Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 465 PremièrePremière 123456789101252102 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 13938
  1. #31
    Citation Envoyé par Sheraf
    ...
    La classe, quand même !

  2. #32
    Citation Envoyé par Sheraf
    Et là... alors que les 1er scooters et voitures me depassent en evitant la scene du crash. Un motard avec sa bobonne derriere s'arrete à coté de moi. Il me tend un papier (sa carte de visite) sorti de son gant: "appelle moi dans 1 min"... et VROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOM

    J'appelle, j'ai gagné un temoin et une plaque d'immatriculation...
    C'est pas un automobiliste qui ferais ça pour un autre.
    - J'ai soutenu le lancement du site web de Canard PC.
    Mes Lego - Tof : Canon EOS 40D + Tamron 17-50mm F/2.8 + Canon Seepdlite 430 EX II | VDS MadCatz Arcade Fight Stick TE

  3. #33
    Citation Envoyé par Sheraf
    Et là... alors que les 1er scooters et voitures me depassent en evitant la scene du crash. Un motard avec sa bobonne derriere s'arrete à coté de moi. Il me tend un papier (sa carte de visite) sorti de son gant: "appelle moi dans 1 min"... et VROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOM

    J'appelle, j'ai gagné un temoin et une plaque d'immatriculation...
    Ca donne envie d'être motard, mais vu ma taille il me faudrat une pocket bike.

  4. #34
    principalement en faisant du TT avec une dominator alors que c'est tout sauf un vrai trail.

    nombreuses glissades, etc...

    le pire : virage à angle droit sur chemin de terre, allonzon je vais prendre la virage à la "cross" alors que j'ai aucune notion de pilotage, donc je freine peu et au dernier moment : résultat je finis dans le bosquet

  5. #35
    Y'a pas à dire, la solidarité motarde ça fait quand même chaud au coeur quand on voit le monde dans lequel on vit.


    Même si des fois on s'en serait bien passé...


    Je rentre de Toulouse, 250 bornes d'autoroute dans le fion.

    A même pas 1 km de la sortie Sète (celle que je visais), BOOOOOOOOP. Panne sèche.

    A cet endroit l'autoroute descend en pente douce depuis un petit kilomètre, et remonte juste aprés la sortie: avec l'élan, c'est jouable. Je me déporte vers la BAU en essayant de perdre le moins de vitesse possible, je me cache dans la bulle pour minimiser la prise au vent et je descends, tranquilou. Evidemment ma vitesse ne cesse de diminuer (elle est douce la pente, rappelez-vous), mais vu que j'étais à un bon 15 tasses avant le drame, je devrais pouvoir avec la lancée remonter la sortie et m'arréter juste au péage. Ho le plan qu'il est bien ficellé.

    Bien sûr, c'était sans compter la solidarité motarde©, et le mec sur sa Harley qui s'arrète à 100m devant moi, juste à l'endroit ou ça descend plus, pour me demander si ça va et si il peut aider. Je m'arrète, par courtoisie ( :angry2: ), et lui dis que c'est sympa mais à moins qu'il ait un Jerrican de 95 dans une sacoche, il va pas pouvoir faire grand chose.
    Donc il repart.

    Voila la scène: 25°, pas un nuage ni un pet de vent, je suis arrété avec ma meule sur le bord de l'autoroute, j'ai un casque intégral, un blouson, des bottes et un jean. J'ai aussi un gros sac de sport bien rempli sanglé à l'arrache sur l'arrière de la selle*, et un sac à dos. Je suis sur du plat, et je dois remonter la sortie sur bien 200m voire 300m pour arriver au péage.
    Arf, quand faut y aller faut y aller. Je commence à pousser, et à transpirer comme un goret. Je fais pas 10m que mon attention est perturbée par une lumière vivace et changeante dans le coin de mon oeil gauche: Gendarmerie Nationale.

    "Vous faites quoi la ?"
    "Beh je pousse..."
    "Pourquoi ?"
    "<strike>Parceque j&#39;adore ça connard</strike> Panne d&#39;essence."
    "Vous savez que c&#39;est interdit de tomber en panne sur l&#39;autoroute ? On pourrait vous verbaliser"
    "J&#39;ai pas choisi. Et puis techniquement, je suis plus vraiment sur l&#39;autoroute, j&#39;en sors."
    "Mouais. Bon on va vous escorter..."

    Escorter: verbe du premier groupe. Suivre en bagnole giro allumé, à au moins 3 ou 4 personnes, un pauvre type qui pousse sous le cagnard 250Kg de matos en montée à moins de 3km/h, toutes vitres fermées et clim&#39; à donf.

    Cette folle course poursuite a duré une bonne vongtaine de minute.


    *Je bosse un peu et je reviens vous raconter ce qu&#39;il se passe lorsqu&#39;il se décroche sur l&#39;autoroute.

  6. #36
    la suite, la suite !!!!
    No brain, no headache.

  7. #37
    Maxwell mon idôle

  8. #38
    La vache maxwell écris un roadbook serieux
    Clan CPC Destiny ----- Roster de Raid Destiny 2: http://cpc.cx/kb4

  9. #39
    Père Castor on t&#39;aime, continue, on veut la suite et l&#39;affaire du sac ficelé !


    EDIT: arrête les ptites phrases marrantes, j&#39;ai l&#39;air d&#39;un con à rigoler tout seul

  10. #40
    Je vote pour que maxwell ait une chronique dans le CPC papier
    Soyons sérieux, quand on est parisien on aime sa ville, on la trompe de temps en temps mais c'est elle avec qui on veut finir nos vies . - Voldain

  11. #41

  12. #42
    Très drôle et forcemment vécu y&#39;a des choses qui ne s&#39;inventent pas :mrgreen:
    Le freinage, c'est simple : gaz en grand et quand tu vois Dieu, tu freines." (K. Schwantz)

  13. #43
    Toujours le même trajet, Toulouse-Sète. Je viens de finir la semaine de cours, je rentre chez moi. Je faisais une licence pro, une semaine de formation à Toulouse, 3 semaines de stage à Montpellier.

    Je me suis fait plaisir cette semaine: je me suis offert un casque tout neuf. Je suis donc en route, avec mon beau casque sur la tête, le blouson ouvert, il fait beau. Je porte un sac à dos, avec mes cours et tout ce que j&#39;ai pu y mettre, et en guise de passager un sac de sport rempli de mes fringues et plaqué par deux sandows (les tendeurs). Sur le sac de sport, je me suis démerdé pour y foutre mon ancien casque, que je garde quand même au cas ou.

    Ca roule bien, pas grand monde sur la route en ce vendredi aprés-midi, il fait grand beau mais un peu frais. Je m&#39;arrête donc sur un refuge, histoire de fermer la veste vite fait.

    T 0: je suis prêt à m&#39;engager sur l&#39;autoroute. Je regarde derrière moi: un poid lourd sur la file de droite, et quelques boites à roues. J&#39;attends qu&#39;il passe, personne derrière lui mais il est en train de se faire doubler. J&#39;ouvre les gaz EN GRAND. Mais vraiment en grand, style essorage de poignée, zone rouge et sur la roue arrière (un peu). Mon but est de m&#39;insérer directement sur la file de gauche, et de doubler le doubleur de camion.

    T +2sec: Seconde, troisième, quatrième... Le moteur hurle sa joie jusqu&#39;à ce que le camion enclenche ses warnings, et que je lache les gaz par reflexe. Je suis à sa hauteur, sur la file du milieu, et je cherche à comprendre qu&#39;est ce qu&#39;il lui arrive.

    T +4sec: Je remarque qu&#39;un camping car est en train de me doubler, mais s&#39;arrete à ma hauteur et la petite famille modèle à l&#39;intérieur me fait des grands gestes avec leurs bras. Qu&#39;est ce qu&#39;ils me veulent ces cons, ils ont jamais vu une moto sur la roue arrière ou quoi ?! Si j&#39;ai envie de partir à tombeaux ouverts, c&#39;est pas leur problème, je les emmerde.

    T +5sec: Comme ils ont l&#39;air d&#39;insister, je cherche à comprendre ce qu&#39;ils veulent. Apparament, je devrais regarder derrière moi.

    T +6sec: Je regarde derrière moi....

    Un océan de warnings essaie de contourner une masse sombre étalée sur la file du milieu. Ces tendeurs de merde ont pas tenu l&#39;accélération, et toutes mes fringues et mon ancien casque risquent à chaque seconde de causer un carembolage record.

    T +7sec: Je plante les freins. J&#39;avais jamais compris pourquoi on appelait ça un freinage de trappeur, depuis je sais: c&#39;est parceque tu freines et que t&#39;as tra tra peur.

    T +8sec: Je pose la moto sur la BAU, qui n&#39;a jamais aussi bien porté son nom, et je cours en direction du sac.

    Enfin, je cours 30 secondes, parceque figurez vous qu&#39;en 8 secondes, poignée dans le coin, j&#39;ai fait un peu plus de 10m. Mon sac est facilement à 500m, et la marche est longue, mais looooooongue. Et le soleil tape. Et je marche d&#39;un pas soutenu en direction de tous ces warnings, un noeud au ventre. Si jamais un connard se fout au tas à cause de mon sac, j&#39;en ai pas fini des procés. D&#39;ailleurs à chaque bagnole qui me croise, je sens le regard du mec me transpercer le crane.

    Au bout d&#39;une dizaine de minutes, j&#39;arrive au trois quart du trajet. Et la qu&#39;est ce que je vois ? Un van style hippie, qui s&#39;arrete sur le refuge. Le conducteur descend, et... se dirige vers mon sac.

    Putain je fume... non seulement je me tape la honte/peur de ma vie, non seulement je suis comme un con en train de faire une rando sur le bord de l&#39;autoroute, non seulement je sais pas comment je vais pouvoir ramener le sac avec les tendeurs pétés, mais en plus je suis en train de me faire gauler mes fringues sous mes yeux et je peux rien faire.

    Mais j&#39;ai un plan connards de Hippies. Je fais demi-tour et je me mets à courrir, pour de vrai, vers la moto. Peu importe à quelle vitesse fuse leur van pourri, ils sont pas prêt de me semer. Mouhahahaha.

    Je fais 10m dans l&#39;autre sens, et tout en cherchant ma respiration je jette un coup d&#39;oeil derrière: le van s&#39;engage sur la file de droite. Je continue de courrir, je rejette un coup d&#39;oeil derrière, le van est sur la route, et derrière lui sur le refuge, mon sac.

    En fait c&#39;est sympa un hippie, et même c&#39;est pas con: alors qu&#39;une vingtaine d&#39;automobilistes se sont fait peur et ont mis les warnings pour prévenir derrière que attention ça craint, le hippie s&#39;arrete et déplace l&#39;obstacle sur le bas-coté, pour la sécurité de tous.
    Vous pouvez me croire, quand vous vous tapez une honte bien grasse, ça sert à rien de s&#39;en taper une autre tout juste derrière, ça s&#39;annule pas. Le mec était mort de rire dans son van, et moi je venais de rebrousser chemin de quelques dizaines de metres.

    Le retour à la moto fut encore pire: j&#39;avais le poids du sac et du deuxième casque en plus, la fatigue de l&#39;aller, et surtout je voyais pas les véhicules arriver du coup je me suis mis de l&#39;autre coté de la rembarde. Payes ta galère. D&#39;ailleurs j&#39;ai craqué à mi-chemin, j&#39;ai escampé le vieux casque aprés l&#39;avoir remercié de ses loyaux services.



    PS: Evidemment je n&#39;invente absolument rien, j&#39;ai même pas besoin d&#39;exagérer.

  14. #44
    Bon pas vraiment une gamelle mais bon:

    Première becane : un 600 ZZR de 93....paix à son âme.
    Un jour de beau temps petite balade à l&#39;heure du dejeuné sur une petite route et la CRAAAAAK, sur un passage de 6eme la fourchette d&#39;embrayage qui explose.
    Instant camembert relativement perturbant, je ralentis et me fou sur le bah coté laborieusement.
    Inspection de dégats...apres avoir à peine efleurer la fameuse fourchette qui relie l embrayage à la commande, voila qu elle me reste dans les mains mettant par la même la moto en vidange expresse...........

    Bien degouté j appelle le boulot et un collegue viens me chercher avec un trafic pour foutre la moto au chaud.
    Prevoyant, le collegue en question prend une porte qui trainais par là pour faire office de rampe. On remonte la moto tant bien que mal ds le fourgon.

    Une fois arrivé sur place, rebellote, remise en place de la rampe (evidement la bande de curieux commencais a venir voir ce qui se passais).
    Je commence a reculer la moto quand là c est le drame, je perd l&#39;équilibre et la moto bascule sur le coté et atteri avec un gros SPLASH sur le bitume bien gravilloneux....!
    Vert de rage pour completer le tout je fou un coup de latte dans le sabot moteur qui vole en eclat!

    Bilan de l&#39;operation:
    Embrayage HS
    Moto sans huile
    Carenage coté droit explosé sabot moteur explosé
    retroviseur explosé
    Et un égot en miette

    (et en bonus trois gros cons du jour les mains dans les poches qui leve pas le petit doigt)

    Clan CPC Destiny ----- Roster de Raid Destiny 2: http://cpc.cx/kb4

  15. #45

  16. #46
    Y&#39;a aussi cette fois ou je fais une vidange mais j&#39;oublie de remettre le bouchon. Deux litres et demi d&#39;huile étalé sur le beton du garage. Et evidemment, c&#39;était pas chez moi.

  17. #47
    Citation Envoyé par Maxwell
    Y&#39;a aussi cette fois ou je fais une vidange mais j&#39;oublie de remettre le bouchon. Deux litres et demi d&#39;huile étalé sur le beton du garage. Et evidemment, c&#39;était pas chez moi.
    Mais serieux tu fais comment pour faire autant de conneries a la fois....

  18. #48
    Citation Envoyé par Mars2
    Mais serieux tu fais comment pour faire autant de conneries a la fois....
    Je sais pas, même moi qui suis le roi de la boulette, j&#39;arrive même pas à sa cheville.
    Why not JELB ? ಠ_ಠ

  19. #49
    j&#39;ai heurté un porc à la campagne.. heureusement je roulais doucement...
    - - Serenity now, insanity later. - Tof: S90 - "Nan mais Mariachi c'est pas un joueur", Cultinium, 2016 September 9

  20. #50
    Et là tu termines ta soirée grillades avec tes potes... :mrgreen:
    Citation Envoyé par pins Voir le message
    L'amour des nôtres, la haine des autres.

  21. #51
    Mon dieu jviens de me payer une bonne tranche de rire grâce à vous. Merci. N&#39;en veux encore

  22. #52
    L&#39;ennuyeux avec les mecs comme Maxwell, c&#39;est qu&#39;après, les histoires des autres paraissent vraiment fades.

    Maxwell, si t&#39;en as d&#39;autres en stock :mrgreen:

  23. #53
    Citation Envoyé par Mars2
    Mais serieux tu fais comment pour faire autant de conneries a la fois....
    Ho je fais pas tout en meme temps, je me suis enfilé 50 000 kms en un peu moins de quatre ans, donc forcément y&#39; matière à faire jouer le hasard sur la longueur. Des vidanges j&#39;en ai fait des tonnes, y&#39;en a une que j&#39;ai chié, c&#39;est tout...

    Vous voulez la fois ou je me suis éclaté à 5km/h sur une plaque de glace ou celle ou j&#39;ai rameuté la terre entière parceque j&#39;étais tombé en rade et que je savais pas pourquoi ?

  24. #54

  25. #55
    Franchement, ca mériterait une BD toutes ces mésaventures tellement énormes qu&#39;elles ne peuvent pas s&#39;inventer.
    - J'ai soutenu le lancement du site web de Canard PC.
    Mes Lego - Tof : Canon EOS 40D + Tamron 17-50mm F/2.8 + Canon Seepdlite 430 EX II | VDS MadCatz Arcade Fight Stick TE

  26. #56
    Allez Max, prend ton temps et fait nous un récit par jour. Moi j&#39;aime ça, tu es mon Père Castor !

  27. #57
    Maxwell a.k.a mon bon moment du jour :mrgreen:
    No brain, no headache.

  28. #58
    Février 2006. J&#39;habite Poussan, un village à 20 bornes de Montpellier, ou je viens de trouver un taf pas tip top mais bon faut bien manger. La route la plus courte pour y aller n&#39;est pas une autoroute ni une nationale, mais une bonne départementale qui traverse pas mal de petits villages. Enfin bref.

    A cette époque je jouais pas mal au poker avec mes potes. Les parties commencent vers 23h, et se terminent rarement avant le lever du soleil. En fait, elle se termine soit quand y&#39;a plus rien à boire ou à fumer, soit quand il reste plus assez de joueurs assez conscients pour reconnaitre les cartes. Evidemment j&#39;aurais pas du, mais ce mercredi la j&#39;ai accepté de venir leur prendre leur argent... Pour ma défense, l&#39;état de mon cerveau importait peu au regard de la mission de merde que je me farcissais: campagne de tests. T&#39;as un tableau avec "action à faire", "résultat attendu" "résultat". Tu fais l&#39;action, tu compares les résultats, si c&#39;est les mêmes tu fais une croix. Sinon tu fais pas de croix.

    Je rentre donc chez moi sur les coups de 6h, dans le plus pur style de l&#39;épave néo-soviétique, je dors une heure ou deux sur le canap&#39;, habillé, et je file au boulot. A la bourre (et bourré), ça va de soi.

    Arrivé à mi-chemin, plus rien. Je comprends rien à ce qu&#39;il se passe autour de moi, hormis le fait que je suis sur la bas coté et que ma bécane vient de lacher. Mes nerfs étant dans un état lamentable, la panique s&#39;est vite invitée. Surtout que ça fait pas logntemps que j&#39;ai commencé à bosser, et que j&#39;aimerais bien quand que ça dure. Et surtout aussi que je n&#39;arrive à joindre absolument personne. Et aussi que mon portable a presque plus de batteries...

    Bon, à tous les coups c&#39;est un problème électrique. Je commence à foutre les mains dans le moteur brulant, sans vraiment savoir ce que je fais, enfin bref j&#39;essaie de faire quelquechose quoi. Tentative.

    Tiooouuu-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou...

    Rien.

    Tiooouuu-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou-tiou....

    Putain, même pas un broum ni même un petit prout.

    Mes nerfs lachent. Le craquage est traduit sous la forme d&#39;un magistral coup de latte dans la bécane, de toutes mes forces et peut-être même plus.
    Bon, j&#39;espère que j&#39;ai toute votre attention la: si vous ne devez retenir qu&#39;un seul conseil venant de moi, prenez celui-la. Si vous devez absolument vous défouler d&#39;un grand coup de pied dans votre motocyclette, frappez avec le talon et visez haut. Ne faites surtout pas un coup avec la pointe sur le carter moteur, c&#39;est du metal massif capable de supporter bien plus que ce que vous imaginez, et c&#39;est pas votre frappe de lopette qui va faire trembler la machine.

    Bon, je suis toujours à l&#39;ouest, perdu dans la campagne sur le bord d&#39;une petite départementale, grave à la bourre pour aller au boulot, et j&#39;ai maintenant en prime l&#39;annulaire du pied fracturé... Ca fait mais MEGA MAL.
    Heureusement, j&#39;ai réussi à joindre ma copine, elle va pouvoir se libérer, venir me chercher et m&#39;emmener au boulot. Ouf.

    J&#39;arrive au taf à pas d&#39;heure, je dois puer le camboui+la transpiration+l&#39;alcool+la poussière à plein nez, je boite et j&#39;ai le regard vitreux. Salut les mecs, vous inquietez pas je vais pas vomir. Enfin je pense pas.

    Toute la journée de travail pourrait faire l&#39;objet d&#39;une histoire à elle seule, mais le sujet est ailleurs: il faut à tout prix que je récupère rapidement ma moto pour la réparer. J&#39;ai pas de gros véhicule ni de remorque. Par contre, j&#39;ai un papa et un frangin qui bossent dans une boite de location de groupes electrogènes, et qui sont donc vachement bien équipé niveau camion-grue. Devant la gravité de la situation (j&#39;en ai un peu fait des caisses, il est vrai...), ils acceptent de prendre leurs aprés-midi, et un camion, pour aller récupérer ma bécane et la ramener à leur atelier. Ca, je suis sûr qu&#39;ils vont me le faire payer...

    Arrive le ouikende. J&#39;ai eu le temps- encore heureux, de dessouler et de dormir, et je me fais déposer à l&#39;atelier avec ma caisse à outil en début de matinée, résolu à trouver la faille et la corriger. Evidemment j&#39;ai la pression, vu qu&#39;il est hors de question que ma machine squatte chez eux et que je leur en doit une pour avoir permis l&#39;extraction de la victime.

    C&#39;est parti. Le plan est le suivant: démontage du carénage et de tout ce qui va bien pour accéder à la rampe de carbu. Démontage de la rampe et nettoyage des gicleurs et autre cuves, vérification des bougies et de l&#39;étincelle, j&#39;étais même prêt, et équippé, pour aller jusqu&#39;à attaquer les culbuteurs et vérifier qu&#39;une soupape ou un ressort n&#39;en a pas profité pour se concocter une salade de pignons sauce 15W40.




    Heureusement, j&#39;ai pas eu à aller jusqu&#39;à la... Ca a fait tilt au moment ou j&#39;ai démonté le réservoir. Il était étonnament... Léger.
    J&#39;étais tellement déchiré que j&#39;ai même pas pensé à vérifier si il restait de l&#39;essence. J&#39;étais, une fois de plus, tombé en panne sèche. Tout simplement. J&#39;aurais pu dire à ma copine de m&#39;emmener une bouteille d&#39;essence, et le problème était réglé.

    Comme tout le monde était vachement impressionné de voir que j&#39;avais résolu le mystère de la moto noire qui refuse d&#39;obtemperer en moins de 20 minutes, j&#39;ai du ... "présenter" la chose sous un angle différent. Ouais, j&#39;ai mythonné.
    J&#39;ai prétendu que cet enculay de garagiste qui m&#39;avait fait la dernière révision (j&#39;ai toujours fait les révisions moi-même) avait remonté le réservoir comment un sagouin, pinçant l&#39;arrivée d&#39;essence, et qu&#39;il allait avoir de mes vouvelles.

    J&#39;allais quand même pas dire que j&#39;avais niqué la journée à au moins trois personnes pour rien ?...


  29. #59
    Citation Envoyé par Maxwell
    J&#39;allais quand même pas dire que j&#39;avais niqué la journée à au moins trois personnes pour rien ?...
    J&#39;espère pour toi qu&#39;ils ne liront jamais ce post. :mrgreen:
    - J'ai soutenu le lancement du site web de Canard PC.
    Mes Lego - Tof : Canon EOS 40D + Tamron 17-50mm F/2.8 + Canon Seepdlite 430 EX II | VDS MadCatz Arcade Fight Stick TE

  30. #60

Page 2 sur 465 PremièrePremière 123456789101252102 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •