Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Page 3 sur 71 PremièrePremière 12345678910111353 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 2122
  1. #61
    Orbite seleno stationnaire ?

  2. #62
    C'est possible une orbite seleno-stationnaire?
    Oui, mais ça doit être coton, la gravité de la terre doit foutre un sacré bordel.

  3. #63
    Une question me brûle les réacteurs : si j'ai bien lu, les fusées bouffent un max au décollage (normal) mais quid de la conso dans l'espace ? On a des chiffres par exemple sur ce qu'un aller / retour terre mars devrait représenter ?
    Les moteurs doivent etre optimises pour chaque phase du vol, c'est aussi pourquoi les lanceurs utilisent une configuration a etage. Ce n'est pas simplement pour se debarrasser de la masse inutile. Les carburants varient, y compris dans un meme lanceur. Saturn V utilisait de l'oxygene liquide et du kerosene pour le premier etage, et le couple hydrogene/oxygene liquide pour les deuxieme et troisieme etages.

    Differents types de moteurs peuvent aussi etre utilises afin d'optimiser la masse et le rendement suivant la phase du vol, la charge utile et l'orbite desiree. Antares par exemple utilise un premier etage kerosene/oxygene, et le second etage est a propulsion solide.

    On a des chiffres par exemple sur ce qu'un aller / retour terre mars devrait représenter ? Est ce vraiment utopique de vouloir user uniquement d'énergie solaire une fois sortie du champs gravitationnel de la terre ?
    Il est n'est pas illusoire d'esperer utiliser la propulsion chimique classique sur un aller-retour habite Terre - Mars, on peut ruser (placer des reserves de carburant sur le chemin, ou fabriquer le carburant pour le retour, grace aux ressources du sol martien). On peut egalement la jouer a la Apollo et ne faire descendre sur la surface qu'un petit module, au prix d'une duree d'exploration derisoire au regard de la duree du voyage.
    Le probleme ce n'est pas tant d'accelerer, ca on peut le faire. L'atmosphere martienne est trop tenue pour freiner efficacement une masse de plus de quelques tonnes, il faudra freiner avant la rentree, ou juste apres. Ce qui veut dire une masse de carburant supplementaire a emporter, donc davantage de carburant pour soulever le carburant. C'est un cercle vicieux qui rend Mars delicat pour les missions habitees, dont le train de vaisseaux (modules de vie, de propulsion et d'aterrissage) sera bien plus lourd qu'un rover.

    Antares doit effectuer son deuxieme vol demain, premier vol de demonstration COTS (transport prive de cargo vers l'ISS) pour son constructeur Orbital Sciences Corporation. Lancement entre 14h50 et 15h05.

    http://www.orbital.com/Antares-Cygnus/

    Le premier test avait ete... Nominal.

    Dernière modification par billou. ; 17/09/2013 à 13h09.

  4. #64
    Citation Envoyé par Traum Voir le message
    Orbite seleno stationnaire ?
    Si l'orbite géostationnaire est une orbite dont la vitesse de révolution est la même que celle de la terre, une orbite sélénostationnaire est une orbite dont la vitesse de révolution est la même que celle de la lune.

    Cela dit je n'ai pas envie de calculer, mais à priori je dirais que comme la lune présente toujours la même face à la terre, nous (humains dans nos petites maisons) sommes déjà sur une orbite sélénostationnaire.

    ---------- Post added at 11h08 ---------- Previous post was at 11h07 ----------

    Citation Envoyé par Aulren Voir le message
    Exploitation de ressources ?
    Mouais, je pense qu'on s'oriente de plus en plus vers l'exploitation des géocroiseurs, et de moins en moins vers celle de la lune.

  5. #65
    On t'avait aussi prévenu... Avatar de Nicetios
    Ville
    Green Hill Zone
    Citation Envoyé par billou. Voir le message
    Pavé super intéressant

    Hummm ok. En fait en tant que béotien je me posais aussi la question de savoir si on peut prévoir les dépenses de carburant exédentaires dûe à de potentiel processus d'attraction ( je ne sais pas par exemple une grosse astéroide suffisament dense pour attirer ou faire dévier de la trajectoire l'engin spatial, ça demande une surconsommation pour rectifier non ? )

    J'imagine que de toute façon on prévoit toujours des marges de manœuvres en appliquant des ratio surpondérants. En revanche, comment peut on concilier l'idée qu'il faut une masse relativement faible pour pouvoir atterir sur mars sans encombre et l'idée d'utiliser les ressources martiennes pour faire du carburant ? C'est quand même lourd en terme d'infrastructure pour produire des tonnes et des tonnes de carburant non ?

  6. #66
    Hmm non, les petits géocroiseurs, les comètes, etc... n'ont pas une influence suffisamment grande pour dévier la trajectoire d'un satellite de manière palpable, à moins de passe très proche.

    Quand à savoir si ça augmenterait la consommation nécessaire d'une véhicule, en fait on se sert de l'attraction des corps planétaires pour accélérer (notamment pour sortir une sonde du système solaire)

  7. #67
    On t'avait aussi prévenu... Avatar de Nicetios
    Ville
    Green Hill Zone
    ! On construit donc les routes de navigation en utilisant ces attraction pour réduire les conso ? C'est simple et brillant en fait.

  8. #68
    Citation Envoyé par billou. Voir le message
    Antares doit effectuer son deuxieme vol demain, premier vol de demonstration COTS (transport prive de cargo vers l'ISS) pour son constructeur Orbital Sciences Corporation. Lancement entre 14h50 et 15h05.
    J'aimerais vraiment y aller tant qu'il fait beau en Virginie, mais trop de boulot

    Citation Envoyé par Nicetios Voir le message
    ! On construit donc les routes de navigation en utilisant ces attraction pour réduire les conso ? C'est simple et brillant en fait.
    C'est pour ça qu'il n'est pas rare de faire passer une sonde 3 ou 4 fois autour des mêmes planètes, pour gagner énormément en vitesse sans avoir à cramer de carburant. Et ça explique également l'importance des fenêtres de lancement (on ne peut pas lancer n'importe quoi n'importe où n'importe quand. D'où certains programmes lancés dans la panique car la fenêtre de tir ne survient qu'une fois tous les 30 ans, etc). Malheureusement, ce qu'il est facile de faire avec une sonde inhabitée est moins réalisable avec une fusée pleine d'astronautes moyennement heureux de poireauter 24 mois en orbite.
    Citation Envoyé par Amantine Aurore Lucile Dupin
    Donnez-moi la première babiole que vous aurez sur vous... Tenez, cette pokeball d'ivoire émaillé que vous avez là en main.

  9. #69
    Citation Envoyé par George Sable Voir le message
    J'aimerais vraiment y aller tant qu'il fait beau en Virginie, mais trop de boulot


    C'est pour ça qu'il n'est pas rare de faire passer une sonde 3 ou 4 fois autour des mêmes planètes, pour gagner énormément en vitesse sans avoir à cramer de carburant. Malheureusement, ce qu'il est facile de faire avec une sonde inhabitée est moins réalisable avec une fusée pleine d'astronautes moyennement heureux de poireauter 24 mois en orbite.
    Vive la cryogénie

  10. #70

  11. #71
    Citation Envoyé par chenoir Voir le message
    Si l'orbite géostationnaire est une orbite dont la vitesse de révolution est la même que celle de la terre, une orbite sélénostationnaire est une orbite dont la vitesse de révolution est la même que celle de la lune.

    Cela dit je n'ai pas envie de calculer, mais à priori je dirais que comme la lune présente toujours la même face à la terre, nous (humains dans nos petites maisons) sommes déjà sur une orbite sélénostationnaire
    Aux points de Lagrange Terre-Lune, du coup, non?
    En mai 2012, Roland d'Obloumme s'en va aussi parce qu'il rentre en réunion dans un tunnel.

  12. #72
    Citation Envoyé par Nicetios Voir le message
    ! On construit donc les routes de navigation en utilisant ces attraction pour réduire les conso ? C'est simple et brillant en fait.

  13. #73
    Quoi du neuf dans le monde des lanceurs : http://www.futura-sciences.com/magaz...-retard-48959/
    Citation Envoyé par Amantine Aurore Lucile Dupin
    Donnez-moi la première babiole que vous aurez sur vous... Tenez, cette pokeball d'ivoire émaillé que vous avez là en main.

  14. #74
    Par contre j'ai une question. Comment ils font pour réutiliser des fusées ? Quand la fusée lâche ses réservoirs/moteurs ils s'endommagent avec la chute non ?

  15. #75
    Citation Envoyé par Traum Voir le message
    Par contre j'ai une question. Comment ils font pour réutiliser des fusées ? Quand la fusée lâche ses réservoirs/moteurs ils s'endommagent avec la chute non ?
    Ils ne les réutilisent pas, à part pour les boosters du Space Shuttle.

  16. #76
    Ah donc quand ils font plusieurs lancers avec la même fusée, c'en est une neuve.

  17. #77
    SpaceX prévoient de réutiliser leurs fusées. Pour le moment c'est experimental mais déjà impressionnant.


  18. #78
    Avec des vaches :
    Citation Envoyé par Amantine Aurore Lucile Dupin
    Donnez-moi la première babiole que vous aurez sur vous... Tenez, cette pokeball d'ivoire émaillé que vous avez là en main.

  19. #79
    Ouais j'avais vu ces vidéos déjà. C'est impressionnant le fait que ce soit à vitesse réelle.

    J'imagine qu'avec une réutilisation comme ça, il y aura plus de carburant mais les lancers seront moins chers vu qu'il n'y aura pas à reconstruire de fusée.

  20. #80
    A cote des grenouilles et des vaches, une chauve-souris a aussi goute de pres a un lancement, tres pres meme.


  21. #81



    "mmeeeewwwww"
    Citation Envoyé par doniazade Voir le message
    Nan mais faut leur regarder le cul, de face, elles sont laides.

  22. #82
    Citation Envoyé par Traum Voir le message
    J'imagine qu'avec une réutilisation comme ça, il y aura plus de carburant mais les lancers seront moins chers vu qu'il n'y aura pas à reconstruire de fusée.
    La navette spatiale était censée être moins chère parce que réutilisable. On a vu ce que ca donne pour le bouclier thermique .

  23. #83

  24. #84
    Citation Envoyé par weedkiller Voir le message
    La navette spatiale était censée être moins chère parce que réutilisable. On a vu ce que ca donne pour le bouclier thermique .
    Ouais c'est vrai aussi.

  25. #85
    Citation Envoyé par weedkiller Voir le message
    La navette spatiale était censée être moins chère parce que réutilisable. On a vu ce que ca donne pour le bouclier thermique .
    Même sans ça, c'était un gouffre financier. il fallait finalement des mois pour reconditionner la machine et les boosters.

    ---------- Post added at 18h46 ---------- Previous post was at 18h43 ----------

    Qui a lut ce livre?

  26. #86

  27. #87
    @ Chenoir: le fait que la lune présente toujours la même face n'est pas lié à notre position sur une orbite "sélénostationnaire", mais au fait que la période de révolution de la lune autour de la terre est égale à sa période de rotation autour de son axe (un tour de la lune autour de la Terre prend autant de temps qu'un tour de Lune autour de son axe Nord/Sud).

  28. #88
    Au final ça revient au même..., on est sélénostationnaires .

    Comment on calcule l'altitude d'une orbite "géo"stationnaire d'ailleurs?

  29. #89
    Un satellite, par exemple, est dit "géostationnaire" s'il reste en permanence au-dessus du même point de la surface terrestre (tu peux voir la lune disparaitre sous l'horizon de temps à autre, donc tu vois bien qu'on est pas en "orbite sélénocentrique").

    Quelles sont les conséquences sur l'orbite?
    # L'orbite doit être circulaire , sinon la vitesse de l'engin va changer au cours du temps... et vu que la terre tourne a vitesse angulaire constante, c'est mal barré pour rester phasé.
    # L'inclinaison de l'orbite doit être nulle. Imagine un instant une orbite circulaire... mais polaire. De même, peu de chance que le satellite reste à la verticale du même point .

    On peut reformuler les deux affirmations ci-dessus:
    # Le rayon de l'orbite ( c'est à dire la norme du vecteur liant le centre de la terre et le satellite) est constant au cours du temps
    # Le plan de l'orbite doit être orthogonal à l'axe de rotation de la Terre. Bref, l'orbite est dans le plan équatorial.

    Cool, donc on a le plan de l'orbite. Et comment trouver le rayon? Il manque une troisième affirmation:

    # Si le satellite tourne sur une orbite circulaire dans le même plan qu'un observateur situé sur l'équateur, il ne reste à sa verticale que s'il possède la même vitesse angulaire que l'observateur.

    ça, c'est de la pure observation: si tu trace un segment centre de la terre - observateur et un segment Centre de la terre - Satellite, les deux ne restent alignés que s'ils tournent à la même vitesse (angulaire), qu'on notera W. Que vaut-elle? La terre fait un tour sur elle même en 24h...

    Cool. On connait le plan de l'orbite et la vitesse angulaire que doit avoir le satellite, et on sait que le rayon de l'orbite est constant. Mais comment le trouver, ce rayon?

    C'est la que Newton rentre en scène avec sa 2ème loi:

    masse du satellite *accélération du satellite par rapport au centre de la terre = Force de gravité
    m*a=F

    (en gras, ce sont des vecteurs).
    Je te fais grâce du calcul exact du vecteur accélération (j'y reviendrai peut être le jour où le forum supportera le latex ).

    mais la projection sur l'axe centre de la terre-satellite de l'équation ci-dessus donne

    m*(-r*W^2)=-GmM/r^2

    avec
    m: masse de la lune
    M: masse de la Terre
    r: rayon de l'orbite ( ce qu'on cherche)
    W: vitesse de rotation du satellite
    G: une constante

    L'équation ci-dessus est simple car r est constant. Si ce n'était pas le cas, l'accélération aurait eu une composante supplémentaire dans cette direction, mais je m'égare...

    Bref, tu as tout ce qui faut pour inverser et trouver r!
    Dernière modification par BentheXIII ; 18/09/2013 à 00h21.

  30. #90
    Citation Envoyé par BentheXIII Voir le message
    Un satellite, par exemple, est dit "géostationnaire" s'il reste en permanence au-dessus du même point de la surface terrestre (tu peux voir la lune disparaitre sous l'horizon de temps à autre, donc tu vois bien qu'on est pas en "orbite sélénocentrique").
    Ouais mais ça c'est parce que la terre tourne sur elle-même, mais à part ça, au sens littéral du terme, comme la terre "voit" toujours exactement la même face de la lune, c'est une orbite sélenocentrique

    Faut juste change de référentiel!

    Pour le reste, merci ^^

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •