PDA

Voir la version complète : Galio, gargouille la fripouille



Helifyl
06/12/2011, 00h57
Galio, Veilleur Lugubre

http://euw.leagueoflegends.com/sites/default/files/game_data/1.0.0.130/content/champion/portraits/3.jpg


Bien avant que la League ne régule la magie, les mages faisaient des tentatives pour créer une vie artificielle. La chose est aujourd'hui interdite, mais conférer la raison à un golem n'était naguère pas si rare parmi les experts les plus habiles. Parmi ces visionnaires, l'artisan de Demacia connu sous le nom de Durand. Il n'avait pas son pareil pour insuffler la vie à des êtres artificiels. Les créations de Durand servaient de gardiens infatigables dans les villes frontalières de sa cité-État, les protégeant contre Noxus. Pour sa propre défense, Durand conserva sa plus belle réussite : Galio. Ce puissant golem forgé à l'image d'une gargouille veilla sur lui au cours de ses voyages, lui permettant d'accomplir sa tâche sans peur de représailles de la part des ennemis de sa nation. Hélas, c'est le Haut commandement de Noxus en personne qui finit par prendre ombrage de ses créations.

Alors que Durand traversait les Marais hurlants, accompagné de son chef-d'oeuvre, il fut attaqué par des assassins noxiens surgis en masse. Ployant sous le nombre, Galio vit avec désespoir les meurtriers tuer rapidement son maître avant de disparaître dans la brume. Privé de sa raison d'être, Galio perdit tout espoir. Pendant des années, il resta solitaire et pétrifié, veillant sur les ossements blanchis de ce créateur qu'il n'avait su protéger, devenant le monument immobile de sa propre honte. Puis, un jour, une yordle triste mais déterminée portant une lourde couronne de Demacia s'arrêta pour prendre quelque repos à l'ombre de ce qu'elle croyait être une statue. Profitant de la méprise de la voyageuse, Galio se mit à étudier la yordle. Elle aussi semblait ployer sous le joug d'un terrible fardeau. Aussi silencieusement qu'elle était arrivée, elle repartit pourtant dans la direction de Demacia. Cette rencontre alluma une étincelle dans l'oeil de Galio. Se rappelant la cause que défendait son maître avant de périr, Galio sortit de son purgatoire immobile et suivit la brave créature. Il avait une nouvelle raison de vivre : rejoindre la League of Legends et combattre pour Demacia.

''Il n'y a pas de rédemption. Il n'y a que la pénitence.'' - Galio

Stats

Damage 56.3 (+3.375 / par niveau)
PV 435 (+85 / par niveau)
Mana 235 (+50 / par niveau)
Vitesse de déplacement 310
Armure 17 (+3.5 / par niveau)
Résistance aux sorts 30 (0 / par niveau)
Régénération des PV 1.49 (+0.15 / par niveau)
Régénération du mana 1.4 (+0.14 / par niveau)

Compétences

http://euw.leagueoflegends.com/sites/default/files/game_data/1.0.0.130/content/spell/3-1.png
Frappe résolue (A) : Un tir explosif part des yeux de Galio, ralentissant et blessant les ennemis pris à proximité du point d'impact.
Galio projette un tir explosif, qui inflige 80/135/190/245/300 (+0.7) points de dégâts magiques aux ennemis qui se trouvent près du point d'impact, et qui réduit leur vitesse de déplacement de 24/28/32/36/40% pendant 2,5 secondes.

Coût 60/65/70/75/80 pts de mana
Portée 940

http://euw.leagueoflegends.com/sites/default/files/game_data/1.0.0.130/content/spell/3-2.png
Pavois (Z) : Galio protège un champion allié, augmentant son armure et sa résistance magique et convertissant une partie des dégâts que sa cible subit en PV pour lui-même.

Coût 60 pts de mana
Portée 800

http://euw.leagueoflegends.com/sites/default/files/game_data/1.0.0.130/content/spell/3-3.png
Souffle vertueux (E) : Galio bat des ailes, provoquant une rafale de vent renversante qui blesse les ennemis et qui produit dans son dos un couloir d'aspiration qui rend ses alliés plus rapides.
Galio produit une rafale de vent renversante qui inflige 60/105/150/195/240 (+0.5) points de dégâts magiques à tous les ennemis sur son chemin. Un couloir d'aspiration est laissé derrière lui pendant 5 secondes, ce qui augmente la vitesse de déplacement des alliés qui s'y trouvent de 20/28/36/44/52%.

Coût 70/75/80/85/90 pts de mana
Portée 1180

http://euw.leagueoflegends.com/sites/default/files/game_data/1.0.0.130/content/spell/3-4.png
Idole de Durand (R) : Galio prend la forme d'une statue et provoque les ennemis proches, emmagasinant une énergie explosive à chaque fois qu'il est attaqué. Galio fait ensuite exploser sa carapace de pierre et libère cette énergie pour blesser les ennemis alentours.
Galio canalise le sort pendant 2 secondes, provoquant tous les ennemis proches et bloquant 50% des dégâts subis.

Une fois la canalisation terminée, Galio inflige des dégâts magiques aux ennemis proches, équivalents à 220/330/440 (+0.6) pts de dégâts plus 5% de dégâts supplémentaires pour chaque attaque subie lors de la canalisation. Max : 40% de dégâts supplémentaires.

Coût 100/150/200 pts de mana
Portée 560

http://euw.leagueoflegends.com/sites/default/files/game_data/1.0.0.130/content/spell/3-5.png
Peau runique (passif) : Galio convertit 50% de sa résistance magique totale en puissance.

Guide
(à suivre)



---------- Post added at 23h57 ---------- Previous post was at 23h56 ----------

Bon ça m'a déjà pris 1/4 d'heure pour pondre la description, je parlerai de mon build demain :p

Mijka
06/12/2011, 02h15
Pis de toute façon faut séparer les builds du 1er message, donc c'est très bien :).

Perso je trouve Galio vraiment puissant en mid/top... après si on veut le jouer en draft/ranked il faut ban absolument Udyr qui est le contre absolu de son ultime, même si d'autres peuvent aussi l'arrêter (Volibear au càc, les stuns/silence distance comme Kass/Brand/Xerath/etc...).

Helifyl
06/12/2011, 11h52
Alors ce bon vieux Galio! Personnellement j'aime beaucoup ce perso même s'il reste assez anecdotique en ranked.

Le souci est qu'il est assez "situationnel", typiquement il faut le pick en 4e ou 5e position quand on a un bon aperçu de la team adverse. Il prend alors tout son sens en mid face à un AP kéké type Kassa, Annie ou autre persos à gros burst qui font la loi en early. S'il y a un 2e AP en face, là c'est juste extra.
Le risque de le pick trop tôt est de se retrouver face à 4 AD contre lesquels Galio est tout de suite moins pertinent, même si on peut alors toujours le jouer dans une optique plus tanky.

Avant je jouais Galio en pur tank (MR/Ar/HP) mais à présent je le joue en offtank/AP car ses dégâts sont vraiment corrects, notamment grâce à ses AoE qui permettent un bon DPS en team fight.


Mon build actuel, en mid:

Runes:
- quint de péné magique flat
- marques de péné magique flat
- glyphes de résistance magique flat
- sceaux de régen mana flat

Maîtrises: 9/21/0
Faut que je détaille mais là j'ai pas le client sous les yeux.
En gros l'idée c'est d'aller chercher la péné magique sur le 1er arbre et maximiser le côté tank avec l'arbre défensif. Je pense qu'un build en 21/9/0 peut aussi être pertinent, à expérimenter.

Sorts d'invocateur:
Avant la refonte des sorts c'était Flash/Ignite sans la moindre hésitation. Flash pour le combo avec l'ulti et Ignite pour bien dominer en early sur sa lane.
A présent que Flash est moisi peut être qu'il pourrait être remplacé par autre chose (Ghost?) mais j'avoue que j'ai été un peu fainéant de ce côté et que je n'ai pas trop chercher.

Sorts:
Bon clairement il faut maxer le A d'entrée avec lequel on fait de gros dégâts en early.
Personnellement je mets juste un point dans le E (qui est utile pour chopper un héros qui part avec peu de PV grâce à sa portée importante) et je maxe le bouclier (Z) en second. C'est utile pour le combo avec l'ulti ou pour dive et ça permet d'augmenter un peu l'espérance de vie du carry ou autre perso en difficulté pendant les TF.
Ce qui donne quelque chose comme: AEAZARAZAZRZZEEREE.

Stuff:
- démarrage avec cape de néant + 2 potions
- bottes de mercure + 2e cape de néant
- pierre de mana (pour pouvoir spammer son A) puis baguette explosive -> bâton séculaire
- baguette explosive puis manteau de négatron -> sceptre abyssal
- ceinture du géant puis baguette explosive -> sceptre de rylai

Déroulement de la partie:
Le concept est de monter vite en MR/AP pour dominer le mid: non seulement l'AP adverse nous fait peu de dégâts (MR + HP de base de Galio) mais en plus nous on lui en fait énormément avec la péné magique et l'AP. Clairement jusqu'au lvl 8/9 on a plus d'AP que son adversaire, ça permet soit de le tuer (le lvl 6 est généralement fatal) soit de l'outfarm et prendre la tête aux xp. Dès le level 6 ne pas hésiter à aller gank bot ou top avec l'ulti après un bon push sur sa lane.

Ensuite Galio tanke suffisamment bien pendant le mid game avec l'arbre défensif, d'où l'idée de continuer à monter son AP pour faire mal aux squishies adverses pendant les premiers gros TF.

En end game en revanche c'est pas mal de sortir de l'Ar, par exemple avec un Ange Gardien (avec la 2e cape de néant qui traine dans l'inventaire) ou une égide de la légion si on est léger niveau thunes. S'il y a un vrai tank dans la team (Rammus, Malph, etc) c'est cohérent de partir sur Rabadon puis Bâton du vide, surtout si on est le seul AP de la team. Même si Galio n'est pas Fizz ou Xerath, son ratio sur le A est correct et son ulti continue à être piquant pour peu qu'on choppe toujours 2 ou 3 héros avec.

Conclusion:
Avec ce build je tourne sur des scores de 2x/x/4x en moyenne (victoires + défaites). Sur les grosses victoires c'est du 5x/x/5x. Le pic d'efficacité en termes de kills est bien entendu en mid game.
Ce qui est appréciable est que même en cas de gros fail dans sa team on peut toujours tirer son épingle du jeu et faire quelques beaux moves, même si on peut rarement renverser la partie tout seul.

Balin
06/12/2011, 12h11
Perso je trouve Galio vraiment puissant en mid/top...
Tu veux le jouer où sinon? ^_^

@Helifyl: Comme tu dis c'est vraiment un perso situationnel qui a du mal à trouver sa place dans le jeu actuellement (un seul AP généralement par équipe ça aide pas).
Ça t'arrives de le jouer en top?

Helifyl
06/12/2011, 12h20
Ouep Galio top c'est viable mais pas ultime car tu n'as pas le côté "hard-counter" que tu trouves mid face à un AP. Mais tu tiens ta lane sans problème et tu farm correctement quelque soit ton adversaire, mais tu ne l'enfonces pas comme en mid. C'est surtout ça qui est intéressant avec Galio: pourrir l'early de l'AP adverse pour gagner la supériorité en TF au mid game.

Le 2e reproche du Galio top c'est que c'est tu perds la facilité à aller gank que tu as mid: typiquement mid tu pushes bien et ensuite tu vas caler ton ulti bot ou top, alors que si tu es isolé top au mieux tu tues ton vis à vis mais c'est bien moins intéressant pour la team. Ca peut s'atténuer en prenant TP en sort d'invocateur, mais j'avoue que je joue bien plus rarement en top qu'en mid.

Helifyl
29/02/2012, 12h59
Maintenant je joue aussi Galio bot en support. En soloQ ça me gonfle de jouer un support pur quand je ne connais pas mon carry, car quand il fail la partie est foutue et on n'a aucune incidence dessus.
Galio bot ça passe: on n'a pas de heal mais avec le bouclier et le gain de vitesse sur le E on n'est pas non plus inutile. Le gros intérêt reste le harass sur le carry adverse avec le A, y a moyen de bien lui faire foirer son farm, pendant que notre carry est tranquille. Et dès le niveau 6 c'est free kill normalement.

Niveau runes/maîtrises je garde les mêmes que celle de Galio mid (par fainéantise), c'est pas forcément optimisé (notamment pour la thune) mais ça permet de piquer fortement en early. Niveau objet au début c'est le support classique: wards, potions, régen mana puis pierre philo et coeur d'or. Ensuite je fais Egide puis je continue sur une optique tank si le carry n'a pas fail, sinon je repasse directement sur un build plus tourné AP pour faire du dégât en mid game.

lokideath
29/02/2012, 13h13
J'approuve le Galio support, c'est assez efficace. Les dégâts de base sur son A sont élevés, son bouclier n'a pas vraiment besoin d'AP pour être utile, pareil pour son E. Pas la peine de parler de son ulti, c'est toujours aussi bon.
Le seul problème quand on est habitué à le jouer mid c'est de ne pas se prendre pour rambo car on résiste quand même bien moins, et l'ulti nous met en position dangereuse.

Aghen
01/03/2012, 13h31
je fait a peu près pareil sauf que pour l'early je pars plutôt sur Calice et botte de sorcier.

Avec ça tu fait très mal et tu n'a jamais besoin de back.

du coup je zappe le séculaire (car je n'ai pas de plus pb de mana) et pars sur rylai et abyssal.

Pour les skill, A first toujours et j'alterne Z ou E en fonction de la game.

Aghen
02/03/2012, 23h23
exemple :
http://img441.imageshack.us/img441/825/galioq.jpg

Helifyl
05/06/2012, 19h37
En ce moment Galio est le perso que je joue le plus en ranked, le mid étant le poste que je préfère.

Quelques petits changements par rapport au build du 3e post:

Runes:
- quint d'AP flat (+13.68 AP)
- marques de péné magique flat (8.55 PM)
- glyphes de résistance magique flat (13.41 RM)
- sceaux de régen mana flat (3.69 mana/5 sec)

Maîtrises: 21/0/9
Sur l'arbre offensif: les maîtrises qui filent de l'AP, la CDR, les 10% PM et bien sûr la 21e maitrise.
Sur l'arbre utilitaire: mana max et régen mana.

Sorts d'invocateur:
Flash / Ignite. J'ai essayé Ghost mais ça n'a ne permet pas d'aller poser son ulti aussi facilement.

Sorts:
Maintenant je max le bouclier en dernier, pour augmenter mes dégâts en mid game.
Jusqu'au lvl 6 ça donne: A, E, A, Z, A, R. Ensuite je max le A puis le E en prenant l'ulti quand c'est possible bien entendu.

Stuff:
- démarrage avec cape de néant + 2 potions
- bottes de mercure + 2e cape de néant
- pierre de mana puis catalyste puis baguette explosive -> bâton séculaire
- baguette explosive puis manteau de négatron -> sceptre abyssal
- baguette trop grosse puis baguette explosive -> rabaddon

Ensuite j'adapte suivant la partie, si tout se passe bien et que je veux rester dans l'optique AP/offtank je fais généralement:
- ceinture du géant puis baguette explosive -> sceptre de rylai
Autrement je pars sur de l'armure.

Quand l'early se passe mal pour ma team (par ex. le top feed et on se retrouve avec un perso AD à 5/0 sur les bras) dans ce cas je fais Aegis juste après les bottes, pour améliorer mon espérance de vie dans les premiers TF, tout en aidant les copains. Ensuite je repars sur mon build AP standard, souvent en faisant Rabaddon avant le sceptre abyssal pour rattraper plus vite le retard d'AP.

En early:
Les 3 premiers niveaux il faut faire profil bas: Galio commence avec vraiment peu de vie et on peut se faire découper par un perso à burst, malgré la MR. Donc pendant ces 3 niveaux je sacrifie un peu mon farm, en plaçant un A de temps en temps pour grignoter mon adversaire. Surtout pas de A dans les creeps bien sûr, sinon on se retrouve avec une lane push et sans bottes c'est le gank assuré.
A partir du lvl 4 on a ses 3 sorts dont le A au niveau 2 et on a plus de vie que son adversaire, on peut donc commencer à farm sereinement et rendre les coups si l'adversaire veut jouer agressif. Niveau 5 peu de champions résistent au A (lvl 3) + E + ignite. Ils sont souvent obligés de back à ce moment là, permettant de prendre l'avantage au farm et au level.
Lvl 6 c'est presque un kill assuré, mais c'est plus utile d'aller poser son premier ulti bot, mais encore faut-il avoir un support qui a de-ward, tout une histoire.

En mid-game:
Pendant les premiers TF Galio fait la loi: slow (A) + boost de vitesse pour ses alliés (E), difficile de lui échapper. C'est vraiment le pic d'efficacité du perso: gros DPS en TF grâce à l'AoE, ulti qui gagne le TF si bien placé. Ajouté à ça une bonne résistance (le carry AP nous chatouille et le carry AD n'a pas encore assez de DPS) qui fait que souvent les adversaires préfèrent trouver un autre focus, pour peu qu'on soit sous bleu et qu'on spamme le A c'est vite la boucherie.
C'est à ce moment qu'il faut prendre l'avantage, si le mid-game est mitigé, c'est pas en late que Galio va être utile.

En late-game:
Comme tous les carry AP Galio s’essouffle, même si on continue à bien piquer le carry AD si on peut le chopper. L'ulti devient plus difficile à placer mais il peut encore sauver bien des TF, permettant à son carry AD de faire son job proprement.


Conclusion:
Galio reste un mid très stable puisqu'il contre tous les persos à burst. Il a un mid-game très fort et reste utile en TF en late-game.

Quand pick Galio:
- pour contrer une LB, un Brand ou un Kassa
- quand il y a 2 AP dans l'équipe adverse

Quand ne pas pick Galio:
- avant le mid adverse
- quand il y a beaucoup de sorts pouvant stopper son ulti (Soraka, Fiddle, Malz, etc)