Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 248 sur 248 PremièrePremière ... 148198238240241242243244245246247248
Affichage des résultats 7 411 à 7 416 sur 7416
  1. #7411
    Citation Envoyé par Neo_13 Voir le message
    Bon ben j'en suis pas encore là. Inch Allah, ça n'arrivera pas.

    - - - Mise à jour - - -

    Cela dit, j'en discutais récemment avec un canard breton : on a ce pour quoi on paye. Dans sa boite, on paye pas les PM, parce que les clients finaux ne payent pas non plus, et on a un assemblage de buses.
    PM ? Private Message ?
    Citation Envoyé par Raoulospoko Voir le message
    Nan c'est chiant comme la mort...

  2. #7412
    Je dirais Project Manager.

    Et pour reprendre le fait d'accepter d'etre sous-payes, moi je pense que la valeur d'une personne, c'est ecrit sur son contrat. Le reste n'est que branlette intellectuelle.

    Si tout le monde est OK pour etre "sous-paye", entendre ici paye moins que ce que tu estimes valoir, benh... tu ne seras jamais paye ce que tu estimes valoir, puisque ton estimation est... justement une estimation.
    C'est comme la valeur d'une maison que tu veux vendre, on peut l'estimer a un certain montant, on peut comparer avec d'autres annonces similaires, n'empeche que sa valeur, tu ne la connaitra que quand tu signeras un contrat, et sa valeur sera notee dessus.

    Alors c'est bien beau de dire qu'il y a des abrutis qui se sous-vendent, mais c'est un marche ouvert, si plusieurs le cassent, benh... c'est ce qui fixe le prix (a conditions egales pour le salarie et l'entreprise, je ne parle pas de prix casses car les cotisations sociales vont etre differentes par ex).
    Donc si tu estimes valoir 100, mais que tous les autres se vendent a 75... pourquoi estimer valoir 100 ?
    Apres, si tout le monde se vend 100, et que un gars arrive au milieu et se vend 75, le marche est toujours a 100, il y a juste un gars qui a joue l'abruti, et dans ce cas-la, ca rejoint ce que vous dites ici.
    Dernière modification par ursule15 ; 13/12/2018 à 15h50.

  3. #7413
    Je vais me faire l'avocat du diablo mais...
    Ils te disent que ton profil les intéresse mais que tu es trop cher.
    C'est pas forcément qu'ils veulent te sous-payer. Mais qu'ils cherchent quelqu'un de moins qualifié... (Parce que moins cher, quoi).
    'Fin je sais pas. Dans l'absolu, soit tu cherches à recruter un profil précis et tu te prépares à allonger les billets, soit tu as une enveloppe limitée et tu te contentes de ce que tu as.
    (Bon évidemment, s'ils tombent sur un mec avec ton profil et qui cède à leurs critères budgétaires, c'est jackpot.)


    Sinon de mon côté, petit retour après 3 mois dans mon premier CDI.
    C'est cool, la boîte est cool, mes collègues sympa, je gère mes horaires et mes congés comme je veux. Le boulot est plutôt intéressant et l'acclimatation bien plus simple que je m'y attendais (en venant de la recherche académique).
    Et surtout, j'ai touché ma prime de Noël
    Reste mon interrogation au sujet du salaire. Je touche un chouïa plus qu'en postdoc (CDD donc). Mais aucune idée si je me fais enfler. Faudrait que j'en parle avec mes collègues, mais j'ose pas

  4. #7414
    C'est l'éternel débat entre l'offre et la demande, mêlé à l'absence de réalisme des recruteurs.

    Comme le dit Neo, sauf coup de chance, ils finiront par avoir ce pour quoi il payent. Le plus dur étant de les convaincre de l'inverse : que le fait qu'ils payent à hauteur de ce qui est réclamé leur permettra même d'avoir beaucoup plus, que tout le monde y gagne au final.

    Ou alors il faut que ça soit un sacrifice (toujours du même côté, évidemment) de "je demande peu pour rentrer et une fois que j'ai fait mes preuves je demande une belle augmentation", mais là ça sera "non mais tu comprends, on n'a pas les moyens, etc...." ; bah alors c'en sera d'autres qui les auront....sauf s'il faut refaire la même stratégie. Au final, personne n'est content : l'employé ne progresse pas, l'entreprise y gagne à court terme sur la fonction qu'il remplit plus que suffisamment, mais ne réalisent pas qu'ils perdent sur le long terme (refaire le recrutement, la formation, etc., tout ceci ayant un coût) tout en se disant qu'on les prend pour des cons (indice : c'est vous qui avez commencé !).

    C'est aussi pour ça que lorsque je présente mes prétentions salariales (que j'estime réalistes par rapport au marché mais pas forcément par rapport aux attentes des recruteurs, qui cherchent bien évidemment un mouton à 5 pattes, le "salaire très raisonnable" étant l'une de ces pattes), je prépare l'argumentaire en disant que c'est sur la base de mon expérience générale, l'expérience dans le domaine, le profil (école de commerce + diplôme) et les accomplissements, pour bien dire que je sais que ce que je vaux vient aussi de ce que je peux apporter.

    Tout ça dépend bien évidemment aussi de la "honte" de ne pas avoir de boulot, et donc d'être prêt à sacrifier sa valeur pour pouvoir bosser "à tout prix".
    Là, je suis dans la démarche inverse : oui je suis au chômage, mais je m'en sors, et je préfère prendre mon temps que me précipiter dans un poste où ça démarre déjà mal parce que j'ai été pris pour un con au niveau de la rémunération, "mais bon, faut faire avec".

    Résultat, je commence malgré tout à avoir des réponses qui correspondent à mes attentes (et qui font +16 % par rapport à ce que proposent les recruteurs de base), j'ai même pas mal avancé sur une qui était à +20 % de mes prétentions (+ 38 % par rapport au marché).
    Citation Envoyé par tompalmer Voir le message
    tu brille de mille feux Ithilsul
    Apposement de texte en bas de message, crotte !

  5. #7415
    Outre le fait que le fait que relier une valeur d'une personne avec l'offre et la demande c'est particulier.
    Je crois me souvenir qu'il y a des (une?) études qui ont tendance à montrer qu'il ne faut pas laisser la possibilité aux personnes de choisir leur salaire sinon il sera systématiquement trop haut (par exemple la rémunération de quelques patron qui ont les mains libre dessus), pour le coup je partirais plutôt du principe qu'on est pas à même de bien déterminer ce que l'on "devrait" avoir (sans dire pour autant que c'est les recruteurs qui ne fabulent pas).
    "Les faits sont têtus."
    Source avatar : https://www.deviantart.com/lee-jeng/...mari-635364383

  6. #7416
    Citation Envoyé par ursule15 Voir le message
    Je dirais Project Manager.

    Et pour reprendre le fait d'accepter d'etre sous-payes, moi je pense que la valeur d'une personne, c'est ecrit sur son contrat. Le reste n'est que branlette intellectuelle.

    Si tout le monde est OK pour etre "sous-paye", entendre ici paye moins que ce que tu estimes valoir, benh... tu ne seras jamais paye ce que tu estimes valoir, puisque ton estimation est... justement une estimation.
    C'est comme la valeur d'une maison que tu veux vendre, on peut l'estimer a un certain montant, on peut comparer avec d'autres annonces similaires, n'empeche que sa valeur, tu ne la connaitra que quand tu signeras un contrat, et sa valeur sera notee dessus.
    Je demande entre mon salaire actuel et mon salaire actuel - 8-9%.
    Sachant que j'ai une position hierarchique suffisante pour connaitre les statistiques de salaires de mes collègues, par grade, par XP, ... et toute combinaison envisageable dans ma boite : si j'étais augmenté de 50%, je serais à la moyenne des salaires dans mon grade, par exemple. Alors je suis le plus récent dans le grade et dans la boite, mais ni le plus jeune ni le moins expérimenté (quantité ET qualité).
    Donc je dirais, les autres sont hors marché.

    Je vais le calcul dans l'autre sens : depuis 2014, je suis couramment vendu plus de 800€/j et à temps plein. Cette prix de vente journalier, et le temps plein, quand on recompose la pyramide des coûts des grandes entreprises de la prestation intellectuelle : ça permet en gros mon salaire +10% pour les objectifs de marge propre au conseil, et mon salaire +20% pour les objectifs de marge propres à la presta d'ingénierie. Et quand je dis couramment, ça veut aussi dire qu'il m'est arrivé ponctuellement d'être vendu 2x ça.

    DONC : quand on me dit "vous êtes très au dessus de notre fourchette habituelle", c'est :
    - que tu recrutes que du bleu. Pourquoi tu m'appelles ?
    - que tu recrutes que du loser que tu vends au prix d'un bleu. Ben c'est l'occasion de lancer une offre premium.
    - que tes commerciaux sont infoutus de vendre un cador plus cher qu'un bleu. Du coup, c'est pas tellement moi le soucis et je peux même t'aider à corriger ce problème.
    - que tu te fous de ma gueule et des autres... mais moi je l'ai vu.

    En ce moment, je joue carte sur table : je donne ma rémunération actuelle, avec les modalités, fixe et variable et je précise que je ne cherche pas l'opération financière mais la bonne opportunité, donc que je vise environ la même fourchette, entre mon salaire -5k€ et mon salaire +2k€.

    Et j'ai des "normal", des "ah, c'est un peu au dessus, mais on en discutera" et des "ah, c'est très au dessus de notre fourchette".
    Suite à une suggestion, je vais utiliser cette signature pour des canards en manque de ranking pro. Ou des quotes idiots.

Page 248 sur 248 PremièrePremière ... 148198238240241242243244245246247248

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •