PDA

Voir la version complète : Le topic prétentieux de Monsieur George Sable



George Sable
17/08/2007, 14h05
Edit : séparé du topic du gros con du jour



Grosse conne du jour : La poésie. Horreur de ça :sad:
Celle que tu étudies en cours, oui, peut être. Mais là ce n'est pas de la poesie, c'est de la dissection.

Tu devrais tenter de lire de la poesie par et pour toi même, je suis sûr que tu apprecierais.

Ragondin
17/08/2007, 14h06
Georges qui donne des leçons... c'est beau :lol:

Snowman
17/08/2007, 14h06
Bin cracher sur la poésie, ça fait un peu beauf je trouve ("ouais c'est pour les tarlouzes, ça sert à rien") :mellow:

Pluton
17/08/2007, 14h17
Celle que tu étudies en cours, oui, peut être. Mais là ce n'est pas de la poesie, c'est de la dissection.

Tu devrais tenter de lire de la poesie par et pour toi même, je suis sûr que tu apprecierais.

En même temps une bonne analyse d'un poème, ça peut être bien bandant quand c'est pas fait par un branque dans une classe de collège. La dissection permet également de mieux apprécier quand tu lis pour toi par la suite. Puis y'avait pas QUE de la poésie dans mon post, pour ceux qui ont été voir le lien. :mrgreen:

Fin bon, les gros cons du jour ce sont ceux qui jugent sans s'interresser et qui ne s'intérressent pas parce qu'ils ont déjà jugé :ninja:

Serra
17/08/2007, 14h22
Fin bon, les gros cons du jour ce sont ceux qui jugent sans s'interresser et qui ne s'intérressent pas parce qu'ils ont déjà jugé :ninja:

Quel pouet ce pluton :ninja:

KiwiX
17/08/2007, 14h22
Tu devrais tenter de lire de la poesie par et pour toi même, je suis sûr que tu apprecierais.
Pas des poèmes trop long alors. Et puis, vu que je m'y intéresse pas, je n'y connais rien.

Mais ne crois pas que je vais t'écouter parce que tu es rédacteur bordel :ninja:

Pluton
17/08/2007, 14h23
Je suis un poèèète, et je vous emmerde ! :lol:








- ouaiiiiiis eh bin moi aussi j't'emmerde !




(référence, référence)

UltimPingouin
17/08/2007, 14h35
En même temps je peut comprendre qu'il y ait des gens que ça laisse de marbre, la poésie. Perso c'est la peinture, ça m'indiffère au plus haut point. Et c'est pas faute d'avoir fait des paquets de musées un peu partout dans le monde, mais franchement rien à faire j'accroche pas.

Zapp le Grand
17/08/2007, 14h44
Entre un poème de Raimbaud et une vidéo de Bioshock, bah mon choix est vite fait.

George Sable
17/08/2007, 15h21
Pluton
Fin bon, les gros cons du jour ce sont ceux qui jugent sans s'interresser et qui ne s'intérressent pas parce qu'ils ont déjà jugé
Comme quasiment tous les gens qui critiquent GNU/Linux quoi :rolleyes:


Mais ne crois pas que je vais t'écouter parce que tu es rédacteur bordel :ninja:
C'est ça ou le ban :ninja:

Pluton
17/08/2007, 15h29
Les préfaces, ça peut être d'enfer aussi. Préfaces des traductions des Histoires extraordinaires et Nouvelles histoires extraordinaires de Poe par Baudelaire (traduction et préface), say pas de la mayrde.

Bon, après c'est sûr qu'il y en a des bien merdiques, genre celles écrites par des pseudo intellectuels ou journalistes qui veulent imposer une vision bien tranchée de l'oeuvre ou de l'écrivain alors que ça ne rimme à rien. D'ailleurs c'est pas les plus chiantes puisqu'elles sont tranchée et souvent aggicheuses, mais on en tire rien et la lecture est faussée.

Le mieux c'est de lire les préfaces après le texte, sauf si on est sûr d'y trouver de la qualité, des éléments qui vont enrichir la lecture sans la diriger - ou très peu, ou parce que c'est un texte qui nécéssite un certain degré d'avertissement.

CoolRod
17/08/2007, 15h31
"Ci-gît, qui pour avoir trop aimé les gaupes, descendit jeune encore au royaume des taupes."

magnifique nom
17/08/2007, 15h32
Après, si tu veux aller plus loin, tu peux jeter un oeil à des recueils de grands maîtres. Pour ma part, je te conseille particulièrement Kobayashi Issa, qui a écrit des pures merveilles, mais il y a aussi Bashō Matsuo et Yosa Buson qui sont eux aussi des dieux à part entière :lol:

En plus long que des haikus, Verlaine est aussi un auteur à recommander.

Obscur et froncé comme un oeillet violet
Il respire, humblement tapi parmi la mousse
Humide encor d'amour qui suit la pente douce
Des fesses blanches jusqu'au bord de son ourlet.

Des filaments pareils à des larmes de lait
Ont pleuré, sous l'autan cruel qui les repousse,
À travers de petits caillots de marne rousse,
Pour s'en aller où la pente les appelait.

Ma bouche s'accoupla souvent à sa ventouse ;
Mon âme, du coït matériel jalouse,
En fit son larmier fauve et son nid de sanglots.

C'est l'olive pâmée, et la flûte caline ;
C'est le tube où descend la céleste praline :
Chanaan féminin dans les moiteurs éclos !

Paul Verlaine

Pluton
17/08/2007, 15h32
Petit cochonou va !

George Sable
17/08/2007, 15h34
De Poe, j'ai ça (http://www.amazon.fr/Contes-essais-poèmes-Edgar-Allan/dp/2221049373/ref=pd_bowtega_3/403-0543660-4905248?ie=UTF8&s=books&qid=1187357471&sr=1-3). Un vrai chef d'oeuvre.

1600 pages de bonheur sur papier bible, traduites par Mallarmé et Baudelaire, avec en plus un tas de notes de traduction (genre sur les erreurs comises par Baudelaire, etc). Les types qui ont fait cette ouvrage ont du y passer facilement la moitié de leur vie je pense. Pour 30€, y'a pas à tortiller du cul, foncez !

andrau
17/08/2007, 15h39
mince alors, des morceaux de culture ici??? :blink:
Canardplus c'est plus ce que c'était! :w00t:

KiwiX
17/08/2007, 15h40
C'est ça ou le ban :ninja:
Tu sais comment me parler avec tes machins asiatiques toi. :)

Mais les filles asiat' à poils, elles sont où ? Je passerai faire un tour à la FNAC, au cas où, ça va c'est pas trop cher.

George Sable
17/08/2007, 15h43
Mais les filles asiat' à poils, elles sont où ?
Suffit de demander : http://www.amazon.fr/Haiku-érotiques-Anony...8137&sr=8-3 (http://www.amazon.fr/Haiku-érotiques-Anonyme/dp/2877304949/ref=pd_bbs_sr_3/403-0543660-4905248?ie=UTF8&s=books&qid=1187358137&sr=8-3)

KiwiX
17/08/2007, 15h45
Suffit de demander : http://www.amazon.fr/Haiku-érotiques-Anony...8137&sr=8-3 (http://www.amazon.fr/Haiku-érotiques-Anonyme/dp/2877304949/ref=pd_bbs_sr_3/403-0543660-4905248?ie=UTF8&s=books&qid=1187358137&sr=8-3)
:lol: :pervers: :gg:

N'empêche, 6 € pour ton premier bouquin, je vais limite payer plus cher en frais de port :sad:

Deuxième con du jour : les frais de port <_<

Pluton
17/08/2007, 15h48
Moi j&#39;ai ça :
Poetry and Tales (http://www.loa.org/volume.jsp?RequestID=90)

Et ça :
Essays and Reviews (http://www.loa.org/volume.jsp?RequestID=91)

Du coup ça fait l&#39;oeuvre (tales, poetry, THE novel, les articles publiés ou non, les essais, les critiques) intégrale en version originale, sur un beau papier et dans une couverture sobre et de bon goût.

Pour pas loin de 100 euros euuuuuh, faut vraiment être fan quoi. :mrgreen:

Plus les poches des traduits par baudelaire et les histoires grotesques et sérieuses. Et récemment paru ceci :

http://www.alliaeditions.com/public/images/poe_Marginalia.jpg

Les Marginalia, c&#39;est-à-dire toutes ses notes de lectures, les réflexions et commentaires écrits dans les marges, les coins de page etc...


Moi, fanboy ? naaaaaaaaaan :rolleyes:

Llyd
17/08/2007, 15h49
Et si tu regardes bien, la livraison est gratuite si tu commandes que des livres....

Et du coup le con du jour... :P

KiwiX
17/08/2007, 15h51
Et si tu regardes bien, la livraison est gratuite si tu commandes que des livres....
Et du coup le con du jour... :P
Owned. Je croyais qu&#39;y avait une limite à atteindre, genre 25 € <_<

Je commande pas souvent sur Amazon, la première commande que j&#39;ai faite, ils m&#39;ont envoyés un truc qui n&#39;avait rien à voir. :mrgreen:

Llyd
17/08/2007, 15h59
D&#39;ailleurs si ca te rebute tant que ca, la Fnac applique le meme tarif et pas de frais de livraison.

Ici (http://www4.fnac.com/Shelf/article.aspx?PRID=1345090&OrderInSession=1&Mn=3&Mu=-13&SID=68e96cad-c4f7-9939-7a7d-eecbd8bc5f91&TTL=180820071527&Origin=FnacAff&Ra=-1&To=0&Nu=3&UID=18B678C02-E892-4AB0-A2F0-BB0C70BFE6AC&Fr=0)

Simili
17/08/2007, 16h57
Et en poésie francaise, Henri Michaux. Putains de meidosems.

francou008
17/08/2007, 17h11
De Poe, j&#39;ai ça (http://www.amazon.fr/Contes-essais-poèmes-Edgar-Allan/dp/2221049373/ref=pd_bowtega_3/403-0543660-4905248?ie=UTF8&s=books&qid=1187357471&sr=1-3). Un vrai chef d&#39;oeuvre.

1600 pages de bonheur sur papier bible, traduites par Mallarmé et Baudelaire, avec en plus un tas de notes de traduction (genre sur les erreurs comises par Baudelaire, etc). Les types qui ont fait cette ouvrage ont du y passer facilement la moitié de leur vie je pense. Pour 30€, y&#39;a pas à tortiller du cul, foncez !
Moi j&#39;ai:
Ca. (http://www.canardplus.com/forums/index.php?showtopic=3932)

1744 pages de bonheur sur du papier virtuel.

Kas3rkin
17/08/2007, 17h14
Moi j&#39;ai:
Ca. (http://www.canardplus.com/forums/index.php?showtopic=3932)

1744 pages de bonheur sur du papier virtuel.
huhuhu <_<

Snowman
17/08/2007, 17h21
Moi j&#39;aime bien les anglo-saxons comme T.S Eliot, Walt Whitman ou William Blake mais aussi Hugo ou Pavese.

magnifique nom
17/08/2007, 22h56
Moi j&#39;aime bien les anglo-saxons comme T.S Eliot, Walt Whitman ou William Blake mais aussi Hugo ou Pavese.

Ha tiens, est ce que tu les lis en english dans le texte ou bien une traduction française ?
Sinon j&#39;ai trouvé ça de Eliot, The Love Song of J. Alfred Prufrock (http://en.wikisource.org/wiki/The_Love_Song_of_J._Alfred_Prufrock) et bien sans surprise c&#39;est carrement chaud en anglais.
Et du coup, question piege, tu conseillerais de découvrir lequel en premier parmi les 3 anglo-saxons ?

Snowman
17/08/2007, 23h03
Le recueil de Eliot est en bilingue, de même que celui de Blake.

J&#39;ai découvert Walt Whitman plus ou moins par hasard en lisant un texte de Deleuze intitulé...Whitman (dans Critique et Clinique), ensuite Blake (je me souviens plus où il était cité) et j&#39;ai découvert qu&#39;Eliot était contemporain de Kipling, que je me suis mis à lire il y a peu donc... Oui c&#39;est un peu le bordel mes lectures :wacko:

JeyG
18/08/2007, 18h22
J&#39;aime beaucoup Rimbaud, et dans un autre monde, Jim Morrison :ninja:

spongebong
18/08/2007, 18h27
héhé l&#39;intitulé.


GG Boulon.

Kahn Lusth
18/08/2007, 18h39
Enfin, je le répète, les donneurs de leçons sont aussi mal vu ici que les fouteurs de merde.


Ivan Le Fou :
les floodeurs sans conscience sont aussi pénibles que les donneurs de leçons.

AHAHAHAHAHHAH§§§§§!!§
BAN§!
FEAR!

b0b0
19/08/2007, 20h29
(rires)

bellerophon_mwc
21/08/2007, 10h44
Je ne dirais qu&#39;une chose, poésie ça rime avec vomi alors bon, et c&#39;est un ancien bac L avec mention qui vous parle.
Oui bon c&#39;est un peu excessif comme jugement, mais autant j&#39;adore lire, autant je n&#39;y arrive pas avec la poésie ça me laisse de marbre. Ce qui laisse un sentiment de frustration profond :sad: Cela dit on ne nous a peut etre pas fait lire les bons poèmes au lycée.
La seule poésie qui m&#39;a touché c&#39;est celle de Lautréamont et ses "Chants de Maldoror". Après y&#39;a bien Jean Giono, mais est ce qu&#39;on peut classer ses récits dans de la poésie...

PrinceGITS
21/08/2007, 10h53
La poésie ne sera jamais appréciée tant qu&#39;on nous forcera à la lire. Car suivant la sensibilité de chacun, certains poèmes toucheront plus que d&#39;autres.

Par exemple, j&#39;adore les haïkus (http://fr.wikipedia.org/wiki/Ha%C3%AFku) depuis que j&#39;ai vu le flim "Mes voisins les Yamada". Il a dedans des haïkus de Bashō et Buson.
Certes, il vaut mieux les entendre en japonais avec sous-titre pour respecter le rythme 5-7-5 car en français, c&#39;est un peu bancal. ;)

Nelfe
21/08/2007, 11h27
Ce sujet me touche bien :mrgreen:
En 1ère, j&#39;étais pas super fan de poésie. En plus on étudiait Baudelaire et ma prof de français était une... mmmmh.... connasse, qui avait désigné 2-3 bouc émissaires dans la classe (dont je faisais partie) sur lesquels elle se déchaînait régulièrement. Bref, je détestais Baudelaire (en plus grâce à lui j&#39;ai eu une sale note à l&#39;oral du bac de français).
Et pourtant aujourd&#39;hui, les Fleurs du Mal sont dans ma bibliothèque, à côté de Milton, Byron, Young, Verlaine et consorts.
Donc comme le disait Prince, la poésie quand on force à la lire, c&#39;est mal apprécié. Mais quand on la découvre soi-même, c&#39;est un vrai régal.

magnifique nom
21/08/2007, 11h38
Je ne dirais qu&#39;une chose, poésie ça rime avec vomi alors bon, et c&#39;est un ancien bac L avec mention qui vous parle.
Oui bon c&#39;est un peu excessif comme jugement, mais autant j&#39;adore lire, autant je n&#39;y arrive pas avec la poésie ça me laisse de marbre. Ce qui laisse un sentiment de frustration profond :sad: Cela dit on ne nous a peut etre pas fait lire les bons poèmes au lycée.
La seule poésie qui m&#39;a touché c&#39;est celle de Lautréamont et ses "Chants de Maldoror". Après y&#39;a bien Jean Giono, mais est ce qu&#39;on peut classer ses récits dans de la poésie...

Ha ouais, Lautreamont est flambant - voire lourd pour certain ;)
Après l&#39;insensibilité à la poesie, peinture, sculpture ou aux RTS c&#39;est une question d&#39;education ou de mise en route du cerveau. Par exemple au debut on aime pas le pastis, et bien il faut un peu de temps et pas de mal de boulot pour en apprécier le gout.

KiwiX
21/08/2007, 11h39
Par exemple au debut on aime pas le pastis, et bien il faut un peu de temps et pas de mal de boulot pour en apprécier le gout.
Et au final, il s&#39;avère que c&#39;est toujours super dégueulasse et que ça ne vaut pas une bonne vodka. :mellow: :alcooloinside:

magnifique nom
21/08/2007, 11h43
Et au final, il s&#39;avère que c&#39;est toujours super dégueulasse et que ça ne vaut pas une bonne vodka. :mellow: :alcooloinside:

C&#39;est le nectar des dieux.

Nyrius
21/08/2007, 11h44
Et au final, il s&#39;avère que c&#39;est toujours super dégueulasse et que ça ne vaut pas une bonne vodka. :mellow: :alcooloinside:

oui c&#39;est sur quoi que j&#39;aime bien le pastis

et quand on t&#39;en sert un mais que la personne discute et regarde pas ce qui fait, il prend la bouteille de vodka... a la place de l&#39;eau
et la c&#39;est vraiment degeulasse... :ninja:

O.Boulon
21/08/2007, 11h51
Bon les alcoolos demeurés vous caltez vite fait...

Snowman
21/08/2007, 14h35
Ce sujet me touche bien :mrgreen:
En 1ère, j&#39;étais pas super fan de poésie. En plus on étudiait Baudelaire et ma prof de français était une... mmmmh.... connasse, qui avait désigné 2-3 bouc émissaires dans la classe (dont je faisais partie) sur lesquels elle se déchaînait régulièrement. Bref, je détestais Baudelaire (en plus grâce à lui j&#39;ai eu une sale note à l&#39;oral du bac de français).
Et pourtant aujourd&#39;hui, les Fleurs du Mal sont dans ma bibliothèque, à côté de Milton, Byron, Young, Verlaine et consorts.
Donc comme le disait Prince, la poésie quand on force à la lire, c&#39;est mal apprécié. Mais quand on la découvre soi-même, c&#39;est un vrai régal.

C&#39;est comme le théâtre et les classiques de la littérature française. Certains profs (je suis sûr que certains font théâtre en fac grâce à un excellent prof de français) essaient à tout prix de te mettre dans le crâne que "c&#39;est du génie" alors ils redoublent d&#39;éffort et toi tu cales, 6h par semaine pendant 3 semanes sur la même page...T&#39;en peux plus à la fin :wacko:

Par contre, lors de ma seconde terminale, j&#39;aivais un prof d&#39;anglais, un jeune thésard, excellent, on faisait des textes de Shakespeare, Tenessee Williams... et depuis je suis un grand admirateur de littérature anglo-saxonne.
Par contre, Zola, Maupassant, Molière, Corneille je bloque. Je préfère Faulkner, Lawrence, Carroll, Whitman, ...
Pourtant je me suis promis qu&#39;un jour, je relirais du Molière :ninja:

magnifique nom
21/08/2007, 14h37
Bon les alcoolos demeurés vous caltez vite fait...

Hop, habile retour dans le topic avec un lien vers la chanson du mal aimé (http://fr.wikisource.org/wiki/La_Chanson_du_Mal-Aim%C3%A9) d&#39;Apollinaire, tiré du recueil Alcools.
Apollinaire c&#39;est bien mangez en.

bellerophon_mwc
22/08/2007, 11h23
Hop, habile retour dans le topic avec un lien vers la chanson du mal aimé (http://fr.wikisource.org/wiki/La_Chanson_du_Mal-Aim%C3%A9) d&#39;Apollinaire, tiré du recueil Alcools.
Apollinaire c&#39;est bien mangez en.


Non décidemment je peux pas, c&#39;est comme lire du Proust c&#39;est impossible. L&#39;éducation nationale a tué ma fibre poétique bouhouhou :sen va en pleurant:

sissi
23/08/2007, 21h58
Non rien.Laissez moi tranquille.

O.Boulon
23/08/2007, 22h00
Non.

Vous avez le topic du fan club pour ça. Allez pas me multiplier les topics à flood.

sissi
23/08/2007, 22h06
Non.

Vous avez le topic du fan club pour ça. Allez pas me multiplier les topics à flood.
Ah tiens toutes mes confuses,j&#39;ai pas fais gaffe,je croyais que c&#39;était le topic à Sable retitré,et ayant maigri.C&#39;est par la alors.

http://www.canardplus.com/forums/index.php...2480&st=420 (http://www.canardplus.com/forums/index.php?showtopic=12480&st=420)

George Sable
23/08/2007, 22h22
Une fois de plus je constate qu&#39;Omar -ce vil jaloux- bride mes fans dans l&#39;expression de leurs amours sans cesse grandissantes...
Abject faquin, sache que quoi que tu fasses, la flamme que j&#39;ai allumé dans leurs coeurs ne s&#39;éteindra jamais ! Tiens le toi pour dit !

Guest
23/08/2007, 22h23
Une fois de plus je constate qu&#39;Omar -ce vil jaloux- bride mes fans dans l&#39;expression de leurs amours sans cesse grandissantes...
Abject faquin, sache que quoi que tu fasses, la flamme que j&#39;ai allumé dans leurs coeurs ne s&#39;éteindra jamais ! Tiens le toi pour dit !
HAHAHA lopette.

sissi
23/08/2007, 22h31
HAHAHA lopette.
Non payday,tout simplement. :lol:

finsh
23/08/2007, 22h32
HAHAHA lopette.

stoa la lopette.

Guest
23/08/2007, 22h33
stoa la lopette.
J&#39;efface pas les messages qui me dérangent moi B) (sûrement parce que je peux pas, mais bon).

Commissaire Tanzi
23/08/2007, 22h41
t&#39;en veux de la poésie?:

Dancing with tears in my eyes
Weeping for the memory of a life gone by
Dancing with tears in my eyes
Living out a memory of a love that died

It&#39;s five and I&#39;m driving home again
It&#39;s hard to believe that it&#39;s my last time
The man on the wireless cries again
It&#39;s over, it&#39;s over

Dancing with tears in my eyes
Weeping for the memory of a life gone by
Dancing with tears in my eyes
Living out a memory of a love that died

It&#39;s late and I&#39;m with my love alone
We drink to forget the coming storm
We love to the sound of our favourite song
Over and over

Dancing with tears in my eyes
Weeping for the memory of a life gone by
Dancing with tears in my eyes
Living out a memory of a love that died

It&#39;s time and we&#39;re in each other&#39;s arms
It&#39;s time but I don&#39;t think we really care

Dancing with tears in my eyes
Weeping for the memory of a life gone by
Dancing with tears in my eyes
Living out a memory of a love that died

Dancing with tears in my eyes
Weeping for the memory of a life gone by
Dancing with tears in my eyes

monsieur dutilleul
24/08/2007, 00h41
Et pour les nerds que nous sommes, certain auteur de science fiction se sont prêté au jeu de la poésie.
Dans le genre, Tolkien est savoureux :

- Oliphaunt -

Grey as a mouse,
Big as a house,
Nose like a snake,
I make the earth shake,
As I tramp through the grass;
Trees crack as I pass.
With horns in my mouth
I walk in the South,
Flapping big ears.
Beyond count of years
I stump round and round,
Never lie on the ground,
Not even to die.
Oliphaunt am I,
Biggest of all, Huge, old, and tall.
If ever you&#39;d met me
You wouldn&#39;t forget me.
If you never do,
You won&#39;t think I&#39;m true;
But old Oliphaunt am I,
And I never lie.

J.R.R. Tolkien - Extrait de &#39;The adventures of Tom Bombadil&#39; -

C&#39;est pas le plus compliqué, mais c&#39;est un de ceux que je préfère.
Mais il y a aussi du grand art : jetez un oeil vers les slams :mrgreen: carrément écrit en Quenya (Elbereth Gilthoniel par exemple)

voilà, après avoir lu ça, on peut se faire bannir par Obèse Boulon !

Kahn Lusth
24/08/2007, 08h51
Ravenous waves attack
Drawn by the scent of life
Fever of our blood
Instinct rules this mass, ruthless living sea Devouring
Countless vermin gnashing at my face
Tear meat from my skull
Swarming rabid, features are erased
Unrecognizable
Body covered, rat filled innards
Shred internal organs
Heart and lungs consumed from inside but my pain doesn&#39;t end
I have not died
Devour, cesspool of vermin
Devour, bloodthirsty rabid
Devoured by vermin
Resistance now gives way, the rodents freely feed
Tearing at my skin
Muscles are exposed, shining red with blood
Meat that they seek
Crawling rodents gorging on me
Repulsive starving droves
Shredding, stripping, consuming all I was
Tissue pulled from bones
Dying slowly, feeling every fang
Shock has yet to come
Scavengers tear out my eyes
My pain won&#39;t end, I have not died
Devour, cesspool of vermin
Devour, bloodthirsty rabid
Devoured by vermin
Ruthless gnawing vermin - feed
Cleaning off my bones while I breathe
Stenching greasy rodents - swarm
My body is losing its form
Devour, cesspool of vermin
Devour, bloodthirsty rabid
Devoured by vermin

Cannibal Corpse - Devoured by Vermin

Ca c&#39;est de la pouèsie! :ninja:

bellerophon_mwc
24/08/2007, 09h48
De la poésie et en anglais en plus, AAAAAAAAaaaaaaaahhhhh :se jette dans un précipice:

Vous avez pas les traductions qu&#39;on comprenne au moins de quoi ça parle.

Kahn Lusth
24/08/2007, 10h05
Selon Babelfish (parce que j&#39;ai franchement la flemme de tout recopier à la main) :

Les vagues voraces attaquent
tiré par le parfum de la fièvre de la vie
de nos règles d&#39;instinct de sang
cette mer vivante de masse et impitoyable
dévorant la vermine innombrable grinçant
à ma viande de larme de visage d
e mon essaimage de crâne rabique,
dispositifs sont les organes internes couverts
et par rat remplis méconnaissables effacés
coeur de corps d&#39;intestins de lambeau
et les poumons consommés de l&#39;intérieur
de mais mon démuni de l&#39;extrémité
I de la douleur doesn&#39;t mort dévorent,
puisard de vermine dévorent,
rabique sanguinaire dévoré par résistance de vermine mène maintenant,
les rongeurs alimentent librement la déchirure à mes muscles de peau sont exposés,
rouge brillant avec de la viande de sang qu&#39;ils cherchent
les rongeurs de rampement gorgeant sur moi les droves affamés
Répulsifs déchiquetant, dépouiller, consommant tous que j&#39;étais tissu tiré des os
La mort lentement, sentant chaque choc de croc a pour venir encore
larme d&#39;extracteurs hors de mes yeux ma extrémité de la douleur won&#39;t,
démuni de I mort dévorent,
puisard de vermine dévorent, r
abique sanguinaire dévoré par la vermine
impitoyable de rongement de vermine
- alimentez nettoyer mes os tandis que je respire
les rongeurs graisseux de Stenching
- l&#39;essaim que mon corps perd sa forme dévorent,
puisard de vermine dévorent,
rabique sanguinaire dévoré par la vermine


C&#39;est quoi rabique? Oo

bellerophon_mwc
24/08/2007, 10h33
AHAHAAHAHAHAAHAHAHAHAHAHAHAAHA tout simplement énorme la traduction babelfish, je crois que je vais me mettre à la babelpoésie, c&#39;est beau et tellement mystérieux.

Sinon des crânes rabiques je suppose que ça veut dire en forme de rabbin :ninja:

mescalin
24/08/2007, 11h16
Tu pues du cul
Tu sent le tabac
T&#39;as les roupettes
En chocolat

Signé Melmor

Hardc000re
24/08/2007, 11h22
Tu pues le chat, tu pues le chat

Mais avec quoi te nourrissent-ils?

Tu pues le chat,tu pues le chat

Ce n&#39;est pas ta fauteeeeeeeeee

(Smelly Cat/Phoebe/Friends)

Ash
24/08/2007, 11h27
Une fois de plus je constate qu&#39;Omar -ce vil jaloux- bride mes fans dans l&#39;expression de leurs amours sans cesse grandissantes...
Abject faquin, sache que quoi que tu fasses, la flamme que j&#39;ai allumé dans leurs coeurs ne s&#39;éteindra jamais ! Tiens le toi pour dit !

Tu as mon soutien et toute ma sympathie, et je t&#39;ai déjà légué une couille sur mon testament (une ça suffit, tu verras elle est grosse).

monsieur dutilleul
24/08/2007, 11h29
Tu as mon soutien et toute ma sympathie, et je t&#39;ai déjà légué une couille sur mon testament (une ça suffit, tu verras elle est grosse).

ça c&#39;est de la poésie :XD:

KiwiX
24/08/2007, 11h37
La poésie, c&#39;est de la merde. :relance:

Kahn Lusth
24/08/2007, 12h00
Après une courte recherche, rabique est quelque chose de relatif à la rage.
Tout laisse à penser que ces rats poètes sont enragés comme des gros batards.

Ash
24/08/2007, 15h41
Ou alors il va pleuvoir.

In_utero
24/08/2007, 16h21
Je sais pas si ça a déjà été cité, mais en prose il y a le très beau recueil "Paroles" de Prévert. Sans aucun lien j&#39;aime beaucoup John Keats (poèmes et poésies), il y a aussi Paul Eluard et André Breton pour les surréalistes (La terre est bleue comme une orange).

Léo Ferré aussi, je pense à certaines chansons de lui comme Le chien qui sont sublimes.



Mais par contre je suis un peu d&#39;accord avec le quote à l&#39;origine de ce topic : la poésie à l&#39;école, c&#39;est un peu comme l&#39;éducation sexuelle ça devrait être interdit. :ninja: