PDA

Voir la version complète : Culture Vous regardez quoi comme flim là tout de suite ? La croisière s'amuse ?



Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 [74] 75 76 77 78 79 80

AtomicBondage
22/08/2009, 19h57
...J'ai l'impression de voir de la branlette intellectuelle des deux côtés, tant chez les pro- que chez les anti-, c'est grave ?

fwouedd
22/08/2009, 20h02
De même ses obsessions à rendre homage aux films de zerie Z fait que sa filmo a tendance à tourner en rond.


C'est son style, sa façon de filmer et chacun de ses films s'inspire de cinéma différents les uns des autres.
Et c'est injuste de parler du cinéma asiatique et du cinéma afro americain comme étant du simple film de série Z parce qu'ils n'ont pas les mêmes moyens que les films des studios us.

C'est comme reprocher à Wes Anderson de tourner en rond car il caricature les personnages de tous ses films et qu'il parle toujours de la famille, ou reprocher à Clint Eastwood son obsession pour les années qui passent.

Anonyme871
22/08/2009, 20h04
C'est comme reprocher à Wes Anderson de tourner en rond car il caricature les personnages de tous ses films et qu'il parle toujours de la famille, ou reprocher à Clint Eastwood son obsession pour les années qui passent.

HA ? Parce que c'est interdit ?

Super_Newbie
22/08/2009, 20h06
Pour moi Tarantino ne fait justement pas du cinéma bis, mais, presque comme les frères Coen, crée un univers où les peronnages agissent COMME SI ils étaient dans un film populaire.

Mmmmh, je ne mettrai pas Tarantino au niveau des frères Coen (d'ailleurs depuis que j'ai vu Kill Bill, je le met même plus au niveau d'Uwe Boll :trollinside:). Je pense qu'il écrit bougrement bien ses dialogues mais qu'il se contente de faire incessamment de la redite et du maniérisme au niveau du filmage et de ses scripts. Peut-être qu'il était un cinéaste neuf et doué au temps de Reservoir Dog et Pulp Fiction mais aujourd'hui, il adopte un style réellement industriel qui correspond bien aux attentes du marché et des consommateurs/spectateurs (du gore, des zombies/nazi, et surtout pas de "branlette intello").

Sylvine
22/08/2009, 20h07
C'est son style, sa façon de filmer et chacun de ses films s'inspire de cinéma différents les uns des autres.

C'est comme reprocher à Wes Anderson de tourner en rond car il caricature les personnages de tous ses films et qu'il parle toujours de la famille, ou reprocher à Clint Eastwood son obsession pour les années qui passent.
Ba si tu veux je leur reproche aussi, y'a pas de problème.

Le fait est que la redite est particulièrement flagrante chez Tarantino qui aime bien faire des références à ses propres films, ce que je trouve quand même un peu prétentieux.

Avoir des thèmes favoris ok, faire un remake de ses propres films, bof.

Comme j'ai dis, j'aime bien les films de Tarantino individuellement, mais si je devais faire un marathon de sa filmo, je pense que je décrocherais vite.

fwouedd
22/08/2009, 20h08
C'est pas interdit, mais c'est débile de reprocher un style à un artiste. Et encore plus quand c'est ce style là qui lui apporte sa renommée.

Quand ça saoule, faut passer à un autre artiste avec son propre style. C'est pareil pour les musiciens, les ecrivains ou les peintres, ils ont un style avec des thèmes recurrents.

A la différence des cinéastes qui sont sur un marché et qui répondent à des commandes.

Super_Newbie
22/08/2009, 20h12
Ben non. Quand l'artiste a plus de mille copies qui inondent tous les cinémas de France, on va pas faire semblant de l'ignorer et de le mettre au niveau d'un réalisateur débutant. La force de frappe médiatique est telle qu'il s'expose à ce qu'on lui reproche le surplus de couverture médiatique pour un réalisateur que je trouve personnellement moyen.

Anonyme871
22/08/2009, 20h13
Quand je regarde un De Palma, un Kubrick, ou même un Spielberg, je reconnais De Palma Kubrick ou Spielberg, pour autant je n'ai pas l'impression de voir, comme parfois chez Tarantino, les mêmes mises en scènes, mêmes montages, mêmes rythmes, voir mêmes dialogues à chaque film.

Un artiste peut avoir son style, ses thèmes tout ce que tu veux, mais en ce moment Tarantino tourne méchamment en rond, sur un style qui ne me plait plus tant que ça en plus.

Sylvine
22/08/2009, 20h14
C'est pas interdit, mais c'est débile de reprocher un style à un artiste. Et encore plus quand c'est ce style là qui lui apporte sa renommée.
Ba c'est bien ça que je lui repproche, ça fait très oportuniste qui essaye de rechoper la Palme de Pulp Fiction en essayant la même recette à chaque fois. Surtout qu'il attend toujours le festival de Cannes pour sortir ses films...

Même avec Mc Tiernan qui est pourtant loin d'avoir une filmo très variée, je prends Last Action Hero et le 13ème Guerrier, j'ai plus de diversité que toute la carrière de Tarantino...

fwouedd
22/08/2009, 20h15
Pourtant, un film de De Palma ou de Kubrick, ça se reconnait en deux scènes.

Anton
22/08/2009, 20h15
Last Action Hero c'est un peu le pot-pourri du film d'action et de la filmographie d'Arnold :p
(mais putain quel excellent film :bave: ).

Super_Newbie
22/08/2009, 20h15
Quand je regarde un De Palma, un Kubrick, ou même un Spielberg, je reconnais De Palma Kubrick ou Spielberg
Et ils ont la chance de pas avoir les frères Weinstein qui imposent systématiquement leurs vues sur les scripts et le cut final.

Anonyme871
22/08/2009, 20h16
Pourtant, un film de De Palma ou de Kubrick, ça se reconnait en deux scènes.

C'est ce que je dis. :tired:

Super_Newbie
22/08/2009, 20h17
Last Action Hero c'est un peu le pot-pourri du film d'action et de la filmographie d'Arnold :p
(mais putain quel excellent film :bave: ).
"Avoue qu'il y a de quoi se la prendre et se la mordre..."

fwouedd
22/08/2009, 20h18
J'etais en train d'éditer, tant pis.

Sinon bon, j'aime bien Tarantino, surtout Reservoir Dogs et Boulevard de la mort. Mais faut pas déconner, c'est ni Kubrick ni Spielberg ;)

En fait on a le même problème, vous en avez plein le cul de la médiatisation de Tarantino par rapport à ce qu'il fait, et moi c'est pareil avec Cameron. Je ne peut que comprendre :)

Mais bon, on va pas leur demander de changer radicalement non plus.

Anton
22/08/2009, 20h18
"(...) vous faire ramasser vous et votre toutou par une motocrotte sur le trottoir d'en face"
"je reviendraiiiii !" "C'est ça. Tu r'viendras".
:bave:

Super_Newbie
22/08/2009, 20h20
"C'est Salieri... Il a tué Mozart!"

Anton
22/08/2009, 20h22
"Mo... Qui ?"

Sylvine
22/08/2009, 20h23
En fait on a le même problème, vous en avez plein le cul de la médiatisation de Tarantino par rapport à ce qu'il fait, et moi c'est pareil avec Cameron. Je ne peut que comprendre :)
M'en fout de la mediatisation, encore une fois c'est juste qu'il tourne en rond.
Cameron aussi même si il est pas très varié, entre Titanic et Aliens y'a de la marge.

Et fermez-la bande de gougnafiés de siciliens!

b0b0
22/08/2009, 20h27
Mais bien sûr snowman, ce qu'il raconte le grosnours c'est stupide. Cette tendance à rejeter ou bien à descendre de niveau certaines œuvres parce que justement elles sortent de l'ordinaire, ne rentrent pas ou plus dans un style que certains on définit un jour comme le cinéma classique, ou 'le vrai cinéma' c'est juste con. Le cinéma c'est passionnant, c'est magique, c'est réussir à mettre en images les choses qu'on a en nous et peu importe ces choses, faire passer un truc avec le talent que l’on a. C'est ce que je disais la dernière fois y'a pas de sous culture, y'a pas de sous genre, y'a pas de sous sujet. Y'a un film. Une œuvre qui ne sera jamais apprécié de la même manière mais qui existe bien et qui apporte normalement quelque chose.

Le cinéma, ce n’est pas un seul mode de penser, pas une façon de réaliser, pas une façon de voir les choses, de les mettre en forme. Ce n’est pas non plus une seule histoire. C'est tout le bouzin qui existe et qui a été inventé un jour par nos têtes. Le cinéma c'est justement toutes ces choses nouvelles et la diversité qu’il peut exister. Arriver à piocher et à s'imprégner de toutes ces bonnes choses pour créer. Tous ces nouveaux mouvements, nouveaux genre qui émergent c’est génial et ça devient du ‘vrai cinéma’ à partir du moment où c’est fait avec talent et qu’il y’a une magie, une âme derrière et dans le travail.

Alors arrêtons de dire, pouah les films d’horreur, d’actions, le gore ou je ne sais quoi encore ‘ c’est pas du vrai cinéma’. Mais si, y’a des bijoux , des merveilles dans tous les genres, il suffit de devenir sensible à ces genres là et être assez honnête avec soi même pour voir les qualités. Et si on n’y arrive pas, chose absolument compréhensible, on évite juste de cracher dessus.

Malgré les apparences, j’ai vu bon nombres de classiques et je sais justement les apprécier au même titre que le reste. Tarantino comme la si bien expliqué snowman, ne fait pas du cinéma bis, il puise son inspiration, son énergie dans du cinéma parfois mauvais, moyen ou génial. Y’a toujours du bon dans du mauvais et vice versa, lui il arrive à extraire le bon des mauvais et à le faire briller en inventant son genre, son style. Renié son cinéma ou le descendre à quelque chose d’autre juste en partant du principe qu’il n’ya (par exemple) aucune référence à du classique c’est malhonnête. Cet homme est talentueux et a inventé un truc que j’aime, que j’admire parce que j’en aurais été incapable.

Pour revenir aux nanars, ce n’est ni une mode ni inquiétant. C’est un genre à part entière, avec en effet ses codes, son esprit. C’est même incroyable d’attacher de l’importance à des œuvres qui sont au final très mauvaises. Mais c’est ça qui est aussi magique, trouver de l’intérêt, en rire, décortiquer, trouver du plaisir dans quelque chose de particulièrement mauvais. Mais ce n’est pas seulement ça, c’est parfois aussi gorgés de bonnes idées tellement mal exploités, souvent plus riche que l’on ne l’imagine. Un charme que l’on ne peut retrouver que dans ces films là. C’est là aussi difficilement explicable mais c’est un univers passionnant. Tim burton a d’ailleurs choisit ed wood comme sujet de film, ce n’est pas un hasard.

Anton
22/08/2009, 20h28
"Mais la piscine aurait besoin d'être désinfectée".

http://movies.infinitecoolness.com/11/lastactionhero12.jpg

Charles Dance :wub:

- - - - - -

B0b0 :wub: ²

b0b0
22/08/2009, 20h30
Ba c'est bien ça que je lui repproche, ça fait très oportuniste qui essaye de rechoper la Palme de Pulp Fiction en essayant la même recette à chaque fois. Surtout qu'il attend toujours le festival de Cannes pour sortir ses films...

Même avec Mc Tiernan qui est pourtant loin d'avoir une filmo très variée, je prends Last Action Hero et le 13ème Guerrier, j'ai plus de diversité que toute la carrière de Tarantino...
Je trouve pas. Et je trouve pas non plus qu'il tourne en rond. Il a son style mais il n'abuse pas des mêmes choses et au final il arrive à pondre quelque chose de quand même sacrément différent, même si on retrouve parfois les mêmes codes.

fwouedd
22/08/2009, 20h31
M'en fout de la mediatisation, encore une fois c'est juste qu'il tourne en rond.


Il tourne pas en rond.

Anonyme871
22/08/2009, 20h33
Dialogue de sourd.:|

---------- Post ajouté à 20h33 ----------

Malgré ce que je pense des dernières oeuvres de Tarantino, je suis d'accord avec b0b0.

b0b0
22/08/2009, 20h33
Dialogue de sourd.:|

---------- Post ajouté à 20h33 ----------

Malgré ce que je pense des dernières oeuvres de Tarantino, je suis d'accord avec b0b0.
B)

Anonyme871
22/08/2009, 20h35
B)

Tu me permets de justifier pourquoi j'ai un film de De Caune dans ma DVDThèque. :o.
Jusqu'à maintenant je disais "Asia Argento".

b0b0
22/08/2009, 20h41
Gardez ce post il est collector, y'a pleins de mots dedans.

---------- Post ajouté à 20h41 ----------



B0b0 :wub: ²
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feu de camp ! Ce gars là tu l'envoie au pôle Nord avec un maillot de bain pour tout vêtement sans une brosse à dents et tu le retrouve le lendemain matin au bord de ta piscine avec un sourire jusqu'aux oreilles avec les poches bourrés de pesos...."

:rienàvoir:

Anton
22/08/2009, 20h43
"C'est le genre de type qui boirait un bidon d'essence pour pouvoir pisser sur ton feu de camp ! Ce gars là tu l'envoie au pôle Nord avec un maillot de bain pour tout vêtement sans une brosse à dents et tu le retrouve le lendemain matin au bord de ta piscine avec un sourire jusqu'aux oreilles avec les poches bourrés de pesos...."

:rienàvoir:
Dieu me dit qu'il s'agit d'un dialogue de S. Seagal... Ta roxxance et ton altruisme, te poussant à t'infliger de cruels sévices n'ont ils donc pas de limites ? :ninja:

Sylvine
22/08/2009, 20h50
Je trouve pas. Et je trouve pas non plus qu'il tourne en rond. Il a son style mais il n'abuse pas des mêmes choses et au final il arrive à pondre quelque chose de quand même sacrément différent, même si on retrouve parfois les mêmes codes.
Y'a toujours son délire avec les pieds, toujours les longues scènes de discussion avec de préférence un sujet qui n'a rien à voir avec le film, y'a toujours un ou des mecs qui se font flinguer quand on si attend pas, y'a toujours des scènes gores et/ou violente avec une musique en décallage par rapport à l'image, la narration est toujours dans le désordre...
Bref il à l'air de se tenir à tellement de contraintes qu'il s'est fixé lui-même qu'à la fin je trouve que si, il a tendance à un peu tourner en rond.
Pour moi le pire qu'il ai fait c'est Boulevard de la mort, parce que c'est un film où y'a que ça, toutes ses petites manies, ses fixations, ses obssessions, ses références et auto-références, limite il en oublie de faire un film derrière.
C'est pas parce qu'un film fait référence à un autre qu'il est bien, pour moi c'est le genre de détails qui va faire mouiller la culotte du cinéphile qui est tout content de voir quelque chose que le commun des mortels ne verra pas, mais c'est pas ça qui fait un bon film.
Franchement je pense que je pourrais faire un film de Tarantino, c'est facile, il suffit de suivre sa check-list et de trouver un bon dialoguiste.
Au final ça sera peut-être pas du niveau de ses meilleurs films, mais l'illusion sera parfaite.


Il tourne pas en rond.
Si.
:tired:

MEGA MUR MAGIQUE T'AS PAS LE DROIT DE REPONDRE ET DE TOUTE FACON JE ME BOUCHE LES OREILLES§§§

Snowman
22/08/2009, 20h55
Et ils ont la chance de pas avoir les frères Weinstein qui imposent systématiquement leurs vues sur les scripts et le cut final.

En fait, QT c'est le seul de l'écurie des Weinstein à avoir le final cut et carte blanche.
Il faut dire que depuis la Palme D'or pour Pulp Fiction, ils le bichonnent le Quentin, c'est la vitrine de Miramax (ou ce qu'il reste de la vitrine vu leur résultat financier)

Même si pour Jackie Brown il a eu quelques problèmes (Harvey voulait couper des scènes pour caser plus de séances, QT s'est violemment opposé et en disant que c'était pas grave si son film marchait moins -il a moins marché que Pulp Fiction mais a réalisé de très bons scores tout de même)


Mais bien sûr snowman, ce qu'il raconte le grosnours c'est stupide. Cette tendance à rejeter ou bien à descendre de niveau certaines œuvres parce que justement elles sortent de l'ordinaire, ne rentrent pas ou plus dans un style que certains on définit un jour comme le cinéma classique, ou 'le vrai cinéma' c'est juste con. Le cinéma c'est passionnant, c'est magique, c'est réussir à mettre en images les choses qu'on a en nous et peu importe ces choses, faire passer un truc avec le talent que l’on a. C'est ce que je disais la dernière fois y'a pas de sous culture, y'a pas de sous genre, y'a pas de sous sujet. Y'a un film. Une œuvre qui ne sera jamais apprécié de la même manière mais qui existe bien et qui apporte normalement quelque chose.

Le cinéma, ce n’est pas un seul mode de penser, pas une façon de réaliser, pas une façon de voir les choses, de les mettre en forme. Ce n’est pas non plus une seule histoire. C'est tout le bouzin qui existe et qui a été inventé un jour par nos têtes. Le cinéma c'est justement toutes ces choses nouvelles et la diversité qu’il peut exister. Arriver à piocher et à s'imprégner de toutes ces bonnes choses pour créer. Tous ces nouveaux mouvements, nouveaux genre qui émergent c’est génial et ça devient du ‘vrai cinéma’ à partir du moment où c’est fait avec talent et qu’il y’a une magie, une âme derrière et dans le travail.

Alors arrêtons de dire, pouah les films d’horreur, d’actions, le gore ou je ne sais quoi encore ‘ c’est pas du vrai cinéma’. Mais si, y’a des bijoux , des merveilles dans tous les genres, il suffit de devenir sensible à ces genres là et être assez honnête avec soi même pour voir les qualités. Et si on n’y arrive pas, chose absolument compréhensible, on évite juste de cracher dessus.

Malgré les apparences, j’ai vu bon nombres de classiques et je sais justement les apprécier au même titre que le reste. Tarantino comme la si bien expliqué snowman, ne fait pas du cinéma bis, il puise son inspiration, son énergie dans du cinéma parfois mauvais, moyen ou génial. Y’a toujours du bon dans du mauvais et vice versa, lui il arrive à extraire le bon des mauvais et à le faire briller en inventant son genre, son style. Renié son cinéma ou le descendre à quelque chose d’autre juste en partant du principe qu’il n’ya (par exemple) aucune référence à du classique c’est malhonnête. Cet homme est talentueux et a inventé un truc que j’aime, que j’admire parce que j’en aurais été incapable.

Pour revenir aux nanars, ce n’est ni une mode ni inquiétant. C’est un genre à part entière, avec en effet ses codes, son esprit. C’est même incroyable d’attacher de l’importance à des œuvres qui sont au final très mauvaises. Mais c’est ça qui est aussi magique, trouver de l’intérêt, en rire, décortiquer, trouver du plaisir dans quelque chose de particulièrement mauvais. Mais ce n’est pas seulement ça, c’est parfois aussi gorgés de bonnes idées tellement mal exploités, souvent plus riche que l’on ne l’imagine. Un charme que l’on ne peut retrouver que dans ces films là. C’est là aussi difficilement explicable mais c’est un univers passionnant. Tim burton a d’ailleurs choisit ed wood comme sujet de film, ce n’est pas un hasard.

On sent que ça vient du cœur, c'est magnifique :emo:

Je mettrais bien ça en signature :emo:
Et moi aussi je suis assez jaloux de Tarantino parce que, comme les Wachowski sur Matrix, ils ont réussi à caser tout ce que j'aime d'un coup avec une cohérence remarquable.

Et je dis sans prétention que je préfère largement Lucio Fulci ou Steven Spielberg à Godard ou Antionioni.
Et puis Bresson ça me dormir et Rohmer ça me fait péter.

Bebealien
22/08/2009, 21h03
Je vois que ca s'étripe et j'avais zappé exprès toute la discussion sur Inglorious Bastard car je ne l'avais pas encore vu et qu'on m'avait déjà spoilé la fin.
Je vous ferai ma critique complète lundi, mais voici un avis à brule pourpoint en quelques mots.
C'est largement mieux que Boulevard de la Mort qui m'avait bien ennuyé. Et ca reste du Tarantino, donc toujours aussi énervant qu'intéressant. A la fois drôle, bien écrit et basé sur des tics tellement énormes qu'on a parfois l'impression d'être spectateur d'une grande séance d'onanisme auteurisant.
Bref j'ai trouvé ca aussi sympa que ca m'a énervé, comme d'habitude de Tarantino.

Grosnours
22/08/2009, 21h13
Beau pavé de b0b0 :emo:

Va vraiment falloir que je commence TOUS mes textes par des disclaimers, entre Bebealien qui ne voit pas que j'aime T2 et toi qui me prete des propos que je n'ai pas (par pour rien que je mets des guillemets partout), cela fait beaucoup.... :|
Je rappelle donc que j'aime beaucoup Tarantino et ce qu'il fait.

Bref, tu as ecris un tres joli pavé b0b0, plein de sensibilité, de poésie et il faudrait être un monstre sans cœur pour ne pas approuver.

Ça tombe bien, je suis un monstre sans cœur. B)
Oui je considère que le cinéma se subdivise en sous-genre et oui je hiérarchise ces genres. Et plus encore je hiérarchise les films, de genre ou pas.
Un slasher ne sera jamais au niveau de Sur les Quais, ou d'Un Tramway nommé Désir. Un film d'horreur (au sens strict) ne vaudra jamais l'Incroyable Monsieur Bébé ou Blue Velvet. Les japoniaiseries (alors qu'il y a plein de films japonais que j'adore, encore un disclaimer) ne vaudront jamais Casablanca.
Et jamais au grand jamais, les nanars ne seront plus qu'un divertissement pour personnes ayant une très solide culture des classiques.

Un classique porte ce nom pour une bonne et simple raison : c'est un film exceptionnellement bon. Et ils méritent tous d'être vus. C'est même une sorte de devoir pour un cinéphile. Pourquoi ?
Parce qu'a l'instar de Rome, le cinéma ne s'est pas construit en un jour. Et les classiques sont le ciment qui ont formé l'ossature de ce qu'est le cinéma aujourd'hui. Pour bien comprendre et apprécier un film, il est mieux d'avoir une certaine connaissance de ce qui s'est faut avant, tout simplement parce que le cinéaste y fera référence d'une façon ou d'une autre.

Alors oui bien sur, cela peut faire intello pédant prétentieux, mais honnêtement je m'en bas l'oeil. Je pense que si on voit beaucoup beaucoup beaucoup de (bons) films, des classiques, on aura de meilleures références et connaissances pour se bâtir une opinion sur un film.
Et que si on a passé son temps a voir Ninja contre Ninja, on peut déjà beaucoup moins bien juger.

Bref, pour en revenir a Tarantino, sa manière de sublimer le contenu pulp et les sous-cultures qu'il connait par cœur est fantastique et (encore une fois) j'aime ses films, mais il participe aussi a la valorisation et la glorification de sous-culture alors que la culture des classiques va a vau-l'eau, il suffit de voir combien de personnes ici n'avait pas vu Les Affranchis jusqu'à récemment. Bref, ajoutez a cela une médiatisation façon rouleau compresseur et des critiques dithyrambiques, et cela peut fortement agacer.

Ceci dit, qu'il continue a faire du Tarantino, moi cela ne me dérange pas du tout, au contraire je suis client !

Bebealien
22/08/2009, 21h23
Un slasher ne sera jamais au niveau de Sur les Quais, ou d'Un Tramway nommé Désir. Un film d'horreur (au sens strict) ne vaudra jamais l'Incroyable Monsieur Bébé ou Blue Velvet. Les japoniaiseries (alors qu'il y a plein de films japonais que j'adore, encore un disclaimer) ne vaudront jamais Casablanca.
Et jamais au grand jamais, les nanars ne seront plus qu'un divertissement pour personnes ayant une très solide culture des classiques.

Un classique porte ce nom pour une bonne et simple raison : c'est un film exceptionnellement bon. Et ils méritent tous d'être vus. C'est même une sorte de devoir pour un cinéphile. Pourquoi ?
Parce qu'a l'instar de Rome, le cinéma ne s'est pas construit en un jour. Et les classiques sont le ciment qui ont formé l'ossature de ce qu'est le cinéma aujourd'hui. Pour bien comprendre et apprécier un film, il est mieux d'avoir une certaine connaissance de ce qui s'est faut avant, tout simplement parce que le cinéaste y fera référence d'une façon ou d'une autre.

Je passe sur le gnagna du début me citant. Oui dès fois entre ta pensée, tes mots, ma lecture et mon interprétation y'a une déformation. C'est normal, c'est comme ca que marche la communication humaine...

Sinon, ben je vais m'inscrire en contre. Je ne vois pas ce qu'un "grand classique" peut avoir d'uber par rapport à des films dits plus "mineurs", car perso mon échelle de mesure se place uniquement sur le plaisir que je prend au visionnage, auquel je rajoute un petit ajustement du à la position historique d'un film, ou ce qu'il a pu apporter au genre.

D'autant plus que les comparaisons que tu fais sont totalement subjectives (j'aime pas Blue Velvet) et que j'ose donc dire que je préfère certains films à des grands classiques car ils me font passer un meilleur moment ou me parlent plus.

Je pense surtout qu'on oublie un peu trop vite que les nanars c'est AUSSI du cinéma et qu'ils peuvent être parfois aussi passionnants à disséquer qu'un grand classique. Car certains savent faire preuve d'une vraie démarche artistique même si elle est totalement ratée. Et ca, c'est infiniement plus respectables et intéressants que certains films érigés en standard alors qu'ils sont quand même un peu chiants...

Snowman
22/08/2009, 21h27
C'est marrant parce que le terme japoniaiseries, c'est la même connotation que ghetto flicks pour les films de Spike Lee, à savoir un poil raciste quand même (et non je n'ai pas dit que tu étais raciste, c'est la construction même du mot qui le connote).

Par contre comparer un slasher à des classiques, c'est idiot et je maintiens qu'on peut aimer les 2 (quoique trouver un bon slasher, à part Halloween... :troll: ), c'est comme si on disait préféré les tomates farcies au dessin au fusain, c'est le genre de comparaison qui n'a aucun sens.

Par contre dire que le slasher est un des sous-genre les plus pourris du cnéma d'horreur, oui :re-troll:

Bebealien
22/08/2009, 21h28
Par contre dire que le slasher est un des sous-genre les plus pourris du cnéma d'horreur, oui :re-troll:
Toi t'as pas assez vu de films de créatures.... Le slasher c'est quand même 'achement mieux...

LtBlight
22/08/2009, 21h30
+1 pour le post à b0b0 !

Je trouve que ça s'étripe vite sur ce topic aussi bien sur Cameron que sur Tarantino...je comprends en tout cas qu'on puisse être saoulé de l'aspect "auto-références" etc mais je ne sais pas, moi j'aime bien, c'est une sorte de jeu "tiens il a fait référence à tel film etc".

Puis comme je le disais précédemment, même si Tarantino n'a pas peut-être pas le génie de Kubrick, il nous fait partager sa passion du cinéma. Il la fait partager à ses acteurs aussi, en leur faisant des séances cinés avec les films en rapport avec celui qu'il est en train de faire, pour qui puissent s'en imprégner et c'est une super idée.

Moi un mec qui me fait partager sa passion du ciné aussi bien que lui, je ne peux qu'adhérer. Ce mec m'a fait découvrir Lady Snowblood ou encore Oldboy (vu que c'était le président du jury à Cannes, et Fahrenheit 9/11 il compte pas, parce que c'était une honte d'attribuer une palme d'or à ce film), et j'ai envie qu'il continue à me faire partager sa passion, et me faire découvrir des autres films, via les références qu'il distille dans ses films.

Tarantino, c'est le style de mec, dont j'ai envie qu'il soit un pote et qu'il me fasse découvrir des tas de films, aussi bien de "sous-culture" que des classiques. Car même si on lui reproche qu'il puise son inspiration sur du cinéma de "seconde zone", niveau classiques, il en connait un rayon. C'est une véritable encyclopédie ce mec, il connait pas des titres de films ou des noms d'acteurs pour se la péter mais il a vu des tonnes de films qu'il serait capable d'argumenter etc. Et a chaque fois qu'il parle d'un film qu'il a vu, je me régale de lire ce qu'il en pense, même si je peux ne pas être d'accord avec lui.

Anton
22/08/2009, 21h31
Je pense surtout qu'on oublie un peu trop vite que les nanars c'est AUSSI du cinéma et qu'ils peuvent être parfois aussi passionnants à disséquer qu'un grand classique. Car certains savent faire preuve d'une vraie démarche artistique même si elle est totalement ratée. Et ca, c'est infiniement plus respectables et intéressants que certains films érigés en standard alors qu'ils sont quand même un peu chiants...
Ed Wood :wub:

Un passionné de cinéma, qui voulait désespérément apporter sa vision et son amour au genre. :emo:

LtBlight
22/08/2009, 21h39
Le critique d'agoravox est en tout cas un putain d'aigri...quand je lis :
"Tarantino devrait être élu représentant du siècle, ou à vie, de la NRA en remerciement de ses efforts à promouvoir autant les armes de poing.", ça me fait penser à certains critiques qui reprochaient à Eastwood de faire des films de faschos quand il tournait la série des "Inspecteur Harry", et qui, 20 ans plus tard retournent leur veste en l'encensant...ça me fout clairement la gerbe.

Grosnours
22/08/2009, 21h40
Je passe sur le gnagna du début me citant. Oui dès fois entre ta pensée, tes mots, ma lecture et mon interprétation y'a une déformation. C'est normal, c'est comme ca que marche la communication humaine...

Oui excuse moi pour la petite pique du début, mais ce n'en était pas une contre toi du tout, juste pour qu'on ne refasse pas des procès d'intention. ;)



Sinon, ben je vais m'inscrire en contre. Je ne vois pas ce qu'un "grand classique" peut avoir d'uber par rapport à des films dits plus "mineurs", car perso mon échelle de mesure se place uniquement sur le plaisir que je prend au visionnage, auquel je rajoute un petit ajustement du à la position historique d'un film, ou ce qu'il a pu apporter au genre.

D'autant plus que les comparaisons que tu fais sont totalement subjectives (j'aime pas Blue Velvet) et que j'ose donc dire que je préfère certains films à des grands classiques car ils me font passer un meilleur moment ou me parlent plus.

Je pense surtout qu'on oublie un peu trop vite que les nanars c'est AUSSI du cinéma et qu'ils peuvent être parfois aussi passionnants à disséquer qu'un grand classique. Car certains savent faire preuve d'une vraie démarche artistique même si elle est totalement ratée. Et ca, c'est infiniement plus respectables et intéressants que certains films érigés en standard alors qu'ils sont quand même un peu chiants...

Ah mais attention, tu as le droit de ne pas aimer tous les classiques, Snowman avoue bien son ennui face a Rohmer (comme il a raison ! :p).

Mais même si tu vois un classique qui somme tout ne t'a pas plu, tu n'as pas non plus tout perdu, car ce film est classique et important pour une certaine raison. Par exemple, je me suis assez profondément ennuyé devant l'Année dernière a Marienbad mais je ne regrette pas un instant d'avoir vu cette tentative Nouvelle Vague d'adaptation d'un Nouveau Roman, parce que c'est un film important historiquement.

Quant aux nanars, non vraiment, il faut pas déconner dans leur glorification. Certes ils sont très amusants (encore plus quand ils sont racontés par François Forestier :wub:), mais cela reste des films ratés, mauvais et ridicules, c'est le principe de base quand même. Et leur influence sur le cinema est faible ou nulle en dehors du sous-genre "nanar".

La daube, même amusante et sympa, reste de la daube et n'a pas vocation a être mise sur un pied d'égalité avec du béluga.

b0b0
22/08/2009, 21h44
Ton post c'est un peu une sacrée branlette Grosnours. A t'astiquer le cerveau comme ça tu vas te faire mal.
Une œuvre d'art si elle ne s'appréciait qu'avec les connaissances ou la culture ça serait bien triste. Plonge n'importe quel personne, même une personne qui n'aurait jamais vu de film devant une œuvre qui va le toucher, lui parler bah il saura autant l'apprécier que toi même peut être plus. C'est bien beau les aspects techniques ou même références et certes c'est parfois super important, mais on ne peut pas reprocher aux gens de ne pas avoir vu tel film ou tel film, de ne pas avoir tel ou tel connaissance. On peut pas non plus leur reprocher d'aimer un film pour ce qu'ils ont compris et ce qu'ils ont ressentis. Et leur jugement n'aura pas moins de valeur que le tiens juste parceque tu as vu plus de films qu'eux. Et puis évitons de comparer tout et n'importe quoi, y'a des choses qui ne sont pas comparables. Pas comparable parce que ça n'a rien à voir et ça reste du cinéma pour autant. Tu vas pas comparer aussi un 'Star wars' à 'Un Tramway nommé Désir'. Et pourtant petit qu'est ce que j'ai pu bander sur star wars et même un peu plus tard.

Évidemment que le cinéma ne s'est pas construit en un jour et heureusement, mais tu crois vraiment que ce sont seulement les classiques qui ont formés l'ossature du cinéma ? Justement ce sont tous les films, et je reste convaincu que même les mauvais ont eu un impact, une influence lors de leur visualisation, plus au moins forte chez n'importe quel réalisateur. Si j'étais devenu réalisateur star wars aurait sûrement eu autant d'impact dans ma vie cinématographique qu'un Tramway nommé Désir. Parcequ'on ne se façonne pas qu'avec des chefs d'œuvres. C'est comme dans la vie, ce que tu es ça c'est pas construit que sur des bonnes choses.

Bebealien
22/08/2009, 21h46
Quant aux nanars, non vraiment, il faut pas déconner dans leur glorification. Certes ils sont très amusants (encore plus quand ils sont racontés par François Forestier :wub:), mais cela reste des films ratés, mauvais et ridicules, c'est le principe de base quand même. Et leur influence sur le cinema est faible ou nulle en dehors du sous-genre "nanar".

La daube, même amusante et sympa, reste de la daube et n'a pas vocation a être mise sur un pied d'égalité avec du béluga.
A y est j'ai pigé. B0b0, comme les autres ou moi ne glorifions pas les nanars. Nous leur donnons juste une place équivalentes à celle des films traditionnels. Ca reste des films, une équipe technique s'est fait chier dessus, des acteurs aussi, donc ca reste une oeuvre.
Et figure toi que certains "classiques" ne l'étaient vraiment pas au moment de leur sortie et n'ont gagné leur statut culte que bien après...

Parce qu'après tout dire que tel film est supérieur à tel autre ne repose que sur des critères subjectifs (même si ok pour certains on est clairement dans l'objectif) et que la dichotomie manichéenne consistant à dire tout est bon dans le classique et tout est mauvais dans le nanar est ridicule... D'autant plus que certains classiques se nanardisent très vite et réciproquement...

Grosnours
22/08/2009, 21h47
C'est marrant parce que le terme japoniaiseries, c'est la même connotation que ghetto flicks pour les films de Spike Lee, à savoir un poil raciste quand même (et non je n'ai pas dit que tu étais raciste, c'est la construction même du mot qui le connote).

Oui le mot peut-être mal connoté, mais si tu veux un exemple concret un film de ce type a fait débat pendant deux pages ici récemment. J'avais un peu halluciné.



Par contre comparer un slasher à des classiques, c'est idiot et je maintiens qu'on peut aimer les 2 (quoique trouver un bon slasher, à part Halloween... :troll: ), c'est comme si on disait préféré les tomates farcies au dessin au fusain, c'est le genre de comparaison qui n'a aucun sens.

Je compare parce que b0b0 en plein élan bisounours nous dit que tout est beau, gentil et que les genres n'existent pas.
Si, ils existent.



Par contre dire que le slasher est un des sous-genre les plus pourris du cnéma d'horreur, oui :re-troll:

Mais non, ce n'est pas un troll... :p



Je trouve que ça s'étripe vite sur ce topic aussi bien sur Cameron que sur Tarantino...

C'est le principe du topic, et tant mieux d'ailleurs.


Le critique d'agoravox est en tout cas un putain d'aigri...quand je lis :
"Tarantino devrait être élu représentant du siècle, ou à vie, de la NRA en remerciement de ses efforts à promouvoir autant les armes de poing.", ça me fait penser à certains critiques qui reprochaient à Eastwood de faire des films de faschos quand il tournait la série des "Inspecteur Harry", et qui, 20 ans plus tard retournent leur veste en l'encensant...ça me fout clairement la gerbe.

Oui, c'est un peu beaucoup n'importe quoi. D'ailleurs c'est très bien dit dans une des deux critiques, que le cinéaste ne fait que retranscrire son époque et n'est pas responsable de ses dérives.

b0b0
22/08/2009, 21h51
A y est j'ai pigé. B0b0, comme les autres ou moi ne glorifions pas les nanars. Nous leur donnons juste une place équivalentes à celle des films traditionnels. Ca reste des films, une équipe technique s'est fait chier dessus, des acteurs aussi, donc ca reste une oeuvre.
Et figure toi que certains "classiques" ne l'étaient vraiment pas au moment de leur sortie et n'ont gagné leur statut culte que bien après...

Parce qu'après tout dire que tel film est supérieur à tel autre ne repose que sur des critères subjectifs (même si ok pour certains on est clairement dans l'objectif) et que la dichotomie manichéenne consistant à dire tout est bon dans le classique et tout est mauvais dans le nanar est ridicule... D'autant plus que certains classiques se nanardisent très vite et réciproquement...
Exactement. Les nanars ont leur places même chez un cinéphile. Et certains nanars méritent qu'on leur prête une attention particulière.

---------- Post ajouté à 21h49 ----------



Je compare parce que b0b0 en plein élan bisounours nous dit que tout est beau, gentil et que les genres n'existent pas.
Si, ils existent.

Les genres existent patate, pas les sous genres.

---------- Post ajouté à 21h51 ----------

Et tous ces genre se regroupent juste sur ce que j'appelle le cinéma. Et non j'aime pas la définition de 'vrai cinéma' ni de 'classiques'

himuve
22/08/2009, 21h54
Et moi aussi je suis assez jaloux de Tarantino parce que, comme les Wachowski sur Matrix, ils ont réussi à caser tout ce que j'aime d'un coup avec une cohérence remarquable.

Et je dis sans prétention que je préfère largement Lucio Fulci ou Steven Spielberg à Godard ou Antionioni.
Et puis Bresson ça me dormir et Rohmer ça me fait péter.


T'es un peu comme le frere que j'ai jamais eu :emo:

D'un autre coté, je vois ce que je veux dire le nounours, même si je crois qu'il s'exprime mal.

Parce que si tu veux parler de "classique" ou plutot de "culte" cite des réalisateurs.Pas des films.Parce qu'un film, qu'importe son genre ou son budget peuvent être passionant.
Mais pas une filmo d'un réal culte(Lang, De Palma, Carpenter, QT, McT, Kitano, Welles, Leone, Godard, Luci, Bergman, etc). Qu'on aime ou pas(et y en a pleins dans ceux que je viens de citer que j'aime vraiment pas), ce sont des réals qui ont apporté une pierre à l'edifice en perpetuel évolution(le ciné prend le relais de la peinture, où on a un peu fait tout ce qui etait possible j'ai l'impression(isme ahah).) contrairement à d'autre plus mineurs, qui même si ils peuvent être passionant, non pas inventé un monde, une technique, un style.

Mais des nouveaux réals qui peuvent devenir cultes, y en a tous les mercredis(Wes Anderson, Les bros Wachowski, Peter Jackson, Nolan, etc)

Je vois le cinéma plus comme la peinture, des grands maitres qui sont devenu grand, non pas sur un film, mais sur la totalité de leur création.Avec leurs erreurs et leur réussites, c'est d'ailleurs ca qui est si passionant dans l'art, admirer les réussites, et essayer de comprendre les fautes.

Pis les films classiques, c'est aussi vachement la classe pour parler au filles(bien plus que de parler de sexploitation ou de naziploitation des ritals dans les 70's, bon apres, y a des filles qui peuvent trouver ca cool, mais elles toutes prises les biens :emo: )

EDIT: J'ai pas cité les réals qui ont fait UN film qui a tout chamboulé aussi(Russ meyers par exemple, qui a très bon gout en femmes :bave:).
Mais pour comprendre l'importance des films d'exploitations dans l'histoire du cinéma, je conseille la lecture du Mad Movies HS sur ce sujet, passionant de bout en bout et qui montre que sans ces films, ba on en serait toujours au même point depuis les années 30.

Enfin, là je me rend compte que je me contredit, donc fuck it.tout est bon dans le cinoche sauf les nouvelles comedies francaises.

Snowman
22/08/2009, 21h59
Ed Wood :wub:

Un passionné de cinéma, qui voulait désespérément apporter sa vision et son amour au genre. :emo:

C'est ça qui est génial dans le chef d'œuvre de Burton, c'est qu'il ne se moque pas de lui, mais montre un mec qui avait des idées parfois folles et qu'il n'y avait aucun producteur qui le suivait en disant "non ça, ça passe pas" du coup, ça donnait un peu n'importe quoi alors que le mec avait l'envie et la sincérité.

Ed Wood, plus mauvais cinéaste ? Je ne pense pas.
Bruno Mattei par contre...

Grosnours
22/08/2009, 22h03
Ton post c'est un peu une sacrée branlette Grosnours. A t'astiquer le cerveau comme ça tu vas te faire mal.

T'inquiètes, j'ai de la pratique.



Une œuvre d'art si elle ne s'appréciait qu'avec les connaissances ou la culture ça serait bien triste. Plonge n'importe quel personne, même une personne qui n'aurait jamais vu de film devant une œuvre qui va le toucher, lui parler bah il saura autant l'apprécier que toi même peut être plus. C'est bien beau les aspects techniques ou même références et certes c'est parfois super important, mais on ne peut pas reprocher aux gens de ne pas avoir vu tel film ou tel film, de ne pas avoir tel ou tel connaissance. On peut pas non plus leur reprocher d'aimer un film pour ce qu'ils ont compris et ce qu'ils ont ressentis. Et leur jugement n'aura pas moins de valeur que le tiens juste parceque tu as vu plus de films qu'eux.

Point très intéressant.
Les Sims sont donc un jeu exceptionnel et WoW un chef d'œuvre intemporel. Et je ne parle pas de Fallout 3, une vraie merveille. Et les jeux casuals sur Wii des classiques indispensables. Et jv.com est notre prophète.

Si désolé, mais avoir de la culture aide a mieux comprendre et apprécier une oeuvre, et ce quel que soit le domaine.
C'est même un des principes même de CE site web. Pouvoir nous targuer d'un minimum de culture et de gout vidéoludiques plus ou moins commun pour cracher gentiment (ou pas) sur la soupe actuelle.

Ceci dit je ne dis pas que mon avis est plus important au sujet d'un film que le tien parce que j'ai une meilleure culture cinématographique que toi (c'est un exemple). Je dis juste qu'il est sans doute mieux formé et justifié.



Et puis évitons de comparer tout et n'importe quoi, y'a des choses qui ne sont pas comparables. Pas comparable parce que ça n'a rien à voir et ça reste du cinéma pour autant. Tu vas pas comparer aussi un 'Star wars' à 'Un Tramway nommé Désir'. Et pourtant petit qu'est ce que j'ai pu bander sur star wars et même un peu plus tard.

Merci, tu viens juste de recréer la distinction de genre et de sous-genre que tu niais avec tant de brio auparavant. ;)



Évidemment que le cinéma ne s'est pas construit en un jour et heureusement, mais tu crois vraiment que ce sont seulement les classiques qui ont formés l'ossature du cinéma ? Justement ce sont tous les films, et je reste convaincu que même les mauvais ont eu un impact, une influence lors de leur visualisation, plus au moins forte chez n'importe quel réalisateur. Si j'étais devenu réalisateur star wars aurait sûrement eu autant d'impact dans ma vie cinématographique qu'un Tramway nommé Désir. Parcequ'on ne se façonne pas qu'avec des chefs d'œuvres. C'est comme dans la vie, ce que tu es ça c'est pas construit que sur des bonnes choses.

Mais StarWars EST un classique. Dans son genre, c'est le classique des classique. Un mec qui veut parler SF et qui n'a pas vu StarWars se fait rire au nez, avec raison d'ailleurs.


A y est j'ai pigé. B0b0, comme les autres ou moi ne glorifions pas les nanars. Nous leur donnons juste une place équivalentes à celle des films traditionnels.

Voila, c'est exactement cela qui m'ennuie. Cette nivellation.



Ca reste des films, une équipe technique s'est fait chier dessus, des acteurs aussi, donc ca reste une oeuvre.
Et figure toi que certains "classiques" ne l'étaient vraiment pas au moment de leur sortie et n'ont gagné leur statut culte que bien après...

Parce qu'après tout dire que tel film est supérieur à tel autre ne repose que sur des critères subjectifs (même si ok pour certains on est clairement dans l'objectif) et que la dichotomie manichéenne consistant à dire tout est bon dans le classique et tout est mauvais dans le nanar est ridicule... D'autant plus que certains classiques se nanardisent très vite et réciproquement...

Je n'ai jamais dit le contraire, la liste des classiques n'est pas forcement gravé dans la pierre, certains films prenant des méchants coup de vieux au fil du temps.
Et le cinema, comme l'art, et le domaine absolu du subjectif, bien sur. Mais pour la valeur d'un jugement, voir ci-dessus.

---------- Post ajouté à 23h03 ----------



D'un autre coté, je vois ce que je veux dire le nounours, même si je crois qu'il s'exprime mal.

Mais euh... :emo:



Parce que si tu veux parler de "classique" ou plutot de "culte" cite des réalisateurs.Pas des films.Parce qu'un film, qu'importe son genre ou son budget peuvent être passionant.
Mais pas une filmo d'un réal culte(Lang, De Palma, Carpenter, QT, McT, Kitano, Welles, Leone, Godard, Luci, Bergman, etc). Qu'on aime ou pas(et y en a pleins dans ceux que je viens de citer que j'aime vraiment pas), ce sont des réals qui ont apporté une pierre à l'edifice en perpetuel évolution(le ciné prend le relais de la peinture, où on a un peu fait tout ce qui etait possible j'ai l'impression(isme ahah).) contrairement à d'autre plus mineurs, qui même si ils peuvent être passionant, non pas inventé un monde, une technique, un style.

Mais des nouveaux réals qui peuvent devenir cultes, y en a tous les mercredis(Wes Anderson, Les bros Wachowski, Peter Jackson, Nolan, etc)

Je vois le cinéma plus comme la peinture, des grands maitres qui sont devenu grand, non pas sur un film, mais sur la totalité de leur création.Avec leurs erreurs et leur réussites, c'est d'ailleurs ca qui est si passionant dans l'art, admirer les réussites, et essayer de comprendre les fautes.

Pis les films classiques, c'est aussi vachement la classe pour parler au filles(bien plus que de parler de sexploitation ou de naziploitation des ritals dans les 70's, bon apres, y a des filles qui peuvent trouver ca cool, mais elles toutes prises les biens :emo: )

Oui voila, plus ou moins ce que je pense, mais tu t'exprimes mal.... B)

b0b0
22/08/2009, 22h06
C'est pas parce que t'a lu des livres ou vu des films que tu vas aimer ou pas les sims.

Enfin bon ...

Et star wars c'est un peu ridicule au final, des caniches qui font de la moto qui vole, des mecs qui tirent des traits pendant une conférence de cosplay. Ca fait un peu nanar :o

Snowman
22/08/2009, 22h07
C'est le terme nivellation qui me gène un peu.

Ok on va pas décréter que Flic ou Ninja c'est aussi bien que Assurance Sur La Mort mais disons qu'il y a tout une cinéphilie "alternative" qui mérite son histoire, tant elle n'a rien à envier au cinéma "traditionnel" avec ses coups de putes, réals mégalos, producteurs véreux...

Bebealien
22/08/2009, 22h08
Si désolé, mais avoir de la culture aide a mieux comprendre et apprécier une oeuvre, et ce quel que soit le domaine.
C'est même un des principes même de CE site web. Pouvoir nous targuer d'un minimum de culture et de gout vidéoludiques plus ou moins commun pour cracher gentiment (ou pas) sur la soupe actuelle.

Ceci dit je ne dis pas que mon avis est plus important au sujet d'un film que le tien parce que j'ai une meilleure culture cinématographique que toi (c'est un exemple). Je dis juste qu'il est sans doute mieux formé et justifié.

Oui et ? Si j'apprécie un film ou un jeu, je me contrefout que tu ne l'aime pas et que ton point de vue soit soi disant mieux justifié et formé. Pour ne pas dire que ca m'en touche une sans me décoller l'autre puisque mon propre avis sera déjà formé. Tes arguments seront intéressants pour comprendre un point de vue mais ne changeront strictement rien à mon appréciation.
Et je suis désolé, pas besoin de connaître le solfège pour apprécier la musique, d'avoir fait les beaux arts pour apprécier la peinture ou de savoir cuisiner pour apprécier la bonne bouffe. Ce raisonnement est celui d'élitistes ayant du mal à assumer le fait que l'art dont ils parlent soit accessible à tout le monde...

himuve
22/08/2009, 22h08
Et moi aussi je suis assez jaloux de Tarantino parce que, comme les Wachowski sur Matrix, ils ont réussi à caser tout ce que j'aime d'un coup avec une cohérence remarquable.

Et je dis sans prétention que je préfère largement Lucio Fulci ou Steven Spielberg à Godard ou Antionioni.
Et puis Bresson ça me dormir et Rohmer ça me fait péter.


T'es un peu comme le frere que j'ai jamais eu :emo:

D'un autre coté, je vois ce que je veux dire le nounours, même si je crois qu'il s'exprime mal.

Parce que si tu veux parler de "classique" ou plutot de "culte" cite des réalisateurs.Pas des films.Parce qu'un film, qu'importe son genre ou son budget peuvent être passionant.
Mais pas une filmo d'un réal culte(Lang, De Palma, Carpenter, QT, McT, Kitano, Welles, Leone, Godard, Luci, Bergman, etc). Qu'on aime ou pas(et y en a pleins dans ceux que je viens de citer que j'aime vraiment pas), ce sont des réals qui ont apporté une pierre à l'edifice en perpetuel évolution(le ciné prend le relais de la peinture, où on a un peu fait tout ce qui etait possible j'ai l'impression(isme ahah).) contrairement à d'autre plus mineurs, qui même si ils peuvent être passionant, non pas inventé un monde, une technique, un style.

Mais des nouveaux réals qui peuvent devenir cultes, y en a tous les mercredis(Wes Anderson, Les bros Wachowski, Peter Jackson, Nolan, etc)

Je vois le cinéma plus comme la peinture, des grands maitres qui sont devenu grand, non pas sur un film, mais sur la totalité de leur création.Avec leurs erreurs et leur réussites, c'est d'ailleurs ca qui est si passionant dans l'art, admirer les réussites, et essayer de comprendre les fautes.

Pis les films classiques, c'est aussi vachement la classe pour parler au filles(bien plus que de parler de sexploitation ou de naziploitation des ritals dans les 70's, bon apres, y a des filles qui peuvent trouver ca cool, mais elles toutes prises les biens :emo: )

b0b0
22/08/2009, 22h10
Oui et ? Si j'apprécie un film ou un jeu, je me contrefout que tu ne l'aime pas et que ton point de vue soit soi disant mieux justifié et formé. Pour ne pas dire que ca m'en touche une sans me décoller l'autre puisque mon propre avis sera déjà formé. Tes arguments seront intéressants pour comprendre un point de vue mais ne changeront strictement rien à mon appréciation.
Et je suis désolé, pas besoin de connaître le solfège pour apprécier la musique, d'avoir fait les beaux arts pour apprécier la peinture ou de savoir cuisiner pour apprécier la bonne bouffe. Ce raisonnement est celui d'élitistes ayant du mal à assumer le fait que l'art dont ils parlent soit accessible à tout le monde...
Exactement, d'ailleurs c'était presque mon sujet de philo au bac. 'faut 'il comprendre une œuvre pour l'apprécier'. Et je m'etais pas mal creusé la tête sur la question. La réponse est bien sûr très complexe et justement n'insister que sur les connaissances pour se forger un avis sur une oeuvre est une grosse erreur, à mon avis. Enfin trop miser la dessus quoi -_-

Bebealien
22/08/2009, 22h14
Exactement, d'ailleurs c'était presque mon sujet de philo au bac. 'faut 'il comprendre une œuvre pour l'apprécier'. Et je m'etais pas mal creusé la tête sur la question. La réponse est bien sûr très complexe et justement n'insister que sur les connaissances pour se forger un avis sur une oeuvre est une grosse erreur, à mon avis. Enfin trop miser la dessus quoi -_-
Oui en effet, c'est donner une place prépondérante à la logique et oublier qu'une oeuvre peut aussi venir toucher tout simplement l'émotion. Et perso j'ai toujours préféré un film qui me fait rire/pleurer/vibrer/trembler/m'interpeller qu'un film pûrement intellectuel. Mais ca, encore une fois c'est subjectif.
En tout cas se reposer uniquement sur le savoir c'est oublier un peu trop vite cet axe émotif, et du coup passer à côté de la moitié des intentions du réalisateur...

Sylvine
22/08/2009, 22h15
Je suis d'accord avec certains trucs de Nounours, notament quand je vois des gens ici parler de film que je qualifierais au mieux de sympatique comme des chefs-d'oeuvre absolu.

Par contre toute la partie sur le fait qu'il faille être cultivé pour apprécier un bon film, avec la comparaison avec les JV, là ba bof.
Déjà pour moi un grand film c'est un film qui peut-être compris par tout le monde. A des degrés différents, mais par exemple pour moi ce qui fait le génie de Chaplin c'est justement que ses films sont très accessibles.
Et pour les films comme les JV, c'est certes un peu domage si certains n'ont joué qu'à la Wii ou si d'autre n'ont vu que Transphomers, mais c'est pas non plus très grave, personne ne peut-être un expert dans tous les domaines, t'es callé en cinéma mais par exemple je suis quasiment sûr que tu connais presque rien à l'histoire du Boutan, et c'est domage parce que c'est un pays passionant.
En fait j'en sais rien, je pourrais même pas le placer sur une carte, mais l'idée est là, tout le monde ne peut pas être un expert du cinéma, au final c'est pas très grave, c'est que des films.

Anton
22/08/2009, 22h16
En tout cas se reposer uniquement sur le savoir c'est oublier un peu trop vite cet axe émotif, et du coup passer à côté de la moitié des intentions du réalisateur...

Un peu comme Terminator 2 justement :sifflote:

Visiblement, avoir "trop de culture" empêche certains de voir des choses "simples" diablement bien orchestrées/manipulées par Cameron.

Grosnours
22/08/2009, 22h20
Et je suis désolé, pas besoin de connaître le solfège pour apprécier la musique, d'avoir fait les beaux arts pour apprécier la peinture ou de savoir cuisiner pour apprécier la bonne bouffe. Ce raisonnement est celui d'élitistes ayant du mal à assumer le fait que l'art dont ils parlent soit accessible à tout le monde...

Euh, c'est moi ou c'est pas DU TOUT ce que j'ai dit.
Est-ce que j'ai dit qu'il fallait connaitre comment faire un film pour apprécier un film ?
Vous confondez tout la.
C'est pas la technique de réalisation qu'il faut connaitre pour apprécier un film, c'est avoir des références autres qu'il faut. :|


C'est le terme nivellation qui me gène un peu.

Ok on va pas décréter que Flic ou Ninja c'est aussi bien que Assurance Sur La Mort mais disons qu'il y a tout une cinéphilie "alternative" qui mérite son histoire, tant elle n'a rien à envier au cinéma "traditionnel" avec ses coups de putes, réals mégalos, producteurs véreux...

Bien sur que c'est un genre intéressant et qui mérite son histoire.
Mais de la a ne parler que de cela au dépend du cinema plus classique, cela me fatigue.


Exactement, d'ailleurs c'était presque mon sujet de philo au bac. 'faut 'il comprendre une œuvre pour l'apprécier'. Et je m'etais pas mal creusé la tête sur la question. La réponse est bien sûr très complexe et justement n'insister que sur les connaissances pour se forger un avis sur une oeuvre est une grosse erreur, à mon avis. Enfin trop miser la dessus quoi -_-

Encore une fois attention a ne pas confondre connaissances technique pour faire l'œuvre et connaissances de référentiel par rapport a l'œuvre.

J'insiste tu seras mieux a même d'apprécier une peinture si tu connais un peu l'histoire de la peinture et de la musique si tu connais l'histoire de la musique.

b0b0
22/08/2009, 22h21
Un peu comme Terminator 2 justement :sifflote:

Visiblement, avoir "trop de culture" empêche certains de voir des choses "simples" diablement bien orchestrées/manipulées par Cameron.
Non mais ça c'est un point intéressant, c'est pas faux même si minitroll y'a, la recherche permanente de culture, juste pour se dire putain je suis cultivé ça à un côté néfaste. Ça mène parfois vers la méprise de certaines choses, ou même on arrive à comme tu dis à ne pas apprécier les choses simples, ou à oublier de les apprécier.

Bebealien
22/08/2009, 22h22
Non mais ça c'est un point intéressant, c'est pas faux même si minitroll y'a, la recherche permanente de culture, juste pour se dire putain je suis cultivé ça à un côté néfaste. Ça mène parfois vers la méprise de certaines choses, ou même on arrive à comme tu dis à ne pas apprécier les choses simples, ou à oublier de les apprécier.
+1

himuve
22/08/2009, 22h22
Mais c'est comme tout aussi, c'est interessant(quand t'es passioné) de savoir "lire" le cinéma, detecter les codes, les styles, decrypter la mise en scène, etc.
C'est ca qui fait le plaisir du cinéma aussi(en plus de l'emotion lors de la premiere vision).
Comprendre les themes(les reperer), etc.
Ca necessite un entrainement et de connaitre le "passé" pour y voir les correspondances.

Le cinéma est sensoriel mais aussi intellectuel.C'est pour ca que personne peut dire "j'aime pas le cinéma".

Bebealien
22/08/2009, 22h23
Le cinéma est sensoriel mais aussi intellectuel.C'est pour ca que personne peut dire "j'aime pas le cinéma".
Bah si....
Mon père n'aime pas du tout le cinéma alors qu'il adore peinture, littérature ou musique. C'est juste un médium qui l'emmerde profondément car lui interdisant d'avoir une part imaginative dans son interprétation.

Grosnours
22/08/2009, 22h25
Oui en effet, c'est donner une place prépondérante à la logique et oublier qu'une oeuvre peut aussi venir toucher tout simplement l'émotion. Et perso j'ai toujours préféré un film qui me fait rire/pleurer/vibrer/trembler/m'interpeller qu'un film pûrement intellectuel. Mais ca, encore une fois c'est subjectif.
En tout cas se reposer uniquement sur le savoir c'est oublier un peu trop vite cet axe émotif, et du coup passer à côté de la moitié des intentions du réalisateur...

Mais ou ai-je dit qu'il ne fallait pas juger avec ses émotions ? :|
Et ou ai-je dit qu'il ne fallait voir que des films intellectuels ? Re-:|


Je suis d'accord avec certains trucs de Nounours, notament quand je vois des gens ici parler de film que je qualifierais au mieux de sympatique comme des chefs-d'oeuvre absolu.

Par contre toute la partie sur le fait qu'il faille être cultivé pour apprécier un bon film, avec la comparaison avec les JV, là ba bof.
Déjà pour moi un grand film c'est un film qui peut-être compris par tout le monde. A des degrés différents, mais par exemple pour moi ce qui fait le génie de Chaplin c'est justement que ses films sont très accessible.
Et pour les films comme les JV, c'est certes un peu domage si certains n'ont joué qu'à la Wii ou si d'autre n'ont vu que Transphomers, mais c'est pas non plus très grave, personne ne peut-être un expert dans tous les domaines, t'es callé en cinéma mais par exemple je suis quasiment sûr que tu connais presque rien à l'histoire du Boutan, et c'est domage pace que c'ets un pays passionant.
En fait j'en sais rien, je pourrais même pas le placer sur une carte, mais l'idée est là, tout le monde ne peut pas être un expert du cinéma, au final c'est pas très grave, c'est que des films.

Merci, la voix de la raison.
.
.
.
Attends c'est Sylvine qui poste la voix de la raison ? :o


Un peu comme Terminator 2 justement :sifflote:

Visiblement, avoir "trop de culture" empêche certains de voir des choses "simples" diablement bien orchestrées/manipulées par Cameron.

Toi t'es têtu comme un mulet, c'est impressionnant ! :p
Et t'as toujours pas compris ce que fwoued et moi disions, mais c'est pas grave, on va pas relancer la machine, un débat par soir pas plus !

b0b0
22/08/2009, 22h26
J'insiste tu seras mieux a même d'apprécier une peinture si tu connais un peu l'histoire de la peinture et de la musique si tu connais l'histoire de la musique.
Pas forcément, des fois oui, des fois non. Tu vois un exemple simple, y'avait l'émission là avec les vedettes qui vont voir des peuples, tribus, des gens souvent exceptionnels (sur france 2). Y'avait zazi au milieu de chez pas où, elle sort sa guitarre. Elle chante une chanson, pas exceptionelle à mes yeux mais bien écrite. Les mecs , les nanas, les enfants dans l'espèce de cabanne, tous ont chialés. Ils avait jamais entendu de musique, y'avait la barrière de la langue en plus. Bah tu vois je suis peut être bisounours mais c'était émouvant, ils étaient tous absorbés, touchés. Et ils ont appréciés peut être ce moment de musique comme tu n'aurais jamais su le faire dans toute ta vie. Peut être que pour eux chaques notes, chaque sonorité avec une signification, c'était nouveau.

Detox
22/08/2009, 22h26
J'insiste tu seras mieux a même d'apprécier une peinture si tu connais un peu l'histoire de la peinture et de la musique si tu connais l'histoire de la musique.
N'importe quoi. Y'a 1 milliard d'Indiens qui sont pas d'accord avec toi là.

Sylvine
22/08/2009, 22h27
Non mais ça c'est un point intéressant, c'est pas faux même si minitroll y'a, la recherche permanente de culture, juste pour se dire putain je suis cultivé ça à un côté néfaste. Ça mène parfois vers la méprise de certaines choses, ou même on arrive à comme tu dis à ne pas apprécier les choses simples, ou à oublier de les apprécier.
C'est justement une des choses qui me plaisent pas chez Tarantino, c'est son obsession de la référence, comme pour dire "Regardez, mon film est intelligent, y'a pleins de clins d'oeil!".
J'ai l'impression qu'il est obsédé par le fait de vouloir faire des films "intelligents", alors il va toujours placer des références à la France, parce que ça fait cultivé, il va presenter ses films à Cannes, ça fait toujours chic, dans les interviews on dirait qu'il essaye de placer le plus de noms de réalisateurs, dans l'idéal des réalisateurs morts et francais...

Hellzed
22/08/2009, 22h28
Peut être que j'arrive après la tempête mais Avatar en 3D ça fonctionne réellement
http://www.filmsactu.com/news-cinema-15mns-d-avatar-nos-impressions-7304.htm

Sylvine
22/08/2009, 22h30
Peut être que j'arrive après la tempête mais Avatar en 3D ça fonctionne réellement
http://www.filmsactu.com/news-cinema-15mns-d-avatar-nos-impressions-7304.htm
Mais c'est has been comme discussion Avatar, on en est à définir le cinéma là, faut suivre un peu mon vieux!

b0b0
22/08/2009, 22h30
C'est justement une des choses qui me plaisent pas chez Tarantino, c'est son obsession de la référence, comme pour dire "Regardez, mon film est intelligent, y'a pleins de clins d'oeil!".
J'ai l'impression qu'il est obsédé par le fait de vouloir faire des films "intelligents", alors il va toujours placer des références à la France, parce que ça fait cultivé, il va presenter ses films à Cannes, ça fait toujours chic, dans les interviews on dirait qu'il essaye de placer le plus de noms de réalisateurs, dans l'idéal des réalisateurs morts et francais...
Ca peut être embêtant si tu essayes de les chercher, si tu te laisse porter par le film t'y fais pas attention. Ca fait plus clin d'œil que référence en plus au final. Tu vois dans kill bill savoir que c'est la combinaison de bruce lee je m'en bat le zizi. Ou que même le morceau green hornet dans le film est aussi un clin d'oeil , bah c'est marrant, cool si tu le sais sinon , pas grave.

Bebealien
22/08/2009, 22h30
Peut être que j'arrive après la tempête mais Avatar en 3D ça fonctionne réellement
http://www.filmsactu.com/news-cinema-15mns-d-avatar-nos-impressions-7304.htm
Dvdrama dit la même chose dans son article dont j'ai la flemme d'aller chercher la source.

Sylvine
22/08/2009, 22h34
Ca peut être embêtant si tu essayes de les chercher, si tu te laisse porter par le film t'y fais pas attention. Ca fait plus clin d'œil que référence en plus au final. Tu vois dans kill bill savoir que c'est la combinaison de bruce lee je m'en bat le zizi. Ou que même le morceau green hornet dans le film est aussi un clin d'oeil , bah c'est marrant, cool si tu le sais sinon , pas grave.
Ba le truc c'est que t'es obligé d'y faire gaffe.
Même si tu vois pas à quoi ça fait référence, ça allourdit le film inutilement je trouve.

Si c'était juste un petit truc par-ci par-là ça serait pas génant, mais comme ses films sont des constants homages à tel genre, à tel réalisateur ou à tel film tu peux pas passer outre, ou alors faut se boucher les oreilles et regarder le sol pendant les 3/4 du film.

Zebb
22/08/2009, 22h34
Dvdrama dit la même chose dans son article dont j'ai la flemme d'aller chercher la source.

Normal ce sont les mêmes journalistes (enfin les deux filles Leroy en tout cas) :)

Espérons que parler autant d'Avatar n'effacera pas District 9, qui a l'air quand même bien surpuissant:wub:

Tromzy
22/08/2009, 22h34
Ca peut être embêtant si tu essayes de les chercher, si tu te laisse porter par le film t'y fais pas attention. Ca fait plus clin d'œil que référence en plus au final. Tu vois dans kill bill savoir que c'est la combinaison de bruce lee je m'en bat le zizi. Ou que même le morceau green hornet dans le film est aussi un clin d'oeil , bah c'est marrant, cool si tu le sais sinon , pas grave.

Voila, l'exemple de Tarantino c'est juste une question de niveau de lecture. Au final, le mec un peu con* qui n'a capté aucune référence mais qui a été super touché par le film, ne l'a-t-il pas mieux "compris" que le mec qui a passé les 2h à toutes les relever ?




* je parle pas de toi b0b0. :emo:

b0b0
22/08/2009, 22h39
Ba le truc c'est que t'es obligé d'y faire gaffe.
Même si tu vois pas à quoi ça fait référence, ça allourdit le film inutilement je trouve.

Si c'était juste un petit truc par-ci par-là ça serait pas génant, mais comme ses films sont des constants homages à tel genre, à tel réalisateur ou à tel film tu peux pas passer outre, ou alors faut se boucher les oreilles et regarder le sol pendant les 3/4 du film.
Moi personnellement je trouve pas, t'y pense peu être trop. C'est fait d'un manière toujours fluide. Tu t'imagine pas les références, enfin quand j'ai matté ses films je cherchais des références à rien du tout, j'ai su, compris ou vu certaines allusions plus tard ou sur le coup.

---------- Post ajouté à 22h39 ----------


Voila, l'exemple de Tarantino c'est juste une question de niveau de lecture. Au final, le mec un peu con* qui n'a capté aucune référence mais qui a été super touché par le film, ne l'a-t-il pas mieux "compris" que le mec qui a passé les 2h à toutes les relever ?




* je parle pas de toi b0b0. :emo:
C'est surtout que je pense qu'il se gâche peut être un peu le plaisir à trop réfléchir, laisser le film parler. Regarde sylvine au final ça à l'air de le géner.

Grosnours
22/08/2009, 22h41
Pas forcément, des fois oui, des fois non. Tu vois un exemple simple, y'avait l'émission là avec les vedettes qui vont voir des peuples, tribus, des gens souvent exceptionnels (sur france 2). Y'avait zazi au milieu de chez pas où, elle sort sa guitarre. Elle chante une chanson, pas exceptionelle à mes yeux mais bien écrite. Les mecs , les nanas, les enfants dans l'espèce de cabanne, tous ont chialés. Ils avait jamais entendu de musique, y'avait la barrière de la langue en plus. Bah tu vois je suis peut être bisounours mais c'était émouvant, ils étaient tous absorbés, touchés. Et ils ont appréciés peut être ce moment de musique comme tu n'aurais jamais su le faire dans toute ta vie. Peut être que pour eux chaques notes, chaque sonorité avec une signification, c'était nouveau.

D'accord avec ton exemple, mais pour reprendre mon vocabulaire que tu aimes tant de "genres", là ils découvraient un nouveau genre musical.
Quand tu découvres un genre nouveau, le besoin de références est moins important, vu qu'elles seront forcement biaisées par le fait qu'elles sont d'un genre différent (oui je m'exprime mal, et je m'en fous ! :p).
Peut-être auraient-ils encore plus pleuré pour du Piaf ou du Barbara ?


N'importe quoi. Y'a 1 milliard d'Indiens qui sont pas d'accord avec toi là.

Lapin compris.

b0b0
22/08/2009, 22h46
D'accord avec ton exemple, mais pour reprendre mon vocabulaire que tu aimes tant de "genres", là ils découvraient un nouveau genre musical.
Quand tu découvres un genre nouveau, le besoin de références est moins important, vu qu'elles seront forcement biaisées par le fait qu'elles sont d'un genre différent (oui je m'exprime mal, et je m'en fous ! :p).
Peut-être auraient-ils encore plus pleuré pour du Piaf ou du Barbara ?



Lapin compris.Ils auraient peut être pleuré sur du reggae, du hip hop ou même du metal, qui sait. Peu importe le besoin de référence et en musique c'est peut être le plus flagrant, je n'ai absolument besoin d'aucune référence pour apprécier un morceau, j'écoute ça me plait ou ça me plait pas.

---------- Post ajouté à 22h46 ----------

En hip hop savoir que nas utilise un sample de mozart, bah ça me fait une belle jambe au final.

Detox
22/08/2009, 22h49
Lapin compris.
Bah la musique Indienne défonce nos 20 siècles de musique "européenne" techniquement et harmoniquement, et pourtant ils ont jamais codifié l'art, et font tout instinctivement.
Inutile de dire qu'ils ont rien étudié de "classique" avant.

Grosnours
22/08/2009, 22h56
Ils auraient peut être pleuré sur du reggae, du hip hop ou même du metal, qui sait. Peu importe le besoin de référence et en musique c'est peut être le plus flagrant, je n'ai absolument besoin d'aucune référence pour apprécier un morceau, j'écoute ça me plait ou ça me plait pas.

---------- Post ajouté à 22h46 ----------

En hip hop savoir que nas utilise un sample de mozart, bah ça me fait une belle jambe au final.

Ou que Gainsbourg utilise Chopin dans Lemon Incest. :tente de remonter le niveau:
Ben si justement, moi cela m'intéresse de savoir qu'un gars utilise un sample d'un autre dans un de ses morceaux. Parce que justement s'il le fait, c'est parce que le morceau samplé en question et particulièrement réussi, donc cela t'incite a être curieux sur l'original, son auteur, son œuvre, etc...
Et puis tu peux justement mieux juger de la valeur du morceau. Tu va pas croire que "Nas c'est trop un uber-roxxor" si tu sais que sa musique est samplée (bon après il y a un débat aussi sur le fait que le fait de choisir le bon sample et bien le placer c'est aussi du talent, mais passons).
Et si ce n'est pas le premier morceau de Nas que tu écoutes, tu sauras aussi mieux juger de sa valeur par rapport a ses autres morceaux.

Bref, comme on le disait auparavant, l'art est essentiellement subjectif.
Or, dans ses conditions, pouvoir mieux juger quelque chose, il est tout naturel de vouloir disposer de points de comparaison les plus nombreux possibles afin de pouvoir "classer" cette oeuvre.

Anonyme871
22/08/2009, 22h58
Ou que Gainsbourg utilise Chopin dans Lemon Incest. :tente de remonter le niveau:

Ou que Limp Bizkit a reprit George Mickael :Anéanti tout tes efforts: :p

En tout cas vu d'ici votre débat est passionant :wub:

b0b0
22/08/2009, 23h00
Pas forcément tu peux sampler une vrai merde et en faire un truc bien. Deplus la question de base est de savoir si ça va influencer ton jugement, bah je te le dis de savoir que machin à samplé machin au final je me dis pas que c'est mieux ou que c'est moins bien, okay ça peut être bon à savoir mais c'est pas la question. On parlait de l'appréciation d'une oeuvre.

KiwiX
22/08/2009, 23h01
J'ai matté snatch sinon ... J'aurais pas dû zappé le début pour regardé living and the dead (bowdel mais ça a rien d'horreur ce truc, sauf si une maman qui chie dans son lit vous fait peur), ça avait l'air marrant.
Snatch honnêtement, il est très bon même en VF :) Un excellent moment.


Mmmmh, je ne mettrai pas Tarantino au niveau des frères Coen (d'ailleurs depuis que j'ai vu Kill Bill, je le met même plus au niveau d'Uwe Boll :trollinside:). Je pense qu'il écrit bougrement bien ses dialogues mais qu'il se contente de faire incessamment de la redite et du maniérisme au niveau du filmage et de ses scripts. Peut-être qu'il était un cinéaste neuf et doué au temps de Reservoir Dog et Pulp Fiction mais aujourd'hui, il adopte un style réellement industriel qui correspond bien aux attentes du marché et des consommateurs/spectateurs (du gore, des zombies/nazi, et surtout pas de "branlette intello").
Depuis quand il faut faire des films intello pour être un bon réal ? :tired: Z'avez qu'à voir les entrées pour Transformers :tired:

Et Kill Bill, il est juste à prendre au 15ème degré et au final à part un Kill Bill 2 en demi-teinte... Pas grand chose à reprocher. On est loin d'un Pulp Fiction (je sais pas ce que vous avez tous avec Reservoir Dogs mais franchement, Pulp est largement au dessus selon moi, ne parlons pas de Jacky Brown) mais on est très loin de Death Proof qui est une véritable daube sans nom. Heureusement que Planet Terror est arrivé pour compenser (Rodriguez :cigare:) cette merde monumentale.

Bon, j'ai toujours pas vu Inglorious mais je vais pas écouter les critiques sur ce coup-là car trop de branlette sur Tarantino ou pas assez, ça saoule un peu.

Grosnours
22/08/2009, 23h01
Bah la musique Indienne défonce nos 20 siècles de musique "européenne" techniquement et harmoniquement, et pourtant ils ont jamais codifié l'art, et font tout instinctivement.
Inutile de dire qu'ils ont rien étudié de "classique" avant.

Ah. Donc tu n'as pas compris ce que je voulais dire.
Tu fais un peu la même erreur d'interprétation que Bebealien.
J'ai jamais dit qu'il fallait connaitre la technique pour mieux juger, juste avoir des référents.

J'ai dit : "tu seras mieux a même d'apprécier la musique si tu connais l'histoire de la musique". Et là j'avoue que je ne vois toujours pas ce que la musique indienne a à voir avec la musique européenne ou avec le schmilblick. Si tu veux on peut dire : "tu seras mieux a même d'apprécier la musique indienne si tu connais l'histoire de la musique indienne".
Ça te va ?

b0b0
22/08/2009, 23h02
Snatch honnêtement, il est très bon même en VF :) Un excellent moment.
.
Je l'avais vu en VF, au début je trouvais l'accent de Brad Pitt insupportable ^_^

Grosnours
22/08/2009, 23h05
Pas forcément tu peux sampler une vrai merde et en faire un truc bien. Deplus la question de base est de savoir si ça va influencer ton jugement, bah je te le dis de savoir que machin à samplé machin au final je me dis pas que c'est mieux ou que c'est moins bien, okay ça peut être bon à savoir mais c'est pas la question. On parlait de l'appréciation d'une oeuvre.

Oui, mais comme c'est un sample, la véritable valeur de ce sample va a l'auteur original, pas au sampleur.

Bon prenons un autre exemple.
Imagine que je te stalke et que je note tous tes bons mots et tes traits d'humour. Et paf, je les ressors comme etant de moi. Là c'est bien d'avoir un minimum de culture du forum CPC pour comprendre que je ne suis qu'un immonde copieur et que c'est toi le génie original.

Detox
22/08/2009, 23h06
J'ai dit : "tu seras mieux a même d'apprécier la musique si tu connais l'histoire de la musique". Et là j'avoue que je ne vois toujours pas ce que la musique indienne a à voir avec la musique européenne ou avec le schmilblick. Si tu veux on peut dire : "tu seras mieux a même d'apprécier la musique indienne si tu connais l'histoire de la musique indienne".
Ça te va ?
Non non. Ce que je voulais dire c'est qu'eux même apprécient la notre sans avoir rien étudié. Et inversement. Beaucoup de musiciens que je connais ( moi y compris ) se sont tournés vers ce genre de musique à l'écoute, justement pour renouer avec le côté directement émotionnel et instinctif de l'art sans qu'aucune interférence technique NI culturelle n'intervienne. L'émotion brute.

Pour revenir au cinéma, je suis pas vraiment cinéphile, mais rien t'autorise à penser que je vais moins rire que toi devant un nanar uniquement parce que j'ai pas vu l'intégrale de réalisateurs plus respectés.

Grosnours
22/08/2009, 23h07
Je l'avais vu en VF, au début je trouvais l'accent de Brad Pitt insupportable ^_^

Tu l'as vu en VO ?
L'accent de Pitt est tout simplement génial (et oui c'est un bon acteur cela se voit bien dans ce film). C'est un des seuls films ou j'ai abolument besoin de la VOST, sinon je capte que dalle... :p

b0b0
22/08/2009, 23h09
Oui, mais comme c'est un sample, la véritable valeur de ce sample va a l'auteur original, pas au sampleur.

Bon prenons un autre exemple.
Imagine que je te stalke et que je note tous tes bons mots et tes traits d'humour. Et paf, je les ressors comme etant de moi. Là c'est bien d'avoir un minimum de culture du forum CPC pour comprendre que je ne suis qu'un immonde copieur et que c'est toi le génie original.
Contre exemple, imaginons que la personne me connaisse, et qu'elle ne m'aime pas et qu'ainsi par malhonnêteté intellectuelle elle n'arrive pas à apprécier ce que je fais ou dit. Et que toi tu arrives, elle t'apprécie et tu me piques toutes mes blagues (exemple) elle arrivera peut être à apprécier à sa juste valeur mes paroles si elles passent par toi, son ignorance au final l'a sauvé d'un mauvais jugement altéré par sa culture.

---------- Post ajouté à 23h09 ----------


Tu l'as vu en VO ?
L'accent de Pitt est tout simplement génial (et oui c'est un bon acteur cela se voit bien dans ce film). C'est un des seuls films ou j'ai abolument besoin de la VOST, sinon je capte que dalle... :p
Si tu voulais dire pas vu en vo, non, et justement son accent m'intrigue, faudrait que je le revois en VO.

Grosnours
22/08/2009, 23h10
Pour revenir au cinéma, je suis pas vraiment cinéphile, mais rien t'autorise à penser que je vais moins rire que toi devant un nanar uniquement parce que j'ai pas vu l'intégrale de réalisateurs plus respectés.

Si, tu risques de manquer une référence cinephilique (ratée et ridicule bien sur puisque c'est un nanar) qui ne te fera pas rire et moi si.

C'est le principe même des films de parodie, du genre Y-a-t-il ? des frères Zucker ou les truc movies laborieux récents. Ils ne marchent presque que par allusion. Tu rates les allusion, tu rates 90% du comique du film.

Detox
22/08/2009, 23h13
Si, tu risques de manquer une référence cinephilique (ratée et ridicule bien sur puisque c'est un nanar) qui ne te fera pas rire et moi si.

C'est le principe même des films de parodie, du genre Y-a-t-il ? des frères Zucker ou les truc movies laborieux récents. Ils ne marchent presque que par allusion. Tu rates les allusion, tu rates 90% du comique du film.
Bah ouais mais je le sais pas, si je ris quand même, sans me poser la question, qu'est ce qui te fera penser que t'as passé un meilleur moment que moi ?

Anton
22/08/2009, 23h15
Bof. Airplane! je l'ai vu pour la première fois ado, et je me souviens d'aucune référence précise décelée.
Ca m'a pas empêché de tomber du canapé tellement je riais (et j'étais pas le seul) :p

Scary Movie est bourré de références (12 ou 13 films je crois, le 1), je souriais quand je voyais une référence, mais le ressort comique appartenait plutôt au film lui-même.
Après c'est sûr que la parodie pure et dure apporte une dimension comique à elle-seule, la parodie de Scream ici.

AtomicBondage
22/08/2009, 23h16
Depuis quand il faut faire des films intello pour être un bon réal ? Z'avez qu'à voir les entrées pour Transformers Depuis quand "populaire" signifie "bon" ? :tired:
Si Valse avec Bashir avait eu droit à autant de promo que Transformers...


Visiblement, avoir "trop de culture" empêche certains de voir des choses "simples" diablement bien orchestrées/manipulées par Cameron.Visiblement, ne pas avoir assez de culture empêche de voir les choses "subtiles" diablement bien orchestrées/manipulées par les réalisateurs de l'ancien temps (années 50). Vous savez, ces mélodrames en noir et blanc que plus personne ne regarde.


Non non. Ce que je voulais dire c'est qu'eux même apprécient la notre sans avoir rien étudié.Ouais, bon, c'est du Zazie. :tired: C'aurait été du NIN, ils auraient un peu plus tiré la gueule.

Anton
22/08/2009, 23h17
Visiblement, ne pas avoir assez de culture empêche de voir les choses "subtiles" diablement bien orchestrées/manipulées par les réalisateurs de l'ancien temps (années 50). Vous savez, ces mélodrames en noir et blanc que plus personne ne regarde.
Pour avoir été élevé au "Cinéma de Minuit" et aux VO, ça doit pas être à moi que tu t'adresses :rolleyes:

Grosnours
22/08/2009, 23h18
Contre exemple, imaginons que la personne me connaisse, et qu'elle ne m'aime pas et qu'ainsi par malhonnêteté intellectuelle elle n'arrive pas à apprécier ce que je fais ou dit. Et que toi tu arrives, elle t'apprécie et tu me piques toutes mes blagues (exemple) elle arrivera peut être à apprécier à sa juste valeur mes paroles si elles passent par toi, son ignorance au final l'a sauvé d'un mauvais jugement altéré par sa culture.

Ok, mais si elle aime tes bons mots et que je participe a son éducation en lui disant que tout vient de toi, son jugement ne changera-t-il pas (en bien) envers toi ?
Et la elle pourra redécouvrir ton œuvre d'un œil nouveau (si elle ne fait pas preuve de trop de mauvaise foi).

Mais je crois qu'on s'éloigne méchamment du sujet avec nos comparaisons foireuses....^_^



Si tu voulais dire pas vu en vo, non, et justement son accent m'intrigue, faudrait que je le revois en VO.

Essaie, franchement cela vaut le coup ! ;)

Anonyme871
22/08/2009, 23h19
Je crois que vous mélangez deux choses :

- Les références explicites. Et c'est sûr que lorsqu'un film fait référence directement à un autre, bha si on l'a pas vu, on capte rien.
- Les références implicites. Qui sont les références du réal, du scénariste ou des acteurs que le spectateur peut discerner dans un film.

Je pense que Grosnours voulait juste dire qu'on apprécie "différemment" un film selon le bagage culturel. Pas mieux ou moins bien.

AtomicBondage
22/08/2009, 23h20
Pour avoir été élevé au "Cinéma de Minuit" et aux VO, ça doit pas être à moi que tu t'adresses :rolleyes:
Ah ? Tu avais remarqué que pendant le générique de début, tous les thèmes musicaux du film étaient joués ? Et que les premières minutes sont un résumé de tout le reste du film ?

Anton
22/08/2009, 23h21
C'est là qu'on lance le débat de l'inné et de l'acquis je crois ; on est à point.


Ah ? Tu avais remarqué que pendant le générique de début, tous les thèmes musicaux du film étaient jouée ? Et que les premières minutes sont un résumé de tout le reste du film ?
Ben euh oui. Enfin les thèmes j'ai pas spécialement retenu, mais la voix off et les images (tournage et autres) évidemment, vu que... Je regardais :O
D'ailleurs le thème de l'émission me semble que c'est plutôt toujours le même.

b0b0
22/08/2009, 23h22
:cigare: Moi je m'arrête là parce que si j'écris encore trop de mots, on v croire que j'ai des trucs à dire. :retournesursontopic:

Grosnours
22/08/2009, 23h24
Bah ouais mais je le sais pas, si je ris quand même, sans me poser la question, qu'est ce qui te fera penser que t'as passé un meilleur moment que moi ?

Si tu ne connais pas Superman, il est impossible que tu ris quand un mec en collant rouge va faire des trucs ridicules genre embrasser un gars chauve. Ou alors tu ris pour n'importe quoi n'importe comment.


Bof. Airplane! je l'ai vu pour la première fois ado, et je me souviens d'aucune référence précise décelée.
Ca m'a pas empêché de tomber du canapé tellement je riais (et j'étais pas le seul) :p


Revois-le, comprends les références et éclate encore plus de rire.
Hot shots 2 est BEAUCOUP moins drôle si on sort d'une caverne et qu'on ne connait ni Rambo, ni StarWars.

---------- Post ajouté à 00h24 ----------


Je crois que vous mélangez deux choses :

- Les références explicites. Et c'est sûr que lorsqu'un film fait référence directement à un autre, bha si on l'a pas vu, on capte rien.
- Les références implicites. Qui sont les références du réal, du scénariste ou des acteurs que le spectateur peut discerner dans un film.

Je pense que Grosnours voulait juste dire qu'on apprécie "différemment" un film selon le bagage culturel. Pas mieux ou moins bien.

MERCI ! ! ! !

Mais après rien ne t'empêche d'ajouter un jugement de valeur sur la qualité de l'appréciation.... :ninja:

Anonyme871
22/08/2009, 23h25
Mais après rien ne t'empêche d'ajouter un jugement de valeur sur la qualité de l'appréciation.... :ninja:

Mais évitons de déchainer les foules. ^_^

Grosnours
22/08/2009, 23h26
C'est là qu'on lance le débat de l'inné et de l'acquis je crois ; on est à point.


Parce que le gout va être inné chez b0b0 et acquis chez moi, c'est cela ?
La comparaison est pas vraiment valide je pense.

---------- Post ajouté à 00h26 ----------


Mais évitons de déchainer les foules. ^_^

Je ne fais que cela depuis le début de la soirée.... :cigare:

Detox
22/08/2009, 23h29
Si tu ne connais pas Superman, il est impossible que tu ris quand un mec en collant rouge va faire des trucs ridicules genre embrasser un gars chauve. Ou alors tu ris pour n'importe quoi n'importe comment.
Un mec qui fout un slip par dessus son pantalon est déjà ridicule, pas besoin de savoir qu'il vient de krypton, qu'il vole, et que c'est une fillette parce qu'il remonte le temps juste pour sauver sa gonzesse mais pas pour foutre un taquet à Adolph, mais bon passons. :ninja:
J'ai envie de dire que je comprends ton point de vue. Toute façon le ciné c'est pour les nases. :cigare:

Toxic
22/08/2009, 23h30
Bref en conclusion on peut dire que Tarantino fait vraiment de la merde.

Anonyme871
22/08/2009, 23h31
Bref en conclusion on peut dire que Tarantino fait vraiment de la merde.

Signature :o

Anton
22/08/2009, 23h31
En même temps ce que dit FDB ça tombe simplement sous le sens : c'est ce qui fait la profondeur SUBJECTIVE d'un film.

Un de mes 2 films cultissimes est le Dernier des Mohicans. J'ai lu y a très lgtps le livre éponyme de Fenimore, je connais assez bien l'histoire coloniale des Etats-Unis, les enjeux de la France, l'utilisation des peuplades indiennes etc etc.
C'est pour ça PLUS pour le film brut en lui-même qu'il s'est haussé au sommet de mon palmarès perso.

Je ne suis pas sûr qu'une personne lambda, méconnaissant totalement l'histoire des USA (pour faire simple) soit autant touchée que moi ; cependant il y a quand même de bonnes chances parce qu'intrinsèquement le film est très bon. La musique, la photographie, les acteurs... Il n'y a pas besoin de se foutre assis avec un Master en Histoire des Etats-Unis pour apprécier le film. Il suffit aussi de juste, suivre son histoire, être réceptif à la musique et aux paysages, et aux concepts forgeant le film (amour, honneur, fin des mondes).

b0b0
22/08/2009, 23h32
Bref en conclusion on peut dire que Tarantino fait vraiment de la merde.
:love:

KiwiX
22/08/2009, 23h32
Si ils pouvaient tous être aussi mauvais que lui... :cigare: Allez, rendez-vous au prochain Michael Bay ou Uwe Boll :tropbien:

Grosnours
22/08/2009, 23h40
Attends il y a Avatar fin de l'année ! :lol:

Anonyme871
22/08/2009, 23h43
Sinon cet après midi j'ai repensé à ce film ==> http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=12216.html
Que j'ai vu à sa sortie en 97 et plus jamais depuis.
Si un jour vous avez l'occasion de le voir, le ratez surtout pas. Je crois malheureusement qu'il n'existe pas en dvd.

Ce film il est trop :cry:.

Sinon, dans le genre film que j'ai pas vu depuis 10 ans, je me suis acheté Freaks.:wub:

Guest
23/08/2009, 00h10
Ou que Gainsbourg utilise Chopin dans Lemon Incest. :tente de remonter le niveau:
Ben si justement, moi cela m'intéresse de savoir qu'un gars utilise un sample d'un autre dans un de ses morceaux. Parce que justement s'il le fait, c'est parce que le morceau samplé en question et particulièrement réussi, donc cela t'incite a être curieux sur l'original, son auteur, son œuvre, etc...
Et puis tu peux justement mieux juger de la valeur du morceau. Tu va pas croire que "Nas c'est trop un uber-roxxor" si tu sais que sa musique est samplée (bon après il y a un débat aussi sur le fait que le fait de choisir le bon sample et bien le placer c'est aussi du talent, mais passons).
Et si ce n'est pas le premier morceau de Nas que tu écoutes, tu sauras aussi mieux juger de sa valeur par rapport a ses autres morceaux.

Bref, comme on le disait auparavant, l'art est essentiellement subjectif.
Or, dans ses conditions, pouvoir mieux juger quelque chose, il est tout naturel de vouloir disposer de points de comparaison les plus nombreux possibles afin de pouvoir "classer" cette oeuvre.

Alors déjà le coup du sampling, aux USA où ça a commencé, les gens qui reconnaissent un ancien morceau dans un instrumental hip-hop s'offusquent pas comme on peut le faire ici : pour eux c'est une manière d'honorer un ancien classique (ou un morceau inconnu) en le remettant au goût du jour, alors même qu'il est plus trop écouté.

Sinon je peux sampler juste une note de gratte et l'utiliser dans un morceau, c'est pas pour autant que tout le mérite de cette oeuvre reviendra au guitariste d'origine.

Ca vaut aussi pour "juste une mesure" ou "juste une ligne de basse". Y a tout le reste autour.


Voilà j'ai pas lu ensuite donc je me doute que c'est revenu aux films, donc je tiens à dire que toute cette branlette sur la 3D qu'on dit fantastique d'Avatar me fait chier parce que les journalistes citent jamais le film Final Fantasy les créatures de l'esprit, qui avait offert un rendu vraiment exceptionnel pour l'époque, alors qu'Avatar m'impressionne que moyennement de ce point de vue là, pour ce que j'en ai vu et par rapport à l'utilisation actuelle de la 3D. S'tout.

Gunthar Olafson
23/08/2009, 00h28
La vache, et moi qui prenait b0b0 pour un guignol...
Tu es beau quand tu t'emportes.

Guest
23/08/2009, 00h30
Je suis b0b0 ? :tired:

b0b0
23/08/2009, 00h32
La vache, et moi qui prenait b0b0 pour un guignol...
Tu es beau quand tu t'emportes.
Ouais mais c'est fatiguant, faut appuyer sur tellement de touches.

Guest
23/08/2009, 00h35
Ah j'ai juste mal compris, ça me rassure. En quelque sorte.


Bon sinon j'ai lu un peu et mon laïus vaut que dans le cas de la musique. Après tout c'est pas pour rien que ce sont deux arts différents.

mescalin
23/08/2009, 00h46
Alors déjà le coup du sampling, aux USA où ça a commencé, les gens qui reconnaissent un ancien morceau dans un instrumental hip-hop s'offusquent pas comme on peut le faire ici : pour eux c'est une manière d'honorer un ancien classique (ou un morceau inconnu) en le remettant au goût du jour, alors même qu'il est plus trop écouté.

Sinon je peux sampler juste une note de gratte et l'utiliser dans un morceau, c'est pas pour autant que tout le mérite de cette oeuvre reviendra au guitariste d'origine.

Ca vaut aussi pour "juste une mesure" ou "juste une ligne de basse". Y a tout le reste autour.


Voilà j'ai pas lu ensuite donc je me doute que c'est revenu aux films, donc je tiens à dire que toute cette branlette sur la 3D qu'on dit fantastique d'Avatar me fait chier parce que les journalistes citent jamais le film Final Fantasy les créatures de l'esprit, qui avait offert un rendu vraiment exceptionnel pour l'époque, alors qu'Avatar m'impressionne que moyennement de ce point de vue là, pour ce que j'en ai vu et par rapport à l'utilisation actuelle de la 3D. S'tout.


Ouais, on sent dans ce film une âme et une poésie qui transcendent la prouesse technologique. Celle-ci n'est bien entendu pas négligeable, mais ce n'est pas elle qui en fait la véritable force évocatrice (ni lara fabian sur la BO d'ailleurs). Le thème des FF y est omniprésent, voire exacerbé par rapport aux autres et en ce sens je le trouvais vraiment juste en tant que premier long métrage inspiré par la série.

La technique n'est qu'un support pour l'oeuvre, se focaliser dessus une erreur, et, pour rejoindre l'autre sujet de ce soir, chercher à savoir qui de l'oeuf ou de la poule, a qui le mérite etc... Tout cela s'efface devant le ressenti au moment du visionnage (ou de l'écoute). Autant certains vont tripper sur certaines références, autant d'autres vont tripper en découvrant des aspect qui sembleront évidents aux "fans" qui eux, passeront à coté. L'expérience seule compte et tout est subjectif en somme.

Guest
23/08/2009, 00h49
Ouais, on sent dans ce film une âme et une poésie qui transcendent la prouesse technologique. Celle-ci n'est bien entendu pas négligeable, mais ce n'est pas elle qui en fait la véritable force évocatrice (ni lara fabian sur la BO d'ailleurs). Le thème des FF y est omniprésent, voire exacerbé par rapport aux autres et en ce sens je le trouvais vraiment juste en tant que premier long métrage inspiré par la série.

La technique n'est qu'un support pour l'oeuvre, se focaliser dessus une erreur, et, pour rejoindre l'autre sujet de ce soir, chercher à savoir qui de l'oeuf ou de la poule, a qui le mérite etc... Tout cela s'efface devant le ressenti au moment du visionnage (ou de l'écoute). Autant certains vont tripper sur certaines références, autant d'autres vont tripper en découvrant des aspect qui sembleront évidents aux "fans" qui eux, passeront à coté. L'expérience seule compte et tout est subjectif en somme.

Oui oui, dans l'ensemble je suis d'accord (et j'ai pas dit que le film serait mauvais, je suis curieux comme tout le monde, je suppose). C'est juste que voir une review vraiment biaisée qui cite plein de blockbusters relativement en lien sans parler du film qui était vraiment fantastique du point de vue technique à son époque, ça me fait chier parce que c'est pas sérieux de la part du "critique" / "journaliste", que j'ai donc envie d'insulter (connard, d'ailleurs).

Laisse-moi exprimer ma haine s'il-te-plaît, je dors mal sinon. :cry:

mescalin
23/08/2009, 00h52
Tu veux un bisou ? :emo:

Toxic
23/08/2009, 00h53
Vous allez quand même pas vous mettre à défendre le film Final Fantasy alors que c'est de la merde, les gars.

Guest
23/08/2009, 00h55
Vous allez quand même pas vous mettre à défendre le film Final Fantasy alors que c'est de la merde, les gars.

J'étais jeune, c'était beau, ne marche pas sur mes sentiments avec tes combat boots merci :cry:

---------- Post ajouté à 00h55 ----------


Tu veux un bisou ? :emo:

Toujours, merci.

mescalin
23/08/2009, 00h56
Vous allez quand même pas vous mettre à défendre le film Final Fantasy alors que c'est de la merde, les gars.

Si. Tu veux que je développe ?

Toxic
23/08/2009, 01h00
Si. Tu veux que je développe ?
Pas spécialement mais c'est comme tu veux, cela dit n'oublie pas, mieux vaut ne rien dire et passer pour un imbécile que s'exprimer et ne laisser aucun doute à ce sujet ;)

Guest
23/08/2009, 01h02
Pas spécialement mais c'est comme tu veux, cela dit n'oublie pas, mieux vaut ne rien dire et passer pour un imbécile que s'exprimer et ne laisser aucun doute à ce sujet ;)
Genre en faisant des assertions ?

Vous allez quand même pas vous mettre à défendre le film Final Fantasy alors que c'est de la merde, les gars.

Toxic
23/08/2009, 01h04
Nan genre en défendant Final Fantasy.

Guest
23/08/2009, 01h05
Mais personne parle de défendre quoi que ce soit, personne a à se justifier d'aimer ce qu'il aime...

AtomicBondage
23/08/2009, 01h06
Genre.

mescalin
23/08/2009, 01h07
Ouais, peace man :cigare:

Anon4782
23/08/2009, 01h07
Mais personne parle de défendre quoi que ce soit, personne a à se justifier d'aimer ce qu'il aime...
Va dire ça au juge... :ninja:

Toxic
23/08/2009, 01h08
Bon donc on est d'accord pour dire que Final Fantasy c'est de la merde ? Je voudrais que le débat progresse un peu.

Guest
23/08/2009, 01h08
Va dire ça au juge... :ninja:

Ce qui est illégal mis à part, bien entendu ^_^

b0b0
23/08/2009, 01h08
Bon donc on est d'accord pour dire que Final Fantasy c'est de la merde ? Je voudrais que le débat progresse un peu.
Comme le jeu video d'un côté.

Guest
23/08/2009, 01h09
Bon donc on est d'accord pour dire que Final Fantasy c'est de la merde ? Je voudrais que le débat progresse un peu.

C'est une éventualité à mettre en relation avec son opposée.

b0b0
23/08/2009, 01h10
La technique n'est qu'un support pour l'oeuvre, se focaliser dessus une erreur, et, pour rejoindre l'autre sujet de ce soir, chercher à savoir qui de l'oeuf ou de la poule, a qui le mérite etc... Tout cela s'efface devant le ressenti au moment du visionnage (ou de l'écoute). Autant certains vont tripper sur certaines références, autant d'autres vont tripper en découvrant des aspect qui sembleront évidents aux "fans" qui eux, passeront à coté. L'expérience seule compte et tout est subjectif en somme.
Fais pas genre t'a tout lu :cigare:

Anton
23/08/2009, 01h10
Mais personne parle de défendre quoi que ce soit, personne a à se justifier d'aimer ce qu'il aime...
C'est vrai ? :emo:

http://imstars.aufeminin.com/stars/fan/hello-kitty/hello-kitty-20070422-243921.jpg

:wub: :wub: :wub:

Toxic
23/08/2009, 01h10
Comme le jeu video d'un côté.
Ouais mais ça c'est parce que les jeux vidéos en général c'est de la merde.

Bon sinon, Là-Haut c'est bien.

Guest
23/08/2009, 01h11
Bon sinon, Là-Haut c'est bien.

J'avoue que comme merde ça se défend, mais j'ai préféré Final Fantasy quand même.

Toxic
23/08/2009, 01h12
Ouais mais ça, c'est parce que t'es un nazi.

Guest
23/08/2009, 01h13
Ouais mais ça, c'est parce que t'es un nazi.

Les nazis c'est de la merde, mais moins que Final Fantasy si on en croit les reviews sur Inglourious Basterds.

mescalin
23/08/2009, 01h16
Fais pas genre t'a tout lu :cigare:

Je fais genre si je veux, je suis un canard libre B)

Toxic
23/08/2009, 01h16
D'abord Inglourious Basterds c'est pas assez cool comme orthographe, ça aurait été vachement mieux s'il avait appelé ça InGl0ugl0urieuzzz Bazztichirdz.

le caca de l'espace
23/08/2009, 01h17
D'abord Inglourious Basterds c'est pas assez cool comme orthographe, ça aurait été vachement mieux s'il avait appelé ça InGl0ugl0urieuzzz Bazztichirdz.
Salut Bachir.

Anon4782
23/08/2009, 01h20
Valse avec Bachir c'est pas tellement transcendant, limite emo même.

Anonyme871
23/08/2009, 01h55
Revu The Game : Bien même si dans mon souvenir c'était mieux.

Pogo the Monkey
23/08/2009, 02h47
Inglourious Basterds

J'hésite entre le qualifier de daube infâme ou d'occasion manquée.

On alterne sans arrêts entre des scènes qui ont un réel intérêt, un tant soi peu de profondeur dramatique, comme le début du film ou bien le passage dans l'auberge, et des plans où le rapport avec la violence est extrêmement malsain. Alors oui c'est du Tarantino, ça se veut second degré : mais bon quand la salle éclate de rire lorsque l'Ours juif tabasse à coups de batte de base ball un nazi, avec force détails qui plus est, je trouve ça moyennement poilant.

Et puis le fait de montrer les nazis comme étant des brutes sanguinaires, l'incarnation du mal absolu, bêtes et alcooliques de surcroît, complaisamment assassinés par des soldats américains, wahou quelle impertinence, fallait oser, en plus c'est tellement drôle.

La scène finale frôle le ridicule. Seul l'acteur qui joue le général SS est captivant.

Au final j'ai assisté à un film complètement décousu, une sorte de jouet pour enfant gâté content de filmer pleins de morts et de fusillades. Le tout empilé bizarrement, succession de scènes qui n'ont pas toujours de liens entre elles.

Bref une déception même si tout n'est pas à jeter dans ce film de 2h30.

Grosnours
23/08/2009, 07h32
Alors déjà le coup du sampling, aux USA où ça a commencé, les gens qui reconnaissent un ancien morceau dans un instrumental hip-hop s'offusquent pas comme on peut le faire ici : pour eux c'est une manière d'honorer un ancien classique (ou un morceau inconnu) en le remettant au goût du jour, alors même qu'il est plus trop écouté.

Sinon je peux sampler juste une note de gratte et l'utiliser dans un morceau, c'est pas pour autant que tout le mérite de cette oeuvre reviendra au guitariste d'origine.

Ca vaut aussi pour "juste une mesure" ou "juste une ligne de basse". Y a tout le reste autour.

Je suis le caliméro du forum, personne ne me comprends... :emo:
^_^
Non, en fait ce que je disais c'est quand tu sample un morceau de 10s dans une chanson de 3min et que quelqu'un aime particulièrement ces 10s (surtout si elles se répètent inlassablement, cf Everything is gonna be alright ou Sweetbox sample en boucle Bach) il est plus qu'intéressant de savoir que ces 10s là viennent de Bach et PAS de Sweetbox. Bien sur comme je le disais il y a aussi le travail de trouver le morceau et de l'insérer au bon endroit, mais c'est un autre débat.

Et puis de toutes façons comme tu le dis, c'est pas vraiment comparable au cinema.

Bon sinon ce qu'il raconte mescalin ca a aucun rapport avec ce qu'on a dit hier soir. :tente de relancer un débat, n'importe lequel:

Ah et puis je maintiens que la culture cinématographique est indispensable, au même titre que toute culture tout court, d'ailleurs. :deuxième essai:

Shining Shiva
23/08/2009, 07h33
Ca fait une grosse tripotée de dizaines de minutes (peut être même que ça doit même faire 2 bonnes heures si ça s'trouve), que je lis le topic depuis l'épisode Crows Episode 0 (qui est une merde infâme, mais quand je dis que c'est une merde infâme, évidemment, je n'émets qu'une critique vainement subjective, puisque tout le problème est là, enfin bref, jme comprends).

Et puis là jvois la baston T2, Avatar, Tarentino, genres et sous-genres, dialogues de sourds, et jme dis que quand même, ça tape dans tous les sens et à tout va, limite presque en oubliant un détail fondamental: personne n'a la même vision ni le même degré de lecture et encore moins les mêmes goûts que les autres.

Je ne pense pas que qui que ce soit ici, à moins d'être totalement imbu de sa personne, ne soit dans l'idée d'imposer une idée même si parfois, les mots sont écrits un peu plus "hauts" que les autres, que certains se sentent soit "offusqués", soit "rabaissés", soit "outrés" par la vision du cinéma des autres. Et pourtant, comme pour les jeux, comme pour la musique, comme pour la peinture, comme pour la lecture, tout ceci est absolument subjectif. La sensibilité des uns n'est aucunement celle des autres, et la culture des uns n'est pas non plus celle des autres, et personnellement, si y'a essentiellement un problème d'interprétation des dires plus que de compréhension simple (bah oui, parfois on lit entre les lignes alors qu'il n'y a aucunement raison de le faire, d'ailleurs quand une personne parle, j'aime pas lire entre les lignes, je garde mon libre arbritre par rapport à ses propos et je ne cherche pas à "interpréter" quoi que ce soit vu que dans le principe même de l'interprétation, on perd des notions fondamentales, ou bien ces mêmes notions peuvent justement se retrouver biaisées). Et j'avoue que j'trouve ça limite con que le ton monte alors que tout le monde défend son point de sans pour autant l'imposer aux autres (sauf snowman parce qu'il aime pas Friday The 13th :p), mais que parce que les sensibilités sont touchées, tout de suite, ça se barre en testiburne.

Autant je comprends la vision de Gronours; même si je ne la partage pas forcément sur tous les points qu'il expose, autant je comprends celle de b0b0, ou de Bébéalien, Snowman, getcha, même si je ne suis pas forcément d'accord avec tout ce qui se dit, sinon ça serait quand même foutrement chiant. Et on est tous pris de certaines pulsions quand on a l'impression que ce que l'on aime et apprécie se trouve dénigré. Sauf pour Bay parce que faut pas abuser non plus ^^

En gros, tout ça pour dire que ça sert à rien de prendre tout de suite la mouche pour des queues de poires, même si c'est l'apanage des forums (bah voui, perso jme souviens pas d'avoir eu des discussions pouvant aboutir à de telles incompréhensions dans la vraie vie du monde réel).


Ah oui, et j'ai maté plein de flims, parce que les flims c'est cool, sauf Citizen Kane parce que non, là, faut vriament pas abuser. L'invasion des Profanateurs de Sépultures, d'accord, mais pas Citizen Kane :)







Et avatar ça vaudra jamais The Dark Crystal, point barre ^^

Grosnours
23/08/2009, 07h45
Purée, Shining Shiva, arrête d'être raisonnable et de saboter mes tentatives de troll !
:p

Évidemment, personne ici ne convaincra personne, c'est un forum Internet. Au mieux, certains posts peuvent enclencher un processus de réflexion, mais voila tout.
Mais bon j'aime bien quand ca part dans des grands débats sur ce forum (et puis cela permet de voir qui pense quoi :fourbe: ), car le cinéma ce n'est pas qu'une simple accumulation de films, c'est aussi un certain concept, un art quoi.
Qui nécessite une certaine culture. :cigare:

Shining Shiva
23/08/2009, 07h50
Purée, Shining Shiva, arrête d'être raisonnable et de saboter mes tentatives de troll !
:p

Évidemment, personne ici ne convaincra personne, c'est un forum Internet. Au mieux, certains posts peuvent enclencher un processus de réflexion, mais voila tout.
Mais bon j'aime bien quand ca part dans des grands débats sur ce forum (et puis cela permet de voir qui pense quoi :fourbe: ), car le cinéma ce n'est pas qu'une simple accumulation de films, c'est aussi un certain concept, un art quoi.
Qui nécessite une certaine culture. :cigare:


Tsé, après, la culture, c'est comme la confiture...:cigare:

Grosnours
23/08/2009, 08h08
Justement c'est pour cela que j'interviens d'ordinaire peu B) + :cigare:.

Shining Shiva
23/08/2009, 08h19
Hu hu hu, quelle finesse ^^ C'est pas tout ça mais y'a plus des masses de confiote dans l'frigo!

Vais m'faire un ptit History Of The World Part I au ptit déj, moi!
http://www.rlsleak.com/wp-content/plugins/wp-o-matic/cache/03c52_9vrck74cjvb58sd1nwaf.jpg
(http://www.rlsleak.com/wp-content/plugins/wp-o-matic/cache/03c52_9vrck74cjvb58sd1nwaf.jpg)

Grosnours
23/08/2009, 08h34
Tiens puisque le topic parle un peu de films quand même a la base, j'ai revu (gamine oblige) et vais continuer a revoir (entre autres) l'intégralité des films Disney, Pixar et Dreamworks.

Donc hier c'était ceci :
http://dvd.easycinema.com/easy/images/products/1/22111-large.jpg

Et cela :
http://uweb.und.nodak.edu/~natika.baker/Lion%20King%20Cover.jpg

Hé bien le Livre de la Jungle, cela faisait bien 20 ans que je ne l'avais pas vu et cela reste un excellent film ! De l'action, des bons numéros musicaux (la marche des éléphants, la chanson de King Louie et celle de Baloo), un vrai plaisir a voir de 1 a 100 ans. Je me surprends a chantonner "The Bare Necessities" de temps en temps :). Le film n'a pas pris une ride et n'a pas a rougir face aux productions en image de synthèse moderne. La version que j'ai est l'édition remasterisée.

Par contre, le Roi Lion je l'ai trouvé extrêmement moyen. Je ne sais pas vraiment a quoi attribuer, l'animation, le manque de rythme, les chansons, l'histoire elle-même ou le fait que je trouve Simba peu sympathique, mais je me suis presque ennuyé. Les deux sidekicks comiques (Tiomon et Pumba) n'interviennent que sur le tard et n'ont vraiment qu'une seule scène drôle (le tamouré avec les hyènes) qui dure 30 secondes. Le reste est mou et lourdement moralisateur. Je suis déçu donc et ne vois vraiment pas pourquoi ce film a suscite tant d'engouement et deux "suites". Il n'y a guère que la voix de James Earl Jones en VO pour rattraper le tout, tiens.

Anton
23/08/2009, 10h08
Lion King a été un énorme succès et adoré par des millions de gens à une époque où la production annuelle Disney commençait à stagner et où l'animation par ordinateur, assez révolutionnaire alors a beaucoup joué dans le graphisme et l'émotionnel... Par contre je viens juste de me lever, j'ai pas envie de me prendre le chou avec un débat au saut du lit :p
Disons que les musiques, l'Afrique, l'humour, le concept d'hérédité mais d'individualité tout à la fois, et la reconquête finale roxxent. Et "The Circle of life" + "Be Prepared" + "King of the Pride Rock" = megaroxxx B)

Tu fais mater ces DA à ta fille en VO ? :huh:

Zebb
23/08/2009, 10h50
Le meilleur Disney de toute façon c'est Aladdin ! :lanceunautredébat:

Ce rêve bleeeeeeeeeu :rolleyes:

Anton
23/08/2009, 11h01
Meurs.

:ninja:

Grosnours
23/08/2009, 11h13
Disons que les musiques, l'Afrique, l'humour, le concept d'hérédité mais d'individualité tout à la fois, et la reconquête finale roxxent. Et "The Circle of life" + "Be Prepared" + "King of the Pride Rock" = megaroxxx B)

Tu fais mater ces DA à ta fille en VO ? :huh:

Oui, elle est (future) trilingue. Elle puis elle a niqué la piste VF du DVD en le tripotant... :emo:
Mais elle regarde ses Tchoupi en français !

Sinon pour les numeros musicaux, franchement ils ne m'ont pas vraiment convaincu, ni en VF, ni VO, Hakuna Matata truc inclus. Je vais être d'accord avec Zebb, les chansons d'Aladdin sont meilleures. Ou de Livre de la Jungle.... :)


Le meilleur Disney de toute façon c'est Aladdin ! :lanceunautredébat:

Ce rêve bleeeeeeeeeu :rolleyes:

Non, c'est Bolt !
Je ne déconne pas, je l'ai vue au moins 216 fois maintenant (les gamins ont une capacité incroyable a voir le même film des centaines de fois sans broncher), et il est vraiment très très bien ce film. Ou alors a force de le voir je me suis fait laver le cerveau, ce qui est fort possible... :p

---------- Post ajouté à 12h13 ----------


Par contre je viens juste de me lever, j'ai pas envie de me prendre le chou avec un débat au saut du lit :p

Petit joueur ! ^_^

ElGato
23/08/2009, 11h26
Bon, Inglourious Basterds, c'est fait. Je l'ai trouvé vraiment super bon, un espèce de western déglingué avec des acteurs géniaux (sauf les français, quoique Mélanie Laurent est super bonne :tired:).

Pas mal de longues scènes très tendues (comme dans les westerns, donc).
Ce que j'ai apprécié le plus, c'est que le film prend son temps d'une manière générale avec assez peu des ellipses habituelles: on voit les acteurs déambuler, descendre de voiture...Les blockbusters habituels se concentrent sur la castagne sans prendre le temps de poser l'ambiance, au nom de la sacro-sainte action.

Bon, faut aimer les films super bavards et accepter de voir ça en spectateur avec le découpage en chapitre, la voix off, quelques détails qui empêchent l'immersion.

Faut aimer les films de Tarantino pour apprécier, en fait. Donc j'imagine qu'on aura le droit aux mêmes débats passionnés et chiants à son sujet.




Grosnours: pour des raisons que la morale réprouve, j'ai aussi eu droit à l'intégrale Disney/Pixar ces derniers mois. J'ai été agréablement surpris par Kuzco, qui est très niais mais étonnamment marrant et au design sans doute réalisé sous LSD. Pareil pour les Aristochats et Merlin l'enchateur.
Mais je confirme, ceux que j'aimais bien quand j'étais pitit (le Roi Lion & co) m'ont paru chiant comme la mort.

PolluXxX
23/08/2009, 11h32
Faut aimer les films de Tarantino pour apprécier, en fait. Donc j'imagine qu'on aura le droit aux mêmes débats passionnés et chiants à son sujet.

Il a déjà eu lieu ici :rolleyes:

ElGato
23/08/2009, 11h37
Il a déjà eu lieu ici :rolleyes:
Hola, tu es bien naïf jeune padawan.

Grosnours
23/08/2009, 11h46
Plein de fois, en effet.
Mais pas pour Inglorious Basterds, il n'y a pas vraiment grand monde qui ne l'a pas aimé pour l'instant. Au pire un peu déçu, mais c'est tout.

Grosnours
23/08/2009, 11h54
Grosnours: pour des raisons que la morale réprouve, j'ai aussi eu droit à l'intégrale Disney/Pixar ces derniers mois. J'ai été agréablement surpris par Kuzco, qui est très niais mais étonnamment marrant et au design sans doute réalisé sous LSD. Pareil pour les Aristochats et Merlin l'enchateur.
Mais je confirme, ceux que j'aimais bien quand j'étais pitit (le Roi Lion & co) m'ont paru chiant comme la mort.

J'ai toujours beaucoup aimé Kuzco qui est complètement délirant, bien plus que les Disney habituels (même si le génie d'Aladdin est énorme).
Par contre les suites (et séries TV) sont plus de la simple exploitation commerciale.
J'ai acheté tout récemment Robin de Bois et les Aristochats justement, et autant moi j'aime beaucoup, autant cela laisse ma gamine assez indifférente (et pourtant elle adore les chats, mince !), la faute sans doute a une histoire de rythme. A vrai dire même Le Livre de la jungle, je le lui passe en jouant avec les chapitres, pour passer les passages plus "mous". Alors que Bolt, c'est un des rares films (avec Finding Nemo) ou elle reste devant du début a la fin.
C'est amusant de voir l'évolution des dessins animes pour enfants et a quel point l'action est devenue maintenant un composant essentiel et omniprésent. Autre exemple, Bernard et Bianca parait bien mou maintenant, alors qu'il a bercé mon enfance... :emo:

Anonyme871
23/08/2009, 11h58
Niveau trip sous LSD, Dumbo est pas mal non plus.

skyblazer
23/08/2009, 12h02
Niveau trip sous LCD, Dumbo est pas mal non plus.

Qu'est-ce que tu fais avec tes cristaux liquides toi ? :O

Et autrement, les Disney j'ai trouvé ça variable. Beaucoup qui sont resté dans les mémoires me paraissent chiant à mourir (Le Roi Lion, Bambi, ...) alors que j'ai trouvé les adaptations de compte de fée juste excellente (Cendrillon, la belle au bois dormant ...) pour le design général. Pas pour le respect de l'oeuvre original, mais ce n'est pas un défaut. Du moins pour moi.

Grosnours
23/08/2009, 12h05
C'est clair que question respect des contes de fées originels, Disney n'est pas un grand exemple.
Mais d'un autre coté, les contes de fées pour gamins sont parfois très très effrayants/malsains/dérangeants.

Anton
23/08/2009, 12h09
C'est surtout qu'à la base les Grimm Perrault et autres ne sont absolument pas pour enfants.

Grosnours
23/08/2009, 12h14
Si, si les contes ont toujours été pour enfants.
Maintenant les valeurs qu'ils véhiculent on peut-être un peu évoluées...

Anton
23/08/2009, 12h18
Nan nan.

Les leçons de vie, allégories et autres métaphores derrière chaque conte (Petit Poucet, Belle au Bois Dormant, Cendrillon, etc etc etc) sont légions et absolument pas à la portée des enfants. A la base ces histoires sont destinées aux adultes.

Du reste les versions "d'aujourd'hui" sont fortement édulcorées, comme Blanche-Neige. Dans ces contes la mort (souvent sanglante) est omniprésente, la réflexion sur la vie, la tentation, etc etc etc. La version pour enfant qu'on connait ou qu'on raconte en est fort loin avec un message beaucoup plus simple.

Grosnours
23/08/2009, 12h24
Un des premiers livres des frangins Grimm était Contes de l'enfance et du foyer, ce qui indique assez bien sa destination. ;)
Qu'importe si le décodage logique de toutes les ficelles du conte soient hors de portée de l'auditeur, celui-ci assimilera quand même la morale du conte.

Mais bon, brisons la, c'est le topic des films et on est en plein HS....

Anton
23/08/2009, 12h35
Kinder und Hausmärchen, soit Contes pour les enfants et les parents, le titre réel en fait.
Les Grimm ont amassé les légendes allemandes et remixé beaucoup de contes de Perrault, de même que dédramatisé certaines des allemands (Raiponce, Hänsel und Gretel). Certaines étaient pour les enfants, et les autres... Pour les parents :rolleyes:

C'est ainsi que les Grimm en ont édulcoré pas mal à destination des enfants mais laissé pour d'autres la "VO" aux parents.
De manière générale, les contes des Grimm sont bien plus sanglants et imagés que ceux de Perrault, bien plus proches d'Andersen ou même La Fontaine et ses fables.

Fin du HS donc ;)

Zebb
23/08/2009, 13h27
Ca me rappelle que dans la version originale du Petit Chaperon Rouge, le loup bute sa grand mère et lui fait boire son sang et manger sa chair :rolleyes: (tiens sur le coup ça me rappelle l'autre conte avec Jésus là...)


Sinon je viens de voir :

http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/rsz/434/x/x/x/medias/nmedia/18/64/18/78/18990267.jpg

+

http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/rsz/434/x/x/x/medias/nmedia/18/64/53/39/19007981.jpg

Et bah c'est vraiment pas mal. Point de vue technique, ça se défend sans en faire trop, et l'histoire est vraiment prenante quand on s'accroche au fait que c'est une histoire vraie.
Ensuite je ne suis pas sur que ça aurait eu le même intérêt si c'était une fiction...

Snowman
23/08/2009, 13h33
Le meilleur Disney de toute façon c'est Aladdin ! :lanceunautredébat:

Ce rêve bleeeeeeeeeu :rolleyes:

La Belle & La Bête s'too.

Septa
23/08/2009, 13h57
Le seul disney bien c'est Steambot Willie bande de noob.

Ou celui avec Donald, Mickey et Dingo dans une maison hanté dont j'ai oublié le nom.

Next
23/08/2009, 14h09
La Belle & La Bête s'too.

Nan, Alladin. Jafar et son peroquet cay les + grand mechant du ciné d'animation.
Et en + ce Reve Bleu cay tro bon com chanson pour pécho!

Anton
23/08/2009, 14h11
Je n'y crois pas, c'est pas merveilleux :O

Sylvine
23/08/2009, 14h13
On alterne sans arrêts entre des scènes qui ont un réel intérêt, un tant soi peu de profondeur dramatique, comme le début du film ou bien le passage dans l'auberge, et des plans où le rapport avec la violence est extrêmement malsain. Alors oui c'est du Tarantino, ça se veut second degré : mais bon quand la salle éclate de rire lorsque l'Ours juif tabasse à coups de batte de base ball un nazi, avec force détails qui plus est, je trouve ça moyennement poilant.

Et puis le fait de montrer les nazis comme étant des brutes sanguinaires, l'incarnation du mal absolu, bêtes et alcooliques de surcroît, complaisamment assassinés par des soldats américains, wahou quelle impertinence, fallait oser, en plus c'est tellement drôle.
Ah ba je suis content de pas être le seul à être resté de marbre pendant la scène de la forêt.

Autant je trouve la scène dans Kill Bill avec les 50 fous (bon, je sais plus combien ils sont et je sais plus comment ils s'appellent, ok) plutôt drôle, autant là c'était juste malsain.
Et effectivement, le fait que les gens rient à gorge déployé dans la salle aidait pas à dissiper le malaise.

Yo-gourt
23/08/2009, 14h20
Heuu dans Inglorious Basterds elle est où la voix off?
Sinon c'est clairement un fiml à voir en VO. Je sais même pas ce que ça doit donner en VF intégrale...les allemands parlent français avé l'accent? Les english parlent allemands avec un accent aussi?? Et quand Brad parle italien??

Tiens j'ai pas le souvenir de gens qui ont ri à Bordeaux...moi j'étais à 2 doigts de gerber...rien qu'entendre la batte contre le mur du tunnel ça m'a glacé le sang...pis la scène de la cave...WOW...horrible à chaque plan t'es obligé de voir quelqu'un crever...

Après j'ai l'impression qu'ils ne butent pas que des SS...de là à faire un raccourci allemand = SS....

Sidus Preclarum
23/08/2009, 14h26
Heuu dans Inglorious Basterds elle est où la voix off?
Sinon c'est clairement un fiml à voir en VO. Je sais même pas ce que ça doit donner en VF intégrale...les allemands parlent français avé l'accent? Les english parlent allemands avec un accent aussi?? Et quand Brad parle italien??


...
:tired:

Sylvine
23/08/2009, 14h27
Heuu dans Inglorious Basterds elle est où la voix off?
Retirée du montage. Apparament c'était dans la version montrée à Cannes.


Sinon c'est clairement un fiml à voir en VO. Je sais même pas ce que ça doit donner en VF intégrale...les allemands parlent français avé l'accent? Les english parlent allemands avec un accent aussi?? Et quand Brad parle italien??
Déjà dis plusieurs fois, en gros quand c'est en anglais c'est traduit, sauf pour la scène d'intro où ça poserait des problèmes évident de cohérence. Toutes les autres langues sont en VO.


Tiens j'ai pas le souvenir de gens qui ont ri à Bordeaux...moi j'étais à 2 doigts de gerber...rien qu'entendre la batte contre le mur du tunnel ça m'a glacé le sang...pis la scène de la cave...WOW...horrible à chaque plan t'es obligé de voir quelqu'un crever...
Ah ba on était visiblement pas dans la même salle, en plus la scène est visiblement faite pour faire rire: la surenchère de gore, les petites répliques de Brad Pitt, les conneries marqués à l'écran...
Dans la salle on avait des grands Hooo! Et des Haaa!! Dégoutés, mais en même temps des rires.
Et à mon avis si c'était silencieux dans ta salle ça prouve bien que la scène est ambigüe.

Therapy2crew
23/08/2009, 14h29
Je me suis maté Very Bad trip dernièrement, j'y allais en sachant que ça avait fait un carton aux States, je me suis dit que ça allait être marrant ... Whoputain mais comment je me suis bidonné, c'était bien barré et les personnages sont tous nickel !!

Yo-gourt
23/08/2009, 14h33
Ben excusez moi pour ma question sur la VF/VO mais le mercredi de sa sortie je ne le connaissais même pas...j'ai vécu enfermé depuis le 15 mars...

Sonny Jim
23/08/2009, 14h44
Ah ba je suis content de pas être le seul à être resté de marbre pendant la scène de la forêt.

Autant je trouve la scène dans Kill Bill avec les 50 fous (bon, je sais plus combien ils sont et je sais plus comment ils s'appellent, ok) plutôt drôle, autant là c'était juste malsain.
Et effectivement, le fait que les gens rient à gorge déployé dans la salle aidait pas à dissiper le malaise.

Tiens, c'est intéressant parce même si le film est très 'popcorn', j'ai trouvé que c'était *le* thème bien mené du film : en gros, dans le camp allemand et dans le camp allié, t'as des gens bien et de pourris de première. D'ailleurs, y a certainement pas de raccourci allemand = SS puisque t'as plein de personnages 'potentiellement' bons : le chef allemand décoré pour acte de courage, les soldats de la taverne qui fêtent la naissance du ptit dernier en jouant à des jeux de société (et en se bourrant la gueule)...

Typiquement dans la scène de la forêt, tu te retrouves du côté des pourris qui commettent un crime de guerre. Y a certainement un pourcentage de la société que ça fait plus rigoler que réfléchir... Mise en abîme?

b0b0
23/08/2009, 15h11
Heuu dans Inglorious Basterds elle est où la voix off?
Sinon c'est clairement un fiml à voir en VO. Je sais même pas ce que ça doit donner en VF intégrale...les allemands parlent français avé l'accent? Les english parlent allemands avec un accent aussi?? Et quand Brad parle italien??

Tiens j'ai pas le souvenir de gens qui ont ri à Bordeaux...moi j'étais à 2 doigts de gerber...rien qu'entendre la batte contre le mur du tunnel ça m'a glacé le sang...pis la scène de la cave...WOW...horrible à chaque plan t'es obligé de voir quelqu'un crever...

Après j'ai l'impression qu'ils ne butent pas que des SS...de là à faire un raccourci allemand = SS....:oC'est pas possible je l'ai vu à bordeaux aussi :), ça à pas mal rigolay.

Sylvine
23/08/2009, 15h12
Tiens, c'est intéressant parce même si le film est très 'popcorn', j'ai trouvé que c'était *le* thème bien mené du film : en gros, dans le camp allemand et dans le camp allié, t'as des gens bien et de pourris de première. D'ailleurs, y a certainement pas de raccourci allemand = SS puisque t'as plein de personnages 'potentiellement' bons : le chef allemand décoré pour acte de courage, les soldats de la taverne qui fêtent la naissance du ptit dernier en jouant à des jeux de société (et en se bourrant la gueule)...

Typiquement dans la scène de la forêt, tu te retrouves du côté des pourris qui commettent un crime de guerre. Y a certainement un pourcentage de la société que ça fait plus rigoler que réfléchir... Mise en abîme?
Oui y'a pas de grands gentils et de grands méchants, mais cette scène dans la forêt est pas montrée de façon neutre.
On a tous les petits gags genre quand les personnages sont présentés, si on avait les mêmes effets pour la première scène par exemple, je suis sûr que beaucoup moins de personnes auraient trouvé ça drôle.
Oui dans la scène de la forêt on voit bien que le commando américain est composé de malades mentaux, et leur acte n'est absolument pas glorifié, mais le fait est qu'on a une scène comique où une patrouille allemande se fait torturer puis massacrer.
Alors après peut-être que c'est effectivement une volonté de Tarantino de dire "Vous voyez de quoi vous êtes en train de rire?", mais sachant que c'est exactement le genre de scène qu'on va retrouver dans ses autres films, à la différence qu'elles ne sont pas inspirées de faits réels, et qu'habituellement je trouve que c'est plutôt drôle, j'ai doute que ça soit réellement comme ça qu'il ai imaginé la scène.

Anton
23/08/2009, 15h14
http://www.horreur.net/img/ledeuxiemesouffleaff.jpg

Le début avec le monologue du commissaire est juste énorme ^^

Next
23/08/2009, 15h25
Dvdrama/TF1 meme combat...

SLLLLUUUUUUURPSSSS... (http://tf1.lci.fr/infos/culture/cinema/0,,4522728,00-avatar-premiers-extraits-premiers-emois-.html)

Anton
23/08/2009, 15h26
Donc si j'ai bien compris, si on a aimé Avatar on est un conformiste qui suce la bite de Cameron.

Par contre ! Si on est aigri, qu'on critique et qu'on trouve ça nul, là, on est dans le coup.
:tired:

Next
23/08/2009, 15h30
Donc si j'ai bien compris, si on a aimé Avatar on est un conformiste qui suce la bite de Cameron.

Par contre ! Si on est aigri, qu'on critique et qu'on trouve ça nul, là, on est dans le coup.
:tired:

Les anti-conformiste c'est ceux qui aiment Cameron justement... :ninja:

C'est la teneur des articles qui est franchement gavante... Deja que celui de Dvdrama posté 10pages en arriere sentait vraiment la leche...

En meme temps on est dimanche aprem, Walket Texax Ranger c'est finis et jme fais chier... Pis ve debat sur Tarantino j'ai pas suivi. :ninja:

Snowman
23/08/2009, 18h14
J'avais posté aussi celui de Dark Horizons après une projection de 20 minutes à San Diego, même avis : dithyrambique.

Et si c'est parce que Cameron avait réussi son coup, tout simplement ?

Shining Shiva
23/08/2009, 18h28
Allez hop, entre deux séances de Requiem Bloodymare, jme suis refait eux classiques, à savoir dans un premier temps...

http://www.thehdroom.com/images/bluray/large/4422.jpg

Théatral au possible (hormis le toujours très en avance sur son temps question jeu d'acteur Basil Rathbone, impeccable et irréprochable Guy de Guisbourne), surjoué mais c'est l'époque qui veut ça, Cette version du mythe de Robin des Bois reste tout simplement à mes yeux la seule qui est indispensable au visionnage (par pitié, ne venez pas me parler de la version infâme au mou Costner), doté de décors et de costumes que l'on peut qualifier de parfaits, des combats palpitants et encore toujours agréables à regarder, et encore une fois une prestation remarquable d'Errol Flynn, se gaussant à tire larigot et à gorge déployée, tapant la pose allègrement et campant un Robin arrogant mais toujours juste. Un bon indispensable et foutrement bien colorisé qui plus est.

Puis un autre classique (pour suivre le remake que j'ai maté cette nuit)

http://www.collider.com/uploads/imageGallery/Scarface_1932/scarface__1932__dvd.jpg


6 ans d'écart entre les deux flims, bientôt proches du centenaire, et pourtant le Scarface de Hawks interprété de main de maître par un Paul Muni totalement extravagant et barré n'a pas pris lui non plus la moindre ride. C'est grandiose, c'est majestueux, c'est du putain de flim de gangsters comme bien des réals contemporains peinent à en pondre, et voir les deux d'affilée -pour qui a le temps- est un grand moment de cinéma puissant et poignant, qui laisse sans voix quand on se rend compte que pour une fois, le remake ne fait ni tâche ni ombre à son modèle.

Bon par contre là jme tâte pour faire un autre combo, sauf que l'original me laisse vraiment indifférent... The Thing From Another World de Nyby, avec son homme plante en costume somme toute grotesque, sa pauvre romance niaiseuse et anecdotique, et du surjouage en veux-tu, en voilà. J'ai toujours du mal à croire que Carpenter ait pu sauter de son siège lorsqu'il l'a vu à l'âge de 4 ans. Quoique, à 4 ans, aussi... N'empèche qu'il a formidablement remaké cette nouvelle... Pis en blu ray, putain de sa race, le flim est encore plus magnifique... Faut que jme chope The Dark Cystal en Blu Ray d'ailleurs, pour voir s'ils vont enfin nous remettre la version originale et non la recolorisée qu'on se tape depuis des lustres... Dommage que mon V2000 soit mort!

mescalin
23/08/2009, 18h32
J'avais posté aussi celui de Dark Horizons après une projection de 20 minutes à San Diego, même avis : dithyrambique.

Et si c'est parce que Cameron avait réussi son coup, tout simplement ?


Perso j'espère qu'il s'est bien fait la main sur celui-là avant Battle Angel :bave:

---------- Post ajouté à 18h32 ----------

:o Robin hood avec Errol Flynn, j'ai du bien le matter 57864 fois étant gosse, quelle classe !

Shining Shiva
23/08/2009, 18h35
---------- Post ajouté à 18h32 ----------

:o Robin hood avec Errol Flynn, j'ai du bien le matter 57864 fois étant gosse, quelle classe !

J'l'ai peut être maté 354 fois de moins que toi mais en même temps jpouvais pas le mater autant que Dark Crystal et ses 3.575.948 fois. J'ai toujours été surpris de voir que la cassette n'a jamais pris de schtard...

Anonyme871
23/08/2009, 18h35
Puis un autre classique (pour suivre le remake que j'ai maté cette nuit)
6 ans d'écart entre les deux flims, .

:tired:, c'est pas 60 plutôt ?

Shining Shiva
23/08/2009, 18h37
:tired:, c'est pas 60 plutôt ?

Jparlais de Robin Hood de 38 et Scarface de 32. Vu que ce sont les deux que j'ai amté "d'affilée", mais j'ai pas été précis, jle reconnais.

Anonyme871
23/08/2009, 18h40
Jparlais de Robin Hood de 38 et Scarface de 32. Vu que ce sont les deux que j'ai amté "d'affilée", mais j'ai pas été précis, jle reconnais.

Ha oui. En plus 60 ans ça collait pas. Daysolay.

Shining Shiva
23/08/2009, 18h48
Ha oui. En plus 60 ans ça collait pas. Daysolay.

Nan mais ché pas graffe hein biloute, ché deum faute à la base hein.

(déjà que parler terroir c'est laid, mais écrire terroir, woula).


Bon allez hop là, The Thing!!!
http://www.bluraywire.com/wp-content/uploads/2008/07/the-thing.jpg


Plus grand flim d'anticipation de tous les temps. Véritable expérience de flippe jamais égalée, même pas atteint le talon, j'irais jusqu'à dire... Bon jreviens dans une une heure et cinquante minutes.. Peut-être ^^

Emzy
23/08/2009, 19h33
J'adore The thing, mais je pige pas pourquoi tu en parles comme un flim d'anticipation... ?

Spartan
23/08/2009, 19h45
Je reviens à l'instant de Numero 9.

http://www.premiere.fr/var/premiere/storage/images/cinema/photos/reportages/nouvelles-affiches-de-9-de-shane-acker-produit-par-tim-burton/numero-9/25509745-1-fre-FR/Numero-9_reference.jpg

Plein de bonnes petites idées, pas trop de niaiseries typique hollywoodiennes, une bonne BO, de bons doublages, le tout sur une durée relativement courte (1h20 environ).

Sympa comme tout ! :)

le caca de l'espace
23/08/2009, 19h47
Je reviens à l'instant de Numero 9.

http://www.premiere.fr/var/premiere/storage/images/cinema/photos/reportages/nouvelles-affiches-de-9-de-shane-acker-produit-par-tim-burton/numero-9/25509745-1-fre-FR/Numero-9_reference.jpg

Plein de bonnes petites idées, pas trop de niaiseries typique hollywoodiennes, une bonne BO, de bons doublages, le tout sur une durée relativement courte (1h20 environ).

Sympa comme tout ! :)Seulement as-tu détecté les références dans ce film? :tired:

ElGato
23/08/2009, 19h49
Retirée du montage. Apparament c'était dans la version montrée à Cannes.

Il en reste quelques bouts quand même, par exemple pour l'aparté sur les pellicules au nitrate d'argent. Ça et le reste contribue à obliger le spectateur à rester à sa place de spectateur (passif, pas d'identification).

Et je trouve que typiquement, ce genre de mécanisme montre tout son intérêt dans les scènes du genre de celle de la forêt: ça rappelle qu'on ne regarde qu'une fiction. Sinon, on serait peut-être tenté de faire une identification.

Spartan
23/08/2009, 19h56
Seulement as-tu détecté les références dans ce film? :tired:
Quelques-unes. Certainement pas toutes, ...

le caca de l'espace
23/08/2009, 20h00
Quelques-unes. Certainement pas toutes, ...
Non, mais je faisais mon Grosnours (http://forum.canardpc.com/member.php?u=13635), quelques pages avant. ^_^
Sinon, je l'ai pas vu et j'connais rien du film et ses références.. :p

LtBlight
23/08/2009, 20h30
Il en reste quelques bouts quand même, par exemple pour l'aparté sur les pellicules au nitrate d'argent. Ça et le reste contribue à obliger le spectateur à rester à sa place de spectateur (passif, pas d'identification).

C'est quoi l'histoire de la voix off? A l'iorigine elle devait y'être sur tout le film?

Hellzed
23/08/2009, 20h46
Taxidermie - les taxidermistes sont ceux qui empaillent les animaux, mais pas seulement...
http://www.dvdrama.com/imagescrit/taxidermie_1.jpg


C'est le genre de film qui ne ressemble à aucun autre, qui peut paraître ignoble, pervers, totalement inutile. Mais non, la caméra se balade merveilleusement, certaines séquences sont superbes ( la baignoire ) et j'ai même ri.
Le film se découpe en 3 parties bien distinctes chacune bien tordue, ainsi la première m'a limite fait arrêter le visionnage tandis que les deux autres ont pleinement satisfait mon désir de film original, extravagant, et allumé.
Parfois j'ai ressenti un petit côté Pasolini... Sur les passages répugnants et la maltraitance des corps.
Bien barges quand même ces hongrois.

A voir en tout cas.

Snowman
23/08/2009, 21h07
Taxidermie, ça enfonce n'importe quelle bouse pseudo-provoc de Miike (non c'est pas un troll :ninja: )

Hellzed
23/08/2009, 21h09
En plus ya le frère de Jabba
http://www.cinemovies.fr/images/data/photos/G123141915426461.jpg

Bebealien
23/08/2009, 21h11
Yep c est vraiment sympa Taxidermie (http://lordoftraffic.com/blog/?title=taxidermie-sexe-bouffe-immortalite-meme-&more=1&c=1&tb=1&pb=1) même s'il a fallu du temps pour que ca décante et que je sache enfin si j'ai aimé ou pas.

LaitLucratif
23/08/2009, 21h13
Taxidermie, ça enfonce n'importe quelle bouse pseudo-provoc de Miike (non c'est pas un troll :ninja: )

Ou comment faire des comparaisons foireuses et à côté de la plaque tout en trollant grassement. ^_^

FAYFAY
23/08/2009, 21h46
Vu Numero 9.



C'est pas mal, et c'est post-apo!

vanamel
23/08/2009, 22h04
The truth seeker, adapté du bouquin de fantasy l'épée de vérité

L'actrice principale..mais elle est...euh...:o

Je vais me taper toute la saison rien que pour elle :tired:

Karibou
23/08/2009, 22h05
Taxidermie, ça enfonce n'importe quelle bouse pseudo-provoc de Miike (non c'est pas un troll :ninja: )

Haaan! Moi j'ai trouvé ça provocant et subversif la mère qui allait son film presque adulte dans Visitor Q! (et puis après j'ai eu 9 ans et j'ai vu un deuxieme film)

Septa
23/08/2009, 22h08
Je suis fan de Satoshi Kon pour Paranoia Agent mais jusqu'a présent je n'avais vu que Tokyo godfather....

Pour rattraper mon retard ce weekend on a vu

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/thumb/1/16/Paprikaposter.jpg/200px-Paprikaposter.jpg

Et

http://archive.filmdeculte.com/photo/culte/perfectblue/image.jpg

Le premier a des thèmes un peu redondant avec Paranoïa Agent mais est quand même assez magnifique. ( même si Didine elle a pas aimé :emo:)
En plus il y a tout ce que je trouve angoissant dedans clown, poupée, parc d'attraction, papillon épinglé brrr...
Histoire prenante, graphiquement superbe...


Et le second... Bha on voit bien qu'il avait pas le même budget mais le scénar et la mise en scène sont vraiment bien. On est parfois aussi perdu que l'héroine et le "twist" final, bin je m'y attendais pas du tout, alors qu'en y repensant depuis le début on a toute les pistes pour comprendre.
( et là Didine a aimé, joie )

LaitLucratif
23/08/2009, 22h21
Haaan! Moi j'ai trouvé ça provocant et subversif la mère qui allait son film presque adulte dans Visitor Q! (et puis après j'ai eu 9 ans et j'ai vu un deuxieme film)

Super Dupont ?

Anonyme871
23/08/2009, 22h49
Vu les 4 fantastiques et le surfeur d'argent : Un film nul à vomir qui se termine par un bon pti cliché raciste comme seul Hollywood sait nous en donner. Fabuleux :cigare:

Sylvine
23/08/2009, 23h01
qui se termine par un bon pti cliché raciste comme seul Hollywood sait nous en donner. Fabuleux :cigare:
Balance! :bave:

Gunthar Olafson
23/08/2009, 23h02
Je viens de finir The Sentinel :

http://ecx.images-amazon.com/images/I/5157MMRD5YL._SL500_AA240_.jpg

Rien d'extraordinaire, mais ça se laisse regarder comme un flim du dimanche soir.

AtomicBondage
23/08/2009, 23h05
Je suis en train de voir Star Wars: Episode III sur la télé suisse.

Je pensai que les cinq premières minutes étaient d'une nullité affligeantes, puis j'ai vu les dix minutes suivantes.

Elles étaient pires.

Heureusement qu'il n'a pas été diffusé en 3D, sinon tout le monde aurait crié au génie, à une révolution dans le cinéma :p

En plus c'est en VF, ça permet d'admirer le niveau d'écriture des dialogues :lol: Même le texte déroulant du début du film (la marque de fabrique SW) ressemblait au début d'une fanfiction écrite par un gamin de dix ans.

Anton
23/08/2009, 23h15
Attends, t'as pas tout vu encore.
Malheureusement.

AtomicBondage
23/08/2009, 23h27
Des wookies qui crient comme Tarzan en sautant sur des droïdes à roue à aube :lol:

AtomicBondage
23/08/2009, 23h43
Monocycle contre lézard à plumes :lol:

C'est sans fin :lol:

bixente
23/08/2009, 23h54
En plus c'est en VF, ça permet d'admirer le niveau d'écriture des dialogues :lol: Même le texte déroulant du début du film (la marque de fabrique SW) ressemblait au début d'une fanfiction écrite par un gamin de dix ans.

http://lh3.ggpht.com/haymansbeard/RrFkGaI8aqI/AAAAAAAAAIw/3XSXb6qRH_k/s512/Obi+Wan+Kenobi+02+Large.JPG
"Anakin, Chancelor Palpatine is evil !!"


http://luxettenebrae.l.u.pic.centerblog.net/mbglr1r6.jpg
"From my point of view, the jedis are evil !!!"


"But then, you are lost !!!"

Et j'ose même pas imaginer la VF :O

Merci papy Lucas pour ce grand moment de cinéma, où un acteur incompétent dirigé par un tâcheron nous délivre la pire mélasse manichéenne que l'on puisse imaginer.

Bon, elle est quand même pas mal cette scène de fight entre Obi Wan et Anakin et la conclusion est distrayante :

Voir Hayden Christensen finir en merguez m'a rempli d'une joie immense :ninja:

zatura
23/08/2009, 23h55
Anakin le schyzophrène qui passe en 10 secondes chrono du "oh mon dieu qu'est ce que j'ai fait, c'est horrible !" à "oui maitre je vais tous les exterminer"

LtBlight
23/08/2009, 23h58
En tout cas, pour revenir 5 secondes sur le père Tarantino, il vient de décrocher le meilleur score de sa carrière aux US avec Inglourious (37.6 millions de dollars en un WE) et vu le four qu'a fait son précédent film, ça fait plaisir. A mon avis, ça va le motiver pour faire une préquelle sur les soldats afro-américains...

bixente
24/08/2009, 00h00
Prochaine étape : Indiana Jones dans un frigo "nuclear proof", Shia Labeouf qui imite tarzan avec une liane et des petits gris roswell qui viennent faire coucou aux mayas.

http://img.listal.com/image/111230/600full-george-lucas.jpg
"Ben quoi, il est génial ce scénar, la scène des lianes, c'est moi qu'ai eu l'idée, sinon quoi, t'es pas content ? File moi mon pognon j'ai dit !!!"

Lazyjoe
24/08/2009, 00h01
Pour faire mon original de la life, Inglorious Basterds évidemment.

Bon bah la Vf est vraiment bien (de toutes façons doit y avoir genre la moitié du film qui est doublé dans d'autres langues :p ). L'ambiance western bien adaptée (ça change des carcans habituels sur la WWII). De la violence gratuite, du gore bien marquant, du second degré, une musique qui dépote, des scènes délirantes.... Du Tarantino quoi.

Seuls regrets, le milieu du film (surtout la scène de la taverne) est franchement trop tiré en longueur, et la dernière scène pas cohérente le colonel allemand connaît parfaitement l'équipe des basterds, et sais bien que ce sont de vrais psychopathes sans le moindre scrupule, même dans l'idée de se rendre jamais il n'aurait dû accepter d'être totalement sous leur contrôle le moindre instant .

t4nk
24/08/2009, 00h02
Rhaaa, je viens de me refaire Action Mutante. :love:

Ce film c'est... C'est... Comment dire ? Je vous ai jamais dit que j'était infoutu de parler d'un film ?

Bon, un extrait alors, qui ne représente qu'un bout du film, la première partie en particulier.

KngrX7yHcM0

Rhaa, j'aime cette part de l'Espagne qui sais concerner intacte, voire sublimer leur philosophie politique engendrée par l'anti-francisme.

Et la deuxième partie ? Si la première semble être déjà du nawak, la seconde bat des records, en plus de virer dans le graphiquement post-apo, c'est magistrale !

Décidément, Action Mutante c'est :love:^1024.

Edit : avec la BO c'est encore mieux

Rj2fGky-BP0

Savage-Bisounours
24/08/2009, 00h18
Anakin le schyzophrène qui passe en 10 secondes chrono du "oh mon dieu qu'est ce que j'ai fait, c'est horrible !" à "oui maitre je vais tous les exterminer"

-OT_SlO-M2g :ninja:

nUiiaX4gX2w

AtomicBondage
24/08/2009, 00h24
Naaaaan, mais vous comprenez pas, c'est une métaphore super profonde sur l'Amérique de Bush, tu voâââââââ.....

---------- Post ajouté à 00h24 ----------

http://www.vgcats.com/comics/images/050531.jpg

bixente
24/08/2009, 00h37
-OT_SlO-M2g

nUiiaX4gX2w

Merci pour ce grand moment de bonheur.


http://misstrash.m.i.pic.centerblog.net/g9wu3kar.jpg
"I'm acting !!!!"

Non seulement, George Lucas est incapable de bien réaliser ses films, mais il est aussi incapable de bien choisir ses acteurs, le rôle d'Anakin a toujours été refilé à des boulets (Jake Loyd, puis Hayden Christensen) arrivant à mimer moins d'émotions que toutes celles de la carrière de Steven Seagal réunies.

Anonyme871
24/08/2009, 00h46
Balance! :bave:

Non mais j'exagère un peu mais bon après (Spoil mais pas vraiment) l'armée américaine qui débarque en hélico à Londres, l'armée américaine qui débarque en hélico en Allemagne, l'armée américaine qui est chez elle en Alaska, le plan final où tous les pti japonnais en Kimono font coucou aux supers héros a fini de m'achever. :vomit:.

Mis à part ça, il se passe rien dans ce film, le scénario est nul, aucune intrigue, une histoire d'amour pitoyable, des blagues au raz des pâquerettes, des scènes d'actions mal foutu et finalement assez rare. C'est bien simple, il se passe rien dans ce film. J'ai subit 1H30 de torture et tout ça en VF :sad:. Ils ont quand réussi quelque chose : faire pire que le premier.

Et même pas une fesse de Jessica Alba pour rattraper le tout.

Sylvine
24/08/2009, 00h47
le plan final où tous les pti japonnais en Kimono qui font coucou aux supers héros a fini de m'achever. :vomit:.
^_^
Est-ce que ça vaut la scène de Armagedon avec les jeunes parisiens en 2CV devant la Tour Effel?

Anonyme871
24/08/2009, 00h48
^_^
Est-ce que ça vaut la scène de Armagedon avec les jeunes parisiens en 2CV devant la Tour Effel?

Nan quand même pas, là tu tapes dans l'exceptionel tout de même. :wub:

AtomicBondage
24/08/2009, 00h55
hpl90zF38Kg

C'est juste... C'est juste... Exceptionel, quoi, entre le doublage et le jeu d'acteur... Une scène à se repasser plusieurs fois pour en saisir tout le... Heu... Voilà quoi.

La cerise sur le gateau ^_^

Thom'
24/08/2009, 00h57
Béh, j'ai toujours pensé que ca venait de l'opération, tu sais, au début il sait à peine marcher, à peine parler, tout ca :tired:

Sylvine
24/08/2009, 00h59
Wow, hé calmez vous avec Star Wars, c'est pas le premier film de merde qui sort, ni le dernier je vous rassure.
(surtout que c'est pas comme si il était sortit hier)

AtomicBondage
24/08/2009, 01h03
Résultats : 848,754,768 $, deuxième meilleur résultat pour un film SW.

C'est donc que c'était un bon film.

Le public a toujours raison, et toute opinion sur un film est focément subjective donc sans valeur.

Anton
24/08/2009, 01h06
Putain pourquoi j'ai regardé, j'ai envie de me suicider au lieu d'aller me coucher, maintenant :tired: :emo:

Shining Shiva
24/08/2009, 03h51
Putain pourquoi j'ai regardé, j'ai envie de me suicider au lieu d'aller me coucher, maintenant :tired: :emo:

Ca fait mal au cul hein? DAns mon entourage, j'ai jamais compris pourquoi mes potes, qui en règle générale sont pas trop nazes cinématographiquement parlant, en sont arrivés à me dire que Episode III avait de bons moments...

L'intro est désolante et rappelle furieusement une version cheap, dans l'espace et brouillonne du finish de The Two Towers (faut dire qu'ils se tiraient bien la bourre, même si d'après les documentaires et les dires de Jackson, Rick McCallum lui-même était venu à Weta pour plus ou moins discutailler technique avec le néo-zélandais physiquement fluctuant. Le jeu d'acteur est navrant et pathétique, mention tout à fait spéciale bien entendue à l'innommable (mais faut quand même le citer, juste pour se rappeler les horreurs de l'Histoire afin qu'elle ne se reproduisent pas) Christiansen qui a quand même réussi de faire de Vader une gigantesque farce grotesque et dépourvue de la moindre once de crédibilité (non mais vous l'avez vu faire les gros yeux? Ouh qu'il a l'air vilement constipé le merdeux! Et comme ça a été judicieusement critiqué par Kevin Smith dans Clerks II, c'est effectivement à un Mannequin Skywalker dont on a à faire), un McGregor qui jamais, ô grand jamais n'a réussi à arriver au talon de'Alex Guiness. Je passe sur la cosmogonie aberrante et nawakisante, entre Dooku/Saruman aussi crédible qu'un hamster sur un vélo armé d'un jetpack sur le dos tentant de faire du patinage artistique sur un évier crados: le Droide-Sith-Cancéreux-Tuberculeux-Robot Ménager anecdotique mais que les zentils passent trois plombes à chopper pour je ne sais plus quelle obscure raison (ah si, le scénario nulach'); Mace Windu, le black inutile mais il en faut bien un pour les quotas, moralisateur à deux balles qui fait pas un pli face à un tâcheron sans âme; et Ian McDarmid, qui étrangement, sort son épingle du jeu en étant le moins naze, mais de peu (bah ouais, faut pas rêver, un bon acteur, mal dirigé, va quand même avoir du mal à faire dans le mirobolant et le spectaculaire).

On ne le répètera jamais assez mais ça reste indubitablement un viol pur et simple, par son propre géniteur qui plus est (ok alors on peut même parler de viol incestueux si ça vous branche), de ce qui a certainement été le plus grand exploit jamais réalisé au cinéma grand public (bah ouais, de la Space Opera pas trop grotesque faite avec trois bouts de ficelles et demi) alors que la relève n'a juste été qu'un prétexte, bien amorcé par la Star Wars Trilogy Special Edition, pour claquer des SFX abrutissant dans une histoire écrite par un mongolo sous LDS et Xanax. En gros, de la merde, quoi.


Sinon pour en revenir à je sais plus qui avec son avatar de Stallone en Scouter ^^, si je parle de The Thing comme étant un flim d'anticipation, c'est parce que même si le flim se passe à une époque contemporaine à l'époque où il a été réalisé, on parle quand de bestiole de l'espace, de soucoupes violentes, tout ça, mais c'est aussi et surtout, pour moi, dû à la teneur du flim, à sa construction, et surtout à sa perpétuelle tension qui fait qu'on est toujours aux abois, qu'on passe son temps à douter des intentions de tous, qu'on suit un McReady sans pour autant vraiment savoir s'il est humain ou pas. Et puis c'est surtout grâce à un Carpenter au faîte de son art (attention, j'ai pas dit non plus que The Fog ou Prince of Darkness étaient des bouses, loin de là!), qui maîtrise caméra et script comme personne d'autre ne l'aurait réussi, qui fait que la sauce prend et que l'on a bien plus l'impression d'être dans un flim d'anticipation ou un thriller plutôt qu'un "vulgaire flim de genre". Personnellement, j'estime que The Thing, dans son genre propre, est absolument parfait et irréprochable (mention spéciale à Jed le chien-loup, qui est vraiment dantesque et un acteur à part entière dans le flim) et peut même se targeur d'être intemporel et de résister à l'usure du temps. Pas comme tous ces flims en CG qui passent mal les 3 ans. Qu'une sombre histoire de mecs pris au piège dans la neige et poursuivis par une bestiole en soit aussi flippant et prenant, c'est un exploit.


Et sinon je sort d'un monument dans un tout autre genre....
http://missloumotormafia.files.wordpress.com/2008/06/cannonball_run.jpg

Tout simplement hénarume ^^ Une vulgaire course illégale à travers les Zétazuni entre Burt Reynolds, Jackie Chan, Sammy Davis Jr, Adrienne Barbeau (rhaaaaaadrienne... Pff, regardez les les boutonneux se palucher sur Megan Fox... Hommes de peu de goût ^^), et Roger Moore... Scénar inexistant, blagues potaches, gros décolletés en Lamborghini -enfin jcrois- et surtout, SURTOUT...

TIN TIN TIIIIIIIIIIN!!!!!!


http://image.blog.bitcomet.com/postpic/20080318/1794767_fprkrn080318140108.jpg


Dom DeLuise en Captain Chaos!!!!!

malmoutt3
24/08/2009, 05h22
Ca fait mal au cul hein? DAns mon entourage, j'ai jamais compris pourquoi mes potes, qui en règle générale sont pas trop nazes cinématographiquement parlant, en sont arrivés à me dire que Episode III avait de bons moments...

.................................................. ............................


http://image.blog.bitcomet.com/postpic/20080318/1794767_fprkrn080318140108.jpg


Dom DeLuise en Captain Chaos!!!!!





Mouerf , autant sur star wars je vous suis , sur the thing en film d anticipation aussi (vu que film d anticipation = en gros film de science fiction) mais alors sur carpenter et prince of darkness alors la je suis le premier a poser un veto est a appeller ça une daube qui a mal vieillie .

Je l ai revu il y a 2 jours et franchement j ai vécu l enfer pour arriver vers le debut de la fin du flim.
Peut etre des themes interessants mais alors la lourdeur du truc , les clichés sans le coté delire ou serie b qui pete , meme pas un theme sonore a sauvé .
C est pauvre tout ça .

Je me suis 100 fois plus eclaté sur assault et pourtant coté kitsch il a pas grand chose a lui envier .

Shining Shiva
24/08/2009, 06h04
Mouerf , autant sur star wars je vous suis , sur the thing en film d anticipation aussi (vu que film d anticipation = en gros film de science fiction) mais alors sur carpenter et prince of darkness alors la je suis le premier a poser un veto est a appeller ça une daube qui a mal vieillie .

Je l ai revu il y a 2 jours et franchement j ai vécu l enfer pour arriver vers le debut de la fin du flim.
Peut etre des themes interessants mais alors la lourdeur du truc , les clichés sans le coté delire ou serie b qui pete , meme pas un theme sonore a sauvé .
C est pauvre tout ça .

Je me suis 100 fois plus eclaté sur assault et pourtant coté kitsch il a pas grand chose a lui envier .


Heureusement que tout le monde n'aime pasl es mêmes choses ^^ Il est clair que dans ses anciennes réalisations, y'a deux flims de Carpenter qui posent des avis totalement opposés, et ce sont indubitablement Prince of Darkness et The Fog, deux flims à la structure certes bien lourde mais pourtant diablement "stressant" pour qui a envie de se laisser plonger dans le trip.

Effectivement, on peut lui reprocher son côté "sérieux" malgré la relative "bétise" du concept (le dernier représentant d'une caste de curetons gardiens d'un caisson contenant certainement ce qu'on peut qualifier comme étant le fils du Diable passe l'arme à gauche, et un confrère récupère la clé de la crypte contenant le bouzin, entre en contact avec Egg Shen de Jack Burton, incarnant ici un prof qu'on ne verrait certainement pas dans aucune fac qui se respecte, et ce dernier, aidé par une team composée de collègues et certains de ses étudiants, étudient le truc pour se rendre compte qu'ils sont dans la grosse merdasse), qui aurait certainement mérité un traitement plus léger et "bon enfant", histoire de faire passer plus facilement la pilule. Pourtant, et n'étant pas d'une obédience religieuse particulière, j'ai bien aimé la lente montée en pression exercée par Carpenter, pis tout son trip scientifico-religieux passe bien dans ma petite caboche. C'est très con-con, totalement surréaliste, mais j'ai accroché. Tout comme j'ai accroché à Assault On Precinct 13 qui est bien con-con lui aussi ^^ Mais bon, c'est vrai que le rythme peut poser problème, exactement comme dans The Fog où le flim met trois plombes à se lancer.


En même temps y'a Adrienne Barbeau donc voilà quoi :p

Et pendant que jposte je me mate
http://www.bluraywire.com/wp-content/uploads/2008/07/youngfrankenstein2.jpg

Du bon Mel Brooks comme il savait en faire jusqu'à Spaceballs, l'histoire de l'arrière-petit-fils du baron Bofort Von Frankenstein, un professeur et toubib bossant sur le système nerveux. Il devient l'héritier du testament de grand-papy et part en Teutonie afin de voir un peu ce qu'il a récupéré, bien qu'ayant dénigré en plein cours les "travaux" de son ancêtre.

Et vu que c'est du Mel Brooks, évidemment, c'est du grand n'importe quoi. Gene Wilder qui refuse d'être appelé Frankenstein mais "Fronkensteen" esst bien hagard et guindé avant de devenir un bon gros savant fou comme pépé, Marty Feldman est monumental en Aï-Gor, enfin c'est Marty Feldman quoi (nuff said comme dirait l'autre), Teri Garr est miam-miam, typique assistante délurée portée sur la chose, et Peter Boyle en monstre de Frankenstein à deux doigts de pratiquer les claquettes, qui donne la réplique à un Gene Hackman sublime en aveugle recueillant le monstre... Et je n'aurais qu'une seule chose à dire....

"Blucher!" (là normalement y'a des hénissements derrière:p)

Gunthar Olafson
24/08/2009, 09h01
J'ai bien aimé Star Wars III.














Même le I et le II en fait.

Sidus Preclarum
24/08/2009, 09h09
Le jeu d'acteur est navrant et pathétique, mention tout à fait spéciale bien entendue à l'innommable (mais faut quand même le citer, juste pour se rappeler les horreurs de l'Histoire afin qu'elle ne se reproduisent pas) Christiansen qui a quand même réussi de faire de Vader une gigantesque farce grotesque et dépourvue de la moindre once de crédibilité (non mais vous l'avez vu faire les gros yeux? Ouh qu'il a l'air vilement constipé le merdeux![/url]


Tiens, ça me rappelle cette critique (http://www.thebestpageintheuniverse.net/c.cgi?u=episode3)...

b0b0
24/08/2009, 10h01
pQiXPHhZ4Go

Il est génial ce mel brooks :bave:

Bebealien
24/08/2009, 10h05
Je suis après le débat, mais pas grave, alors voilà ma critique d'Inglorious Basterds (http://lordoftraffic.com/blog/?title=inglorious-basterds-tarantino-aussi-interessant-qu-enervant&more=1&c=1&tb=1&pb=1) pour ceux que ca intéresse...

http://a69.g.akamai.net/n/69/10688/v1/img5.allocine.fr/acmedia/rsz/434/x/x/x/medias/nmedia/18/70/45/22/19123474.jpg

b0b0
24/08/2009, 10h10
Mélanie Laurent, qui arrive à se la jouer “actrice française” insupportable en face d’un casting pourtant bien costaud… Un des gros point faible du film…

Gros plusun, mon dieu qu'elle est mauvaise.

Shining Shiva
24/08/2009, 10h12
Tiens, ça me rappelle cette critique (http://www.thebestpageintheuniverse.net/c.cgi?u=episode3)...

J'savais pas que Lucas avait déclaré que l'Episode III était un flim pour enfants, tiens.

Monsieur Cacao
24/08/2009, 10h14
Gros plusun, mon dieu qu'elle est mauvaise.

Elle je ne l'ai vu que dans BAbylon AD (critique concise: film naze), et c'était déjà pas la joie.
Ferait mieux de faire du Porno.

LtBlight
24/08/2009, 10h16
C'est clair que je ne sais pas ce que l'on trouve à Mélanie Laurent...dans Inglourious, c'est vraiment l'actrice qui sonne le plus faux dans tout le film. Et même dans le porno, je doute qu'on puisse en tirer grand chose :lol:

b0b0
24/08/2009, 10h18
Elle je ne l'ai vu que dans BAbylon AD (critique concise: film naze), et c'était déjà pas la joie.
Ferait mieux de faire du Porno.
Sérieux le gros point fort du film c'est les acteurs et elle, bah elle vient tout gâcher avec son interprétation de patate.

Sérieusement dans ce film elle dégage rien, alors que son rôle est super important bordel. On dirait un fantôme.

La femme qui fait la pub pour la diarrhée à la télé elle joue mieux, je suis sûr qu'elle s'en serait mieux sortit.

Bebealien
24/08/2009, 10h19
Elle je ne l'ai vu que dans BAbylon AD (critique concise: film naze), et c'était déjà pas la joie.
Ferait mieux de faire du Porno.
C'était Mélanie Thierry dans Babylon AD... Pas Mélanie Laurent...

znokiss
24/08/2009, 10h32
J'ai vu Very Bad Trip (je sais plus le titre en VO). Pas du tout mon genre de flim, mais je devais glander 3h, alors je suis allé comme ça, pour voir... Ben punaise c'que j'ai bien rigolé. Et la bande son. Et la tronche des acteurs. Et...
Bref, sans vouloir relancer le débat des dernières pages, ce film ne marquera pas l'histoire du cinéma, et pas mal de monde ici doit le trouver nul à souhait. N'empêche que j'ai passé un excellent moment, et c'est tout ce que je lui demandais.

Puis j'ai enchainé sur le dernier flim de Tarantino, les Bâterds inglorieux (mais je l'ai vu en VO, hein, n'exagérons pas, tout de même). . Bah voila, tout a été dit, et perso, je trouve qu'on en fait beaucoup trop des montagnes, même si c'est le jeu sir ce topic.
J'y ai trouvé des trucs excellents ! La voix off qui nous explique sur le ton du documentaire old school qu'un flim au nitrate, ça brûle est une référence direct à "Vous ne connaissez pas le commissaire Bialez ?" de La Cité de la Peur. Tarantino connait ses classiques...
Et j'ai adoré la scène du bar, qui est pour moi le morceau Tarantino du flim avec l'ouverture.
J'y ai trouvé aussi du moins bon, voir plutôt moisi, comme le final bofounet ou le jeu de Mélanie Thierry et son pote.

Mais bon, c'était bien quand même, et je vais pas me prendre la tête pendant 3h pour expliquer au monde en quoi c'était déchireux/déchirant, c'est selon.

Ezechiel
24/08/2009, 10h32
Mélanie Laurent tout ce qu'elle a pour elle, c'est un physique de fille "normale qu'on pourrait croiser dans la rue" mais bandante grave. Tout le reste est à jeter. Interprétation, personnalité.

Bon après je la trouve super bandante. Et puis j'ai pas vu grand chose de bien avec elle dedans qu'elle gacherait. Oui, j'ai pas encore vu les bastards.

Monsieur Cacao
24/08/2009, 10h34
C'était Mélanie Thierry dans Babylon AD... Pas Mélanie Laurent...

:O
Tain je lui trouve la même tronche.

Bon faudra que je re-regarde ça pour comparer.

Puis elles ont même le prénom alors hein :tired:

---------- Post ajouté à 09h34 ----------


Et même dans le porno, je doute qu'on puisse en tirer grand chose :lol:

Je te soutiens pour cette magnifique vanne salace.


Même si moi je pense qu'on pourrait en tirer pas mal d'elle.

znokiss
24/08/2009, 10h38
Ah oui, et j'ai trouvé que ça manquait d'une scène de fesses, dans IngloUrious bordel. Ce point important n'avait pas été souligné.

Sidus Preclarum
24/08/2009, 10h44
IngloUrious, bordel.

znokiss
24/08/2009, 10h48
Corrigé, merci.

psycho_fox
24/08/2009, 10h49
Je pense que je vais me faire étriper, mais j'ai adoré Star Wars III. Je le placerai presqu'au niveau du retour du Jedi.
Bien sur Hayden Christensen est insupportable, mais moins que dans les autres épisodes. Et puis les dialogues sont assez décomplexés (après tout, il y a bien des canards ici qui utilisent ce prétexte pour faire passer les films de Bay pour des films respectables) ce qui fait que les échanges ObiWan Kannabis-La pleureuse sont vraiment délectables. Les duels à l'épée sont magnifiques, et la noirceur du film en fait un oeuvre quasiment shakespearienne. Voilà, amis trolleurs, c'est à vous.