Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14
  1. #1
    Car après tout on a vu pire topics, et que de toute manière, le sommeil est un sujet de discussion fascinant.


    Comment dormez-vous ? Combien de temps ? Certains ont-ils adopté le sommeil polyphasique ? Faîtes-vous la sieste ?

    J'ai le sommeil difficile, c'est un fait. De nature stressée, une activité prenante, des désagréments biologiques, tout cela entraîne chez moi un temps d'endormissement aberrant, et un sommeil peu réparateur. C'est très énervant, j'ai l'impression de perdre mon temps. Et pourtant j'ai des journées bien remplies, une activité sportive très régulière, ni cigarette ni alcool.
    Rien à faire, je me lève fatigué une fois sur deux, et avoir dormi 9h ne m'empêchera pas de me sentir vidé de toute énergie au moment de ma séance de sport.

    Depuis quelques temps je m'intéresse au sommeil polyphasique. Je serai tout à fait capable de me lancer dedans, la volonté ne manquerait pas, mais certains inconvénients restent dirimants. Comment faire une sieste au travail/faculté/que sais-je, en plein milieu de la journée ? Nous ne sommes pas au Japon, ou sur le campus de Google, et je ne vois franchement pas où m'installer.
    J'ai lu beaucoup de témoignages, certains dorment assis, certains dorment derrière leur bureau dans un sac de couchage..

    Cette méthode, du fait de mon activité, me semble délicate à mettre en oeuvre. Je suis donc preneur de tous conseils, qui sont difficile à trouver en dehors des classiques.
    J'étudie actuellement une solution intéressante pour réduire mon temps d'endormissement (1h minimum) : l'ancrage. Une sorte de conditionnement à une position ou un bruit (bruit blanc, etc..) associée à l'assoupissement.
    Je reste dubitatif, car mêmes les méthodes les plus avancées de respiration (issues de ma pratique du systema en majorité) et d'auto-hypnose s'avèrent assez inefficaces.

    Que pensez-vous des applications spécialisées de gestion du sommeil, type Sleep as android, ou autres sleep cycles ?
    J'ai commencé à m'en servir, les graphiques sont convaincants, mais le réveil reste difficile... Mais je n'ai pas encore fouillé correctement les paramètres.

    A vous, donc, parlons d0d0 !

    Je n'arrive pas à rajouter d'images, la moitié des boutons de mise en forme ne réagit pas..
    Dernière modification par Anonyme957 ; 22/04/2013 à 11h55.

  2. #2
    Fais tellement de sport que tu es incapable de garder les yeux ouverts.
    De rien .
    Le sommeil polyphasique, si t'as 2h de pause déjeuner tu peux tenter une petite sieste mais, hormis s'il fait chaud et que tu peux dormir dans l'herbe, c'est complexe.
    Citation Envoyé par Lt Anderson Voir le message
    Et viens pas me faire la leçon, tenshu, [...], j'ai le recul que tu n'as pas, alors que tu restes avec ton nez collé sur le mur de tes fantasmes politiques (de tes haines?).

  3. #3
    Pas tout à fait ça, mais dans le thème quand même :

    Le rêve lucide. Ça m'arrive souvent de faire des rêves lucides mais sans pouvoir le déclencher à l'envie, et puis j'ai lu ce site, adopté les techniques et au premier essais : pan dans le mille !

    Par contre j'ai fais qu'un seul essais, mais pour l'instant 100 % de réussite !

    Sinon je dors très bien, merci !

  4. #4
    Tiens, ça m'est déjà arrivé ça. Mais j'ai l'impression que plus l'on invente des choses complexes, plus l'on se réveille.
    Et puis, c'est dur de déterminer si on a fait un rêve lucide ou si on a rêvé que l'on en faisait un, non ?

  5. #5
    Gamins j'étais un pro de ce genre de truc.
    J'arrivais à peu près à choisir le programme du rêve en m'endormant et régulièrement j'étais assez "éveillé" pour influer dessus.

    Mais à un moment j'ai perdu le truc et j'arrive même plus à me souvenir de mes rêves.
    Faudrait que je tentes les exercices même si le site fait peur.:/

  6. #6
    Les exercices sont super efficace, le site est bien complet j'ai trouvé mais vous pouvez juste vous servir des astuces.

  7. #7
    C'est vrai que le site est atroce . J'essaierai, le jour où je retrouve un sommeil correct ! Sleep as android propose une aide pour y arriver, avec une sorte de bippement, de rappel sonore.

  8. #8
    Quels sont tes exercices de respiration (issus du systema apparemment) et qu'entends tu par désagréments biologiques ?

  9. #9
    Je dors tellement bien que je ne rêve pas, ou alors je les oublis à peine réveillé.

  10. #10
    Deterrage:

    Vous avez des infos sur les consequences sur le sommeil du travail de nuit?
    Ou vous travaillez de nuit?Comment vous faites
    Vous accepteriez 2 ou3 questions en mp?

    merci
    des zoubis
    Citation Envoyé par TreeShepherd Voir le message
    Cherchez pas on l'a trouvé : pipoop !
    Il est l'élu ! Le néo du grille pain, le Jesus du transfo !

  11. #11
    Bah à part la vie sociale qui se prend une raclée, bosser de nuit c'est gérable et pas si désagréable.


  12. #12
    Citation Envoyé par pipoop Voir le message
    Deterrage:

    Vous avez des infos sur les consequences sur le sommeil du travail de nuit?
    Ou vous travaillez de nuit?Comment vous faites
    Vous accepteriez 2 ou3 questions en mp?

    merci
    des zoubis
    Dans mon taf j'étudie bien souvent les conséquences de la nuit ou du jour (je bosse en conception d'IA) sur le cerveau humain.
    En bref et sans rentrer dans les détails : tout est fait dans le cerveau pour privilégier le fait de dormir la nuit et de vivre quand il fait jour. Certaines fréquences lumineuses sont captés par l’œil etc etc...
    Par ailleurs, la lumière du soleil est nécessaire à certains processus (le plus connu, la synthèse de vitamine D).

    Il doit être possible d'annuler une grande partie de ces soucis : en dormant de jour dans une salle complétement isolée de l'exterieur sans aucune raie de lumière entrante, même une faible lumière suffit, et en faisant la nuit dans des salles bien éclairées de lumière vive type néon mais dans la pratique c'est difficile de réunir les deux conditions je trouve.
    D'ailleurs en pratique ça se ressent, toutes les études que j'ai vu sur le sujet sont unanimes, les travailleurs de nuit sont plus souvent fatigué, souffrent plus souvent de pertes de mémoires, ont des taux plus élevé de certaines maladies et vivent moins longtemps en moyenne.

    Voila en résumé mon avis sur le plan scientifique de ce que j'en sais (mes infos ne sont pas forcement très à jour sur le sujet je précise). Après j'ai déjà taffer de nuit sur quelques semaines, ça se fait, mais au vue de ce que j'en sais je ne recommande clairement pas de faire un boulot 100% de nuit sur plusieurs années.
    Après bosser la nuit, selon le contexte, peut aussi donner lieu à un environnement de travail plus libre et plus calme, si tu es du genre introvertie/solitaire ça peut être agréable sur le court terme.

  13. #13
    J'ai gratté 15 ans en 3x8 (donc avec des nuits). c'était mon shift préféré mais je suis un petit dormeur...
    "Not riding to keep the miles low for resale value is like not drilling your girlfriend to keep her tight for the next guy"

  14. #14
    Merci pour les infos les canards
    Citation Envoyé par TreeShepherd Voir le message
    Cherchez pas on l'a trouvé : pipoop !
    Il est l'élu ! Le néo du grille pain, le Jesus du transfo !

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •