Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 51 sur 51
  1. #31
    Citation Envoyé par Tremex Voir le message
    La CIA et l'armée U.S ont même claqué du pognon là-dedans, au cas où, et n'ont jamais vu le moindre retour sur investissement. Il me semble même que certains labos de recherche ont fini par fermer faute d'avoir jamais eu le moindre résultat significatif à publier.
    Objection !
    J'ai vu un documentaire où des moines guerriers et passe muraille pouvaient arrêter le cœur d'une chèvre !






  2. #32
    Après, les labos américains ont passé du temps sur le f-35 et c'est pas pour autant qu'ils ont rejeté la possibilité de faire voler un plus lourd que l'air.

  3. #33
    Citation Envoyé par Bah Voir le message
    Après, les labos américains ont passé du temps sur le f-35 et c'est pas pour autant qu'ils ont rejeté la possibilité de faire voler un plus lourd que l'air.
    Tu parles des recherches officielles, je suppose.

    Parce que dans la zone 51, c'est tout réglé : Ils ont déjà accroché le sapin kipu au rétro et ils préparent la nextgen.


    "Séquence d'entraînement des pilotes à la célèbre manœuvre offensive du cobra snottillant à bord du x-f36C"
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  4. #34
    Citation Envoyé par Mesrune Voir le message
    Bonjour,

    je me pose une grande question sur le % que notre cerveau utilise... et j'aimerais qu'on éclaire ma lanterne!
    selon la théorie actuelle, on utiliserait 100% de notre cerveau, mais il y a un truc qui coince pour moi... les télépathes, télékinésistes, etc, n'existerais pas selon cette théorie.
    ou alors j'ai mal compris la théorie?
    Oula il y a beaucoup de truc dans la question. Pour bosser pas mal sur tout ce qui touche au fonctionnement du cerveau, voici quelques éléments de réponse (je vais faire comme si ce n'était pas une question troll ^^) :

    D'abord il y a pas mal d'hypothèse un peu bancale dans ta question. Je vais en faire l'inventaire.

    -> Tout d'abord il y a l'invocation de ces "%" d'utilisation du cerveau. Disons immédiatement que les personnes qui emploient de telles analogies ne sont pas vraiment des scientifiques respectables, ou alors ils parlent par image. Le cerveau est une grosse bouillasse de neurones en vrac ou chaque partie peux ou ne peux pas être utilisé selon la circonstance. En clair, peut-être que dans une tache quelconque 5% du cerveau est utilisé, mais dans une autre ce sera un autre 5%. Il est donc difficile d'établir un pourcentage objectif. Et encore plus difficile de dire 100% ou 90% etc etc...

    -> Ensuite, tout ceci n'a absolument aucun rapport avec les capacités ou non d'un être humain. En neuro-science une "capacité" n'a strictement aucun rapport avec une zone du cerveau (ou en tout cas, c'est loin d'etre systématique), c'est plutôt l’interaction des zones entres-elles et le type de liens qui existent entres-elles qui va donner cette capacité. Donc à supposer que certaines personnes aient certaines capacités telle que tu les cite ci dessus elles peuvent tout à fait utiliser 100, 95 ou 5% de leur cerveau (si tant est que ce chiffre ait un sens) au même niveau d'une personne "normale" (à supposer que tout le monde n'ait pas ces capacités sans s'en rendre compte ^^ ) sans que ça pose problème. Donc le liens entre % et capacités particulières ou non n'existe pas du tout.

    -> Enfin, vient la question de l'existence de ces capacités particulière. Contrairement aux réponses un peu vagues de certains canards, qui semble penser qu'il n'y a absolument aucun domaine d'étude sur le sujet, ni "preuves", bah détrompez vous !
    Je rappelle un peu les bases historiques. Cela fait quelques dizaines d'années que le sujet des compétences "para-psychique" est étudié en science. Il y a des publications régulières sur le sujet, des armées mènent ou ont mené des études sur le sujets, etc etc... le domaine est loin d'être habité par un ensemble de mec tout nu dans la rue qui hurlent à l'apocalypse. Je sais, quand on découvre ceci au début, ça fait drôle.

    Un canard citait le fameux projet "stargate" de la CIA qui a étudié le sujet durant plus de 20 ans, et balaie le truc d'un revers de main comme si les mecs avaient conclut à du "rien" après 20 ans de travaux. Rétablissons un peu les faits. La CIA a fait appel, après ces 20 ans de projets, à deux observateurs extérieurs et leur a demandé leur avis, c'est le rapport de Ray Hyman et de Jessica Huts. Il est souvent courant de présenter ces rapports comme "opposé" dans leur conclusion. L'un disant qu'il n'y a "rien" et l'autre admettant qu'il y a "quelque chose". Mais c'est une appréciation grossière de ces rapports. Les deux rapports commencent en effet par le même constat : "j'observe en effet des phénomènes inexpliqués, que je suis incapable d'expliquer" mais c'est l’appréciation par la suite, qui est tout le nœud du problème, qui change. L'un dit "comme ce sont des phénomènes inexpliqués, il faut continuer les recherches" l'autre dit "En science, quand on ne sait pas ce qui sous tends le phénomène, ça peut être n'importe quoi, donc ça ne sert à rien de l'étudier sans base théorique vu que n'importe quoi pourrait l'expliquer" (tenant de la zététique en France). Ce sont actuellement les deux positions sur le sujets dans le domaine, personne n'a la position "il ne se passe rien", retenez le bien (oui c'est surprenant au départ mais voila). Le débat sur le sujet chez les scientifiques est ailleurs.

    Ensuite sur les résultats en eux même, pour l'instant, à ma connaissance, il n'existe aucun résultat sur la télékinésie, rien de rien. Que ce soit dans l'une de ces appréciations de la "science" ou dans l'autre. Par contre il existe des expériences reproductible qui mènent à des résultats inexplicable que certains mettent dans le domaine de la télépathie ou prédiction du futur etc ...
    L’expérience la plus connue et souvent reproduite comme exemple est la suivante : vous prenez deux groupes de personnes lambda et vous les classez en fonction de leur croyance dans les phénomènes paranormaux. Un groupe n'y croit pas du tout et un groupe y croit beaucoup beaucoup. Vous les mettez ensuite dans des conditions d'isolations sensorielles avec, de l'autre coté, une personne tenant une carte (ou une carte toute seule retournée parfois).

    C'est un test classique, et le but est évidemment de trouver la carte. Alors le résultat rigolo, c'est que le groupe qui croit dans les trucs paranormaux va avoir tendance à trouver la carte plus que la moyenne attendue. Mais l'autre versant de ce résultat rigolo c'est que le groupe qui n'y croit pas va avoir tendance à trouver la carte moins que la moyenne attendue. .

    Généralement les scientifiques qui publient sur le sujets utilise des termes très "prudent", ils ne vont jamais dire "parapsychologie" ou autre par exemple, mais plutôt "expérience de communication dans des conditions d'isolation sensorielle", des trucs du genre.

    Voila, c'est l'expé classique et assez souvent reproduite. Donc peut-on honnêtement dire qu'il n'y a "rien". Je ne pense pas. Le débat n'est pas sur "est-ce qu'il y a quelque chose ou pas" mais plutôt sur "est-ce de la science ou non". C'est un peu comme le fameux "moteur warp"" . Observer un truc c'est cool, mais en l'absence de théorie sous jacente pour formuler des hypothèses et expériences de vérifications ça ne veut rien dire du tout. Donc pour le moment voila, depuis ça n'a guère avancé sur le sujet. Mais les expé bizarre en question restent bien là et sans le début d'une hypothèse derrière. (il y a aussi le classique protocole Ganzfeld qui est régulièrement testé dans diverses conditions avec quasiment tout le temps des résultats chelou)

    Donc le sujet est un peu moins tranché que ce à quoi on s'attendrait. En tout cas sur tout ce qui est télépathie, prédiction du futur et cie...
    Télékinésie et boule de feu par contre j'ai jamais vu aucune preuve de rien du tout
    Dernière modification par Nilsou ; 13/02/2019 à 18h44.

  5. #35
    Citation Envoyé par Nilsou Voir le message
    L'un dit "comme ce sont des phénomènes inexpliqués, il faut continuer les recherches" l'autre dit "En science, quand on ne sait pas ce qui sous tends le phénomène, ça peut être n'importe quoi, donc ça ne sert à rien de l'étudier sans base théorique vu que n'importe quoi pourrait l'expliquer" (tenant de la zététique en France).
    La zététique dit qu'il ne sert à rien d'étudier un sujet qu'on ne comprend pas ?

  6. #36
    C'est pas vraiment ça non. Disons que tant qu'un sujet peut avoir une explication banale quelconque, alors voila...

    Généralement les tenant de la zététique et du scepticisme scientifique disent de ces expériences qu'il leur manque une hypothèse théorique. Sans hypothèse théorique sur ce qui aboutit au résultat observable, il est en effet très difficile de pratiquer une approche scientifique sur le sujet car tu ne peut pas proposer de contre-experience etc... tu ne peux que te borner à observer. Il est alors impossible de dire qu'une contre-hypothèse "il y a un biais dans l'expé quelque part" est fausse. Ça rends donc difficile toute conclusion ou même de simplement avancer.

    Les partisans d'une science plus expérimentale disent qu'on s'en fout et qu'il vaut mieux creuser à l'aveugle que de ne rien faire.

    Le problème n'est pas spécifique à cette branche de la science hein, pendant des années des mecs produisaient des résultats incompréhensibles sur le "moteur warp" et tout le monde se moquaient d'eux ou n'y prêtaient pas attention plus que ça. Parce qu'il ne s'agit que d'une observation sans fondement théorique. Depuis que la Nasa a repris le sujet le truc a gagné en crédibilité mais il est toujours considéré avec des pincettes de la taille d'un iceberg.

    Les tenants d'une science expérimentale disent, eux, que si on s'était laissé arrêté par ce genre de considération dans la passé on n’aurait jamais rien fait. Mais la science moderne est largement en désaccord avec eux. Perso j'en sais rien de rien et je ne tranche pas du tout le débat. Je suis tout à fait neutre sur cette affaire.
    Dernière modification par Nilsou ; 13/02/2019 à 17h24.

  7. #37
    On a eu des expériences probantes sur l'em drive?

  8. #38
    Bah la dernière que j'ai vu passer c'était la Nasa qui avait encore affiné l'expé pour virer tout les biais possible (enfin, le maximum) et qui avait encore reproduit l'effet en question. Mais ni plus ni moins, je crois qu'ils ne savent pas encore dans quelles directions aller. Faut demander des précisions à ceux qui suivent l'affaire sur le topic de l'espace. Si ça se trouve ça a évolué depuis.

  9. #39
    Y'avait un épisode d'Hugo Lisoir qui en parlait y'a genre 6 mois, là je suis au boulot je peux pas vous la resortir.

    Et j'avais lu aussi que l'on pouvait faire tous les test dessus sur Terre avec tous les résultats possibles, rien ne confirmerait que cela serait reproductible dans l’espace.

    Et monter une mission pour tester cela en orbite, pour un truc qui même théoriquement a du mal à passer, les agences sont moyen chauds.

    Par contre le rapport avec le topic ?
    Je trouve que les gens sont trop durs en général, vous en pensez quoi ?

  10. #40
    Contre la fuite des cerveaux, regardez Bob l'Eponge ...

  11. #41
    Citation Envoyé par ZenZ Voir le message
    Par contre le rapport avec le topic ?
    Remonte quelques post plus haut . Je comparais ça aux études sur les trucs de parapsycho etc... c'est le même soucis. Tu a un effet sans le moindre début d'explication sur une cause. Donc en clair tu peut attribuer l'effet à n'importe quoi : Une nouvelle règle physique, un effet de bords de l’expérience tout à fait inintéressant, un biais introduit involontairement par l’expérimentateur, la volonté divine, ce que tu veut quoi...

    En l'absence de base théorique, ces branches de la "science" sont plus ou moins paralysés scientifiquement. Puisque tu ne peut pas formuler de contre-experience ou d’expérience de vérification etc etc.... tu ne peut que te borner à constater. (et à réduire les biais un peu au pif)

    D’où deux "clan" qui existent alors en science à ce sujet : Ceux qui disent "OSEF, tant qu'il y a un effet allons y et en tournant autour on aura bien une idée" et ceux qui disent "on ne va pas dépenser du temps et des moyens sans le moindre début de théorie proposée alors que ça peut juste être un biais débile dans l’expérimentation".

    C'est, mine de rien, l'un des débats majeur (le choix entre ces 2 aspects) parmi les scientifiques que je connais dans mon entourage au labo.
    Dernière modification par Nilsou ; 15/02/2019 à 04h12.

  12. #42
    Citation Envoyé par Nilsou Voir le message
    L’expérience la plus connue et souvent reproduite comme exemple est la suivante : vous prenez deux groupes de personnes lambda et vous les classez en fonction de leur croyance dans les phénomènes paranormaux. Un groupe n'y croit pas du tout et un groupe y croit beaucoup beaucoup. Vous les mettez ensuite dans des conditions d'isolations sensorielles avec, de l'autre coté, une personne tenant une carte (ou une carte toute seule retournée parfois).

    C'est un test classique, et le but est évidemment de trouver la carte. Alors le résultat rigolo, c'est que le groupe qui croit dans les trucs paranormaux va avoir tendance à trouver la carte plus que la moyenne attendue. Mais l'autre versant de ce résultat rigolo c'est que le groupe qui n'y croit pas va avoir tendance à trouver la carte moins que la moyenne attendue. .
    Je suis extrêmement sceptique de ça. Tu aurais des sources ? C'est la première fois que j'en entends parler et ça m'intéresse !
    Un papa, une maman, une page Facebook : https://www.facebook.com/JulienBobbin/

  13. #43
    Citation Envoyé par Bobbin Voir le message
    Je suis extrêmement sceptique de ça. Tu aurais des sources ? C'est la première fois que j'en entends parler et ça m'intéresse !
    Je suis curieux des sources aussi. Je me demande si la pauvre plèbe que nous sommes est capable de trouver où se situe l'erreur dans l'étude.
    https://xkcd.com/882/

  14. #44
    J'ai un peu la flemme de me refaire toute la biblio sur le sujet, j'avais déjà lu pas mal sur le sujet lors des débats qu'on avait eu la dessus au labo et comme c'est un domaine de "recherche" assez important c'est un brin fatiguant à parcourir
    De plus je suis tout à fait neutre sur cette histoire Je ne fais que balancer ce que je sais du domaine, mais je n'ai guère envie de me lancer dans un topic la dessus à l'infiniiiiiiiiii, n'étant pas du domaine et n'ayant jamais mené d’expérience sur le sujet je ne suis pas particulièrement convaincu de quoi que ce soit. En clair : je m'en fiche un peu

    Si vous voulez fouiller vous même par curiosité : Vous pouvez toujours commencer autour du classique "protocole Ganzfeld" et itérer à partir de là (google scholar est votre ami). Ou vous pouvez retrouver les rapports de Ray Hyman et de Jessica Huts à la suite des 20 années d’expériences de la CIA sur le sujet, qui sont maintenant dans le domaine public. Il y a aussi l'observatoire de Zetetique en france (scientifique critique) qui s'applique régulièrement à passer à la loupe ce genre d'expé.

    Quant aux biais, inutile de faire de l'ironie la dessus. Le problème n'est pas de les trouver, le problème c'est comme pour le moteur warp, c'est qu'il y en a trop de potentiel, et donc qu'il faut recommencer sans cesse l’expérience en virant les nouveaux biais imaginés. C'est infini. Comme je le disait c'est la source du débat qui dit que tout ceci n'est guère scientifique. Sans base théorique derrière, les "causes" qui peuvent emmener à tel ou tel résultat sont infinies, donc le débat autour impossible.
    Dernière modification par Nilsou ; 15/02/2019 à 20h19.

  15. #45
    Déjà rien que la taille de l'échantillon testé peut permettre une première analyse.

    Si c'était 2 groupes de 10 c'est pas pareil que si c'est deux groupes de 10 000.

    Et un écart ponctuel par rapport à la moyenne n'est en rien significatif, il faudrait répéter cet écart (et qu'il reste constant) pour que cela commence à avoir du sens.
    Je trouve que les gens sont trop durs en général, vous en pensez quoi ?

  16. #46
    Il y a eu des tas de reproduction depuis (mais toujours avec de petites populations) et surtout des tas de meta-analyse sur le protocole ganzfield.
    Une meta-analyse au pif : http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc...=rep1&type=pdf qui est elle même une réponse à une meta-analyse précédente (voir l'intro).

    Question répétition il y a de quoi faire. Suffit de taper "Ganzfield protocol" dans google scholar.
    Mais ça ne prouve toujours rien évidemment.

  17. #47
    Citation Envoyé par Tremex Voir le message
    Pour les tétons : l'embryon a un développement indifférencié les premiers jours, et développe tous les caractères sexuels, y compris la poitrine, enfin les tétons en premier. Puis les flux hormonaux différent chez l'embryon mâle et la femelle, les seins se développent donc chez cette dernière, mais les tétons ne régressent pas pour autant. Revoir vos cours de 1ère, la différenciation sexuelle est au programme.
    En fait par defaut nous nous developpons comme une femme?

  18. #48
    Citation Envoyé par Nerdiwara Voir le message
    En fait par defaut nous nous developpons comme une femme?
    Mais c'est dégoûtant.


  19. #49
    Citation Envoyé par Nerdiwara Voir le message
    En fait par defaut nous nous developpons comme une femme?
    Surtout les méttaleux, avec leur long cheveux, et leur bide plein de bière qui arbore de magnifiques petits seins.
    Citation Envoyé par rapport de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France
    .Il est « presque impossible d’écrire en français correctement avec un clavier commercialisé en France »,

  20. #50
    Citation Envoyé par perverpepere Voir le message
    Surtout les méttaleux, avec leur long cheveux, et leur bide plein de bière qui arbore de magnifiques petits seins.
    Ca c'est parce que la graisse abdominale transforme la testostérone en œstrogène.
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  21. #51
    Citation Envoyé par perverpepere Voir le message
    Surtout les méttaleux, avec leur long cheveux, et leur bide plein de bière qui arbore de magnifiques petits seins.
    Et les plus jusqueboutistes se maquillent, mettent des bracelets, colliers, boucles d'oreilles, voire même se teignent les cheveux !!
    Je trouve que les gens sont trop durs en général, vous en pensez quoi ?

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •