Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 230 sur 230 PremièrePremière ... 130180220222223224225226227228229230
Affichage des résultats 6 871 à 6 897 sur 6897
  1. #6871
    On t'avait aussi prévenu... Avatar de Nicetios
    Ville
    Green Hill Zone
    Les heures comp' c'est compliqué, à cause des réductions liés au contrat d'accueil.

    Je cherche 200-300 balles mensuel en gros, j'ai eu des frais un peu inattendu. Faudrait peut être que je candidate dans les trucs privés (type DCG en lycée).
    Ou faire des heures de soutien, je connais le programme du secondaire.

    la PEDR, ça risque d'être pour plus tard.

  2. #6872
    Ah ouais l'autre il a la chance d'avoir une décharge de service et il veut faire des heures sup, social-traitre.

    Pour tout ce qui est enseignement, formation, examens/concours, recherche académique et dérivés, l'autorisation de cumul devrait t'être accordée quasi-automatiquement. Par contre si tu veux vendre des heures de consulting dans le privé ça peut être plus long et compliqué, du genre dossier à présenter devant une commission d'éthique qui va se demander si c'est normal pour un climatologue de tripler son salaire en étant consultant pour un pétrolier, etc.
    Pour 200-300 par mois ponctuellement, faire des vacations d'enseignement c'est le plus simple.

    Suivant le domaine tu peux aussi faire expert judiciaire auprès du tribunal, ça peut être intéressant mais c'est rentable seulement à long terme : au début tu auras juste des frais et personne qui t'appelle.

  3. #6873
    On t'avait aussi prévenu... Avatar de Nicetios
    Ville
    Green Hill Zone
    Même pas, la décharge saute cette année, à la place on a un "cap" d'heures complémentaires à ne pas dépasser. Avant c'était 3 ans de décharge, maintenant 1 + contraintes sur les heures comp.
    C'est un peu la double peine au final, c'est juste pour éviter qu'une composante te charge avec 100-200 heures comp'.

  4. #6874
    Bordel j'ai la tête qui explose, hier matin j'ai expliqué à un des mes N+3 que je pensais me barrer à la fin de mon contrat Valeo. Derrière mes deux N+1 (oui j'ai deux chefs) me contactent pour prendre la température, savoir ce qui m'intéresserait ou non.
    Grosso modo je leur dit que j'en ai marre des contrats courtes durées. Et d'être en permanence à l'étranger.

    Aujourd'hui un de mes n+1 me rappelle dans la matinée, pour savoir si je commence à avoir des pistes dans d'autres boites, je lui explique que oui. Et là en début d'après midi mon N+1 me rappelle avec un de mes N+3, et me disent en gros que jusqu'à la fin de mon contrat CDD (janvier 2019), ils sont prêt à me donner des primes si j'effectue des déplacements au Mexique (sans doute 2 ou 3 fois 3 semaines là bas). Et à m'ouvrir à un CDI avec un poste comme le mien actuellement mais avec un temps à l'étranger maximal de 6 mois, et forcément un plus gros salaire. Je suis perdu, ca me tente vraiment, mais je me demande si je suis apte à tenir le choc. On m'aurait dit 25% de temps à l'étranger j'aurais direct accepté.
    Signature merde !

  5. #6875
    Bah dit leur ça?

    A 25% tu dis oui direct, mais à 50% tu dois refléchir et tu attends de voir les autres pistes. C'est compréhensible.

  6. #6876
    +1

    T'as deux axes de négo: salaire et temps à l'étranger. Il doit être possible de trouver un équilibre qui convient aux 2 parties.
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  7. #6877
    Pas mieux, si tu sais ce que tu veux, dis-le leur, ils ne vont pas deviner.
    Après, est-ce qu'ils sont réglos en respectant leur parole, ça, y'a que toi qui les connais pour le dire.
    "Mauvaise expérience aujourd'hui : j'ai éternué pendant que j'urinais. Pas terrible sur terre, désastreux ici" - Alan Bean, astronaute

  8. #6878
    Mouais. Il y a intérêt à sacrement bétonner le truc par écrit alors parce que OK ils ont l'air d'avoir bien besoin de toi (pour l'instant) mais dans les fais, il faudra bien faire de taf et est-ce qu'il est réellement réalisable sans se déplacer ?

    Ce que je veux dire c'est que c'est peux être pas des paroles en l'air mais est-ce que ça correspond à ce que tu pourras vraiment faire, ça c'est toi qui t'en rend le plus compte.

    Et quoi qu'il en soit, ça a intérêt à être coucher sur papier sinon ça vaut que dalle.

    Et même si tu acceptes, ne te prive surtout pas de regarder ce qu'il se passe ailleur.
    Avec un éléphant, tu fais 1000 pots de rillettes

  9. #6879
    Une piste pourrait être de lier temps à l’étranger et rémunération. Genre salaire de base + X€ par jour à l’étranger. Comme ça s’ils t’envoient plus que prévu tu grattes au moins plein de thunes.
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  10. #6880
    Vol en business, hôtel 4 étoiles, transfert en limo, room service illimité, des filles et de la coke

  11. #6881
    Citation Envoyé par ylyad Voir le message
    Vol en business, hôtel 4 étoiles, transfert en limo, room service illimité, des filles et de la coke
    Le buisness j'y avait déjà le droit sur les longs courriers. Hôtel 4 étoiles, pas très loin j'ai quasiment vécu 8 mois dans un gros hôtel Hilton. Et le room service c'est tout pourri, souvent la bouffe dans les hôtels est pas dingue.
    Et ensuite pour les filles et la coke, ben le Mexique
    Signature merde !

  12. #6882
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    Une piste pourrait être de lier temps à l’étranger et rémunération. Genre salaire de base + X€ par jour à l’étranger. Comme ça s’ils t’envoient plus que prévu tu grattes au moins plein de thunes.
    + Cotisations à l'OSSOM (enfin, l'ORPS) sauf si c'est devenu toupourri.
    Et les Per diem sont super importants, ouais. C'est pratiquement du net qui ne sera pas dépensé dans la mesure où il faut demander en plus que les dépenses à l'étranger soient couvertes par la boite.
    En mai 2012, Roland d'Obloumme s'en va aussi parce qu'il rentre en réunion dans un tunnel.

  13. #6883
    Dites, j'ai un petit soucis moral.

    Mon collègue qui bosse en face de moi.
    Depuis quelques semaines il glande. Mais genre grave. En fait, il amène sa tablette, la pose sur son bureau, et passe une bonne partie de son temps à lire des mangas.

    Après, moi aussi je glande. Il suffit de regarder mon historique des messages et les heures des posts. Je m'arrange avec ma conscience en tenant compte du fait qu'on ne prends pas de pause café (seulement 1h à midi), et que les pauses "fofo" sont mes coupures.

    Mais le collègue, là, il y passe quand même pas mal de temps. Il doit penser que je ne le remarque pas, mais ça fait un moment que je l'ai capté.

    La différence entre nous niveau taf, c'est :
    - je bosse sur un paquet de petits projets, disons des "projets à 2000 balles". J'ai entre 1/2 journée et 2 jours de boulot par dossier, je fais mon truc. Si j'ai mis trop de temps, ça se voit vite : on facture 1500 au client mais j'ai passé 1800 de temps dessus, aie aie aie. Du coup, on voit vite si ça foire.
    - de son côté, lui bosse en gros sur 2 gros machins à +500k où ils sont toute une équipe. Donc ses heures sont plus "noyées" dans la masse.
    Cela dit, y'a de bonnes chances que ça se voie à la fin, et en général quand un projet est dans le rouge, on remonte les heures de chaque employé... Je connais ça pour l'avoir vécu en 2016 (mon petit épisode burn-out) : j'avais passé du temps, non pas glandage mais parce que j'étais pas capable..

    Bref, je sais pas trop quoi faire. Je l'aime bien, c'est pas non plus un pote..un collègue, quoi. Je sais pas ailleurs qu'à la maison c'est pas la joie : accident de bagnole récent, difficultés à trouver une nounou correct pour ses 2 petiots, sa femme qui trouve pas de job et va rester à la maison.. ça lui cogne un peu le moral dernièrement.

    Voilà, je suis hésitation.

    - Est-ce que je lui en parle ? Mais c'est gênant : "dis-voir, j'ai remarqué que tu lisais pas mal sur ta tablette en ce moment.."
    - Est-ce que je m'en balance et laisse les choses se faire ? Si ça se trouve, il va cartonner en fin de projet et rattraper son temps..
    - Est-ce que je préviens les chefs ? Je suis clairement pas chaud, là, c'est même pas vraiment mon soucis.

    Pour l'instant, je suis enclin à laisser pisser, mais à tout hasard, je lance la bouteille à l'eau..
    "The only way that entire car is worth 500 bucks is if there's a 300 dollar hooker sitting in it." Jimmy Mc. Gill.

  14. #6884
    Il impacte pas ton boulot vu que vous bossez pas sur les mêmes projets, donc laisse pisser. Ca se trouve le mec a tout boucler depuis 2 mois et se fait chier.
    ༼ つ ◕_◕ ༽つ GIFF GAMBLER ༼ つ ◕_◕ ༽つ

  15. #6885
    Citation Envoyé par znokiss Voir le message

    - Est-ce que je lui en parle ? Mais c'est gênant : "dis-voir, j'ai remarqué que tu lisais pas mal sur ta tablette en ce moment.."
    - Est-ce que je m'en balance et laisse les choses se faire ? Si ça se trouve, il va cartonner en fin de projet et rattraper son temps..
    - Est-ce que je préviens les chefs ? Je suis clairement pas chaud, là, c'est même pas vraiment mon soucis.

    Pour l'instant, je suis enclin à laisser pisser, mais à tout hasard, je lance la bouteille à l'eau..
    Propose lieu de se faire une petite pause café. Tu lui demandes l'air de rien si il s'en sort sur ses projets, et là tu lui racontes qu'en 2016, on avait remonté toutes tes heures, etc... Comme ça tu le préviens de manière détourner. Et ensuite c'est un grand garçon à lui de prendre ses responsabilités en connaissance de cause.
    Signature merde !

  16. #6886
    Citation Envoyé par ShotMaster Voir le message
    Ca se trouve le mec a tout boucler depuis 2 mois et se fait chier.
    Aha non. En fait, je bosse aussi sur son "gros projet", mais dans un autre secteur, et son boulot n'impacte pas le mien.
    (en résumé, je m'occupe de la physique de cet énorme bâtiment : isolation, bilan thermique, énergie renouvelable.. alors que lui est dans le dur de la technique : ventilation et chauffage... ).
    Je sais qu'il a une chiée de trucs à rendre d'ici la fin du mois, et que c'est encore loin d'être abouti.

    Après, je me reconnais un peu dans ce qu'il est : il n'arrive à bosser vite que sous la bonne pression, donc peut-être que la dernière semaine..

    Mais sinon ouais, je vais laisser pisser.
    "The only way that entire car is worth 500 bucks is if there's a 300 dollar hooker sitting in it." Jimmy Mc. Gill.

  17. #6887
    C'est surtout une question de responsabilité et c'est pas vraiment la tienne, si?

    Perso je laisse pisser, par contre quand tu demandes ton augmentation à la fin de l'année si on te dit "Oui mais voilà le projet machin dépasse le budget donc on doit tous faire un effort alors prend ton +0.2% et soit content" là tu peux argumenter que le projet machin était pas correctement suivi, que tu penses fournir un boulot supérieur à certains collègues (sans nommer qui que ce soit), et qu'une répartition des coûts est à ton sens pas justifiée.

    Lui en parler sans avoir d'intérêt direct (hiérarchique) je le ferais pas (il dirait à raison "mais de quoi tu te mêles?"), et en parler avec les responsables pour moi c'est catégoriquement non (encore une fois, tant que c'est pas de ta responsabilité).

    C'est pas cool de savoir qu'un collègue glande alors que tu dois être carré, mais je pense qu'il vaut mieux essayer de faire valoir le fait que ton investissement est supérieur d'une manière où d'une autre.

  18. #6888
    Citation Envoyé par mathwern Voir le message
    C'est surtout une question de responsabilité et c'est pas vraiment la tienne, si?

    Perso je laisse pisser, par contre quand tu demandes ton augmentation à la fin de l'année si on te dit "Oui mais voilà le projet machin dépasse le budget donc on doit tous faire un effort alors prend ton +0.2% et soit content" là tu peux argumenter que le projet machin était pas correctement suivi, que tu penses fournir un boulot supérieur à certains collègues (sans nommer qui que ce soit), et qu'une répartition des coûts est à ton sens pas justifiée.

    Lui en parler sans avoir d'intérêt direct (hiérarchique) je le ferais pas (il dirait à raison "mais de quoi tu te mêles?"), et en parler avec les responsables pour moi c'est catégoriquement non (encore une fois, tant que c'est pas de ta responsabilité).

    C'est pas cool de savoir qu'un collègue glande alors que tu dois être carré, mais je pense qu'il vaut mieux essayer de faire valoir le fait que ton investissement est supérieur d'une manière où d'une autre.
    C'est contradictoire: en gros, tu vas expliquer à ton chef que tu savais que certains glandaient, mais que tu n'as rien dit parce que c'était pas ta responsabilité, mais quand il s'agit de payer les pots cassés, là tu parles? C'est un peu tard...

    Perso, je trouve la proposition de Félire plus pro. Il a peut-être besoin d'aide mais ne sait pas comment demander, il ne se rend peut-être pas compte, etc.

  19. #6889
    Ouaip, j'ai de toutes façon aucune envie de lui mettre la hiérarchie sur le dos.
    Je vais faire comme je pensais, c'est à dire rien. Et la prochaine fois qu'on bouffe ensemble tous les deux (ça arrive de temps en temps), je tente de lui en toucher un mot. Enfin de savoir vaguement comment ça roule, son taf, tout ça..
    "The only way that entire car is worth 500 bucks is if there's a 300 dollar hooker sitting in it." Jimmy Mc. Gill.

  20. #6890
    Citation Envoyé par ylyad Voir le message
    Perso, je trouve la proposition de Félire plus pro. Il a peut-être besoin d'aide mais ne sait pas comment demander, il ne se rend peut-être pas compte, etc.
    Puis je crois que si qui travaille le plus Znokiss, c'est qu'il ne veut pas que son collègue se retrouve avec des tonnes d'emmerdes.
    Signature merde !

  21. #6891
    Citation Envoyé par znokiss Voir le message
    ...
    Les routes de l'enfer sont pavées de bonnes intentions.

    Citation Envoyé par vectra Voir le message
    Non non, c'est juste que le nuage n'a jamais dépassé le Rhin. Un peu comme la croissance.

  22. #6892
    Citation Envoyé par ylyad Voir le message
    C'est contradictoire: en gros, tu vas expliquer à ton chef que tu savais que certains glandaient, mais que tu n'as rien dit parce que c'était pas ta responsabilité, mais quand il s'agit de payer les pots cassés, là tu parles? C'est un peu tard...

    Perso, je trouve la proposition de Félire plus pro. Il a peut-être besoin d'aide mais ne sait pas comment demander, il ne se rend peut-être pas compte, etc.
    Il s'agit pas de dire que certains glandaient, plutôt de faire remarquere que toi t'étais investi dans ton boulot.
    Effectivement c'est trop tard, mais s'il s'agit de différent projets ça le concerne pas avant.

    C'est très personnel hein, mais moi je me mêlerais pas de ça. Si le collègue était en galère, ou s'il se faisait allumer parce qu'il rend tout en retard ce serait différent.

  23. #6893
    Ce que j'essaie de dire, c'est que dire "ce n'est pas ta responsabilité", c'est vrai du strict point de vue hiérarchique, mais dès lors que ça va avoir des conséquences, d'une façon ou d'une autre, sur soi - par exemple lors d'une demande d'augmentation, une prime de fin de projet, une promotion, etc. - ça ne l'est pas, vu que chacun a un minimum de responsabilité quant à soi-même. Ca ne signifie en rien qu'il faille dénoncer ou faire chier le collègue, mais quel que soit le choix fait, y compris celui de ne rien faire, ça devient une décision donc une prise de responsabilité. Le choix de ne rien faire est tout à fait valable en soi.

  24. #6894
    Citation Envoyé par Félire Voir le message
    Puis je crois que si qui travaille le plus Znokiss, c'est qu'il ne veut pas que son collègue se retrouve avec des tonnes d'emmerdes.
    Ouais, c'est ça.

    En fait, j'avais remarqué depuis un moment. Mais j'ai appris récemment qu'il s'était fait jeter de son premier job (son poste actuel est son 3ème) : "parce que j'avais fait de la merde".
    Du coup, vu que c'est pas la joie en ce moment avec sa femme et ses gosses (le dernier vient d'être pondu, il est encore humide..), ça serait con qu'en plus il ait des emmerdes au boulot.

    Maintenant il est grand. Et surtout, le gros projet dont je parles en est au début, on part pour 2 ans, donc il a le temps de redresser la barre.

    Va d'ailleurs bientôt avoir des pointages avec les étapes qui arrivent, donc si gros soucis il y a, ce sera détecté. Si ça se trouve, je m'imagine plein de trucs.
    "The only way that entire car is worth 500 bucks is if there's a 300 dollar hooker sitting in it." Jimmy Mc. Gill.

  25. #6895
    Perso je ne trouve pas que discuter avec un collègue pour savoir s'il va bien et l'écouter, sans être intrusif, c'est "faire chier", ou nécessiter une responsabilité quelconque. On n'est pas (encore) des robots. Tout le monde peut avoir un passage à vide à un moment, et ça peut aider d'avoir des collègues compréhensifs avec qui en discuter et voir qu'on n'est pas tout seul.

    Évidemment ça sous-entend un minimum de tact et pas arriver avec ses gros sabots pour faire la morale. Simplement de l'écouter pour comprendre la situation de son point de vue.

  26. #6896
    Citation Envoyé par Nicetios Voir le message
    Même pas, la décharge saute cette année, à la place on a un "cap" d'heures complémentaires à ne pas dépasser. Avant c'était 3 ans de décharge, maintenant 1 + contraintes sur les heures comp.
    C'est un peu la double peine au final, c'est juste pour éviter qu'une composante te charge avec 100-200 heures comp'.
    Ben je trouve ça important d'éviter que les jeunes MCF se fassent charger la barque...

    Cette année dans mon université, la décharge de service qui était proposée à tous les jeunes MCF (de mémoire, 64h à répartir sur 2 ans) devenait automatique. Et là, en conseil, les collègues d'une autre composante que je ne nommerai pas viennent expliquer que vraiment, c'est compliqué, parce que les jeunes collègues recrutés cette année ils ont déjà tous leur service, heures comp' incluses, et que si on s'interdit de leur mettre la pression pour qu'ils les fassent (pardon; si on leur interdit de faire des heures comp') ça va compliquer les choses...

    Alors évidemment, le salaire d'un MCF en début de carrière, c'est pas Byzance et c'est tentant de prendre quelques heures en plus pour mettre un peu de beurre dans les pâtes, ou juste pour rendre service parce que tout le monde est sous pression. Mais c'est quasiment toujours un mauvais calcul; je ne compte pas les collègues qui ont commencé comme ça, ont mis la recherche entre parenthèses pour tenir le coup, et au final, n'ont jamais repris une activité de recherche, ou seulement apres 5 ou 10 ans. Personnellement, quand j'ai pris mon poste, j'ai fait des services de 220 à 240h/an, je n'ai pas touché à la recherche pendant au moins 2 ans.

    Résultat, oui, c'est intrusif, on contraint les gens. Mais si on ne le fait pas, c'est toujours les mêmes qui se font bouffer, et globalement on se retrouve avec un système où il y a plein de gens qui ne font pas réellement le boulot pour lequel ils ont été embauchés - et qui, dans la grande majorité, le vivent mal.

  27. #6897
    Citation Envoyé par Shosuro Phil Voir le message
    Ben je trouve ça important d'éviter que les jeunes MCF se fassent charger la barque...

    Cette année dans mon université, la décharge de service qui était proposée à tous les jeunes MCF (de mémoire, 64h à répartir sur 2 ans) devenait automatique. Et là, en conseil, les collègues d'une autre composante que je ne nommerai pas viennent expliquer que vraiment, c'est compliqué, parce que les jeunes collègues recrutés cette année ils ont déjà tous leur service, heures comp' incluses, et que si on s'interdit de leur mettre la pression pour qu'ils les fassent (pardon; si on leur interdit de faire des heures comp') ça va compliquer les choses...

    Alors évidemment, le salaire d'un MCF en début de carrière, c'est pas Byzance et c'est tentant de prendre quelques heures en plus pour mettre un peu de beurre dans les pâtes, ou juste pour rendre service parce que tout le monde est sous pression. Mais c'est quasiment toujours un mauvais calcul; je ne compte pas les collègues qui ont commencé comme ça, ont mis la recherche entre parenthèses pour tenir le coup, et au final, n'ont jamais repris une activité de recherche, ou seulement apres 5 ou 10 ans. Personnellement, quand j'ai pris mon poste, j'ai fait des services de 220 à 240h/an, je n'ai pas touché à la recherche pendant au moins 2 ans.

    Résultat, oui, c'est intrusif, on contraint les gens. Mais si on ne le fait pas, c'est toujours les mêmes qui se font bouffer, et globalement on se retrouve avec un système où il y a plein de gens qui ne font pas réellement le boulot pour lequel ils ont été embauchés - et qui, dans la grande majorité, le vivent mal.

    Ca fait toujours drôle de lire ça, je tourne en moyenne entre 2200 et 2400h/an. Bon ce n'est clairement pas du tout tout comparable certes.

    Un pote MCF a fait des heures dans une université privée en début de carrière. A priori il avait largement le temps. Mais je me suis toujours demandé s'il avait le droit. Et quelle était sa réelle activitée de recherche.

Page 230 sur 230 PremièrePremière ... 130180220222223224225226227228229230

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •