Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 238 sur 238 PremièrePremière ... 138188228230231232233234235236237238
Affichage des résultats 7 111 à 7 126 sur 7126
  1. #7111
    Citation Envoyé par madpenguin Voir le message
    Ca dépend surtout de la taille du client & de la dépendance de la SSII à ce client... Je connait un certain nombre de (très) grosses boîtes qui justement ne prennent des prestas que si le contrat leur permet de les débaucher s'ils le souhaitent.
    De toute façon je vois mal une SSII attaquer un de ces gros client parce qu'il a débauché un gars: "Vous nous attaquez? Vraiment? Ok, ben reprenez tous vos presta qui bossent chez nous et dites bonjour à la blacklist du groupe."
    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  2. #7112
    On ne dit pas "blacklist" sinon le Legal tique. On dit "not preferred"

    Edit. orthographe
    Dernière modification par ylyad ; Hier à 11h28.

  3. #7113
    Citation Envoyé par Praetor Voir le message
    De toute façon je vois mal une SSII attaquer un de ces gros client parce qu'il a débauché un gars: "Vous nous attaquez? Vraiment? Ok, ben reprenez tous vos presta qui bossent chez nous et dites bonjour à la blacklist du groupe."
    Oula sisi, ca se voit et régulièrement. J'ai même vu des patrons perdre un contrat car il refusait de lâcher une ressource. En général quand un client veut embaucher un presta, la SSII demande une compensation, et aujourdh'ui les DSI sont dépendantes des SSII, ce sont les prestas qui font tourner la maison. Donc la situation est beaucoup moins déséquilibrée que tu ne le penses.

  4. #7114
    Citation Envoyé par taronyu26 Voir le message
    Pour ce qui est de l'augmentation j'ai bien compris qu'en ESN, faut changer régulièrement pour avoir de vraies augmentations.
    Ce n'est pas toujours vrai. Je suis resté dans ma dernière SSII (à l'époque c'était encore le nom officielle) 5 ans. J'ai toujours eu des assez grosses augmentations (genre trois fois +10%, puis +5%) sans jamais devoir faire le marchand de tapis.
    C'était une petite structure très spécialisée et en bonne santé financière (ils existent toujours et ont l'air d'avoir un peu grandi).
    Par contre avant... La première m'a embauchée pour un salaire de misère et j'ai eu du mal à la quitter par 'fidélité' (étape jeune provincial naïf), ensuite j'ai fait saute-mouton dans des boites un peu nazes (avec inter contrat dans l'arrière boutique sur des projets moisis genre dev de composants pour Lotus Notes ) avant de quitter mon avant-dernière au bout de 3 jours: débauchage réussi par mon ultime boite de prestas.

    J'ai eu du bol, et je voyais bien que certains mes collègues de mission galéraient beaucoup plus que moi pour leurs augmentations... Par contre pour faire des apéros 'after work' bien arrosés ou des trucs un peu ringards avec les commerciales, là leurs ESN répondaient bien présent.

    De mon côté il y avait un truc un peu mondain bon enfant avec champagne et petit four une fois par an, et du respect. Ou alors j'étais vraiment super naïf, mais je m'en tape: ils m'ont trouvé de bonnes missions (techniquement parlant, et pas de plans foireux dans des zones indus improbables) et niveau salaire j'aurais difficilement pu trouver mieux (à mon niveau).

    Tout ça pour dire que si certaines ESN sont d'ultimes marchands de viande pourri jusqu'à la moelle, tu peux aussi tomber sur une boite réglo qui te permettra de rattraper un salaire 'du marché', voir un peu au dessus, sans devoir marchander et quémander. Et qui te trouveront de bonnes missions sympas (= bon CV pour la suite). Du coup il faut aussi savoir avoir un peu de discernement et ne pas tout le temps jouer au mercenaire.

    Bon courage à tous les prestas

  5. #7115
    C'est vrai que quand je vois dans les points positifs "on fait des afterworks" ou "super ambiance, on va au bowling avec la boite" et autres conneries (que ma maison mère organise aussi), ça me fait marrer.

  6. #7116
    Citation Envoyé par ylyad Voir le message
    On ne dit pas "blacklist" sinon le Legal tique. On dit "not preffered"
    Et là, c'est le linguiste qui tique. On dit "not preferred."
    Citation Envoyé par schouffy Voir le message
    On est sur CPC, pas la peine de comprendre, il faut manipuler les mots jusqu'à bluffer l'autre pour lui faire croire que tu connais mieux le sujet que lui

  7. #7117
    Citation Envoyé par deathdigger Voir le message
    Sinon y'a une boite dans l'Est de la France qui m'a contacté. Y'a pas de développeurs là-bas pour qu'ils essaient de débaucher des parisiens ?
    Y'a Wingi. Tu veux pas lui filer les infos ?
    Citation Envoyé par tompalmer Voir le message
    tu brille de mille feux Ithilsul
    Apposement de texte en bas de message, crotte !

  8. #7118
    Je peux
    Mais du coup, une autre boite me propose Montpellier, et tout de suite, ça me parle plus
    C'est comment au niveau coût de la vie par là bas ?

  9. #7119
    Sur Montpellier je sais que le logement est chéros. Mais pour le reste je ne sais pas.
    Citation Envoyé par Nilsou Voir le message
    Sinon c'est bon, tu peut lewd the Dragonsaure. Tu as mon autorisation. Dragonsaure + Taro = <3

  10. #7120
    Franchement c'est pas excessif non plus.

    C'est pour faire quoi comme job sur Montpellier ?

  11. #7121
    Citation Envoyé par ylyad Voir le message
    On ne dit pas "blacklist" sinon le Legal tique. On dit "not preferred"

    Edit. orthographe
    On dit "Je vous rappelle que nous ne sommes pas régis par le code des marchés publics, ce qui nous autorise à choisir finement quels sont les fournisseurs qu'on consulte". Toute ressemblance avec une situation ayant pu se produire ne serait que fortuite.
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

  12. #7122
    Citation Envoyé par Wobak Voir le message
    Franchement c'est pas excessif non plus.

    C'est pour faire quoi comme job sur Montpellier ?
    Développeur sur un ERP.
    Bon après lecture de la fiche de poste, je ne suis pas forcément le candidat idéal, et je l'ai signalé, je verrai si le cabinet me propose quand même au client (un collègue est parti à Narbonne comme ça).

  13. #7123
    J'ai une question rapide (mais avec reponse compliquee ) pour une copine en SSII (je fais simple aujourd'hui et je ferais plus complique une autre fois) : quid du statut (et tout ce qui en decoule) d'un salarie employe en France (Lyon) mais travaillant en Suisse (Geneve), en semaine (lundi au vendredi), sans carte de legitimation ? En gros, elle a juste une feuille pour une certaine duree de travail en jours sur le territoire suisse, une indemnisation minimale (sur laquelle elle est violemment imposee) pour le temps passe en Suisse, des AirBnB pour logement le plus souvent, etc. c'est vraiment la misere (et illegale AFAIK pour les indemnites considerees comme des "primes") de ce que j'en vois. Sans compter la facon dont la SSII traitent ses salaries...

    PS : Desole du cote lacunaire de ma question, je reviendrais faire plus descriptif ASAP mais si vous avez compris de quoi je parle, ne pas hesiter a essayer d'y repondre.
    Citation Envoyé par Ruvon Voir le message
    Tu as oublié 60 Millions de consommateurs, le Canard Enchaîné et tous les autres médias SJW qui s'intéressent à la défense des droits des gens, ces gros fachos.

  14. #7124
    Citation Envoyé par Paradox Voir le message
    J'ai une question rapide (mais avec reponse compliquee ) pour une copine en SSII (je fais simple aujourd'hui et je ferais plus complique une autre fois) : quid du statut (et tout ce qui en decoule) d'un salarie employe en France (Lyon) mais travaillant en Suisse (Geneve), en semaine (lundi au vendredi), sans carte de legitimation ? En gros, elle a juste une feuille pour une certaine duree de travail en jours sur le territoire suisse, une indemnisation minimale (sur laquelle elle est violemment imposee) pour le temps passe en Suisse, des AirBnB pour logement le plus souvent, etc. c'est vraiment la misere (et illegale AFAIK pour les indemnites considerees comme des "primes") de ce que j'en vois. Sans compter la facon dont la SSII traitent ses salaries...

    PS : Desole du cote lacunaire de ma question, je reviendrais faire plus descriptif ASAP mais si vous avez compris de quoi je parle, ne pas hesiter a essayer d'y repondre.
    D'accord, je vois votre interrogation, il n'y a pas vraiment de tarif fixe ou des prestations standards. L'essentiel est que les émoluments sont assurés à temps avec des augmentations régulières même si le salaire reste en dessous des espérances.
    Ne te complique pas la vie quand tu cherche rencontre avec femme ukrainienne

  15. #7125
    Citation Envoyé par Paradox Voir le message
    J'ai une question rapide (mais avec reponse compliquee ) pour une copine en SSII (je fais simple aujourd'hui et je ferais plus complique une autre fois) : quid du statut (et tout ce qui en decoule) d'un salarie employe en France (Lyon) mais travaillant en Suisse (Geneve), en semaine (lundi au vendredi), sans carte de legitimation ? En gros, elle a juste une feuille pour une certaine duree de travail en jours sur le territoire suisse, une indemnisation minimale (sur laquelle elle est violemment imposee) pour le temps passe en Suisse, des AirBnB pour logement le plus souvent, etc. c'est vraiment la misere (et illegale AFAIK pour les indemnites considerees comme des "primes") de ce que j'en vois. Sans compter la facon dont la SSII traitent ses salaries...

    PS : Desole du cote lacunaire de ma question, je reviendrais faire plus descriptif ASAP mais si vous avez compris de quoi je parle, ne pas hesiter a essayer d'y repondre.
    Surtout que je pense que ça dépend du canton de travail (notamment l'imposition mais pas uniquement), donc pas facile de te répondre... déjà, est-ce que c'est plus ou moins de 90 jours par an. Si c'est plus, il faut que son employeur fasse une demade d'autorisation. Y a-t-il indemnisation et où est-elle imposable? Je ne sais pas.

  16. #7126
    Alors :

    - imposable en France
    - lieu de travail et residence en semaine a Geneve/Carouge (donc canton de Geneve) "habituellement"
    - plus de 90 jours/an
    - indemnisation ~100EUR/j (supposement "prime de panier" + "prime de deplacement") - qui figure donc dans "salaires et assimiles" et est donc imposee
    - une simple autorisation avec un nombre de jours de travail sur le territoire Suisse en son nom propre et pas la societe, avec je-ne-sais-plus combien de jours de carence sur l'annee (impossibilite de travailler toute l'annee donc)
    - sauf que l'ESN renouvelle ces autorisations en disant que meme si le nombre de jours n'est pas respecte, tant que le document est emis, les salaries ne risquent rien a travailler sur le territoire suisse avec ca (ce qui est faux AFAIK)
    - aucune assurance sante en Suisse
    - l'ESN paye les trajets en train, nuits d'hotel/AirBnB

    J'oublie surement encore des choses n'hesitez pas a demander s'il vous faut autre chose pour donnez vos avis.
    Citation Envoyé par Ruvon Voir le message
    Tu as oublié 60 Millions de consommateurs, le Canard Enchaîné et tous les autres médias SJW qui s'intéressent à la défense des droits des gens, ces gros fachos.

Page 238 sur 238 PremièrePremière ... 138188228230231232233234235236237238

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •