PDA

Voir la version complète : [Super mega early dev] Le Siècle des Lumières, un jeu de philosophes badass



Pancho Villa
28/08/2014, 02h21
Oyez, oyez, vaillant peuple des développeurs !

Comme cette fripouille de tompalmer s'est lancée dans un simulateur d'élections, je ne peux plus décemment me taire sur mon projet à moi qui présente quelques features relativement proches.

Oncques sonnez trompettes, résonnez tambours, car voici


Le Siècle des Lumières

Un jeu dont le seul intérêt est de justifier à lui seul la présence de fonts sérif dans le forum. Avouez que c'est pas mal, non ?

Le Siècle des quoi ?
Le Siècle des Lumières, bande de fainéants qui préfériez évaluer la tension du chemisier de Vanessa votre voisine pendant les cours d'histoire au lieu d'être attentif, est une période charnière dans l'Histoire européenne et française plus particulièrement, qui s'étend grosso modo de la fin de règne de Louis XIV (1715) jusqu'à l'éclatement de la Révolution française (1789). Au cours de cette période, le système politique prédominant en Europe va être remis en cause par des artistes, des penseurs, des écrivains et des philosophes, posant les bases des régimes politiques occidentaux tels que nous les connaissons désormais, le tout sous l'influence extrêmement grandissante de la science qui met peu à peu sa raclée à la tradition.
Je schématise, donc puristes abstenez-vous de mordre votre clavier et de maudire ma famille.

D'accord, mais c'est quoi le jeu ?
Hé bien, vous allez incarner un de ces philosophes qui voulait changer le monde et vous allez évidemment essayer de le changer (et réussir, parce que la monarchie absolue de droit divin, c'est nul et surtout plus long à écrire que république parlementaire). Ambitieux, non ?

Euh... mais comment ?
L'idée est donc d'incarner un philosophe français (voire européen), de développer sa pensée, de travailler ses idées et de les mettre en forme.
Puis, il faudra les diffuser, puis convaincre le peuple de joindre sa juste cause.
Et enfin, il faudra réussir à changer le régime pour plus de liberté, de justice, de bonheur et de pain pour tous.
Donc, si vous avez bien suivi, il y aura 3 phases de jeu bien distinctes.

Mais d'où vient un tel concept génial/idiot ?
Je me suis rendu compte avec l'annonce d'AC Unity que très peu de jeux s'intéressaient spécifiquement à la Révolution française, alors qu'il y a moyen de faire plein de choses. D'autre part, incarner un philosophe est assez inédit (je ne m'avance pas trop quand même), donc pourquoi ne pas s'intéresser aux germes de la Révolution ?

Oh,c'est relou la philo, j'ai pas envie de me taper la lecture du Traité de la réforme de l'entendement
D'abord, le Traité de la réforme de l'entendement est un livre de Spinoza antérieur aux Lumières. Ensuite, ce que je veux faire est un jeu, pas un cours d'histoire ni de philosophie. D'ailleurs, n'étant ni historien ni philosophe, ce qui m'assure de ne passer que très rarement pour le Schtroumpf à lunettes dans les soirées mondaines, je ne me focaliserai pas sur la vraisemblance historique. je veux avoir un background assez cohérent, mais ne pas sacrifier le fun du jeu.

Mais tu ne crois pas que tu vises pas un peu haut ?
Effectivement, donc à mesure que je progresse, il est bien possible que je fasse de grosses coupes. Mon but est de faire un jeu. Si j'arrive à mettre tout ce que je viens d'énoncer, ce sera une méga-victoire. Si je fais un jeu couvrant 10 % de mon design initial, ce sera bien aussi, à la condition que le jeu soit jouable et ne laisse pas un goût d'inachevé dans la bouche du joueur, toujours prompte à sortir des mots fleuris à la face du pauvre développeur.

Des idées concrètes pour commencer ?
Pour le moment, je réfléchis à la phase 1, à savoir créer ses "idées" et les mettre en forme. A cette époque, les penseurs écrivaient pamphlets, livres, discours, donc on va se concentrer sur 1. trouver/découvrir des idées et 2. les écrire. Le principal écueil est de trouver un mécanisme de gameplay qui soit vraiment fun.
Pour la phase 2, je pense à une sorte de conquêtes de provinces, où le perso se déplacera et devra batailler pour "convertir" le peuple.
Pour la phase 3, c'est encore trop tôt pour savoir ce que je vais faire.

Des inspirations ?
J'ai surkiffé FTL, donc il y a bien des idées de gameplay que j'aimerais réexploiter à ma manière, peut-être le côté rogue-like.
Sinon, Civ IV, CKII sont mes jeux de chevet, je les plagierai sans doute involontairement et probablement très mal.

C++ ou HTML5 ?
Gniiiii... Techniquement, je ne sais pas trop vers quoi m'orienter. J'étais dans une vie passée un développeur brillant sur un langage d'entreprise, donc pas aussi abstrait que des langages populaires comme le C++. Ceci étant, je ne me fixe pas de deadline, donc je pourrais en profiter pour apprendre un langage, pour le fnu.
D'un autre côté, je pourrais aussi me lasser si je ne progresse pas assez rapidement et donc passer sur des outils plus simples à appréhender, type GameMaker ou Construct. Ceci étant, ils ne m'ont pas l'air particulièrement adapter au type de jeu que je veux faire.

Pixel art ou 3D avec parallax mapping et ambient occlusion ?
Gniiiii...(bis) Je suis un artiste très médiocre, donc je vais rester sur quelque chose de simple et accessible. Je vois mal en quoi la 3D apporterait un gros plus à mon projet, donc 2D toute basique. J'adore le pixel art, mais l'apprentissage serait trop long pour moi. Si j'arrive à sortir un prototype, il sera très moche, donc prenez rendez-vous avec votre ophtalmo pour dans 2 ans, car vous allez vous arracher les yeux.

Elle est pour quand l'alpha early access ? J'aime le concept, j'ai des brouzoufs plein le portefeuille !
Oh, on se calme. Merci pour l'offre mais je n'en ai après le portefeuille de personne. Je veux faire un jeu, pas le vendre. D'autre part, je n'ai pas de deadline. J'ai une famille, un boulot, donc relativement peu de temps à investir dans le développement d'un jeu par rapport à des branleurs de chomistes célibataires.
Le développement prendra du temps, mais je ne compte pas non plus rester à ne rien faire ou abandonner. Ce sera du Valve Time.

C'est bien beau tout ça, mais pourquoi des philosophes badass dans le titre ?
C'est pour te forcer à me lire jusqu'au bout mon enfant.
Ou alors pour faire de vraies bastons de philosophes à coup de phrases assassines, de lancer de tomates pourries et de jets critique de livres contendants. Qui sait...

Pour finir
Comme toujours, tout conseil, toute suggestion est bienvenue. Evitez quand même les claques dans la gueule, j'ai la peau fragile (et un jab rapide du gauche).
Merci à ceux qui m'auront lu malgré la cruelle absence d'images dans ce post. Pour me faire pardonner, un gif d'un panda roux qui ne branle rien :
http://media2.giphy.com/media/HUPc3ijS4WyRO/giphy.gif

bilbo10
28/08/2014, 05h24
Et bien, je risque de me répéter, mais ton projet m'a l'air pas mal et très prometteur ^^

tompalmer
06/09/2014, 19h16
Je viens de voir ton sujet, et ce genre de simu politique/révolutionnaire (moi je pensais plutôt à une sorte de jeu ou on distribue des tracts, on fait des discours et on renverse le gouvernement) m'excite.

Je saisi pas encore ton gameplay a la perfection (aventure, gestion, rpg ?), mais je suis avec toi si t'as besoin d'aide ;)
Par contre y'a p'tet moyen d'éviter le pixel art qu'y est quand même connoté a beaucoup de cochonneries. T'as le style de rock of ages (un peu monthy python) en collage, qui fait a la fois classe et iconoclaste alors que c'est cheap a faire.


HTML5, C++, GameMaker ou Construct
Tu peux coder en HTML et JS sur conscrut parait il. Là encore ça dépend du gameplay que tu veux

Edit : Par contre ça prend pas mal d'ampleur en Angleterre et en Allemagne aussi.
Et comme ça s'étale sur pas mal de temps (plus qu'une vie d'homme) je ne sais pas comment tu va procéder.
Quand j'avais fait une dissert' dessus cet article m'avais pas mal aidé (http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/si%C3%A8cle_des_Lumi%C3%A8res/130660)

En tous cas je le vois plus comme une sorte de RPG dont les combats seront des joutes oratoires dans des salons

Pancho Villa
07/09/2014, 01h24
Content de voir que mon projet ne passe pas totalement inaperçu :)

Côté gameplay, je m'oriente vers un mix "Game Dev Story meets FTL". Donc un côté gestion assez prononcé avec un soupçon de RPG dans le sens large (puisqu'on incarne un perso qui aura des caracs à faire évoluer). Je ne me vois pas rajouter une case aventure, il n'y a pas d'exploration.
Je pense surtout conserver de FTL l'approche qu'ils avaient à savoir qu'il faut faire des choix sachant qu'il n'y a jamais un bon ou un mauvais. Chaque choix à faire (ou caractéristique) apportera son lot d'avantages et d'inconvénients.
Exemples : un philosophe travailleur sera capable de pondre du bouquin à la chaîne, tandis qu'un dilettante sera moins productif mais plus enclin à sortir des idées révolutionnaires. Ou encore : selon son extraction, on pourra plaire plutôt au bas-peuple, à la bourgeoisie, ou à l'aristocratie, sachant qu'on ne peut jamais être apprécié de tous. Dernier exemple : un jeune philosophe sera moins célèbre qu'un mec dans la force de l'âge et aura donc plus de mal à diffuser ses idées ; en revanche il attirera moins l'attention du pouvoir qui le laissera semer les graines de la Révolution tranquillement.

Pour le scope, je vais me limiter à la France, ignorant la Révolution américaine, le maçonnisme anglais, la Liberté Dorée polonaise, etc.
Dans mon idée de départ, la partie commence en 1750 et se termine en 1789.

L'article de l'Encyclopédie Larousse est clair et bien organisé ;) merci, ça va me servir.


moi je pensais plutôt à une sorte de jeu ou on distribue des tracts, on fait des discours et on renverse le gouvernement
C'est un élément du jeu en effet, mais je voudrais bien l'agrémenter et le complexifier.

tompalmer
07/09/2014, 01h56
En tous cas si tu le développe sur Gamemaker y'a ptet moyen de se passer des assets :trollface:
par contre un philosphe qui vient du bas peuple ça n'existe pas :p Même Rousseau. Par contre du Clergé y'en a.

Mais quel est le but ? Gagner des points de subversion ? Sortir le plus d'idées ?

Pancho Villa
07/09/2014, 02h52
Le but est de sortir de la monarchie absolue de droit divin pour un nouveau modèle de gouvernement. Et d'être le philosophe humaniste qui a amené tout ça.
Je pense donc à un système de score qui prenne en compte réputation, accomplissements de carrière, quantité de travail produit, entre autres...

Et pour répondre à la question sur l'extraction, il était effectivement très improbable qu'un philosophe sorte du bas-peuple, mais pas qu'il soit apprécié parmi lui d'une manière ou d'une autre. Il faut que je trouve un meilleur terme pour ça, peut-être affinité naturelle, mais l'idée est d'avoir 3 "factions" opposées avec lesquelles composer : bas-peuple, bourgeoisie, et aristocratie/clergé. J'aurais bien aimé faire Noblesse, Clergé et Tiers Etat, mais Clergé et Aristocratie ont des aspirations trop semblables puisqu'ils se partagent le pouvoir.

Comme je l'ai dit, je ne cherche pas une précision historique absolue. D'ailleurs, en y réfléchissant bien, le bas peuple était bien loin des considérations des Lumières.

tompalmer
07/09/2014, 02h56
Mouais