Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 31 à 47 sur 47

Discussion: La boîte à idées

  1. #31
    Salut GMB,

    tout d'abord bravo pour tes articles très bien construits sur des sujets divers et toujours intéressants que je lis régulièrement dans le train caché derrière un Lamy Droit de l'Immatériel ou un Newlook (ouais CPC ça fait pas sérieux j'assume pas), je me dis que ça doit te prendre un temps de dingue d'aller récupérer toutes ces sources pour tes chroniques, vérifier leur pertinence, analyser tout ça, et les restituer de manière intelligible au Vulgus Geekus qui constitue la majorité de ton lectorat.
    Bref, féloches !

    J'ai vu passer plein de bonnes idées super intéressantes, notamment chez Flappie, et il y en a notamment une que plusieurs ont citée relative à la qualification juridique des biens immatériels créés dans le jeu vidéo (et donc le régime applicable au vol de ces items etc.). J'avais lu il y a quelques temps quelque part qu'un juge avait considéré en somme que ce qui était créé le jeu par le biais des moyens techniques prévus dans le jeu (implémentation un système de crafting etc.) restait un accessoire de l'oeuvre et donc le joueur ne pouvait revendiquer aucun droit dessus au delà de son simple droit d'usage d'end-user plus ou moins présumé sale pirate du jeu (et donc pas de qualif de vol etc.). Je ne sais pas s'il y a eu du nouveau sur le sujet, surtout depuis que le système de crafting a bien évolué avec la mode récente. Je me dis que certaines créations pourraient tôt ou tard revêtir un caractère d'originalité suffisant pour être éventuellement protégeables (je fais le taj mahal dans MineCraft, je suis peut être autant un artiste qui mériterait d'avoir des droits que le connard de touriste qui le prend en photo et qui invoque la moitié du CPI pour vendre son cliché après tout?). Bref une petite synthèse de ce qui s'est dit et du régime à date pourrait être intéressante !

    Une autre piste si tu veux qui pourrait intéresser son monde concerne la protection des données à caractère personnel dans la vie d'un geek de tous les jours, ses droits d'accès, rectification, opposition, et peut être un p'tit focus sur le prochain réglement européen en la matière qui introduit de nouvelles règles intéressantes, notamment le principe de portabilité des données qui imposera en gros une forme de réversibilité des données aux opérateurs, notamment du web, avec l'obligation de transférer l'intégralité d'un compte utilisateur, par exemple sur une plateforme telle que Facebook, vers une autre plateforme tierce et la suppression de l'intégralité des données conservées par l'opérateur d'origine.
    Bon c'est sexy mais on y est pas encore, ne serait ce que pour des raisons pratiques (format des données etc.), mais pour tous ceux qui ont un jour été tagués à moitié nus et fortement éméchés sur un réseau social, ça reste sexy.

    Je crois qu'avec toutes les idées issues de ton petit brainstorming tu as de quoi t'occuper pour les prochains mois !

    Cheers

  2. #32
    Citation Envoyé par Mepeanuts Voir le message
    Une autre piste si tu veux qui pourrait intéresser son monde concerne la protection des données à caractère personnel dans la vie d'un geek de tous les jours, ses droits d'accès, rectification, opposition, et peut être un p'tit focus sur le prochain réglement européen en la matière qui introduit de nouvelles règles intéressantes, notamment le principe de portabilité des données qui imposera en gros une forme de réversibilité des données aux opérateurs, notamment du web, avec l'obligation de transférer l'intégralité d'un compte utilisateur, par exemple sur une plateforme telle que Facebook, vers une autre plateforme tierce et la suppression de l'intégralité des données conservées par l'opérateur d'origine.
    Bon c'est sexy mais on y est pas encore, ne serait ce que pour des raisons pratiques (format des données etc.), mais pour tous ceux qui ont un jour été tagués à moitié nus et fortement éméchés sur un réseau social, ça reste sexy.
    ça m'intéresse aussi ce point, car lors de mon prêt immobilier, mon banquier à créer une fiche (pas un compte, juste nom, adresse) au nom de mon fils (3 ans). J'ai su que ça n'avait rien d'obligatoire mais c'était un pré-requis à notre taux dérogatoire (ou va le monde).
    à l'époque j'avais lorgné du côté de la loi informatique et liberté mais j'en avais conclu qu'elle n'était pas applicable si les données ne sont pas visible sur internet.
    Est ce que je me suis trompé ? Quels sont les éventuels recours ?

    Je sais que pour certains ça peut paraitre insignifiant, mais ca me dérange profondément, je voulais le tenir le plus longtemps possible à l'écart de la machine commerciale le plus longtemps.

  3. #33
    Heureusement que ça te dérange ! Ce qui me dérange moi c'est justement que les nouvelles générations soient habituées à ce que tout le monde se baffre avec leurs données.

    Je te confirme que cette loi n'est pas applicable qu'à Internet, elle s'applique à toute collecte, récupération, utilisation (traitement) de données à caractère personnel (c'est à dire tout ce qui permet d'identifier directement ou indirectement une personne, son nom, ses coordonnées, son adresse IP, son âge, le nom de ses enfants également, il n'y a pas de liste exhaustive.). Elle couvre les données online, offline, et, depuis 2004, même les fichiers papiers non informatisés (ouais du coup le nom de la loi est étrange je sais).

    Voila, et en ce qui concerne ta question, sans rentrer dans le détail parce que c'est plus un sujet pour "les canards et la loi", le fait que le banquier récupère les données relatives à ton fils n'est pas illicite en soi si c'est justifié par la finalité du traitement, c'est à dire l'objectif derrière l'obtention de ces données (besoin d'infos sur toutes la famille pour être éligible à un prêt etc.). En revanche, il est normalement obligé de t'expliquer en quoi c'est nécessaire de récupérer ces infos, de façon transparente et explicite, et également de t'informer de tes droits à cet égard, en particulier la possibilité à tout moment d''accéder, rectifier ou supprimer ces données. Tu peux aussi tout simplement t'opposer à la collecte, mais dans ce cas là le banquier sera fondé à te dire qu'il ne peut pas t'accorder le service correspondant (un peu comme certains sites web qui te disent que si tu refuses les cookies, ils ne garantissent pas que le site fonctionnera, c'est le même fondement juridique).

    Donc a minima tu peux sans scrupules lui demander pourquoi il a besoin de ces infos, si elles sont indispensables, et si non de ne pas les conserver. Quoi qu'il arrive il restera soumis aux autres dispositions de cette loi et donc à une obligation de déclarer/faire autoriser les traitements (ou de disposer d'une personne en charge de surveiller tout ça en interne et d'échanger avec la CNIL, ce qui est plus probable), de conserver ces données de façon confidentielle, avec un niveau de sécurité suffisant, pour une durée raisonnable compte tenu des objectifs poursuivis etc.

    Les banquiers sont particulièrement suivis par la CNIL du fait de la sensibilité et de la masse des infos qu'ils traitent, et sont souvent soucieux du risque qu'une violation de cette loi pourrait entraîner pour eux en termes d'image (oui parce que les sanctions financières de la CNIL voire les sanctions pénales jamais appliquées, c'est pour eux l'équivalent d'un PV de stationnement pour toi), je pense que tes interrogations devraient trouver des réponses auprès de la banque s'ils font leur job avec un minimum de sérieux.


  4. #34
    Merci beaucoup pour ta réponse. Je vais creuser l'histoire.

    Sinon il m'a menti pour le pourquoi de la création de la fiche, car quand je suis allé à la banque avec le courrier (merci enfant de 3 ans d'avoir pris contact avec nous) le banquier n'était pas là, j'ai eu droit de voir sa chef et elle n'a pas su me dire pourquoi il avait fait cela, et en sortant le dossier, j'ai réussi à lire le mail du siège disant de créer une fiche pour les enfants.
    Quand je l'ai vu plus tard pour en discuter il m'a lourdement menti en disant que c'était la procédure. Il s'est repris en piquant un phare en disant que c'était SA procédure quand je lui ai dis que sa chef ne semblait pas appliquer cette procédure.

    Un homme de confiance quoi

    Bref j'arrête de polluer avec mon histoire.

    Encore Merci Mepeanuts.

  5. #35
    Je ne sais pas si cela a déjà été évoqué mais si pour une raison X ou Y (on se fout de la raison en fait), un compte steam est banni, son utilisateur ne peut plus l'utiliser. Par contre le gars a 350 et qq jeux dessus (ou plus hein). Quels sont ses recours, doit-il s’asseoir sur une coquette somme (sur une base de 20€ le jeu on est quand même à 7000€ environ). Normalement si je dis pas de conneries, on est possesseur du droit d'utilisation de la licence ? Quels sont les recours ? Toussa...
    Alors je prends Steam en exemple mais la question se pose pour n'importe quelle plateforme de vente de jeux dématérialisés qui pourrait appliquer ce genre de sanctions.
    « Argumenter avec des imbéciles, c’est comme jouer aux échecs contre un pigeon. Peu importe votre niveau, le pigeon va juste renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s’il avait gagné »

  6. #36
    Idée : point juridique sur les commandes à l'étranger (douane etc.) et/ou sur les astuces et les risque des VPN pour switcher la devise de steam.
    Aka Hyperion1492


  7. #37
    Et pourquoi pas un dossier sur Grand Maitre B ?
    Comment un honorable étudiant suit une filière scolaire normale, décide d'aller aider la veuve et l'orphelin, et se retrouve mêler à cette sombre bande de geek et leur public ?
    Autre idée:
    Vu que la vente d'occase reprends du poil de la bête (because la crise) qu'en est il des garanties ?
    Pour en avoir bénéficier, je sais que pour Priceminister, il faut contacter le vendeur, discuter et en derniers recours contacter le site. Il consulte les demandes et rends une décision (ici j'avais été remboursé: la montre vendu d'occase ne l'était plus et le vendeur se cachait derrière le fait que ce n'était pas indiquer dans l'annonce: PM m'as remboursé).

    Qu'en est il des autres sites pour de l'occasion? et concernant LebonCoin...
    Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait
    Free addict complet : (Enfin un pdg proprio de sa boite qui se fait des thunes en t'en faisant économiser).

  8. #38
    Encore merci à tous pour vos commentaires et vos idées, c'est parfait. J'ai de quoi faire, y'a plus qu'à s'y mettre. Et oui ça me prend pas mal de temps, surtout que j'écris aussi de temps en temps dans CPC ou le Hardware. Mais bon tant que ça vous plaît, cela me fait très plaisir.

  9. #39
    T'as pensé au coupe-circuit? Avatar de Jeckhyl
    Ville
    Crétin des Alpes
    Citation Envoyé par eiremanoffrance Voir le message
    Et pourquoi pas un dossier sur Grand Maitre B ?
    Comment un honorable étudiant suit une filière scolaire normale, décide d'aller aider la veuve et l'orphelin, et se retrouve mêler à cette sombre bande de geek et leur public ?
    C'est encore pire si l'honorable n'est pas étudiant mais carrément avocat en plein exercice .

  10. #40
    Une petite fan-fiction sur la mort de Steam et les opportunités dont nous disposerions pour éventuellement récupérer tous les droits d'usage de notre bibliothèque de jeux ?
    Tutos Youtube Dwarf Fortress, Dungeon Crawl Stone Soup, Cataclysm DDA et Aurora 4X : Gobbostream (synopsis et vidéos à télécharger ici). Chaîne Twitch. Chan CPC mumble Dwarf Fortress dans la section Divers

  11. #41
    Déjà un petit point d'actu sur ce cataclysme !! http://www.pcinpact.com/news/86929-p...-invalidee.htm

  12. #42
    Quelle est la frontière entre le monde des idées qu'on ne peut pas s'approprier et un travail créatif couvert par le droit d'auteur/copyright ? Y a-t-il eu des procès pour des jeux se ressemblant un peu trop ?

  13. #43
    Citation Envoyé par lupulus Voir le message
    Quelle est la frontière entre le monde des idées qu'on ne peut pas s'approprier et un travail créatif couvert par le droit d'auteur/copyright ? Y a-t-il eu des procès pour des jeux se ressemblant un peu trop ?
    Merci encore à tous ! J'ai publié une news sur la mort (un des premiers sujets qui m'a été proposé).

  14. #44
    Avec l'Accord de Partenariat Transatlantique (APT) en pleine "négociation" entre l'Europe et l'Oncle Sam, il y a peut être la possibilité d'étudier l'impact de ce traité sur le monde du jeu vidéo ?
    - Well I got a joke for you. I'm gonna tear you a new asshole.
    - Well, pilgrim, only after you eat the peanuts out of my shit.

  15. #45
    Un dossier sur ce que peut faire une entreprise disposant d'éléments montrant qu'elle subit des atttaques informatiques organisées par un gouvernement. Quelles sont les possibilités juridiques? Je ne pense pas spécialement au cas industriel, mais par exemple on sait que des réseaux irc ont été ciblés par des attaques gouvernementales. Donc quelles sont les procédures lorsque c'est un état ou l'état dans lequel on vit qui est hors la loi?


    https://www.quakenet.org/articles/10...om-governments

  16. #46
    Un tour des différentes licences existantes. Utilisation d'un librairies, d'une image, d'un texte mais aussi pour une publication personnelle. Je me suis heurter à ça il n'y a pas longtemps et c'est un peu la jungle. Un petit défrichage ne serait pas de refus
    La plupart des articles que j'ai parcouru vantent une licence. Quelque chose de plus neutre serait le bienvenue.

  17. #47
    Le gameplay d'un jeu peut-il être soumis à des brevets ou autres protections? (je ratisse large ne connaissant rien à ce sujet)
    Si oui comment expliquer les 10000 clones d'un Minecraft ou autre sans soucis réel d'attaques pour plagiat ? Est-ce que c'est une conséquence de la nature d'un "produit culturel" ? Pourquoi un titre de jeu peut faire l'objet de tant d'ardeurs dans sa protection mais pas les mécanismes de base ?

    Et merci Grand Maître B. pour tous ces articles fort intéressants et diversifiés

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •