Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 5 PremièrePremière 12345 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 141
  1. #31
    Ben si c'est dans les prévisions. Le réchauffement global va faire fondre les terres gelés, ça va libérer des tonnes de méthane, et du coup hop encore plus de réchauffement global.

  2. #32
    Un réaction auto alimentée donc

  3. #33
    Citation Envoyé par Melcirion Voir le message
    Un réaction auto alimentée donc
    Et avec des humains qui soufflent activement sur la réaction et y ajoutent tout le comburant qui leur tombe sous la main, c'est l'idée

  4. #34
    Une série d'article de LCI sur le sujet:
    https://www.lci.fr/planete/la-fin-d-...t-2101037.html
    Je dois dire que je suis (agréablement) surpris de voir les medias mainstream aborder le sujet, qui plus est de manière objective.

  5. #35
    Auteurs déjà évoqués ici, pour ceux qui ne connaissent pas et qui souhaitent une première approche !

    J'avoue que le titre ou l'OP du topic ne m'a pas franchement poussé à lire sur le sujet, (un topic parmi tant d'autres!) après lecture de ce petit livre, c'est d'autant plus clair et je ne peux que le conseiller.
    Et pour le coup, sans avoir vu le sujet ici, je serai surement passé à côté.

    Comment tout peut s'effondrer ; petit manuel de collapsologie à l'usage des générations présentes - Pablo Servigne, Raphaël Stevens
    Pas forcément à mettre entres toutes les mains, il faut un léger recul pour l'aborder.

    Et l'une de ses dernières conférences (TY) Oct 2018 - SupAgro Montpellier : P. Servigne - Un avenir sans pétrole ?

    Qualité visuelle pas top, mais ça n'enlève rien à ses propos !

  6. #36
    Citation Envoyé par Melcirion Voir le message
    Un réaction auto alimentée donc
    Ca s’appelle des boucles de rétroaction positive. (le positive est dans le sens que ça amplifie encore plus les écarts, pas que c'est positif, au contraire )

    Il y a en a plusieurs dans la machine climatique:
    - augmentation de la température: fonte des glaces, fonte des neige plus précoce -> baisse de l'albédo -> augmentation de la température
    - augmentation de la température: plus d'eau qui s'évapore -> plus de vapeur d'eau dans l'atmosphère -> ce qui augmente encore l'effet de serre
    - il y a plusieurs causes qui font que la capacité général de la Terre (océan, biosphère, etc...) à absorber une partie de l'excédent de CO2 (bref le CO2 anthropique) tant à baisser plus la température augmente
    - ...

    Finalement la seule rétroaction négative pourrait être l'augmentation de la couche nuageuse (augmentation du taux de vapeur d'eau dans l'atmosphère -> augmentation de la couche nuageuse -> ??? .... Ben oui là les résultats ne sont pas si clairs ^^ Un partie plus importante du rayonnement solaire est renvoyé... Mais une autre partie reste aussi emprisonnée, empêchant les pertes par rayonnement - c'est ce qu'il fait qu'en hiver il fait froid les nuits clairs sans vent, ou qu'il fait froid la nuit dans le désert)

  7. #37
    Citation Envoyé par Florian L Voir le message
    Je suis en train de le lire, je ne trouve pas ce livre si violent, si tant est qu'on s'intéresse déjà aux problèmes environnementaux et énergétiques.
    Là où il fait mal, c'est dans la réunification et l'énumération des faits qui peuvent faire mal au moral...

  8. #38

    Je joue borderline avec le hors charte.
    Mais je trouve ça très intéressant de voir qu'une instance est mise en place pour réfléchir comment orienter le pays sur de la décroissance. (En gros)

  9. #39
    Je remonte le topic puisque même sur France 5 ça parle collapso à une heure de grande écoute :


    Bon sinon en ce moment c'est effectivement le topic réchauffement climatique qui est devenu le topic de la collapsologie
    Some days, some nights, some live, some die in the way of the samurai
    Some fight, some bleed, sun up to sun down, the sons of a battlecry

  10. #40

  11. #41
    Ça résume bien les bases de la pensée collapsologue cette vidéo

    Globalement cette série documentaire NEXT est bien foutue sur le sujet.
    Some days, some nights, some live, some die in the way of the samurai
    Some fight, some bleed, sun up to sun down, the sons of a battlecry

  12. #42
    Citation Envoyé par Groufac Voir le message
    Globalement cette série documentaire NEXT est bien foutue sur le sujet.
    Les épisodes varient très fortement en qualité. Celui-ci est très bon, effectivement.
    Celle-ci n'en est qu'au début, mais est aussi de très bonne facture:
    https://www.youtube.com/channel/UCkJ...rWanvrdvLh_jbQ

  13. #43
    L’Île-de-France va s’effondrer... et la vie y sera belle
    Une étude de l'institut Momentum (un think tank décroissant) sur le sujet.

    En 2050, la douceur de vivre se sera installée en Île-de-France, selon le dernier rapport de l’Institut Momentum. Un optimisme étonnant mais reposant sur une condition, que des mesures soient mises en place tout de suite, et que le monde politique commence à anticiper l’effondrement.

    Science-fiction ou prémonition ? À la lecture du résumé du dernier rapport de l’Institut Momentum, on se retrouve songeur. En mars dernier, ce think tank spécialisé du thème de la décroissance a présenté une étude sur l’Île-de-France en 2050, à la demande du Forum Vies mobiles. Avec une consigne : décrire un scénario [1] dans lequel la région (comme le reste de la France) aura subi l’effondrement de notre civilisation industrielle. Imaginez. Plus de 30 années se sont écoulées, il n’y a plus de pétrole, toutes les centrales nucléaires ont fermé et les voitures ont quasiment disparu du paysage. Pas évident à visualiser, mais l’ancien ministre de l’Environnement Yves Cochet, l’écrivaine Agnès Sinaï et l’ingénieur Benoît Thévard s’y sont attelés.

    Les trois auteurs ont utilisé différentes études et statistiques [2] pour appuyer leur scénario hybride, mi-fiction, mi-scientifique. Premier constat de ce futur pas si éloigné : la mobilité a diminué. Alors que le nombre de voitures en Île-de-France s’élève aujourd’hui à 5 millions, elles ne seront plus que 55.000 en 2050. « Ce n’est plus une flotte privée qui appartient à des individus, mais aux communes, prévoit Agnès Sinaï. Chaque commune a une flotte d’automobiles ou de véhicules comme des minivans ou des minibus utilisés pour des personnes handicapées, âgées, des usages médicaux... » Les habitants seront donc obligés de marcher, ou emprunteront des trains, métros, RER… Oui, rassurez-vous, il y en aura encore en Île-de-France. Mais ils ne seront plus que 3.000 à circuler chaque jour, contre 10.000 actuellement.
    Le pdf, signé Yves Cochet, Agnès Sinaï, Benoit Thévard:
    http://fr.forumviesmobiles.org/sites...gions_2050.pdf
    Some days, some nights, some live, some die in the way of the samurai
    Some fight, some bleed, sun up to sun down, the sons of a battlecry

  14. #44
    Scénario imaginaire 3, donc, si j'ai bien suivi A lire en diagonale le pdf, ce qui est préconisé pour obtenir ces paysages de Paris bucolique en 20xx c'est de la forte décroissance contrôlée, soit ce qui n'a aucune chance d'arriver politiquement au niveau d'une métropole comme Paris.

  15. #45
    Je sais pas si ce topic a officiellement fusionné avec celui du réchauffement climatique ... Alors je poste la quand même.

    J'ai lu le "célèbre" Comment tout peu s'effondrer y'a quelque mois (je dois me procurer la "suite" d'ailleurs), j'avoue que ça a bien changé ma vision du monde.

    Là je regarde NEXT sur youtube du coup. Je viens de voir le S1E5 avec Yves Cochet ... Dur.

    Heureusement (ou pas) que j'ai déjà mes gosses, c'est un coup à vous passer l'envie d'en faire :-/
    ---> Topic de Vente BDs JdS : L'Aquarium de fishinou }>(((((°)>

  16. #46
    Le discours collapso a cet effet là sur pas mal de gens (la série Next en parle d'ailleurs pendant un long épisode), la tarte dans la gueule est un peu violente parfois.

    Pour moi l'enjeu c'est d'arriver à digérer tout ça pour réfléchir sérieusement à quoi faire de la suite. Faut pas rester sur le constat déprimant, mais c'est pas toujours facile

    En parler avec les gens c'était déjà bien, faut pas rester trop longtemps dans son coin à ruminer les choses.
    Some days, some nights, some live, some die in the way of the samurai
    Some fight, some bleed, sun up to sun down, the sons of a battlecry

  17. #47
    Citation Envoyé par fishinou Voir le message
    Je sais pas si ce topic a officiellement fusionné avec celui du réchauffement climatique ... Alors je poste la quand même.
    Pour rebondir sur la classification des "types d'imaginaire" d'Arthur Keller: le topic du réchauffement climatique ils sont au stade 2 et 3, ici c'est le stade 4

    NEXT la qualité des épisodes est variable mais elle a le mérite de traiter du sujet.
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Vous êtes encore plus cliché que le cinéma français que vous exécrez pourtant.

  18. #48
    Il y a cette vidéo intéressante aussi, bien expliquée je trouve :

    Il y a d'autres vidéos sur la chaine liées à ce sujet.

    @groufac: Le problème c'est que quand tu en parles autour de toi , soit on te rit au nez , ou c'est du total "j'm en fous"-tisme ( on verra bien sur le moment quoi).

  19. #49
    Citation Envoyé par Madvince Voir le message
    @groufac: Le problème c'est que quand tu en parles autour de toi , soit on te rit au nez , ou c'est du total "j'm en fous"-tisme ( on verra bien sur le moment quoi).
    Je viens de lire "les Dossiers du Canard" sur le tourisme.

    Au niveau du moral, c'est parfait aussi.
    Tout est dans le pseudo - Vivre

  20. #50
    Citation Envoyé par fishinou Voir le message
    Heureusement (ou pas) que j'ai déjà mes gosses, c'est un coup à vous passer l'envie d'en faire :-/
    Au contraire, si tu fais des gosses maintenant, tu auras au moins quelqu'un sur qui tu pourras vraiment compter le moment venu.
    Et donc quand tu chies beaucoup , ça veut dire que tu manges beaucoup, et ça veut donc dire que tu est riche, CQFD

  21. #51
    Citation Envoyé par Madvince Voir le message
    @groufac: Le problème c'est que quand tu en parles autour de toi , soit on te rit au nez , ou c'est du total "j'm en fous"-tisme ( on verra bien sur le moment quoi).
    Tout à fait, faut trouver des gens qui sont au moins un peu sensibles à la problématique. Pas toujours évident.
    Some days, some nights, some live, some die in the way of the samurai
    Some fight, some bleed, sun up to sun down, the sons of a battlecry

  22. #52
    Citation Envoyé par Madvince Voir le message
    @groufac: Le problème c'est que quand tu en parles autour de toi , soit on te rit au nez , ou c'est du total "j'm en fous"-tisme ( on verra bien sur le moment quoi).
    Les jemenfoutistes représentent une bonne part des réactions, mais il y a aussi beaucoup de gens qui fuient le sujet au prétexte qu'il est anxiogène (sans dec?!?) et qui préfèrent ne pas y penser.
    Citation Envoyé par LeLiquid Voir le message
    Vous êtes encore plus cliché que le cinéma français que vous exécrez pourtant.

  23. #53
    Citation Envoyé par Florian L Voir le message
    Et l'une de ses dernières conférences (TY) Oct 2018 - SupAgro Montpellier : P. Servigne - Un avenir sans pétrole ?
    https://youtu.be/SqasBu0pfmk
    Qualité visuelle pas top, mais ça n'enlève rien à ses propos !
    J'aime bien l'image de la vidéo : un gamin de moins de 10 ans qui bosse dans un champ

  24. #54
    C'est l'avenir on te dit ...
    Faites des gosses. Il faudra de la main d'oeuvre quand on devra récolter en masse dans les champs, aider à l'élevage, et ramasser les plantes sauvages, lorsque plus aucun camion ne roulera pour alimenter les supermarchés ... (c 'est fou cette dépendance juste pour se nourrir quand on y pense quand même ).

    D'ailleurs il faut que je retrouve l'url mais un chercheur (ou un maire je ne sais plus) a décidé il y a deux ans de créer une pétition / lettre ouverte destinée à toutes les communes de France pour qu'ils commencent à prévoir des aménagements en production locale de nourriture (et leur stockage) pour subvenir aux besoins futurs de leurs administrés, en cas de problème (et donc ne pas compter sur l'état).

  25. #55
    Ça laisse rêveur. Vu la capacité d'organisation de certaines communes, et leur administration, à part foutre de la thune en l'air ça servira pas à grand chose.

    La capacité de résilience de l'Etat c'est pas seulement stocker des pommes de terre...
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  26. #56
    D'autant que la dépendances aux circuits de distribution des produits alimentaires, c'est pas nouveau. Je ne parle pas du paysan perdu dans sa campagne, mais des populations citadines, qui sont maintenant largement en nombre supérieur. On ne va pas remplacer des siècles d'organisation facilement ou rapidement. Ca prend du temps. Et ce n'est sans doute pas en créant des aménagements de productions locaux qu'on va régler le problème... Bien au contraire, ça ne servira qu'à exacerber les tensions.
    Si l'effondrement a lieu et qu'une large partie de la population commence à crever de faim, les productions locales ne vont pas tenir longtemps face aux hordes citadines hors de contrôle...



    Et donc quand tu chies beaucoup , ça veut dire que tu manges beaucoup, et ça veut donc dire que tu est riche, CQFD

  27. #57
    Un militaire que parle de foutre de la thune en l'air

    My day has been made
    ---> Topic de Vente BDs JdS : L'Aquarium de fishinou }>(((((°)>

  28. #58
    Citation Envoyé par fishinou Voir le message
    Un militaire que parle de foutre de la thune en l'air

    My day has been made
    Oui mais nous c'est assumé c'est notre métier, on trompe personne.
    Le travail n'épouvante que les âmes faibles.

  29. #59
    Citation Envoyé par fishinou Voir le message
    Heureusement (ou pas) que j'ai déjà mes gosses, c'est un coup à vous passer l'envie d'en faire :-/
    Je crois que c'est Yves Cochet justement, qui disait que connaître la collapsologie est parfois contre-productif, parce qu'elle se résume souvent (dans les médias en particulier) à "comment on va tous mourir", alors qu'il faudrait se demander "comment est-ce qu'on peut survivre, et tirer parti [au niveau de l'humanité, pas personnel], d'un effondrement global", et "comment minimiser l'effondrement".

  30. #60
    Ben le problème, c'est qu'on commence à avoir un bon aperçu de "comment l'humanité pourrait survivre", mais quand je m'arrête 5 minutes pour regarder mes concitoyens ... Ben je me dis que l'humanité, elle est mal barrée :+/
    ---> Topic de Vente BDs JdS : L'Aquarium de fishinou }>(((((°)>

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •