Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 465 PremièrePremière 12345678910111353103 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 13938
  1. #61
    C'est pas possible ...
    Y'a un Joe Bar Team 7 et je le sais pas, ou quoi ?!?!

  2. #62
    Ptin Max tu viens de me sauver d'un coma profond au boulot ! Demain une nouvelle histoire j'espère. J'en bave déjà d'impatience.

  3. #63
    J'arrive au taf à pas d'heure, je dois puer le camboui+la transpiration+l'alcool+la poussière à plein nez, je boite et j'ai le regard vitreux. Salut les mecs, vous inquietez pas je vais pas vomir
    Je sais meme pas quoi mettre comme commentaire tellement t'es surpuissant, je ne vois rien à la hauteur.

    Allez j'essaie : pour moi tu es une sorte de divinité vivante
    Soyons sérieux, quand on est parisien on aime sa ville, on la trompe de temps en temps mais c'est elle avec qui on veut finir nos vies . - Voldain

  4. #64
    Synthol, Absolut et Michelin vous ont présenté "la minute des galères de Maxwell". :mrgreen:
    Citation Envoyé par pins Voir le message
    L'amour des nôtres, la haine des autres.

  5. #65
    Maxwell, tu déboîtes, ces histoires valent leurs pesant de ponay'z !

    Encore !

  6. #66
    Citation Envoyé par ToasT
    Encore !
    Je commence à être à court. Je coirs vous avoir déja raconté les plus énormes, je ferai un recueil d'anecdotes et de petites histoires demain ^^.

    Aprés, c'est les vacances !!

  7. #67
    Ca va être dur la semaine prochaine sans la ptite histoire du Père Maxwell.... Va falloir ressortir le Père Shéraf à la place :mrgreen:

  8. #68
    Si vous êtes friands de ce genre d'histoires, y'a de l'or en branche ici.

    Bonne lecture , rapportez les meilleures ici pour partager avec les faignants.

  9. #69
    Max c'est pas toi ça quand t'etais jeune?? :mrgreen:

    EDIT: Ptin c'est une mine d'or ce truc, t'as raison... ah j'ai de la lecture pour la semaine prochaine, Max t'es mon sauveur

    En plein mois d'août, sur Nantes, je me promène tranquillement… un policier me stoppe à un rond point, et crac le petit contrôle qui va bien..... "papier SVP"....."Houla.. jeune permis !!"....."il est où le A ?"....."vous savez que les petites plaques sont interdites"......"il est où l'éclairage de plaque ??"....... "oooooooooh ça va pas être bon ça "ptit" gars, c'est pas normal du tout". Du coup hop la petite collection de prunes pour pas avoir froid sous le manteau, et comme il était prévoyant il dit "pas la peine de partir comme un fou" . Arf ! arf ! Tu vas voir si je vais pas te laisser 1cm de gomme au démarrage!!....

    Sur ce j'enfourche mon fier destrier et là ce grand comique dans l'éternel me lance une "bonne journée jeune homme", et moi tellement surpris qu'il se fiche de moi à ce point, je balance la moto pour enlever la béquille latérale et j'étais tellement énervé que j'ai balancé la moto comme un bourrin, et là… perte d'équilibre et plaff, par terre, moteur tournant, devant des tas d'automobilistes morts de rire....du coup le képi qui était tout méchant il y a à peine 10 secondes est devenu mon sauveur (comme quoi l'esprit motard passe au dessus de l'uniforme) ils m'ont relevé ma belle, puis moi, me demandant si je voulais une ambulance si j'avais mal quelque part et tout et tout et ils ont inspecté ma belle qui n'a eu que le levier de frein avant de cassé (ouf!!)

    Il était temps pour moi de tirer ma révérence (merci la visière iridium, dans ces jours là ça fait du bien de se sentir caché par quelque chose !!!!), mais pas sans la petite phrase de mon képi : "c'est vraiment votre jour de chance !!"

  10. #70
    Citation Envoyé par Ragondin
    Max c'est pas toi ça quand t'etais jeune?? :mrgreen:
    Ca aurait pu... Mais non.

  11. #71
    Haha très bonne ta dernière histoire Maxou
    Non je rempile pas, j'ai casquette là.

  12. #72
    Citation Envoyé par Maxwell
    Si vous êtes friands de ce genre d'histoires, y'a de l'or en branche ici.

    Bonne lecture , rapportez les meilleures ici pour partager avec les faignants.
    Ahahah Là dedans ya plein de grand moment de solitude et de lose. Ya vraiment matière, mais je sais pas s'ils en ont rajouté depuis que je les avais toutes lu.

  13. #73
    Putain Maxwell, si faire de la moto c'est avoir 10 pannes par an et des galères à tout va je vais finir par l'oublier mon permis!
    Citation Envoyé par iactus Voir le message
    L'an dernier j'avais une Ducati je pouvais pas

  14. #74
    Une petite dernière avant les vacances ? Celle la je l'aime pas du tout, c'est mon plus mauvais souvenir (à moto).


    Eté 2004. Je fais la saison en tant que serveur (de restaurant, putain de geeks... ) au Cap d'Agde, chez les culs-nus. Le restau s'appele la Villa Romaine, c'est un restaurant libertin à coté du glamour, une des boites échangistes de France les plus réputées. De toute évidence, j'ai une remorque entière d'histoires à raconter sur cette saison, mais ici c'est un topic sur les motos, alors recentrons le sujet :P .

    16h et des brouettes, fin du service. Enfin, pause d'une heure... Je pars du restau avec mon coloc' derrière. Dés la sortie du parking, bien qu'en moto on se trouve coincés derrière un camion-poubelle qui fait sa tournée. L'odeur est véritablement insoutenable. Mais vraiment. Oui, les camions-poubelle ça pue, mais celui-la devait revenir d'une maison de retraite ou d'un écarissage, y'a pas d'autre explication.

    On s'en amuse vite fait avec les éboueurs suspendus de chaque coté, ils se bouchent le nez je ferme la visière, bah, autant en sourire. Au bout d'une trentaine de mètres, on arrive au petit rond-point (à la sortie d'Héliopolis pour les connaisseurs), ce qui m'offre une ouverture pour le doubler. D'ailleurs, un des gars en jaune me fait signe de passer, signe que je m'empresse de suivre.

    Je le dépasse sauf que, une fois à la hauteur du camion, un objet visqueux et humide vient me percuter le haut du torse. Immédiatement, je me rabas et m'arrête.

    Tandis que le camion me redouble, je réalise que le fils de pute qui m'a fait signe de passer- et que j'ai remercié au passage, venait de piocher dans la benne une belle grappe de raisins rouges bien pourris et me l'escamper sur la gueule. Ma belle chemise est ruinée, le temps que je comprenne j'ai à peine pu les insulter, ainsi que leurs parents, de tous les noms, hurlant au milieu de la route que j'allais les creuver, majeurs ostensiblement dressés.

    D'un naturel trés calme, bien qu'un poil mauvais perdant, c'est une des rares voire des seules fois ou j'ai completement perdu le contrôle. J'étais fou, et la seule image qui tambourinait dans ma tête était la sale face de raclure de chiotte de cet éboueur en train de se faire écraser dans le sol sous mes coups de poings chargés de haine.
    Comme en plus j'avais, completement par hasard bien sûr, remarqué que les deux bouffons en jaune faisaient une tête de moins que moi et mon poid à tous les deux, ça allait chier, et pas à la loyale. 1m85 et 90Kg de rage, ils allaient le sentir douloureusement passer.

    Oubliez le conseil que je vous ai filé plus haut, prennez plutôt celui la: ne prenez pas le guidon dans cet état.

    Je fais signe à mon colloc' de se bouger le cul et de remonter sur la selle. Une fois installés, je fous pleins gaz pour rattraper ceux qui allaient passer leur pire journée de l'été. Il me semble les avoir vu sortir du quartier naturiste, direction la sortie, moteur dans la zone rouge.
    En tout, on aura pas fait 200m.

    Une bagnole vient de se faire refouler à la deuxième barrière, elle fait donc demi-tour, s'arrête au stop, et coupe la route que je suivais.

    Impact.


    Comme j'ai eu la chance de le voir venir, j'ai pu entamer le freinage suffisament tôt pour le percuter quasiment à l'arret. Enfin, presque, mon colloc' a quand même eu le poignet cassé. Avec le recul, c'est bien fait pour cet enculé qui a disparu à la fin de la saison en "oubliant" de me régler plus d'un mois de loyer, alors que je l'avais recueilli chez moi aprés que sa grosse se soit fait la malle, et que mon ancien colloc' se soit fait viré à cause d'une sombre histoire de fausse garde-à-vue comme excuse pour être arrivé avec 4h de retard. M'enfin, c'est pas le sujet...

    Un détail étonnant: toute la haine qui faisait pression en moi s'est un peu relaché lorsque j'ai relevé la moto, couchée sur son flanc gauche: comme un vélo. La moto fait un peu plus de 200Kg à sec, c'est à dire environ 220Kg avec les pleins. J'ai attrapé le guidon et je l'ai levé, comme un vélo. Incroyable. Quelques semaines auparavent je l'avais faite tombée connement, j'avais troooooop galéré pour la remettre debout.

    Bref. J'ai eu la chance de tomber sur un motard en vacance avec bobonne, ça c'est trés bien passé. Enfin le soir, parceque sur le coup on a essayé de remplir le constat à l'amiable, et bizarrement on y est pas arrivé. Peut-être parceque je foutais du sang partout avec ma main gauche, ou alors parceque je tremblais comme pas possible, ou encore à cause de mes yeux injectés de sang. A moins que ce soit parceque je puais la poubelle...

    C'est, pour l'heure et pourvu que ça dure, mon seul et unique vrai "sinistre". 100% indemnisé, heureusement.
    J'ai entamé une procédure pour attaquer en justice les deux éboueurs, qu'on a jamais retrouvé.
    L'assurance m'a reversé plus de 1600€ pour changer un guidon un poil tordu (l'expert et mon garagiste étaient super potes :mrgreen: ).
    Mon colloc' a porté des assiettes avec une atelle pendant quelques temps.
    Moi j'ai eu une égratignure de quelques misérables centimètres sur la main, étonnant au regard de la quantité de sang qui en était sorti. Par contre, j'ai payé trés cher la levée herculéenne de mon fidèle destrier: au bout de 2 jours, tous les muscles du coté droit de mon buste, ainsi que le biceps gauche et l'anti-biceps droit (celui qui est derrière le bras, l'anatomie c'est pas mon truc), étaient tellement enflammés que j'en boitais. Je pouvais à peine bouger le haut du corps...

    En tout cas ça m'a servi de leçon: ne jamais prendre la route, a forciori sur une bécane, lorsqu'on a pas les idées claires. Encore moins dans le but de rattraper quelqu'un pour lui ravager le facies, on est tellement porté par la colère qu'on se sent invulérable.
    Scoop: on l'est pas.
    Quelques mois plus tard- je vous en parlais plus haut, un pote se prend la tête avec sa femme et se casse, furieux, sur les chapeaux de roue. Il fait pas 100m avant de se faire chopper par une bagnole qui avait tout simplement oublié son clico, bien que sur la bonne voie pour tourner.

    Sur ce je vous laisse, soyez prudents et bonnes vacances à tous !



    1- Le restau
    2- Rencontre avec le camion
    3- Dépassement
    4- La ou je me suis immédiatement arrété
    5- La barrière, et l'impact

  15. #75
    Bonne vacances père Castor et ne te pète pas qqchose

  16. #76
    en plus maintenant on a les photos des lieux ^^

    Bonnes vacances maxwell profite bien!
    Soyons sérieux, quand on est parisien on aime sa ville, on la trompe de temps en temps mais c'est elle avec qui on veut finir nos vies . - Voldain

  17. #77
    Citation Envoyé par Djal
    en plus maintenant on a les photos des lieux ^^

    Bonnes vacances maxwell profite bien!
    ouais prépare nous plein de belles histoires :mrgreen: (t'amoches pas trop quand meme )
    No brain, no headache.

  18. #78
    Maxwell, mon idole

    Les technocrates, si on leur donnait le Sahara, dans cinq ans il faudrait qu'ils achètent du sable ailleurs. M. Colucci

  19. #79
    Je viens de lire tout le sujet (avec 5 mois de retard si je veux) c'est tout simplement énorme ! Maxwell, mon nouveau Dieu

  20. #80
    Un jour j'ai juste un petit peu oublié le clignonant et je suis juste un petit peu mort.

    Dis donc c'était passionnant Max, par contre t'as pas eu de bol d'être tombé sur des cons pour les éboueurs, parce que moi j'ai travaillé avec eux pendant 1 mois et ils ont toujours été très sympas
    La plaisanterie c'est comique rire à gorge déployée :nativité:

  21. #81
    Citation Envoyé par DakuTenshi
    Un jour j'ai juste un petit peu oublié le clignonant et je suis juste un petit peu mort.

    Dis donc c'était passionnant Max, par contre t'as pas eu de bol d'être tombé sur des cons pour les éboueurs, parce que moi j'ai travaillé avec eux pendant 1 mois et ils ont toujours été très sympas
    C'est comme tout, y'en a des biens.

  22. #82
    Il est bien ce topic... c'est un peu comme nomad soul! La mort, la moto, les vaches...

    "Qu'est ce qui doit nous interroger ? Le bruit des bottes ou le silence des pantoufles ?"

  23. #83
    J'ai une bandit 600N (un bô jaune ) et je ne suis tombé qu'une fois sérieusement. En ville, il pleuvait je ne roulais pas vite mais je ne suis pas un fou de vitesse de toutes façons
    Le con ou la conne devant moi cède le passage alors qu'on a la priorité et aucune raison de s'arrêter pour ceux de gauche, j'ai freiné un peu tard/un peu fort, ma roue avant se bloque et je passe par dessus, la moto a fait un tonneau, moi j'en fais plus parce que c'est la classe. Je rampe ensuite sur le trottoir, me faire rouler dessus gâcherait ma journée.
    Mais c'est de ma faute je n'étais pas assez attentif je pensais à d'autres trucs, conduire avec des soucis c'est pas le top non plus, à rajouter dans tes conseils Maxwell . C'est un truc que je ne pourrais jamais savoir si j'avais freiné un poil plus tot est ce que ca aurait suffit ou la route mouillée était plus forte... La moto pas trop de mal le reservoir d'huile percé et moi une côté cassée.

    Sinon une chute à l'arrêt pratiquement juste quand j'allais me garer dans mon sous sol, à 2 mètres j'étais sauvé et une fois j'avais du la mettre sur la centrale dans Paris, au moment de la redescendre elle penche du mauvais côté, impossbile de la retenir. C'est deux conneries c'était au tout début quand je venais de l'avoir, et j'ai mis un peu de temps à m'habituer à la différence de poids comparé à celle de l'auto école (CB500 il me semble, enfin hyper légère je la relevais d'une main par le guidon). Heureusement une N c'est bien pour débuter ca se défonce moins facilement que les motos carreinée.

    Et il y a 2 semaines une petite frayeur quand même un virage sur la droite très serré heureusement, m'empêchait d'aller trop vite et comme on a souvent les flics je faisais gaffe, ca puait l'essence j'ignore si c'est lié, mais mes deux roues ont perdu l'adhérence d'un coup et sont parties vers la gauche, j'ai posé le pied à droite qui tout en glissant m'a permis de rester droit 1 seconde le temps que mes pneus accrochent à nouveau la route.
    Ca m'a fait la même sensation qu'au ski quand tu maitrises un peu ta descente et d'un coup tu passes sur du verglas obligé d'attendre la fin pour avoir le contrôle à nouveau.

  24. #84
    Citation Envoyé par Yog-Sothoth
    J'ai une bandit 600N
    - - Serenity now, insanity later. - Tof: S90 - "Nan mais Mariachi c'est pas un joueur", Cultinium, 2016 September 9

  25. #85
    Citation Envoyé par Yog-Sothoth
    moi j'en fais plus parce que c'est la classe.
    I lol'd
    La plaisanterie c'est comique rire à gorge déployée :nativité:

  26. #86
    Citation Envoyé par Yog-Sothoth
    Et il y a 2 semaines une petite frayeur quand même un virage sur la droite très serré heureusement, m'empêchait d'aller trop vite et comme on a souvent les flics je faisais gaffe, ca puait l'essence j'ignore si c'est lié, mais mes deux roues ont perdu l'adhérence d'un coup et sont parties vers la gauche, j'ai posé le pied à droite qui tout en glissant m'a permis de rester droit 1 seconde le temps que mes pneus accrochent à nouveau la route.
    Ca m'a fait la même sensation qu'au ski quand tu maitrises un peu ta descente et d'un coup tu passes sur du verglas obligé d'attendre la fin pour avoir le contrôle à nouveau.

    Il m'est arrivé un truc qui ressemble à ça. J'étais sur ma Bandit 600 N (mais en noir parceque j'ai du gout, moi), au bout d'une immense ligne droite limitée à 70, un rond point, lieu de pélerinage pour toute sorte de fonctionnaire équipé d'un accessoire tachymétrique.
    Comme j'étais pas pressé et que le rond point était trempé, je suis resté derrière la bagnole.
    Alors j'ai aucune idée de la provenance du liquide qui recouvrait ce giratoire, mais c'était pas de l'eau. C'était au moins du gasoil, même si je penche plus pour de l'huile purement et simplement, malgré le caractère mystique de sa présence ici qui plus est en une telle quantité.

    Comme je suis rentré doucement, bref, je me suis pas mis au tas tout de suite. Dés que j'ai commencé à "pencher", disons plutôt tourner, la roue arrière est partie, et moi j'ai pas eu d'autre choix que de la suivre. Un coup à droite, un coup à gauche, un coup à droite, etc...
    Le fait est que, miracle, la roue avant a tenu bon, et je me retrouve à 90° de l'axe de la route, completement déporté sur la droite du rond point. Devant moi, le Bal des Patineeeeurs (Marcel©), 2 ou 3 bagnoles en train de tourner sur elles mêmes, completement incontrolables.

    Finalement j'ai reussi à repartir, sans le moindre impact avec quoi que ce soit de mobile ou de bitumé, et dans mon retro, ça continuait à tourner, tourner, tourner... Le lendemain le rond point était sec, j'ai jamais su ce que c'était que ce truc.

  27. #87
    Citation Envoyé par Maxwell
    blablabla...
    Ca doit être ce jour-là que tu as utilisé tout le capital chance de ta vie

  28. #88
    Citation Envoyé par Wazatiste
    Ca doit être ce jour-là que tu as utilisé tout le capital chance de ta vie
    carrément, t'aurais dû aller jouer au loto, t'aurais empoché le magot !
    Computers are very good at following instructions but not at reading your mind !

  29. #89
    Citation Envoyé par Maxwell
    Il m'est arrivé un truc qui ressemble à ça. J'étais sur ma Bandit 600 N (mais en noir parceque j'ai du gout, moi), au bout d'une immense ligne droite limitée à 70, un rond point, lieu de pélerinage pour toute sorte de fonctionnaire équipé d'un accessoire tachymétrique.
    Comme j'étais pas pressé et que le rond point était trempé, je suis resté derrière la bagnole.
    Alors j'ai aucune idée de la provenance du liquide qui recouvrait ce giratoire, mais c'était pas de l'eau. C'était au moins du gasoil, même si je penche plus pour de l'huile purement et simplement, malgré le caractère mystique de sa présence ici qui plus est en une telle quantité.

    Comme je suis rentré doucement, bref, je me suis pas mis au tas tout de suite. Dés que j'ai commencé à "pencher", disons plutôt tourner, la roue arrière est partie, et moi j'ai pas eu d'autre choix que de la suivre. Un coup à droite, un coup à gauche, un coup à droite, etc...
    Le fait est que, miracle, la roue avant a tenu bon, et je me retrouve à 90° de l'axe de la route, completement déporté sur la droite du rond point. Devant moi, le Bal des Patineeeeurs (Marcel©), 2 ou 3 bagnoles en train de tourner sur elles mêmes, completement incontrolables.

    Finalement j'ai reussi à repartir, sans le moindre impact avec quoi que ce soit de mobile ou de bitumé, et dans mon retro, ça continuait à tourner, tourner, tourner... Le lendemain le rond point était sec, j'ai jamais su ce que c'était que ce truc.
    Le gasoil ca glisse à mort à mort à mort ouais.

    Une fois j'ai cru que j'allais prendre cher pour mon permis quand un barrage de flics m'a stoppé. En fait ils m'ont juste dit. Attention juste là, un camion à versé du gasoil. Blablabla roulez au pas, les pieds à terre si besoin. Moi, con comme je suis, j'me dis "super ouais ok".

    Donc je roule (doucement mais surement). 3eme, regime doux. VrrrrrRRRRRRRRRRRRR.... ah ben ouais ca glisse en fait. Je nettoie mon slip et je continue dans l'herbe.


    Sinon y a un truc genial pour le free ride mais beaucoup plus rare. Les cul-terreux (no offense j'en suis un... Enfin mon popa) qui chargent trop les remorques de petits pois. Du coup ca verse dans les virages. Et LA ! T'as la plus grosse saloperie que tu peux trouver sur la route. La couche de petit pois.
    Dernière modification par O.Boulon ; 01/03/2014 à 26h73

  30. #90
    Je suis pas motard mais grand fan de ski, et ce que tu décris ca me fait vraiment penser au coup du verglas sur les skis comme le dit Yog-Sogoth. Par contre en ski il y a pire, et je trouve pas d'équivalent en moto/vélo, c'est quand tu te retrouves entouré par une foule de gamins et de débutants qui t'empêchent de tourner, et que tu passes d'une descente en virages fluides à 20/30 Km/h à une descente en ligne droit à 50/60 Km/h, et quet la, devant toi, tu vois un gros tas de neige qui va faire tremplin (alors que t'as jamais sauté en ski de ta vie), et 15 mètres derrière un bel arbre que tu te dis tu vas avoir du mal à l'éviter (c'est du vécu heinà). Bon, finalement t'évites l'arbre mais tu t'enfonces de 2 mètres dans un mur de poudreuse poussé la par un chasse-neige, tu te retournes et tu vois le monde d'un petit tunnel taillé juste pour toi, avec tous les autres qui se marrent comme des cons.

Page 3 sur 465 PremièrePremière 12345678910111353103 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •