Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 5 sur 6 PremièrePremière 123456 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 160
  1. #121
    Citation Envoyé par Valenco Voir le message
    C'est marrant. Je souscris à tes remarques qui sont vraies d'un point de vue objectif. Par contre, je n'ai absolument pas le même ressenti que toi dans la mesure où l'ambiance, l'héroïne et l'envie d'aller plus loin dans l'histoire me motivent.

    Les suggestions de la folie sont certes très soulignées visuellement et d'un point de vue sonore mais je trouve cela raccord avec l'état mental dans lequel est Senua. Sans vouloir faire de psychologie à deux balles, elle semble souffrir de névroses et de délires plutôt violents. De mon point de vue c'est plutôt bien rendu. D'autant plus qu'au fil du jeu, on comprend petit à petit l'origine de son mal, même si cela reste parfois nébuleux.

    Moi non plus, je n'ai pas fini mais je pense être très proche du dénouement. Presque à regret d'ailleurs.
    Pour la psychose de Sénua, Je pense qu'elle était saine d'esprit au début, le problème vient plus de son père plongée dans une folie faussement divine, qui à force de la martyriser, de la maltraiter, de l'enfermer et de lui faire croire qu'elle est maudite, l'a rendu psychologiquement instable. Son besoin de tout contrôler l'a poussé à tuer sa femme et à tuer la nouvelle famille de Sénua...c'est quand même lui qui offre le village de Dillon aux Vikings.
    Pour l'aventure du jeu...il y a toujours une certaine ambiguïté entre réalité et illusions...le combat est intérieur mais rien ne contredit le virage un peu fantastique d'un certain point de vue.


    Pas contre j'ai vraiment aimé la représentation des maladies mentales dans les cultures Pictes et Vikings. C'est un mélange vraiment harmonieux.

  2. #122
    Citation Envoyé par Valenco Voir le message
    courrir
    Lol, j'ai jamais joué à Hellblade, je l'ai pas d'ailleurs. Je savais pas qu'il y avait un tel passage.

    Une maladie est rarement innée. En général c'est la rencontre d'une faiblesse (relative) et d'un environnement devenu nocif.
    Pour la connerie c'est autre chose, c'est pas une maladie
    Citation Envoyé par Big Bear Voir le message
    Half Life, ou comment le meilleur a pu générer une des plus grosses pollution que le jeu vidéo ait jamais connu

  3. #123
    Citation Envoyé par Ruadir Voir le message
    Pour la psychose de Sénua, Je pense qu'elle était saine d'esprit au début, le problème vient plus de son père plongée dans une folie faussement divine, qui à force de la martyriser, de la maltraiter, de l'enfermer et de lui faire croire qu'elle est maudite, l'a rendu psychologiquement instable. Son besoin de tout contrôler l'a poussé à tuer sa femme et à tuer la nouvelle famille de Sénua...c'est quand même lui qui offre le village de Dillon aux Vikings.
    Pour l'aventure du jeu...il y a toujours une certaine ambiguïté entre réalité et illusions...le combat est intérieur mais rien ne contredit le virage un peu fantastique d'un certain point de vue.


    Pas contre j'ai vraiment aimé la représentation des maladies mentales dans les cultures Pictes et Vikings. C'est un mélange vraiment harmonieux.
    Faut que je fasse gaffe à ne pas m'auto spolier avec cette discussion vu que je n'ai pas encore vu l'écran THE END. J'ai quand même lu ton message et je suis d'accord avec toi sur le rôle destructeur du père qu'on pourrait qualifier, en langage psychiatrique, de putain d'enculé.

    Là, j'en suis au moment où Senua cherche à récupérer la tête de Dillion dans l'antre d'Hella. Elle a combattu la bête qui est censée symboliser son père, si j'ai bien compris... et mon cœur de midinette continue à espérer une happy end... Mais je n'y crois pas trop....
    Fatigué.

  4. #124
    Citation Envoyé par Valenco Voir le message
    Faut que je fasse gaffe à ne pas m'auto spolier avec cette discussion vu que je n'ai pas encore vu l'écran THE END. J'ai quand même lu ton message et je suis d'accord avec toi sur le rôle destructeur du père qu'on pourrait qualifier, en langage psychiatrique, de putain d'enculé.

    Là, j'en suis au moment où Senua cherche à récupérer la tête de Dillion dans l'antre d'Hella. Elle a combattu la bête qui est censée symboliser son père, si j'ai bien compris... et mon cœur de midinette continue à espérer une happy end... Mais je n'y crois pas trop....
    Pas de Spoiler, mais j'ai vraiment aimé la fin.
    Putain ils ont mis la musique du Teaser, bordel ! Celle qui m'avait scotché à l'époque !

    Sinon, effectivement, papa est une ordure de première catégorie.

    Sinon, conclusion du test CPC : 8/10 et vivement conseillé !

  5. #125
    La musique, putain oui !

    Les chœurs martiaux pendant certaines bagarres me collent des frissons tout plein dans la colonne vertébrale. A ce titre, j'ai trouvé le passage où Senua traverse la rivière ensanglantée après avoir trouvé l'épée d'Odin excellent avec ces combats qui vont crescendo et la musique qui nous fait ressentir la rage et la hargne de l'héroïne.
    Fatigué.

  6. #126
    Citation Envoyé par Valenco Voir le message
    La musique, putain oui !

    Les chœurs martiaux pendant certaines bagarres me collent des frissons tout plein dans la colonne vertébrale. A ce titre, j'ai trouvé le passage où Senua traverse la rivière ensanglantée après avoir trouvé l'épée d'Odin excellent avec ces combats qui vont crescendo et la musique qui nous fait ressentir la rage et la hargne de l'héroïne.
    Je ne sais pas si tu as traversé ce passage mais à un moment j'ai activé la dernière pierre de savoir qui parle de Ragnarok et je me suis rapidement trouvé en plein combat. Et bien l'intensité était assez folle ! Le narrateur était tellement passionné ! Et tu l'entends parler de la fin du monde en plein combat.

  7. #127
    Non. Pas encore vu ce passage. D'ailleurs, j'espère que je n'en ai pas raté une ou deux. Mais a priori, elles sont simples à trouver.
    Fatigué.

  8. #128
    Citation Envoyé par Valenco Voir le message
    Non. Pas encore vu ce passage. D'ailleurs, j'espère que je n'en ai pas raté une ou deux. Mais a priori, elles sont simples à trouver.
    Pour le savoir, c'est simple.
    La progression globale se trouve sur le cercle à chaque pierre. Il y a une séparation pour chaque niveau.
    Si tu as des trous dans ton cercle...alors tu en as loupé.
    Elles sont relativement simples à trouver pour les 3/4 d’entre elles mais certaines sont vraiment bien cachées.

  9. #129
    Merci. Je n'avais pas remarqué. Je regarderai ce soir.
    Fatigué.

  10. #130
    Bon ben, voilà. Fini !

    Quel jeu ! C'est un vrai coup de coeur, je ne peux donc pas être objectif. Pour moi, la force de l'histoire, du personnage, de la mise en scène... gomment les petits défauts. Je ne crois pas avoir été autant en empathie avec un personnage de jeu vidéo. Je me prends même à rêver d'un Hellblade 2, dans lequel on en apprendrait plus sur l'enfance de Senua et l'origine de ses psychoses - salaud de père - par exemple.

    Et puis la musique ! Pendant certains combats, à la fin, même la chanson du générique de fin collent bien à l'ambiance du titre.

    Sur l'histoire, je serais présomptueux d'affirmer que j'ai tout pigé mais je pense avoir compris l'essentiel. Pour le reste, je crois que chaque joueur peut se faire sa propre interprétation.

    Un coup de chapeau à Ninja Theory. J'espère que le jeu se vend bien et qu'ils auront les sousous dans la popoche pour nous développer un autre titre du même accabit.
    Fatigué.

  11. #131
    Et alors la fin ? tu es rassuré ?

  12. #132
    Citation Envoyé par Ruadir Voir le message
    Et alors la fin ? tu es rassuré ?
    En fait, elle me laisse dubitatif mais elle me plait énormément.

    Mon interprétation est la suivante : Senua n'est pas morte. Elle a vaincu sa folie qui est symbolisée par son exécution par Hel. D'ailleurs, il me semble que Hel ressemble beaucoup à sa mère morte sur le bûcher. Pour moi, le voyage de Senua est une vaste introspection qui l'a aidée à accepter la mort de Dilion et à comprendre les origines de sa soi-disant folie. Elle a compris que ses peurs et ses visions ont été suggérées par son père qui l'a persuadée qu'elle était possédée par des démons, comme sa mère.

    Elle comprend tout cela petit à petit. Les combats de la fin symbolisent sa volonté de vaincre ses psychoses et de s'en affranchir. Au final, elle y parvient et la Senua que nous voyons partir à la fin est en quelques sorte la "nouvelle" Senua qui s'est libérée de sa folie et s'est tirée du piège mental que lui a tendu son salopard de paternel.

    Je ne sais pas si tu vois les choses de la même manière. J'essaye de convaincre ma femme d'y jouer pour voir quelle interprétation elle en fait.

    PS - et je n'ai pas choppé toutes les stèles (il me manque un succès sur GOG)

    PS bis - mais quel jeu ! Putain quel jeu !
    Dernière modification par Valenco ; 12/09/2017 à 16h16.
    Fatigué.

  13. #133
    Oui, j'ai eu plus ou moins la même interprétation que toi.

    Il y a toujours une petite ambiguïté sur la volonté des dieux, le jeu laisse suffisamment de marge dans la compréhension de son univers vu qu'il s'inscrit complètement dans la culture picte/scandinave. Cette une histoire qui en fonction du point de vue peut être une aventure mythologique ou une quête interne.
    Effectivement Senua n'est pas morte, elle décide de se laisser submerger par les ténèbres pour mieux se rendre compte qu'ils n'existent pas, que tout cela n'est qu'une idée projetée par son père, véritable monstre qui est à l'origine de sa psychose.
    Le personnage est mentalement fragile, tout comme sa mère mais son état actuel est dû aux mauvais traitements infligés par son père : Pressions, culpabilisation, séquestration et potentiellement viol.
    La fin est très positive : c'est la libération de Senua vis-à-vis de son passé et de l'univers construit par son père. Symboliquement, elle se débarrasse également de Dillon, elle fait le deuil de sa mort et n'a plus besoin de ses encouragements pour avancer.

    Pour les stèles, cela offre une autre info sur le père : il est l'origine de l'attaque des Vikings sur le village de Dillon, c'est véritablement un homme mauvais qui utilise les dieux comme justification de ses actions...et cela sans s'en rendre compte.


    Sinon oui : Quel jeu ! Quelle aventure !

  14. #134
    Citation Envoyé par Ruadir Voir le message
    Oui, j'ai eu plus ou moins la même interprétation que toi.

    Il y a toujours une petite ambiguïté sur la volonté des dieux, le jeu laisse suffisamment de marge dans la compréhension de son univers vu qu'il s'inscrit complètement dans la culture picte/scandinave. Cette une histoire qui en fonction du point de vue peut être une aventure mythologique ou une quête interne.
    Effectivement Senua n'est pas morte, elle décide de se laisser submerger par les ténèbres pour mieux se rendre compte qu'ils n'existent pas, que tout cela n'est qu'une idée projetée par son père, véritable monstre qui est à l'origine de sa psychose.
    Le personnage est mentalement fragile, tout comme sa mère mais son état actuel est dû aux mauvais traitements infligés par son père : Pressions, culpabilisation, séquestration et potentiellement viol.
    La fin est très positive : c'est la libération de Senua vis-à-vis de son passé et de l'univers construit par son père. Symboliquement, elle se débarrasse également de Dillon, elle fait le deuil de sa mort et n'a plus besoin de ses encouragements pour avancer.

    Pour les stèles, cela offre une autre info sur le père : il est l'origine de l'attaque des Vikings sur le village de Dillon, c'est véritablement un homme mauvais qui utilise les dieux comme justification de ses actions...et cela sans s'en rendre compte.


    Sinon oui : Quel jeu ! Quelle aventure !

    Et la ressemblance entre Hel et la mère de Senua ? Ca t'as frappé ? Le corps de Hel me fait penser à celui de la mère morte sur le bûcher. Du coup, je me dis que la déesse qui trucide Senua représente sa mère qui la délivre en tuant symboliquement ses psychoses.


    Faudrait vraiment que je regarde les bonus pour mieux m'imprégner de tout ça.

    Au fait, sur ce topic j'ai vu des canards (je ne sais plus qui) qui font référence à Silent Hill 2 et son héroïne. Si quelqu'un peut m'en dire plus... D'autant plus qu'il me semble que j'ai la version PC qui traine dans un de mes tiroirs.
    Fatigué.

  15. #135
    Citation Envoyé par Valenco Voir le message
    [SPOILER]
    Au fait, sur ce topic j'ai vu des canards (je ne sais plus qui) qui font référence à Silent Hill 2 et son héroïne. Si quelqu'un peut m'en dire plus... D'autant plus qu'il me semble que j'ai la version PC qui traine dans un de mes tiroirs.
    Pour Silent Hill 2 c'était moi

    Le thème du jeu est différent de Hellblade mais il reste "dur" et je retrouve cet attachement au héro et aux émotions que le jeu te fait vivre.
    ça va être du pavé spoiler car je crois qu'il est impossible d'en dire plus sans spoil
    Ce qui suit est mon interprétation et peut être à débat.
    Le jeu démarre par une lettre reçu, la femme (Mary) de notre héro (James) lui donne rdv dans leurs lieux à eux, à Silent Hill.
    Problème, elle est morte d'un cancer il y a plusieurs années, donc qui a bien pu l'écrire et quel lieu ça pourrait être dans Silent Hill ? (C'est l'intro du jeu, pas un spoil rassures toi )
    Il faut savoir que le jeu a 7 fins différentes et c'est basé sur ton comportement en jeu et certaines actions.

    Pendant tout le jeu, on va croiser différentes personnes avec chacun un lourd secret:

    - Angela violer par son père. ( le boss qu'on affronte représente son elle et son père, fusionné dans un lit)
    - Eddy le psychopate.
    - Laura (fillette casses bonbon, je reviendrai plus tard à son sujet car c'est vague)
    - Mary, Marya

    La ville de Silent Hill 2 peut être vue comme un purogatoire.

    On visite différents lieux que le couple à visiter pendant leurs séjours.
    On rencontre Marya, qui ressemble étrangement à Mary, mais en plus lolita.
    Une école, un hopital, un musée, une prison, un lac hotêl.
    Au fil qu'on avance dans le jeu, on découvre que sa femme n'est pas morte d'un cancer mais c'est lui qui l'étouffe avec un coussin car il n'a plus supporté de voir sa femme changer et ou souffrir.
    Pendant tout ce temps, le héro s'est mentie à lui même et fini par accepté la réalité...

    Tout le jeu est lié sur la dégradation de santé de sa femme et des changement dans la vie de James, les infirmières par exemple comme il a passé pas mal de temps dans l'hopital.

    Marya est la version que James aurait aimé avoir de Mary (En pleine santé, aguicheuse etc)
    Laura, dans l'histoire c'est une petite fille qui était dans la même chambre d'hopital que Mary, je me demande si elle ne devait pas être adopter par le couple mais pas plus d'info sur elle.
    Les monstres sont lié aux peurs de James, un certain "monstre" Pyramid Head, je n'ai plus les info en tête mais c'est un monstre lié à lui et donc en théorie, on est censé ne pas le croisé dans les autres Silent Hill
    Plus haut, j'ai listé les endroits que le couple a visité, la prison est le seul lieux caché et ça pourrait être James qui repense à la mise à mort de sa femme et donc ici qu'on assiste le plus à de chose glauque. (Des tombes dont une à son nom, révélation sur le secret de Angela, sur Eddy)


    Et bien d'autres choses encore, bref Silent Hill 2 est pour moi un jeu qui a un scénario unique, avec des fins marquante (non pas la fin UFO )

    Au sujet des fins:
    Ne jamais se soigné et avoir toujours sa vie faible est un comportement suicidaire pour le jeu, tu auras donc cette fin.
    Lire très souvent la lettre de Mary et elle s'effacera à chaque lecture et finira par être une page blanche, autre fin qui se débloque.

    Et bien d'autre !
    Si jamais, je recommande ce site pour avoir plus d'info http://www.silenthill.fr/sh2.php (Spoil à fond évidemment )

  16. #136
    Merci Corbeau Bleu. En effet, maintenant je comprends ton parallèle. Je me suis un peu spoilé en lisant ton message mais ce n’est pas grave.

    J'ai lâché cette série dès le 1er épisode qui ne m'avait pas plu. Pas à cause du scénario mais du gameplay que j'ai trouvé très pénible. Mais j'arrête là pour ne pas faire trop de hs.
    Dernière modification par Valenco ; 13/09/2017 à 08h57.
    Fatigué.

  17. #137
    Citation Envoyé par Corbeau Bleu Voir le message
    Pour Silent Hill 2 c'était moi

    Le thème du jeu est différent de Hellblade mais il reste "dur" et je retrouve cet attachement au héro et aux émotions que le jeu te fait vivre.
    ça va être du pavé spoiler car je crois qu'il est impossible d'en dire plus sans spoil
    Ce qui suit est mon interprétation et peut être à débat.
    Le jeu démarre par une lettre reçu, la femme (Mary) de notre héro (James) lui donne rdv dans leurs lieux à eux, à Silent Hill.
    Problème, elle est morte d'un cancer il y a plusieurs années, donc qui a bien pu l'écrire et quel lieu ça pourrait être dans Silent Hill ? (C'est l'intro du jeu, pas un spoil rassures toi )
    Il faut savoir que le jeu a 7 fins différentes et c'est basé sur ton comportement en jeu et certaines actions.

    Pendant tout le jeu, on va croiser différentes personnes avec chacun un lourd secret:

    - Angela violer par son père. ( le boss qu'on affronte représente son elle et son père, fusionné dans un lit)
    - Eddy le psychopate.
    - Laura (fillette casses bonbon, je reviendrai plus tard à son sujet car c'est vague)
    - Mary, Marya

    La ville de Silent Hill 2 peut être vue comme un purogatoire.

    On visite différents lieux que le couple à visiter pendant leurs séjours.
    On rencontre Marya, qui ressemble étrangement à Mary, mais en plus lolita.
    Une école, un hopital, un musée, une prison, un lac hotêl.
    Au fil qu'on avance dans le jeu, on découvre que sa femme n'est pas morte d'un cancer mais c'est lui qui l'étouffe avec un coussin car il n'a plus supporté de voir sa femme changer et ou souffrir.
    Pendant tout ce temps, le héro s'est mentie à lui même et fini par accepté la réalité...

    Tout le jeu est lié sur la dégradation de santé de sa femme et des changement dans la vie de James, les infirmières par exemple comme il a passé pas mal de temps dans l'hopital.

    Marya est la version que James aurait aimé avoir de Mary (En pleine santé, aguicheuse etc)
    Laura, dans l'histoire c'est une petite fille qui était dans la même chambre d'hopital que Mary, je me demande si elle ne devait pas être adopter par le couple mais pas plus d'info sur elle.
    Les monstres sont lié aux peurs de James, un certain "monstre" Pyramid Head, je n'ai plus les info en tête mais c'est un monstre lié à lui et donc en théorie, on est censé ne pas le croisé dans les autres Silent Hill
    Plus haut, j'ai listé les endroits que le couple a visité, la prison est le seul lieux caché et ça pourrait être James qui repense à la mise à mort de sa femme et donc ici qu'on assiste le plus à de chose glauque. (Des tombes dont une à son nom, révélation sur le secret de Angela, sur Eddy)


    Et bien d'autres choses encore, bref Silent Hill 2 est pour moi un jeu qui a un scénario unique, avec des fins marquante (non pas la fin UFO )

    Au sujet des fins:
    Ne jamais se soigné et avoir toujours sa vie faible est un comportement suicidaire pour le jeu, tu auras donc cette fin.
    Lire très souvent la lettre de Mary et elle s'effacera à chaque lecture et finira par être une page blanche, autre fin qui se débloque.

    Et bien d'autre !
    Si jamais, je recommande ce site pour avoir plus d'info http://www.silenthill.fr/sh2.php (Spoil à fond évidemment )
    et merde... je viens de fouiller dans mes boîtiers et ce n'est pas Silent Hill 2 que j’ai, mais Silent Hill 3...

    Heu. .. du coup, pardon pour ce nouveau hs et cette question prosaïque : il est bien le 3 ?
    Fatigué.

  18. #138
    Citation Envoyé par Valenco Voir le message
    et merde... je viens de fouiller dans mes boîtiers et ce n'est pas Silent Hill 2 que j’ai, mais Silent Hill 3...

    Heu. .. du coup, pardon pour ce nouveau hs et cette question prosaïque : il est bien le 3 ?
    Le 3 est la suite direct du 1 qui est basé sur la secte de la ville Silent Hill. Il est sympa mais si tu n'as pas fait le 1 il est difficile de comprendre pas mal de situations, on continue en MP si tu veux pour éviter le HS

  19. #139

  20. #140
    Je m'emmerdais sévère après avoir fini Prey. Puis je suis tombé par hasard (pratiquement aucune promo pour ce soft) sur Hellblade. Quelle claque, quelle expérience. Thème "mature" et original, gameplay soigné, histoire captivante, l'empathie éprouvée pour l'héroïne Sanua est extraordinaire pour un jeu vidéo, Ninja Theory a réussi un coup de maître, bravo !
    Achetez-le tout de suite faut que ce genre de prise de risque de la part d'un studio de dév soit récompensée

  21. #141
    C'est vrai qu'à l'origine je me disais "pfff c'est complètement bidon ils vont se planter grave, dommage pour eux".
    Bravo pour la réalisation.
    Citation Envoyé par Big Bear Voir le message
    Half Life, ou comment le meilleur a pu générer une des plus grosses pollution que le jeu vidéo ait jamais connu

  22. #142
    Citation Envoyé par MrNobody Voir le message
    Achetez-le tout de suite faut que ce genre de prise de risque de la part d'un studio de dév soit récompensée
    Ho oui ! Achetez-le pour qu'ils nous en fassent d'autres ! Quelqu'un sait comment on peut voir les chiffres de vente ?
    Fatigué.

  23. #143
    160.000 ventes sur Steam et numéro 1 des ventes sur le PSN en aout.
    Le studio est sauvé.

    J'avais vraiment peur qu'il se plante royalement. La communication était minime, que sa linéarité et son gameplay rebute les joueurs et que le thème de la psychose n’intéresse personne.
    Au final, il y a un succès critique et il s'en sort bien niveau public.

    J'attendais ce jeu depuis son annonce et je ne suis pas déçu...Senua !

    ps : il faut vraiment voir le documentaire post-jeu.

  24. #144
    ce que tu dis rempli mon petit corps douillet d’une grande joie !
    Il aurait été injuste que Senua ne trouve pas son public, comme on dit sur France Inter.

    Au fait, j'ai regardé la vidéo As Litterature. Pas inintéressant mais je n’ai pas appris grand chose (bon, je n'ai pas tout pané non plus, vu que mon anglais est bien mais pas top ).

    Le truc con, c’est que depuis que j'ai fini ce jeu, aucun autre jeu ne m’attire. J'ai même tenté de lancer The Witcher 3 sachant que c'est une valeur sûre. Et ben, rien...

    Je crois même que je vais me refaire un second run pour revoir l'histoire sous l’angle du gars qui connaît le dénouement et essayer de trouver toutes les stèles pour avoir le passage qui évoque l’attaque du village de Senua.
    Fatigué.

  25. #145
    J'ai voulu enchainer avec Rise of tomb raider. J'ai tenu 30 minutes. C'est juste pas possible de jouer avec Lara juste après Sanua.
    Moi aussi, je digère le 1er run et vais surement m'en refaire un second, niveau de difficulté supérieur pour les combats

  26. #146
    Non mais c'est pas possible de jouer à rise of tomb raider tout cours, qu'on ait fait Hellblade avant ou pas.

  27. #147
    hou le méchant tacle !

    C'est vrai que la comparaison est rigolote. Les deux héroïnes s'en prennent plein la gueule à longueur d'aventure, la figure paternelle et les traumatismes de l'enfance sont omniprésents... et pourtant, pour l'une des deux (je vous laisse deviner laquelle), on en a rien à battre.
    Dernière modification par Valenco ; 17/09/2017 à 12h53.
    Fatigué.

  28. #148
    Ouai mais au moins l'une des deux sait monter une marche comme une grande et ne fait pas un blocage psychologique devant une brindille.
    Jeu(x) du moment - Path of Exile

  29. #149
    Oui mais comparer Hellblade avec Tomb Raider ça n'a pas franchement de sens.

    A la rigueur sur l'émotion et l'empathie et encore.

  30. #150
    Si c'est juste parce que c'est une héroine, autant comparer à Bayonetta pendant qu'on y est. Ca n'a effectivement aucun sens.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •