Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 14 PremièrePremière 123456789101113 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 407
  1. #61
    De psychologue évolutionniste, t'as réussi à passer à : "psychologue historienne ou du paléolithique qui disait que grosso merdo "le genre est forcément inné parce que l'homme de cro magnon pensait comme ça et agissait comme ça"." alors que c'est un peu plus compliqué que ça : http://en.wikipedia.org/wiki/Evolutionary_psychology.
    Comment souvent, il y a sans doute à boire et à manger, principalement au niveau des hypothèses initiales (si tu regardes ses articles, https://www.dur.ac.uk/psychology/staff/?id=572 ; il y a des trucs assez curieux...il y a un bouquin sur le sujet qui vulgarise le domaine, j'avoue être assez sceptique sur certains éléments, le type s’appelait Wright).

  2. #62
    J'ai regardé la vidéo il y a des mois

    Je peux pas encore regarder l'article, mais je note l'auteur. Merci. ( bon d'apres l'article Wiki, c'est pas complètement du bullshit).

  3. #63
    Sympa d'avoir lancé ce topic Je fais de la recherche en psychologie du travail donc au plaisir d'en discuter.

    Voici un petit aperçu de certains thèmes étudiés dans cette discipline

  4. #64
    En parlant de travail : mon ancien boss était spécialisé en PNL. Ça m'étonne, parce que c'était qqun de très intelligent et un excellent patron, par contre ce qu'on peut lire de la PNL sur le web n'est franchement pas reluisant.

    Citation Envoyé par wikipedia
    La PNL est l'objet de nombreuses critiques, qui lui reprochent tour à tour son manque de validation thérapeutique, ses références à des théories dépassées, sa tendance à permettre la manipulation des esprits, et enfin son usage dans les dérives sectaires, si bien qu'elle est considérée dans de nombreux domaines universitaires comme une pseudo-science.
    Pas glop quand même . Du coup je me demande dans quels cas la PNL peut être vraiment pratique et non biaisée dans l'entreprise, et dans quels cas c'est de la chips.

  5. #65
    L'entreprise c'est quand même pas l'endroit où la science reluit en permanence ... La mise est souvent rafflée par les modèles les plus "sexy" et bon marché croisés au détour d'une rue. PNL, Myers-Briggs, Maslow (pyramide des besoins) etc ça vend bien. Certains cabinets douteux s'engouffrent en vendant leurs modèles maison ...
    Le problème de tout ça c'est que quand les décisions se basent là-dessus, les conséquences sont relativement hors de contrôle. Heureusement on ne recrute personne en regardant son horoscope Mais pourtant quand on regarde les faits, le CV libre ne dit pas grand chose non plus quant à la qualité d'un candidat comparé à d'autres méthodes...

  6. #66
    Citation Envoyé par Numeror Voir le message
    L'entreprise c'est quand même pas l'endroit où la science reluit en permanence ... La mise est souvent rafflée par les modèles les plus "sexy" et bon marché croisés au détour d'une rue. PNL, Myers-Briggs, Maslow (pyramide des besoins) etc ça vend bien. Certains cabinets douteux s'engouffrent en vendant leurs modèles maison ...
    Le problème de tout ça c'est que quand les décisions se basent là-dessus, les conséquences sont relativement hors de contrôle. Heureusement on ne recrute personne en regardant son horoscope Mais pourtant quand on regarde les faits, le CV libre ne dit pas grand chose non plus quant à la qualité d'un candidat comparé à d'autres méthodes...
    Pas d'horoscope mais la graphologie reste utilise en France. ( Servier disait même qu'il croyait à l'horoscope et le demandait lors des entretiens :D).

  7. #67
    Citation Envoyé par Numeror Voir le message
    L'entreprise c'est quand même pas l'endroit où la science reluit en permanence ... La mise est souvent rafflée par les modèles les plus "sexy" et bon marché croisés au détour d'une rue. PNL, Myers-Briggs, Maslow (pyramide des besoins) etc ça vend bien. Certains cabinets douteux s'engouffrent en vendant leurs modèles maison ...
    Le problème de tout ça c'est que quand les décisions se basent là-dessus, les conséquences sont relativement hors de contrôle. Heureusement on ne recrute personne en regardant son horoscope Mais pourtant quand on regarde les faits, le CV libre ne dit pas grand chose non plus quant à la qualité d'un candidat comparé à d'autres méthodes...
    Ha le MBTI tu le met dans le même sac que la PNL ? Il me semblait que c'était un peu plus solide.
    Du coup tu préconise quoi comme approche pour la psychologie du travail ?

  8. #68
    Ah dingue pour la graphologie, je savais pas que c'était autorisé
    MBTI c'est quand même un peu mieux car Introversion/Extraversion c'est éprouvé, mais le reste bof bof. La grosse critique c'est que le test a été sorti un peu d'un chapeau et que malgré les preuves de ses faiblesses théoriques, il reste populaire car sexy. Mine de rien j'aime bien le petit MBTI car ça parle aux gens et ça leur donne envie d'en savoir plus Et on peut même utiliser des sites fun pour se comparer aux célébrités (arg j'ai le même MBTI qu'Adolf Hitler, point godwin). Mais bon le fait que les gens trouvent que ça leur correspond quand ils voient les résultats n'est pas une preuve en soit. Cf l'effet Barnum ...


    Beaucoup de tests robustes se basent par contre sur le "Big 5" qui lui est éprouvé dans tous les domaines et est rarement mis en défaut. Assez utile pour du recrutement par exemple car c'est aussi le test standard qu'on utilise pour lier personnalité et performance/leadership/motivation/carrières/etc... Des publications scientifiques MBTI c'est simple j'en vois jamais. Des publications Big 5 j'en lis tous les jours. Après on peut aussi développer des tests plus spécifiques à chaque job mais se servir du Big 5 comme base c'est un bon début

    Bon après je suis pas RH donc la réalité du terrain est peut-être très différente. Je ne vois que les professionnels qui travaillent avec nous à l'université sur des projets de recherche donc je suppose que ceux-là ont déjà une certaine curiosité scientifique.
    Dernière modification par Numeror ; 18/06/2014 à 00h48.

  9. #69
    La graphologie n'est pas autorisé, du moins il ne me semble pas

    Le problème avec les entreprises c'est qu'elle marche par mode. Maintenant les test de QI ne sont pas rares pour le recrutement. Ça se voit pas mal avec le marketing où les types veulent s mettre un vernis scientifiques et donc utilisent pas mal les théories de personnalité ( alors qu'il a ouatmille théories) ou alors sont à fond dans la neuro marketing....

    L'entreprise et la croyance, beau titre de bouquin.

  10. #70
    Bonjour,
    A l'avenir ce sera IRM cérébral ou peut-être implant pour puiser directement à la source...

  11. #71
    Citation Envoyé par edoire7 Voir le message
    Bonjour,
    A l'avenir ce sera IRM cérébral ou peut-être implant pour puiser directement à la source...
    Haha Au lieu de passer un entretien on passera un IRM. Dystopique
    C'est d'ailleurs une autre tension entre MBTI et Big5. MBTI entend étudier ce qui se passe à l'intérieur (difficile...) alors que Big5 se cantonne aux traits donc plus en façade.

    Je connais rien au neuromarketing et autre neuropsycho. Ca marche comment ? Capteurs partout et on diffuse une pub ?

  12. #72
    Je suis désolé c'est la fatigue extrême et la prise de Zolpidem qui m'on fait poster ce message. Je ne serai pas venu faire mon intéressant avec ça en état normal. Est-ce que tu peux éditer la quote Ghost ? Je tiens pas à ce que tout le forum connaisse mon traitement.

    Bien sûr ce traitement a été donné par un psychiatre qui me suis depuis longtemps et me connaît bien. Et oui c'est quand même pour des problèmes assez graves, mais qu'on maîtrise bien.

    Bref, désolé de vous avoir inquiéter pour rien, et merci à ceux qui m'on répondu (ici ou par mp).

  13. #73
    j'édite mon post aussi du coup

  14. #74
    Citation Envoyé par hijopr Voir le message
    Je suis désolé c'est la fatigue extrême et la prise de Zolpidem qui m'on fait poster ce message. Je ne serai pas venu faire mon intéressant avec ça en état normal. Est-ce que tu peux éditer la quote Ghost ? Je tiens pas à ce que tout le forum connaisse mon traitement.

    Bien sûr ce traitement a été donné par un psychiatre qui me suis depuis longtemps et me connaît bien. Et oui c'est quand même pour des problèmes assez graves, mais qu'on maîtrise bien.

    Bref, désolé de vous avoir inquiéter pour rien, et merci à ceux qui m'on répondu (ici ou par mp).
    Aucun soucis, je comprends. J'espère en tous cas que ça ira... Pis si tu veux discuter ma boite est open au dialogue
    Citation Envoyé par johnclaude Voir le message
    Heureusement que les caisses à essence font refroidir la banquise et augmente la production de sperme des ours polaires, sinon on serait bien dans la merde quand même.

  15. #75
    Citation Envoyé par Aghora Voir le message
    J'ai voulu passer le test, mais échoué...parce que je m'étais acharné sur un des exos (celui avec les dominos soi disant logiques ). Je me demande si je devrais pas réessayer ou en parler à ma psy parce que j'ai tous les symptômes mais je me sens pas super intelligent (j'ai pas vraiment réussi ma prépa, à mon avis, par exemple).
    Quels symptômes ? Je veux dire, d'après quoi ? Le douance n'est n'y dans le DSM, ni dans le CIM : il n'y a pas vraiment une liste rigoureuse de symptômes (comprendre, qui ne prête pas à confusion). Par ailleurs, il y a beaucoup de choses qui peuvent te faire croire que tu es HQI : dépression, trouble de la personnalité limite (borderline), trouble de la personnalité histrionique (j'en ai "vu" dans les groupes FB et le forum zebracrossing), j'imagine que certains narcissiques (un trouble de la personnalité) le pensent aussi, autisme (asperger), phobie sociale, une simple introversion, et d'autres encore.

    Avoir un gros QI n'est pas vraiment égal à être intelligent. D'ailleurs, ce qui compte, ce n'est pas le "gros" score (le nombre autour de 100), mais les scores aux différents tests : ça c'est parlant pour un psychologue ou un psychiatre, le reste n'est pas très significatif.

    ---------- Post added at 01h23 ---------- Previous post was at 01h17 ----------

    Citation Envoyé par Rctll Voir le message
    Tout ça me fait penser à un autre domaine de la psychologie: la psychologie sociale .
    C'est un domaine que je trouve passionnant et qui, pour le coup à des applications pratique et est plus simple a experimenter à notre niveau que la psychologie "classique".

    Pour ceux qui dorment au fond,la psychologie sociale est le domaine de la psychologie qui traite entre autre de tout ce qui régit nos réactions face aux autres. Les expériences de Millgram, les méthodes d'en...biiiiip utilisées par les mecs de telle ou telle assoc pour vous tirer du fric avec le sourire en font partie.

    Tiens à propos sur les mecs d'association qui veulent des sous. Vous avez remarqué que l'on se sent toujours mal à l'aise quand ils nous abordent?
    Six revues de psychologie sociale, de la vulgarisation.

    ---------- Post added at 01h37 ---------- Previous post was at 01h23 ----------

    Citation Envoyé par hijopr Voir le message
    D'ailleurs ça fait froid dans le dos le fonctionnement des pervers narcissiques, je crois que je préférerais encore cohabiter avec un psychopathe qu'avec ce genre de personne.
    C'est quasiment la même chose. La plus grosse différence, c'est que la psychopathie est définie plus ou moins rigoureusement (PCL-R PPI...) et fait l'objet d'études scientifiques, alors que la perversion narcissique est plus un truc pour vendre des magasines et des livres aux non-scientifiques, et n'existe que chez les francophones (il y a aussi une page en espagnol sur Wikipédia, mais je ne sais pas si c'est un concept utilisé).

    C'est à mon avis assez dangereux, à cause des définitions très peu rigoureuses, très vagues, qui peuvent par conséquent permettre de "diagnostiquer" à peu-près n'importe qui de "pervers narcissique" => ça peut potentiellement détruire des relations pourtant saines, rendre anxieux...

  16. #76
    Citation Envoyé par corpsy Voir le message
    C'est à mon avis assez dangereux, à cause des définitions très peu rigoureuses, très vagues, qui peuvent par conséquent permettre de "diagnostiquer" à peu-près n'importe qui de "pervers narcissique" => ça peut potentiellement détruire des relations pourtant saines, rendre anxieux...
    C'est le gros problème de la psychanalyse ça.
    Citation Envoyé par Mdt Voir le message
    Du Kaale classique, capable de t'expliquer que les cathédrale sont en bois parce qu'il y a un peu de mobilier (remarquable.)

  17. #77
    De la psychologie dans son ensemble non? C'est bien pour ça que les tests de psychologie sont réservés au psys et qu'il faut beaucoup de recul et d'expérience pour les analyser.

    Ma copine est neuro-psy et elle rencontre parfois des cas d'orthophonistes (par exemple) qui font passer des tests de QI à des patients alors qu'ils n'ont pas les outils pour analyser ces résultats. Sans parler de la pertinence de ces tests qui sont parfois faits à tort et à travers, l'orthophoniste trouve peut-être ça rigolo.

  18. #78
    Citation Envoyé par Ckao Voir le message
    De la psychologie dans son ensemble non? C'est bien pour ça que les tests de psychologie sont réservés au psys et qu'il faut beaucoup de recul et d'expérience pour les analyser.

    Ma copine est neuro-psy et elle rencontre parfois des cas d'orthophonistes (par exemple) qui font passer des tests de QI à des patients alors qu'ils n'ont pas les outils pour analyser ces résultats. Sans parler de la pertinence de ces tests qui sont parfois faits à tort et à travers, l'orthophoniste trouve peut-être ça rigolo.
    En psychiatrie c'est pas réellement ça. Après il y a des notions qui se chevauchent, mais c'est assez clair, faut réellement le faire pour se retrouver dans une psychopathologie.

  19. #79
    Je connais bien moins la psychiatrie du coup.

  20. #80
    Pas d'offense aux personnes qui font de la psychiatrie mais pour être tout à fait franc je ne trouve pas que cela soit réellement très efficace au regard de mon expérience personnelle et des rencontres que j'ai faites au cours de mes épreuves.

    Je ne suis pas spécialiste des diagnostiques sur "pervers-narcissique" "sociopathe" et compagnie mais au-delà des diagnostiques, j'attends surtout d'un thérapeute psy qu'il soigne les troubles et je trouve que la pratique est globalement décevante sur ce point

  21. #81
    On voit ta grande expérience, "pervers narcissique" n'étant pas un concept de psychiatrie.

    (ne pas confondre psychanalyste, psychologue, psychothérapeute et psychiatre...plusieurs combinaisons étant possibles)

  22. #82
    Citation Envoyé par gatsu Voir le message
    Pas d'offense aux personnes qui font de la psychiatrie mais pour être tout à fait franc je ne trouve pas que cela soit réellement très efficace au regard de mon expérience personnelle et des rencontres que j'ai faites au cours de mes épreuves.

    Je ne suis pas spécialiste des diagnostiques sur "pervers-narcissique" "sociopathe" et compagnie mais au-delà des diagnostiques, j'attends surtout d'un thérapeute psy qu'il soigne les troubles et je trouve que la pratique est globalement décevante sur ce point
    Outre le fait que le PN n'est pas une notion psychiatriques cf nyny, Ben les psychiatre sauvent des milliers de vies.
    Et les sociopathes sont en prison donc tout va bien

  23. #83
    Citation Envoyé par Molina Voir le message
    Outre le fait que le PN n'est pas une notion psychiatriques cf nyny, Ben les psychiatre sauvent des milliers de vies.
    Et les sociopathes sont en prison donc tout va bien
    Mes excuses si j'ai commis une erreur dans ce qui est concept psychanalytique ou ne l'est pas, lorsque j'ai parlé de mon expérience ce n'était pas en tant que connaisseur du savoir psychanalytique mais mon expérience de patient.

    Quant aux milliers de vie sauvées, j'ai l'impression que les personnes souffrant de maladies psychiques ont malheureusement plus de chance de rester sur le carreau que de s'en sortir, d'où mon scepticisme quand à l'efficacité de la psychanalyse. Cela dit si je me trompe c'est tant mieux

  24. #84
    Citation Envoyé par gatsu Voir le message
    Pas d'offense aux personnes qui font de la psychiatrie ...
    d'où mon scepticisme quand à l'efficacité de la psychanalyse. Cela dit si je me trompe c'est tant mieux
    On pointe seulement que tu parles de 2 choses distinctes en les confondant...Être sceptique quant à la psychanalyse, ça n'a rien d'étonnant. Il se trouve que les 2 ne se recoupent que partiellement (beaucoup en France pour les psychiatries formés dans les années 60-80, nettement moins pour les générations suivantes).

  25. #85
    ok merci pour les précisions nyny et pardon pour les confusions conceptuelles ^^'

  26. #86
    Citation Envoyé par corpsy Voir le message
    Avoir un gros QI n'est pas vraiment égal à être intelligent. D'ailleurs, ce qui compte, ce n'est pas le "gros" score (le nombre autour de 100), mais les scores aux différents tests : ça c'est parlant pour un psychologue ou un psychiatre, le reste n'est pas très significatif.

    Yep je suis une brel sur beaucoup de chose, mais conceptuel/abstractif je démonte les chiffres et ma moyenne vers 25-30ans (plusieurs teste effectué) était au dessus des 130.
    Zoro

  27. #87
    Ça m'étonne qu'autant de canards aient déjà eu besoin de passer des tests psychologiques, c'était pour des entretiens d'embauche et avec de véritables psychologues pour analyser les résultats? Ou simplement les "tests psys" standards qui sont juste évalués par rapport à un barème?

  28. #88
    Je viens de découvrir ce topic!

    J'adore discuter de cognition, de psycho et de philo. J'ai failli partir vers la neurologie dans mes études, avant de me faire aspirer par la magie de la génomique. Je viendrait faire un tour ici de temps en temps.
    Bonne initiative!
    Citation Envoyé par DJCot
    Par la convention de Genève sans doute. Mais pas par la charte

  29. #89
    Citation Envoyé par Nyny Voir le message
    On pointe seulement que tu parles de 2 choses distinctes en les confondant...Être sceptique quant à la psychanalyse, ça n'a rien d'étonnant. Il se trouve que les 2 ne se recoupent que partiellement (beaucoup en France pour les psychiatries formés dans les années 60-80, nettement moins pour les générations suivantes).
    J'espère que tu as raison... Par chez nous on a encore du Freud dans nos modules de psychiatrie.

    Sinon pour te répondre Gastu : Quand je dis vie sauvée, c'est au sens littéral du termes. Que les mecs restent des marginaux et/ou avec des vies difficiles ma foi, y'a pas de miracle. Par contre qu'on évite qu'ils se fassent péter le caisson ça c'est une victoire. Maintenant oui, c'est rarement (voire quasiment jamais ?) avec de la psychanalyse ou du moins de la psychanalyse seule.

  30. #90
    Mouais, j'ai tendance à me méfier des psychanalystes. Ce sont pour moi les ostéopathes de la psychologie.
    Sur un coup de chance ça peut fonctionner hein.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •