PDA

Voir la version complète : Le topic des frontaliers



Page : 1 2 3 4 [5] 6

Bah
28/08/2017, 19h16
:carton:



Source: https://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19820152/index.html#a41


Comme ça ils peuvent le réaffecter pour tenter vainement d'éponger les pertes... Seems legit...

dYnkYn
28/08/2017, 20h12
Disons que les 2e piliers gérés par des escrocs d'assureurs ne sont pas en perte, eux, contrairement à ceux gérés par l'état :siffle:

Teocali
29/08/2017, 09h42
Bah oui, logique, vu que les assureurs reversent keudalle. Dans ces conditions, pour être en perte, faut le vouloir :trollface:

dYnkYn
29/08/2017, 10h16
Ils reversent 90% des gains, ça s'appelle la legal quote. De plus on rappellera que le rendement minimum est inscrit dans la loi, ce qui est débile à mon sens, et que c'est le même taux minimum quel que soit l'organisme qui gère le fond.

Bah
29/08/2017, 19h13
Non mais par essence un assureur c'est un escroc ! Y'a même pas besoin d'aller chercher plus loin :cell:

Bon, c'est vrai par contre qu'en Suisse les pires c'est ceux des assurances maladies.

ylyad
29/08/2017, 19h41
Non mais par essence un assureur c'est un escroc ! Y'a même pas besoin d'aller chercher plus loin :cell:

Bon, c'est vrai par contre qu'en Suisse les pires c'est ceux des assurances maladies.
:rolleyes:

HS
je précise mon smiley: j'ai bossé dans une boite d'assurance par le passé et le taux de remboursement était entre 95% et 100 voire plus (assurance maladie en général mais pas en Suisse car cette boite ne faisait pas d'assurance-maladie en Suisse - mais le faisait ailleurs). Pour faire simple, ça signifie que pour 100 de primes payées par les assurés dans l'année, l'assurance rembourse 95, les 5 restants servant à payer les employés, les fournisseurs, l'IT, les impôts, les bénéfices, etc. En réalité, le seul truc qui rapporte de l'argent à l'assurance, c'est que les 100 sont placés et ce sont ces placements qui rapportent. Mais en soi, les primes sont calculées "au plus juste" pour correspondre à peu près à ce qui va être remboursé dans l'année (la concurrence est féroce, or ce qui est reversé étant à peu près identique partout, celui qui est plus "au plus juste" que les autres pourra proposer des primes un poil moins élevées)...

Et concernant la Suisse, j'ai quelques exemples dans mon entourage (3 cancers) et je peux dire que dans certains cas, les assurances dépensent des sommes folles sans sourciller (rien que la chimio d'un pote coûtait par an l'équivalent de 50 ans de primes d'assurance-maladie, et je parle juste d'un des médicaments, sans l'hospitalisation, l'oncologue, etc.). Du coup, oui, pour payer ça, ils pinaillent sur plein de petites choses chez les autres mais ça me pose beaucoup moins de soucis qu'avant. Le principal souci de l'assurance-maladie n'est pas tant l'assurance que le fait que les gens meurent moins vite et plus tard, ce qui se traduit par des dépendes médicales qui explosent - un infarctus, ça coûtait beaucoup moins quand le mec mourait dans l'ambulance, pareil pour le cancer.. Cette explosion se retrouve mécaniquement dans les primes d'assurance-maladie.

Comme je disais, je ne bosse plus du tout dans ce secteur, et je n'ai pas un souvenir particulièrement ému de mon passage là-bas, mais ça m'a appris que le côté "assureur = voleur" était loin d'être aussi vrai ;)
Fin du HS

Bah
29/08/2017, 20h38
L'assurance maladie c'est surtout ceux qui ont trop perçu, qui ont refusé de rembourser et qui une fois obligés à le faire ont dit :
Lol, on paie le tiers. Charge aux Cantons et à la confédération de payer le reste. Ah et notre tiers on le payera qu'à moitié avec nos réserves. Le reste ce sera des augmentations pour ceux qui ont pas trop payés. Et on peut faire ça parce qu'on a tout le monde dans notre poche. Yolo !

dYnkYn
30/08/2017, 09h14
L'assurance maladie c'est surtout ceux qui ont trop perçu, qui ont refusé de rembourser et qui une fois obligés à le faire ont dit :
Lol, on paie le tiers. Charge aux Cantons et à la confédération de payer le reste. Ah et notre tiers on le payera qu'à moitié avec nos réserves. Le reste ce sera des augmentations pour ceux qui ont pas trop payés. Et on peut faire ça parce qu'on a tout le monde dans notre poche. Yolo !

On précisera qu'un assureur n'a pas le droit de rembouser comme ça des gens qui auraient trop payé. Les primes sont validées par l'OFSP, les réserves sont validées par l'OFSP, le remboursement est décidé par l'OFSP. Ce que les gens ne comprennent pas, c'est que les "réserves" d'un assureur ne lui appartiennent pas, elles appartiennent aux assurés. Par voie de conséquence, c'est plutôt une assez mauvaise idée de puiser dedans pour rembourser une erreur de tarification car tu pénalises les générations plus jeunes qui ont rien demandé un personne.

L'assureur qui ne vend que de la maladie ne fait aucun bénéfice. Cela sert simplement de canal pour vendre des trucs profitables.

Fun fact: aucun des 10 plus gros assureurs suisse ne propose de l'assurance de base. Tirez-en la conclusion que vous voulez ;)

Bah
30/08/2017, 16h06
Fun fact: aucun des 10 plus gros assureurs suisse ne propose de l'assurance de base. Tirez-en la conclusion que vous voulez ;)

En même temps c'est bien les assureurs qui se sont battus à couteau tirés contre la caisse unique, donc je vais pas commencer à pleurer sur le fait que le truc qu'ils ont refusé mordicus de céder ne soit pas profitable.

dYnkYn
30/08/2017, 16h42
Je demande pas de pleurer, mais faut arrêter de prétendre que les gars s'en foutent plein les fouilles alors que c'est factuellement faux. Au passage, on notera que le salaire moyen des cadres de Novartis à près de deux millions ça semble pas trop émouvoir la populace par contre.

Bah
30/08/2017, 16h46
Je demande pas de pleurer, mais faut arrêter de prétendre que les gars s'en foutent plein les fouilles alors que c'est factuellement faux.

Je dis pas qu'ils s'en foutent plein les fouilles. Je dis que c'est des escrocs qui profitent de l'immense puissance de leur lobby pour se sortir de tous les problèmes. Si en plus ils se font pas de pognon...

dYnkYn
30/08/2017, 16h52
Bah tu fais du pognon sur d'autres secteurs, mais pas l'assurance de base (complémentaire, vie, prévoyance, voiture, chien/chat, voyage, etc).

Cheshire
30/08/2017, 21h14
Au passage, on notera que le salaire moyen des cadres de Novartis à près de deux millions (on parle de 530 collaborateurs hein) ça semble pas trop émouvoir la populace par contre.

Hein ? Même pour la Suisse, même dans la pharma, même pour des cadres, ça me paraît délirant comme salaire annuel. Sauf si on parle des cadres dirigeants...

ylyad
30/08/2017, 22h45
Oui, moi aussi : le salaire du PDG de Novartis est de 10 millions, donc si on compte les 530 cadres dirigeants, je doute qu'on arrive à une moyenne de 2 millions.

dYnkYn
31/08/2017, 00h10
2 millions c'est une erreur, je voulais dire 0.2 millions (oui faut quand même pas abuser, hein).

Cheshire
31/08/2017, 00h36
2 millions c'est une erreur, je voulais dire 0.2 millions (oui faut quand même pas abuser, hein).

Cela ferait du coup environ 100 millions de CHF pour 530 cadres ; sachant qu'en 2016 rien que les 14 membres du CA ont reçu 70 millions (p. 130 (https://www.novartis.com/sites/www.novartis.com/files/novartis-annual-report-2016-en.pdf)) il ne reste finalement plus grand-chose pour les 500 restants... Même si cela n'inclut que ce qui a été versé en 2016 (hors rémunération différée, avantages en nature...), il resterait 75 millions pour 500 personnes, soit une moyenne de 150kCHF/personne.

En supposant que la moyenne n'est pas trop loin de la médiane, ça veut dire qu'il y aurait environ 250 personnes payées plus de 150kCHF/an, cela paraît presque peu finalement pour 0,2% des employés parmi les mieux payés d'une multinationale de plus de 50 milliards de CA (ou 2% si on ne regarde que les effectifs suisses).

ylyad
31/08/2017, 07h46
2 millions c'est une erreur, je voulais dire 0.2 millions (oui faut quand même pas abuser, hein).
200k de salaire moyen pour les cadres Novartis? OK, normal quoi - ça n'a rien de choquant

William Vaurien
01/09/2017, 00h24
C'est jouable de s'installer à Bâle (en Suisse, pas à la frontière) en famille (2 enfants de 5 et 9 ans) quand personne ne parle allemand ?
J'ai une proposition avec le même salaire qu'à Genève, et sur un poste qui me plaît beaucoup. Mais j'ai un peu peur d'avoir des difficultés pour l'acclimatation.
Il y a une communauté francophone ? Au niveau job, c'est dynamique (IT) ? Au cas où...
Pour les écoles, c'est géré comment quand des francophones déboulent ???

Praetor
01/09/2017, 00h30
Bâle est 100% germanophone, mais il y a beaucoup d'alsaciens qui y bossent en tant que frontaliers. Je doute que beaucoup de francophones y habitent. Pour l'école, il y a ça (http://www.baleenfrancais.ch/etablissements-scolaires-de-langue-francaise-bale-11313.html), sinon c'est en suisse allemand.

Si tu tiens à vivre en Suisse, peut-être aller dans le canton du Jura? Delémont-Bâle c'est 40 minutes de train, ça se fait. Et comme le Jura c'est le tiers monde, t'auras une énorme baraque pour le prix d'un deux pièces à Genève.

Ou apprends l'allemand, ça se fait aussi :ninja:

C4nard
01/09/2017, 00h40
Tiens, j'en profite pour poser une question : y a quoi comme domaine IT en Suisse à part les banques / assurances / télécom ? Est-ce qu'il y a des domaines particuliers avec une forte demande ?

William Vaurien
01/09/2017, 01h05
Merci Praetor, je n'avais absolument pas envisagé le Jura, ça ouvre des perspectives ;)
J'ai déjà appris l'allemand à l'école pendant des années et il ne m'en reste rien... J'ai un peu peur de m'y remettre, c'est plutôt des mauvais souvenirs. Mais une fois dans le bain, je serais sûrement plus motivé.
Pour les enfants, nous avons envie qu'ils aillent en Suisse et apprennent l'allemand (leur grand mère maternelle est de Suisse Allemanique)

Une baraque pour le prix d'un 2 pièces ??? Il faut que j'aille voir ça de plus près !

Teocali
01/09/2017, 01h55
T'avais pas commencé un nouveau taf t'a pas longtemps toi ? T'es dinosaures t'ont fait fuir finalement ?

znokiss
01/09/2017, 07h44
C'est jouable de s'installer à Bâle (en Suisse, pas à la frontière) en famille (2 enfants de 5 et 9 ans) quand personne ne parle allemand ?
J'ai une proposition avec le même salaire qu'à Genève, et sur un poste qui me plaît beaucoup. Mais j'ai un peu peur d'avoir des difficultés pour l'acclimatation.
Frontalier, c'est rédhibitoire ?
Viens chez moi :lol:

Je t'envoie un truc par MP..

dYnkYn
01/09/2017, 09h30
On pourra organiser une irl chez znokiss ;)

znokiss
01/09/2017, 09h55
Et comme le Jura c'est le tiers monde, t'auras une énorme baraque pour le prix d'un deux pièces à Genève.

A noter que la France voisine, c'est le quart-monde à côté du tiers-monde. On a en Alsace une grosse baraque pour le prix d'un 2 pièces Delémontain :happy2:
Surtout avec les taux actuels d'emprunt en francs-suisses des banques françaises (genre 0.8% sur 15 ans).

William Vaurien
01/09/2017, 10h08
Quand j'ai annoncé à ma femme que nous pourrions aller dans le Jura, elle m'a d'abord dit:

ah non ! Pas question d'aller dans le trou du cul de la Suisse. Tout le monde se moque d'eux. Et pourquoi pas le Valais pendant que tu y es !

Ma femme a l'immunité du passeport rouge, AOC canton alémanique en prime, mais je l'ai calmé avec 2 / 3 photos de Delémont et de maisons à louer dans nos moyens ^_^

Merci Zno pour ton MP, je te donnerais plus de détails :)

Pour l'instant je fais juste de la prospection.

dYnkYn
01/09/2017, 10h13
Et pourquoi pas le Valais pendant que tu y es !

:haha:

On rigole, mais c'est abusé comme on a de la peine à recruter du Suisse dans ma boîte (excepté des Valaisans).

ylyad
01/09/2017, 10h17
C'est jouable de s'installer à Bâle (en Suisse, pas à la frontière) en famille (2 enfants de 5 et 9 ans) quand personne ne parle allemand ?
J'ai une proposition avec le même salaire qu'à Genève, et sur un poste qui me plaît beaucoup. Mais j'ai un peu peur d'avoir des difficultés pour l'acclimatation.
Il y a une communauté francophone ? Au niveau job, c'est dynamique (IT) ? Au cas où...
Pour les écoles, c'est géré comment quand des francophones déboulent ???
J'ai des potes français qui ont fait ça (Bâle), et ça se passe pas trop mal. Ils ont fait le choix de l'école internationale pour les gamins (ils étaient en Angleterre avant). Madame a un peu de mal avec l'acclimatation mais elle ne fait pas beaucoup d'efforts pour apprendre l'allemand non plus - oui, je connais pas mal de français en Suisse alémanique qui ne font aucun effort pour apprendre l'allemand et s'étonnent de ne pas être mieux intégrés :|

Perso, je suis arrivé en Suisse centrale il y a 6 ans, j'ai mis mes gamins à l'école locale - ma fille avait 8 ans quand nous sommes arrivés. Le processus d'intégration à l'école est plutôt bien foutu: elle a passé quelques mois dans une classe dédiée Allemand intensif, puis elle a commencé à être intégrée dans une classe "normale" (d'abord la gym, puis le français et l'anglais), ensuite elle a basculé dans cette classe avec des cours supplémentaires d'allemand. Le processus est individualisé, pour elle la bascule a été faite au bout d'un an. Mon fils avait un an, donc lui il est natif suisse-allemand :ninja:

Bâle et Zurich sont clairement vivables si tu ne parles pas un mot d'allemand. Mais bon, l'école et tout, il faudra s'y mettre un peu quand même... Bâle-ville, c'est la cata au niveau impôts mais vu que tu viens de Genève, ça passera presque pour une bonne nouvelle pour toi :trollface:

Bon, le Jura, c'est joli, mais oui, c'est paumé. C'est un choix :ninja:

Tiens, j'en profite pour poser une question : y a quoi comme domaine IT en Suisse à part les banques / assurances / télécom ? Est-ce qu'il y a des domaines particuliers avec une forte demande ?A part peut-être le JV, il y a de tout, pas mal de startups et d'éditeurs également... Plutôt B2B quand même.

dYnkYn
01/09/2017, 10h21
Sinon y'a aussi Bern: c'est central et tout le monde comprend le français.

William Vaurien
01/09/2017, 10h31
En fait je crois que ma femme a surtout un peu peur du changement, et je la comprend. On est installé dans notre village, les enfants sont content, on a un crédit récent pour une baraque...
Et moi je viens lui dire que j'ai potentiellement trouvé un job à Bâle, que pendant le reste de l'année scolaire je ne serais pas à la maison en semaine, et qu'ensuite tout le monde devra déménager...


Et c'est vrai que le Jura ou le Valais ça peut faire un peu peur en vue d'un mouvement familial de grande ampleur...

- - - Mise à jour - - -

Ma femme est d'origine Suisse Allemande, mais a grandi en région parisienne, elle se débrouille bien en allemand, et même en suisse allemand, mais ça reste quand même compliqué pour le quotidien 'avancé'.
Visite chez un docteur par example. C'est plus pour moi que j'ai un peu peur... Le Jura semble un bon compromis du coup

Sinon au niveau impôt, je suis frontalier pour le moment, donc le passage en 100% Suisse risque de faire mal.

J'habite dans un village paumé. Donc le côté bouseux ça va je connais bien.
Sauf que les bleds Suisse ont un truc fabuleux que les bleds français (du côté de Genève en tout cas) n'ont pas: les transports en commun.

ylyad
01/09/2017, 10h40
Elle est de quel coin de Suisse ta femme? Déjà, rien que que le fait d'être une "fille du pays", ça aidera vachement et même si elle ne fait que se débrouiller en suisse allemand, la différence au niveau "bonus points" intégration sera énorme. Et bon, faut pas trop stresser sur le quotidien "avancé": les autres étrangers arrivent à se débrouiller sans un mot d'allemand :p

William Vaurien
01/09/2017, 11h10
Sa mère vient de Schaffhausen mais elle a quitté la Suisse vers 16 ans pour ne plus jamais y revenir.
Et ma femme (qui se moque du Valais, alors que bon Schaffhausen ... :mouais:) mais n'y a vécu que pendant les vacances.
En vrai elle parle bien allemand, et comprend plutôt bien le dialecte, mais elle n'aime pas spécialement pratiquer cette langue...

Félire
01/09/2017, 11h20
Dites les canards, vous avez des bons sites d'offres d'emplois en Suisse ?

Mon contrat se termine en Février, et je commence à regarder un peu à gauche et à droite.

Praetor
01/09/2017, 12h06
Dites les canards, vous avez des bons sites d'offres d'emplois en Suisse ?.

Cff.ch :ninja:

Je te coopte si tu vois quelque chose :argent:

znokiss
01/09/2017, 12h09
Dites les canards, vous avez des bons sites d'offres d'emplois en Suisse ?

jobup.ch me semble incontournable.

Félire
01/09/2017, 12h40
Cff.ch :ninja:

Je te coopte si tu vois quelque chose :argent:

Je t'ai contacté en privé :ninja:

dYnkYn
01/09/2017, 14h17
monster.ch

ylyad
01/09/2017, 14h25
LinkedIn, jobscout.ch

Cheshire
02/09/2017, 00h13
On pourra organiser une irl chez znokiss ;)

Tu passes encore sur Lausanne des fois toi d'ailleurs ?

William Vaurien
02/09/2017, 02h16
Ma femme est finalement plutôt emballé par l'idée de partir dans le Jura ^_^
J'ai mon dernier entretien mardi avec le boss final. J'espère qu'il y a moyen de négocier, je suis presque impatient de partir maintenant :bave:

dYnkYn
02/09/2017, 11h53
Tu passes encore sur Lausanne des fois toi d'ailleurs ?

J'ai fini mes cours, donc c'est plutôt rare à présent :|

znokiss
02/09/2017, 14h14
Ma femme est finalement plutôt emballé par l'idée de partir dans le Jura ^_^
\o/

William Vaurien
03/09/2017, 22h19
Au niveau budget, qu'est-ce qui change beaucoup entre un frontalier et un résident ?

Si je vais dans le Jura le loyer ne sera pas bien différent (j'ai vu de belles maisons modernes pour un peu plus de 2000 CHF).
Par contre j'ai du mal à visualiser les mauvaises surprises: assurances, impôts et taxes diverses, garagistes...

Qu'est-ce qui risque de faire mal si on ne s'y attend pas ?

znokiss
03/09/2017, 22h39
Quand t'étais frontalier, t'étais à la CMU ou la LAMAL ?
Pour info, la CMU me coûte dans les 400€/mois, alors que j'étais à CHF 930.- à la LAMAL pour toute la famille (franchises au minumum).

William Vaurien
03/09/2017, 22h43
Je suis déjà à la LAMal (la CMU étaient quasiment similaire au niveau tarif car je prend en charge toute la famille).
Donc il n'y aura pas trop de surprise de ce côté là, sauf si les tarifs sont bien supérieur dans le Jura.
Là c'est un peu moins de 1200 CHF pour 4 personnes.

edit: et Steam ??? ils vont me virer mes 237 jeux non encore commencés de mon backlog ???

ylyad
03/09/2017, 23h04
Dans les surprises, les impôts, clairement - mais je peux pas dire si c'est bon ou mauvais, ça varie tellement selon ta situation actuelle et là où tu vas t'installer - le seul truc à ne pas oublier, c'est que d'une commune à l'autre, ça peut varier beaucoup donc c'est à prendre en compte au moment de regarder le loyer... Dans les mauvaises, la nourriture (à voir si tu peux envisager de faire les courses en France), Internet, le mobile. Dans les bonnes, l'énergie, mais pas grand-chose d'autre côté budget - il y a d'autres gains au niveau qualité de vie mais pas financiers...

William Vaurien
03/09/2017, 23h20
Pour les impôts on paie par rapport à son lieu de travail ou de résidence ? En tant que frontalier c'est clairement un point vraiment intéressant (je suis taxé autour de 8%)
Pour la bouffe, je connais bien les prix du côté de Genève, nous faisons pas mal de courses en Suisse. Donc on est préparé (et dans le Jura on ira probablement faire un tour en Allemagne et en France pour faire un plein de temps en temps, principalement pour la "droguerie").

J'ais bien peur des telecoms (je vois les pubs avec des 'supers tarifs' et j'ai peur :sad:), de la taxe audio-visuelle, et les assurances diverses (aucun idée du prix d'une assurance maison ou voiture) ou des trucs cons comme le garagiste: en France c'est déjà bien douloureux avec des révisions à 400€... si en plus il y a vraiment des trucs à faire sur la bagnole.
Pareil j'ai du mal à visualiser le prix des activités pour les gosses (sport, etc), les trucs qui sont pas clair quand tu ne connais pas la vie au quotidien.

Praetor
03/09/2017, 23h47
edit: et Steam ??? ils vont me virer mes 237 jeux non encore commencés de mon backlog ???

Nan, t'inquiète pas. Tu peux aussi garder ton abonnement français à Netflix, il fonctionne très bien en Suisse (et coûte moins cher).

- - - Mise à jour - - -


Pour les impôts on paie par rapport à son lieu de travail ou de résidence ? En tant que frontalier

En tant que frontalier tu devrais savoir que c'est le lieu de résidence qui compte (tu ne fais pas de déclaration en France pour payer le delta avec ce qui t'as été prélevé à la source?).

ylyad
04/09/2017, 09h29
Pour les impôts on paie par rapport à son lieu de travail ou de résidence ? En tant que frontalier c'est clairement un point vraiment intéressant (je suis taxé autour de 8%)
Pour la bouffe, je connais bien les prix du côté de Genève, nous faisons pas mal de courses en Suisse. Donc on est préparé (et dans le Jura on ira probablement faire un tour en Allemagne et en France pour faire un plein de temps en temps, principalement pour la "droguerie").

J'ais bien peur des telecoms (je vois les pubs avec des 'supers tarifs' et j'ai peur :sad:), de la taxe audio-visuelle, et les assurances diverses (aucun idée du prix d'une assurance maison ou voiture) ou des trucs cons comme le garagiste: en France c'est déjà bien douloureux avec des révisions à 400€... si en plus il y a vraiment des trucs à faire sur la bagnole.
Pareil j'ai du mal à visualiser le prix des activités pour les gosses (sport, etc), les trucs qui sont pas clair quand tu ne connais pas la vie au quotidien.
Le lieu de résidence, d'où mon commentaire sur le fait de regarder le taux d'imposition en plus du loyer ;)

A quelqu'un qui vit en France (notamment à Paris), je dirai que le gain en pouvoir d'achat / épargne est réel malgré les prix plus élevés. A un frontalier, sincèrement, je ne sais pas. Je pense que le gain est bien moindre (le fait d'être frontalier est une forme d'optimisation), mais je pense que tu ne devrais pas vraiment y perdre. Et pour revenir à la discussion sur le topic des salaires, à combien valorises-tu le fait d'avoir à nouveau un job qui t'intéresse? ;)

William Vaurien
04/09/2017, 15h10
Du coup je comprends pas trop comment ça marche et sur quoi je serais imposé...
Pour le moment en tant que frontalier je suis prélevé à la source sur 8% de mon brut. En France je ne paie que les impôts locaux.

Si je déménage en Suisse, comment ça va se passer ?
Impôt sur le revenu dans le canton de l'entreprise et impôt locaux dépendant du Canton de résidence ? Les sommes ont l'air exorbitante dans le canton du Jura...

Si mon brut net est de 100KCHF, comment se remplit cette calculette: https://calculators.credit-suisse.com/cs/pobp/p/d/advisory/tax/tax.do?lang=fr ?
Si je comprend bien il faut d'abord déduire les impôt sur le revenu (je n'arrive pas à mettre la main sur les barêmes de celui-ci à Bâle....)
Ensuite je renseigne le reste dans le champ 'revenu imposable' et j'ai les autres impôts a payer.

Si je prend un taux imaginaire à 15% et que je fais tourner la calculette pour Delémont, j'ai 13'000 d'impôt à payer (5000 pour la commune, et 7500 pour le canton et 500 pour la confédération).

Si c'est bien ça je vais perdre une bonne tranche de pouvoir d'achat :sad:

Ou alors il n'y a qu'un seul prélèvement sur le net imposable qui ne dépend que du canton de résidence ???

Si c'est ça je passerais de 8% à 32% avec mon salaire actuel !!! Je crois que ça va pas être possible !

ylyad
04/09/2017, 15h25
Non, tu seras imposé à la source en fonction de ta commune de résidence (ou du canton pour le Jura), et ça couvre impôt sur le revenu et impôts locaux. Pour les 5 premières années en tout cas, ensuite, tu sors de l'impôt à la source. Et c'est calculé sur ton brut mensuel:
Exemple: si ta femme ne travaille pas, que tu as deux enfants et que tu gagnes 10k bruts par mois (barême B (https://www.jura.ch/Htdocs/Files/v/22633.pdf/Departements/DFI/CTR/Impots_speciaux/Impots_a_la_source/Baremes/_documents/pdf/Edition-Bareme-B-edition-2017.pdf?download=1)), ça te fait un taux de 10.55% par mois, soit 1055 francs par mois.

- - - Mise à jour - - -

Non, tu seras imposé à la source en fonction de ta commune de résidence (ou du canton pour le Jura), et ça couvre impôt sur le revenu et impôts locaux. Pour les 5 premières années en tout cas, ensuite, tu sors de l'impôt à la source. Et c'est calculé sur ton brut mensuel:
Exemple: si ta femme ne travaille pas, que tu as deux enfants et que tu gagnes 10k bruts par mois (barême B (https://www.jura.ch/Htdocs/Files/v/22633.pdf/Departements/DFI/CTR/Impots_speciaux/Impots_a_la_source/Baremes/_documents/pdf/Edition-Bareme-B-edition-2017.pdf?download=1)), ça te fait un taux de 10.55% par mois, soit 1055 francs par mois.

Edit: après, en fonction des critères, tu peux déduire des trucs en plus (plus ou moins selon que tu fais une déclaration d'impôts): tes cotisations au 3e pilier, la crèche, le kilométrage pour aller bosser, etc.

William Vaurien
04/09/2017, 15h36
Merci ylyad, c'est très clair comme ça ! Et ça me remonte le moral ^_^
Là du coup je ne perd "que" 3%, ce qui est totalement acceptable !

Pourquoi ces calculettes me sortent de la merde pareil alors (elles demandent sûrement le brut mensuel :rolleyes:) et pourquoi elles me montrent des résultats différents en fonction des communes ?

edit: non, si je donne 10K CHF elle me sort 0 d'impôt :huh:
(https://calculators.credit-suisse.com/cs/pobp/p/d/advisory/tax/tax.do?pageid=1504528732751)

dYnkYn
04/09/2017, 15h48
C'est toujours un montant annuel et net, pas brut. La commune change le taux pour l'impôt communal (qui représente presque 50% du total).

Praetor
04/09/2017, 15h49
Le résultat diffère d'une commune à l'autre car en Suisse la commune touche une part de l'IR et définit son taux d'imposition qui varie donc selon la commune.

Mais pour les 5 premières années tu seras prélevé à la source et là seul le canton de résidence compte (c'est une sorte de forfait). Va sur Comparis.ch, rubrique imposition à la source.

William Vaurien
04/09/2017, 15h57
Je dois être con (ou imperméable aux subtilités des impôts, mais c'est pareil avec les impôt en France), mais je ne comprends plus du coup.
Suivant le post d'Ylyad, je prends le barême du Canton (B dans mon cas), je choppe la ligne qui correspond à mon revenu brut, j'ai un taux. C'est simple, c'est pas trop cher, youpie.
Suivant dYnkYn c'est le net et la commune change le taux communal qui représente jusqu'à 50% du totale. Et selon les site de calcul je dois mettre un net imposable et ça me sort des chiffres qui font peur :wacko:

Du coup je ne sais plus très bien ou j'en suis...

Edit: je viens de voir ton message Praetor. Du coup le taux qui fait peur arrive après 5 ans de résidence ??? Ou alors j'ai raté une étape.

Edit2 : je regrette vraiment mes années de fonctionnaire international. Pas de formulaire et pas de putain d'impôt ! (Je suis pour payer des impôts, hein, mais j'éprouve toujours une grande frustration face à des formulaires administratifs. Mais payer 0, c'est quand même jouissif !)

Praetor
04/09/2017, 16h00
Prend le truc d'Ylyad. C'est la grille pour l'imposition à la source. C'est celle qui s'appliquera à toi les 5 premières années.

William Vaurien
04/09/2017, 16h03
Et après 5 ans ??? J'ai du mal à croire qu'après 5 ans le taux passe de 10% à 30%... Ca reste similaire ?
(encore merci pour votre patience et vos conseils !!!)

Praetor
04/09/2017, 16h08
Oui, l'ordre de grandeur reste le même. Ça peut varier car la commune a son mot à dire après 5 ans, mais ça reste assez proche en général. Comparis a un calculateur qui permet de comparer différentes communes si tu veux te faire une idée.

Mais ce que j'ai remarqué c'est que les loyers sont souvent plus élevés dans les communes aux impôts faibles et vice-versa. Ce que tu gagnes d'un côté tu le perds de l'autre. Donc te prend pas trop la tête avec ça. Fais plutôt un 3e pilier si tu veux gratter des impôts.

Félire
04/09/2017, 16h13
C'est quoi la fourchette de salaire pour un jeune ingé en Suisse ? J'ai dû mal à visualiser ce que je vaut sur ce marché du travail.

Praetor
04/09/2017, 16h23
Tape Salarium dans Google.

dYnkYn
04/09/2017, 17h02
C'est quoi la fourchette de salaire pour un jeune ingé en Suisse ? J'ai dû mal à visualiser ce que je vaut sur ce marché du travail.

Environ 80k +/- 10% en fonction du lieu +/- 10% en fonction du domaine d'activité (oui c'est une grosse fourchette).


Et après 5 ans ??? J'ai du mal à croire qu'après 5 ans le taux passe de 10% à 30%... Ca reste similaire ?
(encore merci pour votre patience et vos conseils !!!)

Pour le valais par exemple, https://apps.vs.ch/SCC_Calculette/?Language=fr

Tu prends commune de Sion, couple marié, 1 enfant, 80k de revenu imposable (Canton/Commune/Confédération) tu arrive à environ 8k d'impôt, soit 10%.

znokiss
04/09/2017, 17h06
Environ 80k +/- 10% en fonction du lieu +/- 10% en fonction du domaine d'activité (oui c'est une grosse fourchette)..

Par exemple, le Jura qui est un peu le bangladesh de la Suisse, c'est direct -10% :cigare:

Praetor
04/09/2017, 17h07
Chez nous t'auras au moins 84804 CHF annuel brut, c'est le minimum de la grille des salaires pour le poste :p

S'ils te mettent en junior car peu d'XP ce sera minimum 77270 CHF annuel brut.

A toi de négocier pour avoir mieux :cigare:

Il y a aussi une prime de 3000 CHF annuel brut qui s'ajoute pour ceux qui bossent à Lausanne, pour compenser la différence de coût de la vie par rapport à ceux qui bossent dans la cambrousse.

Et quelques menus avantages pour les voyages en train :ninja:

En gros part sur 80kCHF brut annuel comme minimum absolu pour un poste à Lausanne.

William Vaurien
04/09/2017, 17h16
Un ingé en informatique touche 105 938.00 brut sur 13 mois en travaillant pour l'état de Genève avec 0 années d'XP et tu peux rajouter environ 2500 CHF par année d'XP.
(111 926 pour 4 ans par exemple)
source : http://ge.ch/etat-employeur/media/site_etat-employeur/files/imce/documents/a_telecharger/echelle_des_traitements_annee_en_cours.pdf (classe 20 pour les ingés en informatique)

Par contre il faut habiter en Suisse (ou être Suisse) pour avoir une chance de voir son CV retenu.

J'ai l'impression que c'est autour des 100K sur Genève pour un jeune ingé en fonction de son XP et compétences.

znokiss
04/09/2017, 17h18
Ça me fait rêver, vos salaires du bord du lac :emo:

dYnkYn
04/09/2017, 17h22
Leur loyer aussi te ferait rêver :O

Praetor
04/09/2017, 17h52
Ça me fait rêver, vos salaires du bord du lac :emo:

La grille CFF est fédérale. Si je bossais à Delémont j'aurais exactement le même salaire, moins les 3000 de prime.

znokiss
04/09/2017, 18h00
:splash:

Bon, je vais pas me plaindre. En tant que frontalier-profiteur, je me gave déjà bien.

ylyad
04/09/2017, 21h37
Je dois être con (ou imperméable aux subtilités des impôts, mais c'est pareil avec les impôt en France), mais je ne comprends plus du coup.
Suivant le post d'Ylyad, je prends le barême du Canton (B dans mon cas), je choppe la ligne qui correspond à mon revenu brut, j'ai un taux. C'est simple, c'est pas trop cher, youpie.
Suivant dYnkYn c'est le net et la commune change le taux communal qui représente jusqu'à 50% du totale. Et selon les site de calcul je dois mettre un net imposable et ça me sort des chiffres qui font peur :wacko:

Du coup je ne sais plus très bien ou j'en suis...

Edit: je viens de voir ton message Praetor. Du coup le taux qui fait peur arrive après 5 ans de résidence ??? Ou alors j'ai raté une étape.

Edit2 : je regrette vraiment mes années de fonctionnaire international. Pas de formulaire et pas de putain d'impôt ! (Je suis pour payer des impôts, hein, mais j'éprouve toujours une grande frustration face à des formulaires administratifs. Mais payer 0, c'est quand même jouissif !)
OK, j'explique. En Suisse, le principe de la déclaration, c'est ton revenu net, auquel tu rajoutes des trucs (intérêts, revenus autres réels ou fictifs - le "loyer" si tu es propriétaire de ton logement) puis auquel tu en enlèves d'autres (intérêts d'emprunt, frais de garde des enfants, indemnités de trajet domicile-travail ou de repas de midi, primes d'assurance-maladie, etc.). Ca te donne un net imposable. C'est celui-ci que tu dois utiliser dans le calculateur du CS ou de comparis même si c'est un peu con, vu que tout n'est pas forcément déductible partout mais passons, l'intérêt est plus de donner un ordre d'idées qu'autre chose. Donc c'est rapidement beaucoup moins que le net imposable indiqué sur ton certificat de salaire: chez moi, le net imposable fédéral, c'est 15% de moins, le net imposable cantonal, c'est 40% de moins :ninja: (oui, le tout avec un taux d'imposition moindre...)

A priori, l'impôt à la source est généralement calculé un peu large, donc après 5 ans, tu devrais payer moins (c'est là où ça peut varier pas mal d'une commune à l'autre, certaines étant sous la moyenne, d'autres au-dessus). Après, si ton salaire est supérieur à 120k, tu feras une déclaration et tu paieras l'impôt "réel" tout de suite - les impôts te présenteront une facture pour la différence, ou te rembourseront le trop-perçu. Comme dit Praetor, la différence peut se retrouver dans les loyers en effet, mais il faut aussi regarder comment chaque commune gère et vérifier si les services importants pour toi sont rendus. Une source d'informations (pas parfaite mais intéressante): http://www.weltwoche.ch/die-weltwoche/gemeinderating-2016/ - regarde les années précédentes également, il y a eu quelques changements méthodologiques en 2016 et 2017 qui ont pas mal bouleversé les classements, de façon pas forcément claires (un trop fort accent sur l'immobilier désormais, à mon humble avis).

William Vaurien
04/09/2017, 21h45
Donc la fiche avec les barèmes c'est bon. C'est le tarif avec juste le salaire et sans les déductions/imputation ? Si je veux un chiffre plus précis, je dois sortir Excel d'abord pour calculer mon net imposable ?


Mais pourquoi la calculette me sort des taux d'imposition à 30% ?

ylyad
04/09/2017, 22h52
Donc la fiche avec les barèmes c'est bon. C'est le tarif avec juste le salaire et sans les déductions/imputation ? Si je veux un chiffre plus précis, je dois sortir Excel d'abord pour calculer mon net imposable ?
La fiche avec les barèmes, c'est le salaire mensuel brut - c'est destiné à l'employeur ;) si tu veux un chiffre plus précis, tu télécharges JuraTax (http://www.juratax.ch/fr/Logiciel/Telechargement/Telecharger-l-application-JuraTax.html) et tu fais une déclaration :)

Mais pourquoi la calculette me sort des taux d'imposition à 30% ?
Pour mon net imposable après déductions, j'ai bien pas loin de 30% chez toi :trollface: et 10% chez moi :ninja:

Praetor
05/09/2017, 00h02
Ylyad, ça te dérange si je prétend être domicilié chez toi? :ninja:

Praetor
05/09/2017, 00h14
http://www.weltwoche.ch/die-weltwoche/gemeinderating-2016/

Rang Sicherheit:
Genève 918/919
Lausanne 919/919

Putain :XD:

J'habite dans l'une et je bosse dans l'autre. Je vis dangereusement on dirait.

Mais ça ne les empêche pas de les classer 55e et 135e en overall. Ça reste la Suisse. Même un dangereux coupe-gorge comme Lausanne est plus sûr que les 3/4 de la région parisienne.

znokiss
05/09/2017, 07h49
Il est rigolo ce classement. Si on cherche les agglos jurassiennes autour de Delémont, c'est tout en bas dans le général (Courrendlin, Val Terbi, St-Imier, Courgenay, Porrentruy, Moutier...)

ylyad
05/09/2017, 09h35
Ylyad, ça te dérange si je prétend être domicilié chez toi? :ninja:
:XD:

Rang Sicherheit:
Genève 918/919
Lausanne 919/919

Putain :XD:

J'habite dans l'une et je bosse dans l'autre. Je vis dangereusement on dirait.

Mais ça ne les empêche pas de les classer 55e et 135e en overall. Ça reste la Suisse. Même un dangereux coupe-gorge comme Lausanne est plus sûr que les 3/4 de la région parisienne.
Ce qui est intéressant, c'est l'évolution: là où j'habite (Steinhausen), c'était 21e en 2013, 3e en 2014, 100e en 2015, 44e en 2016. En fait, les critères ont changé en 2015 puis encore en 2016 donc ça devient compliqué. Et si je regarde chez moi, j'ai du mal à comprendre les chiffres. Mais bon, comme je disais, ça donne une idée...

Bah
05/09/2017, 16h11
:XD:

Ce qui est intéressant, c'est l'évolution: là où j'habite (Steinhausen), c'était 21e en 2013, 3e en 2014, 100e en 2015, 44e en 2016. En fait, les critères ont changé en 2015 puis encore en 2016 donc ça devient compliqué. Et si je regarde chez moi, j'ai du mal à comprendre les chiffres. Mais bon, comme je disais, ça donne une idée...

Non, non c'est facile à expliquer pour le crime. Si une année on choppe sur ton territoire un mec qui circule sur autoroute sans la vignette, ça fait exploser les stats annuelles.

ylyad
05/09/2017, 16h33
oui, j'ai pensé aussi à un truc comme ça pour le crime :p

William Vaurien
05/09/2017, 17h49
c'est depuis qu'il y du THC légal à Genève ?

znokiss
05/09/2017, 18h05
C'est pas sur toute la Suisse, l'herbe légale ?
Attention par contre, c'est pas THC mais CBD, un autre cannabinoïde.
En gros, tu peux acheter de l'herbe en boutique de façon légale tant que le taux de THC reste inférieur à 1%, avec des taux de CBD autour des 15%.

Ça sent l'herbe mais ça n'a aucun effet. C'est plus pour le goût ou le plaisir de fumer. Le CBD, c'est un peu la bière sans alcool. Et non, malgré mon avatar, je ne suis pas consommateur. C'est fini tout ça, on est vieux et sérieux maintenant.

William Vaurien
05/09/2017, 18h17
Il parait que les policiers ont du mal à faire la différence quand ils arrêtent des potentiels consommateurs (et oui pareil, :fouras:)

ylyad
05/09/2017, 18h20
Merci pour les explications, je ne savais pas - et non, c'est pas légal sur toute la Suisse même si ça se généralise assez rapidement...

znokiss
05/09/2017, 18h25
Si si, part sa faible teneur en THC (tant qu'il est <1%) et du fait que le CBD n'est pas régi par la Loi sur les stupéfiants, il n'est pour l'instant pas illégal (https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabidiol#Statut_l.C3.A9gal).

ylyad
05/09/2017, 18h38
Si si, part sa faible teneur en THC (tant qu'il est <1%) et du fait que le CBD n'est pas régi par la Loi sur les stupéfiants, il n'est pour l'instant pas illégal (https://fr.wikipedia.org/wiki/Cannabidiol#Statut_l.C3.A9gal).
Oui, je suis en train de lire ça :p en fait, c'est ma fille qui me dit que c'est légal à Zurich mais pas à Zug mais je pense qu'elle parle des "cannabis clubs" (expérience pilote). D'où ma confusion...

Félire
05/12/2017, 17h46
Vous savez quel est l'intéret des boites de consulting en Suisse ? Etant donné que le licenciement est beaucoup plus facile qu'en Suisse ?

dYnkYn
05/12/2017, 17h52
Intérêt d'y travailler ? Si oui, c'est le salaire et la ligne dans le CV.

znokiss
05/12/2017, 17h53
Vous pouvez répéter la question ?

C'est vague ta demande, "l'intérêt des boites de consulting en Suisse". As-tu une proposition ? Habites-tu près de la frontière ou bien tu devra déménager ? Est-ce que tu compte travailler un moment pour gagner plein de sous puis retourner en France ? Ou plutôt t'installer dans le coin ? T'as une famille à trimballer ou t'es célib' ? (Je demande, t'es Félire, quand même :p)

Sinon oui, c'est très facile de licencier en Suisse, mais du coup, c'est vachement plus facile d'embaucher :o
Mais ça manque un peu de contexte, là.

ylyad
05/12/2017, 18h17
Vous savez quel est l'intéret des boites de consulting en Suisse ? Etant donné que le licenciement est beaucoup plus facile qu'en Suisse ?
La valeur ajoutée des boîtes de consulting n'est pas seulement d'éviter le licenciement. C'est aussi: pour l'entreprise, l'externalisation de la gestion d'un personnel très spécialisé et difficile à recruter et avec un turnover élevé; pour les employés, un potentiel de carrière bien plus intéressant qu'en interne (surtout en Suisse où le tissu de PME est plus développé mais qui donne des départements IT assez petits et des projets très limités en nombre et en taille). Il faut quand même voir que passer d'un projet à l'autre, d'un client à l'autre, etc. ça peut être super motivant - quand c'est choisi, ce qui est bien plus facile dans un pays à 2% de chômage...

Dit autrement, quand les ingés ne craignent pas le chômage, les boites de consulting sont obligées d'assurer après avoir vendu du rêve - que ce soit aux clients ou aux employés d'ailleurs.

Félire
05/12/2017, 18h34
En gros, je me demandais surtout pourquoi l'existence de boite de consulting en Suisse, mais Ylyad m'a répondu.

Grosso modo, je demande ça, parce que cet après midi j'ai été contacté par une boite de consulting pour un poste vers Genève (j'habite en France à un peu près 30mn de Genève). Pour de l'industrialisation mécanique dans le secteur horloger.
Forcément je me tâte quand on me propose 84k€, alors qu'à poste équivalent pour l'instant en France mes premiers retours sont plutôt à 42k€. Mais bosser pour une boite de consulting me fait toujours un peu peur.

bydox
28/01/2018, 14h46
Salut les canards !

J'espère que ces sujets n'auront pas été trop abordés, sinon n'hésitez pas à m'inviter à aller cordialement me faire empapaouter.
Je suis en pleine prospection pour du taff (webdesign, mais j'ai aussi une casquette communication plus "classique") et je regardais un peu les offres côté suisse (j'habite pas loin de la frontière). J'aimerais savoir ce qu'il y a à considérer, financièrement parlant, pour savoir si travailler en Suisse constitue une bonne opportunité d'un point de vue financier (statut frontalier rentrant tous les jours en France).

Pour l'instant, à la vue de ce que j'ai pu trouver ici et là, j'ai retenu les infos suivantes :

- 10% du salaire brut pour les cotisations sociales suisses (tous les mois)
- 8% du salaire brut (bientôt 13,5% ?) pour la CMU frontalier ou entre 600 et 700 CHF/mois en moyenne pour couverture LAMal + 300 CHF de franchise/an (+26 ans avec accident)
- Environ 80€/mois pour une bonne mutuelle frontalier (apparemment indispensable surtout si on part sur une couverture LAMal puisque le dentaire et l'optique ne sont quasi pas remboursés)
- Impôts à payer en France (j'imagine que ça douille)

Y'a-t-il d'autres choses à prévoir par rapport à une situation dans laquelle on travaillerait en France ?
Comme il s'agit du sujet ici, je ne parle que de l'aspect financier, mais je serais ravi d'avoir votre ressenti global. Est-ce qu'en tant que frontalier on a vraiment un meilleur niveau de vie en France (pouvoir d'achat, congés payés moins importants en Suisse, dépenses santé, ...) ?

Merci ;)

Bah
29/01/2018, 11h47
- 8% du salaire brut (bientôt 13,5% ?) pour la CMU frontalier ou entre 600 et 700 CHF/mois en moyenne pour couverture LAMal + 300 CHF de franchise/an (+26 ans avec accident)



Alors je sais pas si les frontaliers ont des assurances Lamal largement plus chères, mais une franchise à 300.- ça devrait plutôt te revenir autour de 500.- (sans prendre un réseau de soin qui fait descendre les coûts), non ?

A savoir aussi que selon tes antécédents, 300.- c'est pas une bonne option (faut de toute façon prendre soit 300, soit 2500, entre deux ça vaut pas la peine).

Cette année j'ai fait le calcul pour moi et où j'habite, la franchise à 300.- est rentabilisée par rapport à la franchise à 2500, seulement à partir de 1900 de dépenses. Et si au final j'ai 2500 francs de dépenses médicales (ce qui est énorme) ça me coûtera sur l'année environ 500 francs de plus que si j'avais pris la franchise à 300 francs. Alors que si j'arrive pas à 300 francs de dépenses médicales, j'économise 1500 francs sur l'année avec la franchise à 2500. Si tu es un type "normal" qui ne va pas souvent chez le médecin, qui n'a pas des trucs chroniques chiants (qui en plus sont pris en compte par ton assurance) etc. la franchise à 2500 est bien plus intéressante. Tu prends un risque minime de devoir payer plus un peu plus, mais tu gagnes une grande chance de payer bien moins.

William Vaurien
29/01/2018, 12h08
Il n'y a pas le choix pour les frontaliers: c'est la franchise à 300 CHF (en tout cas dans les offres sur Genève).
De mon côté je paie 1200 CHF pour une famille de 4 avec la mutuelle comprise dedans. La couverture est plutôt bonne (sauf pour les dents, là c'est simple, c'est 0), mais il faut quand même payer 10% de tout acte médicale (hors hospitalisation). En Suisse ça peut vite monter ! La base LAMal est autour de 300 CHF pour les adultes et de 150 CHF pour les enfants.

Par contre il n'y a pas beaucoup d'assurance qui propose d'assurer les frontaliers, et depuis peu la seule qui est 'accessible' ne peut plus leurs proposer la complémentaire... Et les tarifs augmentent régulièrement et généreusement (à coup de +5% ...).

Impôt à payer en France: alors ça dépend. A Genève c'est la teuf: les impôts sont prélevés à la source et ne sont pas comptabilisé en France.
https://www.travailler-en-suisse.ch/imposition-suisse.html
Grille d'impôt frontalier de Genève: https://www.ge.ch/document/baremes-2017-perception-impot-source

Par contre c'est en France pour les autres canton: Bâle ville, Bâle campagne, Berne, Jura, Neuchâtel, Soleure, Valais, Vaud.

Au final, sur Genève, il y a 30% d'écart entre mon brut et mon net, sans compter l'assurance santé qui représente un gros poste de dépense.

Bah
29/01/2018, 12h25
Il n'y a pas le choix pour les frontaliers: c'est la franchise à 300 CHF (en tout cas dans les offres sur Genève).


Oh c'est pute ça.

znokiss
29/01/2018, 12h48
Alors je sais pas si les frontaliers ont des assurances Lamal largement plus chères, mais une franchise à 300.- ça devrait plutôt te revenir autour de 500.- (sans prendre un réseau de soin qui fait descendre les coûts), non ?

A savoir aussi que selon tes antécédents, 300.- c'est pas une bonne option (faut de toute façon prendre soit 300, soit 2500, entre deux ça vaut pas la peine).
Comme le dit Wilhelm le vaut-rien, le frontalier n'a pas le choix : franchise de 300.- et c'est tout.
Et les primes des assurances dispos pour les frontaliers sont récapitulées page 29 de ce document (https://www.priminfo.admin.ch/downloads/praemien/gesamtbericht_eu_2018_v1.4.pdf).

J'ai toujours pris le moins cher, donc Progrès de Zürich (une filiale d'Helsana), pas grand chose à signaler.

dYnkYn
29/01/2018, 13h09
Ah ouais, je bosse clairement pas chez les moins chers :O

A noter que page 29 c'est avec couverture accident. Si tu bosses plus de 8h/semaine tu n'en a pas besoin vu que ton employeur paie déjà pour toi. Il faudrait donc regarder page 30 plutôt.

bydox
29/01/2018, 15h09
Je vous remercie pour vos réponses.
Effectivement il ne me semble pas avoir bien compris le principe de la franchise et des primes LAmal.
J'ai pris "franchise" comme celle que l'on paye par exemple chez les assureurs auto, ce qui visiblement n'est pas le cas.
Donc étant donné que les frontaliers n'ont pas d'autre choix que la franchise à 300.-, la prime mensuelle est plus haute ? La couverture est-elle la même pour toutes les caisses indiquées dans le document de znokiss (si oui, pourquoi autant de disparité dans les prix ?) ?

Est-ce que c'est pas plus intéressant de rester côté français pour l'assurance maladie et prendre une mutuelle comme celle-ci : https://www.adrea.fr/particulier/sante/assurance-sante-des-travailleurs-frontaliers-suisses/ ?

William Vaurien
29/01/2018, 15h29
si c'est bien comme la franchise de l'assurance auto: c'est la partie que tu paies.
Si je dépense 700CHF sur une année en soin, je paierais en tout 300CHF (franchise) + 40 CHF (10% sur le restant). Si par contre j'ai une faible constitution et pas de bol et que je dépense 4000 CHF en docteur , je ne paierais que 300 + 400 CHF...

Ceci n'est valable que sur les soins en Suisse... Pour que ce soit bien le bordel, il faut parler des soins en France: dans ce cas tu passes par le sécu via carte VITAL pour un remboursement tarif sécu (toujours dans le cadre LAMal pour frontalier). Donc pas de franchise ni de 10%, seulement 3 mois de délais. Et ensuite il faut envoyer le décompte à l'assurance Suisse pour faire jouer la complémentaire.

Et le plus drôle c'est quand tu as une ordonnance Suisse pour des soins non remboursée par la sécu, mais remboursée par la LAMal mais que le praticien est en France. Là personne ne connaît la réponse. Comme dans les 12 travaux d'Astérix !
Cas concret: mon fils à besoin de séance chez un psychomotricien. Ordonnance du pédiatre Suisse, soin chez un psychomot' en France, et la sécu nous renvois les factures car c'est pas remboursée en France et en Suisse j'ai des réponse différentes suivant mes interlocuteurs...
Autres bizarrerie: un accident ayant lieu en Suisse doit être déclaré comme un accident à l'étranger: les assurance qui propose l'option affilie les frontaliers sur une assurance spéciale pour les non-résident qui est différente que celle des résidents...

Le choix dépend de plusieurs facteurs (déjà expliqué plus haut il me semble ou dans le topic des salaires et des carrières): taille de la famille / montant du salaire / localisation majoritaires des soins.

Pour les différences de prix c'est assez incomprehensible en effet: c'est les prix pour la même prestation de base. Du simple au triple pour exactement le même service !

Bah
29/01/2018, 15h54
Pour les différences de prix c'est assez incomprehensible en effet: c'est les prix pour la même prestation de base. Du simple au triple pour exactement le même service !

Les joies d'un pays libéral.

bydox
29/01/2018, 21h49
Merci pour ta réponse.
À la franchise il faut bien ajouter la prime mensuelle ?

Administrativement parlant ça à l'air d'être un joyeux bordel.
Si l'on opte pour la CMU frontalier (côté français donc) les démarches ne sont-elles pas un peu plus simples, sachant que s'il se trouve que je trouve du travail en Suisse, je rentrerai en France tous les soirs, et je prendrai mes RDV médicaux en France ?

William Vaurien
29/01/2018, 22h20
Oui il faut compter prime mensuelle + franchise annuelle + 10% sur tout. En comptant 500CHF de prime si tu es tout seul tu paieras 6000CHF plus éventuellement qqs centaines de francs.

Dans ce cas c'est peut être beaucoup plus simple de prendre la secu. Calcul bien quand même ce que représenteront tes 8%. Je crois bien qu'ils correspondent à l'ensemble de tes revenus. Si tu loues un appart' et que tu perçois un loyer, bim 8% dessus.

Et l'autre truc un peu pénible d'après mes collègues c'est le taux de change: le montant de la sécu est calculé sur l'année n-2, donc par exemple aujourd'hui ils vont payer un somme importante car il y a 2 ans le CHF valait 1€ contre 0.8 aujourd'hui...

Si tu gagnes 100K CHF tu pars pour 8000CHF de sécu sans compter une mutuelle en France (oui parce qu'avec les 8% tu n'as que la sécu de base, hein), donc autour de 500/1000 € en fonction de test choix (optique, dents, ...) --> donc c'est pas forcément plus avantageux.

De toute façon il faudra signer des papiers assez incompréhensibles et servir d'intermédiaire entre deux administrations. La sécu tu connais. L'équivalent à Genève ne vaut pas mieux (https://www.google.fr/search?num=30&safe=active&ei=X4BvWvfoBYizUa-IrYAN&q=gen%C3%A8ve+service+de+l%27assurance+maladie&oq=gen%C3%A8ve+service+&gs_l=psy-ab.3.0.0i203k1l2j0i22i30k1l8.6305.9962.0.10873.18. 17.1.0.0.0.150.1764.10j7.17.0..2..0...1.1.64.psy-ab..0.18.1723...0j46j35i39k1j0i67k1j0i46k1j0i46i20 3k1j46i203k1j0i13i30k1.0.8sd9SaRjsgg#lrd=0x478c654 9174e28f1:0x7e5dd844b750e6d6,1,,,): 2/5 au googleOmetre:


They do not answer the phone. They are ignorant-actually almost led me to make a mistake and quite arrogant. Even by the standards of civil servants, they are at the bottom. I did not expect that in Geneva


Perso ils ont envoyé une lettre à mon assureur demandant d'annuler mon assurance car ils ont cafouillé avec les papiers envoyés et m'ont affilié d'office à une autre assurance.
Dans ma lettre recommandé je leur demandais d'annuler cette inscription d'office car affiliation antérieur à une autre assurance... Et ils ont compris de travers.

Quand à la CPAM qui gère ma carte vital côté français ils ont annulé la carte de mon épouse suite à ma demande de renouvellement de ma propre carte :lol: J'ai envoyé une lettre de réclamation mi-décembre et toujours pas de nouvelle. Evidemment ils sont injoignable et je n'ais pas accès à mon compte car ils ne m'ont toujours pas envoyé mes identifiants demandés en Octobre dernier :sad:.

Praetor
29/01/2018, 22h42
Dans ce cas c'est peut être beaucoup plus simple de prendre la secu. Calcul bien quand même ce que représenteront tes 8%. Je crois bien qu'ils correspondent à l'ensemble de tes revenus. Si tu loues un appart' et que tu perçois un loyer, bim 8% dessus.

Les 17.5% de prélèvements sociaux sur les revenus fonciers français tu les as toujours. Même si t'es expat' sans liens avec le système social français (tu cotises sans avoir de droits).


L'équivalent à Genève ne vaut pas mieux: 2/5 au googleOmetre:

D'un point de vue administratif, Genève c'est la France. La même incompétence, les mêmes délais hallucinants, la même soif de papiers en tout genre. A mille lieux des administrations des cantons alémaniques, beaucoup plus pragmatiques et efficaces. Permis de séjour Genève en ayant seulement changé de canton: après plus de deux mois, toujours rien, St-Gall en arrivant de l'étranger: moins d'une semaine. Déclaration fiscale Vaud: un logiciel qui prend des heures à être rempli car il faut mettre pleins de détails, la même à St-Gall: 2 pages (une page revenus, une page fortune), j'ai peur de la déclaration genevoise :fear:

William Vaurien
29/01/2018, 22h49
En même c'est que des français dans l'administration Genevoise... Et je sais de quoi je parle :)

Praetor
29/01/2018, 22h53
En même c'est que des français dans l'administration Genevoise... Et je sais de quoi je parle :)

:cell:

Bah
30/01/2018, 12h12
Déclaration fiscale Vaud: un logiciel qui prend des heures à être rempli car il faut mettre pleins de détails,

What ? Je fais régulièrement des projections avec et en 15 minutes j'ai une déclaration complète pour me faire une idée. Et quand je dois faire ma déclaration annuelle, ça me prend jamais plus d'une heure. Je vois mal comment faire plus simple et tout aussi complet. Y'a juste le coefficient familial qui est géré avec le cul (et c'est un vrai problème dans mon cas).

znokiss
30/01/2018, 14h37
Je vous remercie pour vos réponses.
Effectivement il ne me semble pas avoir bien compris le principe de la franchise et des primes LAmal.
J'ai pris "franchise" comme celle que l'on paye par exemple chez les assureurs auto, ce qui visiblement n'est pas le cas.
Donc étant donné que les frontaliers n'ont pas d'autre choix que la franchise à 300.-, la prime mensuelle est plus haute ? La couverture est-elle la même pour toutes les caisses indiquées dans le document de znokiss (si oui, pourquoi autant de disparité dans les prix ?) ?

Est-ce que c'est pas plus intéressant de rester côté français pour l'assurance maladie et prendre une mutuelle comme celle-ci : https://www.adrea.fr/particulier/sante/assurance-sante-des-travailleurs-frontaliers-suisses/ ?

En résumé : une assurance peut avoir les tarifs suivants :
- Franchise à 300.-, mais prime à 500.- par mois.
- Franchise à 2500.- (en gros, t'es remboursé à partir de ton 2501ème franc de dépense de santé), mais prime à 180.- par mois.
et toutes les variations de franchise/prime entre les deux.

Si tu vas souvent chez le médecin, tu prendra plutôt la 1ère, ça te coûtera plus cher en prime tous les moins mais t'es gagnant au final.
Si tu n'y vas jamais comme moi, plutôt la 2ème. J'y vais en gros une fois par an donc 250.- de ma poche, mais je suis gagnant sur le coût mensuel de la prime.

Bien entendu, si tu ne sais pas combien de fois tu prévois d'y aller (je sais que cette phrase sonne très idiote), ben... faut voir.

Mais surtout, si t'es frontalier, c'est la 1ère sans exception : petite franchise, grosse prime.


Concernant le choix LAMAL/CMU : la LAMAL, c'est une prime par personne, donc une famille de 5 paiera bien plus qu'un célibataire. La SECU, ben les 2 paieront la même chose, 8% du revenu. D'un point de vue purement financier, une famille nombreuse choisira plutôt la SECU.

Perso, j'ai d'abord choisi la LAMAL parce qu'on trouve le système de santé meilleur en Suisse, mais on a au final opté pour la SECU pour des raisons purement financières. (~380€ contre 930 francs mensuels à la LAMAL). Mais si j'étais seul, LAMAL sans hésiter.

Bah
30/01/2018, 14h44
Faut préciser aussi que si s'appelle Lamal, c'est parce que quand tu vas chez le médecin, il te demande "Alors, lamal où ?"

voilà
voilà
voilà

Ils avaient hésité avec l'anal, mais les assureurs se sont dit que ça se verrait trop quand même là.

dYnkYn
30/01/2018, 14h48
Ils avaient hésité avec l'anal, mais les assureurs se sont dit que ça se verrait trop quand même là.

Me permets de rappeler que in fine c'est pas les assureurs qui gardent les sous, hein :siffle:

Praetor
30/01/2018, 15h52
What ? Je fais régulièrement des projections avec et en 15 minutes j'ai une déclaration complète pour me faire une idée. Et quand je dois faire ma déclaration annuelle, ça me prend jamais plus d'une heure. Je vois mal comment faire plus simple et tout aussi complet. Y'a juste le coefficient familial qui est géré avec le cul (et c'est un vrai problème dans mon cas).

J'imagine que tu n'as pas de comptes en France, d'actions, de revenus fonciers et de crédits immobiliers :p

Même la déclaration française est bien plus simple, c'est dire :trollface:

Bah
30/01/2018, 16h10
Me permets de rappeler que in fine c'est pas les assureurs qui gardent les sous, hein :siffle:

Me permets de rappeler que ce sont les assureurs qui se sont battus en première ligne pour ne pas perdre l'assurance obligatoire des soins :siffle:

- - - Mise à jour - - -


J'imagine que tu n'as pas de comptes en France, d'actions, de revenus fonciers et de crédits immobiliers :p

Même la déclaration française est bien plus simple, c'est dire :trollface:

Mais du coup à St-Gall ils prennent tout ça en compte en 2 pages ? Et ça te dit aussi directement ce que tu dois payer ?

ylyad
30/01/2018, 16h16
Les joies d'un pays libéral.
Sur l'assurance maladie de base, je pense qu'on est très loin d'un pays libéral :siffle: je pense au contraire qu'on cumule le pire des deux.

Praetor
30/01/2018, 17h42
Mais du coup à St-Gall ils prennent tout ça en compte en 2 pages ? Et ça te dit aussi directement ce que tu dois payer ?

Ben en France pour les actions t'as une case pour la somme des dividendes touchées sur l'année et une case pour le total des plus et moins-values réalisées. De mémoire c'était pareil à St-Gall (avec valeur du portefeuille au lieu des plus-values). Dans le logiciel vaudois il faut detailler chaque operation et chaque versement de dividende un par un! Heureusement que j'en ai pas des masses ^_^

bydox
31/01/2018, 22h09
Merci pour toutes vos réponses.
Je retiens que c'est sacrément le bordel quand on est frontalier en ce qui concerne les dépenses de santé.
Il semblerait que ce soit *un peu* plus simple si on choisit la CMU frontalier et donc de tout faire côté français, (en mettant de côté l'aspect financier) ; est-ce le cas finalement ?

ylyad
31/01/2018, 22h24
A la base, c'est surtout compliqué car tu as le choix. De fait, la CMU c'est simple: c'est la CMU ou la CMU ;)

J'émettrai juste un doute quant à une de tes hypothèses: tu dis prévoir de rentrer en France tous les soirs, tu en conclus donc que tu n'iras chez le médecin qu'en France. Sans rentrer dans les détails de ta vie ni de tes conditions de santé, mais vu les conditions de circulation auxquelles sont soumis les frontaliers, ce serait intéressant d'avoir l'avis des autres frontaliers. Je ne suis pas frontalier, mais j'habite assez loin de mon lieu de travail, et j'ai tendance à aller chez le médecin plutôt autour de mon taf' (je faisais d'ailleurs pareil à Paris): plus de choix vu que c'est en ville, moins de contraintes pour prendre un rendez-vous, pas forcément plus compliqué d'adapter ça aux horaires de travail, etc. Du coup, une assurance côté Suisse pourrait être plus intéressante, vu qu'elle n'empêche pas d'aller aussi chez un médecin en France (pour les jours où t'arrives pas à sortir du lit).

William Vaurien
01/02/2018, 22h21
D'autant plus que côté France c'est pas trop la joie au niveau du corps médical... Par contre sur Genève je peux avoir un rendez vous chez un bon ophtalmo dans la semaine...
Le choix et les options complique pas mal cet aspect, surtout avec le côté définitif.

Paradox
01/02/2018, 23h10
D'autant plus que côté France c'est pas trop la joie au niveau du corps médical... Par contre sur Genève je peux avoir un rendez vous chez un bon ophtalmo dans la semaine...

Pour avoir des problemes de sante et ayant ete frontalier, j'ai trouve affligeant la qualite des soins cote francais. Et, ayant des connexions avec le monde medical au niveau professionnel dans la region, ca ne va pas aller mieux.

bydox
04/02/2018, 23h25
A la base, c'est surtout compliqué car tu as le choix. De fait, la CMU c'est simple: c'est la CMU ou la CMU ;)

J'émettrai juste un doute quant à une de tes hypothèses: tu dis prévoir de rentrer en France tous les soirs, tu en conclus donc que tu n'iras chez le médecin qu'en France. Sans rentrer dans les détails de ta vie ni de tes conditions de santé, mais vu les conditions de circulation auxquelles sont soumis les frontaliers, ce serait intéressant d'avoir l'avis des autres frontaliers. Je ne suis pas frontalier, mais j'habite assez loin de mon lieu de travail, et j'ai tendance à aller chez le médecin plutôt autour de mon taf' (je faisais d'ailleurs pareil à Paris): plus de choix vu que c'est en ville, moins de contraintes pour prendre un rendez-vous, pas forcément plus compliqué d'adapter ça aux horaires de travail, etc. Du coup, une assurance côté Suisse pourrait être plus intéressante, vu qu'elle n'empêche pas d'aller aussi chez un médecin en France (pour les jours où t'arrives pas à sortir du lit).

Effectivement vu sous cet angle, ça donne vraiment à réfléchir, puisque j'avais aussi l'habitude de faire comme ça sur mon ancien poste (médecin pas loin du bureau). Mais du coup, il n'est pas possible de choisir la CMU et de la compléter par une mutuelle qui prendrait en charge les frais en Suisse (notamment en ce qui concerne l'optique et les dents) ?

Mes questions restent purement dans l'hypothèse où je trouverais une belle opportunité en Suisse, et du coup ça conditionne aussi une éventuelle réelle recherche active en côté helvète (cantons Jura, Bâle principalement).
J'avoue que vos réponses me font un peu flipper sur le côté administratif, notamment dans le cas où on choisit LAMal. Et apparemment si on est en couple avec une personne qui travaille en France (donc pas de salaire suisse) c'est également le bordel. :wacko:

Paradox
05/02/2018, 02h16
Effectivement vu sous cet angle, ça donne vraiment à réfléchir, puisque j'avais aussi l'habitude de faire comme ça sur mon ancien poste (médecin pas loin du bureau). Mais du coup, il n'est pas possible de choisir la CMU et de la compléter par une mutuelle qui prendrait en charge les frais en Suisse (notamment en ce qui concerne l'optique et les dents) ?

Mes questions restent purement dans l'hypothèse où je trouverais une belle opportunité en Suisse, et du coup ça conditionne aussi une éventuelle réelle recherche active en côté helvète (cantons Jura, Bâle principalement).
J'avoue que vos réponses me font un peu flipper sur le côté administratif, notamment dans le cas où on choisit LAMal. Et apparemment si on est en couple avec une personne qui travaille en France (donc pas de salaire suisse) c'est également le bordel. :wacko:

Tu peux aussi prendre une assurance "expat" mais ca ne remboursera pas tout.

bydox
06/02/2018, 12h51
D'accord. Du coup le "mieux" c'est de prendre LAMal et de choisir le pays dans lequel se faire soigner au cas par cas : les soins courants et spécialistes en Suisse, dentiste et lunettes plutôt en France (à condition d'avoir une mutuelle côté français) ainsi que les hospitalisations planifiées ... ?

dYnkYn
06/02/2018, 13h33
A noter que tu as aussi des "mutuelles" côté suisse, ça s'appelle "assurance complémentaire des soins". Contrairement à la LAMal, c'est un marché libre donc tu trouves de tout et faut clairement pas "juste" prendre la moins chère.

Praetor
06/02/2018, 13h55
Après pour les lunettes et les dents ce n'est pas forcément intéressant car plafonné et en gros elles remboursent les primes.

dYnkYn
06/02/2018, 14h08
Après pour les lunettes et les dents ce n'est pas forcément intéressant car plafonné et en gros elles remboursent les primes.

Oui, le but c'est de s'assurer contre les risques rares (pas les lunettes que tu changes chaque 2 ans ou ton rendez-vous chez l'hygiéniste).

Praetor
06/02/2018, 15h25
Là tu m'intéresse. As-tu un exemple de complémentaire dents qui assure les trucs rares sans plafond à 500 balles? Dans la famille on a un historique de dents en très bon état quand on est jeune mais qui commencent à poser de gros problèmes passé la quarantaine. Donc autant je m'en tape de payer le rendez-vous de contrôle ou même une bête carie, autant j'aimerai être couvert si ça commence à atteindre les 5 chiffres (et en Suisse ça va vite).

William Vaurien
06/02/2018, 17h58
D'accord. Du coup le "mieux" c'est de prendre LAMal et de choisir le pays dans lequel se faire soigner au cas par cas : les soins courants et spécialistes en Suisse, dentiste et lunettes plutôt en France (à condition d'avoir une mutuelle côté français) ainsi que les hospitalisations planifiées ... ?

Il n'y a pas vraiment de mieux, c'est vraiment une histoire de paramètres. Nous avons donné différents points de vue et trucs à prendre en compte. Maintenant tu dois faire ton choix avec ton tableur xl...

ylyad
06/02/2018, 18h33
Moi j'ai pris mon assurance chez Helsana, et dans le lot, j'avais choisi la complémentaire dentaire avec variante combi:

vous sont remboursés 50% des coûts, jusqu'à 1000 francs par année civile, pour autant que les frais dentaires soient inférieurs à 2000 francs. Si les frais sont supérieurs à 2000 francs, 80 % de la partie excédentaire vous sont versés, sans limitations par année civile.
Donc oui, tu raques pour l'hygiéniste et la carie, mais si t'as un gros souci, t'as pas besoin d'envisager un emprunt...

Praetor
06/02/2018, 19h30
Moi j'ai pris mon assurance chez Helsana, et dans le lot, j'avais choisi la complémentaire dentaire avec variante combi:

Donc oui, tu raques pour l'hygiéniste et la carie, mais si t'as un gros souci, t'as pas besoin d'envisager un emprunt...

Ah parfait, ça correspond à mon besoin, merci. Tu saurais combien te coute cette complémentaire, en gros juste pour avoir une idée?

ylyad
06/02/2018, 20h11
Ah parfait, ça correspond à mon besoin, merci. Tu saurais combien te coute cette complémentaire, en gros juste pour avoir une idée?
39 balles par mois. Je ne pense pas avoir de réduction particulière sur celle-là. Pas donné en soi, mais j'apprécie beaucoup le principe "no limits" au cas où ça devienne nécessaire. C'est toujours discutable en soi, comme toute assurance, mais quand je vois les sommes que peuvent attendre les soins en Suisse..no limit B)

William Vaurien
06/02/2018, 21h48
Ça existe une mutuelle juste pour les dents en France ??? C'est un des rares truc que je ne fais que sur France et j'ai la sécu dessus, et c'est tout. Je suis affilié à la LAMal avec aucune complémentaire de ce côté...

Praetor
06/02/2018, 22h09
Ça existe une mutuelle juste pour les dents en France ??? C'est un des rares truc que je ne fais que sur France et j'ai la sécu dessus, et c'est tout. Je suis affilié à la LAMal avec aucune complémentaire de ce côté...

La complémentaire donnée par Ylyad fonctionne dans le monde entier semble-t-il.

Sinon 39CHF/mois ça va en fait. J'en ai eu pour +1000 balles de dentiste il y a deux ans (pour juste une dent cassée suite à carie + détartrage), j'aurais amorti l'assurance si je l'avais eue. Tu touches quelque chose si je dis que je viens de ta part?

ylyad
06/02/2018, 22h31
La complémentaire donnée par Ylyad fonctionne dans le monde entier semble-t-il.
Je me suis pas posé la question mais je pense que pour les dents, c'est comme pour la maladie ou l'accident: le seul pays où il vaut mieux appeler ton assurance avant, c'est les US. Le reste du monde, c'est tellement moins cher qu'en Suisse qu'ils sont ravis que tu ailles là-bas :ninja:


Sinon 39CHF/mois ça va en fait. J'en ai eu pour +1000 balles de dentiste il y a deux ans (pour juste une dent cassée suite à carie + détartrage), j'aurais amorti l'assurance si je l'avais eue. Tu touches quelque chose si je dis que je viens de ta part?
Pas que je sache :siffle: après, il y a peut-être la même chose ailleurs. Je l'ai trouvée un peu par hasard, c'était dans les 2 assurances mises en avant par mon employeur quand je suis arrivé en Suisse, du coup j'ai juste regardé les prospectus et j'ai pas trop cherché plus loin; mais je me rends compte que l'option en question n'est pas mise en avant. Du coup, les autres font peut-être pareil, mais faut aller éplucher les différents sites... Je suis satisfait de mon assurance, c'est pas la question :)

Praetor
06/02/2018, 22h51
Mon assurance ne propose pas une telle complémentaire, que des trucs plafonnés, ce qui est contraire au concept d'assurance AMHA (ce qu'ils proposent c'est plus une sorte d'épargne dentaire). Mais comme on peut prendre ses complémentaires ailleurs, je ne vais pas me gêner. Pour l'assurance de base je reste où je suis, ils sont quasiment les moins chers et le service est très bon (tiers payant, répondent vite, ont toujours payé ce qu'ils avaient à payer sans discuter).

ylyad
06/02/2018, 23h16
Mon assurance ne propose pas une telle complémentaire, que des trucs plafonnés, ce qui est contraire au concept d'assurance AMHA (ce qu'ils proposent c'est plus une sorte d'épargne dentaire).
Voilà, c'est justement ce que j'ai apprécié dans cette formule "je prends en charge ma prophylaxie, vous me couvrez en cas de gros pépin"...

dYnkYn
07/02/2018, 09h27
C'est ce que devrait être une assurance, en fait. Couvrir les événements rares.

Pour info, le produit proposé ici (https://www.groupemutuel.ch/fr/clients-prives/nos-produits/sante/assurances-maladie-complementaires/Theme-Soins-dentaires/Soins-Dentaire-Plus.html) c'est 75% remboursé, max 15'000.- annuel pour 79.- par an.

Comme je l'ai dit, lea complémentaires, c'est totalement libéralisé. Donc tu trouves ds tout et faut vraiment chercher et fouiller un peu.

ylyad
07/02/2018, 09h39
Pour info, le produit proposé ici (https://www.groupemutuel.ch/fr/clients-prives/nos-produits/sante/assurances-maladie-complementaires/Theme-Soins-dentaires/Soins-Dentaire-Plus.html) c'est 75% remboursé, max 15'000.- annuel pour 79.- par an.
C'est pas mal ça en fait, merci :)


Comme je l'ai dit, lea complémentaires, c'est totalement libéralisé. Donc tu trouves ds tout et faut vraiment chercher et fouiller un peu.
C'est un de mes objectifs d'ici l'été, revoir mon panier d'assurance-maladie justement, mais ça demande un peu de temps

William Vaurien
07/02/2018, 10h48
C'est ce que devrait être une assurance, en fait. Couvrir les événements rares.

Pour info, le produit proposé ici (https://www.groupemutuel.ch/fr/clients-prives/nos-produits/sante/assurances-maladie-complementaires/Theme-Soins-dentaires/Soins-Dentaire-Plus.html) c'est 75% remboursé, max 15'000.- annuel pour 79.- par an.

Comme je l'ai dit, lea complémentaires, c'est totalement libéralisé. Donc tu trouves ds tout et faut vraiment chercher et fouiller un peu.

Quand je fais une simulation le site me sort 57.00 CHF / MOIS... loin des 79 / an ...

Il vaut mieux être jeune et en bonne santé pour s'assurer en Suisse. C'est le côté désagréable du 'totalement libéralisé'.

ylyad
07/02/2018, 10h52
65.- / mois pour moi :unsure:

William Vaurien
07/02/2018, 11h57
https://www.ouest-france.fr/sites/default/files/styles/image-640x360/public/2014/03/23/lexpression-fete-ses-175-ans.jpg

dYnkYn
07/02/2018, 12h38
C'est moi qui suis un mongol: les 75.- par an c'est pour couvrir le contrôle annuel :(

William Vaurien
07/02/2018, 17h32
Du coup je me demande quand même s'il n'y a pas un truc équivalent mais uniquement pour la France... Donc logiquement moins cher...

Félire
12/02/2018, 11h51
Pour un entretien chez un horloger Suisse, je suppose qu'il vaut mieux que je me présente en costume et cravate ?

dYnkYn
12/02/2018, 13h16
De mon point de vue, personne ne va se vexer si tu viens en costard cravate. L'inverse par contre, y a un risque.

kilfou
12/02/2018, 14h33
Pour un entretien chez un horloger Suisse, je suppose qu'il vaut mieux que je me présente en costume et cravate ?

Non, le top c'est de se ramener en Vador avec un sombrero, recrutement assuré.

Paradox
12/02/2018, 15h09
Pour un entretien chez un horloger Suisse, je suppose qu'il vaut mieux que je me présente en costume et cravate ?

Le mieux c'est d'avoir une montre de la marque en plus. :ninja:

Plus serieusement, oui, absolument.

dYnkYn
12/02/2018, 15h51
Oh oui.

Praetor
12/02/2018, 18h15
Le mieux c'est d'avoir une montre de la marque en plus. :ninja:


Je suis allé à mon entretien aux chemins-de-fer en voiture, ils m’ont pris quand même :p

Paradox
12/02/2018, 18h38
Je suis allé à mon entretien aux chemins-de-fer en voiture, ils m’ont pris quand même :p

Rouler sur les rails compte ; ceci explique cela. :P

johnclaude
12/02/2018, 18h48
Non, le top c'est de se ramener en Vador avec un sombrero, recrutement assuré.

C'est un gros plus.
sinon ben ça dépend pour quel poste il y va. Si c'est pour un truc de cadre ou assimilé, c'est évident. Si c'est pour un job subalterne c'est moins sûr.

William Vaurien
08/03/2018, 15h07
Petit lose de frontalier Suisse avec LAMal du jour: réception d'un courier avec AR venant de Suisse.
C'est Helsana ma sécu/mutuelle qui ne me coûte que la modique somme de 1200 CHF par mois.

Il m'informe que la mutuelle d'un de mes fils est résilié.

La raison: il a été voir une psy suite à une agression à l'école quelques mois avant la signature du contrat et qu'en tant qu'enfant CPC, donc Haut Potentiel Casse Pied, il avait entamé des visites régulières chez une psychomotricienne et j'ai envoyé les factures en me disant que soit il rembourserait soit je devrais payer. Pas qu'il mettrait mon fils dehors.

Je n'avais pas cocher la case 'souffre d'une affection ou d'une maladie' dans le formulaire, car honnêtement ça ne rentrait pas dans la case pour moi (en gros dans les dossiers les différents acteurs précisent qu'il a besoin d'une aide ponctuelle).
En plus si j'avais coché la case ils ne l'auraient pas pris dès le départ (ce que m'a dit la personne d'Helsana au tel) et de toute façon ces soins ne sont pas remboursés car on aurait dû aller voir un spécialiste reconnu (bien évidemment il n'y en a aucun en France).

Et donc mon fils perd sa couverture hospitalière complémentaire, couverture optique (et oui, il a des lunettes), et sa couverture orthodontie (il en aura sûrement besoin bientôt) parce qu'il a été voir une psy à cause d'un harcèlement scolaire et une psychomotricienne pour un besoin ponctuel (écriture). Helsana ne fait donc des complémentaires qu'aux personnes en très bonne santé...

Et depuis quelques mois il est interdit de faire des complémentaires au non résidents, donc je dois lui trouver une complémentaire pour frontalier en France (pour le moment je ne sais même pas si c'est possible d'en faire une juste pour lui et nous ne pouvons pas quitte Helsana avant décembre 2018, et les devis que j'ai vu pour la famille sont assez cher pour pas grand chose).

Bref je suis bien dégoûté.

Teocali
08/03/2018, 15h15
Et donc mon fils perd sa couverture hospitalière complémentaire, couverture optique (et oui, il a des lunettes), et sa couverture orthodontie (il en aura sûrement besoin bientôt) parce qu'il a été voir une psy à cause d'un harcèlement scolaire et une psychomotricienne pour un besoin ponctuel (écriture). Helsana ne fait donc des complémentaires qu'aux personnes en très bonne santé...


on se croirait presque aux US...

n'empèche, bon courage à ton minot :emo:

Bah
08/03/2018, 15h56
Oh merde. Courage Vaurien. Les assurances maladie suisses c'est vraiment la jungle. Dès que tu as un truc qui sort un peu du cadre c'est trop compliqué ou ils tentent de te lourder parce que ce qui les intéresse c'est les mecs qui paient et qui sont pas malades (mon fils avait besoin après sa naissance d'un médicament hyper spécifique, qu'il devait prendre 2 fois par jour, qui ne pouvait être conservé plus de 15 jours et qui ne se faisait que dans une pharmacie spécifique à laquelle il n'avait pas accès avec son type d'assurance. Son assurance était d'accord de prendre en charge les coûts de transports de la pharmacie spéciale à la sienne, sachant que vu les délais d'envoi (entre 1 et 4 jours), il aurait fallu en commander beaucoup plus souvent que nécessaire pour être sûrs d'être couvert, mais elle n'était pas d'accord qu'on aille nous même chercher le médicament dans la pharmacie qui pouvait s'en occuper. Absurde... On a fini par demander à sa pharmacie de faire comme s'ils avaient commandé et reçu le truc et nous on allait le chercher).

Paradox
08/03/2018, 16h44
Petit lose de frontalier Suisse avec LAMal du jour: réception d'un courier avec AR venant de Suisse.
...
Bref je suis bien dégoûté.

http://i0.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/353/279/e31.jpg

Je suis bien degoute pour toi, meme si je ne suis pas etonne : on fait en sorte que, surtout au niveau medical, il y ait un clivage entre frontaliers et residents, et ces derniers non plus n'ont pas la cote ; la Suisse n'a plus l'air d'aimer tellement ca depuis les dernieres reformes.

- - - Mise à jour - - -


on se croirait presque aux US...

n'empèche, bon courage à ton minot :emo:

Meme aux US, c'est pas aussi "putassier".

William Vaurien
08/03/2018, 18h26
on se croirait presque aux US...

n'empèche, bon courage à ton minot :emo:

Je viens de lui prendre un costume de sumo gonflable...

dYnkYn
08/03/2018, 20h33
Je suis en discussion avec William en MP, mais sachez qu'il existe un organe de conciliation qui s'appelle le Ombudsman, que c'est gratuit et que quand une assurance reçoit un courrier de leur part, ils font pas les malins.

https://www.om-kv.ch/fr

Paradox
08/03/2018, 21h05
Je suis en discussion avec William en MP, mais sachez qu'il existe un organe de conciliation qui s'appelle le Ombudsman, que c'est gratuit et que quand une assurance reçoit un courrier de leur part, ils font pas les malins.

https://www.om-kv.ch/fr

Merci ! ;)

Meme s'ils ne font pas les malins, la question est : est-ce que ca marche ?

J'ai toujours "peur" des "petites mentions en bas" qui peuvent mener a une resiliation d'un contrat pour une raison plus ou moins legitime, mais a discretion de l'assureur, Suisse ou non, d'ailleurs.

dYnkYn
09/03/2018, 08h29
Disons que si tu ne respectes pas les CGA ils ne feront rien. Par exemple, une des règles que peu de gens connaissent est la "résiliation sur sinistre": en cas de sinistre, l'assureur ou l'assuré peut résilier la police d'assurance. A noter que certaines entreprises d'assurance renonce à cette clause prévue par la loi (typiquement en maladie) par contre c'est une clause très utilisée dans les assurances voitures ou bâtiment. Autres exemples, le non paiement en cas de faute grave, le délai de carence, etc

Mon conseil est de toujours bien lire les Condition Générale d'Assurance: ok, c'est chiant, mais ça fait max 10 pages et c'est nettement plus clair que le cluff d'un jeu ou les CGV en téléphonie. De même, ne signez jamais un contrat d'assurance sur la va vite mais demandez toujours un second avis. En particulier je bosse en assurance vie donc n'hésitez pas si vous voulez un avis dans ce domaine (et je précise que je ne suis pas agent d'assurance, hein, donc je vais pas chercher à vous en vendre trois de plus :P). Et surtout ne signez jamais une convention de remboursement (si un agent vous propose ça, c'est honteux).

ylyad
09/03/2018, 09h43
Pas mieux. Quand je suis arrivé en Suisse, mon employeur avait négocié un contrat avec 2 assureurs, avec des tarifs préférentiels mais surtout l'absence de questionnaire préalable (ce que je ne savais pas à l'époque). Depuis, je n'ai pas changé d'assureur parce que lorsque j'avais essayé, je m'étais arrêté à cette étape.

Paradox
09/03/2018, 19h24
Rien a voir avec les assurances, mais, pour info, TransferWise commence a faire un beta-test prive de son "Bordeless Account" avec CB pour ceux que ca interesserait.

William Vaurien
09/03/2018, 22h44
J'ai donc contacté le Ombudsman, mais le site manque de feedback: le formulaire une fois soumis ramène sur un formulaire vierge... et pas de mail de confirmation. Du coup je ne sais même pas si le message est arrivé quelque part.
Ensuite sur le site il est bien précisé qu'il ne s'agit que d'un médiateur, et qu'il ne peuvent pas faire pression ni d'action juridique. D'ailleurs une des questions est si je possède une assistance juridique.
C'est bien le cas, elle est contracté via ... ma complémentaire santé chez Helsana :tired: :blink: :cryb:

Bon je vous tien informé de l'évolution de cette mésaventure.

Paradox
10/03/2018, 01h18
une des questions est si je possède une assistance juridique.
C'est bien le cas, elle est contracté via ... ma complémentaire santé chez Helsana :tired: :blink: :cryb:

Ah oui, la, ca commence a bien se presenter. :ninja:

Zlika
15/03/2018, 09h01
Ça m’a l’air en mode start-up cet école (et sans section webdesign :ninja: ) m’enfin je fait passer (tjr valable le 15 mars).

970175540626968576

Sariyah
03/04/2018, 11h33
Salut les Canards,

Certains d'entre-vous ont déjà débloqué le 2e pilier ? Dans le cadre de l'accès à la propriété on hésite un peu pour augmenter encore un peu plus l'apport. Ça concerne ma femme qui en gros a fait plus ou moins 3 ans et demi dans le canton de Vaud et vient de passer récemment dans celui de Genève.

A l'avenir elle pense continuer dans le canton de Genève mais songe aussi à passer en libérale en France plus tard.

Vous en pensez quoi ? Sachant qu'en soi ce serait vraiment pour augmenter l'apport, ce serait un plus c'est sur mais ne pas le faire ne serait pas forcément bloquant. Ce serait une connerie de le débloquer ?

znokiss
03/04/2018, 11h50
Demande au canard dYnkYn, c'est (un peu) son métier.

Praetor
03/04/2018, 11h53
Je ne l'ai pas débloqué mais mis en nantissement pour pouvoir passer au-delà des 80% d'emprunt. Pour la banque c'est comme de l'apport sauf que le pognon reste sur le compte du 2e pilier et ça ne péjore donc pas ma future retraite. Par contre on rembourse un peu plus tous les mois, mais avec les taux actuels je suis gagnant (la rémunération de mon 2e pilier est meilleure que le taux hypothécaire).

dYnkYn
03/04/2018, 11h56
Hum, je suis pas spécialiste en 2e pilier, et surtout pas pour les questions transfrontalière.

Si tu utilises ton 2e pilier pour l'accès à la propriété, évidemment ça diminue tes prestations à la retraite et de plus, ton compte est alors "bloqué" tant que tu n'as pas remboursé ce montant là. Je ne suis pas fiscaliste mais j'y vois deux choses:
- si tu vides le 2e pilier, au moins tu es sûr de pas te faire avoir par un changement légal incertain lié au statut de frontalier (le "on ne sait jamais").
- prendre en compte le rendement du 2e pilier qui peut être plus important que le taux d'emprunt du bien immobilier et dans ce cas, tu "perds" du rendement en sortant le 2e pilier.


Je ne l'ai pas débloqué mais mis en nantissement pour pouvoir passer au-delà des 80% d'emprunt. Pour la banque c'est comme de l'apport sauf que le pognon reste sur le compte du 2e pilier et ça ne péjore donc pas ma future retraite. Par contre on rembourse un peu plus tous les mois, mais avec les taux actuels je suis gagnant (la rémunération de mon 2e pilier est meilleure que le taux hypothécaire).

Cela me paraît être la meilleure solution actuellement. A noter cependant, selon moi, c'est une erreur de considérer le nantissement comme de l'apport, mais je sais que Raiffeisen le fait par exemple. Je pense que c'est border-line d'un point de vue légal. Le sous entendu, c'est être prêt à devoir rembourser le montant mis en nantissement si celui-ci fait partie du deuxième rang puisque la loi impose le remboursement du 2e rang (35% de la valeur vénale) avant 15 ans.

ylyad
03/04/2018, 12h42
Le nantissement du 2e pilier (ainsi que du 3e et autres avoirs), je l'ai vu mentionné ailleurs qu'à la Raiffeisen (exemples parmi d'autres: http://www.bilan.ch/argent-finances-plus-de-redaction/achetez-un-bien-piller-2e-pilier ou ici qui est mal complet: https://www.toutimmo.ch/2017/11/retrait-ou-nantissement-du-2e-pilier/ ainsi que chez UBS: https://www.ubs.com/magazines/insights/fr/immeuble/2015/quelle-maison-pour-mon-budget.html). Par contre, oui, cette mise en gage me semble être considérée comme du 2e rang - même s'il y a moyen de négocier un taux de 1e rang - donc doit à priori être amorti sur 15 ans...

Par contre, dans le cadre frontalier, je ne sais pas comment ça fonctionne - je pense que déjà, ça va énormément dépendre si le crédit est demandé à un établissement bancaire en France ou en Suisse.

Quant au fait de le débloquer d'un point de vue calcul financier: c'est quoi le taux de rémunération de ce 2e pilier (à priori, le fonds de pension fournit l'info une fois par an)? c'est quoi le taux d'intérêt du crédit? (cf. ligne précédente) et quoi faire avec l'économie de trésorerie mensuelle? (c'est pour reconstituer de l'épargne ou c'est pour littéralement mettre du beuure dans les pâtes et patates)

Sariyah
03/04/2018, 12h43
Ça peut sembler idiot mais comment je peux connaitre le rendement du 2e pilier ?

Notre emprunt se fera avec une banque française je ne l'ai pas précisé. C'est aussi ton cas Praetor ? En résumé il faut qu'on confronte le rendement du 2e pilier avec notre taux d'emprunt.
Aussi, on compte se marier. (cet été probablement) Est-ce que ce statut changera quelque chose ? Si vous avez des conseils, que ce soit pour les frais de santé ou n'importe quoi d'autre qui pourrait nous être favorable je suis preneur car au final je ne connais que très peu le statut de frontalier... (en prenant en compte que seule ma femme travaille à Genève et moi en France)

dYnkYn
03/04/2018, 13h34
Le rendement du 2e pilier est noté sur le certificat annuel. A noter que le taux n'est pas garanti pour les années suivantes, mais doit se situer au-dessus du minimum légal (1% actuellement) pour la partie obligataire. Pour la partie sur-obligataire, il n'y a aucun minimum fixé par la loi.

Sariyah
03/04/2018, 13h48
Merci ylyad et dYnkYn je vais regarder tout ça et je reviens avec les chiffres. ;)

William Vaurien
03/04/2018, 14h11
Une fois débloqué, comment ça se passe ? Le deuxième pilier repart de zéro ?

dYnkYn
03/04/2018, 16h10
Comme si, sauf que tu ne peux plus l'utiliser ni faire de versements supplémentaire défiscalisés (racheter des années) avant d'avoir remboursé le montant prélevé.

William Vaurien
12/04/2018, 13h36
Je commence à me poser sérieusement la question d'emménager en Suisse pour de multiples raisons (et pas uniquement le MCG).
Est-ce que certains d'entre vous ont déjà fait ce changement; de frontalier à résident (canton de Genève) ?
Quel impact cela a-t-il eu sur leur budget ?

Koweit
20/04/2018, 16h04
Salut tout le monde,

J'espère devenir prochainement un frontalier. Je suis genevois à la base et je souhaite m'établir à la frontière. On verra comment ça se fait (faut déjà que je trouve un travail :))

savez-vous si les suisses sont friands de télé-travail en ligne ? Je pourrai trouver facilement dans les métiers du genre : https://formati.online/travailler-domicile-internet/ ?

William Vaurien
20/04/2018, 17h44
Trouve d'abord du travail et bouge en France ensuite: c'est de plus en plus chaud pour trouver du travail en tant que non résident (sauf si tu as une adresse 'valable' en Suisse, genre tes parents):
de nombreuses sociétés appliquent un filtre dit 'MCG' qui route automatiquement les CV des non résidents vers la poubelle, même si rien ne transparaît dans l'annonce du job.

Lazyjoe
20/04/2018, 18h02
un filtre dit 'MCG'

Make Confederation Great again ?

William Vaurien
20/04/2018, 18h33
Le Mouvement des Citoyens Genevois, les populistes qui matraquent que la Suisse va mal à cause de la drogue et des frontaliers... à Genève ils sont en concurrence avec l'UDC, et le nouveau parti Genève en Marche (oui, oui, tout juste créé), et ils se sont pris une raclée aux dernières élections.
Mais le filtre est bien en place, surtout dans le publique, mais le privé a été pas mal gangrené...

Paradox
20/04/2018, 21h21
Et c'est valable pour Geneve, le canton, certains cantons ou toute la Suisse, du coup ?

(Bon, j'avoue me moquer un peu des coins ou ca parle romanche et un vrai-faux italien, sans compter qu'on peut aisement deviner leur position :ninja: )

Praetor
20/04/2018, 21h29
Surtout Genève (canton). C'est blindé d'italiens, d'espagnols et de portugais qui refusent que de sales étrangers viennent leur voler leurs emplois.

Paradox
20/04/2018, 21h36
Surtout Genève (canton). C'est blindé d'italiens, d'espagnols et de portugais qui refusent que de sales étrangers viennent leur voler leurs emplois.

C'est drole que tu cites ces nationalites (et je ne sais pas si c'est une blague ou pas) ; j'y ai constate la meme chose, alors que les polonais par exemple n'avaient pas cette "peur".

On vit vraiment dans un monde "etrange", pour etre gentil...

Praetor
20/04/2018, 21h40
C'est drole que tu cites ces nationalites (et je ne sais pas si c'est une blague ou pas)

Non c'est sérieux. Un des xénophobes en chef du MCG s'appelle Mauro Poggia, il a la nationalité italienne et ne veux pas voir de voitures aux plaques étrangères à Genève. :wacko:

Koweit
20/04/2018, 21h42
Trouve d'abord du travail et bouge en France ensuite: c'est de plus en plus chaud pour trouver du travail en tant que non résident (sauf si tu as une adresse 'valable' en Suisse, genre tes parents):
de nombreuses sociétés appliquent un filtre dit 'MCG' qui route automatiquement les CV des non résidents vers la poubelle, même si rien ne transparaît dans l'annonce du job.

D'accord, merci pour le conseil, je ne me précipiterai pas alors !

Paradox
20/04/2018, 22h03
Non c'est sérieux. Un des xénophobes en chef du MCG s'appelle Mauro Poggia, il a la nationalité italienne et ne veux pas voir de voitures aux plaques étrangères à Genève. :wacko:

Juste. WAOH. :lime:

William Vaurien
21/04/2018, 02h12
Sa page wikipédia (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mauro_Poggia) est assez instructive.

Notamment pour les frontaliers :


Mauro Poggia est élu conseiller d'Etat le 10 Novembre 2013 (7ème position)[17]. Il se voit confié la responsabilité du nouveau Département de l'Emploi, des Affaires Sociales et de la Santé (DEAS)[18].

Et aussi :trollface:


Son nom est cité dans les Panama Papers

dYnkYn
23/04/2018, 09h03
Je rappelle que être cité dans les Panama Papers, pour un Suisse, c'est la preuve que tu fais bien ton job dépend où tu bosses ;)

Sariyah
20/05/2018, 16h01
Salut,

On est en train de remplir la déclaration d’impôts de ma femme. Elle a travaillé 11 mois dans le canton de Vaud et 1 mois dans celui de Genève cette année. (2 employeurs différents) Est-ce qu'il faut renseigner la ligne 8TK : Revenus de source étrangère imposables en France, ouvrant droit à un crédit d'impôt égal à l'impôt français ?

Vous voyez des particularités à connaitre ?

De mon côté je travaille en France donc pas du tout renseigné à ce sujet encore et c'est la première fois que je l'aide. Elle bosse à Genève uniquement depuis décembre et donc ne connait pas le système d’impôt à la source. Je dois vraiment me renseigner car mariage en juin prochain et donc déclaration commune l'an prochain. (où il y aura uniquement le canton de Genève mais plusieurs employeurs) :wtf:

edit : Problème réglé du coup

Cheshire
25/05/2018, 13h30
Tiens, je n'avais pas pensé à en parler par ici avant, mais à tout hasard, la société où je travaille cherche 3 développeurs Backend PHP Symfony (~2 ans d'xp, ~5 ans et 10+ ans) pour renforcer l'équipe IT actuelle d'une dizaine de personnes.

C'est une startup dans le marketing digital (OK, marketing numérique en bon français) d'une centaine de personnes basée à Lausanne, forte croissance, cadre très sympa et salaire suisse.

N'hésitez pas à m'envoyer un MP si ça peut vous intéresser, je ne suis pas moi-même à la DSI mais je devrais pouvoir répondre à pas mal de questions et transmettre votre CV si souhaité (non je ne touche pas de prime de cooptation pour cela, c'est vraiment pour rendre service aux collègues ;) ).

Barbe Rousse
23/10/2018, 17h32
Bonjour à vous.

Une boîte de consulting vient de me proposer un poste dans l'industrie pharmaceutique en Suisse (je sais pas encore quel coin pour l'instant).

Outre le salaire qui est 2x plus important que les postes que je peux avoir en France, est-ce qu'il y a des choses à savoir qui peuvent rendre l'offre moins intéressante ?

dYnkYn
23/10/2018, 17h59
Bonjour à vous.

Une boîte de consulting vient de me proposer un poste dans l'industrie pharmaceutique en Suisse (je sais pas encore quel coin pour l'instant).

Outre le salaire qui est 2x plus important que les postes que je peux avoir en France, est-ce qu'il y a des choses à savoir qui peuvent rendre l'offre moins intéressante ?

Ca sera probablement vers Basel. Ca peut être intéressant de connaître les prestations LPP car y'a de grandes différences entre entreprises. Maintenant, pour un frontalier, je sais pas trop si c'est aussi important que pour un résidant suisse.

LolOleon
23/10/2018, 18h14
Le coût indirect de ton expatriation et de celle de ton éventuelle famille si ce n'est pas à Basel...qu'on a toujours tendance à occulter devant le salaire annoncé.

ylyad
23/10/2018, 19h19
Bonjour à vous.

Une boîte de consulting vient de me proposer un poste dans l'industrie pharmaceutique en Suisse (je sais pas encore quel coin pour l'instant).

Outre le salaire qui est 2x plus important que les postes que je peux avoir en France, est-ce qu'il y a des choses à savoir qui peuvent rendre l'offre moins intéressante ?
Le coin est quand même super important: ça va définir si tu peux être frontalier, et sinon dans quel canton tu pourras vivre? Les deux auront un impact significatif sur ta qualité de vie et ton pouvoir d'achat.

Barbe Rousse
23/10/2018, 19h31
Le coin est quand même super important: ça va définir si tu peux être frontalier, et sinon dans quel canton tu pourras vivre? Les deux auront un impact significatif sur ta qualité de vie et ton pouvoir d'achat.

Le recruteur ne m'a pas donné le coin, mais il m'a dit qu'être frontalier n'allait pas poser problème.
Mais il est vrai que j'aimerai savoir à l'avance où je m'engage. C'est un point que je vais voir avec lui demain quand je le rappellerai pour lui donner ma décision.

Sachant que quand on parlait d'un poste en Alsace la dernière fois, pour eux c'était pas un problème de faire Strasbourg/Huningue tous les jours.

Comme c'est un consulting avec une boîte française, je me demande comment ça se passe au niveau des droits (temps de travail hebdo, congés, sécurité sociale,...) C'est aussi des points sur lesquels je dois me renseigner.

Niveau administratif, en restant en France, il n'y a que la Sécurité Sociale et le choix entre la Suisse ou la France à choisir ?

Bah
23/10/2018, 23h00
Vérifie qu'ils ont pas déjà pris en compte le fait que tu serais frontalier et donc moins bien payé (le salaire médian de la phama c'est quasi 8000 euros).

Barbe Rousse
23/10/2018, 23h02
Vérifie qu'ils ont pas déjà pris en compte le fait que tu serais frontalier et donc moins bien payé (le salaire médian de la phama c'est quasi 8000 euros).

:o
Quand j'avais fait mes premiers entretiens avec eux ils m'avaient parlé de 80k€ annuel pour une mission en Suisse.
Il y a donc pas mal de marge par rapport aux 8k€ mensuel que t'annonce.

Bah
23/10/2018, 23h08
:o
Quand j'avais fait mes premiers entretiens avec eux ils m'avaient parlé de 80k€ annuel pour une mission en Suisse.
Il y a donc pas mal de marge par rapport aux 8k€ mensuel que t'annonce.

J'avais des vieux chiffres je crois... les stats de 2016 annoncent un salaire médian de 8500 euros en fait (https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/catalogues-banques-donnees/communiques-presse.assetdetail.5226937.html)

Va jeter un oeil à au tableau du pdf qui est en fin de page. Si par exemple tu as des fonctions de cadre dans l'industrie pharma, t'es bien plus haut (cadre inférieur t'es à 10k).

Edit : ouais, c'étaient les chiffres de 2010 au début.

ylyad
23/10/2018, 23h35
Oui, enfin Barbe Rousse vient de finir ses études si je ne confonds pas ;) donc salaire médian, il va peut-être falloir attendre un tout petit peu

Barbe Rousse
23/10/2018, 23h39
Oui, enfin Barbe Rousse vient de finir ses études si je ne confonds pas ;) donc salaire médian, il va peut-être falloir attendre un tout petit peu

En effet, je sors tout juste.
Cela dit, le salaire proposé par la boîte de consulting est celui d'un poste sans fonction de cadre.
En France, je peux espérer un salaire entre 35k et 40k pour un poste similaire en sortant de la fac.

ylyad
23/10/2018, 23h56
80k€ ou 80kCHF?

Praetor
24/10/2018, 00h00
80k€ (euros hein, pas CHF) c'est pas mal pour un jeune diplômé. Je ne connais pas la pharma mais a priori ils ne se foutent pas de ta gueule.

Barbe Rousse
24/10/2018, 00h09
C'est bien 80k€.
Ca me semblait bien également, par rapport aux salaires français.

C'est le poste de Bah qui m'a mis le doute par rapport à l'honnêteté de la proposition.

Bah
24/10/2018, 00h33
Ah, comme tu parlais du fait que c'était mieux payé qu'en France, je pensais que tu avais déjà de l'expérience. Non mais de toute façon sans enfant, avec 80k euros, même en Suisse tu vis hyper bien.

ylyad
24/10/2018, 08h38
80k€ (euros hein, pas CHF) c'est pas mal pour un jeune diplômé. Je ne connais pas la pharma mais a priori ils ne se foutent pas de ta gueule.
Oui, c'est pour ça que je demandais. Pour donner un ordre d'idées, c'est le salaire proposé dans ma boite aux jeunes diplômés de l'ETH de Zürich (la meilleure école d'ingés du coin).

ursule15
24/10/2018, 09h40
Il y a 2 ans, on me proposait environ 110-120 k CHF sur des postes dans des boites type KPMG/EY pour du consulting en IT Security, avec xp > 15 ans.
J'ai eu 2 propositions differentes comme ca, sur Geneve et... me rappelle plus, Zurich il me semble. J'etais assez etonne, ca me paraissait flaiblard. J'ai pas donne suite au final (j'avais pas trop envie de repartir dans du consulting a ce moment-la).

C'est les prix du marche dans ce secteur ? J'ai eu sensiblement la meme propal de 2 boites differentes, donc j'aurais envie de dire que oui. Ca parait bien plus faible que ce dont vous parlez en pharma.

ylyad
24/10/2018, 10h25
110-120kCHF, c'est le bas de la fourchette pour du consulting IT 10 ans d'XP - genre un étranger qui connait pas le marché et s'est fait monter la tête par une ESN locale :trollface:

ursule15
24/10/2018, 10h45
J'ai quand meme eu 2 fois un truc du style, et les boites du big 4 c'est pas vraiment des ESN locales (c'etait PWC et ... je me rappelle plus, peut-etre pas le big 4 a proprement parler, Arthur Andersen il me semble).
Mais bon, je me suis arrete aux tous premiers stades du process, j'etais pas interesse de toute facon. Peut-etre que comme tu dis, c'est ce qu'ils proposent aux non residents suisses, comptant sur le fait de leur ignorance.
Mais si la difference est vraiment consequente, c'est un gros pari pour les boites, qui risquent de voir partir les nouveaux rapidement. Enfin, s'ils le prennent, c'est que ca vaut le coup.

ylyad
24/10/2018, 12h05
Oui, je sais que tu ne parlais pas de la micro-ESN pourrie, et je pense comme toi sur le côté "risque". Après, il peut y avoir des variations assez fortes selon la techno, le domaine donc la sécurité, ça ne va pas être valorisé pareil que du SAP qui ne sera pas valorisé pareil que du Java, etc. dans un sens ou dans l'autre.

ursule15
24/10/2018, 12h47
Oui, ca m'a aussi fait penser a ca, mon domaine n'est pas vraiment valorise en Suisse. Et puis je me suis dis que ca n'avait pas de sens, il n'y a pas vraiment de raison d'avoir des frontieres sur des domaines comme ca.
Donc je pense juste qu'ils ont tente de payer moins, et prennent le risque de voir la personne partir rapido (ou ne pas arriver rapido ;) ).
C'est arrive sur 100% de mes candidatures, mais bon, comme il n'y en a eu que 2... c'est pas non plus une super stat. Je suis sur que dans d'autres cas, le salaire sera bien different (comprendre bien plus haut).

znokiss
24/10/2018, 13h28
Ne pas oublier que les salaires dépendent fortement du canton où on se situe.
Pour prendre les extrêmes, le Jura, c'est pas pareil que Zürich ;)


Niveau administratif, en restant en France, il n'y a que la Sécurité Sociale et le choix entre la Suisse ou la France à choisir ?
Alors au moment de passer frontalier, t'as le choix, et celui-ci est définitif pour toute ta période d'actif en Suisse (sauf si tu retravaille à un moment en France ou bien que tu fais du chomedu, en repassant plus tard frontalier, t'as à nouveau le choix).

- LAMAL : c'est la sécu Suisse. Tu paye une cotisation (qu'ils appellent Prime) mensuelle à une assurance privée. T'es assuré pour des soins en Suisse et sous certaines conditions en France. Le tarif fait mal car les compagnie d'assurance se font plaisir sur les frontaliers résidants hors suisse : entre CHF 280.- et 1150.-, voir la page 29 de ce document récapitulatif (https://www.priminfo.admin.ch/downloads/praemien/gesamtbericht_eu_2019_2018-09-21.pdf).
J'avais pourtant fait ce choix durant un moment (grossesse de madame) pour pouvoir bénéficier des soins en Suisse, on est quand même un cran au dessus du système français. Et parce que médecin et hopitals Suisses sont à 15mn de chez nous, contre 1h pour l'équivalent français..

- SECU : là c'est simple : tu prends 8% de ton revenu fiscal de référence, et t'obtiens ta taxe mensuelle à régler à l'URSSAF pour bénéficier de la sécu de base, sans mutuelle. C'est ce que j'ai actuellement, c'est aux alentours de 250€ mensuels (mais comme dit, je bosse dans le Bangladesh de la SuisseJura à 5500.- mensuels).

Y'a ouatemille sites (https://www.telexoo.com/actualites/23/cmu-ou-lamal-que-choisir/) qui vont de parler de tel ou tel choix. A toi de voir, je dirais que ça dépend principalement du côté de la frontière où tu compte te faire soigner.

Praetor
24/10/2018, 13h57
A toi de voir, je dirais que ça dépend principalement du côté de la frontière où tu compte te faire soigner.

La LAMAL fonctionne des 2 cotés pour les frontaliers à ma connaissance, avec carte vitale et tout. La sécu s'arrange ensuite avec une caisse de compensation suisse. La sécu ne fonctionne qu'en France, il faut une complémentaire pour la Suisse.

Sinon il y a aussi un aspect financier, la sécu prenant un pourcentage de ton revenu et la LAMAL une somme fixe pour chaque membre du foyer. En gros pour Zno (famille pauvre) la sécu est clairement le meilleur choix (d'un point de vue pognon), mais pour un célibataire sans enfants bien payé la LAMAL est plus intéressante.

dYnkYn
24/10/2018, 14h05
Pour la LAMal tu as surtout des offres variées qui permettent de payer moins (franchise à 2500.-, choix des prestataires limité, médecin conseil, etc.).

Praetor
24/10/2018, 14h18
Pour la LAMal tu as surtout des offres variées qui permettent de payer moins (franchise à 2500.-, choix des prestataires limité, médecin conseil, etc.).

Pas pour les frontaliers.

dYnkYn
24/10/2018, 14h21
Pas pour les frontaliers.

Ah bon ?

Barbe Rousse
24/10/2018, 14h23
Mais si la boîte de consulting est française (basée à Mulhouse) et qu'ils m'envoient à Bâle, ça me concerne quand même toutes ces histoires de frontalier ?

LolOleon
24/10/2018, 14h52
Nope : étant employé en France, tu devrais être soumis à un régime spécial expat'. C'est là que ça devient compliqué.

znokiss
24/10/2018, 14h53
Ah bon ?

En effet, pour les frontaliers, pas de choix de franchise ni de prime : c'est de base franchise mini (300.- de tête) et prime maxi.

- - - Mise à jour - - -


Mais si la boîte de consulting est française (basée à Mulhouse) et qu'ils m'envoient à Bâle, ça me concerne quand même toutes ces histoires de frontalier ?

Ah effectivement, j'avais pas capté que ton employeur était français. Effectivement, ça change, et là je peux pas t'aider :unsure:

ylyad
24/10/2018, 15h39
Mais si la boîte de consulting est française (basée à Mulhouse) et qu'ils m'envoient à Bâle, ça me concerne quand même toutes ces histoires de frontalier ?
Non, t'es travailleur détaché et c'est une aute histoire. Ca explique les 80k€ - ils sont légalement obligés de s'aligner, ils sont même sans doute plus contrôlés qu'une boite suisse :p mais tu restes salarié en France sur le plan social. Y compris sur le plan fiscal d'ailleurs si c'est pour 2 mois.

Paradox
28/10/2018, 19h48
ils sont même sans doute plus contrôlés qu'une boite suisse :p mais tu restes salarié en France sur le plan social. Y compris sur le plan fiscal d'ailleurs si c'est pour 2 mois.

Tu serais TELLEMENT surpris... ^_^

ylyad
28/10/2018, 20h04
Dans quel sens?

Paradox
28/10/2018, 20h21
Dans quel sens?

Dans le sens ou, malgre les pretendus et/ou reels controles, les irregularites sont pour le moins tres repandues.

Et pour ce qui est de l'administration fiscale, ils n'ont pas les moyens d'effectuer suffisamment de controles, et encore moins dans le detail. Sauf a faire un veritable audit dans l'optique d'un redressement, mais la, on est pas dans le meme cas de figure.

ylyad
28/10/2018, 20h23
Compris, et je ne suis pas surpris pour le coup. Mais ça ne signifie pas que toutes les boîtes sont délinquantes non plus...

Paradox
28/10/2018, 20h33
Compris, et je ne suis pas surpris pour le coup. Mais ça ne signifie pas que toutes les boîtes sont délinquantes non plus...

Suite a un souci fiscal du cote de ma copine (travailleuse detachee), je me suis renseigne sur la categorisation fiscale que devrait prendre la compensation salariale obligatoire aupres d'un expert-comptable. Basiquement, sa boite est dans l'illegalite pour ses 59 salaries detaches en Suisse.

Apres, je me suis "amuse" a faire le meme sondage aupres d'alumni et amis etant dans le meme cas : j'ai ete choque de voir que 100% etaient dans le meme cas.

Du coup, sans dire que toutes les boites sont dans l'illegalite (contrairement a ce que ton message precedent peut laisser penser) ni que mon experience est totalement universelle, je pense, IMHO, que beaucoup le sont.

Edit : Et j'oubliais la meilleure du feedback : aucun controle fiscal ou presque. Et on ne parle que de l'aspect fiscal/salarial...

ylyad
28/10/2018, 20h40
Je ne dis pas que toutes les boites sont dans l'illégalité, pas du tout (et je n'insinue pas que tu dises ça non plus). Et parmi celles qui le sont, je doute que toutes le soient intentionnellement.

Paradox
28/10/2018, 20h56
Et parmi celles qui le sont, je doute que toutes le soient intentionnellement.

Il suffit que la majorite le soit : quand on utilises plus ou moins les memes combines, on peut dire que c'est intentionnel.

Et tu sais ce qu'on dit : quand un individu a un probleme sur son imposition c'est de la fraude, quand c'est une entreprise c'est de l'optimisation fiscale.

dYnkYn
29/10/2018, 08h54
Et tu sais ce qu'on dit : quand un individu a un probleme sur son imposition c'est de la fraude, quand c'est une entreprise c'est de l'optimisation fiscale.

En Suisse on appelle toujours ça de l'optimisation fiscale :ninja:

Bah
29/10/2018, 11h56
Et quand ça arrive à un homme politique en vue (tellement en vue que c'est le mec qui a dit pendant 10 ans que c'était chouette de payer des impôts et qui en a sorti un livre qui, sans déconner, s'intitule "l'impôt heureux") on dit :

- Alors on a mandaté un expert pour vérifier qu'il y'avait pas de problème et en fait ça va. C'est juste un peu flou, ce serait bien de clarifier tout ça. L'expert qui est juste à côté là ? Non, je crois qu'il a fini de parler
- Oui alors c'est plus compliqué que ça et j'aimerais quand même ajouter que les montants déduits au titre de..
- Voila, c'est terminé. Au revoir ! On va prendre un café ?

dYnkYn
29/10/2018, 12h57
Vu combien il a économisé, c'était pas de la grosse optimisation. Par contre, je pense que sa commune d'origine était assez contente de recevoir ses impôts. Et bon, c'est pas comme si tous les frontaliers cantonaux faisaient pareil :siffle:

En Valais on a eu droit à "l'état a perdu ma déclaration alors j'ai pas payé pendant 2 ans".

Praetor
29/10/2018, 13h05
Et bon, c'est pas comme si tous les frontaliers cantonaux faisaient pareil :siffle:

Explique, je bosse dans un canton différent de mon canton de résidence :ninja:

dYnkYn
29/10/2018, 13h08
Bah tu déclares tes impôts dans ton canton de résidence ? Du coup tu peux déduire les trajets et/ou le logement nécessaire pour l'acquisition de ton revenu ? Voilà, c'est tout.

Praetor
29/10/2018, 13h11
Bah tu déclares tes impôts dans ton canton de résidence ? Du coup tu peux déduire les trajets et/ou le logement nécessaire pour l'acquisition de ton revenu ? Voilà, c'est tout.

Ah oui, mais c'est pas vraiment de l'optimisation ça, c'est explicitement demandé sur la déclaration. Je m'attendais à un truc de Sioux :p
Et puis ces chacals à Genève l'ont limité à 500 CHF/an donc bon...

dYnkYn
29/10/2018, 13h18
Ah oui, mais c'est pas vraiment de l'optimisation ça, c'est explicitement demandé sur la déclaration. Je m'attendais à un truc de Sioux :p
Et puis ces chacals à Genève l'ont limité à 500 CHF/an donc bon...

Le truc de Sioux c'est lorsque tu as un logement dans les deux cantons :siffle:

Praetor
29/10/2018, 14h27
Le truc de Sioux c'est lorsque tu as un logement dans les deux cantons :siffle:

Déduction du loyer du 2e logement (limité à 500CHF/mois à Genève) + frais de repas (midi et soir). C'est pas mal, mais c'est pas non plus le casse du siècle :p

ylyad
29/10/2018, 14h44
500, c'est par mois ou par an? (tu parles des deux) :huh: et t'as qu'à pas habiter à Genève :trollface:

Praetor
29/10/2018, 14h47
500, c'est par mois ou par an? (tu parles des deux) :huh: et t'as qu'à pas habiter à Genève :trollface:

500CHF/an pour les frais de transport, 500CHF/mois pour le loyer du 2e logement.

Et j'aimerai bien ne pas habiter à Genève, mais Madame y tient.

dYnkYn
29/10/2018, 16h05
En Valais c'est aussi 500CHF/mois pour le logement au max. Pas de max pour le déplacement (je mets l'AG CFF à 4000.-)

Praetor
29/10/2018, 16h44
Vaud plafonne les frais de transport au prix de l'AG 2e classe sauf si on peut justifier l'utilisation de la voiture (horaires décalés, endroit inaccessible en transports en communs, etc.) ce que je trouve très raisonnable. Si on dépense plus que l'AG 2e classe sans une bonne raison c'est du confort et pas de la nécessité donc pas déductible. Les 500CHF genevois sont un truc arbitraire passé par les populistes pour "faire payer les frontaliers" sans réaliser que ça pénalise surtout les résidents genevois travaillant hors canton (mais bon, on ne va pas demander à des facho de réfléchir, ils risqueraient un claquage du cerveau).

Bah
29/10/2018, 18h09
Vu combien il a économisé, c'était pas de la grosse optimisation.

Non. Mais quand t'es sensé être le modèle du canton, tu fais pas le con avec ce genre de débilités. Parce que perso autant je l'aimais pas, ni lui personnellement, ni sa politique, autant je lui accordais le bénéfice de la probité. Depuis que j'ai vu que je suis plus honnête dans ma déclaration d'impôt que ce type qui nous serine depuis des années qu'il faut faire des économies et que l'impôt c'est génial, je peux plus l'encadrer.

- - - Mise à jour - - -


Déduction du loyer du 2e logement (limité à 500CHF/mois à Genève) + frais de repas (midi et soir). C'est pas mal, mais c'est pas non plus le casse du siècle :p

Ce qu'il veut dire c'est que tu vis à Genève à l'année et tu fais comme si tu vivais en fait en Valais, comme ça tu bénéficies d'une meilleure fiscalité et tu peux déduire des trajets fictifs.

Paradox
29/10/2018, 18h18
Ca a l'air d'etre dans le sujet, je pose ca la...


https://www.youtube.com/watch?v=KuFS02XxmZA

dYnkYn
29/10/2018, 21h16
Ce qu'il veut dire c'est que tu vis à Genève à l'année et tu fais comme si tu vivais en fait en Valais, comme ça tu bénéficies d'une meilleure fiscalité et tu peux déduire des trajets fictifs.

LA vraie question c'est tu fais quoi lorsque tu vis le week-end en Valais et la semaine sur ton lieu de travail ?

Praetor
30/10/2018, 00h26
LA vraie question c'est tu fais quoi lorsque tu vis le week-end en Valais et la semaine sur ton lieu de travail ?

Tout dépend où se trouve le centre de tes intérêts économiques. Il y a des formulaires pour ça. Là où ça doit devenir fun, c'est si chacun des deux cantons prétend que tes intérêts sont chez lui :p

dYnkYn
30/10/2018, 08h15
Donc dans le cas du ministre, on parle de communes qui sont sur le même canton. D'où, selon moi, le ridicule de l'histoire.

Praetor
30/10/2018, 10h33
Donc dans le cas du ministre, on parle de communes qui sont sur le même canton. D'où, selon moi, le ridicule de l'histoire.

A l'intérieur d'un canton c'est la soupe interne du canton. A Genève le fisc fait la répartition lui-même car il y a aussi une imposition par la commune où l'on travaille (si on travaille dans le canton, si on travaille hors canton c'est la commune de résidence qui prend tout).

Après il y a aussi les biens immobiliers qui sont imposés là où ils se trouvent et pas là où habite le propriétaire, ce qui rajoute encore une répartition au bazard.

Bah
30/10/2018, 16h37
Donc dans le cas du ministre, on parle de communes qui sont sur le même canton. D'où, selon moi, le ridicule de l'histoire.

Ah non mais moi c'est pas l'histoire de la commune qui me gêne chez Broulis. Ca à priori c'est pas un truc qu'il décide lui. Il a peut-être mal communiqué, mais bon voila, l'autorité a décidé de partager les impôts quand ils se sont rendus compte du truc. Ce qui me gêne c'est qu'il est sensé vivre 100 jours par an à côté de son boulot (je pense que c'est bien plus dans la réalité) et qu'il décide quand même de déduire les frais de transports comme s'il habitait à l'année dans son autre commune située bien plus loin et qui lui permet de déduire le maximum accepté. Ca, pour un mec qui est sensé être garant de l'impôt et qui se gêne pas pour faire la morale à tout va, c'est inadmissible. Même si c'est légal (et on n'en est pas vraiment sûr).

Arnold le joufflu
20/11/2018, 07h54
Salut les canards, est-ce que la philosophie est enseignée en Suisse dans le secondaire ?
J'ai une proposition pour travailler vers la Chaux-de-Fonds, mais si mon épouse ne peut plus travailler, c'est mort...

ylyad
20/11/2018, 08h53
Oui, ça l'est, par contre il me semble que ça ne l'est qu'au gymnase - ce qui représente moins d'élèves qu'en France en proportion. Il faudra faire reconnaître ses diplômes mais ça ne devrait pas être un souci - à voir si elle peut faire reconnaître ses diplômes pour d'autres matières. Et ensuite, il faudra trouver un job...

dYnkYn
20/11/2018, 09h21
je confirme tout ce qui a été dit: oui elle devrait pouvoir travailler par contre ça sera très compliqué de trouver un poste.

Bah
20/11/2018, 12h47
Ouais, les postes de prof de Lycée sont très recherchés. C'est bien payé, t'as des tonnes d'avantages et comme c'est pas de l'école obligatoire, tu te fais moins chier avec la discipline. Et la philo c'est pas des masses d'heures au total (toutes filières confondues), c'est pas les maths ou le français quoi, donc doit pas y'avoir des tonnes de places.

dYnkYn
20/11/2018, 13h19
Pour donner un exemple, dans ma ville (35'000 habitants) ils ont reçu plus de 120 postulations pour un poste de professeur de mathématiques il y a quelques années.

Arnold le joufflu
20/11/2018, 13h22
Arf, pas super encourageant tout ça... :/
Merci pour les informations en tout cas !

Jaycie
20/11/2018, 16h16
Et coté français ? Parce que la chaux de fonds c'est pas loin de la frontière si je situe bien.

ylyad
20/11/2018, 17h15
Arf, pas super encourageant tout ça... :/
Merci pour les informations en tout cas !
Son métier existe, elle pourra le pratiquer du point de vue réglementaire, donc oui, elle pourra bosser, et si elle trouve un job, ce sera dans des conditions sans doute meilleures qu'en France même si la charge de travail sera probablement un peu supérieure. C'est quand même positif, il y a des métiers ou des situations personnelles pour lesquelles c'est loin d'être aussi simple.

dYnkYn
20/11/2018, 17h26
A noter qu'elle devra peut-être faire une passerelle pour valider la "pédagogie" qui est désormais obligatoire en Suisse. Tous les enseignants du secondaire doivent détenir un papier de la HEP (Haute école de pédagogie). Cependant, tu peux le faire en cours d'emploi ou via une "validation des acquis" mais c'est clair que ça rend plus difficile l'accès à un poste quand on a pas ce titre.

Arnold le joufflu
20/11/2018, 21h54
Et coté français ? Parce que la chaux de fonds c'est pas loin de la frontière si je situe bien.
J'ai regardé, rapidement, côté français, proche, il y a Morteau, et c'est à peu près tout en terme de grande ville...

Son métier existe, elle pourra le pratiquer du point de vue réglementaire, donc oui, elle pourra bosser, et si elle trouve un job, ce sera dans des conditions sans doute meilleures qu'en France même si la charge de travail sera probablement un peu supérieure. C'est quand même positif, il y a des métiers ou des situations personnelles pour lesquelles c'est loin d'être aussi simple.
Sans doute, après j'ai passé un coup de fil au lycée Blaise Cendrars, la personne du secrétariat m'a semblé tout de même un peu circonspecte ?

A noter qu'elle devra peut-être faire une passerelle pour valider la "pédagogie" qui est désormais obligatoire en Suisse. Tous les enseignants du secondaire doivent détenir un papier de la HEP (Haute école de pédagogie). Cependant, tu peux le faire en cours d'emploi ou via une "validation des acquis" mais c'est clair que ça rend plus difficile l'accès à un poste quand on a pas ce titre.
J'avais repéré ça en effet.
Après, on a pas vraiment eu encore l'occasion d'en parler longuement, c'est moi qui me dit que ce serait dur pour elle de se replonger dans des études et une situation d'attente... Peut être que ce serait tout l'inverse...

ylyad
20/11/2018, 23h47
Ce que je veux dire, c'est qu'elle n'a pas besoin de reprendre ses études à zéro (ou d'apprendre une nouvelle langue...) pour pratiquer son métier. Oui, ce ne sera pas 100% automatique, mais je pense que ce sera la partie "simple" - et aussi une opportunité cela dit, notamment si elle peut faire valider plusieurs matières. Trouver un poste sera sans doute une autre paire de manches - mais si je regarde les écoles autour de chez moi, je vois qu'il y a du mouvement, pas mal de personnel au-delà des enseignants, et beaucoup de situations de temps partiel choisi, donc pas mal d'opportunités aussi de postes à temps partiel.

C'est clair que si la discussion commence sur "on part uniquement si suis certaine à 100% de retrouver un job identique, sinon on reste ici", c'est mal barré...

Praetor
21/11/2018, 00h54
Et puis bon, c'est la Suisse. Prof de philo c'est niveau master. Trouver un job de bureau sera très simple.