Crunchez vos adresses URL
|
Rejoignez notre discord
|
Hébergez vos photos
Page 150 sur 156 PremièrePremière ... 50100140142143144145146147148149150151152153154155156 DernièreDernière
Affichage des résultats 4 471 à 4 500 sur 4657
  1. #4471
    Citation Envoyé par Ruadir Voir le message
    A une époque j'étais impatient de découvrir une nouvelle bd et de la lire le soir-même avant de me coucher. Maintenant, je suis dans une logique d'accumulation sordide où je collectionne les bd sans trouver le temps de les lire...le backlog du jeu vidéo vampirise mon temps consacré aux loisirs de la pire des manières possibles.
    Je me retrouve un peu là-dedans, sauf que c'est pas une question de remplissage de backlog. Je tourne en ce moment sur un ou deux jeux qui monopolisent en permanence mon temps libre, tous médias confondus. Y compris les autres jeux vidéos.

    Je ne suis pas mécontent, je profite bien de ma drogue avec un plaisir sans cesse renouvelé, mais il faut bien avouer que le reste morfle.
    Parfois j'ai le réflexe étonnant de me lancer dans une série TV et je n'en décroche pas pendant des semaines. Mais la plupart du temps, je me lance machinalement dans une partie de Darkest Dungeon / XCom 2 / Killing Floor 2 sans me poser plus de questions que ça.
    Dernière modification par Nono ; 16/09/2019 à 22h20.

  2. #4472
    Citation Envoyé par Bibik Voir le message
    ...que tu ne choisis pas (et bon pour leur qualité c'est variable), du coup si c'est pour se "forcer" à jouer aux titres pas chers/donnés/bundlés... Cela dit ça donne un début d'explication du sentiment de dégoût des gens vis à vis du jeu-vidéo.
    Qui t'a parlé de dégoût ? C'est plus le sentiment d'être "perdu" ou "submergé" je pense. Y'a tellement de bons jeux, accessibles gratuitement ou presque, tu en viens à tellement avoir de choix que tu ne sais plus quel jeu tu devrais faire ensuite et tu prends le haut de la pile machinalement.
    Parce que la façon de penser que tu proposes, c'est "je joue à un truc qui me plait". Mais quand y'a 100 jeux éligibles à ce critère, et que la liste grandit sans cesse, tu fais comment pour pas te retrouver avec une liste de jeux en attente longue comme le bras ? Et si tu te retrouves effectivement avec cette liste, tu fais comment pour pas avoir envie d'en venir à bout ?

  3. #4473
    Bonjour à tous,
    Pigno, 35ans
    C'est ici les Acheteurs Compulsifs Anonymes ?
    Moi aussi, j'achète tout et n'importe quoi dans l'idée de jouer/lire tout alors qu'au final je fais rien.

    C'est quand même dingue quand on y pense.
    Est-ce que cela vient du fait qu'il y a vraiment trop de choix dans tous ces domaines ?
    Une envie de tout voir, tout lire pour ne pas être à la ramasse en société ?
    Une frustation ancienne de quand on était enfant et sans le sou et qu'on voyait ces beaux Chevaliers du Zodiaque en vitrine trop cher pour nous ?
    Du coup que l'argent est là maintenant, je pense que ça joue pas mal sur ça !
    On se dit qu'on peut et qu'on a plein de temps car on est adulte !

    Mais c'est marrant comme je me retrouve dans ce que vous dites
    J'essaye moi aussi de limiter tout ça... mais l'envie est bien là quand même.
    Dur de se contenir parfois devant un -50% alors qu'on a déjà un backlog général qui tiendrait pendant 50ans...

    Bon courage à tous !
    Dernière modification par Pigno ; 16/09/2019 à 20h34.

  4. #4474
    Citation Envoyé par schouffy Voir le message
    Qui t'a parlé de dégoût ? C'est plus le sentiment d'être "perdu" ou "submergé" je pense. Y'a tellement de bons jeux, accessibles gratuitement ou presque, tu en viens à tellement avoir de choix que tu ne sais plus quel jeu tu devrais faire ensuite et tu prends le haut de la pile machinalement.
    Bien sûr que c'est du dégoût, tu déletes pas tout ou partie de ta library steam sans que ça passe par là.

    Citation Envoyé par schouffy Voir le message
    Parce que la façon de penser que tu proposes, c'est "je joue à un truc qui me plait". Mais quand y'a 100 jeux éligibles à ce critère, et que la liste grandit sans cesse, tu fais comment pour pas te retrouver avec une liste de jeux en attente longue comme le bras ? Et si tu te retrouves effectivement avec cette liste, tu fais comment pour pas avoir envie d'en venir à bout ?
    Nan mais à partir du moment où l'on achète tout ce qui est présenté comme cool c'est normal que vous êtes gavés sans même ne serait-ce qu'avoir installé le(s) jeu(x). Les humbles sont particulièrement piégeux dans le sens où le rapport contenu/prix est imbattable mais franchement c'est du pousse-au-crime et rien d'autre. Les gentils marketeux de chez humble le savent bien certains de leurs jeux pris séparément très peu l'auraient pris mais là l'adage de "l'occasion fait le larron" dépasse entièrement toute autre forme de réflexion et de sélection et c'est bien dommage.

    C'est normal qu'une tonne de jeux nous paraisse de visu intéressants, steam avec l'arrivée du démat et des bundles c'est un immense parc d'attraction. Tout ou presque nous fait de l’œil même juste qu'en apparence jusqu'à en avoir la wishlist plein à craquer. C'est le summum de la société d'abondance, une clé coûte rien à générer et les éditeurs ont les bras chargés de nouvelles sorties comme de remasters, de dlc et de compilations parce qu'ils n'existent que par le déversement incessant de productions. Et tout est fait pour que le consommateur puisse obtenir son jeu en deux clicks là aussi c'est la source du problème.

    Si en plus on doit compter sur les avis steam + commentaires r/gamedeals + commentaires cpc, 9/10èmes des commentaires vont dans le sens de "prends-le" : It's a steal, best bargain (j'en suis autant coupable que les autres) c'est effectivement très tentant et on a peur de manquer le deal ou le jeu car on pourrait manquer quelque chose, mais à quoi bon si au final le jeu ne dépasse pas l'étape de l'acquisition ?

    Faut sélectionner, trier, faire les difficiles. Se faire violence des fois. Voir si le jeu remplis assez de cases dans vos critères de choix pour valider l'achat.
    Egalement purger sa wishlist (officielle comme celle dans sa tête) aussi, si certains jeux y trainent depuis un an sans que vous ayez craqué, c'est ptêt qu'au final ils ne vous intéressent pas tant que ça ?

    Après y'a d'autres cas, ceux qui achètent pour l'action d'acheter (se faire plaisir), comme celles et ceux qui compulsivement achètent à distance même des bricoles sans intérêt juste pour le plaisir - cette petite décharge de dopamine - et le plaisir de recevoir ? C'est peut-être aussi quelque chose à explorer, mais clairement oui, moi je vois des gens qui en sont au stade du dégoût s'ils détruisent leurs achats comme seule solution à ce problème.

  5. #4475
    Citation Envoyé par Ruadir Voir le message

    J'y pense, tu n'as pas la possibilité de rallonger la durée de ton essai en passant en mode hors-connexion ?
    Bonne question, je n'ai jamais testé. En général, je lis les tests de plein de sites, plus les impressions des joueurs avant, du coup ça me donne une idée de ce dans quoi je mets les pieds. Si le jeu demande "d'en chier" avant qu'il devienne intéressant, j'évalue le plaisir relatif que je tire de la phase "chiante" une fois la souris en main, et je jauge si je vais pouvoir tenir sur la durée. Le temps me manquant, je deviens rapidement tatillon/intransigeant sur des aspects qui me gonflent ou qui méritent une foultitude de patchs; ce qu’auparavant je tolérais mieux. Auquel cas, je me fais rembourser et je re-teste si plus tard le jeu est meilleur (exemple X4 dont j'attendrai la version 4.0 et que je me suis fait rembourser après test de la 2.0 lors d'une promo).
    C'est pas faux !

  6. #4476
    Ca me fait furieusement penser au monde de la guitare electrique. En anglais ils appellent ca le G.A.S, gear acquisition syndrome. Tous les mois, des centaines de pedales d'effet, d'amplis a lampes/transistor, des simulateurs d'amplis, sortent, encensés par les medias: "cette reverb est la plus ronde que j'ai jamais entendue/ cette gibson a des micros exceptionnels/ eddie van halen en a une sur son pedalboard"

    Les mags guitare FR, pour le peu qu'il existe encore , ne sont qu'un immense catalogue promotionnel au contenu limité, insipide et redondant une fois qu'on retire les saintes pages matos ou tout est formidable, mieux que l'ancien mais moins bien que le prochain, saupoudrant des paillettes dans les yeux d'un aspirant gratteux qui s'imaginera se rapprocher d'hendrix en achetant la derniere fuzz avec la tronche de jimi dessus, pour au final la revendre une misere sur la bay et acheter la derniere.

    Putain ce que j'ai claqué la dedans, j'arrivais plus a m'arreter. Le moindre article qui rapprochait un effet de mes idoles m'amenait a un achat compulsif, souvent tres decevant. Jusqu'a des effets strymon qui coutent presque un RSA.

    Un pote avait un effet, moi la semaine d'apres je me ramenais avec un truc du meme genre.

    Un jour a un concert, j'ai vu un type jouer comme un dieu avec une gratte pourrie et un ampli bas de gamme. J'orientais la discussion vers le matos, et il m'a dit

    "billy gibbons, que tu lui donne une gratte a 30000$ ou a 50, il te fera toujours du zz top avec." Ca a ete le debut de la remise en question et la fin des achats compulsifs.
    Sandale to the metal

  7. #4477
    "Vos jeux, c'est ce que vous en faites"

  8. #4478
    Citation Envoyé par schouffy Voir le message
    Avec 10 balles par mois et pour peu que tu sois pas fermé aux vieilleries, et avec tous les jeux gratos sur les plateformes genre humble ou EGS, et les offres type MS game pass et Orign access, tu peux te faire un long backlog de bons jeux très très rapidement.
    Et ça ne change rien au problème, même sans acheter durant 3 mois vous aurez de quoi angoisser en voyant la taille du backlog si les jeux déjà achetés sont trop nombreux.
    L'important c'est de ne plus acheter tant que vous avez encore des jeux à faire qui vous plaisent, pour ne pas en ajouter.

    Citation Envoyé par Bibik Voir le message
    Egalement purger sa wishlist (officielle comme celle dans sa tête) aussi, si certains jeux y trainent depuis un an sans que vous ayez craqué, c'est ptêt qu'au final ils ne vous intéressent pas tant que ça ?
    Oui c'est souvent ce que je me dis. Dans son topic je parlais d'Astroneer il y a plusieurs semaines, parce que j'hésite et tout, du pour et du contre. Et j'avais dit, à force d'hésiter j'attends si longtemps qu'ils sortent une suite plus intéressante et qui me plaira beaucoup plus.
    Ca m'arrive souvent.
    Parce que quand j'ajoute un jeu, il me fait envie sur le moment pour différentes raisons, j'avais peut être envie d'un FPS ambiance pirates se déroulant à Clichy Sous Bois. Le temps passe et il se trouve que j'ai depuis joué à un autre FPS (bien meilleur selon moi puisque je l'ai acheté, lui), j'ai regardé les 78 épisodes de l'excellente série "Clichy sous Bois, de l'occupation Romaine à nos jours", et je me demande, ai je vraiment une raison valable de faire ce jeu ? Souvent, non.

    Citation Envoyé par Ruadir Voir le message
    Je suis arrivé à une époque où je m’intéresse à des tas de choses : cinéma, jeu vidéo, littérature, BD, peinture, astronomie, randonnée et de ce fait, j'accumule un backlog de jeu qui m'intimide, me rappelle constamment mes faiblesses et mon absence de volonté à vouloir le diminuer.
    J'ai l'impression d’être face à une corvée interminable, un mythe de Sisyphe ludique où chaque jeu terminé est une invitation à en commencer une autre et ce jusqu’à la fin des temps.
    J'ai acheté des tas de jeux qui, si j'écoute mon "cœur", ne me correspondent en rien mais qui sont adulés par la Presse et les joueurs au point où j'ai l'impression de rater quelque chose d'important si je n'y joue pas.

    Au final, je me suis perdu dans une ludothèque importante qui n'est plus vraiment le reflet de mes goûts, de ma personnalité ou de mes envies. Je suis devenu étranger au contenu de ma propre Bibliothèque.
    Pour moi c'est le coeur du problème. Tu dois prendre conscience qu'il est impossible de tout faire, surtout avec d'autres loisirs à côté.
    Ils en sortiront toujours plus que tu ne pourras en consommer.

    Citation Envoyé par Ruadir Voir le message
    J'en suis arrivée à un point inquiétant où lorsque je m'attelle à un nouveau jeu, je pense en terme de "rentabilité/gain de temps/planning hebdomadaire de jeu".
    C'est pas forcément mauvais, si tu penses à ça avant d'acheter, plutôt qu'avant d'y jouer.

    Je fonctionne aussi dans ce sens, je planifie. Un jeu me fait envie, mais pas "vaguement", j'ai vraiment envie d'y jouer
    Je regarde si j'aurai le temps tout de suite, si j'ai du temps de libre en ce moment, et en comparaison avec sa durée de vie. Si je sais que je pourrai y jouer sans pression, sans me prendre la tête, alors je l'achète.
    Sinon wishlist.
    Le jeu sera encore là dans plusieurs mois.

    Et ma wishlist n'est pas gadget, elle me sert pour ne pas perdre de vue certains titres, et m'aide à me décider. Et j'y fais du tri comme dit au dessus.
    Si je sais que sur le prochain mois je n'aurai que 3 ou 4 heures par semaine, difficilement, j'achète un jeu avec une histoire et une fin, sur lequel je ne retournerai pas. Je n'achète pas un 4X même si je meurs d'envie d'y jouer.
    Il est au chaud, et quand je sais que je pourrai y passer des heures, là je l'achète pour en profiter réellement.

    Je n'achète pas le jeu s'il me donne juste envie, mais seulement si je pourrai y jouer.
    Ca ne m'empêche pas d'être dépassé parfois, Darkest Dungeon et Battle Brothers, je les adoooooore, mais je n'en ai pas encore bien profité. Je suis nul à ce genre, DD j'en suis à 30 heures quand même, il me faudra bien plus de temps pour progresser et m'approprier les mécanismes.

    Mais je ne regrette pas car j'arriverai à trouver du temps, la prochaine fois que le cas du dessus se pose à moi, je n'achèterai pas le 4x que j'attendais tant, mais je me mettrai sérieusement à l'un de ces deux jeux.
    Si j'en avais 40 comme ça... je ressentirais comme toi.
    Tant qu'ils sont peu nombreux et ne te donnent pas l'impression d'étouffer dans ta liste, tu arriveras à gérer.

    Citation Envoyé par Ruadir Voir le message
    Donc aujourd'hui, malgré la honte que me procure cet acte, je supprime une importante partie de mes jeux.
    C'est sans doute idiot, de l'argent balancé par la fenêtre mais je crois en avoir besoin, pour la tranquillité de mon esprit et pour repartir sur de nouvelles bases.
    Humm. Ca risque d'être temporaire si tu n'arrives pas à réfréner tes envies d'achats. Ca va vite remonter comme l'a montré schouffy, on est cernés par les accès aux jeux.

    En tant que cynique, et en rapport avec la guerre steam/EGS actuelles, des devs qui se plaignent... Personne ne relève que, contrairement à avant, beaucoup n'auraient pas acheté leurs jeux s'ils n'avaient pas cette facilité, ou s'ils avaient pu les essayer avec une démo et se rendre compte qu'ils n'y tenaient pas tant que ça.
    Avec le xbox pass, j'ai joué à tout ce qui me faisait envie... et quasiment tous, j'ai arrêté et les ai virés de ma wishlist. C'est sûr, je ne les aurais pas achetés à plein tarif faut être honnête, mais ils traînaient là, à chaque -50% j'hésitais...

    J'ai l'impression que c'est ce que fait Tenebris avec ses remboursements, ce sont des démos masquées. Et quand on essaye, on peut se rendre compte que beaucoup de jeux ne nous apportent pas (ou plus, les goûts changent) l'amusement attendu.

    Ca arrive à tout le monde d'acheter des jeux inutiles, si c'est rare ça ne pèse pas de la même façon. On sait qu'on s'amusera avec les autres, et on peut les oublier sans avoir à les effacer.
    Parfois ça ne va pas plus loin que la madeleine de Proust, mais finalement ça valait quand même le coup/coût. C'est pas grave de ne pas le finir, souvent c'était pas le but de l'achat.
    Il y aura toujours des dépenses un peu con, il faut les accepter et qu'elles ne pourrissent pas la vie.
    Dernière modification par Yog-Sothoth ; 16/09/2019 à 22h45. Motif: fôtes

  9. #4479
    Je poste en avance, comme ca c'est fait.

    Je sais que je vais acheter Ghost Recon Breakpoint, même si j'ai detesté la beta, et même si je n'ai jamais reussi a dépasser les 10h sur les derniers Jeux ubi achetés...
    AC Origins
    Division 2 et AC Odissey

    Et je sais que je vais craquer pour Breakpoint au détour d'un week end gratuit ou que sais-je.

  10. #4480
    Quand j’étais petit et que j’utilisais l’ordi de mon papa pour jouer 1h par jour le week-end, j’avais une petite boîte avec des étiquettes portant les noms des 7 jeux installés sur son ordi. Avant de jouer je tirais une étiquette et je jouais au jeu inscrit (sauf quand j’ai eu Baldurs gate, où j’avais juste le temps de changer de cd).
    Maintenant j’ai 100 jeux sur steam, 30 sur Switch, 120 sur PS4 et je compte pas les jeux pc sans drm...
    Ai je cultivé une dépendance due à la frustration ? C’est possible...

    Maintenant je ne joue plus que sur Switch et je privilégie les versions physiques. Bah ça limite direct.
    Dernière modification par Papi Pablo ; 17/09/2019 à 08h11.

  11. #4481
    J'ai eu le même soucis : achats compulsifs, accumulations à base de jeux offerts ou de bundles.

    Puis je me suis rendu compte en parcourant ma biblio que j'en avais rien à faire de ces jeux. Je les laisse, parce qu'on sait jamais, mais c'est dans la catégorie "osef".

    Depuis, j'achète/joue que par envie (même pour des jeux déjà faits). Déjà parce que j'ai plus beaucoup de temps à accorder entre le boulot, les gosses, madame, les séances de sport et bientôt la maison, et aussi parce que jouer en mode "pilote automatique", merci, mais non merci. D'ailleurs je n'envie même plus les testeurs de jeux, qui se font certes quelques perles par moments, mais surtout pas mal de jeux moyens/mauvais.
    Et j'ai pas envie d'en arriver à un point où je finirais par être rarement satisfait des heures investies dans un jeu, donc si ça prend pas, ça dégage (coucou shadow warrior 2 !).
    J'évite aussi les jeux "infinis" style gestion ou 4x. J'aimerais bien pourtant, y'en a qui me font envie, je parlais encore d'une alternative récente à Alpha Centauri avec un autre canard y'a quelques jours, mais je sais que ça va me bouffer un temps monstre.
    ________________________
    GT / PSN / Steam : akaraziel

  12. #4482
    Citation Envoyé par Papi Pablo Voir le message
    Maintenant j’ai 100 jeux sur steam, 30 sur Switch, 120 sur PS4 et je compte pas les jeux pc sans drm...
    Faut juste une plus grande boîte pour les étiquettes
    Site de l'event du backlog (event de juillet en cours, plus d'infos sur le topic approprié)

  13. #4483
    Sympa ce sujet de discussion ! Ça me fait penser que c'est justement à cause de tous ces jeux achetés mais jamais joués que j'ai commencé, en 2015, à trier mes jeux par ordre chronologique. Dans le même temps, j'ai décidé que je n'achèterai plus rien avant d'avoir fini ma liste qui, à l'époque, se terminait avec Alien Isolation. Mais ça, c'était sans compter les cadeaux et autres jeux offerts (gratuits temporairement). Chaque début d'année, je me dis : cette fois c'est la bonne, avant Noël elle est bouclée.

    Tu parles !
    Ça me permet de faire ma propre confession : au bout du compte, quelques jeux se sont rajoutés à ma liste de "jeux à faire" sur Steam. Quand j'avais très peu de temps, je voulais jouer (j'avais hâte de rentrer du boulot pour jouer un peu, comme quand on est enfant à l'école et qu'on pense à son jeu préféré). Aujourd'hui, j'ai plus de temps devant moi, les beaux jours touchent à leur fin donc moins de sorties entre amis de prévues, mais... j'avance pas. Je fous rien. J'ai même plus envie de jouer. Alors que quand t'as pas l'occasion de le faire, tu te dis "pff si seulement j'avais du temps, j'avancerais vite sur ma liste".

    Ça me gonfle, d'ailleurs... parce que je sais que cette fois j'ai vraiment l'occasion d'avancer à grand pas, mais que j'en profite pas. J'en suis à Shiness Lightning Kingdom, avant de passer enfin sur les RPG qui attendent depuis perpette comme The Witcher 2, Skyrim, Shadow of Mordor...

    Cela dit, si ça peut donner des idées à certains d'entre vous, même si ça me prend des années ce système d'ordre chronologique m'a fait jouer à tous ces jeux abandonnés. Et j'y ai pris du plaisir. Sauf que malheureusement, y a toujours un jeu qui me bloque (parce qu'il me plaît moyennement, que je le laisse trop longtemps sans y toucher...) et... dernière confession : j'ai vraiment beaucoup de mal à abandonner ce que j'ai commencé. J'y arrive pas. Limite je me force à finir ce que je ne veux pas finir. Et dans ce cas, je vais bloquer pendant parfois des mois avant de finir ce foutu jeu qui me saoule pour X ou Y raison.

  14. #4484
    Je me mêle à la déjà longue conversation, que j'ai parcourue très en diagonale par manque de temps. Le message initial de Ruadir m'a touché, d'abord parce que je m'y retrouve en partie, ensuite parce qu'il révèle, je crois, un effet pervers de l'abondance : la soif inextinguible de nouveauté.

    Je suis à un âge où le jeu vidéo, même s'il continue de me passionner, ne constitue plus l'essentiel de mes activités (c'est arrivé et je ne le regrette pas, c'était la belle époque de Dark Age Of Camelot et j'ai passé sur ce jeu un nombre d'heures indécent). J'ai quelques passions véritables, dont une dont je m'efforce de faire mon métier, je suis papa, j'ai de nombreux amis (dont pas un ne s'intéresse au jeu), je vis dans un quartier que j'aime, dans une ville que j'aime, j'ai de quoi occuper mes jours et mes nuits. Bref, je dispose de bien trop peu de temps pour tout ce qui m'intéresse et/ou que je voudrais faire.

    Et pourtant, je me retrouve dans ce message de Ruadir. Je retrouve ce sentiment sourd de déprime devant l'abondance. Régulièrement, alors que j'ai déjà des tonnes de jeux sur mon compte Steam et que je n'en ai terminé qu'une poignée, je fais le tour des promos, à la recherche d'un jeu à acheter. Je m'excite tout seul à l'évocation de la sortie, même lointaine, d'un jeu qui pourrait vaguement me plaire... Maudit sois-tu, Ruvon, pour le mal que tu nous fais sur le fil des news !

    Je crois que c'est la nouveauté, ou plutôt l'espoir de nouveauté qui nous pousse à consommer. Car, avant de consommer, nous rêvons. Le jeu vidéo est une industrie qui vend du rêve, littéralement. Elle crée des univers, des ambiances, des promesses d'errances, solitaires ou accompagnées, à travers des environnements conçus pour dépayser. Or la vie réelle n'est que rarement dépaysante. Seuls les arts ont cette faculté de nous soulever de terre et de nous transporter ailleurs. Il me semble que c'est ce que nous cherchons : des expériences sans cesse nouvelles. C'est en tous cas ce que je cherche, je crois, lorsque je cède devant les images d'un jeu dont je sais bien, au fond, que je ne le terminerai sans doute pas, mais que je clique sur Ajouter au panier.

    Je ne parle ici que de jeu vidéo car mon approche des autres produits culturels est généralement plus raisonnée, alors qu'ils me passionnent tout autant, voire plus. Le jeu est, tout simplement, plus directement accessible : depuis son fauteuil, on achète, on installe, on joue. Et puis il est par essence interactif, donc potentiellement gratifiant, ce que ne peuvent être d'autres supports culturels ou artistiques, même s'ils peuvent procurer des émotions parfois bien plus intenses. Le jeu s'adresse à notre ego, il nous flatte, nous montre un reflet de nous même lui aussi dépaysant. Celui qui joue n'est plus lui, il est un autre. Le dépaysement, la nouveauté, la transcendance, des promesses ennivrantes après lesquelles nous courons...

  15. #4485
    Citation Envoyé par azruqh Voir le message
    Maudit sois-tu, Ruvon, pour le mal que tu nous fais sur le fil des news !
    Mais J'ai fait moins de dégâts que Baalim avec ses "bons plans" pour des bundles moisis et des réductions scandaleuses dans des pays improbables

    En tous cas vos messages sont intéressants, limites poétiques. La malédiction du backlog vous inspire des réflexions intéressantes sur la consommation de produits culturels.

  16. #4486
    Je me demande si y a pas aussi des travers propres au milieu du jeuv, ou du moins plus perceptibles. Les standards honteusement bas (un jeu avec trois merdes dedans et on crie au génie, le 7/10 par défaut, les jeux « pas top mais ça fait le taf », les BEST GAME EVER toutes les trois semaines, etc.), le culte de la hype (les « vendez-nous du rêve » en boucle à chaque E3, c'est à se couper les veines ptn), les jeux au kilo (les Humble Monthly, les teubés nazis qui sortent du « ouais c'est pas ouf mais à 27 centimes ça passe »), l'espèce de pression sociale qui voudrait qu'on joue à tel bidule parce que tu comprends c'est génial (non, Fallout 2, c'est de la merde, ferme ta gueule maintenant), les jeux à remplissage qui font illusion, les journaleux bons à rien, et sûrement plein d'autres trucs que j'oublie.
    Dernière modification par DeadFish ; 17/09/2019 à 13h12.

  17. #4487
    Plus léger, je viens de comprendre, avec pourtant le topic plusieurs mois sous les yeux, qu'avec Anno, effectivement la somme fait toujours.... 9.


  18. #4488
    C'est intéressant vos messages, et je découvre que j'ai, pour ma part, le problème totalement inverse : je joue toujours aux mêmes jeux sans (presque) jamais en acheter de nouveaux...

    Je n'ai pas une bibliothèque de jeux Steam très importante (oui, au fait, bibliothèque, c'est en français ) puisque je dois y avoir 40 jeux environs. Tous sont finis ou ont au moins 70 heures de jeu dessus, sauf 2 que j'ai acheté récemment (Dishonored : death of the Outsider et Cliff Empire).

    Le soucis, c'est juste que je ne parviens que difficilement à jouer à des nouveaux jeux parce que j'en ai des anciens que j'adore. Et que je relance régulièrement.

    Par exemple j'ai acheté Anno 1800 en avril, quand il est sorti, mais je n'y ai pas joué parce que je jouais à Factorio, sur lequel j'ai pourtant plus de 1000 heures. Je n'ai lancé ma première partie d'Anno 1800 sérieuse qu'en aout.
    Pas plus tard qu'hier, je me suis relancé pour la n-ième fois dans des parties en ligne de Supreme Commander : Forged Alliance... Alors que je le connais par coeur et que ce jeu a 10 ans (venez sur FAF les gens).
    Ou Tony Hawk's Skateboarding 2, que j'ai re-re-re-re-re-re fini cet été aussi.

    Du coup je n'avance pas dans les nouveaux jeux parce que je préfère, vu le temps de jeu, aller de suite sur des jeux que je vais apprécier et que je connais.

    Je ne suis pas dégouté du tout des jeux vidéos, j'aime toujours jouer et découvrir... mais je vais aller surtout sur mes vieux jeux fétiches que je préfère rincer plutôt que m'éparpiller dans plein de jeux différents.

    Donc moi mon backlog n'augmente pas, ou presque pas, et quand je lis Canard PC et que je vois un jeu qui me plairait je me dis "ah ouais cool je vais le prendre". Pis au moment de le prendre, finalement je préfère rejouer à Factorio, SupCom ou Dishonored
    Chaine Youtube : vidéos sur le Seigneur des Anneaux JCE et autres jeux divers et variés.

  19. #4489
    Spoiler Alert!
    J'ai acheté une ps Vita


    Spoiler Alert!
    j'ai toujours joué en paisible sur Minecraft


    Spoiler Alert!
    Gandalf c'est le mec dans Harry Potter.... non...ah....

  20. #4490
    Citation Envoyé par FMP-thE_mAd Voir le message
    (devenez FAF les gens)

  21. #4491
    Citation Envoyé par clezut Voir le message
    D'ou ma question, sans arriere pensées, as tu une moitié qui pourrait te sortir la tete de steam?
    Non, encore pire : j'ai changé de boulot, de ville, de région et je me retrouve par moment écrasé par la solitude.
    Mais du coup, étant plutôt introspectif, je tente une forme d'auto-régulation. Ce Backlog est le vestige d'une époque où j'avais de gros soucis personnels.
    J'ai accumulé bien trop de jeux et cette envie de toujours être à "jour", cette boulimie du jeux vidéo est directement hérité de cette période. Cette dernière année, elle s'est conjuguée avec une surabondances de nouveaux jeux et ça n'a fait qu'empirer les choses.
    ça va faire quelques temps que je me dis qu'il faut que je fasse le point, que j'arrive à me débarrasser de tout cela, et je viens finalement de faire un grand pas en avant.

    Citation Envoyé par Yog-Sothoth Voir le message
    Humm. Ca risque d'être temporaire si tu n'arrives pas à réfréner tes envies d'achats. Ca va vite remonter comme l'a montré schouffy, on est cernés par les accès aux jeux.

    En tant que cynique, et en rapport avec la guerre steam/EGS actuelles, des devs qui se plaignent... Personne ne relève que, contrairement à avant, beaucoup n'auraient pas acheté leurs jeux s'ils n'avaient pas cette facilité, ou s'ils avaient pu les essayer avec une démo et se rendre compte qu'ils n'y tenaient pas tant que ça.
    Avec le xbox pass, j'ai joué à tout ce qui me faisait envie... et quasiment tous, j'ai arrêté et les ai virés de ma wishlist. C'est sûr, je ne les aurais pas achetés à plein tarif faut être honnête, mais ils traînaient là, à chaque -50% j'hésitais...
    Ca arrive à tout le monde d'acheter des jeux inutiles, si c'est rare ça ne pèse pas de la même façon. On sait qu'on s'amusera avec les autres, et on peut les oublier sans avoir à les effacer.
    Parfois ça ne va pas plus loin que la madeleine de Proust, mais finalement ça valait quand même le coup/coût. C'est pas grave de ne pas le finir, souvent c'était pas le but de l'achat.
    Il y aura toujours des dépenses un peu con, il faut les accepter et qu'elles ne pourrissent pas la vie.
    Je ne pense pas, c'est une réflexion mûrement réfléchie et j'ai déjà envoyé dans les limbes la quasi-totalité de ma wishlist.
    J'ai tout de même l'impression de franchir un cap et le fait d'avoir viré une grande partie de mes jeux a eu un effet libérateur. Nous ne sommes jamais à l’abri de retomber dans nos travers mais je vais essayer de suivre des règles simples sur mes achats et de passer à autre chose.

    Ce que tu dis sur la facilité d'achat est très vrai. Anciennement, je devais aller dans un magasin dédié pour acheter un jeu en particulier. Aujourd'hui je n'ai pas besoin de me déplacer car mon ordi et mon téléphone sont des magasins en soi.
    Et non-seulement ils sont ouverts en permanence mais en plus ils faussent mon rapport au marché du jv et à l'argent.
    Il est plus facile et moins coûteux d'obtenir un jeu que d'aller acheter des fruits au marché du coin.

    Consommer du jeu vidéo est devenu tellement simple que nous n'avons même plus conscience de l'acte de consommer par moment.


    Citation Envoyé par FMP-thE_mAd Voir le message

    Donc moi mon backlog n'augmente pas, ou presque pas, et quand je lis Canard PC et que je vois un jeu qui me plairait je me dis "ah ouais cool je vais le prendre". Pis au moment de le prendre, finalement je préfère rejouer à Factorio, SupCom ou Dishonored
    Et finalement, ce n'est pas si mal.
    Paradoxalement, c'est cette forme "d’idéal" que je cherche à atteindre. Faire traire cette soif de nouveauté pour finalement jouer avant tout pour m'amuser ou être captivé dans le bon sens du terme.

    Merci pour vos chouette témoignages et vos réflexions sur le sujet, c'était passionnant et je me sens moins seul.

  22. #4492
    Citation Envoyé par Ruvon Voir le message
    Mais J'ai fait moins de dégâts que Baalim avec ses "bons plans" pour des bundles moisis et des réductions scandaleuses dans des pays improbables

    En tous cas vos messages sont intéressants, limites poétiques. La malédiction du backlog vous inspire des réflexions intéressantes sur la consommation de produits culturels.
    Mouais... C'est pas pareil, Baalim c'est surtout pour des VN avec gros boobs, et pour ça on trouve toujours du temps.

  23. #4493
    Marrant, que vous ayez des backlogs énormes, ok, mais à moins d'avoir des soucis d'argent liés à ça, avec du recul on pourrait dire qu'il n'y a aucun problème. Rien ne vous oblige à tous y jouer, à le finir ou à vous mettre de règles de consommation des jeux.
    J'ai des CD chez moi que j'écoute seulement en MP3 sur mon téléphone mais l'idée de l'avoir là, en vrai, me procure un sentiment rassurant, ça ne me fait pas flipper.
    J'ai 251 jeux sur steam, sur GOG j'en ai pas mal etc... c'est pas indécent mais je sais pertinemment que je ne les terminerai pas. Comme le dit azrukh j'achète la plupart du temps des jeux parce qu'ils me font rêver de devenir LE jeu.

    Moi je cherche toujours LE jeu qui va prendre la place de tous les autres, les remplacer, les submerger, arrêter enfin la recherche, ça passe par un jeu :
    -Solo ou alors un multi parti pour durer pour la vie ou presque
    -Long, lent, posé, difficile mais pas stressant
    -Rejouable à l'infini, d'où mon attrait pour les roguelikes, toujours déçu qu'il ne proposent presque toujours que des cavernes moches
    -Complexe et profond, évidement, donc j'achète des fois des 4X auxquels je ne comprends rien et devant lesquels je baille avant de désinstaller.
    -Immersif, donc adieu tout ce qui est jeu rigolo et trop WTF, les machins en pixel art qui font du 12ème degré...
    -Mais dépaysant. Par exemple dans les GTA je n'ai fait que Vice City pour ne pas mourir idiot, mais j'ai aucune envie de voir la ville et les gens dans l'écran de mon PC, il me faut des univers alternatifs.

    Finalement étant gros lecteur et ne détestant pas le ciné, je n'achète quasi plus aucun jeu porté sur la narration, l'histoire ou la mise en scène, genre le dernier que j'ai fini comme ça c'était Soma parce que j'ai entendu dire qu'on était au niveau d'un bon film/livre sur la qualité de la narration, et c'était plutôt vrai, mais j'y ai joué comme je mate un film. Dès que les jeux vidéo se mettent à blablater c'est généralement tout de suite très mauvais. Des automates qui débitent des fanfics, merci bien.

    Les jeux qui m'ont apporté le sentiment d'avoir trouvé LE jeu ont été Diablo 2 (mais trop répétitif au bout d'un moment dans les builds possibles, et encore limité à 25FPS en 2019), No Man's Sky (mais encore trop de problèmes techniques sur ma bécane, le vol n'est pas assez profond pour ne pas lasser et pas assez de variété dans les espèces/missions), ou encore Eve Online mais c'est vraiment pas assez fun et le seul et unique but vers lequel on pousse les joueurs c'est gagner de la thune, ça me laisse un peu déprimé car même si moi je veux jouer autrement, bah l'univers est à 90% rempli de gros capitalistes. Y'a eu les Dark Souls aussi qui m'ont bien arraché la tête, mais trop linéaires pour envisager d'y jouer pendant des milliers d'heures.

    Enfin il y a Stalker, qui avec ses mods (Call of Chernobyl ), son gameplay de FPS posé et riche (inventaire, gestion du personnage, règles tacites de déplacements et d'engagements), sa narration environnementale et sa capacité à générer du contenu à la volée grace à l'A-life et son gameplay émergent a été LE jeu. Il l'est encore d'ailleurs pour moi car j'y retourne encore et encore et il ne dépend pas d'une mode ou d'une base active de joueurs. 12 ans que ça dure tout de même.

    Je sais plusieurs trucs : LE jeu n'existe pas, puisqu'un seul ne suffit pas à combler des attentes qui datent de quand j'étais gosse, que mes parents limitaient drastiquement l'accès à l'ordi et que j'avais 0 thunes pour acheter un jeu, que je bavais à l'idée qu'un pote me copie des disquettes de Doom (ce qui n'est jamais arrivé) et que j'avais juste Prince of Persia et Lemmings comme vrais jeux pendant 4 ans de collège puis Half Life et Starcraft pendant 3 ans de Lycée et qu'après j'avais pas les thunes pour jouer à autre chose que Diablo 2 en 2002.


    Mais je sais aussi qu'on crèvera tous en laissant des jeux jamais installés derrière nous, et qu'est-ce qu'on s'en fout ?

    Maintenant les sous je les ai déjà plus, le temps beaucoup moins, mais le rêve est encore là, alors je guette le jeu qui réunira ou s'approchera de tout ça. Et qui tourne à 60FPS constant parce que merde alors.

    Et puis voilà, comme une vengeance de 2004, en septembre, j'ai commencé WoW Classic.

  24. #4494
    Moi ça me passionne toujours autant et j'ai toujours autant envie de découvrir plein de trucs intéressants. Mais je ne vis pas comme vous, je suis célib, je travaille à mi temps, j'ai très peu de vie sociale et pas beaucoup d'autres loisirs (mais j'ai eu une grosse phase cinéma entre 2003 et 2011... c'est à dire l'époque où je me suis écarté du jeu PC qui n'offrait plus grand chose, justement).

    Rien que cette année, j'ai fait 58 jeux vidéo (!) et 36 l'an dernier (ça c'est limite ma confession intime). Bon "fait" c'est un grand mot, dans pas mal de cas je passe une demi-heure ou une heure sur un jeu Mega Drive et je décrète que c'est une vieille daube injouable (ce qui est souvent vrai hein). Là je m'approche du 100% sur Yoku's Island Express.

    Ce que vous voyez comme une vaine frénésie surproductive (c'est légitime), je le vois comme l'industrie la plus créative de cette décennie.
    WIS 18 INT 17 CHA 13

  25. #4495
    En fait le plus frustrant dans tout ça c'est quand j'étais jeune, j'avais du temps pour jouer mais pas d'argent pour acheter mes jeux. Et maintenant je peux acheter tout les jeux que je veux mais aucun temps pour y jouer
    Du coup je me retrouve avec des tonnes de jeux, que je ne finirais certainement jamais. Je comble le fait de pas avoir le temps de jouer par l'achat compulsif de différents jeux qui me font plaisir, je consomme quelques heures et je passe à la nouveauté suivante. En cette période par exemple j'ai commencé sur WoW Classic, fin août, le 6 septembre j'ai pris MHW Iceborne, pour ensuite passer sur BL3 le 13 septembre, le 24 j'ai pré commander Planet Zoo pour la beta, et j'ai préco Zelda sur la Switch sachant que je n'y jouais certainement pas avant mi novembre. Bref du coup je survole mes jeux, je les laisse tomber quand un autre sort, et finalement mon sentiment de surconsommer dans le vide s'accentue de plus en plus.
    Husceal -- Code ami SWITCH : 3198-6331-8711

  26. #4496
    Oui mais vraiment prendre des jeux day one ou préco, ça ne devrait concerner que les joueurs qui jouent à 3 -5 jeux par an.

  27. #4497
    Citation Envoyé par Husc Voir le message
    En fait le plus frustrant dans tout ça c'est quand j'étais jeune, j'avais du temps pour jouer mais pas d'argent pour acheter mes jeux. Et maintenant je peux acheter tout les jeux que je veux mais aucun temps pour y jouer


    - - - Mise à jour - - -

    Citation Envoyé par Pluton Voir le message
    Moi je cherche toujours LE jeu qui va prendre la place de tous les autres, les remplacer, les submerger, arrêter enfin la recherche, ça passe par un jeu :
    Moi je l'ai trouvé depuis plusieurs années, Dota... Mais des fois j'aimerais ne pas l'avoir rencontré, vu le temps que je passe dessus qui m’empêche de jouer à d'autre jeu, (surtout multi) on a du mal à trouver un autre jeu multi avec mes gaming body qui nous donne autant de plaisir

    A la limite trouver des jeux solo j'y arrivent assez facilement vu que je suis pas dépendant de mes potes, mais trouver des jeux multi qui plaisent à tout le monde avec leur addiction déraisonnable pour Dota c'est compliqué

    Oui je parle de toi Blackogg+
    Citation Envoyé par nAKAZZ Voir le message
    HS mais pas trop

  28. #4498
    Excellent Froust, The age of gaming.

  29. #4499
    Un truc qui m'a fait refrener pas mal d'achats compulsifs de JV:

    les tester avant. Par tous les moyens possible.

    Et si vraiment j'accroche, j'achete ensuite le jeu. C'est rien, mais j'ai pu contenir pas mal d'achats soi disants "JEUX A POSSEDER ABSOLUMENT " de cette maniere.
    Sandale to the metal

  30. #4500
    Citation Envoyé par clezut Voir le message
    Un truc qui m'a fait refrener pas mal d'achats compulsifs de JV:

    les tester avant. Par tous les moyens possible.

    ...
    soyons désinvoltes,n'ayons l'air de rien...

Page 150 sur 156 PremièrePremière ... 50100140142143144145146147148149150151152153154155156 DernièreDernière

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •