternative pour tout comprendre aux enjeux géopolitiques: le chart QAnon!





    _________________________________________


    Le bingo CPC : prédisez la fin du mandat Trump


    - Impeachment / 25th amendment avant la fin de son premier mandat: Captain Gordon - dralasite - Teocali - lPyl - Eva - Yshuya

    - Défaite aux élections de 2020: Phenixy - Azerty - Tiax - Voodoom - Janer - fycjibe

    - Réélection en 2020 et impeachment / 25th au deuxième mandat: salakis

    - Réélection en 2020 et deux mandats complets: Herman Speed - SNOC XUA TROM - poneyroux - Seymos - Praetor

    - Réélection, prix Nobel de la Paix, coup d’État et couronnement en Empereur à vie:


    _________________________________________






    CPC USA : In Golerie We Trust
    Dernière modification par Phenixy ; 15/07/2019 à 14h49.
    Citation Envoyé par TheProjectHate Voir le message
    Merci de RELIRE Phenixy.

  2. #2
    J'avoue le nouveau topic juste après ce teasing de ouf c'est digne d'un AAA Marvel !
    Citation Envoyé par Mdt Voir le message
    Le parisien est le moscovite du futur. Petit appart, boutiques pleines mais pas de fric pour acheter, heures perdues dans les transports (à défaut des queues), vendeurs et guichetiers désagréables...


  3. #3
    Trump est toujours POTUS
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  4. #4
    Et il le restera, trop tard pour un impeachment !

    (Un instant de silence pour toutes les familles d'immigrés séparées volontairement et les enfants seuls)

    Et le lapin cigare est pas drôle dans ce cas.

  5. #5
    Citation Envoyé par Herman Speed Voir le message
    Et il le restera, trop tard pour un impeachment !

    (Un instant de silence pour toutes les familles d'immigrés séparées volontairement et les enfants seuls)

    Et le lapin cigare est pas drôle dans ce cas.
    Les USA sont-ils responsables de toute la misère du monde ?

    Oui -> laissons les intervenir partout et comment ils le veulent.
    Non -> le sort des gens qui immigrent parce que leurs dirigeants font de la merde n'est pas du ressort du gouvernement US.
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  6. #6
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Les USA sont-ils responsables de toute la misère du monde ?

    Oui -> laissons les intervenir partout et comment ils le veulent.
    Non -> le sort des gens qui immigrent parce que leurs dirigeants font de la merde n'est pas du ressort du gouvernement US.



    Hein, sérieux ?

    C'est quoi ce truc binaire ?

    Depuis quand est-ce normal que volontairement des immigrés clandestins qui se présentent à la frontière ou se font chopper en territoire US se voient séparés de leurs enfants ?
    Depuis quand est-ce normal ? Depuis quand est-ce normal de perdre volontairement les liens et les contacts de ces enfants ?

    C'est quoi ces deux propositions de nawak ? En quoi cela à avoir avec les cas réalisés par l'ICE ?

  7. #7
    Je réserve un slot en première page pour stocker mes gifs préférés, pour les avoir dispo facilement.

    Et accessoirement c'est une preview des mois à venir jusqu'aux mid-term :









    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Trump est toujours POTUS


  8. #8
    Citation Envoyé par Herman Speed Voir le message
    https://media3.giphy.com/media/bRrcqWSdtLMkM/giphy.gif

    Hein, sérieux ?

    C'est quoi ce truc binaire ?

    Depuis quand est-ce normal que volontairement des immigrés clandestins qui se présentent à la frontière ou se font chopper en territoire US se voient séparés de leurs enfants ?
    Depuis quand est-ce normal ? Depuis quand est-ce normal de perdre volontairement les liens et les contacts de ces enfants ?

    C'est quoi ces deux propositions de nawak ? En quoi cela à avoir avec les cas réalisés par l'ICE ?
    La justice et le droit sont binaires.

    A quel moment le droit des gens remet en cause celui des états ? Vraie question, je n'ai pas la réponse.

    Trump ne fait qu'affirmer un principe intangible des relations internationales : un état est libre de définir qui entre et qui est citoyen de son état. On remet en cause ce droit des états. Ok. Mais à ce compte-là, l'état a-t-il toujours une existence légale, si on lui dénie le droit de choisir qui est citoyen ?
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  9. #9
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    La justice et le droit sont binaires.

    A quel moment le droit des gens remet en cause celui des états ? Vraie question, je n'ai pas la réponse.

    Trump ne fait qu'affirmer un principe intangible des relations internationales : un état est libre de définir qui entre et qui est citoyen de son état. On remet en cause ce droit des états. Ok. Mais à ce compte-là, l'état a-t-il toujours une existence légale, si on lui dénie le droit de choisir qui est citoyen ?
    Oui enfin entre définir qui est citoyen ou pas et comment les traiter il y a une nuance. Ou alors il peut aussi leur tirer dessus directement à la frontière.
    Presque personne reproche le fait que les états-unis ne veulent pas recevoir ces immigrants, le reproche qui est fait c'est leur traitement. Par contre une partie du bordel sur le continent américain leur est imputable, donc ils feraient mieux de faire un plan Marshall local que d'y envoyer la CIA.
    Citation Envoyé par Lt Anderson Voir le message
    Et viens pas me faire la leçon, tenshu, [...], j'ai le recul que tu n'as pas, alors que tu restes avec ton nez collé sur le mur de tes fantasmes politiques (de tes haines?).

  10. #10
    Droits de l'Homme :

    Article 16

    1. A partir de l'âge nubile, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
    2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
    3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.

    Ce que la Loi dit
    La Loi sur l’immigration et la naturalisation (ICA) est la loi fédérale principale qui régit la politique d’immigration actuelle. Elle repose sur certains principes fondamentaux : regroupement familial, admission d’immigrants qualifiés qui présentent un intérêt particulier pour l’économie américaine, diversité et protection des réfugiés.

    Le Règlement de Flores a été créé pour assurer des normes nationales sur le traitement, la détention et la libération des enfants détenus par le gouvernement fédéral. Ce règlement lie le Département de la Santé et des Services Sociaux (DHS) et le Bureau de la Réinstallation des Réfugiés (ORR).

    La Loi de Réautorisation de la Protection des Victimes du Trafic Humain (TVPRA) contient des dispositions visant à protéger les enfants étrangers non accompagnés (UAC) aux États-Unis. La loi exige que le secrétaire du DHS, en collaboration avec d’autres organismes fédéraux, élabore des politiques et des procédures visant à garantir que les UAC aux États-Unis soient rapatriés en toute sécurité dans leur pays d’origine. Ensemble, le Règlement de Flores et le TVPRA imposent au gouvernement fédéral des obligations juridiques spécifiques pour traiter les enfants avec dignité et une préoccupation particulière à tous les stades du processus : arrestation humaine, détention sûre et dans de bonnes conditions sanitaires, et transfert rapide de l’application de la loi sur l’immigration (CBP ou ICE) à la détention préventive (ORR).

    Le 5 juin 2018, Ravina Shamdasani, porte-parole du Bureau des Droits de l’Homme des Nations Unies, a déclaré que la nouvelle politique avait « conduit les personnes entrées illégalement dans le pays à être poursuivies en justice et à voir leurs enfants séparés de leurs parents. Les États-Unis devraient immédiatement cesser cette pratique. La pratique consistant à séparer les familles constitue une ingérence arbitraire et illicite dans la vie familiale et constitue une atteinte aux droits de l’enfant ».

    En vertu de l’article 3 de la Convention des Nations Unies relative aux Droits de l’Enfant (ci-après UNCRC); l’intérêt supérieur de l’enfant doit toujours être primordial, en particulier en matière de migration. Bien que les États-Unis soient le seul pays à ne pas avoir ratifié la Convention des Nations Unies sur les Droits de l’Enfant et aient déclaré leur intention de ne pas le faire, ils sont toujours liés par le droit international des droits de l’homme.

    https://www.humanium.org/fr/separation-des-familles/

    Lien pour les droits de l'enfant. Analyse du fait américain de la maltraitance des enfants.

  11. #11
    Penser à mettre un sous-titre Avatar de keulz
    Ville
    ain et agressif
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    La justice et le droit sont binaires.

    A quel moment le droit des gens remet en cause celui des états ? Vraie question, je n'ai pas la réponse.

    Trump ne fait qu'affirmer un principe intangible des relations internationales : un état est libre de définir qui entre et qui est citoyen de son état. On remet en cause ce droit des états. Ok. Mais à ce compte-là, l'état a-t-il toujours une existence légale, si on lui dénie le droit de choisir qui est citoyen ?
    Ben justement, le droit international remet ça en cause. A moins que les US se désengage des traités en questions, ils ont des devoirs envers les demandeurs d'asile, non ?

  12. #12
    Citation Envoyé par keulz Voir le message
    Ben justement, le droit international remet ça en cause. A moins que les US se désengage des traités en questions, ils ont des devoirs envers les demandeurs d'asile, non ?
    C'est là le point majeur.

  13. #13
    Citation Envoyé par keulz Voir le message
    Ben justement, le droit international remet ça en cause. A moins que les US se désengage des traités en questions, ils ont des devoirs envers les demandeurs d'asile, non ?
    Citation Envoyé par Herman Speed Voir le message
    C'est là le point majeur.
    Tout à fait. Mais du coup, Trump étant chef de l'exécutif du pays, il est justement celui qui peut remettre en cause ce droit humanitaire. Au nom de la souveraineté des États.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Snakeshit Voir le message
    Oui enfin entre définir qui est citoyen ou pas et comment les traiter il y a une nuance. Ou alors il peut aussi leur tirer dessus directement à la frontière.
    Presque personne reproche le fait que les états-unis ne veulent pas recevoir ces immigrants, le reproche qui est fait c'est leur traitement. Par contre une partie du bordel sur le continent américain leur est imputable, donc ils feraient mieux de faire un plan Marshall local que d'y envoyer la CIA.
    Potentiellement, un État peut parfaitement interdire par la force l'accès à son territoire. Ça me semble une des bases du droit international qui reconnaît la souveraineté des États à l'intérieur des frontières reconnues...

    Et si on considère qu'une partie du bordel leur est imputable -ce qui reste largement à démontrer à mon avis, les 3,4 millions de réfugiés vénézuéliens étant plus dû à la réussite de Maduro à l'agent Orange-, alors on leur reconnaît le droit d'agir à leur convenance pour régler ce problème. Ce n'est pas à la communauté internationale de décider si les USA doivent utiliser la CIA ou USAID pour résoudre les crises en Amérique Latine.
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  14. #14
    Ce qui s'appelle ne pas manquer d'air :

    https://www.nytimes.com/2019/04/09/u...ion-obama.html
    Citation Envoyé par DakuTenshi
    Y'a pleins de trucs qui me dépassent .

  15. #15
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Tout à fait. Mais du coup, Trump étant chef de l'exécutif du pays, il est justement celui qui peut remettre en cause ce droit humanitaire. Au nom de la souveraineté des États.
    Le POTUS :

    Pouvoir de négocier les traités

    Le président a le pouvoir de conclure ou de défaire — sous réserve de ratification par les sénateurs.

    Trump n'est pas encore Empereur Dieu et doit se plier aux Lois de son état. Pour l'instant, il essaye de les faire enfreindre.

    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Tout à fait. Mais du coup, Trump étant chef de l'exécutif du pays, il est justement celui qui peut remettre en cause ce droit humanitaire. Au nom de la souveraineté des États.

    - - - Mise à jour - - -



    Potentiellement, un État peut parfaitement interdire par la force l'accès à son territoire. Ça me semble une des bases du droit international qui reconnaît la souveraineté des États à l'intérieur des frontières reconnues...

    Et si on considère qu'une partie du bordel leur est imputable -ce qui reste largement à démontrer à mon avis, les 3,4 millions de réfugiés vénézuéliens étant plus dû à la réussite de Maduro à l'agent Orange-, alors on leur reconnaît le droit d'agir à leur convenance pour régler ce problème. Ce n'est pas à la communauté internationale de décider si les USA doivent utiliser la CIA ou USAID pour résoudre les crises en Amérique Latine.
    La politique américaine vise à réduire le nombre de familles défavorisées arrivant aux Etats-Unis, principalement des familles originaires du Guatemala, d’El Salvador et du Honduras


    "Ce n'est pas à la communauté internationale de décider si les USA doivent utiliser la CIA ou USAID pour résoudre les crises en Amérique Latine." Là, je suis d'accord.

  16. #16
    Ne me fait pas dire ce que j'ai pas dit. Je parle de principes, pas de la politique actuelle de Trump.

    Si tu te places du côté du droit humanitaire, il faut forcément réfléchir en termes de principes, pas d'applications circonstabcielles dues à des problématiques de politique intérieure.

    Aujourd'hui, une partie de la critique de la politique de Trump remet en cause le droit des États de contrôler l'accès à leur territoire au nom de principes humanitaires supérieurs.

    Ça se discute. Au-delà de l'utilisation qui en est faite par Trump.
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  17. #17
    Voilà, un peu de nuance. Merci Seymos.

  18. #18
    Citation Envoyé par Phenixy Voir le message
    Non.


  19. #19
    Citation Envoyé par TheProjectHate Voir le message
    Non.
    Tu n'iras pas voir le film "Hamberder" ?

  20. #20
    Penser à mettre un sous-titre Avatar de keulz
    Ville
    ain et agressif
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Tout à fait. Mais du coup, Trump étant chef de l'exécutif du pays, il est justement celui qui peut remettre en cause ce droit humanitaire.
    Il peut peut-être, mais ne le fait pas.
    Et tant qu'il ne le fait pas, il n'a pas le droit de faire ce qu'il veut à la frontière.

    Il faut faire les choses dans l'ordre, sinon chacun pourrait sélectionner les parties qui les arrangent dans les traités et ne pas tenir compte des autres. (déjà que c'est le cas...)

  21. #21
    Je termine mon PhD la semaine prochaine, tellement triste de devoir quitter le pays avant de pouvoir vivre le dénouement (ou pire, le cliffhanger si l'agent orange est réélu) de la prochaine saison
    Citation Envoyé par Colargol Voir le message
    Mais globalement l'ingenieur en France il bosse un peu a l'africaine: ca marche mais ca fait pas serieux

  22. #22
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Ne me fait pas dire ce que j'ai pas dit. Je parle de principes, pas de la politique actuelle de Trump.

    Si tu te places du côté du droit humanitaire, il faut forcément réfléchir en termes de principes, pas d'applications circonstabcielles dues à des problématiques de politique intérieure.

    Aujourd'hui, une partie de la critique de la politique de Trump remet en cause le droit des États de contrôler l'accès à leur territoire au nom de principes humanitaires supérieurs.

    Ça se discute. Au-delà de l'utilisation qui en est faite par Trump.
    Il y a quand même une différence entre appliquer le droit d'un état de contrôler l'accès à leur territoire et utiliser ce droit pour justifier des politiques ignobles où des enfants sont séparés de leurs parents pendant des mois voire même pour toujours, dans le but avoué d'effrayer les migrants potentiels afin qu'ils ne viennent pas (et de laisser la base raciste de Trump se défouler un bon coup), se cacher derrière un droit légitime pour faire des saloperies est la porte ouverte à justifier toutes les immondices.
    Citation Envoyé par Mdt Voir le message
    Le parisien est le moscovite du futur. Petit appart, boutiques pleines mais pas de fric pour acheter, heures perdues dans les transports (à défaut des queues), vendeurs et guichetiers désagréables...


  23. #23
    Citation Envoyé par BentheXIII Voir le message
    Je termine mon PhD la semaine prochaine, tellement triste de devoir quitter le pays avant de pouvoir vivre le dénouement (ou pire, le cliffhanger si l'agent orange est réélu) de la prochaine saison
    Tu pourras le suivre en live avec quelques heures de decallage...13/14 quoi.

  24. #24
    Citation Envoyé par Phenixy Voir le message

    Le fait que ce soit la bande son de Dark Knight Rises rajoute quand même ce petit quelque chose en plus.

  25. #25
    Citation Envoyé par Angelina Voir le message
    Et accessoirement c'est une preview des mois à venir jusqu'aux mid-term :
    Jusqu'à 2022, donc ?

  26. #26
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Tout à fait. Mais du coup, Trump étant chef de l'exécutif du pays, il est justement celui qui peut remettre en cause ce droit humanitaire. Au nom de la souveraineté des États.

    - - - Mise à jour - - -



    Potentiellement, un État peut parfaitement interdire par la force l'accès à son territoire. Ça me semble une des bases du droit international qui reconnaît la souveraineté des États à l'intérieur des frontières reconnues...

    Et si on considère qu'une partie du bordel leur est imputable -ce qui reste largement à démontrer à mon avis, les 3,4 millions de réfugiés vénézuéliens étant plus dû à la réussite de Maduro à l'agent Orange-, alors on leur reconnaît le droit d'agir à leur convenance pour régler ce problème. Ce n'est pas à la communauté internationale de décider si les USA doivent utiliser la CIA ou USAID pour résoudre les crises en Amérique Latine.
    Effectivement un état peut faire ça. Il peut aussi être critiqué pour la manière dont il le fait. Et il est libre de faire ce qu'il veut, mais toute action a des conséquences.
    Du coup l'idéal pour eux serait un Mexique riche et sûr, pour que les migrants s'arrêtent la.
    Je ne dis pas non plus qu'ils sont la cause de la majorité des troubles sur le continent. Mais ils ont leur part de responsabilité.

  27. #27
    Citation Envoyé par Roguellnir Voir le message
    Le fait que ce soit la bande son de Dark Knight Rises rajoute quand même ce petit quelque chose en plus.
    Le fait que la vidéo ait été retirée pour violation de copyright, probablement pour cette même bande son, rajoute un quelque chose aussi

  28. #28
    Citation Envoyé par Roguellnir Voir le message
    Le fait que ce soit la bande son de Dark Knight Rises rajoute quand même ce petit quelque chose en plus.
    La vidéo a été dégagée pour cette raison, Warner Bros a envoyé une petite requête à Twitter. Du coup je n’ai pas pu la voir

    Edit : https://youtu.be/adu9nKQtGv0 https://streamable.com/e6utk
    Dernière modification par Frypolar ; 10/04/2019 à 08h27.

  29. #29
    Il s'agirait pas que je manque de mettre mon drapal par ici.

  30. #30
    hop drapal :

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •