PDA

Voir la version complète : Etudes supérieures: Experts info'



Hideo
19/11/2011, 16h31
Dans un avenir (trop) proche je vais devoir faire un choix terrible: où aller étudier pour mes études supérieures!

Je suis en terminale S car je me suis toujours intéressé à l'outil informatique et faire des études dans le milieu à plus ou moins toujours été mon but ( d'où le bac S ).

Le problème c'est que je ne suis pas spécialement bon en maths, voir mauvais même si le lycée ou je suis est plutôt d'un bon niveau, j'ai un dossier qui n’envoie carrément pas du rêve :|

J'avais tout d'abord chercher dans les écoles d'ingé info Post-bac, j'me suis arrêté sur Epita, école qui d'après mes recherches à pas mal évoluée depuis quelques années et est devenue beaucoup plus intéressante depuis que son diplôme est reconnu par l'état.
Seulement mes résultats en math ne me permettrons surement pas d’intégrer une école d'ingé qui place les maths comme une des matière principale notamment pendant les 2 années de prépa intégrée. Je vais quand même passer les concours, on sait jamais mais ne me faisant pas trop d’espoir j'ai commencé à regarder pour les écoles qui délivrent un Master d'expertise.

Pour l'instant j'en ait retenue 3 :

-Epitech (http://www.epitech.eu/)
-Infosup (http://www.ac-toulouse.fr/web/2467-infosup-du-8-au-11-novembre-2011.php)
-ESGI (http://www.esgi.fr/ecole-formation-informatique-design-paris.html)

Je vais être assez vague, c'est toujours difficile d'être sur de soi:
Je n'ai jamais réellement codé, j'ai juste travailler le début des cours de C++ et HTLM sur le site du zéro que pas mal doivent connaitre. Ça fait pas lourd pour être sur de vouloir faire cela toute ça vie mais c'est ce qui me fait le plus intéressé dans tout ce que j'ai pu voir pour les études supérieures et j'ai vraiment envie d'essayer !

Voila plus ou moins dans quelle situation je suis pour le moment, un peu noyé sous le nombre d'écoles et je sais qu'il faut toujours se méfier et creuser pour être sûr que l'école n'est pas en carton, c'est là que je veux bien quelques conseils. Si un canard est un ancien d'une de ces écoles ou d'une autre qui pourrait correspondre, je suis toute ouïe :)

GxxP
19/11/2011, 18h35
Pourquoi ne pas tenter une école post bac ne formant pas uniquement des ingénieurs en informatique ? Comme les INSA ou les UT par exemple. Comme tu l'as dit il n'est pas sur que tu veuilles faire de l'informatique plus tard, une école comme ça te permettra d'étudier plusieurs matières durant les deux premières années puis choisir ta spécialité ensuite (l'informatique faisait partie des spécialités proposées bien sur). Je suis étudiant à l'UTC et je m'y plais bien très bien :).

Edit : c'est vrai que l'IUT est peut être la meilleure solution ...

Arnold le joufflu
19/11/2011, 18h36
La meilleure solution pour toi s'appelle IUT (et ça n'est pas un gros mot).

Møgluglu
19/11/2011, 19h46
Je plussoie pour l'IUT. Si tu fais un bloquage sur les maths, d'une part, les bonnes écoles d'ingé généralistes vont te jeter comme un malpropre, et d'autre part même si tu y rentres tu risque de ne pas apprécier l'informatique telle qu'elle y est enseignée. (Ce qui est bien dommage à mon avis, mais chacun ses goûts.)

Aghora
19/11/2011, 19h57
Et t'auras plus de chances d'avoir un boulot à la sortie qu'un ingénieur info débutant :trollface:.

ElGato
19/11/2011, 20h21
Pareil que les autres, IUT ftw. C'est pas cher, ça ne dure que deux ans, ça ouvre les portes à plein d'autres trucs dont des écoles d'ingé, il y en a suffisamment pour avoir le choix, ça te file un vrai diplôme qui peut même servir à bosser.

Et accessoirement pourquoi, mais POURQUOI ne sélectionner que des écoles d'ingé privées ? Est-ce que c'est juste que leurs campagnes de com' sont réussies ? Mais non, ça ne peut pas être ça, personne n'est vraiment sensible à la pub...Pas vrai ?

Doniazade
19/11/2011, 20h42
Et accessoirement pourquoi, mais POURQUOI ne sélectionner que des écoles d'ingé privées ? Est-ce que c'est juste que leurs campagnes de com' sont réussies ? Mais non, ça ne peut pas être ça, personne n'est vraiment sensible à la pub...Pas vrai ?
^_^
C'est triste hein ?

Aghora
19/11/2011, 20h58
Ah tiens il a sélectionné "Infosup" comme école. Mais c'est pas une Ecole, c'est un Salon !

PolluXxX
20/11/2011, 01h14
Je saute sur tout ce qui a été dit pour surenchérir : pourquoi ne voir que du privé ?

Le public propose justement des solutions qui peuvent mieux te correspondre ...

L'IUT, ça reste pour moi un des meilleurs choix quand tu fais de l'informatique. Dès le premier mois tu pisses déjà du code, tu vois déjà pas mal de choses, et surtout, ça te permet de mieux préciser tes envies et tes attentes après deux ans :

- T'as fait tes trois mois de stage (obligatoire en fin de DUT), ça t'a plu, t'en as marre des études et tu veux gagner ta croûte ? T'as un diplôme en poche, tu en profites pour te lancer dans le monde du travail. Tu seras suffisamment compétent en informatique pour trouver un job plutôt facilement.

- Tu te dis que ce serait bien de te spécialiser un peu plus, mais pas trop ? Il existe pas mal de licences professionnelles qui te permettront de finir avec un diplôme BAC +3 et une spécialité.

- Ca t'a vraiment plu, tu en redemandes pour 3 années supplémentaires ? Il te reste deux choix : tu as bien bossé, et même si t'es pas forcément bon en math, t'as tout pété les scores sur les matières informatiques : direction l'école d'ingé, directement en troisième année où tu pourras te la péter les 6 premiers mois parce que tu seras bien meilleur en info que les mecs qui sortent de prépa (intégrée ou non).
Ou sinon, tu as l'université. Si tu as eu ton DUT, mais que les résultats ne sont pas vraiment bon, mais que tu en veux encore, il reste l'option licence 3 + master. Et ça n'est pas non plus un mauvais choix, un bon master vaut souvent mieux qu'un mauvais diplôme d'ingénieur (souvent obtenu en école privée, d'ailleurs...)
Je pense notamment aux Master MIAGE, qui sont plutôt bien vus en France, mais il existe bien d'autres master qui proposent un niveau intéressant et qui t'amènent à BAC +5, voire BAC +8 !

- Dernier cas : l'informatique, ça t'a complètement barbé. Tu te vois mal faire ça toute ta vie, ça t'emmerde, tout ça tout ça... Bah c'est pas grave. Tu n'auras pas vraiment perdu deux ans de ta vie, vu que tu ressors avec un diplôme, des connaissances, et 10.000 euros en poche (ah bah oui, t'auras pas payé tes deux premières années dans le privé !). T'auras 20 ans, il ne sera pas trop tard pour te relancer dans autre chose.
Ma copine a fait un DUT mesures physiques, DUT un peu "bac à sable" où t'apprends pas mal de choses. Ca ne lui plaisait pas forcément, donc elle est repartie à zéro dans l'architecture, mais elle ne regrette pas son DUT parce qu'elle reste convaincue (comme moi) que ça lui servira un jour (contrairement à deux années de prépa ratée, à mon avis).


Perso, j'ai fait un DUT informatique à Lille, et j'ai ensuite intégré l'UTC directement en 3ème année, branche informatique. Et je ne regrette pas du tout mon choix, tout se passe bien et j'suis bien content de ne pas être passé par la case prépa. Et GxxP te le dira, j'suis bien meilleur que lui en informatique (parce que lui, il a fait la prépa intégrée UTC) :cigare: :ninja:

La seule chose à avoir en tête, si tu te lances dans un DUT pour viser un bac +5 (ce que j'ai fait), c'est qu'il faudrait quand même fournir un peu de travail pendant les deux années (que ce soit en matière informatique et en matière complémentaire) pour avoir des résultats suffisants pour te permettre le choix de la suite (école d'ingénieurs, laquelle ? Master ? ...)
Mais crois moi, un DUT avec un peu de travail derrière, c'est très souvent des résultats garantis, il n'y a rien de vraiment compliqué !

DakuTenshi
20/11/2011, 01h48
Même parcours que PolluXxX, et je valide tout ce qu'il dit (sauf pour la partie où il dit qu'il est le meilleur en informatique, il triche parce que c'est le seul de la bande qui travaille :tired:).

GxxP
20/11/2011, 01h58
blabla

J'ai tendance à penser "le contraire" sur certains points, les connaissances en informatique acquises en deux ans de DUT se rattrapent très rapidement en école d'ingé si tu as fait une prépa (Polluxx est juste jaloux :P) alors que tu auras beaucoup plus de mal à rattraper le niveau en maths après un DUT (:ninja:).

Si tu es sur de vouloir travailler dans l'informatique alors l'IUT est un bon choix car comme le dit Polluxx ça t'ouvre de nombreuses portes. Mais si tu n'es pas sur de vouloir poursuivre dans cette voie là une prépa classique (voire intégrée) t'ouvrira plus de portes. Et il est toujours possible de passer de la prépa à la fac à la fin de la première année si tu ne t'y plais pas.

PolluXxX
20/11/2011, 02h01
alors que tu auras beaucoup plus de mal à rattraper le niveau en maths après un DUT (:ninja:).


En même temps, qu'est-ce qu'on s'en branle des maths en informatique ? :ninja:

Say hello
20/11/2011, 03h32
Et juste une licence MIAGE après un DUT aussi c'est bien vu ou y'a que le master qui compte?

(Je prépare mes arrière au cas où... :ninja:)


Edit : Math -> complexité.
"Bon vous allez me calculer la complexité de cet algo de tri récursif..."
"gnéé?"
Rien que pour ça déjà..

Møgluglu
20/11/2011, 12h07
En même temps, qu'est-ce qu'on s'en branle des maths en informatique ? :ninja:

Grave, c'est pas comme si toute la science informatique était construite sur des maths discrètes, la combinatoire et la théorie des catégories.

Mais chut, faut pas le dire, quand on dit aux étudiants d'informatique qu'ils font des maths, d'un coup ils ne savent plus rien faire.

Gillete
20/11/2011, 13h36
Et juste une licence MIAGE après un DUT aussi c'est bien vu ou y'a que le master qui compte?

(Je prépare mes arrière au cas où... :ninja:)


Edit : Math -> complexité.
"Bon vous allez me calculer la complexité de cet algo de tri récursif..."
"gnéé?"
Rien que pour ça déjà..
La licence MIAGE équivaut, approximativement, à rien sur le marché du travail. Seul le master compte et celui ci est toujours très bien "coté" en France.

Hideo
20/11/2011, 17h51
Alors, pour commencer: désolé de ne pas avoir répondu plus tôt, je fus quelque peu occupé hier soir :)

Pour ce qui est des "Pourquoi seulement des écoles privées comme celle-ci ?", faut pas se voiler la face, je suis conscient de l'opération marketing de chacune de ces écoles qui doivent mettre a peu près le même budget dans la com' que dans les instals de la dite école. Malheureusement quand on est à mon niveau, c'est à dire:

-" 'tin suis en terminale, les inscriptions pour l'après-bac commencent dans 2 mois et je dois choisir sans qu'on ne me dise rien ce que je vais bouffer jusqu’à ma retraite (si j'en ai une) "

Moi et mon envie d’étudier dans l'info sommes installés devant la télé une biere grenadine (Yeah mineur inside!) et arrive le spot:

"Wai gros, t'as envie de tout défoncer ? Tu veux gagner pleins de tunes pour payer ta cam' ? Viens chez nous on va t'apprendre a coder en roulant !"

Bon bha ils la vendent plus ou moins bien mais c'est par là qu'on commence et donc on les retiens plus facilement.

C'est la que vous m’illuminez de votre expérience/connaissance pour me guider dans mon choix, et je dois dire que je ne suis pas déçu ;)

Plus sérieusement:
Je me suis déjà fixé, et j'ai pas vraiment le choix non plus, le but de finir avec un master quelque soit le chemin emprunté.
Les DUT ( et si je ne me trompe pas c'est le diplôme que l'on appel l'IUT ) m’intéressent aussi, mais pour l'instant je vous avoue que mes recherches se sont principalement tournées vers la recherche d'écoles post-bac où je peux faire mes 5 années de suite.

Accessoirement, vous avez plusieurs fois mentionné le fait qu'avoir un diplôme au bout de quelques années est un plus si je veux bosser ou simplement m’arrêter. J'ai vu que Infosup et ESGI, si ne me trompe pas, propose de passer son BTS ce qui permet aussi d'avoir déjà un diplôme avant de finir.

Pour ce qui est de la fac, je préfère pas. J'aime être encadré, j'ai peur de partir en sucette si on commence à me dire:
-" On s'en bat la race que tu viennes ou pas, reste pioncer si tu veux"

Je ne crois pas l'avoir encore mentionné, mais je suis sur paris et j'aimerai y rester.
Si vous avez des adresses de DUT info intéressants sur Paris ou même d'écoles privées ou pas, je suis preneu. C'est pas facile d'avoir des noms d'écoles avec un commentaire objectif. Généralement on tombe sur la description que j'ai faite quelques lignes plus haut.

Et pour finir, la question de pourquoi pas une école plus généraliste:

heuuu je sais pas. La seule chose donc je suis à peu près sur ces temps ci c'est que j'ai envie d'étudier l'info, je m'accroche donc à cette idée et comme j'ai déjà du mal à bien voir dans le brouillard des écoles spécialisées, j'avoue ne pas mettre lancé dans la recherche d'écoles plus généralistes. Comme toujours, si vous avez des arguments en faveur de ce choix, j'écoute !:)

Merci encore pour votre aide :wub:

PolluXxX
20/11/2011, 19h09
Plus sérieusement:
Je me suis déjà fixé, et j'ai pas vraiment le choix non plus, le but de finir avec un master quelque soit le chemin emprunté.
Les DUT ( et si je ne me trompe pas c'est le diplôme que l'on appel l'IUT ) m’intéressent aussi, mais pour l'instant je vous avoue que mes recherches se sont principalement tournées vers la recherche d'écoles post-bac où je peux faire mes 5 années de suite.


Je corrige : les DUT (diplôme universitaire de technologie) sont des diplômes que l'on peut obtenir dans un IUT (institut universitaire de technologie).

Je saute aussi sur l'occasion pour rajouter quelque chose : parfois, s'arrêter et travailler à BAC +2, c'est loin d'être un mauvais choix. Un BAC +2 avec 3 années d'expérience dans le monde du travail sont parfois mieux payés et installés qu'un BAC +5 qui sort fraîchement de l'école. La France tend à pousser les jeunes à faire un BAC +5, alors que ça n'est parfois pas ce qu'ils veulent. Et les entreprises suivent, elles commencent à demander des BAC +5 avec expérience pour des postes où un BAC +2 serait largement suffisant ...




Accessoirement, vous avez plusieurs fois mentionné le fait qu'avoir un diplôme au bout de quelques années est un plus si je veux bosser ou simplement m’arrêter. J'ai vu que Infosup et ESGI, si ne me trompe pas, propose de passer son BTS ce qui permet aussi d'avoir déjà un diplôme avant de finir.



Attention ! Un BTS, c'est très très loin d'avoir la valeur d'un DUT. Le DUT est national, et son programme aussi. Une boîte qui engage un DUT, elle sait à quoi s'attendre (même s'il existe des petites différences entre les régions, la majorité du programme est national).

Les programmes du BTS et la qualité d'enseignement de celui-ci sont variables. Le programme n'est pas vraiment "supervisé" et on retrouve parfois des grandes disparités de compétences entre deux titulaires de BTS issus de différentes écoles.
Et ça, les entreprises le savent, ce qui amène que quelques écoles proposant des BTS sont vraiment reconnus en France, alors que les autres ne sont pas reconnus, ou sont reconnus en négatif.

Et un DUT te permettra d'entrer en école d'ingé beaucoup plus facilement qu'avec un BTS.



Pour ce qui est de la fac, je préfère pas. J'aime être encadré, j'ai peur de partir en sucette si on commence à me dire:
-" On s'en bat la race que tu viennes ou pas, reste pioncer si tu veux"


Attention, ne t'attends pas à être pris par la main au niveau universitaire, quel que soit la voie que tu choisis. La plupart du temps, les profs s'en foutront que tu ne viennes pas, et il faudra aussi te prendre en main...




heuuu je sais pas. La seule chose donc je suis à peu près sur ces temps ci c'est que j'ai envie d'étudier l'info, je m'accroche donc à cette idée et comme j'ai déjà du mal à bien voir dans le brouillard des écoles spécialisées, j'avoue ne pas mettre lancé dans la recherche d'écoles plus généralistes. Comme toujours, si vous avez des arguments en faveur de ce choix, j'écoute !:)

Merci encore pour votre aide :wub:

L'avantage des écoles généralistes, avec prépa intégrée ou non, c'est que ça peut te permettre de changer d'avis en plein milieu en ne perdant rien.
Je pense notamment à l'Université de Technologie de Compiègne (ou le réseau UT en général), où tu fais du général pendant la première année, mais pour la seconde, tu peux aller mettre ton nez un peu partout, tester différentes matières de "branche" (informatique, biologie, mécanique, ...) pour t'assurer que c'est ce que tu veux faire. Et si ça ne te plait pas, il n'est pas trop tard.

L'inconvénient, c'est que tu ne fera pas tout de suite de l'informatique, et tu devras souvent te faire chier avec des matières que tu trouveras inutiles pour la suite.




PS : ma réflexion sur les maths en informatique, c'était pour du rire ! :emo:

vectra
20/11/2011, 20h07
Le DUT info est pratique pour faire un démarrage en douceur. Si tu l'as de justesse ou sans honneurs, c'est probablement que tu n'avais pas ta place ailleurs et qu'il est temps d'aller bosser un peu, quitte à revenir plus tard dans les études. Si tu le réussis très bien (et c'est parfaitement possible, du fait de la pédagogie et de l'encadrement), tu peux alors considérer de frapper aux portes des ENSI ou parfois même INSA. C'est une voie que suivent chaque année les quelques meilleurs étudiants de chaque promo.

En général, avec un DUT bon mais sans plus, tu peux frapper à la porte d'une licence. C'est aussi la voie que choisissent ceux qui sont intéressés par la recherche, bien que passer par une école d'ingénieurs ne bouche pas la voie non plus (mais c'est plus difficile d'après ce que j'en sais, ca a pu changer).

Si tu as la possibilité d'aller à l'UTC ou autre école publique avec prépa intégrée, je pense qu'il n'y a pas photo. Pour ce qui est des écoles privées, moins elles sont bidon, plus elles seront sélectives. Et, de toute manière, leur diplôme est généralement regardé avec circonspection un peu partout. J'ai l'impression qu'un titulaire d'un diplôme privé doit faire ses preuves ou s'appuyer sur le réseau d'anciens de l'école. Alors attention, "y'en a des bien", et je pense qu'il vaut mieux un diplôme privé et un bon départ qu'un diplôme public inférieur et stagner.

smokytoks
21/11/2011, 12h33
Ayant été à peu près dans la même situation que toi il y a quelques années, et étant passé par l'Epitech, je plussoie la piste DUT ou Licence pour tes 3 premières années : ça coûte moins cher, ne te ferme pas de portes et cela t'ouvre bien plus de pistes par la suite...

En ce qui concerne plus spécifiquement Epitech (et SupInfo, dans une moindre mesure), à moins d'adorer le code au point d'en pisser non stop pendant les 2-3 premières années et d'être plutôt autodidacte, je te déconseille vraiment ces établissements. Autant partir sur un DUT dans un premier temps, quitte à intégrer une école (publique ou privée) par la suite en 4e année pour viser un titre d'ingénieur ou un Master...

DakuTenshi
21/11/2011, 13h19
J'ai tendance à penser "le contraire" sur certains points, les connaissances en informatique acquises en deux ans de DUT se rattrapent très rapidement en école d'ingé si tu as fait une prépa (Polluxx est juste jaloux :P) alors que tu auras beaucoup plus de mal à rattraper le niveau en maths après un DUT (:ninja:).

Ouah j'avais écrit un truc trop bien, il a disparu, donc tu admets que tu as tort et tu fais pas chier.


Faux, ce qui est enseigné en école d'ingé n'est pas vraiment la même chose qu'en IUT, le niveau technique d'un ingénieur à la sortie de l'école est différent de celui qui sort de l'IUT. Les domaines abordés qui sont bien plus variés, par exemple ça fait mal de sortir d'école d'ingé pour finir dev web quoi :fuu:. Ce qui est enseigné en DUT n'est pas forcément rattrapé en école d'ingé parce que ce n'est pas nécessaire. Je vois pas en quoi ça peut te servir de développer en assembleur alors que tu veux faire du réseau petit con.

Si tu es sur de vouloir travailler dans l'informatique alors l'IUT est un bon choix car comme le dit Polluxx ça t'ouvre de nombreuses portes. Mais si tu n'es pas sur de vouloir poursuivre dans cette voie là une prépa classique (voire intégrée) t'ouvrira plus de portes. Et il est toujours possible de passer de la prépa à la fac à la fin de la première année si tu ne t'y plais pas.
Oui.


En même temps, qu'est-ce qu'on s'en branle des maths en informatique ? :ninja:
En informatique on s'intéresse beaucoup au monde réel, et toi qui veut bosser dans le multimédia, dis toi bien que tu pourrais en bouffer pendant des jours entiers de la transformée de Fourier.


Et juste une licence MIAGE après un DUT aussi c'est bien vu ou y'a que le master qui compte?

(Je prépare mes arrière au cas où... :ninja:)


Edit : Math -> complexité.
"Bon vous allez me calculer la complexité de cet algo de tri récursif..."
"gnéé?"
Rien que pour ça déjà..

Oui Miage est une bonne formation qui te prépare à encore d'autres domaines, et il arrive que les salaires soient identiques à ceux d'ingénieurs (ce qui devrait être logique mais comme y'a un titre en plus quand tu es ingénieur...).

---------- Post added at 12h19 ---------- Previous post was at 12h17 ----------


En ce qui concerne plus spécifiquement Epitech (et SupInfo, dans une moindre mesure), à moins d'adorer le code au point d'en pisser non stop pendant les 2-3 premières années et d'être plutôt autodidacte, je te déconseille vraiment ces établissements. Autant partir sur un DUT dans un premier temps, quitte à intégrer une école (publique ou privée) par la suite en 4e année pour viser un titre d'ingénieur ou un Master...

Bien d'accord, l'EPITA est plus intéressant à mon opinion. En plus ils ont une spécialité "sécurité informatique" :bave:.

smokytoks
21/11/2011, 13h31
L'EPITA, c'est quand même différent, surtout depuis qu'ils ont décroché la CTI. Mais j'insiste tout de même sur le fait qu'il faut être un minimum certain de vouloir rester dans l'informatique avant de s'y lancer : leur prépa intégrée a beau être du Math Sup/Spe généraliste sur le papier, ça reste très spécifique. De plus, je ne suis pas certain qu'elle soit reconnue ailleurs. Et la 3e année est (ou était à l'époque) très orientée code...

Bref, au risque de me répéter, la prudence commanderait plutôt, dans le cas présent (attiré par le secteur mais pas sûr de vouloir y passer sa vie), de s'orienter vers un DUT ou une Licence qui permettront de disposer d'une équivalence reconnue si jamais il fallait songer à une réorientation. Puis, dans le cas contraire, cela ne ferme absolument pas la porte à une poursuite des études dans le domaine, soit en intégrant une école d'ingé ou en poursuivant à l'Université...

DakuTenshi
21/11/2011, 14h30
Franchement en DUT on a de beaux débouchés même si on glande pas grand chose (tout se fait au classement, et comme la majorité de tes camarades auront autant d'ambition qu'un bonhomme de neige necrophile...)

Phenixy
21/11/2011, 19h08
Sinon fais X et pars à Londres faire de la finance pour payer ta coke.

Blague à part, je rajouterai ptet juste de mesurer le ratio "j'aime pas les maths" / "je me ferme une école qui demande des maths". C'est triste mais souvent les meilleures écoles demandent les meilleures connaissances en maths (même, ce qui a encore moins de sens qu'en ingé, en école de commerce comme j'ai pu subir). Perso j'ai jamais kiffé non plus, j'en ai bouffé 12h/semaine pendant deux ans prépa à cracher du sang, mais derrière j'ai pu choper une super école qui est reconnue alors que t'y passes 3 ans à picoler. Ça n'a aucun sens quand t'y penses, je te l'accorde, mais ça vaut peut-être le coup de peser le pour et le contre.

Après je suis d'accord avec Pollux : un mec qui aura 2 ans d'études et 3 ans d'expérience sera sûrement plus compétent qu'un bleu-bite bac+5 qui débarque dans le monde du travail. Et là, ça dépend vraiment du secteur: je connais pas l'informatique donc je me prononcerai pas, peut-être que c'est un secteur qui sait reconnaître la valeur des gens qui postulent. Moi j'ai été confronté à des secteurs (médias, marketing, stratégie, finance...) où pour les postes de junior les grands groupes s'en battent les c.... de tes motivations et compétences réelles, ils regardent un seul truc: la valeur de ton diplôme. C'est moche, mais c'est comme ça.

smokytoks
21/11/2011, 21h58
Après je suis d'accord avec Pollux : un mec qui aura 2 ans d'études et 3 ans d'expérience sera sûrement plus compétent qu'un bleu-bite bac+5 qui débarque dans le monde du travail. Et là, ça dépend vraiment du secteur: je connais pas l'informatique donc je me prononcerai pas, peut-être que c'est un secteur qui sait reconnaître la valeur des gens qui postulent. Moi j'ai été confronté à des secteurs (médias, marketing, stratégie, finance...) où pour les postes de junior les grands groupes s'en battent les c.... de tes motivations et compétences réelles, ils regardent un seul truc: la valeur de ton diplôme. C'est moche, mais c'est comme ça.

Malheureusement, c'est vrai dans l'informatique également. Le monde merveilleux des grilles de salaires...

Mais je pense que c'est pareil partout dès lors que l'on parle de grosses structures. En tout cas pour de l'embauche...

vectra
22/11/2011, 04h24
Ouais enfin faut pas essayer de comparer le bagage des deux non plus, soyons sérieux. Donne 3 ans à un BAC+5, il ira probablement plus loin.
Je dis ca après avoir fait moi-même un DUT (puis un BAC+5).

Ceci dit, tout dépend de votre objectif: pour partir sur de la R&D, le DUT n'est pas idéal. Pour plein d'autres boulots bien payés, ca suffit largement: le tout, c'est de tomber sur la bonne structure, mais c'est le cas à BAC+5 aussi.

smokytoks
22/11/2011, 10h17
J'vois pas en quoi le fait de passer par un DUT te fermerait les portes de la recherche, il "suffit" de compléter son bagage par la suite (voire en même temps), j'en connais plus d'un qui bosse dans la R&D après être passé par là...

WeeSKee
22/11/2011, 10h32
Je suis aussi passé comme beaucoup ici par un DUT informatique. Le choix est venu de lui même, ne voulant pas étudier pendant 5 ans mais sortir avec un diplôme de bonne qualité. J'étais une quiche en math, j'ai réussi je ne sais comment à décrocher 10 au bac en prenant des cours particuliers :| et comme y'a pas de miracle, je me suis rétamé en math au DUT. Mais osef, j'étais bon dans le reste donc c'est passé comme une lettre à la poste.
Ensuite je me suis dis, les études c'est rigolo, on fait la fête, on voit plein de gonzesses (IUT info collé à l'IUT bio) et c'est pas si fatiguant. Je suis donc parti sur une Licence pro pour le niveau bac + 3 et pouvoir passer les concours catégorie A de la FP. Mes amis sont partis en école d'ingé (UTT, UTBM).
Résultat, après ma licence, j'ai travaillé 2 ans pour me faire les pattes, et j'ai passé un concours de catégorie A dans la fonction publique (que j'ai eu). Je gagne bien ma vie, j'ai beaucoup de vacances, et je suis fonctionnaire ce qui n'est pas une catastrophe en soit.
Mes amis sont partis sur Paris suite à leurs écoles d'ingé, touchent 33% net de plus que moi, sauf que moi mon loyer me coûte 1/5ème de ma paye B)

smokytoks
22/11/2011, 10h47
Tiens, j'en profite pour te demander des détails sur le concours que tu as passé : t'as des détails (contenu, admissibilité, etc) là-dessus ?

WeeSKee
22/11/2011, 11h08
Ouais alors j'ai passé un concours d'ingénieur d'études dans l'éducation nationale en développement d'application (qu'on ne s'y trompe pas, c'est pas parce qu'il y a ingénieur dans la titre que c'est bac+5..), donc niveau bac+3.
Le concours est en deux parties :

1ère partie, un dossier à monter (la plupart c'est du blabla administratif) dont 2 pages où tu dois détailler ton parcours professionnelle (c'est pour ça que j'ai travaillé 2 ans avant de le passer, sinon c'est page blanche assurée). Ton dossier est noté et suite à son étude par une commission, tu es déclaré admissible ou non.

2ème partie, si tu es admissible, tu choisis une liste de postes dispos au niveau national, qui correspondent à ton concours. Ensuite tu es convoqué pour chaque
poste (ça peut coûter cher de passer le concours) et tu as un entretien de 20-30 minutes devant un jury d'environ 6 à 8 personnes, où tu te présentes pendant grosso modo 10-15 minutes, et ensuite on te pose des questions. Cet entretien est noté, on fait la moyenne avec ta note de dossier (le dossier à un coeff moindre que l'entretien), et ensuite tu es classé sur le poste (admis et liste complémentaire).

A ce que j'ai vu, les notes de dossier sont globalement les mêmes pour les admissibles (11 c'est bien, 13 c'est une très bonne note), donc tout se joue à l'entretien.

C'est pas mal de préparation et de stress, car entre le moment du dossier et des entretiens, il peut se passer 3-4 mois. Et comme tout, ça se prépare.

Au niveau des participants, j'ai pas compté (car les listes sont accessibles pour les participants), mais je pense qu'on était entre 200 et 300 admissibles. En moyenne il y a entre 10 et 25 participant par poste mais ce n'est pas une règle définie, tu te doutes qu'il y aura plus de monde au concours de Montpellier que celui de Dunkerque. Généralement il n'y a qu'un poste donc faut être le meilleur, si 2 postes, dans les deux meilleurs etc...

Chaque année les postes sont différents, rien ne dit que cette année il y aura un poste par exemple à Toulouse, mais peut-être un à Perpignan qu'il n'y avait pas l'année dernière

smokytoks
22/11/2011, 11h12
Merci bien, je vais essayer de regarder ça de plus près...

D'ailleurs, y'a un endroit (site, service à contacter, autre) où prendre ce genre de renseignements ?

WeeSKee
22/11/2011, 11h15
Pour l’éducation nationale c'est ici (http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24790/concours-et-recrutements-des-ingenieurs-et-personnels-techniques-de-recherche-et-de-formation.html), après y'a plein d'autres choses dans la FP, faut regarder ailleurs aussi ;)

Je te cache par que baigner dedans (travailler dans une univ, un rectorat, etc..) avant de passer le concours, c'est un énorme plus

smokytoks
22/11/2011, 11h40
Merci encore ! ;)

Aghora
22/11/2011, 13h19
Apparemment y a des épreuves écrites...

smokytoks
22/11/2011, 13h33
Cela a l'air de dépendre du concours (FPN/FPT/FPH et niveau) là-dessus...

vectra
22/11/2011, 13h37
J'vois pas en quoi le fait de passer par un DUT te fermerait les portes de la recherche, il "suffit" de compléter son bagage par la suite (voire en même temps), j'en connais plus d'un qui bosse dans la R&D après être passé par là...

C'est aussi mon cas, merci bien.
Et c'est aussi pour cela que je pense pouvoir dire que c'est pas idéal non plus. Le résumé de mon dernier message, sur lequel tu bases ta remarque, c'est qu'il faut quand même pas se foutre du monde et affirmer que les bagages bac+2 et +5 sont kif-kif.

smokytoks
22/11/2011, 13h59
Je n'ai jamais rien dit de tel...:tired:

WeeSKee
22/11/2011, 14h05
Apparemment y a des épreuves écrites...

Dans l'EN, il y a épreuve écrite pour les corps en dessous d'ingénieur d'études (en dessous de Bac+3). Sinon y'en a pas.

Aghora
22/11/2011, 14h18
Je regarde les rapports de jurys. Impressionnant le nombre de candidats au dessus de 40 ans :O.

WeeSKee
22/11/2011, 14h30
Je regarde les rapports de jurys. Impressionnant le nombre de candidats au dessus de 40 ans :O.

Euh oui je me suis bien marré quand j'ai croisé les autres candidats... je crois que la moyenne d'âge dans mon "corps" est de 43 ans. J'en ai 24 uhuh

Désolé pour le HS :|

daemogia
22/11/2011, 14h48
Oyo.

Il me semble qu'on avait évoqué le sujet ensemble sur le channel des trolleurs de Battlefield 3, la voie dorée c'est l'IUT. Les écoles sont de bonnes pompes à fric, certaines ont très bonne réputation & feront "bien" avant tout sur un CV. Mais comme tous les établissements ce ne sont pas des filtres à cons, l'important est d'être bon : avoir envie d'apprendre, de progresser, de s'ouvrir à toutes les technologies (même les trucs sales & propriétaires).

Voilà sinon ne pas s'arrêter à un BAC+2, sinon les portes des cadres se fermeront à tout jamais et vous n'accèderez pas au Valhala, vous ne toucherez pas non plus 50k€ et ni de chaussette...

Cordialement,

Daemogia

PS : je confirme que le BTS ça pue (j'en ai fait un), les programmes sont médiocres & que comparé à un IUT... ça vaut pas tripette. En revanche si tu es bon, IUT ou BTS OSEF, tu iras jusqu'en doctorat si t'as les couilles et le cerveau.


Pour l’éducation nationale c'est ici (http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid24790/concours-et-recrutements-des-ingenieurs-et-personnels-techniques-de-recherche-et-de-formation.html), après y'a plein d'autres choses dans la FP, faut regarder ailleurs aussi ;)

Je te cache par que baigner dedans (travailler dans une univ, un rectorat, etc..) avant de passer le concours, c'est un énorme plus

Oh my god, ça sent bon l'IRTF ^_^
T'oublies de dire que dans l'Education Nationale on a des salaires de misère. La seule bonne FP est la FP Territoriale (vrais salaires & vraies primes).

WeeSKee
22/11/2011, 15h13
Oui en effet, mais c'est pas non plus dégueulasse (salaire seul est pas énorme, mais avec les primes on arrive à quelque chose de correct, même si c'est vrai qu'on ne cotise pas sur les primes...). Et il y a beaucoup de congés. Et avec l'ancienneté on passe des échelons qui permettent d'améliorer un peu le salaire. Mais c'est sûr que les 50k/an, ce sera pas pour moi :)

Hideo
23/11/2011, 18h13
Merci pour toute vos réponses !

Pour l'instant je n'ai pas plus de questions, mais dès que j'ai du nouveau je passe pas ici.

Bonne journée à tous. ;)

mescalin
23/11/2011, 19h47
Oui en effet, mais c'est pas non plus dégueulasse (salaire seul est pas énorme, mais avec les primes on arrive à quelque chose de correct, même si c'est vrai qu'on ne cotise pas sur les primes...). Et il y a beaucoup de congés. Et avec l'ancienneté on passe des échelons qui permettent d'améliorer un peu le salaire. Mais c'est sûr que les 50k/an, ce sera pas pour moi :)

Oui, voila, plein de primes (ça dépends des univ mais sur certains postes a Strass par ex t'a 900 net), sécurité de l'emploi, très bonne mutuelle, très bonne retraite, plein de congés (ici on doit être à 62 jours avec les RTT). Enfin bon, tout ça c'est si t'es titulaire. Sinon, en effet c'est de la grosse grosse baise.

---------- Post added at 18h47 ---------- Previous post was at 18h41 ----------




PS : je confirme que le BTS ça pue (j'en ai fait un), les programmes sont médiocres & que comparé à un IUT... ça vaut pas tripette. En revanche si tu es bon, IUT ou BTS OSEF, tu iras jusqu'en doctorat si t'as les couilles et le cerveau.


Oui. Enfin déja, une licence c'est bien. Et ne pas oublier qu'il y a la formation continue et la VAE derrière pour continuer. Perso j'ai fait toutes mes études en touchant les assedics, ben c'était quand même plus confortable...