Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 156 sur 201 PremièrePremière ... 56106146148149150151152153154155156157158159160161162163164166 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 4 651 à 4 680 sur 6013
  1. #4651
    Citation Envoyé par Naiaphykit Voir le message
    Répète après moi : Le chômage n'est pas un salaire, c'est une assurance.
    Typiquement, c'est l'objet de la dernière réforme de y'a quelques semaines. On est passé d'une assurance géré par des organismes paritaires à une allocation contrôlée et versée par le gouvernement.
    Donc ça c'est fini, mais je ne suis pas qualifié pour en parler vu que je n'ai pas eu l'occasion de tester le dernier régime.

    J'ai des conseillers PE dans mon entourage, et le discours qui m'a été servi est très différent. On a obligation de présence et de moyens (tracés) de recherche, pas de résultat. Pour le résultat, la sanction est déjà là: tu restes au chômage et tu épuises tes droits avant le RSA, sans compter les contrôles d'étape et le stage de suivi intensif pour ceux qui arrivent en fin de droits.

    Quand c'est le conseiller qui vérifie les efforts de recherche lors des contrôles d'étape, il regarde la quantité/qualité et l'adéquation du projet, du CV, etc. Mais maintenant qu'il y a des unités de contrôle séparées, c'est une autre chanson (j'ai pas testé).

    Ce que tu me racontes, je le crois sans mal car je l'ai vécu également, mais 1) les choses ont changé 2) on a eu une perspective de privilégiés avec un bac+5 3) on est passés entre les gouttes et bien tombés. Aucune garantie que ça perdure, même si je le souhaite à tout canard. C'est pas mon avis au doigt mouillé, c'est ce qu'on m'a dit texto.

  2. #4652
    Citation Envoyé par vectra Voir le message

    Ce que tu me racontes, je le crois sans mal car je l'ai vécu également, mais 1) les choses ont changé 2) on a eu une perspective de privilégiés avec un bac+5 3) on est passés entre les gouttes et bien tombés. Aucune garantie que ça perdure, même si je le souhaite à tout canard. C'est pas mon avis au doigt mouillé, c'est ce qu'on m'a dit texto.
    Ah ça, oui c'est clairement l'évolution que ça prend. Et c'est clairement pas en bien...
    Par contre que tes potes à PE fassent bien gaffe : Soit ils sont des employés permanents et ne sont pas du tout à l'abris de se faire jeter comme des malpropres, soit ils sont contractors ( ce qui est une majorité de cas maintenant.... c'est comme ça qu'ils embauchent ) et se feront jeter de toute façon à un moment.
    Donc attention à pas accepter tout et n'importe quoi de la part du management sur ces sujets là, parce qu'ils risquent bel et bien de se retrouver de l'autre côté de la barrière à un moment.

    Et au passage le conseiller n'est pas obligé d'être un connard et d'appliquer à 100% les consignes. Mais bon après il n'aura pas sa prime de résultats s'il ne radie pas un certain nombre de chomeurs ... :D

    PS : Je suis pas bac + 5 du tout hehe.

  3. #4653
    Citation Envoyé par Naiaphykit Voir le message
    PS : Je suis pas bac + 5 du tout hehe.
    Tu m'en avais parlé mais j'ai oublié...

  4. #4654
    Ceci n'est pas un sous-titre grossier Avatar de Agano
    Ville
    Tours
    Dites, le RSA ça peut se cumuler avec l'APL? Et c'est valable uniquement en cas d'inactivité totale où ils adaptent sous un certain seuil de revenus, même misérables?

  5. #4655
    Ca se cumule, et heureusement. Le RSA est juste réduit de 70€,

    Sinon, oui ça s'adapte pour ceux qui ont des revenus misérables. Par contre, ça diminue le montant du dit RSA

  6. #4656
    Et l'APL, dont le montant dépend des revenus de l'an passé (à l'époque où je le touchais).

  7. #4657
    Citation Envoyé par Enyss Voir le message
    Ca se cumule, et heureusement. Le RSA est juste réduit de 70€,

    Sinon, oui ça s'adapte pour ceux qui ont des revenus misérables. Par contre, ça diminue le montant du dit RSA
    T'es déjà pauvre et comme tu demandes de l'aide on t'en enlève un peu ! J'étais pas au courant de ça, c'est rude.


    Le calcul de l'APL est pour le moment calculé sur l'avant-dernière année, mais ça va changer bientôt et ça sera calculé sur les 12 derniers mois et ajusté tous les trimestres si j'ai bien tout compris.
    La loutre ça poutre !

  8. #4658
    Citation Envoyé par cosmicsoap Voir le message
    T'es déjà pauvre et comme tu demandes de l'aide on t'en enlève un peu ! J'étais pas au courant de ça, c'est rude.


    Le calcul de l'APL est pour le moment calculé sur l'avant-dernière année, mais ça va changer bientôt et ça sera calculé sur les 12 derniers mois et ajusté tous les trimestres si j'ai bien tout compris.

  9. #4659
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    C'est la baise d'avoir sorti les cotisations à l'ASSURANCE chomage du salaire indirect pour les mettre dans la CSG. Ca a permis de transformé une assurance chomage payée, à juste titre, par les salariés et contrôlée par les partenaires sociaux (avant qu'on leur impose de force de prendre les fonctionnaires de l'ASSEDIC à leur charge) en allocation payée par tous, mais du coup contrôlée par l'Etat.
    Cette réforme sur la cotisations et la CSG aurait été brillante pour la part santé, puisque tout le monde est couvert, mais non, il ne s'agissait que de [...] Après, je deviens franchement politique, et c'est pas le but du forum
    Alors c'est faux. Les cotisations chomage sur le salaire existe toujours. Uniquement la part patronale mais ca reste bien une cotisation issu du travail. (Pas de salarié pas de charge patronale). Et pour etre honnete les notions de PP et PS n'ont plus beaucoup d’intérêt.

    On sait très bien que la seule chose qui intéresse les gens c'est le net pour les salariés et le super brut pour les patrons.

  10. #4660

  11. #4661
    Citation Envoyé par Agano Voir le message
    Dites, le RSA ça peut se cumuler avec l'APL? Et c'est valable uniquement en cas d'inactivité totale où ils adaptent sous un certain seuil de revenus, même misérables?
    Oui, ça se cumule. Le montant de l'APL est calculé en fonction du montant du loyer, du nombre de personnes déclarées dans le foyer et de tes revenus (le RSA en faisant partie si je dis pas de bêtise), soumis à déclaration tous les trimestres. Il est recalculé périodiquement en conséquence.

  12. #4662
    Y'a un simulateur d'APL aussi.

  13. #4663
    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    Y'a un simulateur d'APL aussi.
    APL simulator 2020, Le nouveau jeu de Giants Software. Disponible sur Nintendo Switch et support mobile.

  14. #4664
    Citation Envoyé par Flefounet Voir le message
    APL simulator 2020, Le nouveau jeu de Giants Software. Disponible sur Nintendo Switch et support mobile.

  15. #4665
    Vivement le jeu de survie basé sur les minimas sociaux comme "RSA jungle" ou "ASS ninja survivor"
    La loutre ça poutre !

  16. #4666
    Citation Envoyé par cosmicsoap Voir le message
    "ASS ninja survivor"
    On dirait le nom d'un jeu à Baalim.
    Citation Envoyé par Sidus Preclarum Voir le message
    Ben du caramel pas sucré alors...
    "Avant, j'étais dyslexique, masi aujorudh'ui je vasi meiux."

  17. #4667
    Comment ça balance !
    La loutre ça poutre !

  18. #4668
    Citation Envoyé par Aghora Voir le message
    Manager BlockChain dans un contexte Agile !

    Dans le cadre du Deep Learning en Cloud Networking, évidemmenting.
    Je suis en process de recrutement pour devenir project manager / product owner dans une start-up spécialisée dans la blockchain (avec du SaaS bien sûr).

    Alors

    Et si ça marche vraiment, je deviens COO derrière. Ou pas.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  19. #4669
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    Je suis en process de recrutement pour devenir project manager / product owner dans une start-up spécialisée dans la blockchain (avec du SaaS bien sûr).

    Alors

    Et si ça marche vraiment, je deviens COO derrière. Ou pas.
    Jackpot !
    Citation Envoyé par Julizn
    Sinon, moi j'en ai jamais utilisé. Le gingembre frais ça s'achète en petite quantité. Y'a des glucides partout, dans les systèmes communistes.

  20. #4670
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    Je suis en process de recrutement pour devenir project manager / product owner dans une start-up spécialisée dans la blockchain (avec du SaaS bien sûr).

    Alors

    Et si ça marche vraiment, je deviens COO derrière. Ou pas.
    Et y'a une IA disruptive pour piloter ça ?
    Pouet.

  21. #4671
    Les start up spécialisés dans le blockchain le but c'est juste ensuite de revendre à des pigeons non ?

  22. #4672
    Le cas d'Agano m'obsède...

    J'ai cherché des cas de perte d'emploi après démission. J'ai notamment trouvé ça:

    https://www.unedic.org/indemnisation...-de-mon-emploi

    Vous démissionnez pour reprendre un nouvel emploi (CDI) auquel votre employeur met fin dans les 65 jours travaillés suivant la date d’embauche. Dans cette situation, vous pourrez bénéficier d’allocations chômage si vous avez travaillé au moins 3 ans avant la démission sans aucune interruption.
    confirmation en termes légèrement différents: https://www.unedic.org/indemnisation...ques/demission

    Un salarié qui reprend une activité (emploi B ) après une démission (emploi A) sans s’être inscrit à Pôle emploi et dont le contrat est rompu par l’employeur (licenciement, rupture de période d’essai…) peut bénéficier des allocations. À condition que cet emploi ait duré moins de 65 jours et qu’il ait travaillé, avant, pendant au moins 3 ans sans interruption.
    Un cas rare où la démission suivie de rien donne immédiatement droit aux allocations:

    Un salarié qui reprend une activité (emploi B ) après un licenciement, un CDD ou une rupture conventionnelle (emploi A), sans s’être inscrit à Pôle emploi et qui démissionne peut bénéficier des allocations de chômage. À condition que cet emploi (B ) n’ait pas duré plus de 65 jours.
    variante:

    Une personne qui reprend une activité salariée, alors qu’elle est en cours de droits à l’assurance chômage, puis qui démissionne, peut bénéficier à nouveau de ses allocations. À condition d’avoir travaillé moins de 65 jours ou 455 heures lors de sa reprise.
    Donc, la démission volontaire peut tout à fait ouvrir des droits au chômage (plus les cas légitimes déjà existants). Mais une démission a un coût caché dans le futur expliqué ici, et qui a été fatal à Agano:

    En dehors des situations décrites ci-dessus, toute rupture du contrat de travail à l’initiative du salarié, est considérée comme une perte volontaire d’emploi et ne peut donc être prise en charge. (règlement annexé au décret du 26 juillet 2019 relatif au régime d'assurance chômage, article 2)

    Car le bénéfice des allocations de chômage est réservé aux salariés involontairement privés d’emploi dans les situations suivantes :

    licenciement quel qu’en soit le motif ;
    fin de contrat de travail à durée déterminée (CDD) ou fin de contrat d’intérim ;
    rupture anticipée d’un CDD ou d’un contrat de mission par l’employeur ;
    rupture du contrat de travail pour motif économique ;
    rupture conventionnelle.


    Pour remplir cette condition, le salarié ne doit pas avoir démissionné de son dernier emploi, ou des emplois précédents, en ayant travaillé moins de 65 jours ou 455 heures depuis le dernier départ volontaire
    .
    En clair: une démission vous prive dans le futur du droit à être indemnisé par l'assurance chômage -y compris si vous vous faites virer- pendant 13 semaines ouvrées.
    S'il est possible de cumuler plusieurs CDDs pour constituer ces 13 semaines et ainsi réouvrir les droits à l'assurance chômage, toute démission remet les compteurs à zéro:

    Ces 65 jours travaillés peuvent être atteints en occupant un ou plusieurs emplois successifs sans démissionner.
    En gros, toute démission, ou écourtage de CDD, ou toute action de quitter un travail à l'initiative de l'employé seul, oblige l'employé à garder son nouveau job 65 jours ouvrés consécutifs (13 semaines) coûte que coûte, sinon il ne sera pas indemnisé. Cela ne remet pas en cause le calcul des droits, qui se détermine à partir de l'activité sur les 24 derniers mois, mais ça fait une belle jambe si tu peux pas les percevoir.

    De la viande en perspective pour des jobs à la con sous-payés. Et si tu quittes ce job pour un job décent, il faudra impérativement que le nouveau job dure 13 semaines et ne pas se faire virer.
    Dernière modification par vectra ; 24/11/2019 à 01h12.

  23. #4673

  24. #4674
    Elle est mal faite, elle s'exprime beaucoup plus clairement que la vraie.

    D'ailleurs je me demande comment une femme (ou un homme, qu'on ne m'accuse pas de sexisme ) pareille peut accéder à un emploi de DRH et par la suite de ministre vu comment elle s'exprime...
    Citation Envoyé par raaahan Voir le message
    Et je continue à faire l'hélicobite en me regardant dans le miroir encore maintenant... (putain mais j'ai vraiment trop de vacances)

  25. #4675
    Citation Envoyé par MoTorBreath Voir le message
    Pour résumer Vectra :
    Ben pèle-toi les textes et fait un résumé meilleur.
    Si c'était simple, Agano serait peut-être indemnisable grâce au talent des experts CPC

    Y'a un nombre de cas insoupsçonné où tu peux démissionner assez tôt et retoucher tes droits.
    C'est juste que, pour le prochain boulot, tu dois ensuite bosser 13 semaines avant d'être indemnisable de nouveau. 13 semaines, ça fait toujours plus qu'une période d'essai Syntec.
    C'est le seul cas que je connaisse où un travailleur perd son emploi contre son gré et n'est pas indemnisable. Comme quoi, la démission, c'est contre-nature pour PE.
    Dernière modification par vectra ; 24/11/2019 à 21h40.

  26. #4676
    Tiens j'en discutais avec Madame tout à l'heure, experte du domaine vu qu'elle est RH (rangez vos cailloux, ou lancez-les sur les comptables !!! ).

    Pour elle, la démarche la plus safe pour quitter une boîte serait de se mettre en congé sans soldes dans l'entreprise qu'on veut quitter le temps de la période d'essai dans celle qu'on veut rejoindre.
    Bon c'est pas forcément le plus facile à négocier, au pire il faut au moins une rupture conventionnelle pour pouvoir se couvrir.
    Citation Envoyé par Sidus Preclarum Voir le message
    Ben du caramel pas sucré alors...
    "Avant, j'étais dyslexique, masi aujorudh'ui je vasi meiux."

  27. #4677
    Euh, c'est légal ? Je suis étonné de ça.
    Citation Envoyé par Julizn
    Sinon, moi j'en ai jamais utilisé. Le gingembre frais ça s'achète en petite quantité. Y'a des glucides partout, dans les systèmes communistes.

  28. #4678
    Citation Envoyé par Aghora Voir le message
    Euh, c'est légal ? Je suis étonné de ça.
    Dépends de ton contrat, je dirais. Principalement la clause de non concurrence.
    Ce qu'il faut savoir, c'est qu'on ment beaucoup aux minmatars, surtout lorsqu'ils posent des questions du style: "t'es sûr que ça vole, ce truc ?" Cooking Momo, le 30/08/09

  29. #4679
    J'ai un collègue qui s'est déjà mis deux fois en congé sans solde plus de 6 mois pour bosser ailleurs en CDD.

  30. #4680
    Après je suis patron je refuse cela. Parce que ca veut dire que ton salarié peut revenir si sa période d'essai se passe mal. Or un salarié qui veut partir autant qu'il parte le plus rapidement possible (sauf si biensur c'est un élément difficile à remplacer auquel cas il faut négocier pour qu'il part pas tout court ).
    Dernière modification par nova ; 24/11/2019 à 22h32.

Page 156 sur 201 PremièrePremière ... 56106146148149150151152153154155156157158159160161162163164166 ... DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •