Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36
  1. #1
    Pour réagir a ce topic de façon plus générale :

    BigData c'est l'accumulation de données sur tout et dans tous les domaines.
    Le souci c'est d'une part les sources qui ne sont pas forcément en accord avec la vie privée des gens et d’autre part le recoupement de ces données afin de surveiller et Controller des idées, des peuples ou des individus.

    Les champs d'application sont illimitées :

    • Recherche scientifique
    • Surveiller un individu
    • Identifier des manifestants
    • Retracer la source d'une idée, d'une rébellion
    • Hiérarchiser et cartographier les groupes sociaux
    • Pouvoir déterminer les entités influente du web pour influencer la masse
    • Cibler des pubs pour les utilisateurs
    • Identifier les "pirates" sur le net.
    • Remonter à la source du débile qui a lancé cette photo de chat dans une posture dérangeante avec le président.
    • Identifier et censurer les sources d'information confidentielle


    INDECT est un projet qui a pour but de prédire les incidents avant qu'ils n'arrivent.
    Comme croiser une caméra de vidéosurveillance devant un stade avec les casiers judiciaires.
    Surveiller les réseaux sociaux en temps réel et les fichiers de la police pour déterminer les futures émeutes ou hiérarchie et procéder aux arrestations pour enrayer un phénomène national.
    TrapWire va dans le même sens.

    Les logiciels existent (Palantir, I2), les outils pour la récupération de données sur le net sont déjà présent (Société privée, DPI), les accords (Lustre, Prism) il n'y a que les lois de protection de la vie privee qui sont pour le moment bloquantes.

    C'est en place ou le sera sous prétexte de lutter contre le terrorisme/pédophile/pirate/délinquant.

  2. #2
    Juste au moment où je souhaitais créer le topic, mais sous une approche plus juridique.
    Je sais pas exactement comment tu souhaites cerner le sujet, mais dans l'ensemble, la question des données, de leur protection et de leur exploitation dans une société numérisée, c'est le prochain grand enjeu européen sur le plan juridique (je réduis le champ volontairement).
    L"unité "transparence" de la Commission Européenne bosse sur le sujet, et récemment, elle a sonné les cloches des barreaux européens pour qu'ils revoient leur contrat d'archivage, stockage, logistique, pour assurer la protection des données, et surtout, travailler au niveau européen dans tous les domaines : représentation, lobbying, réflexion, aide à l'élaboration des règlements.

    Donc la défense des libertés se met à peine en place, tandis que de l'autre côté, les atteintes potentielles se profilent, et on commence seulement à envisager les problématiques à venir. Il suffit de voir l'état d'esprit actuel vis à vis de cela, chez les populations.
    C'est sur cette hésitation idéologique, la définition des menaces, et les dispositifs envisageables pour les contrer qu'il faut réfléchir. Quelle place pour l'Europe ? Pour les acteurs du droit ? Le juge judiciaire ? La CNIL ?

    Tout cela alors que les institutions de l'UE sont remises en question, et à juste titre.

  3. #3
    Quel enjeu ?
    On sait déjà comment ça va finir: souriez vous êtes fliqués. Ca prendra simplement plus ou moins de temps.
    Citation Envoyé par Dicsaw Voir le message
    c'était déjà beaucoup plus agréable que ces merdes de GTA
    :trollover9000:

  4. #4
    Hiérarchiser et cartographier les groupes sociaux
    Pouvoir déterminer les entités influente du web pour influencer la masse
    Cibler des pubs pour les utilisateurs
    Identifier les "pirates" sur le net.
    Remonter à la source du débile qui a lancé cette photo de chat dans une posture dérangeante avec le président.
    Pour avoir bossé la dessus, tout ça est encore très expérimental. Les solutions de "listening" des réseaux sociaux les plus performantes du marché par ex, sont encore incapable de scruter facebook et peinent a sortir des données d'un forum.
    Pour faire ça plus ou moins correctement faut avoir les moyens de la NSA et des backdoors chez tous les géants de l'informatique, a moins qu'ils n'en fassent eux même leur fond de commerce (twitter en particulier est totalement ouvert au data mining, bien que les tweets sont au moins effacés au bout d'un ou deux ans)

    Un autre point : toutes les infos qui sont potentiellement disponibles aux entreprises, sont celles que vous avez volontairement mises sur le net. On arrive a un moment ou il faut considerer que quelque chose qui traine sur le net, c'est quelque chose qui est potentiellement public.

    La vie privée sur le net, ne sera jamais garantie sur le net, c'est aussi a nous de prendre les précautions nécessaires.
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  5. #5
    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    La vie privée sur le net, ne sera jamais garantie sur le net, c'est aussi a nous de prendre les précautions nécessaires.
    C'est un fait pour le moment mais c'est anormal et la législation doit y remédier.
    Ce n'est pas normal que nos données soient épiées, collectées - sans notre accord tacite - et surtout unifiées. C'est une atteinte à la vie privée, point.

    Pour faire un parallèle avec la "vraie vie", cela reviendrait à voir des entreprises privées ou des organismes gouvernementaux procéder à des relevés d'empreintes génétiques systématiques dans tous les lieux privés et publics: portes, boutons d'ascenseurs, poubelles, etc.
    Qui viendrait arguer que c'est donc au citoyen lambda de faire en sorte de ne pas semer son ADN en portant des gants, une combinaison, en conservant puis détruisant ses déchets, etc. ? Personne je pense, donc sur le net je ne vois pas pourquoi il devrait en être autrement.

    L'excuse technologique n'est pas recevable.

  6. #6
    Citation Envoyé par Helifyl Voir le message
    .../...
    L'excuse technologique n'est pas recevable.
    Je ne sais pas ce que tu entends exactement par là.

    Ce que tu publie sur le web (fessebouc, twitter et autres blogs de merde mode) sont des choses publiques. Le fait que tu puisse le faire depuis ton fauteuil IKEA et ton domicile ne change en rien leur caractère public.

    Il n'y a pas d'excuse technologique, il n'y a que des imbéciles qui pensent que leur mur FB est privé alors qu'il est tout autant public que n'importe quelle publication déposée à la BNF.

    Une fois que ce concept est intégré (public vs privé) on peut commencer à discuter sur des bases saines. Et par exemple du fait que c'est peut-être plus étrange/suspect aujourd'hui de ne pas avoir d'existence dans les médias sociaux (FB, tweeter, viadeo, linkedin etc...) que d'y exposer volontairement la photo du caca du petit dernier.
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  7. #7
    Pour faire un parallèle avec la "vraie vie", cela reviendrait à voir des entreprises privées ou des organismes gouvernementaux procéder à des relevés d'empreintes génétiques systématiques dans tous les lieux privés et publics: portes, boutons d'ascenseurs, poubelles, etc.
    Qui viendrait arguer que c'est donc au citoyen lambda de faire en sorte de ne pas semer son ADN en portant des gants, une combinaison, en conservant puis détruisant ses déchets, etc. ? Personne je pense, donc sur le net je ne vois pas pourquoi il devrait en être autrement.
    Sauf que la majorité des sites n'ont besoin que de ton adresse email (et la a toi de jauger a quel point tu leur fait confiance avec ton adresse, d'ou l'utilité d'avoir au moins 2 adresses, une pour les sites a la con pas fiable et une autre pour les trucs sérieux) et éventuellement de tes informations de paiement qui sont surtout exposé a des risques de hacking.

    A la rigueur on peut te demander ton numero de téléphone ou ton adresse physique pour des raisons d'identification, (facebook demande ton n° de tel a l'inscription il me semble), mais ces données sont déjà souvent récupérable offline.

    Si tu veux absolument stocker des trucs relativement sensible en ligne, il faut s'adresser a des boites relativement sérieuse qui n'ont aucun intérêt a rompre la confiance avec leur client, tout comme tu n'irais pas stocker ta collection d'oeuvre d'art chez n'importe quelle entreprise.

    Encore une fois le principal risque sont les agences gouvernementales type NSA qui ont a leur disposition des moyens et un pouvoir sur les institutions bien plus importants pour aller récuperer tes données la ou elles trainent.

    Sinon a partir du moment ou tu confie "tes" données a une boite, elle peut très bien se les approprier si telle est la façon dont son service fonctionne. Les Googles et les Facebooks fonctionnent parceque ce qu'ils vendent ce sont pas leurs services en ligne, mais leurs utilisateurs.
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  8. #8
    Ce n'est pas tant l'utilisation des données brutes (celle que tu donnes de plein gré) qui est problématique, c'est le fait qu'elles soient reliées à tout un tas de métadonnées (qui elles sont collectées insidieusement) pour établir un profil très précis de tes habitudes, tes goûts, voire tes opinions politiques, religieuses, etc. Profil qui peut être utilisé à des fins commerciales principalement, mais malheureusement aussi sécuritaires et répressives.

    Le cas typique c'est l'utilisateur lambda qui lance son navigateur (genre Chrome...), va vérifier ses e-mails sur Gmail et dans la foulée fait 3/4 recherches sur Google, visite ses sites habituels et au passage clique sur 3/4 liens vers des vidéos youtube postés sur un forum qu'il fréquente ou FB. Résultat des comptes, l'intégralité de sa navigation est connue par Google, associée à son compte et potentiellement son identité réelle et ses infos physiques.
    Là encore pour faire une analogie avec le réel, ce n'est parce que tu achètes une paire de pompes dans une boutique où tu as une carte de fidélité (et donc à qui tu as donné ton identité) que tu accepterais qu'une puce GPS planquée dans la semelle renseigne ledit magasin de tes déplacements en permanence...

    Alors bien sûr on peut se prémunir un peu de tout ça: multiplication de comptes (sous de fausses identités), utilisation de wrapper à Google, blocage des trackers les plus répandus, etc, etc.
    Mais quel pourcentage de la population connectée a ces pratiques basiques?

  9. #9
    Tu peux juste désactiver la sauvegarde de ton historique de recherche par google sinon :D

    Et dans le cas des méta données de google, faut plutôt voir google comme un magasin géant, pour lequel ta carte de fidélité a un gps intégré.

    Lorsque tu effectues des recherches sur google, clique des liens sur google, etc. tu ne quitte jamais l'espace propriétaire de google.

    Donc en l'occurence c'est comme si tu te baladais de rayons en rayons et que le magasin analysait tes déplacement, pour en tirer des habitudes/préférences de consommation.

    L'erreur étant de croire que la page des résultats de google fait partie de l'espace commun, nan t'es chez google et ils ont parfaitement le droit, comme n'importe quelle entreprise de regarder ce que tu fait tant que t'es chez eux.

    Et il y'a aussi l'Accord de licence utilisateur ou les conditions d'utilisations que t'accepte a chaque fois que tu installe un logiciel ou que tu t'inscrit sur le site et que tu ne lis jamais, qui rendent toutes ces choses légales, avec ton consentement express, parceque t'avais la flemme de lire des tartines de legal-speak.


    edit : sinon au passage, la cours européenne renforce continuellement le droit des internautes depuis quelques années, surtout en ce qui concerne les problèmes d'ordre commerciaux.

    edit 2 : pour en revenir a Google le principal probleme n'est pas ce que google peut faire des données, tu as accepté qu'ils s'en servent au moment ou t'as créé ton compte google et de toute façon on s'en fout.
    Mais bien la récupération des métas données par des agences type NSA qui dispose de leur coopération pour surveiller et tracker des utilisateurs récuperer des IP etc. Et la même un Google ne peut pas refuser de coopérer avec les gus de la NSA qu'ils le veuillent ou non, c'est ça le vrai probleme.
    Dernière modification par Darkath ; 12/12/2013 à 02h51.
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  10. #10
    Citation Envoyé par Cowboy Voir le message
    INDECT est un projet qui a pour but de prédire les incidents avant qu'ils n'arrivent.


    Der Klügste gibt nach. Deshalb regieren die Dummen die Welt.

  11. #11
    Oué enfin Google Analytics c'est presque 90% de couverture du web de mémoire, donc même quand tu sors du magasin géant et que tu rentres chez toi, en fait tu es toujours chez Google

    Pour les accords de licence c'est un autre débat.

  12. #12
    Google interdit justement la collecte des informations personelles via Google Analytics. C'est d'ailleurs un des meilleurs moyen de faire blacklister sa boite par google
    Toutes les données auquel une entreprise ou google aura accès sont des données globales et anonyme, même pas d'adresses IP ou d'adresses mails.
    Tout ce que tu peux savoir c'est que y'a 30% de tes utilisateurs qui sont chez Free ou que 25,56% sont en région parisienne.

    Après une entreprise e commerce par exemple, pourra faire des croisement avec les propres informations clients dont elle dispose avec ses propres outils, mais ça google n'y aura évidemment pas accès.

    Sans compter que les plus grosses boites ont de plus en plus tendance a préférer les outils pro qui coutent 50 000 bras et 30 000 jambes d'Adobe notamment (Omniture), car généralement ils aiment pas que google puisse connaitre toute l'activité de leurs sites (et le prix qu'il paye a adobe les rassures sur le fait que leurs données vont pas se balader, mais je connais pas assez omniture pour m'avancer la dessus)
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  13. #13
    Citation Envoyé par crash-petard Voir le message
    L"unité "transparence" de la Commission Européenne bosse sur le sujet, et récemment, elle a sonné les cloches des barreaux européens pour qu'ils revoient leur contrat d'archivage, stockage, logistique, pour assurer la protection des données, et surtout, travailler au niveau européen dans tous les domaines : représentation, lobbying, réflexion, aide à l'élaboration des règlements.
    Tu fais comment pour imposer un respect de la vie privée à une société étrangère sur internet ? Tu la censure a t'es frontières ?
    Qui irais voter des lois contre les grosses sociétés qui font du lobbying un sport international ?

    Citation Envoyé par crash-petard Voir le message
    Donc la défense des libertés se met à peine en place, tandis que de l'autre côté, les atteintes potentielles se profilent, et on commence seulement à envisager les problématiques à venir. Il suffit de voir l'état d'esprit actuel vis à vis de cela, chez les populations.
    Tu parles de L’unité "transparence" de la Commission Européenne ? Elle bosse aussi sur TPP ? Elle a fait quoi sur ACTA ? Sur le renflouement des banques ?


    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Pour faire ça plus ou moins correctement faut avoir les moyens de la NSA et des backdoors chez tous les géants de l'informatique, a moins qu'ils n'en fassent eux même leur fond de commerce (twitter en particulier est totalement ouvert au data mining, bien que les tweets sont au moins effacés au bout d'un ou deux ans)
    Si le gouvernement met officiellement en place le DPI ?

    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Un autre point : toutes les infos qui sont potentiellement disponibles aux entreprises, sont celles que vous avez volontairement mises sur le net. On arrive a un moment ou il faut considerer que quelque chose qui traine sur le net, c'est quelque chose qui est potentiellement public.

    La vie privée sur le net, ne sera jamais garantie sur le net, c'est aussi a nous de prendre les précautions nécessaires.
    Quand Google fait la liste de tous les sites que tu visite, tu as donné ton autorisation ?
    Quand ton pote se log sur son téléphone avec son carnet d'adresse, Google prend ton adresse mail et t'inviter à le rejoindre, tu l'a voulus ? Quand il associe les numéros de téléphones de tout t'es contacts a ton mail, tu la voulu ? Et tu ne peux pas retirer cet infos pour une raison obscure et de toute facon elle est deja vendus... normal ?

    Dans 3 posts tu cracheras sur ces débiles de gens qui n'utilise pas de VPN, Proxy et qui accepte les cookies en utilisant des outils fourni par des sociétés en monopole sur le net ? Tu veux contacter des milliers de site web pour leur demander d'effacer t'es données personnelle car X société t'a vendu a Y société ?
    C'est aux états de protéger les citoyens.

    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    edit 2 : pour en revenir a Google le principal probleme n'est pas ce que google peut faire des données, tu as accepté qu'ils s'en servent au moment ou t'as créé ton compte google et de toute façon on s'en fout.
    Non. Tu va demander a Mamiedu45 de lire les contrat quand elle ouvre un compte chez Google ?


    Conernant la NSA :
    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Mais bien la récupération des métas données par des agences type NSA qui dispose de leur coopération pour surveiller et tracker des utilisateurs récuperer des IP etc. Et la même un Google ne peut pas refuser de coopérer avec les gus de la NSA qu'ils le veuillent ou non, c'est ça le vrai probleme.
    On se fou royalement de la NSA. C'est leur boulot d'espionner les autres états.
    Google a le monopole, le gouvenement US ne fait rien (Ils pourraient utiliser leur loi anti trust), donc collaborer c'est la moindre des choses.

    Dans les sociétés qui donnent/vendent leur infos utilisateurs, le problème n'est pas qu’elles le fassent (elles sont obligé via le gouvernement US comme tu le dit), mais qu’elles collectent et garde autant de données.
    Mais aussi que l'état français collabore avec la NSA pour fournir les données qui transit sur son territoire (data FR et africaine).

    Pourquoi j'ai l'impression que tu trouves normal que les sociétés collectent autant d'infos sur les individus sans qu’ils le sachent et que ça soit normal ?
    Quand le pôle emploi fait un profil psychologique sur une personne, tout le monde crie au loup. Quand une entité a assez de données pour le faire, tout le monde s'en fou ?

  14. #14
    On se fou royalement de la NSA.
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  15. #15
    Citation Envoyé par Cowboy Voir le message
    ...
    J'ai l'impression que Darkath fait un état des lieux, et quoi toi tu juges sur une échelle [c'est bien--------------c'est mal].

    Bien ou mal, c'est comme ça que ça se passe, qu'on cautionne ou pas.
    Tu peux dire autant que tu veux "qu'il faudrait que....", google et la NSA le liront peut-être, mais ils ne s'arrêteront pas pour autant.

  16. #16
    Juste pour rebondir là-dessus, niveau législation c'est pas le néant, la France a été l'une des pionnières en la matière avec une loi de 1978 (alors que franchement l'informatique à l'époque, tout le monde se sentait pas super menacés), et à aujourd'hui la réglementation européenne provient d'une directive de 95, mais d'ici 2 ans le nouveau réglement sur la protection des données à caractère personnel va entrer en vigueur et harmoniser la façon dont ces enjeux sont pris en compte dans les différents états membres.
    Alors certes, il va falloir que la pratique s'y mette et que les autorités de protection fasse pas mal de pédagogie et de flicage pour que ça serve à quelque chose, mais on ne peut pas dire que l'Europe se tourne les pouces sur le sujets (je ne dirais pas ça des US en comparaison).

  17. #17
    Ouais enfin si vous esperez que le legislateur agisse pour votre bien vous risquez d'etre déçu...

  18. #18
    Les accords de licence et autres faudra bien un jour comprendre que c'est suant à lire ,trop long, trop confus, et que c'est aux entreprises de simplifier leurs textes, pas au consommateur de perdre du temps sur un texte mal rédigé. Qu'ils fassent tenir les textes en 5 lignes et là les gens liront.

  19. #19
    Citation Envoyé par kenshironeo Voir le message
    Les accords de licence et autres faudra bien un jour comprendre que c'est suant à lire ,trop long, trop confus, et que c'est aux entreprises de simplifier leurs textes, pas au consommateur de perdre du temps sur un texte mal rédigé. Qu'ils fassent tenir les textes en 5 lignes et là les gens liront.
    Pour les accords de licence je suis relativement d'accord. M'enfin c'est généralement pas confus, surtout mal présenté (genre dans une mini-boite de texte pendant l'installation d'un soft), par contre c'est très long et tout n'est pas intéressant pour l'utilisateur.

    Pour les Conditions Générales de Vente, et les Mentions Légales d'un site internet, c'est généralement plus de la paresse de la part de l'utilsateur qu'autre chose.

    Tu prend les mentions légales de Materiel.net (au pif) sur les données personnelles, c'est très clair et sans ambiguité :
    Le site Materiel.Net représenté par la société Domisys SAS s’engage à protéger vos données personnelles et votre vie privée. Cette rubrique regroupe toutes les informations relatives au traitement des données nominatives.

    Les données personnelles du client (nom, prénom, raison sociale, adresses électronique et postale, numéros de téléphone et de télécopie, informations bancaires, mot de passe…) sont collectées par la Société Domisys pour les besoins d’une bonne gestion des commandes (traitement, acheminement, établissement des factures et contrats de garantie…). L’utilisateur est informé du caractère obligatoire ou facultatif des données. Lorsque les réponses obligatoires font défaut, aucune commande ne pourra être enregistrée. En outre, par un acte volontaire de renseignement, le client s’engage à nous fournir des informations véritables et sincères le concernant.

    Les destinataires de ces données sont ceux nécessaires au traitement et à la gestion d’une commande. Ainsi, elles peuvent être transmises aux personnes et sociétés mandatées par la société Domisys, chargées de la préparation de la commande, de son transport, service client, etc... La société Domisys peut être amenée à communiquer les données personnelles de ses clients dans le cadre d’enquête de satisfaction à l’initiative exclusive de la société Domisys. Comme expliqué ci-dessous, les données concernant le règlement des commandes sont communiquées à la société FIA-NET pour la sécurisation des paiements, à la société ATOS pour la réalisation des transactions bancaires.

    Conformément à l’article 6 de la délibération n°2005-112 du 7 juin 2005 et pour satisfaire aux obligations légales et réglementaires en la matière, les données personnelles relatives aux clients seront conservées 10 ans. Quand aux données relatives aux prospects, elles seront supprimées au maximum un an après leur dernier contact ou lorsqu’ils n’auront pas répondu à deux sollicitations successives.

    La société Domisys pourra être amenée à communiquer ces données pour répondre à une injonction des autorités légales.

    Cas particulier de la newsletter : Les adresses de messagerie recueillies dans le cadre de la liste de diffusion ne sont utilisées que pour l’envoi de nos lettres d’information. Vous pourrez à tout moment vous désabonner en cliquant simplement sur le lien de désabonnement de chaque courrier envoyé.

    Conformément à la loi « Informatique et Liberté » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit permanent d’opposition, d’accès, de rectification et de suppression de l’ensemble des données collectées vous concernant. Pour l’exercer, vous pouvez envoyer un courrier électronique à info@domisys.com ou un courrier postal à l’adresse :
    Domisys SAS
    Rue Olivier de Serres
    BP 64505 Grandchamp des Fontaines
    44245 LA CHAPELLE SUR ERDRE CEDEX
    Toute demande devra être accompagnée d’un justificatif d’identité. Notez que vous pouvez directement consulter, modifier voire supprimer vos données personnelles sur notre site en accédant à votre espace personnel.
    Pour toute information complémentaire sur vos droits, vous pouvez consulter le site Internet de la CNIL.

    Faut savoir aussi que c'est généralement des conditions très très similaires, donc une fois que t'as lu et compris les mentions légales d'un site, tu peux très facilement comprendre/assimiler celles d'autres sites.
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  20. #20
    Citation Envoyé par kenshironeo Voir le message
    Les accords de licence et autres faudra bien un jour comprendre que c'est suant à lire ,trop long, trop confus, et que c'est aux entreprises de simplifier leurs textes, pas au consommateur de perdre du temps sur un texte mal rédigé. Qu'ils fassent tenir les textes en 5 lignes et là les gens liront.
    Pourquoi des sociétes iraient simplifier leur conditions ? Mieux informer les clients et leur donner matiere a les attaquer ?

    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    et ?

  21. #21
    Beaucoup de textes légaux peuvent être simplifiés, pour les licences en revanche, c'est pas demain la veille qu'elles feront 5 lignes, tout doit être écrit, le principe restant la protection de l'auteur (qui en l'occurence sera surtout éditeur) et donc l'interdiction de faire tout ce qu'il ne t'a pas autorisé à faire dans le contrat de licence.

  22. #22
    Oui, c'est vrai que c'est tres malin par exemple de nous avertir qu'il est interdit de faire du reverse engineering, ça a du en dissuader plus d'un !

  23. #23
    le principe n'est jamais de dissuader, mais d'avoir les armes juridiques pour attaquer et être indemnisé, une loi ou un contrat n'ont jamais empêché les gens de faire des trucs, mais sans eux la "victime" n'est pas fondée à demander du pognon, ça sert surtout à ça plus qu'à dissuader....

  24. #24
    This.

    D'autant que par nature un texte qui a valeur juridique doit être précis et ne pas laisser place à l'interprétation. C'est vrai qu'il en résulte des pages de texte imbitable, mais quand tu vois que certains procès se gagnent sur l'emplacement d'une virgule dans une phrase d'un contrat...
    Si ça ne marche toujours pas... Prend un plus gros marteau !
    Citation Envoyé par Daedaal
    Je crois que je cite.

  25. #25
    Citation Envoyé par Cowboy Voir le message
    et ?

    Tu lances un débat sur la protection des données etc. mais tu dis qu'on s'en fout de la NSA, forcément c'est cocasse.


    Sinon tu amalgame les données personellement identifiables et celles qui ne le sont pas. La plupart des données collectées a ton insu (c'est a dire quand tu n'es pas loggé sur un site, car tu n'a rien accepté), ne sont pas lié a ton identité ou quoi que ce soit qui permettrait d'identifier un individu par rapport a un autre.

    Google collecte des tonnes de données sur les habitudes de recherche des gens, ce qui leur permet de faire des études empiriques sur les habitudes de consommation des gens par exemple, mais toutes ces données ne permettent généralement pas d'identifier un utilisateur d'un autre, mais se fondent dans une masse statistique.

    Par contre quand t'es loggé sur un site, la pour le coup un paquet de données seront personellement identifiables, mais tu ne peux plus considerer qu'elles sont collectées a ton insu, car tu as accepté tout un tas de trucs en t'inscrivant.

    En l'occurence je t'encourage a lire ceci : http://www.google.com/intl/fr/policies/privacy/

    Que tu as accepté la dernière fois que tu as créé un compte Gmail. C'est parfaitement clair et sans ambiguité, et pas forcément long a lire.
    Dernière modification par Darkath ; 16/12/2013 à 13h39.
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

  26. #26
    Tiens toujours au sujet des fameuses métadonnées:
    http://rezonances.blog.lemonde.fr/20...e-publiez-pas/

    Facebook se réserve le droit d'enregistrer (et donc d'exploiter) les messages/statuts/etc que vous avez commencé à saisir sur le site mais que vous vous êtes finalement abstenus de publier.

    Mais comme dirait Darkath: vous avez accepté les conditions d'utilisation, et puis vous n'avez qu'à réfléchir avant de pianoter :smile:

  27. #27
    Citation Envoyé par Cowboy Voir le message
    BigData c'est l'accumulation de données sur tout et dans tous les domaines.
    Juste pour rebondir là dessus.
    C'est une définition tronquée.
    Les BigData, c'est l’agrégat d'une grosse somme (fichiers) d'infos, ok mais dans un domaine précis.
    Ta description me semble accès sur le côté 'Big Brother" du truc alors que toutes ces collectes ne servent pas qu'à savoir ce que tu publies, par exemple, sur tes réseaux sociaux.
    Ce genre de trucs, c'est pour effrayer, faire fantasmer. Le BigData, ça répond aussi à un soucis de rationalisation, de coût, de redondance de l'info.

  28. #28
    Exemple de quoi rigoler aujourd'hui. Le président du pays du Fromage qui pue dit vouloir éviter la tranquillité de l'anonymat sur Internet (11:40).
    Il ne parle pas d'espionnage venant d'autres gouvernent, de société ou de super Hacker Roxx0r mais des individus lambda. Pourquoi ?
    PERSONNE n'est anonyme sur le net, l'état a déjà tout ce qu'il faut pour retrouver Mr Michu qui utilise des photos de politiciens sur Twitter ... pourquoi il dit ça ?

    Encore une fois pour lutter contre le terroriste/pédophile/nazi en rendant le net de moins en moins neutralité et de plus en plus surveillance sous un prétexte bidon.



    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Tu lances un débat sur la protection des données etc. mais tu dis qu'on s'en fout de la NSA, forcément c'est cocasse.
    Comme dit plus haut, un etat qui fais de l'espionnage ca n'a rien de choquant et reste legal.
    Parler de la NSA ne fait que noyer le debat pour masquer des choses bien plus importante. Je ne regarde pas la tele, mais on y entend parler de Lustre ? Amesys ? Eagle ? TPP ? DPI ?


    Citation Envoyé par Darkath Voir le message
    Sinon tu amalgame les données personellement identifiables et celles qui ne le sont pas. La plupart des données collectées a ton insu (c'est a dire quand tu n'es pas loggé sur un site, car tu n'a rien accepté), ne sont pas lié a ton identité ou quoi que ce soit qui permettrait d'identifier un individu par rapport a un autre.

    Google collecte des tonnes de données sur les habitudes de recherche des gens, ce qui leur permet de faire des études empiriques sur les habitudes de consommation des gens par exemple, mais toutes ces données ne permettent généralement pas d'identifier un utilisateur d'un autre, mais se fondent dans une masse statistique.

    Par contre quand t'es loggé sur un site, la pour le coup un paquet de données seront personellement identifiables, mais tu ne peux plus considerer qu'elles sont collectées a ton insu, car tu as accepté tout un tas de trucs en t'inscrivant.

    En l'occurence je t'encourage a lire ceci : http://www.google.com/intl/fr/policies/privacy/

    Que tu as accepté la dernière fois que tu as créé un compte Gmail. C'est parfaitement clair et sans ambiguité, et pas forcément long a lire.
    Génial, donc pour toi une société en monopole peut faire ce qu'elle veut !
    Si demain Google change les clauses, je n'ai qu'a abandonné mon compte ? Mon adresse mail ?
    Tu fais de la correspondance avec l'état via ton compte mail, Google vois le contenu, pas de soucis, suffit de supprimer ton compte Gmail ? Pour aller où ? Le gouvernement FR donne les infos a la NSA ...
    Quand j'achete un telephone sous android, je fais comment pour gerer les donnees que Google utilise ? Je dois lire les clauses apres l'achat ?

    Je ne connais pas vraiment la loi, mais il me semble qu'un contrat peut être casse si il est abusif.

    Et pas besoin d'être logge, l'IP permet de recouper toute les informations entre toutes les bases, d'où l'intérêt du BigData pour le gouvernement/société.



    Citation Envoyé par Nirm Voir le message
    Juste pour rebondir là dessus.
    C'est une définition tronquée.
    Les BigData, c'est l’agrégat d'une grosse somme (fichiers) d'infos, ok mais dans un domaine précis.
    Ta description me semble accès sur le côté 'Big Brother" du truc alors que toutes ces collectes ne servent pas qu'à savoir ce que tu publies, par exemple, sur tes réseaux sociaux.
    Ce genre de trucs, c'est pour effrayer, faire fantasmer. Le BigData, ça répond aussi à un soucis de rationalisation, de coût, de redondance de l'info.
    Du Bullshit markering, c'est beau .
    Je parle de BigData et de Vie privées car c'est ce qui concerne tout le monde.

  29. #29
    Citation Envoyé par Cowboy Voir le message
    Du Bullshit markering, c'est beau .
    Je parle de BigData et de Vie privées car c'est ce qui concerne tout le monde.
    Ouais enfin, pas de raison d'être condescendant non plus.
    Je pense ma remarque à propos dans le sens où tu dis "le BigData c'est..".
    Ce n'est pas que ça et ça n'a pas commencé aujourd'hui, hein.
    J'en parle parce que c'est un sujet qui nous préoccupe dans mon travail et que l'on commence déjà depuis quelques temps à utiliser.
    Pourtant, mon employeur se fout de ce que tu publies ou regarde sur Internet.

    Je tenais juste à sortir du stéréotype "BigBrother, ils nous espionnent pour nous vendre des trucs et savoir ce que l'on aime".

  30. #30
    Et pas besoin d'être logge, l'IP permet de recouper toute les informations entre toutes les bases, d'où l'intérêt du BigData pour le gouvernement/société.
    Oui et non, faudra qu'un mec plus callé que moi m'éclaire la dessus, mais il me semble pas qu'une société comme google puisse t'identifier avec l'adresse IP. Pour ça il faudrait la coopération des FAIs, ce que seul les gouvernement peuvent obtenir (et c'est déjà un problème qui a été soulevé y'a longtemps avec Hadopi). Mais encore une fois le problème se situe dans le pouvoir du gouvernement.
    Dans tous les cas, tu ne peux pas faire grand chose pour empêcher une société de collecter des IP, mais sache que c'est déjà interdit de le faire quand ça a un but commercial (l'IP tracking de la SNCF par ex est une pratique déloyale/frauduleuse, pour modifier les prix si tu reviens plus tard sur le site)

    Enfin bref, pour resumer j'ai l'impression que notre désaccord vient d'à quel endroit se situe le problème. Pour moi qu'une entreprise collecte des données pour améliorer ses services en fonction du comportement des utilisateurs, c'est tout a fait normal et désirable. Que l'état viennent se servir impunément, et sans mandat légal, dans ces données, ce n'est ni normal, ni désirable. Ie pour moi le probleme se situe dans le pouvoir de l'état et les attributions des agences gouvernementales, pas dans ce que font les sociétés (du moment qu'elle ne se livre pas a des activités frauduleuses/illégales).

    Il y'a déjà pas mal de lois qui existent pour empêcher les pratiques frauduleuses et déloyales des entreprises du net, ça se met en place lentement et généralement au niveau Européen (parceque bon les legislateurs français ) donc ça prend du temps a se mettre en application. Mais il n'y a actuellement rien qui puisse servir de garde-fou contre le gouvernement.
    Citation Envoyé par Sabrovitch
    Trump c'est la déchéance du capitalisme et de la superpuissance américaine en une personne, c'est un peu le Gorbachev orange du bloc de l'Ouest.

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •