Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 224 sur 224 PremièrePremière ... 124174214216217218219220221222223224
Affichage des résultats 6 691 à 6 701 sur 6701
  1. #6691
    Pool de mission pour ce Week-End

    CPC-CO[20]-marathon


    Contexte :
    L'heure est grave.
    Un groupe de pirato-terroristo-rebelles a pris en otage les 2 journalistes qui les accompagnaient pour tourner le prochain épisode d'une émission à sensation de la télévision française. Les 2 hommes auraient tenu des propos méprisant à l'égard des pirates.
    Le président de la république libre du Sharani occidental a aussitôt réagit à la nouvelle en déclarant publiquement
    __________________________________________________

    CPC-CO[14]-Les_3T


    Contexte :
    2043, région des Balkans, 3 généraux de l'Otan sont réunis dans le village de Mirov. Ils attendent la venue du leader serbe Goran Ivanov pour traiter un accord de paix. Le général Vladislav Gorinov, adversaire politique de Ivanov, prépare un coup d'état.Pour se faire, il organise l'assassinat des 3 généraux : Mathias Muller, Christopher Walkins et Robert Foster, haut membre de l'état major de l'Otan. Pour déstabiliser la région et à court terme prendre le pouvoir en Serbie.
    __________________________________________________

    CPC-CO[08]-nuit_bleue


    Mission :
    Le Front de Libération Nationale d'Altis (FLNA) fait sa première nuit bleue. Il s'agit de porter un coup au pouvoir grec qui occupe l'île illégitimement. Pour cela une série d'attentas visant des infrastructures symboliques doit avoir lieu dans la nuit du 3 au 4 juillet 2035. Le groupe Thanatos (dont vous faites partie) s'est fixé comme objectif de d'engommager la tour de la centrale solaire de la baie d'Edessa, une des principale source énergétique de Kavala, afin d'en interrompre le fonctionnement.
    __________________________________________________
    Allons y , On verra bien où ça va nous mener....

  2. #6692




    Citation Envoyé par Okxyd
    Ce jeu c'est le royaume de l'enculé... En fait faudrait trouver l'enculé originel, c'est lui le véritable responsable !
    [les coops canards] - [les replays des coops] - [https://thearmazone.blogspot.fr]

  3. #6693
    Oh, content de te relire la Vieille
    Salut, j'ai tout perdu because changement de PC (upgrade, enfin), Adresse TS tout ca tout ca... J'ai re-regardé la première page ici, mais.. rien. Help !!
    Bonjour à tous

  4. #6694
    Citation Envoyé par Weldrid Voir le message
    Bonjour à tous
    Communauté ArmA 3 [Grèce De Canards] → Discord | Photos | Vidéos | Stream
    << Le travail, c'est la santé. Ne rien faire, c'est la préserver. >>

  5. #6695
    Communauté ArmA 3 [Grèce De Canards] → Discord | Photos | Vidéos | Stream
    << Le travail, c'est la santé. Ne rien faire, c'est la préserver. >>

  6. #6696
    Communauté ArmA 3 [Grèce De Canards] → Discord | Photos | Vidéos | Stream
    << Le travail, c'est la santé. Ne rien faire, c'est la préserver. >>

  7. #6697
    Rapport de mission

    Mercredi 17 juin 2020
    21h00
    Cache Cash - Livonia



    C'est parti pour une petite Cache Cash sur Livonia en petit comité ! Et une partie sur Livonia, on ne peut que passer une bonne soirée !

    Warzen se colle au lead, on va jouer russe et il veut notamment avoir un véhicule armé dans son dispositif. Je prends le rôle du leader du véhicule, tout en n'ayant pas compris quel véhicule allait m'être confié. Simon, tout jouasse, me rejoint en tant que membre d'équipage. Après un briefing rapide mais efficace, on se lance à l'assaut de l'opération (mais j'ai toujours pas compris dans quoi j'allais monter).

    On se retrouve insérés sur une route, en lisière de forêt et devant une petite prairie, avec un ciel ensoleillé légèrement nuageux. Putain, c'est beau ! Notre leader s'éloigne un peu pour s'occuper des véhicules pendant que le reste des troupes se rassemble dans l'herbe. Je jette un coup d'oeil au véhicule. Tient ? Je le connais pas celui là ! Puis Warzen revient et tente tant bien que mal de m'expliquer l'armement du canon avec les 2 types de munitions. J'apprendrai plus tard qu'il a découvert et testé rapidement le véhicule juste quelques heures avant. C'est plus ce que c'était les troupes russes ! Même pas capable de connaître leur matériel.
    Avec Simon, on se fait des courtoisies pendant une bonne minute pour savoir qui va aller à quel poste. Ne voyant pas d'issue à ces ronds de jambe, je décide de prendre le poste de tireur : comme ça, en tant que leader, je devrais une bonne vision de la situation. Je me retrouve donc embarqué dans un GAZ Vodnik armé d'un gros canon avec Simon que j'installe au poste de conducteur. Premier problème : je ne peux pas m'exposer ni sortir l'oeil de l'optique du canon. La mission va ressembler à un gros tunnel. Côté vision, ça va pas être terrible. 500 cartouches HE, idem pour les AP, ainsi que 2 écrans de fumée sont disponibles. C'est bien, mais il faudra pas non plus gaspiller. Point positif, j'ai un zoom plutôt sympathique. Deuxième point intéressant, Simon, qui m'apprend un truc au passage, au poste de conducteur, peut avoir un retour vidéo de mon point de vue dans un coin de son écran. Ils sont bien foutus ces véhicules mine de rien !

    Le convoi se lance, un GAZ Vodnik de transport devant avec toutes les troupes, et nous qui fermons la marche avec notre GAZ Vodnik armé. Simon manoeuvre ce véhicule avec une précision et un doigté sans égal, ce qui rend la balade exquise au milieu de cette sublime forêt. On traverse rapidement la petite bourgade de W... de Wrz... demandez à Looping le nom du village, avant de s'engager sur une longue ligne droite en montée. Arrivé en haut, le premier véhicule semble visiblement avoir aperçu quelque chose. On nous fait passer la crête lentement... La zone devant nous est excellente pour notre gros canon : une grande descente suivi d'une grande montée, avec un camion ennemi qui nous attend à son sommet à plusieurs centaines de mètres. Suite à l'ordre du chef, je commence à tester notre matériel lourd : pan pan boum boum sur le camion ! Je vois des giclées de sang des ennemis que je touche dans le camion. Ca doit pas être drôle pour eux. Ne souhaitant visiblement pas gicler dans l'habitacle comme leurs camarades, quelques ennemis parviennent à débarquer et à se planquer sur les côtés de la route que je ne les intercepte. Je reçois une communication radio du chef qui me demande si j'ai bien tiré avec de la HE. Et bien, effectivement non, c'était l'AP qui était chargée. Je change de munition, et c'est nettement plus efficace pour balayer les troupes d'infanterie ! Quelques tirs sur les côtés de la route avec le support des troupes à pieds suffiront à finir de neutraliser ce qui était encore en vie. Je découvre aussi que j'ai une MG avec 2000 cartouches installée sur le canon. Ca va bien aider à arroser ça par contre ! Excellent choix de véhicule chef !

    Une fois la menace traitée, on poursuit la progression. Les troupes d’infanterie abandonnent leur véhicule de transport pour poursuivre à pieds de chaque côté de la route. Nous les suivons au milieu de la route, en très léger retrait. Simon joue parfaitement de la pédale pour suivre le rythme des troupes au sol. Une symbiose parfaite pour assurer une progression efficace ! Le groupe bleu sur le côté droit doit faire face à quelques gros découverts et sur la fin, se déporte plus loin sur le flanc droit : on les perd de vue et on ne peut plus les soutenir directement depuis notre position. Je croise les doigts pour que rien n'arrive de leur côté parce qu'on ne pourra pas les aider rapidement, on est coincé par un gros talus et des buissons de la taille du véhicule. Pendant ce temps, des ennemis débarquent sur le carrefour juste devant nous, ainsi que sur le flanc gauche. On rafale tout ça largement à la MG, pas question de perdre des troupes alliées si vite ! Finalement, on se regroupe tous au niveau du premier gros carrefour : beaucoup trop d'axes à la con à gérer, je ne sais pas où regarder pour surveiller efficacement, sachant que les troupes au sol sont toutes regroupées derrière un tas de rondins en bois. Le conducteur ayant un excellent visuel sur l'avant du véhicule, je surveille les 6h principalement. La tourelle n'étant pas ultra rapide à tourner, je croise les doigts pour qu'on ait pas un gros truc qui nous arrive par l'avant...


    Tellement d’axes à couvrir !

    Suite de la progression en ville, toujours une équipe à pieds de chaque côté. Cette phase est compliquée : j'ai un visuel très limité, et les troupes d'infanterie étant légèrement sur l'avant, on ne peut apporter aucune aide sur les axes gauche et droite qu'ils ouvrent. Et les ennemis peuvent surgir de partout. Tant pis, je reprends les 6h dans l'axe de la route, c'est là où personne ne regarde. La progression jusqu’au prochain carrefour se fait proprement et sans encombre. On prend la ruelle de droite qui doit nous mener jusqu’à un grand hangar, nom de code Cachemire. Là non plus, c’est pas évident de faire du support si proche avec notre tourelle. On s’arrête à distance du hangar pour laisser les troupes d’infanterie avancer et prendre position.

    Soudain, sorti de nulle part, j’entends des coups de feu juste à côté de nous. A peine le temps de tourner la tourelle que je vois un ennemi avec un joli béret rouge à 5 mètres de nous qui tire dans le dos des alliées. Je parviens à l’abattre avec une rafale de MG, mais c’était vraiment limite pour l’angle de tir. Gros coup de chance à ce niveau là. Mais un mec tout seul comme ça, avec une allure de chef, qui nous arrive dans le dos, c’est louche. Il ne devait pas être tout seul. Je n’ai même pas eu le temps de transmettre ma supposition à la radio que d’autres ennemis débarquent sur nos arrières et commencent à tirer. Sauf que là, ils sont à bonne distance pour moi ! Je fais pleuvoir les balles de la MG et de la HE en quantité sur tout le reste de l’escouade qui devait visiblement avoir envie de venger son chef.

    Une autre escouade se pointe dans un autre angle, au milieu d’un grand jardin et derrière de petites clôtures en bois et commence à bloquer l’avancée du groupe bleu qui est collé au hangar. Leur position est fortement à découvert et l’ennemi arrive en masse. Là encore, je fais pleuvoir la MG pour faire taire l’ennemi, permettant au groupe bleu de poursuivre sa progression sur le hangar. L’état de la patrouille reste à déterminer, mais le chef veut qu’on avance. On se retrouve collé au hangar en attendant que l’infanterie passe la tête de l’autre côté.

    On profite de ce moment de calme pour changer de place avec Simon afin de varier un peu les plaisirs. Je me glisse donc sur la place passager à côté du conducteur, laissant ainsi la place à Simon qui peut monter dans la tourelle. Je n’ai plus qu’à prendre la place du conducteur tout en faisant bien attention en franchissant les différents leviers qui séparent les deux sièges.
    La position est plutôt confortable : très bonne visibilité sur l’avant, ainsi que sur les côtés grâce à de grandes vitres. Je croise les doigts pour qu’elles soient solides par contre si jamais on se fait lourdement engager… Les rétros offrent aussi une vue pas trop mauvaise sur l’arrière, et je branche mon petit écran pour voir la vue de Simon. Parfait, je ne serai pas trop limité par la vue pour diriger le véhicule.


    Warzen sur le magnifique tas de fumier

    Ordre est donné de poursuivre la route, et on se retrouve à côté d’un sublime tas de fumier sur lequel se sont installées les troupes d’infanterie pour faire la reconnaissance de la zone en contrebas où se situe la cache d’armes que l’on doit faire sauter. Plusieurs soldats repèrent des bâtiments suspects dans un champ (par suspects, comprenez qu’ils n’apparaissent pas sur la carte). On se dit que ça doit être une bonne planque pour cacher une caisse dans un container. Par contre, il n’y a plus trop de couverts jusqu’à notre objectif : juste un grand champ d’herbe. L’infanterie part devant, et je les suis à bonne distance, afin de leur laisser un minimum de discrétion pour faire la reco.


    Approche furtive de l’infanterie à proximité de l’objectif

    Lorsque nous nous trouvons assez près, Looping tente un tir de thermobarique pour lancer les hostilités. Je suis vachement déçu, le relief me masque la zone d’impact, je vais pas voir grand chose. Backblast ! Clear ! FEU ! BOUM ! J’ai quand même pu apercevoir le haut de l’explosion. C’était cool !
    L’infanterie commence à donner l’assaut sur le village. J’en profite pour arriver à pleine vitesse à côté d’eux pour les soutenir. Simon rafale quelques ennemis qui se baladent entre les maisons, ainsi que quelques maisons pour encourager ceux qui sont encore en vie à bien rester cachés. On est pas là pour rigoler !

    Les groupes bleu et rouge disparaissent dans les habitations. Notre support devient limité. Pendant la séance de soin du chef, il est proposé que nous tournions autour du village pour éventuellement débusquer d’autres ennemis ainsi qu’assurer une meilleure couverture sur l’extérieur. On va tenter parce que là, on ne sert plus à rien, Simon ne voit ni les amis, ni les ennemis. Je commence donc à rouler dans le sens horaire autour du village. Ca monte un peu… puis ça descend… une rangée d’arbres ? Je passe doucement au travers. Petite zone d’herbe avant une énorme forêt dense, bien en contrebas du village. On va pas pouvoir aller plus loin… Je passe une communication rapide au chef indiquant que c’est impossible de faire le tour. Et ça tombe bien, des ennemis sont en train de malmener nos hommes depuis un champ loin au sud du village.

    Je fais un demi-tour en trombe et repart la position où l’infanterie a pénétré le village. On ne voit toujours rien. Tant pis, on pénètre ! J’avance doucement entre les bâtiments, et trouve une petite place pas trop mal avec un trou dans la végétation par lequel on voit passer des traçantes. On repère quelques cibles dans le champ que Simon traite sans grande difficulté. Puis des mecs débarquent à 20 mètres de nous en sortant des buissons ! Ils prennent chers, mais c’est inquiétant et dangereux pour nos troupes au sol qui sont juste derrière et occupés à piéger la cache. Heureusement, ils sont supers efficaces, plastiquent rapidement la caisse à détruire et repartent vers Cachemire. On se sort du village en essuyant quelques tirs sporadiques, puis on retrouve les troupes à pieds. Je me cale derrière eux pour couvrir un peu avec mon blindage, mais la fumigène qu’ils ont jeté sera plus efficace. La distance à travers champ est importante. A ce moment là, on se fait la remarque qu’on pourrait utiliser les fumigènes du véhicule pour faire une grosse couverture. Malgré plusieurs essais, Simon ne parvient pas à trouver le bouton déclencher l’écran de fumée.


    Repli vers Cachemire

    Regroupement de tout le monde sur le splendide tas de fumier, avant de reprendre le chemin emprunté à l’aller pour s’extraire. On laisse passer les troupes d’infanterie devant et on les suit à distance. On continue de chercher ce foutu bouton pour déclencher un écran de fumée. Il doit bien être quelque part. Ce n’est qu’au milieu du village que par hasard, Simon fait sauter les fumigènes du véhicule et enfume toute la zone. Warzen nous demande ce qu’il se passe. Je lui réponds que c’est nous pour faire une super couverture pour l’infanterie. Il me rétorque que c’est très bien comme initiative, mais que ce n’est plus vraiment nécessaire là. Je ne lui fais pas dire, au milieu du village, c’était assez peu utile. Surtout que ces foutues fumigènes sont parties devant le véhicule, et que ça fait une fumée monstre sur la route. Je vois plus rien ! Je prends bien mon temps pour laisser le temps aux soldats de passer, j’ai trop peur d’en écraser un sans le voir. Je traverse le rideau de fumée à la vitesse d’un escargot en espérant ne rien toucher…
    Et comme on est dans la catégorie repli efficace, le genou de Simon effleure de nouveau le bouton des fumigènes à la sortie de la ville ce qui nous redonne un couvert… bon, on avait que 2 écrans de fumée disponibles, au moins, on risque plus d’en balancer.


    Destruction du camion (il avait qu’à pas nous barrer la route !)

    On poursuit la retraite en se retrouvant sur la grande ligne droite de l’aller. Comme il nous reste des charges, on en profite pour plastiquer le camion qu’on avait neutralisé à l’aller, même si mon tireur était super chaud pour le finir au canon vu qu’on avait encore pas mal de cartouches en stock. Nous retrouvons le Vodnik de transport en bas de la pente. Explosion de la charge qui fait bien brûler le camion. Puis nous repartons tous en véhicule jusqu’à l’arrêt de bus du village de W… de Wzcr… demandez à Looping. Arrivée sur zone, photo finish et félicitations du leader : mission remplie, aucune perte, du très bon boulot de canard !


    Canards attendant le bus qui passe d’ici 15 minutes

    Bilan : comme prévu, une bonne soirée ! Bonne cohésion entre le véhicule et les troupes d’infanterie de mon point de vue, la progression a été propre. On ne s’est pas trop fait surprendre ou déborder par l’ennemi, hormis dans le premier village qu’on a traversé avant Cachemire, et juste quelques pax nous ont dérangés pendant la sécurisation du container de la caisse. Les communications radios étaient réduites à l’essentiel et pas trop nombreuses. Il faut dire qu’à petit nombre et étant tous à côté, ça aide. Merci au leader d’avoir aussi fait confiance et laissé de la liberté au véhicule. La découverte totale du véhicule n’a pas forcément aidé pour le début, le temps de s’habituer au matériel. Chez les canards, il faut savoir rester calme, s’adapter et faire avec ce qu’on a. De ce côté là, je pense que la mission est pleinement remplie !

    A bientôt sur une prochaine mission !

  8. #6698
    Pool de mission pour ce Week-End

    CPC-CO[08]-La_derniere_heure


    Mission :
    L'invasion américaine du Takistan est sur le point de débuter. Votre petite équipe de forces spéciales US doit traverser la frontière depuis l'Irak voisin afin de détuire une batterie lance-missiles Tochka déployée au Sud de la ville de Zargabad.

    Objectifs :
    - Détuire le lance-missile Tochka au Sud de la ville.
    - (Optionnel) Détruire le radar sol-air installé dans une base militaire à proximité.

    Un fois la mission accomplie ou en cas d'échec, repliez-vous en Irak, derrière la frontière.
    __________________________________________________

    CPC-CO[15]-Resolution_2295


    Contexte :
    En juin 2016, le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) fut prolongé d’un an supplémentaire par la résolution 2295 du Conseil de sécurité.

    Compte tenu de l’évolution de la situation sur le terrain, ce texte prenait en compte des recommandations formulées quelques semaines plus tôt afin de renforcer les capacités et les moyens militaires de la MINUSMA face à la menace jihadiste.

    Ainsi, le plafond de ses effectifs autorisés avait été porté de 11.240 à 13.289 Casques bleus afin de pouvoir déployer une force de réaction rapide de 650 soldats, des forces spéciales à Kidal et à Tombouctou ainsi qu’un unité d’hélicoptères supplémentaires.

    Seulement, près d’un an plus tard, les actes n’ont pas suivi les intentions.
    __________________________________________________

    CPC-CO[25]-le_temps_des_pluies


    Mission :
    Après des années de gouvernance autoritaire, le peuple de l'archipel de Tanoa, s'est soulevé contre son gouvernement. La révolte a été réprimée dans le sang et les habitants des îles ont pris les armes pour affronter l'armée. Malheureusement pour eux, la république de Tanoa est l'alliée des Etats-Unis d'Amérique qui possèdent plusieurs bases stratégiques sur l'archipel. Par conséquent, l'UMSC appuie l'armée gouvernementale à la manoeuvre contre les rebelles.

    Aujourd'hui, les rebelles sont acculés sur l'île de Balavu, la ligne de front est marquée par l'unique pont qui la relie à l'île de Katkoula.

    Votre groupe de l'USMC a pour mission de traverser le pont et de capturer trois positions aux mains des rebelles sur l'île :
    - Le village de Namuvaka
    - Le dépôt de carburant
    - Le village de Laikoro
    __________________________________________________
    Allons y , On verra bien où ça va nous mener....

  9. #6699














    Citation Envoyé par Okxyd
    Ce jeu c'est le royaume de l'enculé... En fait faudrait trouver l'enculé originel, c'est lui le véritable responsable !
    [les coops canards] - [les replays des coops] - [https://thearmazone.blogspot.fr]

  10. #6700
    Pool de mission pour ce Week-End

    CPC-CO[10]-ile_aux_pirates


    Mission :
    Dans les mers au Sud de l'île de Sahrani, un groupe de pirates s'attaque aux navires de croisières et aux cargos et les dépouille de leurs richesses. Cette situation dure depuis plusieurs mois, période pendant laquelle les garde côte du RACS se sont employés sans succès à trouver l'endroit où ce cachait ces flibustiers.
    Il y 13 jours, une nouvelle attaque a eu lieu mais cette fois-ci les pirates ne se sont pas uniquement saisis de la marchandise, il ont également pris en otage un riche homme d'affaire et son fils et demandent une rançon. Grâce aux communications téléphoniques pour négocier la rançon, les services de renseignement du RACS pensent avoir localisé l'endroit qui sert de refuge aux malfaiteurs, il s'agit d'un îlot désertique appelé l'île aux moines.

    Un LHD du RACS a aussitôt mis le cap sur l'île avec à son bord un groupe commando du RACS spécialisé dans la libération d'otages.
    Tôt ce matin, le LHD s'est arrêté à une dizaine de kilomètres au Sud-Ouest de l'île. Le groupe commando devra s'insérer sur l'île à l'aide d'un hélicoptère UH-60L, trouver les otages et les ramener sur le bâtiment militaire.
    __________________________________________________

    CPC-CO[12]-la_der


    Mission :
    L'archipel de Tanoa est en proie à la guerre civile et des rebelles ont pris le contrôle de Yanukka et occupent la moitié de l'île.
    Votre groupe des forces armées de Tanoa a pour mission de reprendre la ville. Pour cela, vous devez capturer le centre-ville et le QG des rebelles.
    __________________________________________________

    CPC-CO[15]-vestiges


    Mission :
    Il y a deux jours, une bande de mercenaire a annoncé avoir un capturé un certain Mr Constantinou, éminent archéologue de l'université de Thessalonique, et réclame une rançon de 40000 euros pour sa libération. Le Dr Constantinou est retenu dans les environs du site antique d'Aktinarki, l'endroit même où il travaillait au moment de sa capture. Il semblerait que les mercenaires soient venus par la mer pour occuper les lieux.
    Bien entendu aucun acteur politique n'a pu réunir la somme demandée pour la libération du scientifique et l'armée a donc décidé d'organiser son sauvetage manu militari.
    Il paraît peu probable que les mercenaires décident d'éxecuter le docteur car il ne représente pour eux qu'une valeur strictement monétaire, en outre, les douanes se chargeront d'empêcher toute fuite par la mer, leurs navires sont déjà positionés à l'Est.
    __________________________________________________

    CPC-CO[17]-Neptune-Spear


    Mission :
    En 2010 après presque huit ans de recherches et d’échecs, les opérateurs de la CIA localisent Abu Ahmed al-Kuwaiti, suspecté d’être le messager personnel de Ben Laden. Les agents de la CIA le surveillent et le suivent discrètement pendant plusieurs mois, si bien qu'il a finit par les mener à une résidence situé dans la ville d'Abbottabad.

    C’est une agglomération de moyenne importance située à environ 65km au nord-est de la capitale, Islamabad, la capitale du Pakistan et à 160km de la frontière afghane.

    La superficie inhabituelle de la propriété, sept ou huit fois plus importante que celles des habitations voisines, et les mesures strictes de sécurité qui y règnent, mettent tout de suite la puce à l'oreille des analystes de la CIA, à Langley en Virginie.

    En août de cette année, le domaine est placé sous haute surveillance constante, à la fois par des moyens humains (visuels) et photographiques (satellites et drones d'observation). Une série de tentatives pour identifier avec précision les personnes présentes n'aboutissent pas, mais les Américains sont sûrs à plus de 85% que Ben Laden s'y trouve. Celui-ci y vivrait avec sa plus jeune femme et sa famille.

    Nous sommes le 2 mai 2011 et nous allons lancer un raid pour capturer l’homme le plus recherché du monde.
    __________________________________________________
    Allons y , On verra bien où ça va nous mener....

  11. #6701
    Pool de mission pour ce Week-End

    CPC-CO[28]-122mm_KO


    Mission :
    26 octore 1986, presqu'île de Podagorsk. Une république du bloc de l'Est est en proie à une lutte fratricide pour le contrôle du pouvoir.

    Des éléments factieux de l'armée ont pris les armes contre le gouvernenment légitime. Ils s'appuient sur leurs alliés du nord pour tenter de renverser cette belle république populaire et démocratique.

    Grâce à une action audacieuse, nous sommes parvenus à neutraliser deux pièces d'artillerie qui donnaient un avantage majeur aux ennemis. Malheureusement, les deux canons de 122 ont détruit la plupart de nos véhicules.

    Leurs troupes continuent à affluer sur la ligne de front et notre situation reste des plus précaire. En bref, rien n'est joué.
    __________________________________________________

    CPC-CO[15]-El_Golpe


    Mission :
    L'heure de la fin de règne a sonné pour le général Tapioca, président de la république démocratique de Lingor depuis bientôt dix ans.
    Le général Alcazar, son ennemi de toujours, a fomenté une coup d'état dans la capitale alors que le généralissime Tapioca était en vacances dans une des ses villas du Nord de l'archipel.
    Maintenant, les guerilleros Picaros encèrclent la villa et s'apprêtent à donner l'assaut. L'hélicoptère du Yacht du général Tapioca est en route pour venir le sauver mais il n'arrivera que dans 30 minutes. D'ici là, le tyran ne peut que compter sur le courage de sa garde présidentielle pour le protéger.

    Objectifs :
    - Vous devez protéger le général jusqu'à l'arrivée de l'hélico dans 30 minutes. L'hélico va se poser dans l'enceinte de la villa sur la LZ marquée au sol (action molette une fois dans l'hélico pour le faire décoller).
    - Une fois que le général est évacué, la garde présidentielle peut s'extraire au moyen de bateaux amarés en contrebas de la villa. Rejoignez un chalutier en attente au large pour terminer la mission.
    - Si le général Tapioca meurt, la garde présidentielle peut s'extraire comme prévu. Il est aussi possible d'attendre l'hélico mais il n'y a que 2 places à bord.
    __________________________________________________

    CPC-CO[08]-Les_Secrets_Defendus


    Mission :
    Un VTOL a été descendu dans la baie de Monticreux.
    L'enregistreur de vol contient des informations classées top secret.

    Nous ne connaissons pas les informations sur l'enregistreur cependant que nous n'avons pas pu confirmer qu'il est en bon état et entre nos mains. Nous ne devons pas nous faire remarquer sur zone.
    Restez donc aussi discret que possible.

    Dès que vous aurez confirmé que l'enregistreur est encore présent et en bon état, nous pourrons vous envoyer des renforts. (Canal radio Delta, 0-0-4)
    Une fois les renforts arrivés, ils vont pacifier la zone, et vous récupérer, où ils pourront se poser.
    Si l'enregistreur n'est plus sur zone ou qu'il a été récupéré par une faction, éloignez vous le plus loin possible pour être récupéré.

    Vos 2 équipes vont devoir se synchroniser pour rechercher le VTOL dans la zone de recherche.
    __________________________________________________

    Allons y , On verra bien où ça va nous mener....

Page 224 sur 224 PremièrePremière ... 124174214216217218219220221222223224

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •