PDA

Voir la version complète : zeux vidéo art ou non?



naldov
07/05/2006, 20h51
Ce sujet fais débat par chez moi!!
Entre les défenseur de l'art (le vrai)
Et les amateurs de zeux vidéo!

Merci de me donner votre avis sur la question !!! (avec argument c encore mieu)

ducon
07/05/2006, 20h56
Ce sujet fais débat par chez moi!!
Entre les défenseur de l'art (le vrai)
Et les amateurs de zeux vidéo!


Personnellement, je m’en fous un peu, tant que les boîboîtes de zeux ne sont pas vendues 50 briques pièce parce que c’est de l’âââârt, oui mâdâââme. D’ailleurs, j’aimerais qu’on m’explique la différence entre le vrai art et le faux art, l’art actuel peut parfois poser des problèmes (et la musique que j’écoute parfois aussi) à certains. Le problème est philosophiquement un peu complexe.



Merci de me donner votre avis sur la question !!! (avec argument c encore mieu)


Sans SMS, c’est encore mieux.

moSk
07/05/2006, 20h59
Les zeux vidéos sont un médias. Comme tous les autres médias ils peuvent être utilisés dans différentes optiques : information, divertissement etc etc... En bref : ce qui fait l'art c'est l'artiste, pas le pinceau, ni la caméra, ni la souris.

Kahn Lusth
07/05/2006, 21h23
D’ailleurs, j’aimerais qu’on m’explique la différence entre le vrai art et le faux art, l’art actuel peut parfois poser des problèmes

L'art c'est tellement subjectif qu'à mon avi il n'y a pas de vérité établie sur ce qui est qualifiable d'art ou pas.

Pour certains un peigne posé sur une boite ça va être un peigne posé sur une boite et pour d'autres ça va être un monument artistique et ils vont te trouver des tas de conneries et d'idées que soit disant l'auteur à voulu faire passer (alors que je suis sur qu'il n'a même pas pensé à la moitié de ce que les mecs déblatèrent comme imbécilités).

Bref, pour ma part le zeu vidéo c'est un loisir, une passion point barre.

plon
07/05/2006, 21h24
Les zeux vidéos sont un médias. Comme tous les autres médias ils peuvent être utilisés dans différentes optiques : information, divertissement etc etc... En bref : ce qui fait l'art c'est l'artiste, pas le pinceau, ni la caméra, ni la souris.


+ 1 !!!

Faut avouer que peu de zeux sont surprenants que ce soit au niveau de la zique ou du parti pirs graphique... ça fait longtmeps qu'un bel extra terrestre n'est pas arrivé dans ma machine...
Grand public oblige....

Taï Lolo
07/05/2006, 21h51
Bref, pour ma part le zeu vidéo c'est un loisir, une passion point barre.

Pareil.

hohun
07/05/2006, 22h08
Moi, je m'en tape. Le JV peut être considéré comme un art, du moment qu'il ne se fait pas mousser en tant que tel.

Ragondin
07/05/2006, 22h23
pour etre considéré comme art, il faut un consensus de tous.
Si certain reconnaissent les zeux comme tels et pas d autres.. ca restera qqchose de batard, a mi chemin entre art et industrie.

Pour autant, la vision de l art n est plus la meme qu il a 100 ans ou plus. la vision que les gens ont de l art a evolué. Dans un proche avenir, de part son evolution (peut etre grace aux graphismes, et peut etre aux scenaris des zeux (humour :D ) ), le zeu pourra etre amené a etre consideré comme un art a part entiere.

Mais bon, pour moi, actuellement il n est pas digne (a part qq rares zeux novateurs) d etre considere come un art.

mais y a que les cons qui ne changent pas d avis...


**penser a poster l inverse, pour paraitre intelligent** :P

KiwiX
07/05/2006, 23h58
L'art ça ne me parle pas. En tout cas, pas dans le sens littéral.

Le truc qui me parle dans les jeux vidéos, c'est la décharge de plombs dans le décor, mais surtout sur les imps taquins (Eh oui, vive doom...).

Du moment que je passe un bon moment en fraggant, ou en résolvant des énigmes (Assez rare dans le monde du FPS, il faut bien le dire), je me fous bien de l'interprétation artistique d'un jeu.

Ce qui compte, c'est que les prix soient raisonnables et qu'il y ai un minimum de travail, qui pousse à l'achat et à la tentation de l'expérience.

ElGato
08/05/2006, 00h41
Mais c'est bientôt fini, cette manie de tout classer ?!
Hey, les étiqueteurs, à cause de vos conneries, les disques de Francis Lalanne sont dans le rayon "culture"...

Mais s'il faut vraiment répondre un truc crédible: bah, euh, l'art d'une manière générale, c'est quand même quelque chose de très passif (n'en déplaise aux pédants qui pondront un pavé immonde pour tenter de me convaincre du contraire).
Et à mon avis, pour crédibiliser les jeux vidéo, il y a d'autres moyens que de vouloir les faire passer pour de "l'art" bien pompeux.

moSk
08/05/2006, 02h11
l'art d'une manière générale, c'est quand même quelque chose de très passif


Les jeux vidéos c'est pour les crétins, gros, boutoneux, sans amis, qui s'appellent Kevin et qui sont violents.

ducon
08/05/2006, 07h02
pour etre considéré comme art, il faut un consensus de tous.


Ha, parce que Lorie ou Iron Maiden font le consensus de tous ? Combien de gens considèrent que Lorie fait de la musique ? Pas moi. Combien d’autres considèrent qu’Iron Maiden en fait ? Au moins moi.
Ha, s’il te plaît, utilise ta touche d’apostrophe. Ton message est pénible à lire sans.

POPO l'hippo
08/05/2006, 08h37
Au sens con du mot Art, le zeu vidéo pourrait être considéré comme un Art mineur (dixit ma prof d'Histoire de l'Art monumentalement à chier) tout comme la bande dessinée ou la publicité car il repose sur une distribution à grande échelle et non de manière unique (un tableau pour une oeuvre).

Oui oui c'est complètement stupide mais si on s'attache à cette distinction Art Majeur/Mineur, ça marche comme ça.



Maintenant si on pense un peu plus large sans pour autant qualifier tout ce que l'on trouve autour de nous d'Art. On pourrait admettre que le jeu vidéo est un Art à certains moments tout comme la Publicité l'est à certains moments. À d'autres moments c'est un pur produit marketing réfléchi pour être consommé et ça n'a pas beaucoup d'intérêt même si ça peut fortement nous amuser...

Alors à moins de qualifier le concept même du jeu comme un Art (ce qui est tout fait possible), le jeu vidéo POURRAIT être un Art s'il venait à faire quelques conscessions, ce que nous, joueurs, ne seront probablement jamais prés à faire parce qu'un zeu est avant tout fait pour s'amuser et qu'on en a rien à battre que PES 5 soit dans 20 ans au musée Beaubourg.

ducon
08/05/2006, 08h50
Pour moi la publicité n’est pas de l’art mais un gagne pain pour plagiaires.
Sa distinction me gêne parce que la musique n’est plus de l’art. En quoi la diffusion massive permettrait de distinguer les arts qui en sont pour de vrai et ceux qui en sont mais pas vraiment ? Un joueur de Doom professionnel qui joue à Hell Revealed sur un grand écran fait de l’art alors que la même démo sur internet n’est plus de l’art ?

Dolohan
08/05/2006, 09h50
L'art c'est tellement subjectif qu'à mon avi il n'y a pas de vérité établie sur ce qui est qualifiable d'art ou pas.
subjectif ne veux pas dire fantasque, j'entends par la qu'il existe pour chacun, celon sa sensibilité, une justification propre.
quand a l'art, fort heureusement on ne peut pas qualifier tout et n'importe quoi d'art.


Pour certains un peigne posé sur une boite ça va être un peigne posé sur une boite et pour d'autres ça va être un monument artistique et ils vont te trouver des tas de conneries et d'idées que soit disant l'auteur à voulu faire passer (alors que je suis sur qu'il n'a même pas pensé à la moitié de ce que les mecs déblatèrent comme imbécilités).
et hop, le lieu commun bourré de mepris vis a vis d'un univers qui t'echappe...
l'art c'est de la branlette, c'est bien simple, les artistes contemporains n'existent pas, ce sont tous des gens qui font des trucs aux hazard en attendant que d'autres y trouvent un sens...


Bref, pour ma part le zeu vidéo c'est un loisir, une passion point barre.
tout comme peuvent l'etre la peinture ou le slam... n'y as t il pour autant jamais de demarche artistique au sein de ces loisirs ?
dés que tu interpele l'autre par ta maniere de pratiquer une activité, dés que tu le touches dans son intimité, tu deviens un artiste, parcequ'entre tes main, ce qui est commun devient sublime.

montou
08/05/2006, 10h24
mais si les jeux sont un art ainsi que la publicité, comment qualifier les Frag Dolls alors ?

(oui, cette réponse ne sert à rien et oui j'en suis fier)

greystick
08/05/2006, 10h25
Pour certains un peigne posé sur une boite ça va être un peigne posé sur une boite et pour d'autres ça va être un monument artistique et ils vont te trouver des tas de conneries et d'idées que soit disant l'auteur à voulu faire passer (alors que je suis sur qu'il n'a même pas pensé à la moitié de ce que les mecs déblatèrent comme imbécilités).



C'est ce que je pensais avant que mon prof de philo (y a 6 ans) me dise la chose suivante :
"Le plus important n'est pas ce que l'artiste a voulu dire mais ce qu'il nous fait dire"

Je fais du piano depuis 14 ans, et à aucun moment, j'essaie de suivre les nuances écrites par le compositeur. Je fais ma propre interprétation et j'y mets ce que les autres doivent comprendre.

Sinon pour les jeux vidéo... :mellow:
Y a quand même des designers :
Regardez la pate graphique de rise of legends ! (avec des crayonnés et tout et tout)
Sinon, c'est quand même plus un loisir qu'une oeuvre d'art :huh:

Barbazoul
08/05/2006, 11h11
Je me suis un peu interessé à l'esthétique cette année, je suis en master de littérature et j'ai fait quelques travaux en philo sur l'art et l'expérience esthétique.

Déjà, le courant actuel en philo se situe du côté d'une esthétique de la réception. C'est à celui qui regarde l'oeuvre d'art de construire son interprétation, tout comme notre ami pianiste construit une interprétation à partir d'une partition écrite par un maître de la musique. (lectures : Jauss - L'esthétique de la réception).

Ensuite, la visualisation d'une oeuvre d'art doit se caractériser par une expérience esthétique. L'expérience esthétique se définit (vite fait) comme ça :

-Immersion fictionnelle (lire le bouquin de Schaeffer : Pourquoi la fiction? où il parle des jeux vidéo) : le récepteur de l'oeuvre d'art est immergé dans un univers fictionnel. C'est bien le cas dans les jeux vidéo, même plus que partout ailleurs puisqu'il existe une véritable interaction avec un univers fictionnel.

-Un travail cognitif (lié à mes connaissances, de toutes sortes): cette immersion fictionnelle ne peut se faire que si le récepteur possède l'arrière plan culturel lui permettant de s'immerger dans ce monde fictionnel. On n'apprécie pas quelque chose juste "parce que c'est beau". On a vécu des expériences depuis notre naissance qui font que l'on réagit de telle ou telle manière devant tel ou tel tableau, ou jeu vidéo. Je ne vais pas réagir à Galactic Civilizations 2 de la même manière selon que j'ai lu de la science fiction ou pas, par exemple. (ça, c'est Kendall Walton)

-Une expérience : tout ceci doit mener à une expérience de pensée. On met en jeu nos arrières plans cognitifs (liés à nos connaissances, donc), pour s'immerger dans un univers fictionnel et en sortir changé. L'oeuvre d'art doit modifier notre vision du monde, elle s'ajoute à nos expériences cognitives et offre un apprentissage qui est le fruit d'une expérience.

Pour ma part, je trouve que le jeu vidéo correspond assez bien à cette définition ; le jeu vidéo me fait vivre des expériences esthétiques. Mais pour l'instant elles sont encore assez basiques, les univers fictionnels sont souvent grossiers et déjà vus mille fois, les éléments cognitifs mis en jeu sont toujours les mêmes, ils constituent donc pour moi, pour l'instant, une expérience esthétique d'assez mauvaise qualité (en général, avec bien sûr quelques exceptions-je pense à Planescape Torment). Ce n'est qu'un avis personnel, chacun, encore une fois, fait sa propre expérience de récepteur. Mais en tout cas, oui, les jeux video sont (potentiellement?) des oeuvres d'art.

Solkan
08/05/2006, 12h10
Les jeux vidéo peuvent faire partis de l'art d'une époque, ou plutôt de support cuturel, dans une certaine globalité sans pour autant l'être de façon individuelle, jeu par jeu. Un peu comme lorsque l'on évoque l'art d'un pays ou d'une certaine période, ce qui englobe l'artisanat du référenciel choisi.

ElGato
08/05/2006, 12h46
l'art d'une manière générale, c'est quand même quelque chose de très passif
Les jeux vidéos c'est pour les crétins, gros, boutoneux, sans amis, qui s'appellent Kevin et qui sont violents.
[/quote]
?! Lapin compris.

Augusto Giovanni
08/05/2006, 13h13
Que les jeux vidéos soient de la culture. Ok. Mais la démarche qui les accompagne n'est pas celle de d'une oeuvre artistique, même si dans certains cas le parti pris esthétique pourrait amener la frontière entre les deux mondes à ne pas être dissocié.

Mais déja les Arts actuels on pourrait revenir dessus. Personnellement je gerbe sur le soit-disant "Art contemporain", que ce soit sculpture, peinture ou d'autes formes d'expressions comme certains montages (achetés plusieurs dizaines de milliers d'euros par l'Etat). Déja car les idées de ces soit-disant artistes sont en générales à chier et que leurs interprétations de certains phénomènes de société se rapprochent de la vue du métro parisien qu'en a un mec comme Baladur : irréaliste car inconnu.
Ensuite, il y a la musique et le cinéma qui peuvent faire le même débat. L'Art ça dépends fondamentalement d'un point de vue il me semble. Et si La Callas faisait de l'Art, Lorie fait de la merde. Et si Gus Van Sant fait de l'Art, on ne peut en dire autant de Danny Leiner (Eh mec elle est où ma caisse ? (http://www.allocine.fr/flim/fichefilm_gen_cfilm=29342.html)).
Alors généraliser ça devient quand même plus dur que lorsque l'Art était classique...

Dolohan
08/05/2006, 14h31
c'est quoi au juste votre probleme avec l'art contemporain ?
ce n'est pas parceque vous refusez de vous investir dans sa comprehension, que tous ses acteurs sont necessairement des branleurs illuminés.

je trouve ce type de propos vraiment limite question ouverture d'esprit... et ca revele un vrai mepris pour la difference.

Kahn Lusth
08/05/2006, 14h39
subjectif ne veux pas dire fantasque, j'entends par la qu'il existe pour chacun, celon sa sensibilité, une justification propre.
quand a l'art, fort heureusement on ne peut pas qualifier tout et n'importe quoi d'art.

Marrant j'ai l'impression que tu tente de me contredire en tenant le même discours que moi.
On en reviens bien au même point :
Si l'art est à la libre appréciation de chacun on ne peux pas des lors admettre qu'il y ai une vérité établie à propos d'art.

Si la "sensibilité" de 6 personnes sur 10 disent qu'un chiotte en porcelaine sur un tretaut est une oeuvre d'art, pourquoi les 4 autres qui n'y sont pas sensibles devraient malgré tout qualifier ça d'art bien qu'ils n'y sont pas sensibles?
Ce n'est pas parce qu'on est une majorité qu'on a forcément la raison absolue.

hohun
08/05/2006, 14h42
je trouve ce type de propos vraiment limite question ouverture d'esprit... et ca revele un vrai mepris pour la difference.

Meuh non...pour l'art contemporain seulement.

Barbazoul
08/05/2006, 14h49
c'est quoi au juste votre probleme avec l'art contemporain ?
ce n'est pas parceque vous refusez de vous investir dans sa comprehension, que tous ses acteurs sont necessairement des branleurs illuminés.

je trouve ce type de propos vraiment limite question ouverture d'esprit... et ca revele un vrai mepris pour la difference.


Entièrement d'accord. D'ailleurs je n'ai rien compris au post d'Augusto. Il défend l'idée selon laquelle l'art doit être avant tout une question de point de vue ; et juste après il affirme que l'art contemporain est à chier. Il y a comme une contradiction, là, non? Et quel est le rapport avec Balladur, Lorie, et enfin les jeux vidéos?

Avant de juger l'art contemporain il faut connaître un peu l'histoire de l'art dans ses très grandes lignes (ça fait partie des arrières plans cognitifs que j'ai un peu évoqués ci-dessus).
L'art classique dont Augusto vante les mérites est avant tout très figuratif ; on y représente des objets, des personnes, reconnaissables en tant que telles au premier coup d'oeil. Mais la progression de l'art se fait (dans une tendance générale) vers l'abstraction. Du clacissisme, on passe au baroque, qui multiplie les jeux de miroirs et autres ; ensuite on va vers l'abstrait avec l'impressionisme, le fauvisme, bref, on fait de moins en moins un art figuratif et de plus en plus un art abstrait, et donc un art des idées : on en arrive à des oeuvres comme des tableaux monochromes, qui perdent leur singularité (puisque a priori tout le monde peut les reproduire), mais qui n'en sont pas moins des oeuvres d'art puisqu'elles sont l'aboutissement de toute une progression intellectuelle et artistique. Si l'on ne connaît pas tout ça, évidemment, Picasso va nous paraître débile, (bah ouais c'est que des traits bizarres, ça représente rien, je préfère quand on voit les bonshommes pour de vrai c'est mieux), et l'art moderne en général va être assez incompréhensible...
Aujourd'hui, l'art contemporain fait un retour vers la figurativité : on entre dans le post modernisme, qui conjugue un peu toutes les tendances artistiques mondiales... On est dans l'ère de la mondialisation de l'art. On fait des tableaux avec du baroque, du classique et de l'abstrait en même temps.

Bref, l'art est avant tout une question de récepteur et donc dépend de ses connaissances et compétences culturelles. Si on ne connaît pas Picasso, on ne peut pas bien comprendre Andy Warhol. Si on ne connaît pas Van Gogh on ne peut pas comprendre Picasso.

On ne peut pas condamner l'art. On aime, ou on n'aime pas, soit ; mais dire que "l'art contemporain est à chier", ça témoigne soit d'une complète ignorance, et d'une incompétence culturelle (ce qui est pardonnable : chacun ses centres d'intérêt), soit d'une condamnation bête et méchante teintée d'une touche d'esprit réactionnaire (ce qui est plus grave).


Bon. Parlons des jeux vidéo plutôt. :)

mordorion
08/05/2006, 14h51
Ensuite, il y a la musique et le cinéma qui peuvent faire le même débat. L'Art ça dépends fondamentalement d'un point de vue il me semble. Et si La Callas faisait de l'Art, Lorie fait de la merde. Et si Gus Van Sant fait de l'Art, on ne peut en dire autant de Danny Leiner (Eh mec elle est où ma caisse ? (http://www.allocine.fr/flim/fichefilm_gen_cfilm=29342.html)).
Alors généraliser ça devient quand même plus dur que lorsque l'Art était classique...



Loin de moi l'idée de vouloir défendre ma meilleure amie Lorie. Mais c'est subjectif ce que tu dis, on ne peut se permettre (malheureusement) de qualifier tel *artiste* (du coup le mot est mal utilisé ici même) de bon et un autre de mauvais. Une petite fille de 12ans va être subjugé par l'artiste qu'est Lorie, et on ne peut lui retirer son bonheur de l'écouter. Une autre personne va aimer la divine Callas, et dénigrer Lorie. Bah je ne trouve pas cela intelligent (même si je trouve effectivement que Lorie c'est de la merde). Dans l'absolu ces deux chanteuses (mouahah, Lorie, chanteuse...) sont sur un pied d'égalité dans les oreilles de la personne qui l'apprécie.

Pareil pour les j eux vidéos, certains crient au génie complet, à l'oeuvre d'art pour Shadow Of The Colossus , d'autres trouvent que c'est de la merde et préfére Quake 3. Osef. Cependant dans l'absolu, le j eu vidéo est à mon sens un art en devenir. Beaucoup de bouses artistiques qui n'en méritent pas le nom, mais... ce sont des oeuvres tout de même.


Ps : Lorie c'est de la merde, et Gus il poutre.

mentasm
08/05/2006, 15h02
Art. : n.m. Expression désintéressée et idéale du beau; ensemble des activités humaines créatrices qui traduisent cette expression; ...

Les jeux peuvent être beaux, mais peu sont désintéressés
(les démomakers me paraissent plus dans une démarche artistique)

moSk
08/05/2006, 15h07
Lorie n'a rien d'une artiste : c'est une (trés mauvaise) interpréte. Elle pourrait d'ailleurs servir d'interpréte a un vrai artiste mais je doute que le résultat ait le moindre interet, un peu comme la reprise en slow a deux vois (2 femmes et 2 hommes) du "je ne regrette rien' de Piaf que j'ai entendu l'autre jour.

Et on l'oublie un peu souvent mais l'art ne peut être que désinteressé. Ce qui ne veut pas dire pas dire que l'on ne peut pas faire de l'argent avec mais que l'existence d'une oeuvre est la seule raison qui a dicté sa création.



Art. : n.m. Expression désintéressée et idéale du beau; ensemble des activités humaines créatrices qui traduisent cette expression; ...

Les jeux peuvent être beaux, mais peu sont désintéressés
(les démomakers me paraissent plus dans une démarche artistique)



Exact pour la demoscene (il serait d'ailleurs bien qu'on en parle un peu plus dans la presse video ludique) mais un jeu comme Deus Ex par exemple m'avait a l'époque semblé être tout a fait artistique.

Solkan
08/05/2006, 15h51
Tiens, la bienpensance est également présente en force ici. Eh bah...



On ne peut pas condamner l'art. On aime, ou on n'aime pas, soit ; mais dire que "l'art contemporain est à chier", ça témoigne soit d'une complète ignorance, et d'une incompétence culturelle (ce qui est pardonnable : chacun ses centres d'intérêt), soit d'une condamnation bête et méchante teintée d'une touche d'esprit réactionnaire (ce qui est plus grave).Bref, ceux ne partageant pas ton enthousiasme pour l'"art" contemporain sont cons, ignorants, incultes, médiocres, réacts... et pourquoi pas racistes, antisémites et xénophobes pendant que l'on y est ? Pour quelqu'un demandant de la tolérance vis à vis de l'"art" contemporain, tu n'en montres pas des masses toi même. Doux oeuphémisme...

.

Crashy
08/05/2006, 15h57
+1: Au collège ou a eu la démonstration d&#39;un <strike>profiteur de la connerie humaine</strike> artiste contemporain. Ses oeuvres:

1 chaise en equilibre sur un pied et le mur.
3bidons en plastique(genre baril) bleus.


Ohohohho, moi je dis , bravo! En fait l&#39;art n&#39;est plus dans l&#39;objet mais dans la maniere de faire croire a des critiques en manque de reconnaissance que ces objets en sont.

ducon
08/05/2006, 16h04
+1: Au collège ou a eu la démonstration d&#39;un <strike>profiteur de la connerie humaine</strike> artiste contemporain. Ses oeuvres:

1 chaise en equilibre sur un pied et le mur.
3bidons en plastique(genre baril) bleus.
Ohohohho, moi je dis , bravo! En fait l&#39;art n&#39;est plus dans l&#39;objet mais dans la maniere de faire croire a des critiques en manque de reconnaissance que ces objets en sont.


Je parie qu’il testait un PPU mais en réel.
J’ai aussi vu un artiste de ce genre, il avait collé des petits mobiles assez creux au plafond, et des pochettes contenant des petits mots à coller un peu partout, par exemple sur une porte j’ai vu un truc du genre « séparation d’air ». Je ne sais pas trop si le but était de faire réfléchir sur le novlangue local ou de faire de l’art…
C’est vrai que je me demande vraiment si certains artistes ne nous prennent pas pour des crétins. L’art contemporain en soi (et la musique itou) ne me dérangent pas, à partir du moment où l’artiste n’est pas un charlot. Parfois c’est difficile de savoir.

Augusto Giovanni
08/05/2006, 16h24
Pour information je fréquente pas mal le milieu "artistique" et je n&#39;ai jamais RIEN vu de transcendant.

Pour ce qui est de la compréhension de mon post j&#39;expose justement le problème : quand tu vas à une exposition d&#39;art contemporain (ou pire à une "performance") tu te demandes ce que l&#39;artiste veut exprimer. Ensuite x personnes te donnent leur interprétation. Puis l&#39;artiste parle et tu te demandes si c&#39;est lui qui dit des conneries ou si le public qui t&#39;a donné son avis est totalement stupide. Et là tu te dis que tout ça est bien trop "pensé" pour être dénuet de volonté lucrative. Oui je pense que ce sont des branleurs, malins mais branleurs.

Quand je vois des aspirateurs accrochés au plafond désolé mais à part de la pub pour Hoover je vois pas ce que ça peut me faire... Intolérant non, faut surtout pas prendre les gens pour des cons.

Allez, je nuance mes propos grâce à certaines "sculptures" ou peintures d&#39;approche classique mais de technique contemporaine (récupérations de moreceaux d&#39;avions, etc.).

Dolohan
08/05/2006, 16h28
Tiens, la bienpensance est également présente en force ici. Eh bah...
Bref, ceux ne partageant pas ton enthousiasme pour l&#39;"art" contemporain sont cons, ignorants, incultes, médiocres, réacts... et pourquoi pas racistes, antisémites et xénophobes pendant que l&#39;on y est ? Pour quelqu&#39;un demandant de la tolérance vis à vis de l&#39;"art" contemporain, tu n&#39;en montres pas des masses toi même. Doux oeuphémisme...

.

c&#39;est a toi de voir, mais en regle generale, une personne ayant un avis categorique sur un sujet qu&#39;il ne connait que vaguement ne brille pas par son humilité ou son intelligence.

quand cet avis categorique est de sucroit meprisant on a tout lieu de penser a de la betise crasse. l&#39;art contemporain demande un effort pour etre comprit (et non appressié), sans un investissement culturel minimal on ferait mieux de fermer sa gueule, ou alors on risque d&#39;etre prit de haut.

Crashy
08/05/2006, 16h36
Personnellement j&#39;ai des grands parents issus des Beaux Arts et j&#39;ai passé les 3/4 de mes vacances dans un atelier de peinture depuis que je suis tout petit. Et non, ya pas, Picasso dans sa période abstraite, oui c&#39;est de l&#39;art(meme si j&#39;aime pas), mais un couillon avec une chaine en equilibre, ou encore l&#39;exposition récente a lyon, au carré je crois, avec une salle remplie de ballons ou une autre recouverte de boites de "vache qui rit", non, c&#39;est pas de l&#39;art.

Dolohan
08/05/2006, 16h36
Pour information je fréquente pas mal le milieu "artistique" et je n&#39;ai jamais RIEN vu de transcendant.

Pour ce qui est de la compréhension de mon post j&#39;expose justement le problème : quand tu vas à une exposition d&#39;art contemporain (ou pire à une "performance") tu te demandes ce que l&#39;artiste veut exprimer. Ensuite x personnes te donnent leur interprétation. Puis l&#39;artiste parle et tu te demandes si c&#39;est lui qui dit des conneries ou si le public qui t&#39;a donné son avis est totalement stupide. Et là tu te dis que tout ça est bien trop "pensé" pour être dénuet de volonté lucrative. Oui je pense que ce sont des branleurs, malins mais branleurs.

Quand je vois des aspirateurs accrochés au plafond désolé mais à part de la pub pour Hoover je vois pas ce que ça peut me faire... Intolérant non, faut surtout pas prendre les gens pour des cons.

Allez, je nuance mes propos grâce à certaines "sculptures" ou peintures d&#39;approche classique mais de technique contemporaine (récupérations de moreceaux d&#39;avions, etc.).


as tu la moindre idée de l&#39;effort intelectuel que demande une activitée creatrice ? alors ne parles pas de branleurs. d&#39;autant plus qu&#39;une carriere artistique tiens plus de sacerdoce que de l&#39;orgie.

tu ne pourras pas etre sensible a l&#39;art contemporain si tu prends chaque oeuvre au premier degrés. l&#39;oeuvre n&#39;est pas un aspirateur au plafond et ne vise pas a representer une machine du futur autonome capable de te faire le menage dans les dimensions.

l&#39;analogie la plus simple est celle de l&#39;humour. pour comprendre une blague, il faut prendre de la distance avec les mots, voir les sous entendus, deceler les references...

le mec qui dit que l&#39;art comtemporain est con, est le meme que celui qui dit que l&#39;humour n&#39;existe pas.

montou
08/05/2006, 16h37
Je ne sais plus si c&#39;est un fake pour faire paler de """l&#39;artiste""" ou bien un vrai concept d&#39;art
http://www.spermcube.org (http://www.spermcube.org/index.html)

Je suis peut-être pas un type hypercalé en art moderne etc etc mais quand je découvre à quoi cela ressemble (je ne parle pas de ce cas ci mais bien en général) j&#39;ai vraiment l&#39;impression qu&#39;on se fou du monde ...

moSk
08/05/2006, 16h44
Le probléme avec l&#39;art contemporain c&#39;est que bien souvent toute l&#39;oeuvre est dans la démarche et donc dans bien des cas le résultat n&#39;a pas beaucoup d&#39;interet.

montou
08/05/2006, 16h46
Tiens en relisant les postes, on s&#39;écarte dangereusement du sujet initial non ?

moSk
08/05/2006, 16h46
Les jeux vidéos c&#39;est pour les crétins, gros, boutoneux, sans amis, qui s&#39;appellent Kevin et qui sont violents.

?! Lapin compris.


Dire que l&#39;art est passif c&#39;est aussi con que de dire qu&#39;il n&#39;y a que des ados boutoneux qui s&#39;interessent aux jeux vidéo.

Dolohan
08/05/2006, 16h49
Le probléme avec l&#39;art contemporain c&#39;est que bien souvent toute l&#39;oeuvre est dans la démarche et que donc dans bien des cas le résultat n&#39;a pas beaucoup d&#39;interet.

pas toujours et fort heureusement d&#39;ailleurs...

Barbazoul
08/05/2006, 16h50
Je n&#39;ai jamais dit qu&#39;il fallait à tout prix aimer l&#39;art contemporain ! Chacun a ses goûts, et heureusement, ils sont tous différents.

J&#39;ai juste dit qu&#39;on ne peut pas dire "l&#39;art contemporain c&#39;est de la merde" sans faire preuve de bêtise ou de haine sans fondement. C&#39;est la fameuse différence que vos papas et mamans ont du vous répéter quelques centaines de fois : "on dit pas c&#39;est dégueulasse, on dit j&#39;aime pas ! ".

L&#39;art contemporain est le fruit d&#39;une histoire de l&#39;art, au même titre que tous les autres courants artistiques. Prendrait on au sérieux quelqu&#39;un qui dirait "Van Gogh c&#39;est à chier?" Non ; c&#39;est la même chose pour les artistes contemporains. Ce qu&#39;ils font ne vous plait peut être pas, aucun problème là dessus ; mais ce n&#39;est pas pour autant que leurs oeuvres sont inintéressantes sur le plan artistique, et qu&#39;il faut rejeter aveuglément tout ce qui est contemporain... Au contraire, il me paraît plus intéressant d&#39;essayer de voir ce qui ne vous plaît pas dans l&#39;art contemporain, plutôt que de bêtement dire "c&#39;est de la merde".


Bref, ceux ne partageant pas ton enthousiasme pour l&#39;"art" contemporain sont cons, ignorants, incultes, médiocres, réacts... et pourquoi pas racistes, antisémites et xénophobes pendant que l&#39;on y est ?

Et oui, condamner quelque chose (ou quelqu&#39;un) sans le connaître, c&#39;est assez proche du racisme et de la xénophobie, je suis content que ce soit toi qui aies fait le parallèle. Et je n&#39;ai jamais fait preuve d&#39;enthousiasme pour l&#39;art contemporain (que je connais très mal).

ducon
08/05/2006, 16h52
L&#39;art contemporain est le fruit d&#39;une histoire de l&#39;art, au même titre que tous les autres courants artistiques. Prendrait on au sérieux quelqu&#39;un qui dirait "Van Gogh c&#39;est à chier?" Non ; c&#39;est la même chose pour les artistes contemporains.


On a quand même le droit de dire qu’on n’aime pas la peinture de Van Gogh ou la musique de Mozart.
Et ton argument des artistes contemporains me fait furieusement penser à l’argument Galilée utilisé par les newageux… En deux mots : Galilée a été cassé par le pouvoir de l’époque, les newageux sont aussi cassés (intellectuellement) par les pouvoirs scientifiques d’aujourd’hui, donc newageux=Galilée=renouveau de la science. Mais peut-être que je me gourationne.

moSk
08/05/2006, 17h03
Mais peut-être que je me gourationne.


En tout cas ce que tu dis n&#39;a aucun sens.

ducon
08/05/2006, 17h05
En tout cas ce que tu dis n&#39;a aucun sens.


Tu peux préciser ? Gourationner=gourer.

moSk
08/05/2006, 17h15
Tu peux préciser ? Gourationner=gourer.


Ben non... Tes mots forment des phrases, tes phrases forment un petit paragraphe. Tout ça est a peu prés correct gramaticalement malgrés les néologisme mais au final on a une bouillie de mots sans queue ni tête.

Very-ape
08/05/2006, 17h17
En meme temps l&#39;art c&#39;est un concept assez subjectif ...
Repondre a cette qustion equivaut a donner sa conception du zeu video, pour moi la demarche du zeu consiste a impliquer le joueur comme acteur a part entiere, et lui faire vivre des aventures par procurations de par ce biais, des existences de substitution si vous preferez, cette façon d&#39;interagir (demagogie inside, due a ce terme sali car tellement galvaudé..) avec le joueur de le propulser sur le devant de la scene de faire de lui le moteur par lequel l&#39;intrigue avance, de lui faire ressentir des emotions est une demarche diametralement opposée a celle des arts et des medias classiques comme la litterature et le cinéma(maintenant si vous me dites que le porno aussi implique le spectateur on en sortira po !)

Maintenant il y&#39;a le sempiternel debat sur la reconnaissance du jeu video en tant qu&#39;art...
Et chacun a son avis sur la question, toujours est il que la jeunesse de ce media plaide en sa faveur, et qu&#39;il ne faut pas se fier a son accessibilité et ceder au fameux cliché: "les jeux videos c&#39;est pour les gamins"
En ce qui me concerne, etant amateur d&#39;art en general de litterature et jeux video, je ne peux que me rejouir de toutes ces differences, sans y deceler un quelconque antagonisme dans les methodes.
Apres tout, le grand gagnant dans l&#39;histoire c&#39;est nous, les reveurs.



Je sens que ca va etre la pub sur Arte...

Barbazoul
08/05/2006, 17h18
On a quand même le droit de dire qu’on n’aime pas la peinture de Van Gogh ou la musique de Mozart.

Encore une fois tu n&#39;as pas compris ce que j&#39;essaie de dire depuis le début...

On peut très bien dire "Je n&#39;aime pas Van Gogh". Cette expression ne met pas en cause le talent de Van Gogh, qui est un grand artiste ; simplement, ce qu&#39;il fait ne me plait pas, et c&#39;est mon droit.

C&#39;est complètement différent que de dire "Van Gogh c&#39;est à chier". Cette expression signifie que Van Gogh n&#39;a aucun talent, n&#39;a aucun intérêt, qu&#39;on ne peut rien tirer de la vision d&#39;une oeuvre de Van Gogh. Ce qui est complètement bête, gratuit et sans intérêt puisqu&#39;on sait bien que Van Gogh a révolutionné la peinture, a découvert de nouvelles techniques, a effectué certains travaux sur les dimensions, etc... etc...

Les artistes contemporains sont peut être en train de faire la même chose : ils inventent de nouveaux supports, de nouvelles techniques, de nouvelles façons d&#39;approcher l&#39;art. Peut être qu&#39;elles ne te plaisent pas, et c&#39;est ton droit. Mais elles ne sont pas sans intérêt : les gens se posent des questions, se demandent si c&#39;est bien de l&#39;art, si on ne se fout pas un peu de leur gueule... Bref, ils s&#39;interrogent sur l&#39;art, et c&#39;est comme ça qu&#39;il évolue. Bref, on peut très bien ne pas aimer l&#39;art contemporain, pour toutes sortes de raisons ; mais dire que "c&#39;est de la merde" n&#39;a aucun sens à part celui du préjugé ou de la fermeture d&#39;esprit.


cette façon d&#39;interagir (demagogie inside, due a ce terme sali car tellement galvaudé..) avec le joueur de le propulser sur le devant de la scene de faire de lui le moteur par lequel l&#39;intrigue avance, de lui faire ressentir des emotions est une demarche diametralement opposée a celle des arts et des medias classiques comme la litterature et le cinéma

Alors là je ne suis pas du tout d&#39;accord... La littérature et le cinéma ne sont rien sans leur principal acteur : le lecteur/spectateur. TOUT est fait dans la littérature et dans le cinéma pour qu&#39;un éventuel récepteur éprouve des émotions. Lorsque on lit un bouquin on s&#39;immerge dans un univers fictionnel créé par un auteur, tout comme lorsque l&#39;on joue à un jeu vidéo ou que l&#39;on va au cinéma. On cotoie des personnages, on éprouve des émotions, on se fabrique un petit monde. C&#39;est pour cela que l&#39;on sursaute, ou qu&#39;on pleure quand la mère de Bambi meurt.
Le jeu vidéo fonctionne exactement comme n&#39;importe quelle autre oeuvre de fiction, par immersion. Simplement les outils d&#39;immersion ne sont pas les mêmes : pour la littérature, c&#39;est seulement du pur langage ; dans le jeu vidéo, le clavier, la souris, vont permettre d&#39;interagir avec l&#39;univers fictionnel. La méthode change, mais la démarche reste exactement la même : une immersion fictionnelle qui produit des émotions.
Je ne comprends pas bien comment on peut dire que ce sont des choses diamètralement opposées ; explique !

mordorion
08/05/2006, 17h21
Et oui, condamner quelque chose (ou quelqu&#39;un) sans le connaître, c&#39;est assez proche du racisme et de la xénophobie, je suis content que ce soit toi qui aies fait le parallèle. Et je n&#39;ai jamais fait preuve d&#39;enthousiasme pour l&#39;art contemporain (que je connais très mal).


:lol: mouahaha

L&#39;art contemporain... moi aussi je veux bien pondre une belle <strike>merde</strike> toile monochrome verte et l&#39;exposer. Tout le monde va faire semblant d&#39;être cultivé et intelligent en papotant devant ma <strike>merde</strike> toile et je serais très content que des <strike>cons</strike> amateurs d&#39;art aiment ma toile. Je suis sûr que les artistes de ce genre sont des grands comiques, et qu&#39;ils observent les gens aimer leurs oeuvres tout en sachant qu&#39;elles sont merdique.

Monochrome... de l&#39;art... mouahahaha. Ok il n&#39;y a pas que cela dans l&#39;art contemporaint, je sais. C&#39;est juste quequand je vois des gens aimer ce genre de truc, je suis vraiment explosé de rire, c&#39;est ridicule.

Bruegel, Klimt, et Cie, ca c&#39;est de la peinture. Les autistes avec lesquels je bosse font également des monochromes cependant ils ne seront jamais reconnu en tant qu&#39;artiste. Un con avec un nom connu fait le même et les bobos et cie s&#39;extasie. Mouahaha.

ps : mouahaha.

ducon
08/05/2006, 17h22
Ben non... Tes mots forment des phrases, tes phrases forment un petit paragraphe. Tout ça est a peu prés correct gramaticalement malgrés les néologisme mais au final on a une bouillie de mots sans queue ni tête.


Tu ne peux pas être un peu plus clair ? Tu penses au paragraphe sur Galilée ? Si oui, cherche « syndrome galilee » dans ton moteur de recherches favori.

moSk
08/05/2006, 17h23
pas toujours et fort heureusement d&#39;ailleurs...


Ce cube de sperme illustre bien ce que je disais je pense : l&#39;éllaboration de l&#39;objectif va entraîner un tas de questions, de débats et de reflexion pour de nombreuses personne mais le résultat final lui n&#39;est qu&#39;un gros cube refrigéré remplie de semence. Quelqun qui arrive dans une salle avec ce machin posé comme une merde au milieu ne verra rien de beau, ne sentira rien de spécial.

Ps : au fait Dolohan : t&#39;etais pas un Raoul toi?

ducon
08/05/2006, 17h25
Quelqun qui arrive dans une salle avec ce machin posé comme une merde au milieu ne verra rien de beau, ne sentira rien de spécial.


Si : un mètre cube de vieux sperme, ça ne doit pas sentir très bon…

moSk
08/05/2006, 17h31
" En deux mots : Galilée a été cassé par le pouvoir de l’époque, les newageux sont aussi cassés (intellectuellement) par les pouvoirs scientifiques d’aujourd’hui, donc newageux=Galilée=renouveau de la science. Mais peut-être que je me gourationne"


Je vais essayé de traduire ça :

Galilé a vu ses arguments réfuté par les autorités de son époque. Ces même autorité sont mis en tort par la science moderne. Donc ces autorités (j&#39;imagine que les "newageux" sont aussi "les pouvoirs de l&#39;époque", tu avouras que cest pas clair) = galilé = renouveau de la science... Mais peut être que tu dis n&#39;importe quoi.



Si : un mètre cube de vieux sperme, ça ne doit pas sentir très bon…


Il est congelé, il n&#39;a donc aucune odeur.

Barbazoul
08/05/2006, 17h36
Ce cube de sperme illustre bien ce que je disais je pense : l&#39;éllaboration de l&#39;objectif va entraîner un tas de questions, de débats et de reflexion pour de nombreuses personne mais le résultat final lui n&#39;est qu&#39;un gros cube refrigéré remplie de semence. Quelqun qui arrive dans une salle avec ce machin posé comme une merde au milieu ne verra rien de beau, ne sentira rien de spécial.


Ouais et pis la Joconde c&#39;est qu&#39;une superposition de couche de pigments de peinture.
Et pis la Tour Eiffel c&#39;est que des barres en acier donc c&#39;est pas de l&#39;art.
Et pis la 9 ème symphonie c&#39;est que de l&#39;air qui vibre à certaines fréquences.

Je pense que l&#39;oeuvre d&#39;art est indissociable de l&#39;idée que l&#39;on s&#39;en fait, il faut savoir évoluer... Non l&#39;art, ce n&#39;est pas forcément de la peinture dans un cadre bien précis, c&#39;est plus que ça.

ducon
08/05/2006, 17h39
Galilé a vu ses arguments réfuté par les autorités de son époque.
Ces même autorité sont mis en tort par la science moderne.


Non, ce ne sont pas des autorités qui sont mises en tort par la science moderne, mais les newageux.



Il est congelé, il n&#39;a donc aucune odeur.


Oui oui, je sais bien et heureusement. :lol:

Dolohan
08/05/2006, 17h44
Ce cube de sperme illustre bien ce que je disais je pense : l&#39;éllaboration de l&#39;objectif va entraîner un tas de questions, de débats et de reflexion pour de nombreuses personne mais le résultat final lui n&#39;est qu&#39;un gros cube refrigéré remplie de semence. Quelqun qui arrive dans une salle avec ce machin posé comme une merde au milieu ne verra rien de beau, ne sentira rien de spécial.

Ps : au fait Dolohan : t&#39;etais pas un Raoul toi?

vaguement dans ma jeunesse... mais j&#39;essais d&#39;oublier l&#39;aprem pizza passé chez virenque qui attendait pendant des h a coté de son pc qu&#39;un cleric vienne les sauver :unsure:

Solkan
08/05/2006, 17h51
Je parie qu’il testait un PPU mais en réel.
J’ai aussi vu un artiste de ce genre, il avait collé des petits mobiles assez creux au plafond, et des pochettes contenant des petits mots à coller un peu partout, par exemple sur une porte j’ai vu un truc du genre « séparation d’air ». Je ne sais pas trop si le but était de faire réfléchir sur le novlangue local ou de faire de l’art…
C’est vrai que je me demande vraiment si certains artistes ne nous prennent pas pour des crétins. L’art contemporain en soi (et la musique itou) ne me dérangent pas, à partir du moment où l’artiste n’est pas un charlot. Parfois c’est difficile de savoir.Un truc dans le même genre :



http://www.iut-nantes.univ-nantes.fr/~habr...eDeManzoni.html (http://www.iut-nantes.univ-nantes.fr/~habrias/coursb/boiteDeManzoni.html)

source : L&#39;art en conserve, La Cinquième, 25-1-2001

Ce dimanche matin, nous recherchions un thème pour un sujet d&#39;exercices. Notre récepteur tv diffusait une émission de la cinquième.
Voici nos notes...

Savez-vous que Piero Manzoni, artiste italien (1933-1963), a réalisé en 1961, des boites de conserve portant une étiquette écrite en plusieurs langues indiquant qu&#39;il s&#39;agit de "Merde d&#39;artiste", "Merda d&#39;artista", Artist&#39;shit".

Une de ces boites a été vendue 220 000 Francs à Sothebys. La Tate Galerie à Londres en a acheté une.

Une de ces boites a eu des fuites lors d&#39;une exposition. L&#39;expert a considéré que la perte de valeur de l&#39;objet qui était assuré se mesurait à la quantité de matière perdue (les analyses ont montré qu&#39;il s&#39;agissait bien de merde, mais on n&#39;a pas précisé s&#39;il s&#39;agissait de merde d&#39;homo sapiens ou d&#39;un quelconque animal. )
Une acheteuse américaine ayant vécu la même mésaventure s&#39;est vu répondre qu&#39;elle avait acheté le concept et non le contenu.

En 1994, la boite n° 31 a été offerte en cadeau au Musée Pompidou, lors de l&#39;achat à un galeriste parisien d&#39;une toile de Pierre Manzoni. Interrogé à ce sujet, l&#39;ancien directeur du musée a dit que "ce cadeau est un acte civique du galeriste" qui a enrichi le patrimoine national.

Un artiste parisien a ouvert en public une de ces boites avec un ouvre-boite. Il avait acheté la boite fermée 200 000. Aujourd&#39;hui, la boite ouverte est devenu un objet d&#39;art qui est évalué 400 000 francs. La boite contenait une deuxième boite, qui a été laissée fermée. Les rayons x avaient déjà montré que d&#39;autres boites contenaient une deuxième boite. L&#39;artiste interrogé explique que Manzoni n&#39;a pas fait "de la merde", car il y a un "ordre" : une boite incluse dans une boite, ce n&#39;est pas de la merde mis comme ça dans une boite.


Quand aux cubes de sperme, j&#39;ai vu un truc du même genre. Un "artiste" se masturbait jusqu&#39;à l&#39;éjaculation orientée sur des couvertures de magazines montrant de belles nanas. Il laissait sêcher ça puis encadrait. Et il nous présentait ça comme une profonde réflexion d&#39;artiste sur les dérives du monde moderne et de sa société de consomation, bla bla bla...


De toutes façons, les "artistes" ont la parade grâce au conceptuel : "vous ne comprenez pas ce qu&#39;est l&#39;Art ! Vous manquez de culture !". Eh hop, intouchables, incritiquables. La perversion de notre époque, c&#39;est que ça n&#39;est plus aux prétendants artistes de prouver que leurs oeuvres sont de l&#39;Art, mais aux gens de prouver que ça n&#39;en est pas. Ce qui est virtuellement impossible au vu de la redéfinition de l&#39;Art opérée au siècle dernier. De plus, il est assez amusant de voir les "artistes" contemporains s&#39;effaroucher à la moindre critique alors qu&#39;eux même vomissent l&#39;Art dit "classique", protestent lorsque certaines écoles d&#39;art souhaitent remètre l&#39;enseignement du classique au programme. Or, ce qu&#39;on oublié ces gens, c&#39;est que la plupart des artistes aux quels ils ont la prétention de s&#39;affilier ont souvent maîtrisé l&#39;Art dit "classique" avant de s&#39;adonner à leur fantaisie grâce aux acquis techniques classiques. Le tout conceptuel, c&#39;est vouloir être maître avant d&#39;être apprenti.

moSk
08/05/2006, 17h53
Ben t&#39;attend quoi pour faire de l&#39;art moderne si c&#39;est si facile?

ducon
08/05/2006, 17h55
Ben t&#39;attend quoi pour faire de l&#39;art moderne si c&#39;est si facile?


Ça a déjà été fait, il y a maintenant un © sur l’idée.
Édit : Argl, mais je répondais aux monochromes, moi.

montou
08/05/2006, 17h56
De toutes façons, les "artistes" ont la parade grâce au conceptuel : "vous ne comprenez pas ce qu&#39;est l&#39;Art ! Vous manquez de culture !". Eh hop, intouchables, incritiquables.



Et au final on se retrouve quand même avec de la merde en boite


--> je suis déjà sorti !

moSk
08/05/2006, 17h57
Non, ce ne sont pas des autorités qui sont mises en tort par la science moderne, mais les newageux.
Oui oui, je sais bien et heureusement. :lol:


Ah j&#39;avais pas newageux. Mais ça ne veut toujours rien dire.

ducon
08/05/2006, 18h00
Ah j&#39;avais pas newageux. Mais ça ne veut toujours rien dire.


Quoi, newageux ? Tu préfères peut-être newager ou tenant du New Age ?

moSk
08/05/2006, 18h03
Quoi, newageux ? Tu préfères peut-être newager ou tenant du New Age ?



J&#39;avais juste pas compris mais peu importe : ils viennent faire quoi dans ton argumentation finalement ces types?

ducon
08/05/2006, 18h04
J&#39;avais enlevé mono parcequ&#39;évidement on peut tous prendre un pot de peinture et l&#39;etaler sur une page,


C’est peut-être ça que certains contestent par ici.
Je trouve la remarque de Pad Ranoïaque sur l’impossibilité de critiquer tout à fait pertinente. Et encore une fois, ça me fait penser au New Age.



J&#39;avais juste pas compris mais peu importe : ils viennent faire quoi dans ton argumentation finalement ces types?


Hé bien que l’argumentation de la nouveauté forcément bonne qui se fait taper dessus par les gens déjà en place, cet argument commence à être usé.

Solkan
08/05/2006, 18h07
Ben t&#39;attend quoi pour faire de l&#39;art moderne si c&#39;est si facile?L&#39;honnêteté intellectuelle et la modestie empêchent peut être certains de commettre cela même contre quoi ils s&#39;opposent ?

.

moSk
08/05/2006, 18h16
La critique est nécessaire : dire qu&#39;un gugus qui se branle sur des mags est un charlatant qui se fout de la geule du monde c&#39;est normal, et c&#39;est vrai (quoique... s&#39;il l&#39;avait fait en public ça aurait pu être une performance). Mais dire que tout dans l&#39;art contemporain est naze c&#39;est idiot.

Quand a ton paralelle sur le newage et Galile je ne le trouve pas pertinant.

ducon
08/05/2006, 18h18
Mais dire que tout dans l&#39;art contemporain est naze c&#39;est idiot.


Encore une fois : qui a écrit ça ici ?

moSk
08/05/2006, 18h19
Encore une fois : qui a écrit ça ici ?


Je vais pas relire tous le thread pour relever les noms mais ça a été au moins sous entendu a plusieurs reprise.

ducon
08/05/2006, 18h24
Je vais pas relire tous le thread pour relever les noms mais ça a été au moins sous entendu a plusieurs reprise.


Je ne pense pas. Je pense au contraire que tes contradicteurs pointaient la difficulté de distinguer les charlots des autres, et le fait que certains (bien que reconnus) sont quand même franchement limite. Je préfère encore Costes au coup de la merde en boîte. Cela dit, je suis sûr que l’Italien qui l’a pondue serait mort de rire s’il avait vu le prix de la boîte doubler à son ouverture. Disons que le pire pour moi dans ces excès, est le gogo qui gobe sans esprit critique tout ce qu’on lui envoie, sous prétexte que c’est de l’ââârt, oui mâdââme.

Solkan
08/05/2006, 18h27
Et je n&#39;ai jamais fait preuve d&#39;enthousiasme pour l&#39;art contemporain (que je connais très mal).Ah. Donc, tu connais très mal mais tu défends avec hargne. Donc, selon ton propre raisonnement, c&#39;&#39;est au moins aussi con que d&#39;attaquer ce que l&#39;on ne connait pas. Car, dans un cas comme dans l&#39;autre, c&#39;est prendre partie pour ou contre ce que l&#39;on ne connait pas.

.

Solkan
08/05/2006, 18h38
Disons que le pire pour moi dans ces excès, est le gogo qui gobe sans esprit critique tout ce qu’on lui envoie, sous prétexte que c’est de l’ââârt, oui mâdââme.Cela est, amha, en bonne partie du à la notion de milieux sociaux/culturels. Dans certains milieux, il est de bon ton d&#39;adhérer à certaines conventions pour prouver que l&#39;on est bien en osmose, que l&#39;on tient son rang. Un peu comme les donzelles d&#39;il y a quelques siècles qui invitaient des philosophes lors de leurs salons de thé sans trop rien n&#39;y comprendre mais parceque cela été nécessaire à la tenue de leur standing, avec en sus une concurrence pour obtenir les philosophes les plus à la mode.

.

Kahn Lusth
08/05/2006, 19h32
Ouais et pis la Joconde c&#39;est qu&#39;une superposition de couche de pigments de peinture.
Et pis la Tour Eiffel c&#39;est que des barres en acier donc c&#39;est pas de l&#39;art.
Et pis la 9 ème symphonie c&#39;est que de l&#39;air qui vibre à certaines fréquences.

Je pense que l&#39;oeuvre d&#39;art est indissociable de l&#39;idée que l&#39;on s&#39;en fait, il faut savoir évoluer... Non l&#39;art, ce n&#39;est pas forcément de la peinture dans un cadre bien précis, c&#39;est plus que ça.



Nan mais faut pas melanger les torchons et les serviettes non plus.

Tu prend la joconde par exemple, y&#39;a du travail derrière.
Même si t&#39;aime pas l&#39;art parce que pour toi ça restera rien d&#39;autre qu&#39;une peinture sans signification la qualité et le temps de travail force le respect malgré tout.

Maintenant quand on voit des "artistes" qui te pondent une toile blanche signée ce qui a du prendre 5 secondes à créer et que derrière t&#39;as une foule de fanboys qui éjectent tout ceux qui osent émettrent une critique à coup de "t"y connais rien", ben je suis navré mais c&#39;est ce que j&#39;appel se foutre de la gueule du monde.

Bref, pour moi un artiste (même si je me contre-fou de l&#39;art dans sa globalité) c&#39;est un mec qui a pris un bon paquet de temps et qui maitrise son truc, pas un gus qui va te ramasser un truc préfabriqué pour y aposer son nom dessus et beugler à qui veux l&#39;entendre que c&#39;est de l&#39;art moderne, pour moi ces mecs sont juste des poseurs en manque de reconnaissance.

mordorion
08/05/2006, 19h34
Bref, pour moi un artiste (même si je me contre-fou de l&#39;art dans sa globalité) c&#39;est un mec qui a pris un bon paquet de temps et qui maitrise son truc, pas un gus qui va te ramasser un truc préfabriqué pour y aposer son nom dessus et beugler à qui veux l&#39;entendre que c&#39;est de l&#39;art moderne, pour moi ces mecs sont juste des poseurs en manque de reconnaissance.


:) Je suis exactement du même avis que toi sur ce point. Il y a des oeuvres, même si on ne les aime pas, qui forcent le respect. Certaines, provoquent la pitié, le rire, le dégout : un peu comme l&#39;art monochrome.

POPO l'hippo
08/05/2006, 19h38
Ce que vous n&#39;arrivez pas à comprendre : l&#39;Art, si on s&#39;en tient au sens d&#39;aujourd&#39;hui, n&#39;est forcemment quelque chose de beau ou de plaisant à regarder car à ce moment là, la Joconde n&#39;est pas de l&#39;Art car je ne trouve ça pas beau.

Depuis plus d&#39;un siècle les artistes ont compris un truc énorme : l&#39;Art peut être tout ce qu&#39;il veut et même (voir surtout) de la merde.



Allez au musée Beaubourg vous verrez de quoi je parle et ne dites pas "c&#39;est de l&#39;Art ça ?" car la question est mal posée ! Bien sûr que c&#39;est de l&#39;Art ! Mais en quoi le fait que ce soit une oeuvre d&#39;art la gratifie d&#39;une sainte protection ?
L&#39;Art peut être à chier, on peut aussi l&#39;aimer alors que d&#39;autres ne l&#39;aiment pas, vous pouvez même être le seul sur Terre à apprécier cette ridicule sculpture en pate à sel que vous avez faite quand vous étiez petit, ça restera de l&#39;Art car ça n&#39;avait pas une fonction autre que ça.

Et quand à tous ses artistes qui s&#39;amusèrent à faire de la merde plus ou moins volontairement, c&#39;était surtout pour nous faire réagir à ce qu&#39;était l&#39;Art pour nous. D&#39;ailleurs ça a marché : une tonne de types ont fait de même sans bien comprendre où était l&#39;intérêt de la démarche et d&#39;où cet apriori plus ou moins juste sur l&#39;Art contemporain.

Mais s&#39;il vous plait, revenons aux jeux vidéo : le jeu vidéo, comme la publicité et même le cinéma à ces moments d&#39;égarrement, n&#39;est pas de l&#39;Art lorsque sort FIFA 2007 pour "concurencer" le prochain PES, c&#39;est juste de la merde marketing. Mais s&#39;en est lorsqu&#39;on admire un paysage d&#39;Oblivion ou les cinématiques de Blizzard pour ne citer que des exemples évidents.
Bien sûr si on est parfaitement honnête avec soi, on considèrerait FIFA comme une oeuvre d&#39;Art (même si c&#39;est naze) mais il y a tout de même une limite à qualifier tout d&#39;oeuvre d&#39;Art à tout bout de champs car il ne faut déconner non plus.

Ouais c&#39;est subtil, c&#39;est pile poil entre la subjectivité et l&#39;objectivité mais une fois qu&#39;on comprend le mélange, ça passe tout seul sans pour autant changer d&#39;état d&#39;esprit et se mettre à aimer tout oeuvre d&#39;art contemporaine...

Solkan
08/05/2006, 19h50
Depuis plus d&#39;un siècle les artistes ont compris un truc énorme : l&#39;Art peut être tout ce qu&#39;il veut et même (voir surtout) de la merde.Je pense qu&#39;ils n&#39;ont surtout pas compris la définition même du langage : donner une même définition à un même mot à fin que les gens usant de ce langage se comprennent. L&#39;Art avait une définition provenant de l&#39;Antiquité, de quel droit ceux sont ils permis de la redéfinir ? Il aurait été plus honnête de créer un nouveau mot pour définir ce qu&#39;ils désiraient plutôt que d&#39;en changer un dont la définition ne leur convenait pas. C&#39;est de l&#39;honnêteté intellectuelle.

.

Crashy
08/05/2006, 19h58
C&#39;est un peu comme les philosophes modernes(sur lesquels je chie) qui ne font qu&#39;exprimer des choses d&#39;une banalité sans nom avec des mots parfois communs, mais utilisés avec un sens different de la définition du petit robert, tout ca pour s&#39;enfermer dans un carcan pseudo intellectuel et flatter leur ego.

Mais bon sur ce point je vais ecrire un livre.

POPO l'hippo
08/05/2006, 20h14
C&#39;est un peu comme les philosophes modernes(sur lesquels je chie) qui ne font qu&#39;exprimer des choses d&#39;une banalité sans nom avec des mots parfois communs, mais utilisés avec un sens different de la définition du petit robert, tout ca pour s&#39;enfermer dans un carcan pseudo intellectuel et flatter leur ego.


Pas du tout ! C&#39;est justement pour éviter que des pauvres nazes se ramènent dans un musée et dise "C&#39;est de la merde, ce n&#39;est pas de l&#39;Art ça !" dés qu&#39;il voit un tableau qui ne convient pas à ses attentes.


Merde faudrait penser à ouvrir son esprit quand même là :blink: C&#39;est pas parce qu&#39;une quantité de daubes se trouvent dans des pseudos galeries intellectuelles qu&#39;il faut cracher sur l&#39;ensemble de l&#39;Art dit "contemporain".

Je répète donc : l&#39;Art peut-être moche, mauvais, etc, mais il suscitera toujours des émotions ou une pensée sans pour autant que l&#39;on tombe dans la masturbation intellectuelle ("ololol t&#39;as vu mon monochrome comment il déchire ton cerveau").

edit : l&#39;honnèteté intellectuelle a été de remmettre en question la définition de l&#39;Art sans pour autant renier son héritage. Réinventer un nom juste pour un sens nouveau n&#39;avait pas de sens car il désigne strictement la même chose, seulement de manière différente et plus large.

mordorion
08/05/2006, 20h16
C&#39;est un peu comme les philosophes modernes(sur lesquels je chie) qui ne font qu&#39;exprimer des choses d&#39;une banalité sans nom avec des mots parfois communs, mais utilisés avec un sens different de la définition du petit robert, tout ca pour s&#39;enfermer dans un carcan pseudo intellectuel et flatter leur ego.



Ah, qui ? quel livre ? tu les as tous lu ?

montou
08/05/2006, 20h17
et bien, je suis entièrement d&#39;accord avec mister POPO l&#39;Hippo sur
- sa "définition" de l&#39;art
- il faut revenir au sujet principal du topic :D

mordorion
08/05/2006, 20h17
C&#39;est un peu comme les philosophes modernes(sur lesquels je chie) qui ne font qu&#39;exprimer des choses d&#39;une banalité sans nom avec des mots parfois communs, mais utilisés avec un sens different de la définition du petit robert, tout ca pour s&#39;enfermer dans un carcan pseudo intellectuel et flatter leur ego.



Ah, qui ? quel livre ? tu les as tous lu ?

<_<
mouargh désolé pour le double post.

moSk
08/05/2006, 20h32
L&#39;Art avait une définition provenant de l&#39;Antiquité


Wai mais bon si on en été resté a la vision Platonicienne de l&#39;art on a aurait manqué pas mal de chose...

Barbazoul
08/05/2006, 20h45
Bon, on va jouer aux quotes, comme d&#39;habitude sur internet...


tu connais très mal mais tu défends avec hargne

1- Je ne défends pas l&#39;art contemporain ; je m&#39;en branle complètement de l&#39;art contemporain. Je dis qu&#39;il ne faut pas condamner quelque chose aveuglément, c&#39;est tout. Et que le jugement de goût n&#39;a rien à voir avec le jugement de valeur. (Relis ton Kant).



Le kit complêt de la bienpensance

2- La bienpensance... Intéressant comme concept. Soit tu expliques d&#39;où tu sors ce mot et ce qu&#39;il veut dire, soit tu ne l&#39;utilises pas. Si tu trouves qu&#39;être contre les préjugés c&#39;est être bien pensant, alors oui, je suis bien pensant. Dur hein?


L&#39;Art en vulgaire produit de grande consommation à la Andy Warhol, non merci. L&#39;Art praticable par tous, non merci aussi

3-Voilà une réflexion un peu intéressante (enfin). Cependant il est impossible aujourd&#39;hui de dire qu&#39;Andy Warhol n&#39;était pas un artiste. Tu n&#39;aimes pas, très bien ; mais ça reste de l&#39;art, avec toutes les valeurs qu&#39;il véhicule (ou pas).


Ah, ok. Donc, si un type me montre un zodiac et m&#39;affirme que c&#39;est un paquebot, je doit dire "Je n&#39;aime pas" et non pas "ça n&#39;a rien a voir ce que tu dis est de la merde".

4- Tu te forces pour sortir des conneries pareilles? On voit bien depuis le début du topic que le problème est de qualifier ce qui est de l&#39;art et ce qui n&#39;en est pas. La question fait problème. Quand tu dis "je n&#39;aime pas l&#39;art contemporain", tu considères ces oeuvres comme artistiques mais tu ne les aimes pas. Par contre quand tu dis "c&#39;est de la merde", tu considères que ce n&#39;est même pas de l&#39;art. Il s&#39;agit de savoir si l&#39;on peut considérer les jeux vidéo (et les oeuvres contemporaines) comme de l&#39;art ; si on se pose la question, c&#39;est que ce n&#39;est pas évident. Alors que la différence entre un zodiac et un paquebot, elle, est évidente et ne relève pas des idées ni de la discussion. Si on te dit que ce paquebot est un zodiac, on te ment. Si on te dit que ces boulettes de papier puant collées au fond d&#39;un yaourt carré dans le cul d&#39;un nain de jardin, c&#39;est une oeuvre d&#39;art, comment savoir si on te ment ou pas? C&#39;est tout le débat !

Crashy
08/05/2006, 20h45
Non je ne les ai pas tous lu, mais c&#39;est ce qui est ressorti de mes cours de philosophie.

Le vrai philosophe, celui de l&#39;antiquité, celui des lumières(un peu diffèrent) et surement des modernes(je viens de finir de lire un livre sur la conscience animale co ecrit par des anthropologues, très interessant, mais je pourrais aussi citer Sartre) s&#39;interroge sur le sens de la vie, la place de l&#39;homme dans l&#39;univers, les fondements de la société, et plein d&#39;autres choses.

Et force est de constater qu&#39;il existe aussi de nombreux tocards qui s&#39;interrogent sur le sens des mots.
Ma prof de philo en etait une grande admiratrice, nous avons passé un trimestre complet a differencier "l&#39;opinion" de "l&#39;idée", qui sont des choses fondamentalement differentes si on regarde dans un dico. Mais non, pour elle on etait des ignards qui donnaient le meme sens aux deux mots, et elle nous illuminait de sa connaissance en dissertant des inepties pour enfin arriver a cette conclusion :
L&#39;opinion n&#39;est pas réflechie, au contraire de l&#39;idée. Ouahou, thanks for the info!

moSk
08/05/2006, 20h58
Quelle bande de con ces profs de philo.

PS : Qu&#39;est ce qu&#39;un "vrai philosophe" ?

Crashy
08/05/2006, 21h03
Bonne question. dans mon post le vrai philosophe c&#39;est celui qui ne joue pas sur le sens des mots pour se rendre intelligent.

moSk
08/05/2006, 21h05
Bonne question. dans mon post le vrai philosophe c&#39;est celui qui ne joue pas sur le sens des mots pour se rendre intelligent.



Tu confondrais pas "mot" et "concept"?

Crashy
08/05/2006, 21h10
Non. Ce que je veux dire c&#39;est que justement certains cherchent a associer a des mots des concepts differents de leur concept "commun"

Et c&#39;est la le point de départ de ma diatribe, lorsque quelqu&#39;un a dit que certains artistes modernes cherchent a donner un nouveau sens au mot "art".

POPO l'hippo
08/05/2006, 21h14
Bonne question. dans mon post le vrai philosophe c&#39;est celui qui ne joue pas sur le sens des mots pour se rendre intelligent.


Tu as conscience tout de même que si ces gens là s&#39;amusent à redéfinir certains mots ce n&#39;est pas (seulement) pour se faire mousser tout de même ?

moSk
08/05/2006, 21h15
Et c&#39;est la le point de départ de ma diatribe, lorsque quelqu&#39;un a dit que certains artistes modernes cherchent a donner un nouveau sens au mot "art".


Je ne vois pas où est le probléme : chaque époque a redéfini a sa façon tous les concepts fondamentaux.

Crashy
08/05/2006, 21h22
Tu as conscience tout de même que si ces gens là s&#39;amusent à redéfinir certains mots ce n&#39;est pas (seulement) pour se faire mousser tout de même ?

La encore cela dépend.Prenons un mot(d&#39;ailleurs ici plus un concept) souvent reféfini: "société" . Qu&#39;un philosophe s&#39;evertue à donner sa propre définition cela ne me pose aucun problème, ca fait avancer le courant de pensée, ça fait reflechir sur l&#39;évolution du terme, c&#39;est très bien.
Tant qu&#39;il décide pas de dire que le mot société designe un éléphant(choisissons dans le grotesque).
J&#39;exagère bien sur mais je me souviens avoir étudié des textes en terminale ou ca n&#39;etait pas bien loin.

moSk
08/05/2006, 21h35
Tu viens de redéfinir de façon dramatique le mot "étudier" a mon avis.

Crashy
08/05/2006, 21h38
Définis moi dramatique pour voir (ca a été ma question au bac de Francais oral :P )

moSk
08/05/2006, 21h47
Définis moi dramatique pour voir (ca a été ma question au bac de Francais oral :P )


Dramatique : qui tiens du drame.


(yeah!)

Erokh
09/05/2006, 09h48
Pour moi, le jeu video n&#39;est pas un art.
le design des persos, l&#39;identité du monde et de ses créatures, la musique (parfois), ça c&#39;est de l&#39;art (il suffit de regarder quelques artworks pour s&#39;en convaincre).

Par contre le level design, le scénario (la plupart du temps), la mise en scène, pour moi ce n&#39;est pas de l&#39;art.

Donc, pour moi le jeu vidéo n&#39;est pas un art. Il utilise des productions artistiques pour certaines parties de sa création, mais l&#39;autre partie n&#39;est que logique, marketting, etc.

POPO l'hippo
09/05/2006, 11h43
Pour moi, le jeu video n&#39;est pas un art.
le design des persos, l&#39;identité du monde et de ses créatures, la musique (parfois), ça c&#39;est de l&#39;art (il suffit de regarder quelques artworks pour s&#39;en convaincre).

Par contre le level design, le scénario (la plupart du temps), la mise en scène, pour moi ce n&#39;est pas de l&#39;art.

Attend mais qu&#39;est-ce que c&#39;est l&#39;Art pour toi alors ? :blink: Sans demander une thèse de 20 pages, tu as surement des critères de jugement pour dire ça.

Je ne vois pas en quoi le level design ne serait pas de l&#39;art si le design des personnages l&#39;est :mellow:



Donc, pour moi le jeu vidéo n&#39;est pas un art. Il utilise des productions artistiques pour certaines parties de sa création, mais l&#39;autre partie n&#39;est que logique, marketting, etc.

Ça par contre je suis entièrement d&#39;accord.

mordorion
09/05/2006, 13h21
En y repensant et après en avoir papoté avec un pote, je ne vois pas de jeux vidéos qui peuvent prétendre être vraiment artistique, ne serait ce que graphiquement parlant. Quelqun à des titres à avancer pour contredire cela ? La seule chose à laquelle j&#39;ai pensé, c&#39;est une quête dans Oblivion : celle ou l&#39;on se retrouve à l&#39;intérieur d&#39;une peinture, tout les graphismes se voient transformer en gouache du plus bel effet, avec un ciel splendide. J&#39;avais trouvé ca magnifique. Mais de là à parler d&#39;art graphique, Arf... :/

Graphiquement, vous connaissez des jeux vraiments artistiques ?

Crashy
09/05/2006, 13h41
Sacrifice est pour moi le jeu le plus artistique qui soit.

Barbazoul
09/05/2006, 13h46
Graphiquement artistique, ça ne veut rien dire...

Il faut définir l&#39;art ! Une tragédie classique n&#39;a rien de graphique et pourtant c&#39;est de l&#39;art.
On ne peut pas juger de l&#39;aspect artistique d&#39;un jeu vidéo simplement sur ses graphismes puisque par définition le jeu vidéo fait coexister image, son, et texte.

Pour moi, comme je l&#39;ai expliqué plus haut, on peut parler d&#39;art lorsque l&#39;on vit une expérience esthétique (définie quelques pages avant, d&#39;après quelques théoriciens en matière d&#39;esthétique).
Le jeu vidéo remplit tous les critères d&#39;une expérience esthétique, donc pour moi, un jeu vidéo est une oeuvre d&#39;art au même titre qu&#39;un flim ou qu&#39;un bouquin. Maintenant, la question est de savoir si tout est défendable : il y a des jeux vidéos de piètre qualité, comme il y a des flims minables ; est ce que ce sont encore des oeuvres d&#39;art? Difficile à savoir... Mais en tout cas le jeu vidéo regroupe tous les éléments nécessaires pour procurer une expérience esthétique (immersion fictionnelle, utilisation d&#39;arrière plans culturels, expérience de pensée qui modifie la vision que l&#39;on a du monde) ; on peut le considérer comme une oeuvre d&#39;art.

Les exemples que je citerais comme oeuvre d&#39;art sont surtout des jeux de rôles : Fallout, Planescape torment, développent des univers fictionnels très travaillés et très esthétisés (musicalement, graphiquement, et au niveau de l&#39;intrigue et des textes proposés). Le dernier jeu qui m&#39;a vraiment impressionné à tous les niveaux est Psychonauts. Il y a dans ce jeu tous les éléments qui feraient un flim vraiment intéressant ; pourquoi ne pas considérer ce jeu comme une oeuvre d&#39;art?
Il faut aussi se rendre compte que le jeu vidéo emprunte des éléments à tous les arts existant, musique, flims, livres, peinture ; pourquoi ne pas le considérer comme une oeuvre d&#39;art?
Considère-t-on Rambo 1 comme une oeuvre d&#39;art ? Si oui, alors pourquoi pas Doom ou même Pac Man?

La question de la définition de l&#39;art est posée depuis plus de 2000 ans et n&#39;a jamais été résolue, je doute que ce soit sur les fora de Canard PC qu&#39;on y parvienne.

Edit : le jeu vidéo pose aussi des problèmes selon sa catégorisation. Le MMO peut il être considéré comme une oeuvre d&#39;art, alors qu&#39;il n&#39;a ni début, ni fin, qu&#39;il fonctionne sans s&#39;arrêter, et que des personnes coexistent à l&#39;intérieur de lui? C&#39;est définitivement une nouvelle forme d&#39;expression, est-ce de l&#39;art?

Unforgiven
09/05/2006, 13h59
C&#39;est un peu comme pour le cinéma, on a les blockbusters ou les flims pop corn d&#39;un côté, et les flims d&#39;art et d&#39;essai de l&#39;autre.

On a les jeux orientés divertissement pur et dur, et ceux dont la démarche créative se rapproche de l&#39;art. Ce n&#39;est pas un jugement de valeur, d&#39;ailleurs peu importe dès l&#39;instant que le jeu nous fait passer un bon moment.

Erokh
09/05/2006, 14h35
Attend mais qu&#39;est-ce que c&#39;est l&#39;Art pour toi alors ? :blink: Sans demander une thèse de 20 pages, tu as surement des critères de jugement pour dire ça.

Je ne vois pas en quoi le level design ne serait pas de l&#39;art si le design des personnages l&#39;est :mellow:


Oui j&#39;ai des critères: les design des persos est fait pour plaire, et pour situer le caractère de ceux-ci. Le level design n&#39;est que la technique qui permet au joueur d&#39;aller d&#39;un point à un autre. Le design des persos n&#39;a donc qu&#39;une contrainte esthétique, tandis que celle (la contrainte) des niveaux est avant tout technique et pratique (i.e.: comment faire pour que le joueur aille de là à là, sans avoir envie de passer par ici parce que ça n&#39;a pas été prévu)

moSk
09/05/2006, 14h46
Ca ne depend que de ce qu&#39;a envie de faire le level designer, et ce n&#39;est pas parceque l&#39;aspect pratique domine que ça ne peut pas avoir une certaines valeur artistique. J&#39;ai joué sur des maps a QIII (des maps de tricks notament) qu&#39;on aurait vraiment pu qualifier d&#39;artistique. Je me répette mais pour moi la nature de l&#39;art n&#39;est attaché qu&#39;à l&#39;artiste peut importe les moyens qu&#39;il utilise.

Et puis des installations artistique qui s&#39;inspire directement du monde des jeux vidéo ça existe déja.




Barbazoul : "Le jeu vidéo remplit tous les critères d&#39;une expérience esthétique, donc pour moi, un jeu vidéo est une oeuvre d&#39;art au
même titre qu&#39;un flim ou qu&#39;un bouquin. Maintenant, la question est de savoir si tout est défendable : il y a des jeux vidéos de piètre qualité, comme il y a des flims minables"


Un mauvais flim peut être artistique (les navés d&#39;Ed Wood par exemple), un bon flim peut n&#39;être qu&#39;un simple diverstissement (Jurassic Par, au hazard). L&#39;art n&#39;est pas le beau, ni le bon.

Very-ape
09/05/2006, 15h32
Oui j&#39;ai des critères: les design des persos est fait pour plaire, et pour situer le caractère de ceux-ci. Le level design n&#39;est que la technique qui permet au joueur d&#39;aller d&#39;un point à un autre. Le design des persos n&#39;a donc qu&#39;une contrainte esthétique, tandis que celle (la contrainte) des niveaux est avant tout technique et pratique (i.e.: comment faire pour que le joueur aille de là à là, sans avoir envie de passer par ici parce que ça n&#39;a pas été prévu)

Mais estce que les contraintes ne font pas partie integrante de l&#39;art?
L&#39;artiste doit s&#39;affranchir au mieux de ces contraintes pour pouvoir s&#39;exprimer, (reveler l&#39;art cacher l&#39;artiste tel est le but de l&#39;art, Wilde) si le role de la creation artistique est de parachever l&#39;oeuvre inachevée de la nature, alors le zeu video peut y pretendre sous certains aspects et en considerant l&#39;apport enorme d&#39;une part des nouvelles technologies bien plus immersives, d&#39;autre part des inspirations empruntées, des extensions d&#39;univers artistiques (litteraires ou autres).

Exemples:
Pour qui a lu "La Divine Comedie" de Dante, il est tres facile de deceler des references dans la serie Devil May Cry:
Le personnage central du jeu s&#39;appelle Dante (...) son frere s&#39;appelle Virgile (comme le Virgile du livre qui accompagne Dante l&#39;ecrivain dans les dedales de l&#39;enfer) et son periple en quete de redemption n&#39;est pas sans rappeller celui decrit dans la Divine Comedie du moins themathiquement.
Ou encore Castelvania fortement inspiré de l&#39;univers du Dracula de Bram Stoker.. (L&#39;equipe de Castelvania a meme engagé un peintre japonais renommé (Madame Kojima, rien a voir avec le createur de MGS) pour s&#39;occupper des illustrations et du character design)

Quand des createurs de jeu videos arrivent a transposer des de grands moments de litteratures en pixels ça donne souvent quelque chose de tres agreable:
Ceux qui ont jouer a Resident Evil 4 se souviennent surement du combat contre une bete aquatique sur le lac, armé d&#39;un harpon sur un frele esquif, cela ne vous rappelle t&#39;il pas Le vieil homme et la mer d&#39;Hemingway et le combat homerique entre Santiago et l&#39;Espadon?

Tout ça pour dire que le jeu video a beaucoups a offrir en se servant justement des arts traditionnels, le compositeur des bandes originales de la serie des Metal Gear Solid est bien Harry Gregson Williams une valeur sure d&#39;Hollywood (Rock, Spy Game, Man on fire,etc...), Amon Tobin s&#39;occuppe lui, des musiques de Splinter Cell.... Les exemples de collaborations entres artistes de different horizons et les studios de develloppement sont legion, dans ces conditions il n&#39;est pas difficile de predire un avenir radieux pour le huitieme art en esperant seulement que la demarche artistique reste, dans la mesure du possible, authenthique.



Donc, pour moi le jeu vidéo n&#39;est pas un art. Il utilise des productions artistiques pour certaines parties de sa création, mais l&#39;autre partie n&#39;est que logique, marketting, etc.
Mais alors le cinema et la litterature ne peuvent pas etre consideré comme des arts non plus?
Aujourd&#39;hui le caillassage marketing et le battage mediatique vend aussi bien des yaourts que des oeuvres d&#39;art, si tu considere que la pub frelate la demarche artistique alors il y&#39; beaucoups a remettre en question.

Edit

Barbazoul : "Le jeu vidéo remplit tous les critères d&#39;une expérience esthétique, donc pour moi, un jeu vidéo est une oeuvre d&#39;art au
même titre qu&#39;un flim ou qu&#39;un bouquin. Maintenant, la question est de savoir si tout est défendable : il y a des jeux vidéos de piètre qualité, comme il y a des flims minables"
+1

moSk
09/05/2006, 15h46
Mais alors le cinema et la litterature ne peuvent pas etre consideré comme des arts non plus?



Ce sont de simple supports. Ou alors il faut comprendre cinéma comme étant l&#39;art utilisant la vidéo mais dans ce cas on peut difficilement parler de cinema pour une grande partie de la production actuelle.

Tandhruil
09/05/2006, 15h58
Ce sont de simple supports. Ou alors il faut comprendre cinéma comme étant l&#39;art utilisant la vidéo mais dans ce cas on peut difficilement parler de cinema pour une grande partie de la production actuelle.


Bon, j&#39;ai pas tout lu (parce que bon 6 pages c&#39;est long à lire) mais je rejoins certain d&#39;entre vous sur le fait que le jeu vidéo comme le cinéma ou le livre est un média qui permet (ou pas) de s&#39;exprimer de façon artistique.

Aujourd&#39;hui l&#39;approche se fait plutôt d&#39;un point de vue économique, mais c&#39;est sûrement parce que ce média a été créé à une époque où l&#39;économie prime.

Maintenant est ce qu&#39;on peut considérer qu&#39;une oeuvre d&#39;art (si le jeu vidéo en est une) peut être interactive ?

moSk
09/05/2006, 16h08
Maintenant est ce qu&#39;on peut considérer qu&#39;une oeuvre d&#39;art (si le jeu vidéo en est une) peut être interactive ?


Bien sur que oui : l&#39;art peut prendre toutes les formes.

Nono
09/05/2006, 16h13
Intéressant.

Prochain débat : le karaoké est-il un art ou pas ?

Very-ape
09/05/2006, 16h37
Ce sont de simple supports.
Exaque.


Ou alors il faut comprendre cinéma comme étant l&#39;art utilisant la vidéo mais dans ce cas on peut difficilement parler de cinema pour une grande partie de la production actuelle.
C&#39;est difficilement qualifiable, et puis je ne suis pas sur qu&#39;il soit tres sain d&#39;essayer de contextualiser l&#39;art, ce concept si subjectif... (CF: le debat sur l&#39;art moderne dans les precedentes pages de ce topic) mais j&#39;imagine que la problematique se pose d&#39;elle meme des que l&#39;on parle de zeu video.
Wilde disait : "l&#39;art reflete le spectateur et non la vie" cette petite phrase revele toute la subjectivité de l&#39;art, et les divergences d&#39;opinion sur la question de ce topic et le caractere sempiternel de ce debat sont la pour nous le rappeller.
Tu viens de relever quelques analogies entre le cinéma et le zeu :) , le cinéma n&#39;utilise pas seulement la vidéo, il fait appel a d&#39;autres arts comme la musique par exemple (le jeu video aussi est dans ce cas de figure)...

Beaucoups de problemes viennent gener l&#39;intronisation du jeu video en tant qu&#39;art, au dela meme du refus univoque de la majorité des gens (amateurs d&#39;art ou pas), il y&#39;a l&#39;imaginaire delimité qui contraste etrangement avec les possibilités offertes par le zeu, en effet le roman fait appel a notre imaginaire a notre culture et aussi a notre conception personnelle du monde pour nous raconter une histoire, une demarche abstraite qui fait appel a un effort supplementaire de concentration, une invitation, une implication sterile (ne me tapez pas Monsieur Tourgueniev !! :o ) chacun vit son livre differemment mais toujours de façon passive (Cinéma?) la demarche du Jv est diametralement opposée et d&#39;une audace proportionnelle a la jeunesse de ce media.





Aujourd&#39;hui l&#39;approche se fait plutôt d&#39;un point de vue économique, mais c&#39;est sûrement parce que ce média a été créé à une époque où l&#39;économie prime.
Oui exaque, et la jeunesse du zeu video prime en sa faveur, a mon avis tout dependra du regard de la société, en tout cas je suis tres content d&#39;etre contemporain de ce phenomene art ou pas.


Maintenant est ce qu&#39;on peut considérer qu&#39;une oeuvre d&#39;art (si le jeu vidéo en est une) peut être interactive ?
LOOOOL nous en sommes au meme point apparement :)
La question est de savoir si on est pretsa considerer qu&#39;une oeuvre d&#39;art puisse etre interactive.

POPO l'hippo
09/05/2006, 17h45
Allez hop j&#39;abandonne, en plus d&#39;être naze et sans intérêt le débat tombe trop dans "Qu&#39;est-ce que l&#39;Art ?" alors que ça c&#39;est à nous tous de faire la démarche pour s&#39;y intéresser et pas à d&#39;autres de dicter quoi penser...

Ma conclusion : le zeu vidéo est comme le cinéma : mélange d&#39;art et de marketing (seule intention étant de faire du pognon) mais pour les jv c&#39;est 100 fois pire donc Non, le jeux vidéo de manière générale n&#39;est pas un Art même s&#39;il pourrait l&#39;être plus ou moins dans sa totalité (ou pas) et c&#39;est bien mieux comme ça d&#39;ailleurs.

Tandhruil
09/05/2006, 18h02
Allez hop j&#39;abandonne, en plus d&#39;être naze et sans intérêt le débat tombe trop dans "Qu&#39;est-ce que l&#39;Art ?" alors que ça c&#39;est à nous tous de faire la démarche pour s&#39;y intéresser et pas à d&#39;autres de dicter quoi penser...

Pas compris ?

POPO l'hippo
09/05/2006, 18h21
Bah chacun sa liberté de pensée. C&#39;est pas comme s&#39;il n&#39;y avait qu&#39;une vérité au sujet de l&#39;Art... Donc chacun se fait son opinion là-dessus mais pas besoin de débattre des heures dessus...

Very-ape
09/05/2006, 18h53
Allez hop j&#39;abandonne, en plus d&#39;être naze et sans intérêt le débat tombe trop dans "Qu&#39;est-ce que l&#39;Art ?"
En meme temps c&#39;etait previsible, comment savoir si le zeu est un art sans connaitre la definition de l&#39;art.

Sinon je ne trouve pas le debat "naze et sans interet" et je ne pense pas avoir dicter a quelqu&#39;un "quoi penser" dans mes interventions precedentes..

Solkan
09/05/2006, 23h54
Alors que la différence entre un zodiac et un paquebot, elle, est évidente et ne relève pas des idées ni de la discussion. Si on te dit que ce paquebot est un zodiac, on te ment. Si on te dit que ces boulettes de papier puant collées au fond d&#39;un yaourt carré dans le cul d&#39;un nain de jardin, c&#39;est une oeuvre d&#39;art, comment savoir si on te ment ou pas? C&#39;est tout le débat !Et pourquoi pas ? Si on a redéfinit ce qu&#39;est l&#39;Art, on peut redéfinir ce qu&#39;est un paquebot. C&#39;est du pareil au même... On redéfinit une notion pour y faire rentrer ce qui en était au par avant exclu. Des éjaculations sur des photos de mode dues à une masturbation intellectuelle devenant de l&#39;Art de par sa dévalorisation démocratique (tout le monde peut faire de l&#39;Art avec tout et n&#39;importe quoi via le conceptuel) tout comme un zodiac devenant un paquebot de par démocratisation dévalorisante (tout le monde a le droit de se réclamer propriétaire d&#39;un paquebot).

Barbazoul
10/05/2006, 11h46
Parceque tu ne connaîtrais pas ce terme peut être, toi le noble chevalier blanc sans peur et sans reroche allant redresser les tords et travers des félons impies à tord et à travers ?

C&#39;est quoi ce charabia?


De même, n&#39;as tu jamais vu des propos donnant une définition globale car correspondant à la généralité, genre 95%, et qu&#39;en ce cas on ne rallonge pas inutilement les phrases en incluant de longues tirades sur les exceptions ? Non ?

Là non plus, je n&#39;ai rien compris. Exprime toi correctement si tu veux qu&#39;on discute.


Je crois surtout que ceux sont les générations futures qui porteront un jugement sur ce que nous faisons. Prétendre vouloir définir l&#39;Art de notre temps est d&#39;une prétention indepte en plus d&#39;être le plus souvent falacieux de part les implications.

Entièrement d&#39;accord (même si "indepte", ça n&#39;existe pas). C&#39;est ce que je dis depuis le début, et c&#39;est exacetement pour ça qu&#39;on ne peut pas condamner directement l&#39;art contemporain en disant "c&#39;est de la merde". Nous n&#39;avons peut être pas le recul nécessaire pour le juger. Et je n&#39;ai jamais dit dans aucun de mes posts que l&#39;art contemporain c&#39;était génial.


Si on a redéfinit ce qu&#39;est l&#39;Art, on peut redéfinir ce qu&#39;est un paquebot.

Donc on ne peut pas condamner l&#39;art contemporain, de même qu&#39;on ne peut pas condamner le mec qui affirme que son zodiac est un paquebot? Tu disais le contraire il y a deux pages, il faudrait savoir hein. J&#39;ai l&#39;impression que tu as juste envie de contredire pour le plaisir...


Des éjaculations sur des photos de mode dues à une masturbation intellectuelle devenant de l&#39;Art de par sa dévalorisation démocratique (tout le monde peut faire de l&#39;Art avec tout et n&#39;importe quoi via le conceptuel) tout comme un zodiac devenant un paquebot de par démocratisation dévalorisante (tout le monde a le droit de se réclamer propriétaire d&#39;un paquebot).

Je ne vois pas ce que vient faire la démocratie là dedans, ou alors c&#39;est juste là pour faire joli? Dans ce cas c&#39;est plutôt raté : c&#39;est incompréhensible.

Nono
10/05/2006, 11h55
Mais au fait... pourquoi l&#39;Homme ?

Very-ape
10/05/2006, 12h48
Mais au fait... pourquoi l&#39;Homme ?

Parceque ça s&#39;emboite tres bien avec la femme...

Nono
10/05/2006, 14h32
Ah oui tiens. C&#39;est pas faux. Fallait y penser.

Erokh
10/05/2006, 14h33
en même temps, un concombre peut aussi bien faire l&#39;affaire...

Nono
10/05/2006, 14h47
Continuez, je suis sûr que ce post va vraiment devenir artistique :lol:

Solkan
10/05/2006, 16h45
Je ne vois pas ce que vient faire la démocratie là dedans, ou alors c&#39;est juste là pour faire joli? Dans ce cas c&#39;est plutôt raté : c&#39;est incompréhensible.C&#39;est toi qui, visiblement, traites d&#39;un sujet sans rien n&#39;en connaître. L&#39;un des arguments de la mouvence actuelle de l&#39;art contemporain est justement de dénigrer le côté élitiste de l&#39;Art : tout le monde peut aspirer à créer de l&#39;Art. D&#39;où la démocratisation imbécile et le parallèle avec le zodiac car tout le monde aurait le droit à son paquebot.

Nono
10/05/2006, 17h01
Bon les artistes, finalement ce serait plus drôle par MP...

ducon
10/05/2006, 17h55
Parceque ça s&#39;emboite tres bien avec la femme...


Les hommes aussi.

Monsieur Cacao
10/05/2006, 20h04
Les hommes aussi.


Mais ça demande plus de bières...

hohun
10/05/2006, 20h22
Ah ! Tout de suite ce topic devient plus intéressant : bière, boite à caca, concombre, femmes

Vous avez 10 minutes pour me faire du Warhol avec ça.

Tandhruil
10/05/2006, 23h33
[...]LOOOOL nous en sommes au meme point apparement :)
La question est de savoir si on est prets a considerer qu&#39;une oeuvre d&#39;art puisse etre interactive.

En y réfléchissant bien je pense que le fait que le jeu vidéo soit un jeu l&#39;empêche d&#39;être de l&#39;art (oui ça sort de loin mais donnez-moi une chance)
En gros le jeu implique de gagner et de perdre.
La condition permettant de profiter pleinement du jeu imposant de gagner, cela impose de fait de se conformer à la conception de l&#39;auteur.
Je ne sais pas pour vous, mais perso ça m&#39;est arrivé plusieurs fois dans un jeu de me dire "tiens, je n&#39;aurais pas résolu ce problème comme ça.
Or l&#39;art c&#39;est justement, a mon avis, de permettre autant d&#39;interprétation qu&#39;il y a d&#39;amateur. En canalisant la perception on empêche la liberté d&#39;interprétation.

Je ne suis pas sur d&#39;être très clair mais d&#39;un autre coté j&#39;ai eu une longue journée et il est tard ;)

moSk
10/05/2006, 23h42
Ce que tu dis n&#39;est pas faux mais les jeux permettant de faire des choix plus ou moins complexes existent. Et le fait qu&#39;il y ait un gagnant ou un perdant c&#39;est pas une obligation technique et je ne suis pas certains que ça affecte la nature artistique ou non du jeu vidéo.

Barbazoul
11/05/2006, 02h09
Oui, la notion de jeu est intéressante ; le jeu vidéo a une fonction, en tant que jeu : donner du plaisir, de l&#39;amusement. Or je ne crois pas qu&#39;on puisse en dire autant de l&#39;art, qui ne se limite pas à une fonction...

Cependant les mécanismes de fabrication d&#39;une oeuvre d&#39;art sont peu ou prou les mêmes que ceux de la fabrication d&#39;un jeu vidéo: un jeu de "faire-semblant", appelé "feintise ludique" par Schaffer qui est un spécialiste en esthétique. La notion de jeu est centrale dans toute création fictionnelle : en littérature, au cinéma, et même en peinture, on "fait comme-si" : comme si on avait peur, comme si les émotions que l&#39;on ressentait pour les personnages étaient réelles, comme si on connaissait les personnages... C&#39;est un jeu avec nous mêmes. Je ne pense donc finalement pas que la notion de "jeu" soit un critère pour déterminer si un media ou un objet est artistique ou pas...

Royco Munist Soup
11/05/2006, 10h35
Ahahah ce débat de quête de légitimité.
L&#39;art est une question de réception par le milieu qui s&#39;auto-procclame comme tel, une sorte de cooptation, d&#39;héritage (oui la sociologie des bois ca marche).
Si le game designer est considéré comme un artiste d&#39;un point de vue légal ca va changer pas mal sa position, niveau revendications, droits d&#39;auteur and co. Alors qu&#39;en tant que simple technicien il peut se faire fumer. D&#39;où l&#39;intérêt que les jeux vidéo soient reconnus comme une oeuvre d&#39;art ou pas, fonction des intérêts persos d echaque groupe. Questions de sousous dans la popoches.

slide

Sinon quand le public de jeux vidéo aura suffisamment vieilli, il sera sûrement reconnu comme tel, comme le cinéma. Enfin bon, c&#39;est une questions de gens qui le consacrent et permettent de par leur position d&#39;opérer un consensus. Nous quand on dit c&#39;est de l&#39;art ou pas on s&#39;en fou, par contre si le conservateur du louvre dit c&#39;est de l&#39;art, alors le débat pénètre le milieu qui pourra adouber le JV comme art.
Arf donc l&#39;art c&#39;est subjectif, mais certaines subjectivités en interrelations dans un milieu prédéfini ont plus de valeurs que nous pôvres manans. Si c&#39;est pas beau l&#39;espère humaine (ah pardon si c&#39;est beau vu que le sens commun l&#39;a définie comme tel)

Tapping

Moi je dis que le jeu c&#39;est une conception idéologique / y a bien des arts idéologiques (chorus)

wawa funko-caraibienne

O toi Telerama et ton cortège de catho de gauche, consacre les comme tels.

Fin du solo

Very-ape
11/05/2006, 14h53
Oui, la notion de jeu est intéressante ; le jeu vidéo a une fonction, en tant que jeu : donner du plaisir, de l&#39;amusement. Or je ne crois pas qu&#39;on puisse en dire autant de l&#39;art, qui ne se limite pas à une fonction...
La problematique a deja eté abordée:) ce qui a une fonction n&#39;est peut etre pas artistique, le fonctionel annule t&#39;il l&#39;artistique?
Theophile Gautier esthete et defenseur de l&#39;art pour l&#39;art devant l&#39;eternel pronait le divorce du beau et de l&#39;utile, sa fameuse formule "l&#39;endroit le plus utile dans une maison ce sont ses latrines" voulait dire tout et bien plus encore..
Oscar Wilde abondait dans ce sens la tout en fustigeant avec plus de vehemence encore ceux qui voyaient necessairement une fonction morale et/ou politique dans l&#39;art :
"Nous pouvons pardonner a un homme d&#39;avoir fait une chose utile aussi longtemps qu&#39;il ne l&#39;admire pas,
la seule excuse d&#39;avoir fait une chose tout a fait inutile et de l&#39;admirer intensement.
L&#39; art est tout a fait inutile"
l&#39;artiste n&#39;a point de sympathies ethiques, une sympathie ethique dans un artiste mene a un manierisme impardonnable du style.
"The picture of Dorian Gray" (preface)
le jeu video de par sa jeunesse (son immaturité) est plus enclin aux sympathies ethiques que tout autre type d&#39;art, un obstacle de plus a son intronisation en tant qu&#39;Art...

L&#39;argument qui revient le plus dans ce topic ou ailleurs c&#39;est "Le jeu video est un art mais avec beaucoups demarketing dedans" si le mercantile annule l&#39;artistique il y&#39;a beaucoups de types d&#39;arts a remettre en question..

A mon humble avis le jeu video doit encore se liberer de sa fonction didactique, de toute autre fonction morale et/ou politique le jeu video doit encore gagner son impersonnalité, peut il le faire en s&#39;accomodant des valeurs sacrées de la societé de consommation?


Un artiste est un createur de belles choses

Barbazoul
11/05/2006, 15h03
Hehe oui, mais lis aussi la suite du post! cette thèse de l&#39;art inutile est discutée, et est en ce moment dépassée par un certain "pragmatisme de l&#39;art".
L&#39;art a une fonction car qu&#39;on le veuille ou non on fait toujours un certain usage de l&#39;art ; et dans le cas du jeu vidéo comme dans celui de la littérature, cet usage repose parfois sur les mêmes mécanismes.

Very-ape
11/05/2006, 15h27
Hehe oui, mais lis aussi la suite du post!
:P


La notion de jeu est centrale dans toute création fictionnelle : en littérature, au cinéma, et même en peinture, on "fait comme-si" : comme si on avait peur, comme si les émotions que l&#39;on ressentait pour les personnages étaient réelles, comme si on connaissait les personnages... C&#39;est un jeu avec nous mêmes. Je ne pense donc finalement pas que la notion de "jeu" soit un critère pour déterminer si un media ou un objet est artistique ou pas...
+1
Pour moi le jeu est une fin en meme temps qu&#39;un moyen, un moyen dans le processus de creation artistique, et la fin, la finalité, le but de l&#39;oeuvre artistique, en l&#39;occurence l&#39;amusement, le plaisir, le jeu.
On admire une peinture, on lit un livre, on joue a un jeu video... Le fait de jouer n&#39;est pas plus contraignant que de s&#39;immerger dans un livre et ne frelate pas la demarche artistique, du moins c&#39;est ce que je pense..
Donc notionellement nous sommes d&#39;accord :)



Sinon quand le public de jeux vidéo aura suffisamment vieilli, il sera sûrement reconnu comme tel, comme le cinéma.
Je plussoie, apres tout ce n&#39;est peut etre qu&#39;une question de temps.

mentasm
13/05/2006, 10h43
http://www.askadeal.com/themes/landing/mercedes/clsclass1.jpg

http://www.mercedes-benz.pt/Projects/c2c/channel/images/168571_265065_380_186_CLS_web.jpg

http://www.dailycars.ru/cars/mercedes/cls_sale/large/amg_1.jpg

Voitures : oeuvres d&#39;art ou non?

ducon
13/05/2006, 11h51
Voitures : oeuvres d&#39;art ou non?


Non : voiture == tas de tôles à quatre roues. :P

mentasm
13/05/2006, 16h17
Non : voiture == tas de tôles à quatre roues. :P


Etrange, étrange, pourtant quand je passe devant ce modèle en particulier (CLS 320 CDI), mon regard s&#39;y accroche un peu plus longtemps sans que je puisse rien y faire.

C&#39;est p&#39;têt ça la définition de l&#39;art

Solkan
13/05/2006, 19h14
Non : voiture == tas de tôles à quatre roues. :PDonc, de l&#39;art selon César <strike>l&#39;Arnaqueur Usurpateur</strike> l&#39;artiste. x_x


Blagues à part, en matière d&#39;Art contemporain étrange, il y a bien les productions du docteur Gunther Von Haagen qui sont intéressantes et dotées d&#39;une certaine plastique... ou d&#39;une plastique certaine.

Crashy
13/05/2006, 19h17
Tiens maintenant je vais faire avancer le débat avec un vrai truc.

Je ne pense pas que l&#39;art dans le jeux video doit se résumer à la musique ou à l&#39;image.

La véritable chose artistique qui est propre au jeu, et qui est une nouvelle forme d&#39;art, c&#39;est la jouabilité, le gameplay. Et rien d&#39;autre.

En ce sens les simulations ne peuvent pas etre considérées comme artistiques.

Barbazoul
13/05/2006, 23h41
Pourquoi une simulation ne pourrait - elle pas être artistique? Parce qu&#39;elle est réaliste et se rapproche de l&#39;expérience réelle? Pourtant il existe de la peinture réaliste, de la littérature réaliste, qui visent à reproduire le réel le plus précisément possible. Et ça reste artistique.

Qu&#39;on le veuille ou non une simulation sera toujours une représentation particulière du réel, en jeu vidéo, comme en littérature, comme en peinture. Ca ne se substitue jamais au réel. Il y a une frontière entre les deux. Là non plus, réalisme/pas réalisme, ce n&#39;est pas un critère pour juger si une oeuvre est artistique ou pas.


PS : par contre je suis d&#39;accord pour dire que le jeu vidéo forme un tout et son aspect artistique n&#39;est pas réduit à celui de ses parties (musiques, vidéos, image)...

Crashy
13/05/2006, 23h56
Je m&#39;attendais à cette réponse, et je suis aussi d&#39;accord. Mais j&#39;ai dit ça avec l&#39;idée que l&#39;art est avant tout une affaire de créativité. Cependant il ya aussi le côté technique de la chose. Reproduire la réalité avec perfection est un tour de force. Il ne faut pas également oublier que la réalité est une choses subjective, et sa reproduction permet de voir comment l&#39;auteur la perçoit.

Le problème c&#39;est que la technique doit aussi etre associée à une dose de créativité pour etre réellement artistique.
On peut apprendre à dessiner, faire un dessin qui soit vraiment bon n&#39;est pas donné à tout le monde.

Pour la simu c&#39;est pareil. Il y en a qui le font sans charme, d&#39;autres avec. Mais c&#39;est quand meme plus rare.

moSk
14/05/2006, 00h43
L&#39;art n&#39;est pas la technique, c&#39;est presque son antithèse. Et oui l&#39;art implique la creativité et la subjectivité, ce qui n&#39;est en aucun cas incompatible avec le réalisme.

POPO l'hippo
14/05/2006, 08h44
L&#39;art n&#39;est pas la technique, c&#39;est presque son antithèse. Et oui l&#39;art implique la creativité et la subjectivité, ce qui n&#39;est en aucun cas incompatible avec le réalisme.



D&#39;ailleurs c&#39;est rigolo (ou pas) mais quand on parlait de définition de l&#39;Art datant de l&#39;antiquité grecque, Art se disait être de la techne soit de la technique pure et dure...

On est vraiment bien loin de notre définition d&#39;aujourd&#39;hui (mais qui s&#39;en souci ?) :mellow:

moSk
14/05/2006, 10h25
Non la techne n&#39;était pas l&#39;art, la techne c&#39;était l&#39;artisant doué, le bon forgeron etc C&#39;est la distinction toujours valable entre l&#39;art et la technique. Bref... n&#39;oublions pas non plus que dans la conception antique de l&#39;art celui ci est bien souvent considéré comme un tentative pathétique d&#39;imiter la réaliter et pratiquement tous les philosophes grecs le voyaient au mieux comme une chose sans interet. Platon préconisait même de chasser les artistes de la cité.

Au passage : ceux qui reprochaient aux artistes et philosophes de jouer sur les mots pour arranger leur buisness racontaient vraiment des anneries.



Ps : bon cela dit je comprend ce qui t&#39;as fait dire ça, certaines traduction (en anglais surtout, mais ça doit arriver en francais aussi, les traducteurs ont eux aussi le droit de faire des conneries) de techne sont "art" mais c&#39;est un abus dans langage puisqu&#39;il faut là comprendre art comme étant la maitrise technique.

Barbazoul
14/05/2006, 11h26
Il y a plusieurs trucs qui sont confondus là : technique, technologie, techne...
L&#39;art est par essence technique : il est en général la mise en oeuvre de savoir-faire pratiques, souvent très évolués. Pour peindre un cheval correctement il faut faire des années d&#39;étude et posséder une technique élaborée.

Par contre, la technologie peut servir à faire de l&#39;art, mais n&#39;en est pas une composante essentielle. La maîtrise d&#39;une technologie peut permettre de réaliser une oeuvre d&#39;art ; mais ce sera encore une fois la technique qui sera mise en avant, plus que la technologie.

Enfin, les philosophes grecs ne trouvaient pas l&#39;art sans intérêt, loin de là : ils se bagarraient sans cesse sur ces questions, Platon en ayant peur (puisque pour lui, représenter impliquer d&#39;imiter : donc une femme adultère sur une scène de théâtre influencerait toutes les femmes de la cité), Aristote, dans la Poétique, commençant déjà à analyser les rapports complexes entre réalité et fiction... Bref tous, pour une raison ou pour une autre, s&#39;intéressaient à l&#39;art.

Encore une question qui montre le bout de son nez : l&#39;art résulte-t-il forcément d&#39;une maîtrise technique? Si le mec qui pend des aspirateurs au plafond est un artiste, quelle technique maîtrise-t-il?

Crashy
14/05/2006, 11h37
L&#39;art est par essence technique : il est en général la mise en oeuvre de savoir-faire pratiques, souvent très évolués. Pour peindre un cheval correctement il faut faire des années d&#39;étude et posséder une technique élaborée.
Ca c&#39;est ce que j&#39;ai voulu dire . Mais ensuite, si tout le monde peut apprendre des techniques, tout le monde ne peut pas les utiliser de la bonne façon.

Si on regarde ce dessin de cheval(pour reprendre l&#39;exemple précédent), c&#39;est tres bon dans les proportions, l&#39;eclairage, toussa, la technique est bien, mais le dessin n&#39;a pas d&#39;ame:
http://www.muttart.com/lichtenstein/images/horse_lg.jpg
Si on zieute celui la, il est bien plus interessant, alors meme qu&#39;il est inachevé(bon c&#39;est un croquis)
http://www.artchive.com/artchive/l/leonard...aring_horse.jpg (http://www.artchive.com/artchive/l/leonardo/leonardo_rearing_horse.jpg)

Un c&#39;est de l&#39;art, l&#39;autre c&#39;est une simple retranscription.

moSk
14/05/2006, 12h08
C&#39;est bien pour ça qu&#39;il est idiot de dire que l&#39;essence de l&#39;art est la technique....

La technique c&#39;est la maîtrise, l&#39;art c&#39;est la creation. La technique est mécanique, l&#39;art est sensuel.

Crashy
14/05/2006, 12h12
C&#39;est bien pour ça qu&#39;il est idiot de dire que l&#39;essence de l&#39;art est la technique....
Ce que je n&#39;ai jamais dit(mais j&#39;etais peut etre pas visé).

->"Reproduire la réalité avec perfection est un tour de force. Il ne faut pas également oublier que la réalité est une choses subjective, et sa reproduction permet de voir comment l&#39;auteur la perçoit.

Le problème c&#39;est que la technique doit aussi etre associée à une dose de créativité pour etre réellement artistique. "

moSk
14/05/2006, 12h20
Barbazoul : "L&#39;art est par essence technique"

Crashy : "Ca c&#39;est ce que j&#39;ai voulu dire"

Passons...



Et oui on peut avoir besoin de technique pour faire de l&#39;art, de la même façon que j&#39;ai ici besoin d&#39;un clavier pour communiquer avec vous : c&#39;est nécessaire, c&#39;est plus ou maîtrisé mais ça reste un outil qui n&#39;a aucune autre importance que sa fonction.

Crashy
14/05/2006, 12h53
Tu prend les mauvais bouts de phrases.


L&#39;art est par essence technique : il est en général la mise en oeuvre de savoir-faire pratiques, souvent très évolués. Pour peindre un cheval correctement il faut faire des années d&#39;étude et posséder une technique élaborée.
C&#39;est a ca que je répondais: Je voulais dire ca, mais cela ne suffit pas pour faire une oeuvre d&#39;art.

Barbazoul
14/05/2006, 13h21
Ce que je voulais dire, c&#39;est que sans technique il n&#39;y a pas d&#39;art (encore que?). C&#39;était une mauvaise formulation de ma part que de dire "l&#39;art est par essence technique", merci de l&#39;avoir corrigée.

Par contre je ne suis pas d&#39;accord sur la comparaison que tu fais des deux chevaux. Les deux ont un intérêt artistique. Ce n&#39;est pas du tout le même style, ni la même technique employée, mais ils sont intéressants tous les deux sur le plan artistique. Le premier est assez impressionant, le détail est pourssé à l&#39;extrême, le corps et l&#39;anatomie du cheval sont mis en avant ; le deuxième laisse une interprétation plus libre, est tout en courbes et de ce fouillis sort une forme un peu fantomatique... Je ne crois pas qu&#39;on puisse dire que l&#39;un est de l&#39;art et l&#39;autre pas.
Le premier n&#39;est pas une simple retranscription. C&#39;est un dessin réaliste. Mais il représente un cheval. Ce n&#39;est pas un vrai cheval, c&#39;est une représentation ; peut être que là aussi on touche à un point de définition de l&#39;art : l&#39;art représente quelque chose. Le deuxième tableau aussi représente un cheval. Ils n&#39;ont pas de différence de statut à ce niveau là.

Royco Munist Soup
15/05/2006, 11h36
En même temps sans règle technique de l&#39;art, il devient difficle de définir et transcender le sens commun, d&#39;imposer un nouveau système de règles du jeu définissant un nouveau courant artistique. Il y a bien des artistes faiseurs, et des techniciens créateurs. Pire y a même des cuculs artistes.
Bon, je vais couler un bronze post cesariste.

Augusto Giovanni
18/05/2006, 23h23
D&#39;un coté on a des gens qui se disent artistes et qui sous ce couvert font tout et n&#39;importe quoi. Le fait de se définir en tant que tel impose le respect de fait. Délirant. La merde d&#39;un artiste mis dans une boite de conserve est une oeuvre, puisque création d&#39;un artiste. Inique.

De l&#39;autre on a l&#39;approche à la fois technique et sensible, utilisant à la fois la maîtrise de diverses techniques, nouvelles ou ancestrales, et le don de l&#39;artiste a évoqué sa vision d&#39;un sujet via son support. La mise en oeuvre comme l&#39;interprétation du sujet définisse si c&#39;est une oeuvre d&#39;art ou juste un essai, une esquisse.

En effet je ne vois pas ce que maîtrise l&#39;idiot qui accroche des aspirateurs au plafond ou qui enchevêtre des skis de fond dans une salle... La maîtrise de la naïveté d&#39;un certain public et surtout la condescendance d&#39;un milieu remplis de faussaires et de profiteurs-cancrelats ? Décevant.
Et si je vous rejoins encore sur le fait que l&#39;on a pas assez de recul pour juger les créations de notre temps en ce qui concerne l&#39;Art, je ne suis pas sûr que certaines productions soient dans le futur considérer comme de l&#39;Art... :rolleyes:

Shane Fenton
21/05/2006, 15h10
En ce qui me concerne, le jeu vidéo n&#39;est pas un art, mais il a le potentiel pour le devenir. Il suffit de faire un jeu du niveau des meilleurs oeuvres dans les autres arts connus : un "grand" jeu, qui prouve qu&#39;avec ce média, on peut apprendre quelque chose sur nous-mêmes et sur le monde qui nous entoure de la même façon qu&#39;un grand roman, ou un grand flim, ou une peinture de maître. Bon, OK, ma définition de l&#39;art est très floue, mais retenez qu&#39;avec un jeu, on peut déjà créer et faire des choses qui sont belles et "profondes". Il reste à créer un jeu tellement profond qu&#39;il soit capable de "faire progresser l&#39;esprit humain" (je sais, je suis pompeux, mais je vois mal comment l&#39;exprimer autrement).

Maintenant, si le jeu vidéo accède au statut d&#39;art, cela ne veut pas dire que le côté "divertissement" disparaîtra pour autant : il n&#39;y a qu&#39;à voir ce qui se passe avec la musique et le cinéma, par exemple. Cela dit, on leur fout la paix "en tant que musique" et "en tant que cinéma", parce qu&#39;on les accepte comme de l&#39;art. Si le jeu vidéo devient à son tour un art, on échappera peut-être aux généralisations débiles.

Augusto Giovanni
21/05/2006, 15h14
Le jeu vidéo espère déja devenir un mass-media, façon télévision. Après ça on verra.

Solkan
21/05/2006, 19h29
En ce qui me concerne, le jeu vidéo n&#39;est pas un art, mais il a le potentiel pour le devenir. Il suffit de faire un jeu du niveau des meilleurs oeuvres dans les autres arts connus : un "grand" jeu, qui prouve qu&#39;avec ce média, on peut apprendre quelque chose sur nous-mêmes et sur le monde qui nous entoure de la même façon qu&#39;un grand roman, ou un grand flim, ou une peinture de maître.C&#39;est la vision individualiste (egocentriste) de l&#39;Art. L&#39;Art peut être celui d&#39;une période et/ou d&#39;une localité (l&#39;Art de la Grèce Hellénistique) dans sa globalité (pas nominatif comme l&#39;Art de X). De même qu&#39;en étudiant des civilisations disparu, l&#39;on inclu dans l&#39;Art de celles ci des objets fonctionnels qui n&#39;avaient pas nécessairement ce statut en leur temps mais pouvaient simplement n&#39;être que des objets fonctionnels.

Autre point : un média/support peut être une discipline artistique sans que chaque élément soit individuellement une oeuvre d&#39;Art. La peinture est une discipline artistique, mais chaque peinture est elle forcément une oeuvre d&#39;Art ? A ce titre, pourquoi le jeu vidéo ne serait pas lui aussi une discipline artistique ? Après tout, le cinéma, la littérature ou la musique comporte bien tout et n&#39;importe quoi. Tout comme le jeu vidéo.

Je rejoins ceux qui pensent que l&#39;Art nécessite une certaine maîtrise, ou plutôt une maîtrise certaine, d&#39;une discipline pour pouvoir prétendre produire une oeuvre d&#39;Art. Cette définition est souvent méprisée car considéré comme élitiste. C&#39;est en conflit avec la redéfinition de l&#39;Art qui permet tout et n&#39;importe quoi, qui donne la possibilité à n&#39;importe qui de se présenter de façon inattaquable comme artiste sans passer par le long apprentissage. Encore une fois, ceux qui ont exploré d&#39;autres vois de l&#39;Art en fin XIX° et début XX° sont d&#39;abbord passés par la maîtrise dite classique avant de donner, grâce aux outils acquis, libre court à leur perception de l&#39;Art. Les gens qui ont suivit, nos contemporains, l&#39;ont oublié. Ce qui brouille les cartes.

Drah
23/05/2006, 10h17
Quelque soit l&#39;oeuvre, quelque soit l&#39;artiste, quelque soit le spectateur, la beauté est très souvent dans le regard de celui qui voit. Par conséquent, ce n&#39;est pas toujours l&#39;oeuvre qu&#39;il faut juger mais le spectateur.

N&#39;oublions pas non plus qu&#39;en martière d&#39;art, le point de vue du profane/amateur est toujours très subjectif.

Moi, par exemple, je préfère les arts ménagés (hihi, comprendre : l&#39;art primitif voire simplet). C&#39;est dans l&#39;oeuvre dépouillée que l&#39;on reconnait le génie artistique car tout artiste est un prestidigitateur caché. Il triche ! (un peintre ou un dessinateur triche (monde en 2D), au contraire du sculpteur qui lui ne peut pas (monde en 3D).

Je suis tombé amoureux de la sculpture en voyant une oeuvre de Rodin : Une main sortant d&#39;une pierre brute (dont j&#39;ai oublié le nom). L&#39;auteur a eu l&#39;intelligence (et sans doute l&#39;humilité) de sortir une main naissante de son bloc de pierre dont elle fait partie intégrante. Au delà de ses oeuvres, Rodin a apporté la simplicité et un esprit visionnaire sur son temps (subjectif). L&#39;oeuvre doit être simple (pas simpliste hein !) pour être appréciée de tous (l&#39;universalité dans l&#39;art est une belle chose).

Alors, l&#39;art est plutôt une réalisation technique ou créative (sensuelle, patati, patata) ?
Je dirais les deux mon général !
Sans réalisation technique point de génie créatif exprimé !
Sans génie créatif point de réalisation technique démontrée !

Cependant, là où il faut être réaliste, c&#39;est qu&#39;avant tout, ce qui distingue un artiste "inspiré" d&#39;un autre c&#39;est bien son génie créatif. Donc, ce que je retiens c&#39;est que la "technique" doit se mettre au service du "créatif" et non l&#39;inverse.

Les deux sont donc liés mais la technique venant bien entendu après le créatif.

Le jeu vidéo est donc un art à part entière puisqu&#39;il faut travailler du pixel. Ensuite, la technique lui emboîte le pas pour mettre le travail de l&#39;artiste en mouvement. Justement, dans le monde du jeu vidéo et peut être plus qu&#39;ailleurs, les deux cohabitent (de cheval) nécessairement et les deux activités sont bien dissociées dans la programmation d&#39;un jeu. Il y a bien l&#39;artiste "créatif" qui planche (les "artworks" par exemple) et qui modélise et ensuite les programmeurs qui articulent et mettent en forme (très souvent avec l&#39;assistance de l&#39;artiste).

Voilà pour ma petite contribution au sujet, qui n&#39;apportera très certainement pas grand chose dans ce débat.

Sinon, pas sur d&#39;avoir toujours été très clair.

:blink:

Zarkoff
23/05/2006, 10h32
Pour moi : clairement oui.
après évidement c&#39;est comme pour cinéma : il y a les séries b ou z et des flims magnifiques ou encore des blockbuster.

Crashy
27/05/2006, 16h11
Zoupla:
http://www.youtube.com/watch?v=G0WoW7hbOWA&search=inconnus