Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 281 sur 281 PremièrePremière ... 181231271273274275276277278279280281
Affichage des résultats 8 401 à 8 429 sur 8429
  1. #8401
    J'aurais peut-être dû. Clairement vu comment les choses ont tourné là-bas, aujourd'hui j'aurais un poste et une position hyper confortable. Mais la manière de faire ne m'allait vraiment pas. On parle de personnes qui ne respectent pas le Code du travail (par méconnaissance notamment) et qui surtout se félicitent de pousser les gens à la démission via des méthodes de harcèlement bien dégueu'. Tout ça sous couvert de "oui mais c'est le monde du BTP, si t'as pas envie de travailler t'as qu'à faire autre chose".
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Les qualités qui comptent pour être élus ne sont pas les même que pour gouverner. Et c'est tout le défi d'une démocratie dans notre société moderne : réussir a résoudre ce dilemme.

  2. #8402
    Pareil que SuperLowl, j'ai fait de la SSII à Paris et sur les 3 modèles testés c'était dans l'ensemble très sympa. Par contre j'ai postulé une fois pour Alt[en][tran] (je ne sais plus laquelle) et je suis aller dans la périphérie de Bruxelles dans une tour.
    Le type qui m'a fait passer l'entretien avait l'air d'un affreux connard, et ça ne m'a pas du tout donné envie.

    Et quand ma première SSII 'familiale' a été racheté par un plus gros truc je me suis barré au bout d'un mois...
    Maintenant je suis en Suisse dans une très grosse boîte institutionnelle, mais ma hiérarchie est quasiment entièrement française (bouh les vilains frouzes), et je ne les reconnais absolument pas dans ce que vous décrivez...

    J'ai du avoir du bol, parce que les petit.e.s chef.fe.s vicieux ça existent, j'ai pu voir comment ça pourrissait bien l'ambiance dans le milieu médical... Et je ne suis pas sûr que ce soit une spécialité uniquement française...

  3. #8403
    On appelle ça la culture d'entreprise. C'est souvent vu comme une tarte à la crème des RH mais c'est une réalité et quelque chose de potentiellement puissant - le côté "tarte à la crème" vient souvent d'une déconnexion entre la culture telle que les RH ou le management la présentent et ce que vivent les employés au quotidien. Alors oui, la culture est aussi nourrie par la culture des individus donc leur provenance géographique, mais aussi par leur éducation, diversité géographique, genre, etc. ainsi que leur fonction, l'organisation, le métier de l'entreprise, son environnement économique, sa performance, sa direction, son histoire, etc. et ce "mix" a beaucoup plus d'influence sur le quotidien que la simple nationalité du manager.

  4. #8404
    Question un peu innocente : Quelles sont les conséquences d'un licenciement pour faute xxx (abandon de poste) ?

    S'il est plus avantageux niveau chômage de se faire virer que de démissionner, pourquoi est-ce que les gens se font chier à suivre le préavis ? (mis à part la conscience professionnelle, ou les bonnes relations avec son employeur)
    "Et c'est le psychothérapeuthe qui vous le dit".

  5. #8405
    Ma copine a fait un abandon de poste.
    Pour moi tu as trois principales différences avec la démission :
    1/ l'abandon de poste t'ouvre les droits au chômage. Ca c'est l'avantage ;
    2/ l'abandon de poste ne te donne droit à aucune indemnité de licenciement. Pas de différence avec la démission sur ce point ;
    3/ tu n'es pas payé pendant le processus de licenciement pour abandon de poste, car tu es considéré comme absent. Et donc si ton employeur est un peu chiant, il peut très bien faire durer cette période plus longtemps que nécessaire. En gros pour un licenciement suite à abandon de poste, faut compter environ 1 mois pour les étapes. Un mois sans salaire donc. Mais si ton employeur met un peu plus de temps à t'envoyer l'avertissement, puis un peu de temps à te convoquer à ton entretien préalable, ben potentiellement tu perds plus que 2 mois. Et si tu commences à travailler ailleurs pendant cette période et que ton employeur l'apprend, ça peut t'être reproché car la plupart du temps tu dois demander l'autorisation à ton employeur principal pour avoir un second emploi. Aucune idée par contre de ce que ça entraine si tu te fais prendre.
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Les qualités qui comptent pour être élus ne sont pas les même que pour gouverner. Et c'est tout le défi d'une démocratie dans notre société moderne : réussir a résoudre ce dilemme.

  6. #8406
    Plusieurs choses à propos de l'abandon de poste:

    S'il estime que cet abandon lui a fait perdre de l'argent, l'employeur peut se retourner contre l'employé pour toucher un dédommagement. Par exemple si un prestataire ne va pas chez un client, le client ne payera pas la prestation prévue, et l'employeur peut réclamer cette somme à l'employé. Cela se joue souvent au prud’homme et sans être un expert, il me semble que si l'employeur va jusque là, c'est qu'il en a suffisamment dans le dossier pour faire pencher la balance en sa faveur.

    Après il y a des domaines ou c'est presque courent, j'avais une connaissance qui a travaillé chez un vendeur de capsule de café chez qui s'était presque la norme et avec un turn over très important. Leur technique était simple, continuer à envoyer des fiches de paye à 0€. Techniquement toujours embauché, l'employé n'a droit à rien et devra tenir compte d'un délai avant de pouvoir reprendre un autre job, le temps de traiter la démission (étant rodés et ne voulant pas non plus le rôle de méchant, ils ne poussaient pas le vice à laisser la période de préavis de 3 mois).
    Avec un éléphant, tu fais 1000 pots de rillettes

  7. #8407
    Citation Envoyé par Wingi Voir le message
    S'il est plus avantageux niveau chômage de se faire virer que de démissionner, pourquoi est-ce que les gens se font chier à suivre le préavis ? (mis à part la conscience professionnelle, ou les bonnes relations avec son employeur)
    En gros l'abandon de poste, il faut prévoir quelques mois de trésorerie (voir 2 posts au-dessus), mais à part ça ç'a des avantages, du moins si le préavis est une contrainte pour le salarié.
    Le problème c'est que ce n'est pas la procédure à suivre, et que dans l'idée, ça met ton employeur dans l'embarras (cf. post au-dessus), vu qu'il n'y a plus de préavis.

    Mais du point de vue pratique, si le préavis n'est pas utile (voir est contraignant), alors la démission m'a toujours semblé le moins avantageux pour le salarié (renoncer presque totalement à ses droits au chômage, c'est par rien...). Amha, le système est mal foutu.
    "Il y a des enfants en Afrique qui n'ont rien sur leur compte GOG !". "Le prix de 60 boules c'est juste pour choper les cons, les riches, les fans de la licence et les hardcore gamers."

  8. #8408
    Citation Envoyé par Playford Voir le message
    Plusieurs choses à propos de l'abandon de poste:

    S'il estime que cet abandon lui a fait perdre de l'argent, l'employeur peut se retourner contre l'employé pour toucher un dédommagement. Par exemple si un prestataire ne va pas chez un client, le client ne payera pas la prestation prévue, et l'employeur peut réclamer cette somme à l'employé. Cela se joue souvent au prud’homme et sans être un expert, il me semble que si l'employeur va jusque là, c'est qu'il en a suffisamment dans le dossier pour faire pencher la balance en sa faveur.

    Après il y a des domaines ou c'est presque courent, j'avais une connaissance qui a travaillé chez un vendeur de capsule de café chez qui s'était presque la norme et avec un turn over très important. Leur technique était simple, continuer à envoyer des fiches de paye à 0€. Techniquement toujours embauché, l'employé n'a droit à rien et devra tenir compte d'un délai avant de pouvoir reprendre un autre job, le temps de traiter la démission (étant rodés et ne voulant pas non plus le rôle de méchant, ils ne poussaient pas le vice à laisser la période de préavis de 3 mois).
    C'est ça qui me fait peur. Vu que je suis le seul à pouvoir faire le travail... et qu'ils se sont engagés dans quelques missions... L'abandon de poste peut avoir des conséquences (vu que ce sont des contrats à 5 fois mon salaire, charge patronale comprise).
    Il reste l'optique d'arrêt maladie sans l'envoyé à la sécu ceci dit.

    - - - Mise à jour - - -

    Mais là, je pense qu'ils le font un peu exprès de faire comme si de rien n'était.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  9. #8409
    Ba en fait pour réduire le préavis ça ne peut se faire qu'avec un accord des 2 parties. Sinon tu as pas vraiment le choix, c'est à ça que servent les contrats. Et ça doit te mettre à l'aise vis à vis du futur employeur, la loi est la même pour tous.

    Si j'ai bien suivi ton histoire, il y a un truc à creuser sur la période d'essai qui a été validée unilatéralement. Peut-être que tu peux prouver que ça n'a pas été fait dans les règles (que je connais mal, mais on a sans doute des experts dans le coin)
    Mumble : Xan || GW2 : Xaryan || Steam : Fish.Xaryan

  10. #8410
    Citation Envoyé par Xan Voir le message
    Ba en fait pour réduire le préavis ça ne peut se faire qu'avec un accord des 2 parties. Sinon tu as pas vraiment le choix, c'est à ça que servent les contrats. Et ça doit te mettre à l'aise vis à vis du futur employeur, la loi est la même pour tous.

    Si j'ai bien suivi ton histoire, il y a un truc à creuser sur la période d'essai qui a été validée unilatéralement. Peut-être que tu peux prouver que ça n'a pas été fait dans les règles (que je connais mal, mais on a sans doute des experts dans le coin)
    La période d'essai n'a pas a être validée....
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  11. #8411
    Dans ce cas, je vois pas d'alternative à la négociation si tu ne veux pas faire le préavis complet
    Mumble : Xan || GW2 : Xaryan || Steam : Fish.Xaryan

  12. #8412
    Exactement, il n'y a pas de mal à négocier en bonne intelligence. Et ça peut très bien se passer
    Il faut juste se lancer, même si ça peut paraître effrayant au premier abord.

  13. #8413
    Citation Envoyé par Dross Voir le message
    Oui c'est tellement mieux le management FR, des petits coqs engoncés dans une structure verticale qui ne comprennent pas que l'autorité ça s'obtient en aidant les autres, pas en chiant dessus.
    Personnellement j'ai profité du marché TRÈS favorable aux informaticiens pour prendre le temps de choisir ma future boite.
    Du coup je suis passé d'un job d'admin réseau avec 1h45 de transports parisiens à un poste de DSI à 7 minutes de chez moi (de mon canapé à la salle de réunion la plus proche très exactement), dans une entreprise "libérée", un groupe de PME du btp de 200 salariés, mon équipe s'auto gère au maximum (ils sont 8, principalement des dev) et participe aux décisions du groupe; et ça même pas par mon intermédiaire. Beaucoup d'entreprises aujourd'hui ont remis en cause le système pyramidale.

  14. #8414
    Citation Envoyé par gros_bidule Voir le message
    Exactement, il n'y a pas de mal à négocier en bonne intelligence. Et ça peut très bien se passer
    Il faut juste se lancer, même si ça peut paraître effrayant au premier abord.
    Perso ils esquivent les questions, ils attendent de savoir les activités pour le siècle prochain.
    Du coup demain j'appelle mon futur employeur, on se met d'accord sur la marche à suivre, et sinon, je peux très bien passer mes journées à faire des C.V.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  15. #8415
    La golerie continue.
    J'ai prouvé par A + B qu'ils perdaient de l'argent à me garder. Ils me disent que oui, mais non, y'a pas que l'argent qui compte. On me dit qu'ils vont voir. Maintenant faut que je parle à un RH consultant pour expliquer mon départ. Le PDG veut un debrief complet dans 1 putain de semaine. Il me propose un dej', alors que je l'ai jamais rencontré ce mec. (J'ai hésité à lui répondre par mail : Ok, mais j'espère que vous payez).
    J'ai appris que ma N+1 fait des pieds et des mains pour me garder et leurs à promis qu'en partant j'allais faire perdre des centaines de milliers d'euros à l'entreprise (la vérité : lol no).
    Alors que tout ce que je fais, c'est savoir lire une procédure et l'appliquer hein.

    Ca fait une semaine que j'en branle pas une. Ca énerve mes collègues (parce que eux, on les presse comme des citrons par contre). Putain... J'arrive même à 10h30, je pars à 17h30 et personne ne me dit rien.

    Je suis chez des malades.
    Franchement je suis à deux doigts d'insulter un client. J'ai même proposé à un collègue si je pouvais pas le frapper pour qu'il puisse se plaindre à la direction.
    Le pire, c'est qu'un collègue m'a avoué que généralement, ils faisaient partir les gens au bout d'1 semaine....
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  16. #8416
    Le mec il a réussi à retourner le système et il se plain.

    Profites-en ! Écris un livre et fais fortune !

    En vrai, le conseil que je puisse te donner, c'est de ne pas attendre et de les "harceler" en allant les voir 2 fois par jour même s'ils n'ont rien à dire.
    Dernière modification par Playford ; 10/09/2020 à 14h09.
    Avec un éléphant, tu fais 1000 pots de rillettes

  17. #8417
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Putain... J'arrive même à 10h30, je pars à 17h30 et personne ne me dit rien.
    Si t'es contrat cadre autonome forfait jour, suivant ta convention tu fais toujours 2h de trop

    Après faut pas sous-estimer les moyens que les gens peuvent déployer pour pas perdre la face. J'ai vu un chef faire venir un consultant externe tous frais payés pendant 1 an pour me remplacer juste pour dire qu'il n'a pas cédé à ma demande d'augmentation de 7% pendant 6 mois

  18. #8418
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    La golerie continue.
    J'ai prouvé par A + B qu'ils perdaient de l'argent à me garder. Ils me disent que oui, mais non, y'a pas que l'argent qui compte. On me dit qu'ils vont voir. Maintenant faut que je parle à un RH consultant pour expliquer mon départ. Le PDG veut un debrief complet dans 1 putain de semaine. Il me propose un dej', alors que je l'ai jamais rencontré ce mec. (J'ai hésité à lui répondre par mail : Ok, mais j'espère que vous payez).
    J'ai appris que ma N+1 fait des pieds et des mains pour me garder et leurs à promis qu'en partant j'allais faire perdre des centaines de milliers d'euros à l'entreprise (la vérité : lol no).
    Alors que tout ce que je fais, c'est savoir lire une procédure et l'appliquer hein.

    Ca fait une semaine que j'en branle pas une. Ca énerve mes collègues (parce que eux, on les presse comme des citrons par contre). Putain... J'arrive même à 10h30, je pars à 17h30 et personne ne me dit rien.

    Je suis chez des malades.
    Franchement je suis à deux doigts d'insulter un client. J'ai même proposé à un collègue si je pouvais pas le frapper pour qu'il puisse se plaindre à la direction.
    Le pire, c'est qu'un collègue m'a avoué que généralement, ils faisaient partir les gens au bout d'1 semaine....
    Mais ce que je ne comprends pas dans ton histoire, c'est que quoi qu'il arrive tu vas partir non ? T'es pas dans une négo' pour ça, t'es dans une négo' de départ avant la fin du préavis. Ca leur sert à quoi de se battre, sachant que dans le pire des cas tu poses une démission et donc tu pars dans 3 mois ?
    Ou alors ils veulent jouer la montre en se disant qu'en te faisant poireauter, ton autre employeur va pas vouloir attendre et donc que tu seras obligé de rester. Mais déjà c'est un pari risqué et surtout en termes de management, ben je ne vois pas comment ils peuvent se dire qu'à l'avenir ils peuvent compter sur toi.

    Bon après, je pense qu'effectivement il y a une question d'ego mal placé là.
    Citation Envoyé par Teocali Voir le message
    Les qualités qui comptent pour être élus ne sont pas les même que pour gouverner. Et c'est tout le défi d'une démocratie dans notre société moderne : réussir a résoudre ce dilemme.

  19. #8419
    Si c'est vraiment qu'une question d'ego et/ou de mauvais esprit, il y a toujours la possibilité de l'abandon de poste.
    Le problème étant, comme on l'a discuté plus haut, que tu pourrais potentiellement avoir des thunes à leur rembourser pour ça. Et ça peut vite chiffrer.

    Et tu as essayé de relancer le débat avec le potentiel nouvel employeur ? Ta situation ressemble à la mienne il y a quelques mois.
    J'étais prêt à quitter mon taff pour aller voir ailleurs (marre d'être en presta + marre du taff chez le client + portefeuille de clients dans le coin très limité et ils font quasiment tous la même chose) et les nouveaux employeurs ils étaient trop chauds pour que je démarre le plus vite possible.
    Je leur ai dit que j'avais trois mois de préavis. Ils m'ont demandé si je pouvais négocier un départ anticipé, j'ai été honnête dès le départ en disant que ça me paraissait compliqué (en presta, me laisser partir plus tôt, c'est une perte sèche pour la SSII, qui n'a alors plus rien d'une "boite à échelle humaine").

    Le futur employeur a été compréhensif. Ils cherchaient un dév, tout le monde en cherche. Dans mon coin y'en a pas des masses, à ma connaissance, et beaucoup sont bien où ils sont et sont stables. Ils cherchaient un profil de mouton 17 pattes (comme quasiment tous les employeurs), j'en avais 15 sur les 17. Ils avaient beau me vouloir dans le mois, que faire d'autre ? Me dire lolno et continuer à chercher ? L'annonce était en ligne depuis 1 an, pour 2 postes, et les deux étaient encore à pourvoir.

    Préavis de démission envoyé en Recommandé AR au tout début du confinement. Je recevais des courriers/colis sans problème mais il a fallu 2 mois à La Poste pour déposer mon recommandé. Bam. Ca donne en tout 5 mois de délai au lieu de 3. J'avais alors un contrat de signé qui m'engageait à démarrer (on avait pris une marge, mais le fait de prendre 2 mois de plus, bah ça nique tout), alors que l'autre ne serait pas fini.
    La SSII était là en mode "ouais mais on sait vraiment pas si on va pouvoir te laisser partir plus tôt" mais au final ils ont bien dû dire au client que j'allais partir. S'ils lui annonçaient la veille de mon départ leur relation en deviendrait catastrophique. Ce à quoi le client a réagi en se réorganisant et disant bah on arrête là pour lui. Ce qui a transformé le discours de la SSII du jour au lendemain en un doux "Oh bah dès que tu veux partir c'est cool on valide".

    Donc ça partait très mal, mais au final ça s'est bien goupillé. J'ai pu avancer mon départ de la boite, et avancer d'autant mon démarrage chez l'autre.
    Y'a peut-être moyen de s'arranger avec les deux.

    Genre tenter auprès de la future boite : "ça vous irait, un mois et demi de délai au lieu de trois ? J'essaie de trouver une solution viable pour tout le monde, j'ai envie de bosser avec vous, vous avez envie de bosser avec moi, on peut faire un move astucieux pour bien démarrer"
    Et auprès de la nouvelle : "écoutez, là en ce moment j'ai pas le goût, ça traîne, vous ne voulez pas entendre mes arguments, je perds en efficacité, le client le ressent, personne n'y gagne ; je vous propose un accord où tout le monde est gagnant, on s'entend sur mon départ dans un mois et demi, je bosse bien, ça évitera de pénaliser le client, ça coupe la poire en deux c'est un bon compromis"

    Et bien sûr, si tu vois que ça rechigne, tu peux rajouter que tu as l'intention d'abandonner le poste au bout de ce fameux 1.5 mois quoiqu'il advienne.
    Note : je donne des délais pour l'exemple, tu adaptes à ta situation et à ce que tu penses raisonnable !

  20. #8420
    Citation Envoyé par Taro Voir le message
    Le problème étant, comme on l'a discuté plus haut, que tu pourrais potentiellement avoir des thunes à leur rembourser pour ça. Et ça peut vite chiffrer.
    Pas vraiment, l'employeur peut demander l’équivalent du préavis que tu devais, et une réparation s'il prouve ta volonté de nuire à l'entreprise en ne faisant pas ton préavis. Dans les faits ça n'arrive pas, c'est long/chiant comme procédure et c'est compliqué pour un employeur de gagner aux prud'hommes.

    Citation Envoyé par Taro Voir le message
    Préavis de démission envoyé en Recommandé AR au tout début du confinement. Je recevais des courriers/colis sans problème mais il a fallu 2 mois à La Poste pour déposer mon recommandé. Bam. Ca donne en tout 5 mois de délai au lieu de 3. J'avais alors un contrat de signé qui m'engageait à démarrer (on avait pris une marge, mais le fait de prendre 2 mois de plus, bah ça nique tout), alors que l'autre ne serait pas fini.
    Tu as envoyé un "préavis de démission" ?
    Je ne pige pas trop, mais une démission ça peut très bien être "Salut Roger. J'ai décidé de mettre fin à mon contrat de travail, tu me diras quand je peux passer signer les papiers, bonne journée". Un lundi matin devant la machine à café, à l'oral. C'est tout.
    Un recommandé ou même un écrit n'a jamais été obligatoire, du coup perdre 2 mois...

  21. #8421
    Citation Envoyé par Hargun Voir le message
    Tu as envoyé un "préavis de démission" ?
    Je ne pige pas trop, mais une démission ça peut très bien être "Salut Roger. J'ai décidé de mettre fin à mon contrat de travail, tu me diras quand je peux passer signer les papiers, bonne journée". Un lundi matin devant la machine à café, à l'oral. C'est tout.
    Un recommandé ou même un écrit n'a jamais été obligatoire, du coup perdre 2 mois...
    Ça dépend de ta convention collective.

    Citation Envoyé par https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2883
    Des dispositions conventionnelles peuvent imposer l'envoi de la lettre de démission par lettre recommandée avec RAR.

  22. #8422
    Yeah, en pratique, si tu vas voir les RH ou le service compétent pour remettre la lettre de démission en main propre, il y a de bonnes chances pour qu'ils l'acceptent. T'as une signature, une photocopie pour toi, et hop t'es débarassé.
    Mais ouaip, il reste des boites ou services où l'on t'impose absolument la lettre reco . Aucune idée du pourquoi.

  23. #8423
    Ils l'imposent pour éviter l'effet "ton chef te met une sale pression et te fait réagir pour que tu laisses ta dem sur un coup d'émotion" (je met en parenthèse car c'est un effet bien connu et traité comme tel dans la littérature)

    Quand tu envoies en lrar tu envoies de chez toi, censément a tête reposée.
    Mumble : Xan || GW2 : Xaryan || Steam : Fish.Xaryan

  24. #8424
    Mes deux dernières lettres de démission, je les ai envoyé de chez un client et la deuxième de chez mon employeur
    C'est cool les LRAR par internet, en plus, elles mettent très peu de temps à arriver.
    Pouet.

  25. #8425
    Citation Envoyé par Wobak Voir le message
    Ça dépend de ta convention collective.

    Envoyé par https://www.service-public.fr/partic...osdroits/F2883
    Des dispositions conventionnelles peuvent imposer l'envoi de la lettre de démission par lettre recommandée avec RAR.
    Rien sur la banane dans le pot d’échappement ?
    Avec un éléphant, tu fais 1000 pots de rillettes

  26. #8426
    Citation Envoyé par SuperLowl Voir le message
    Mais ce que je ne comprends pas dans ton histoire, c'est que quoi qu'il arrive tu vas partir non ? T'es pas dans une négo' pour ça, t'es dans une négo' de départ avant la fin du préavis. Ca leur sert à quoi de se battre, sachant que dans le pire des cas tu poses une démission et donc tu pars dans 3 mois ?
    Ou alors ils veulent jouer la montre en se disant qu'en te faisant poireauter, ton autre employeur va pas vouloir attendre et donc que tu seras obligé de rester. Mais déjà c'est un pari risqué et surtout en termes de management, ben je ne vois pas comment ils peuvent se dire qu'à l'avenir ils peuvent compter sur toi.

    Bon après, je pense qu'effectivement il y a une question d'ego mal placé là.
    Merci à tous pour vos réponses.
    Oui, la démission a été envoyé, ils l'ont reçu. Légalement, la situation est claire.
    Mais pour la suite… la négo, ce genre de chose, on est dans le flou artistique. Alors je pense que c’est à cause de ma N+1 qui, entre son incapacité à voir plus loin que le lendemain matin, son incompétence, et sa déception que je parte, elle doit être incapable de donner un planning. Maintenant, je n’exclue pas que mon patron doit jouer aussi au con tellement il est mielleux. Pour X raison. Parfois de bonnes, il n’a aucune visibilité sur les projets à venir, alors en ce qui concerne mon départ, loul, il ne sait absolument pas si je fous ou non la boite dans la merde. Mais sûrement des mauvaises (perdre la face ? C’est sa 4ième démission sur l’année et il a fait un très mauvais deal avec N+1…).

    Ils me prennent peut être pour un naïf, déjà les mecs continuent à me prendre pour un junior sans expérience, alors que j’ai 5 ans à subir du management de qualité variable, donc j'ai le nez pour reconnaitre une situation pas top.
    Bon blog de critique littéraire : https://gnossiennes.wordpress.com/

  27. #8427
    Citation Envoyé par Xan Voir le message
    Ils l'imposent pour éviter l'effet "ton chef te met une sale pression et te fait réagir pour que tu laisses ta dem sur un coup d'émotion" (je met en parenthèse car c'est un effet bien connu et traité comme tel dans la littérature)

    Quand tu envoies en lrar tu envoies de chez toi, censément a tête reposée.
    C'est pas bête en effet. Merci pour l'info

  28. #8428
    Je t'en prie. Qui aurait cru qu'un de mes cours de RH de fac me servirait un jour
    Mumble : Xan || GW2 : Xaryan || Steam : Fish.Xaryan

  29. #8429
    Citation Envoyé par Wobak Voir le message
    Ça dépend de ta convention collective.
    Très juste, malgré 10 ans dans l'info je n'ai jamais été soumis à la syntec.

Page 281 sur 281 PremièrePremière ... 181231271273274275276277278279280281

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •