Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 187 sur 203 PremièrePremière ... 87137177179180181182183184185186187188189190191192193194195197 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 5 581 à 5 610 sur 6084
  1. #5581
    Citation Envoyé par Daedaal Voir le message
    C'est "Centre de coût", le terme que tu cherches, mais il n'existe pas en tant que terme. On appelle ça fonctions support, c'est à dire l'ensemble des fonctions contribuant à l'objet de l'entreprise en rendant sa réalisation possible mais sans contribuer directement à celle-ci.

    Mais je ne te dirai pas que tu peux essayer de chiffrer ladite contribution, je dirai plutôt qu'elle est tout à fait quantifiable, chiffrable et qu'elle est même toujours chiffrée.
    Le fait est que malheureusement elle est chiffrée le plus souvent par des comptables avec un peu trop de n et des tables -de la loi- partielles et orientées.
    En d'autre termes :
    - Coût : X
    - Profit : 0
    - Benefices nets : -X
    - Objectifs : ramener les benefs nets dans le positifs
    - Moyen : Charcler le plus possibles dans les coûts, ou transformer en centre de profits. Les impacts sur le reste de la boite ? On s'en branle. Tout a fond et Dieu pour tous.

    Y'a même des boites qui fonctionne en facturation interne, si je ne m'abuse. Avec souvent comme résultat que plus aucun service ne veut faire appel au service IT (pour sauvegarder leur marge), toutes l'infrastrcture IT se casse la gueule, et plus aucun service ne rentre du benef' (avec en plus le bonus du service It qui se fait engueuler suite a l'état de l'infra IT).

    Et bien entendu, c'est rarement les épiciers à l'origine de la situation qui se font virer...
    Ce qu'il faut savoir, c'est qu'on ment beaucoup aux minmatars, surtout lorsqu'ils posent des questions du style: "t'es sûr que ça vole, ce truc ?" Cooking Momo, le 30/08/09

  2. #5582
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    En d'autre termes :
    - Coût : X
    - Profit : 0
    - Benefices nets : -X
    - Objectifs : ramener les benefs nets dans le positifs
    - Moyen : Charcler le plus possibles dans les coûts, ou transformer en centre de profits. Les impacts sur le reste de la boite ? On s'en branle. Tout a fond et Dieu pour tous.

    Y'a même des boites qui fonctionne en facturation interne, si je ne m'abuse. Avec souvent comme résultat que plus aucun service ne veut faire appel au service IT (pour sauvegarder leur marge), toutes l'infrastrcture IT se casse la gueule, et plus aucun service ne rentre du benef' (avec en plus le bonus du service It qui se fait engueuler suite a l'état de l'infra IT).

    Et bien entendu, c'est rarement les épiciers à l'origine de la situation qui se font virer...
    Tout à fait, j'ai gratté dans une boite avec facturation interne! Un vrai calvaire quand il fallait faire une pièce, un montage, un outillage pour un travail en interne minuté à la déca seconde avec des gammes totalement fumées genre passer d'un mandrin 3 à 4 mors diamètre 700 en 0.10 heure, retournement de la pièce et reprise ensuite en 3 mors le tout en 0.25 H... Rien que le démontage et la prise au palan du mandrin 3 mors avait bouffé l'intégralité du temps alloué... JAMAIS, PLUS JAMAIS!
    "Not riding to keep the miles low for resale value is like not drilling your girlfriend to keep her tight for the next guy"

  3. #5583
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    En d'autre termes :
    - Coût : X
    - Profit : 0
    - Benefices nets : -X
    - Objectifs : ramener les benefs nets dans le positifs
    - Moyen : Charcler le plus possibles dans les coûts, ou transformer en centre de profits. Les impacts sur le reste de la boite ? On s'en branle. Tout a fond et Dieu pour tous.

    Y'a même des boites qui fonctionne en facturation interne, si je ne m'abuse. Avec souvent comme résultat que plus aucun service ne veut faire appel au service IT (pour sauvegarder leur marge), toutes l'infrastrcture IT se casse la gueule, et plus aucun service ne rentre du benef' (avec en plus le bonus du service It qui se fait engueuler suite a l'état de l'infra IT).

    Et bien entendu, c'est rarement les épiciers à l'origine de la situation qui se font virer...
    Pile-poil.
    C'est l'avantage d'avoir eu à gérer une entreprise (à partir de 1, c'en est une), tu vois l'ensemble de l'image et pas seulement ton morceau.

    En fait ce mode de calcul, plutôt cette conception des choses, est d'une malhonnêteté intellectuelle fortement ancrée dans les économies "historiques".
    Beaucoup conçoivent une entreprise en 2020 (bientôt) comme l'échoppe des frères Dassler qui aurait simplement grossit en un siècle (presque, 2024) sans fondamentalement changer de métier. Oui, c'est un comportement schizophrène puisque ce sont les mêmes qui ont fondamentalement fait changer le "métier".

    Le seul chiffrage honnête (et encore) est de raisonner à l'inverse : Que me coûte l'absence de telle ou telle fonction* ?
    Ton exemple illustre parfaitement à quel point c'est facile de chiffrer l'absence d'une fonction. Quand tu l'applique à l'ensemble des fonctions support et que tu le rapportes au CA, tu as un indicateur de complexité brute de l'entreprise. Qu'il faut encore raffiner pour en tirer des conclusions. Raffinement dont certains font également l'économie.



    *
    Spoiler Alert!

    Une entreprise étant a-morale au contraire des gens qui la dirigent, le raisonnement peut être poussé jusqu'au bout : La Loi impose de tenir une comptabilité selon un certain formalisme (je prend volontairement un exemple neutre à la fois simple ET débile).
    C'est contrôlé tous les 6 ans en moyenne et de savants calculs à base de barème d'amendes, de CA, de prime de malhonnêteté et autres délices pour Baron me font estimer le coût de ne pas satisfaire à cette obligation à 3k€/an (admettons).

    La fonction "respecter le formalisme comptable" me rapporte donc 3k€ brut/an qu'on mettra en rapport avec un coût de 0.1% de temps productif et 50€HTVA/mois (pour Nova, externalisé dans la filiale de back-office comptable du Daedaal Consulting Group, le cabinet Tien Walhalla-duDoudin ltd. de Charleroi chargé du formalisme en lui-même.).

    Pas besoin de deux heures et des calculatrices pour comprendre que ce 0.1% de temps "rapporte" 2 400€/an et que c'est donc par rapport à ça qu'il faut évaluer la pertinence/valeur/rentabilité/appelez-ça-comme-vous-voulez de la fonction.
    Mais ça reste plus compliqué à faire que de dire la compta ne rapporte rien et coûte Nova.
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  4. #5584
    Citation Envoyé par Daedaal Voir le message
    Pile-poil.
    C'est l'avantage d'avoir eu à gérer une entreprise (à partir de 1, c'en est une), tu vois l'ensemble de l'image et pas seulement ton morceau.

    En fait ce mode de calcul, plutôt cette conception des choses, est d'une malhonnêteté intellectuelle fortement ancrée dans les économies "historiques".
    Beaucoup conçoivent une entreprise en 2020 (bientôt) comme l'échoppe des frères Dassler qui aurait simplement grossit en un siècle (presque, 2024) sans fondamentalement changer de métier. Oui, c'est un comportement schizophrène puisque ce sont les mêmes qui ont fondamentalement fait changer le "métier".

    Le seul chiffrage honnête (et encore) est de raisonner à l'inverse : Que me coûte l'absence de telle ou telle fonction* ?
    Ton exemple illustre parfaitement à quel point c'est facile de chiffrer l'absence d'une fonction. Quand tu l'applique à l'ensemble des fonctions support et que tu le rapportes au CA, tu as un indicateur de complexité brute de l'entreprise. Qu'il faut encore raffiner pour en tirer des conclusions. Raffinement dont certains font également l'économie.



    *
    Spoiler Alert!

    Une entreprise étant a-morale au contraire des gens qui la dirigent, le raisonnement peut être poussé jusqu'au bout : La Loi impose de tenir une comptabilité selon un certain formalisme (je prend volontairement un exemple neutre à la fois simple ET débile).
    C'est contrôlé tous les 6 ans en moyenne et de savants calculs à base de barème d'amendes, de CA, de prime de malhonnêteté et autres délices pour Baron me font estimer le coût de ne pas satisfaire à cette obligation à 3k€/an (admettons).

    La fonction "respecter le formalisme comptable" me rapporte donc 3k€ brut/an qu'on mettra en rapport avec un coût de 0.1% de temps productif et 50€HTVA/mois (pour Nova, externalisé dans la filiale de back-office comptable du Daedaal Consulting Group, le cabinet Tien Walhalla-duDoudin ltd. de Charleroi chargé du formalisme en lui-même.).

    Pas besoin de deux heures et des calculatrices pour comprendre que ce 0.1% de temps "rapporte" 2 400€/an et que c'est donc par rapport à ça qu'il faut évaluer la pertinence/valeur/rentabilité/appelez-ça-comme-vous-voulez de la fonction.
    Mais ça reste plus compliqué à faire que de dire la compta ne rapporte rien et coûte Nova.
    Après, faut être honnète, la compta échappe souvent à ce délire de "centre de coût"... tout simplement parce que les pousseurs de haricots casse-couilles en font généralement parti
    Ce qu'il faut savoir, c'est qu'on ment beaucoup aux minmatars, surtout lorsqu'ils posent des questions du style: "t'es sûr que ça vole, ce truc ?" Cooking Momo, le 30/08/09

  5. #5585
    Spas faux.

    Ce qui m'amène à mon BMD'H : Je parcourais d'un œil morne le dossier Bio du Canard Enchaîné quand on frappa à mon huis. J'ouvre et encore perdu dans les turpitudes de la filière, je découvre un petit monsieur vêtu de vert, le genre agricole pas Cetelem. Il avait exactement la voix, l'attitude, le phrasé, presque le même regard que le "second" paysan de Kaamelott... Et il me dit... Je ne change pas un mot...

    "Bonjour, il vient comme tous les ans pour les légumes du jardin. Ça l'intéresse ?"




    J'ai eu juste le temps de refermer la porte avant d'éclater de rire.
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  6. #5586
    Citation Envoyé par Truf Voir le message
    Ah mais j'en suis bien conscient, j'ai pas posté dans les LDJ mais BMDJ car j'ai franchi le pas je suis parti car le coup du "oui mais ça va changer, on va stabiliser tout ça" ça fait plus de 9 mois que je l'entends...
    j'ai fait les choses proprement, respecté mon préavis etc. (même si j'ai encore du faire du rab mon dernier jour..) bref j’enchaîne dans ma nouvelle boite mardi, il fait beau je profite
    Good !
    Perso, j'ai quitté ma boite y'a un mois, là ils ont décroché un contrat chez un TRÈS gros client où le seul qui avait les compétences pour y répondre, c'était moi
    Bon j'avais formé un petit jeune qui, lui, s'en va mercredi
    Le truc, c'est que je bosse dans un microcosme, du coup, ils vont méchamment se planter, et tous les clients/prospects/concurrents seront au courant. Mais le commercial s'en fout, pour lui, un consultant technique, c'est un dev, échangeable par un autre dev

  7. #5587
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Après, faut être honnète, la compta échappe souvent à ce délire de "centre de coût"... tout simplement parce que les pousseurs de haricots casse-couilles en font généralement parti
    Pas vraiment. Le controleur de gestion (c'est lui le patron du chiffre) affecte les couts des fonction support aux unités de production (celle qui font du fric) en fonction de "calculs savants" liés à l'activité.
    Au final , comme on cherche à tout faire baisser ben les service supports charclent et on délocalise la compta en pologne.

  8. #5588
    Tiens chez nous ça fonctionne un peu comme ce que raconte Daedaal j'ai l'impression.
    Toute action est pointée, minutée, chiffrée, et correspond a un cout, qui est passé a la moulinette et utilisé pour le chiffrage des pièces.
    Limite on aura bientôt un numéro a pointer pour le temps qu'on passe a pointer les dossiers .

    Autrement dit, si demain tout le monde décide de faire des écarts de 15% sur les pointages, la boite coule .

    Plus sérieusement, je me suis toujours demandé si ce mode de fonctionnement était un choix délibéré, ou plus ou moins imposé par le secteur hypertendu et ultra concurrentiel qu'est l'aéronautique.

  9. #5589
    Citation Envoyé par FAYFAY Voir le message
    Tiens chez nous ça fonctionne un peu comme ce que raconte Daedaal j'ai l'impression.
    Toute action est pointée, minutée, chiffrée, et correspond a un cout, qui est passé a la moulinette et utilisé pour le chiffrage des pièces.
    Limite on aura bientôt un numéro a pointer pour le temps qu'on passe a pointer les dossiers .

    Autrement dit, si demain tout le monde décide de faire des écarts de 15% sur les pointages, la boite coule .

    Plus sérieusement, je me suis toujours demandé si ce mode de fonctionnement était un choix délibéré, ou plus ou moins imposé par le secteur hypertendu et ultra concurrentiel qu'est l'aéronautique.
    Ça marche sur les lignes de production avec des machines qui font des opérations précises et courtes ... pas avec des gens. Mais bon, les gens.
    Ça donne surtout l'impression qu'on essaie d'appliquer des schémas qui fonctionnent sur un modèle précis sans même se poser la question de savoir si c'est pertinent de l'appliquer à un truc complètement différent.

    Exemple : au boulot en ce moment on nous colle du modèle Agile partout où on peut, parce que c'est la dernière mode et que ça déchire tout.
    Problème, comme on forme pas les employés à bien comprendre l'intérêt de la méthode et comment l'utiliser (enfin on t'explique sur le tas, en même temps que le projet avance) ben chacun adapte le machin à sa sauce et ça finit systématiquement en un truc qui n'a rien à voir.
    Et les remarques des chefs de projets : "ben ça change rien à ce qu'on faisait avant en fait, c'est juste plus compliqué". Forcément, le mec a calqué sa méthode habituelle sur le modèle qu'on lui a filé et il gère le truc exactement de la même façon, sauf qu'il a une étape de conversion en plus.

  10. #5590
    C’était à la mode il y a dix ans, Agile, non ?
    une balle, un imp (Newstuff #491, Edge, Duke it out in Doom, John Romero, DoomeD again)
    Canard zizique : ?, , Φ, , ¤ , PL, 10h, , , , , , ?, , ?, ? ? ?, ?, ?, , , blues, BOF, BOJV, , ?, ?, 8, ?, ?, ?, 2, 80, ?, , , funk, fusion, ?, , ?, ?, ?, ?, ?, ? , noise, pop, , , $ $, , et ⚑, soul, , ?, (allez là si vous ne voyez pas les miquets)

  11. #5591
    Citation Envoyé par FAYFAY Voir le message
    Tiens chez nous ça fonctionne un peu comme ce que raconte Daedaal j'ai l'impression.
    Toute action est pointée, minutée, chiffrée, et correspond a un cout, qui est passé a la moulinette et utilisé pour le chiffrage des pièces.
    Limite on aura bientôt un numéro a pointer pour le temps qu'on passe a pointer les dossiers .

    Autrement dit, si demain tout le monde décide de faire des écarts de 15% sur les pointages, la boite coule .

    Plus sérieusement, je me suis toujours demandé si ce mode de fonctionnement était un choix délibéré, ou plus ou moins imposé par le secteur hypertendu et ultra concurrentiel qu'est l'aéronautique.
    C'est normal : dans le coût de revient de ta pièce, il faut bien inclure les salaires. A ça t'ajoutes la planification des équipes selon les commandes (pour savoir s'il te faut des intérimaires en plus), la prévision de planning de sortie, etc.
    Là dans ma boite on réfléchit au démontage des pièces (pour en remonter d'autres) : on va être obligé de mettre un OF collecteur de coût juste pour pouvoir déclarer les heures travaillées.

  12. #5592
    Le travail à la pièce (sauf exception) est interdit en France, non ?
    une balle, un imp (Newstuff #491, Edge, Duke it out in Doom, John Romero, DoomeD again)
    Canard zizique : ?, , Φ, , ¤ , PL, 10h, , , , , , ?, , ?, ? ? ?, ?, ?, , , blues, BOF, BOJV, , ?, ?, 8, ?, ?, ?, 2, 80, ?, , , funk, fusion, ?, , ?, ?, ?, ?, ?, ? , noise, pop, , , $ $, , et ⚑, soul, , ?, (allez là si vous ne voyez pas les miquets)

  13. #5593
    Oui bien sûr.

    Tu veux un verre ? c'est bientôt l'heure de l'apéritif
    We're only in it for the Music

  14. #5594
    Vivement ce soir qu'on s'en mette plein le gosier, parce que mercredi je n'ai pas pu fêter mes chiottes.
    Dernière modification par yarol333 ; 20/04/2019 à 11h15.
    We're only in it for the Music

  15. #5595
    BMDJ : fini de lire "l'outsider", je vais pouvoir spoiler bien salement Pvpp

  16. #5596
    Citation Envoyé par ducon Voir le message
    Le travail à la pièce (sauf exception) est interdit en France, non ?
    Ça n'a strictement rien à voir.

  17. #5597
    Citation Envoyé par ducon Voir le message
    C’était à la mode il y a dix ans, Agile, non ?
    Non c'est toujours pertinent. C'est pas une mode, c'est une façon de travailler. Ça marche bien dans certains domaines et avec certains types de clients et c'est complétement foireux dans d'autres cas. Comme tout.
    Pas de signature.

  18. #5598
    Citation Envoyé par ducon Voir le message
    C’était à la mode il y a dix ans, Agile, non ?
    Disons que c'est apparu dans les grosses boîtes il y a une dizaine d'années ... le temps que l'idée fasse son chemin, poussée par un peu de lobbying dans les formations de management et aujourd'hui ça arrive sur les nouveaux projets.

    L'idée est pas bête du tout : on te fait estimer la complexité des tâches les unes par rapport aux autres, on leur attribut une valeur en points et ensuite, sur les premières semaines du projet, on regarde combien de "points" on arrive à écouler sur une période donnée. Ça permet après, de voir si par projection sur l'ensemble du projet on tient les délais ou si on doit ajouter des ressources ou fouetter celles déjà présentes.

    Ça permet surtout de s'affranchir des contraintes de temps au niveau des tâches puisqu'elle sont estimées en complexité (nombre de points) et pas en durée. Donc l'estimation est censée ne pas être faussée par la pression des jalons de livraison, et donc être plus proche de la réalité.

    Sauf que le premier réflexe des chefs de projet chez nous c'est : "bon alors, un point ça fait combien de jours ?".

  19. #5599
    Citation Envoyé par DjudjRed Voir le message
    Disons que c'est apparu dans les grosses boîtes il y a une dizaine d'années ... le temps que l'idée fasse son chemin, poussée par un peu de lobbying dans les formations de management et aujourd'hui ça arrive sur les nouveaux projets.

    L'idée est pas bête du tout : on te fait estimer la complexité des tâches les unes par rapport aux autres, on leur attribut une valeur en points et ensuite, sur les premières semaines du projet, on regarde combien de "points" on arrive à écouler sur une période donnée. Ça permet après, de voir si par projection sur l'ensemble du projet on tient les délais ou si on doit ajouter des ressources ou fouetter celles déjà présentes.

    Ça permet surtout de s'affranchir des contraintes de temps au niveau des tâches puisqu'elle sont estimées en complexité (nombre de points) et pas en durée. Donc l'estimation est censée ne pas être faussée par la pression des jalons de livraison, et donc être plus proche de la réalité.

    Sauf que le premier réflexe des chefs de projet chez nous c'est : "bon alors, un point ça fait combien de jours ?".
    Et du coup un point c'est combien de jours ?

  20. #5600
    Citation Envoyé par DjudjRed Voir le message
    Sauf que le premier réflexe des chefs de projet chez nous c'est : "bon alors, un point ça fait combien de jours ?".
    Gros point : y a plus de chefs de projets en Agile, y en a plus besoin, c'est une des bases du truc en fait : c'est toute l'équipe qui est responsable du projet, et y a 1-2 rôles dédiés aux trucs un peu problèmatiques (très schématiquement : la communication interne (les problèmes, pour le scrum master) et la communications externe (d'autres problèmes, pour le product owner)).
    Le fait de garder des "chefs de projets" en agile démontre que l'entreprise en question ose pas vraiment sauter le pas.
    Pas de signature.

  21. #5601
    Bmdj: le demi vacherin. Je peux plus bouger mais
    Citation Envoyé par scie_sauteuse Voir le message
    snot, tu as été héroïque.

  22. #5602
    Bmdj : revoir mon grand oncle d'Italie

    Ancien mineur de fer en lorainne il a commencé a travailler à 11 ans, et là il a autant d'années de travail que de retraite :notbadobama:

    Bmdj2 : la petit sœur prise sur concours comme prof de clarinette au conservatoire du Luxembourg. Y'avais une place pour des centaines de candidats, et elle a pas encore le diplôme du conservatoire en France pour être prof

    Premier job, deux fois ma paye pour 25h/,semaine, GG soeurette.
    Dernière modification par FAYFAY ; 21/04/2019 à 14h43.

  23. #5603
    Du coup à chaque réunion de famille elle te dira que ton job à toi c'est du pipeau ?

    Moi c'est évidemment ce que je ferais. Pendant les 20 prochaines années.

  24. #5604
    C'est tout le mal que je lui souhaite, pouvoir me dire ça toute sa vie .

  25. #5605
    Citation Envoyé par Bah Voir le message
    Du coup à chaque réunion de famille elle te dira que ton job à toi c'est du pipeau ?

    Moi c'est évidemment ce que je ferais. Pendant les 20 prochaines années.
    Mais toi c’est parce que t’es un Connard de Suisse ça compte pas ! Tiens ça me fais penser qu’il faut que j’appelle le recruteur pour lui dire que je refusais le job il a cru que j’allais accepter a 75k
    Citation Envoyé par Lazyjoe Voir le message
    Très belle réponse d'expert pas CPC.

  26. #5606
    Citation Envoyé par FAYFAY Voir le message
    Bmdj : revoir mon grand oncle d'Italie

    Ancien mineur de fer en lorainne il a commencé a travailler à 11 ans, et là il a autant d'années de travail que de retraite :notbadobama:

    Bmdj2 : la petit sœur prise sur concours comme prof de clarinette au conservatoire du Luxembourg. Y'avais une place pour des centaines de candidats, et elle a pas encore le diplôme du conservatoire en France pour être prof

    Premier job, deux fois ma paye pour 25h/,semaine, GG soeurette.
    Tu vois tu aurais commencé à bosser plus tôt, tu aurais plus de temps pour en profiter
    Au moment où s'engage une bataille dont dépend le salut du pays il importe de rappeler à tous que le moment n'est plus de regarder en arrière.

  27. #5607
    Citation Envoyé par Seymos Voir le message
    Tu vois tu aurais commencé à bosser plus tôt, tu aurais plus de temps pour en profiter
    Des copains de l'époque encore en vie il en a plus beaucoup quand même. Le pire c'est qu'il fait pas son age. Physiquement pas de problème particulier (a part son genou qu'il s'est niqué a la mine) et mentalement, il est toujours très vif. Alors qu'il a fait un des pires boulot de con qu'on puisse trouver, qu'il fume et qu'il fait des bringues comme un cochon depuis toujours (il distillait même sa poire et sa mirabelle y'a 20-30 ans ).


    Une autre époque.

  28. #5608
    Je crois bien que mon BMDJ, c'est d'avoir retrouvé une plaquette de Maalox pas encore terminée dans ma valise
    Je passe une super journée.

  29. #5609
    Au pire, y'a les chiottes de yarol maintenant.
    "Mauvaise expérience aujourd'hui : j'ai éternué pendant que j'urinais. Pas terrible sur terre, désastreux ici" - Alan Bean, astronaute

  30. #5610
    Il a dit Maalox...
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

Page 187 sur 203 PremièrePremière ... 87137177179180181182183184185186187188189190191192193194195197 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •